Inscription
Connexion
8 mars 2020, 22:49
 FINI  La brasse coulée du chaudron  E.O'B. 
Jeudi 20 Octobre 2044


La vie reprenait doucement son cours pour Eileen mais elle ne réalisait pas encore vraiment. Il faut dire qu'elle n'était rentrée au château que depuis deux jours et elle avait toujours cette boule à l'estomac quand elle pensait à ses parents, chose qu'elle ne pouvait s'empêcher de faire assez souvent. Elle était convaincue du bien fondé de sa décision mais elle ne pouvait se sortir de la tête cette impression d'avoir trahi leur confiance, ce qui la tourmentait au plus haut point. Elle avait beau guetter le retour de son hibou avec des nouvelles de la maison, rien pour l'heure. En attendant, elle essayait de se concentrer, difficilement, sur ses leçons et l'énorme retard qu'elle avait accumulé en si peu de temps. Faut dire qu'elle n'était pas une élève studieuse et brillante, à la base, ce qui rendait sa tâche bien plus ardue encore.

Après un petit déjeuner frugal, elle avait donc pris le chemin des cachots pour retrouver la joie - hum, façon de parler bien sûr - des potions. Non que la matière ne lui plaisait pas mais c'était tellement difficile, demandait beaucoup de rigueur alors qu'elle était si maladroite. Enfin, elle était bien décidée à faire de son mieux quand elle posa son sac sur sa paillasse et s'installa en silence au fond de la salle. A peine prononça-t-elle un discret : "Salut" à la personne à côté d'elle sans regarder de qui il s'agissait. Elle avait bien trop peur que la personne ne lui fasse comprendre que ça ne lui plaisait pas d'être en binôme avec une cancre. Au lieu de ça, elle essaya de comprendre les consignes du jour, une fois que la professeur fût arrivée puisqu'elle était en retard. Elle en expliqua rapidement la raison... Polynectar, rien que ça ? Y'avait pas plus difficile ? La jeune fille poussa un énorme soupir avant d'ouvrir son livre, espérant y trouver de l'aide mais fallait se faire une raison : elle avait bien à faire à la potion la plus compliquée qu'elle n'ait jamais eu à faire jusque là.

"Ouah, on va pas chômer aujourd'hui." finit-elle par dire pour essayer de chasser son stress en relevant seulement la tête à ce moment-là.

Ennis O'Belt. Elles n'avaient encore jamais eu à travailler ensemble et leurs rencontres se faisaient généralement sur le terrain, l'une contre l'autre mais il allait falloir qu'elles s'en sortent à deux. Secrètement, Eileen espérait que la Gryffondor s'en sortait bien en potions et surtout qu'elle n'allait pas trop plomber leur note. Elle lui esquissa un faible sourire, désolée et prit la peau de serpent d'arbre du cap qu'elle entreprit de couper en lambeaux, comme la prof venait de l'expliquer.
Dernière modification par Eileen Eastwood le 6 sept. 2020, 19:53, modifié 1 fois.
13 mars 2020, 10:49
 FINI  La brasse coulée du chaudron  E.O'B. 
Ennis aimait bien le jeudi pour l'unique raison que ce jour commençait par son cours préféré; les potions. Elle adorait se mettre dans l'état de concentration qui permettait de préparer es ingrédients et surveiller l'avancée de la mixture. Un état presque méditatif une fois que les gestes et la recette étaient connus. Et, elle devait le reconnaître, les études forcées prévues par sa mère pendant les vacances lui permettaient de connaître suffisamment les potions au programmes pour qu'elle puisse agir presque par automatisme. Presque car mine de rien, elle n'était qu'en début de troisième année, les potions les plus complexes lui demandaient encore énormément d'attention. Et puis, elle ne se souvenait pas forcément d'absolument tous les détails.

Ce matin là, en s'installant, elle compris de suite qu'elle serait dans ce dernier cas. Le polynectar était de loin une potion complexe dans la préparation des ingrédients mais aussi dans la réalisation. Des temps de pause et de mijotage à ne pas rater si on voulait avoir quelque chose d'efficace. Elle songeait déjà aux étapes inscrites sur son livre ouvert devant elle quand elle sentit plus qu'elle ne vit quelqu'un s'asseoir à ses côtés. Son ou sa binôme du jour.

