Inscription
Connexion

28 oct. 2020, 14:21
 A  1er entretien - E. Eastwood
Septembre 45


Assise à son bureau, Isabel griffonnait quelques lignes sur un parchemin. En haut de celui-ci, le nom d’Eileen Eastwood figurait. L’année scolaire débutait juste, mais certains élèves se lançaient déjà dans de grands projets. C’était le cas de cette jeune Serpentard qui entrait cette année en quatrième année, et qui par la même occasion avait fait part à ses professeurs, durant l’été, de son envie de débuter la formation pour devenir Animagus. Son dossier avait été scrupuleusement étudié, et aujourd’hui Isabel avait rendez-vous avec la jeune fille afin de s’entretenir avec elle et s’assurer qu’elle avait les épaules pour. Car devenir Animagus n’était pas une mince affaire, et demandait beaucoup de travail.
Lorsqu’on frappa à la porte de son bureau, la jeune femme releva les yeux de son parchemin et invita la personne à entrer d’une voix forte afin qu’elle puisse l’entendre de l’autre côté. Elle sourit à l’adolescente, et lui montra de la main la chaise disposée de l’autre côté du meuble afin qu’elle vienne s’assoir en face d’elle.

« Bonjour miss Eastwood. J’espère que vous allez bien.»

Isabel attendit que la Serpentard se soit bien installée avant d’enchainer.

«Nous allons discuter un peu toutes les deux, afin de voir si vous avez bien saisi l’enjeu de la formation Animagus, vos connaissances sur le sujet, et vous expliquer un peu comment cela se déroulera si nous validons votre demande. »

L’enseignante repris sa plume en main, jeta un œil à ce qu’elle avait écrit pour s’assurer que tout était prêt, puis releva la tête vers la