- "
Bonjour," répondit-elle prestement à voix basse sans détourner la tête de son ouvrage.

- "
Non," commença-t-elle à répondre avant de relever les yeux vers la détentrice de cette voix - Eileen Eastwood, joueuse dans l'équipe de Serpentard. La Gryffondor, si elle ne se trompait pas, savait qu'elle n'était pas vraiment très douée en potions. Elle retint une grimace - par politesse - avant de stopper d'un geste sa camarade:

- "
Dans le sens de la largeur, pas de la longueur." Indiqua-t-elle en masquant son agacement. Valait mieux ne pas commencer ce cours au mieux. Car la préfète rouge et or comptait bien sur une très bonne note à ce cours. Elle prit de son côté les sysimbres, un bol et le pilon pour en faire de la poudre bien fine. Le temps de préparer cet ingrédient, Ennis songea à quelque chose... Soit elle avait été particulièrement distraite depuis la rentrée, soit sa voisine n'était arrivée à l'école que très récemment...

5ème année RP - Préfète RP depuis septembre 2044
Jo' family - color=#741B47
1 avr. 2020, 20:18
 FINI  La brasse coulée du chaudron  E.O'B. 
Un sursaut et le couteau qui glissa sur la paillasse... il s'en était fallu de peu pour que le premier cours d'Eileen se finisse par une tragédie avec un doigt coupé et beaucoup de sang. Elle avait le cœur qui battait la chamade, ce qui ajoutait à son stress de ne pas bien faire. Ouah, il allait vraiment falloir qu'elle se calme sinon, elle allait finir par faire une crise de nerfs. Elle ne s'était jamais mis dans un tel état jusque là mais, à présent, elle prenait conscience de l'importance de suivre ses leçons. Elle n'avait pas fugué de la maison pour échouer maintenant qu'elle était à Poudlard. Hors de question ! Elle ne comprendrait sûrement jamais aussi bien le proverbe de sa grand-mère "Les temps sont durs pour les rêveurs". Oui clairement, elle devait se concentrer et donner le meilleur d'elle-même.

"Désolée, je suis un peu rouillée mais je vais faire plus attention."

Le ton qu'elle avait perçu dans la voix de sa camarade n'aidait pas mais ce n'était pas la première fois que sa binôme n'était pas heureuse d'être tombée sur elle. Et pour être honnête, Eileen comprenait parfaitement. La Gryffondor ne pouvait pas savoir qu'elle était bien décidée à changer, à être plus sérieuse et attentive. Évidemment, ça ne se ferait pas en un seul jour et, pour Ennis, sa bonne volonté ne suffirait certainement pas mais elle ne se laisserait pas démotiver pour si peu. C'est donc ce qu'elle fit pour l'étape suivante, relisant plusieurs fois la consigne pour être sûre d'avoir bien compris ce qu'il fallait faire.

Couper les cornes de Bicorne dans la longueur d'abord, la largeur ensuite. Elle s'empara donc de la scie et se mit méticuleusement au travail. Ça risquait de lui prendre du temps mais tant pis. Au moins, on ne pourrait pas dire qu'elle bâclait le travail. Restait juste à essayer de détendre l'atmosphère avec sa camarade, histoire de rendre les choses plus faciles pour toutes les deux mais comment s'y prendre ?

"Tu veux que je m'occupe de quoi ensuite ?"

Bon, c'était peut-être pas la bonne stratégie mais laisser sa camarade diriger les opérations lui paraissait la meilleure pour le moment.

Phrase soulignée pour la Cabane de Cristal - Avril 2020
5 avr. 2020, 11:32
 FINI  La brasse coulée du chaudron  E.O'B. 
Elles venaient de frôler la catastrophe. Eileen avait sursauté manquant de se tailler un doigt plutôt que le peau de serpent qui se trouvait sur la paillasse. Heureusement le pire ne s'était tout bonnement pas produit et les deux filles avaient continué à préparer leurs ingrédients. Ennis avait une fine poudre de sisymbre et sa camarade des verts et argents passait à la corne de Bicorne. La scie produisait un son assez étrange et pas vraiment agréable. Mais Ennis restait concentrée et persuadée que le binôme avait oublié quelque chose...

- "
L'eau..." souffla-t-elle en attrapant le chaudron, le plaçant sur la grille de chauffe et lançant les deux sorts qui allait lui permettre de le remplir et de lancer le feu en dessous. Mais quelle gourde elle avait été... Bon c'était certainement rattrapable elles avaient juste perdu un peu de temps. Rien de dramatique. Et puis elles avaient encore les cornes à terminer de préparer. La capitaine de Quidditch venait d'ailleurs de lui demander quoi faire ensuite. Et lanprefete lui répondit assez simplement, de nouveau pleinement concentrée:

- "
Il faut maintenant broyer la corne en poudre. Vu la quantité on ne sera pas trop de deux!" L'irlandaise passa un pilon et un bol à sa voisine et en prit un dernier pour elle avant de se mettre consciencieusement à la tâche et, comme cela ne demandait pas une concentration extrême elle repensa à ce qu'avait dit la Serpentard quelques secondes plus tôt. Elle était rouillée. Donc Ennis n'avait pas été inattentive, la rousse avait bien été absente. Elle lui demanda donc:

- "
As-tu eu des soucis personnels? Il me semble ne pas t'avoir vu depuis le début de l'année!"

5ème année RP - Préfète RP depuis septembre 2044
Jo' family - color=#741B47
12 avr. 2020, 22:17
 FINI  La brasse coulée du chaudron  E.O'B. 
Bon, ce n'était clairement pas une impression, Eileen galérait sérieusement. La préparation était complexe, bien plus que celles qu'elle avait eu à faire l'année précédente et elle se sentait complètement dépassée. Heureusement, ce n'était pas le cas de sa binôme du jour qui la guidait bien mais ça n'était pas agréable pour autant d'avoir l'impression d'être un boulet. La Serpentard aurait aimé être vraiment utile mais, de toute évidence, elle allait devoir se contenter de faire de la figuration. Du moins, de suivre les consignes de sa camarade pour ne pas risquer la catastrophe. D'autant qu'en prenant le mortier qu'elle lui tendait, ses mains tremblantes sous la pression qu'elle se mettait, elle le fit tomber sur le sol.

"Désolée."

Il était vide et elle en était bonne pour quelques regards en coin quand le bruit sourd avait perturbé la tranquillité du cachot mais rien de plus. Combien de catastrophes allait-elle réussir à éviter avant la fin du cours ?

De son côté, Ennis avait rempli le chaudron d'eau et allumé le feu pour la porter à ébullition. Donc, elles pouvaient toutes les deux s'occuper de broyer la corne en poudre. Eileen en versa un peu dans son mortier et se mit en charge d'écraser comme elle le pouvait à l'aide du pilon. Au moins, ça, elle savait faire et c'était, quelque part, réconfortant. Elle ne s'était pas, pour autant, attendu à la question de la Gryffondor. Elle n'était pourtant pas la première à lui poser...

"Je... ma... je... Je suis revenue il y a deux jours. Ma mère ne voulait pas que je revienne. Elle pense que je suis plus en sécurité à la maison."

Voilà, c'était dit. Dans un chuchotement rapide, comme on enlève un sparadrap mais au moins, c'était fait.
18 avr. 2020, 14:59
 FINI  La brasse coulée du chaudron  E.O'B. 
Même si sa camarade n'était pas très à l'aise avec les potions, qu'elle fasse ainsi tomber le matériel trahissait une nervosité énorme. Et l'irlandaise la ressentait de plein fouet. Ce n'était pas agréable du tout mais elle savait maintenant comment ne pas se laisser embarquer par les émotions des autres. Il lui fallait se barricader dans sa froideur apparente. C'était salvateur pour elle. Bien plus que de se laisser grignoter. Quelques voisins lancèrent des regards assassins dans leur direction et les deux jeunes filles l'avaient remarqué. Mais, si la vert et argent s'excusait, Ennis leur rendit leur regard tout en pliant énergiquement la corne en poudre. Sa partenaire était assez déstabilisée comme ça, rendant la réalisation d'autant plus compliquée. Le but n'était pas altruiste mais la fin oui.

Après quelques instants d'efforts, voilà qu'elle obtenait une réponse chuchotée à toute vitesse. Ennis en suspendit son geste une fraction de seconde. Comment imaginer Poudlard comme étant un lieu à risque après être devenue une île et la mise en place de toutes ces protections. On était loin de la sécurité défaillante qu'il pouvait y avoir eu par le passé - plus ou moins proche.

- "
Elle a donc changé d'avis... A moins que tu ne te soit passée de son autorisation pour revenir à l'école?" Tout e posant la question, la châtain se demanda ce quelle aurait fait devant une interdiction ferme de revenir. En voilà une bonne question. Mais qu'elle dû mettre en suspens car l'eau arrivait à ébullition. Il étant temps de passer à la suite de leur préparation.

5ème année RP - Préfète RP depuis septembre 2044
Jo' family - color=#741B47
10 mai 2020, 14:37
 FINI  La brasse coulée du chaudron  E.O'B. 
Un nouveau soupir. Eileen n'était vraiment pas à son aise et plus l'heure passait, moins ça s'arrangeait. Il y avait sa maladresse d'abord ainsi que la distance mise entre elles par sa partenaire du jour. En même temps, elles ne se connaissaient pas vraiment donc ce n'était pas évident mais la jeune fille aurait volontiers reconnu qu'elle se serait sentie plus à sa place avec une élève plus expressive. Et maintenant la conversation qui ne s'orientait pas sur un sujet plus léger. Finalement, la Serpentard aurait presque préféré continuer le cours en silence. Et en même temps, il fallait se faire une raison : les questions, elle ne pourrait pas y échapper et Ennis ne le faisait pas méchamment. Au contraire même, Eileen avait l'impression qu'elle compatissait. Du moins, passé l'effet de surprise que sa réponse avait provoqué.

"Elle... n'a pas changé d'avis." finit-elle par répondre.

Elle aurait tout aussi bien pu reconnaître qu'elle avait fugué mais le dire à voix haute rendait les choses encore plus réelles et elle n'y était pas encore prête. Même si sa réponse le sous-entendait clairement. Re re soupir. Pour ne pas laisser la gêne s'installer et vu que des petites bulles apparaissaient à la surface de l'eau dans le chaudron, Eileen se plongea à nouveau quand le livre, suivant la ligne de la recette avec son doigt. Mettre deux touffes de polygonum, c'était dans ses cordes et c'est ce qu'elle fit aussitôt, avec précaution pour ne pas s'ébouillanter.


"T'en ferais quoi, toi, du Polynectar si jamais c'est réussi ?" dit-elle alors autant pour changer de sujet que pour rompre le silence qu'elle trouvait pesant après sa révélation.
16 mai 2020, 18:49
 FINI  La brasse coulée du chaudron  E.O'B. 
Eileen ne répondait qu'à demi-mots. Mais Ennis avait bien compris que son adversaire de Quidditch et partenaire du jour avait fugué pour revenir au sein de leur école. En dehors d'un laboratoire, scolaire certes mais laboratoire tout de même, de potions avec une réalisation sur le feu, l'irlandaise aurait sans doute plus pointé son courage qu'avec l'expression:

- "
Il fallait oser..." Mais elle était trop concentrée sur leur potion commune qui ne semblait pas aussi mal engagée qu'elle avait pu le craindre au démarrage. D'ailleurs la vert et argent lui semblait prendre une forme d'assurance en anticipant l'ajout de Polygonum. Auquel la rouge et or répondit rapidement en versant les hirudinea - nom latin des sangsues; merci mère - puis les crysopes. Il faudrait ensuite verser les différentes poudres.

- "
Elle sera réussie!" Affirma Ennis. "On a pour le moment les bonnes couleur et texture." Oui la jeune fille était confiante. "Difficile à dire... en quoi du Polynectar pourrait nous être utile?" La poursuiveuse n'en savait rien de rien. Elle n'était pas du genre à essayer de faire accuser quelqu'un à sa place. Eviter les problèmes oui, ne pas se faire attraper au besoin, mais sinon elle prenait le parti d'assumer les conséquences, aussi douloureuses soient elles.

- "
Tu as une idée toi?" Demanda la châtain en retour en attrapant le bol de poudre de corne de Bicorne et en indiquant du doigt la peau de Serpent du Cap à sa coéquipière.

5ème année RP - Préfète RP depuis septembre 2044
Jo' family - color=#741B47
31 mai 2020, 23:51
 FINI  La brasse coulée du chaudron  E.O'B. 
Eileen sentit ses joues se teinter de rouge à la réaction de sa binôme du jour après sa révélation. Oser... ce n'était pas vraiment ça en fait, pour elle ça avait été vital. Elle n'avait même pas vu une autre possibilité, ce n'était pas réellement un choix. Elle n'aurait jamais survécu à une année entière dans le collège Moldu où ses parents avaient voulu qu'elle soit scolarisée et sans parler de la sensation qu'on lui aurait volé sa vie si jamais elle n'avait pas pu continuer ses études de magie. Il n'empêche qu'elle était touchée de la réaction d'Ennis. Et hyper reconnaissante du fait qu'elle n'en fasse pas des tonnes. Au contraire même, elle glissa rapidement sur le sujet pour parler à nouveau de leur potion, pour le plus grand soulagement de la rousse.

"Heureusement que tu es là parce que, seule, j'aurais sûrement déjà fait fondre le chaudron." finit-elle par avouer.

Elle se sentait un peu plus à l'aise à présent. Suffisamment en tout cas pour reconnaître qu'elle n'était pas une potionniste dans l'âme. Alors oui, ce n'était pas une vraie révélation, la Gryffondor avait dû s'en rendre compte par elle-même mais n'empêche, c'était un progrès en soi de le reconnaître.


"Hum, je pourrais prendre un de tes cheveux pour pouvoir me balader la nuit dans le château ? Après tout, une préfète qui fait sa ronde, c'est normal, non ?" répondit-elle alors, mi-figue, mi-raisin.

Plus sérieusement, elle n'y avait pas vraiment songé. Elle était convaincue que la potion devait être utile dans bien des situations mais là, de suite, elle n'en avait pas vraiment en tête.
Dernière modification par Eileen Eastwood le 2 sept. 2020, 22:29, modifié 1 fois.
16 juin 2020, 11:38
 FINI  La brasse coulée du chaudron  E.O'B. 
Il ne restait plus que le dernier ingrédient à ajouter dans leur potion avant que celle-ci ne suivent pendant vingt-six jours entiers. Elle serait ensuite prête à être testée.

- "
Il faut dire que cette potion n'est pas des plus simple non plus. Une erreur de coupe et effectivement le chaudron peut être réduit en poussière." L'irlandaise avait fait le choix tactique de ne pas appuyer sur l'aveu de sa binôme. Elle savait toutes les deux que la Serpentard n'était pas à l'aise face à un chaudron, le cours se passait bien et meurt potion tournait parfaitement. Une note correcte se profilait, la châtain n'avait donc aucune raison valable de descendre la rousse sur ses compétences en potion. Elle avait tout de même du savoir-vivre. La rouge et or sourit même franchement à la demande de la vert et argent et ne put s'empêcher de préciser:

- "
Uniquement si tu trouves mes jours de ronde et si tu respectes le couvre-feu des préfets. Et si je me croise, je fermerai les yeux." Un trait d'humour ce n'était pas si intuitif avec dautres que son meilleur ami. Mais il se trouvait que cetaot venu seul dans la conversation à voix basse que les deux adolescentes entretenaient.

- "
Ce que j'espère ce que certains n'auront pas l'idée de chercher à faire en sorte que d'autres aient des retenues à leur place. C'est ce que racontent certains préfets plus âgés. Apparemment certaines années c'était sportif après le cours sur le Polynectar..."

5ème année RP - Préfète RP depuis septembre 2044
Jo' family - color=#741B47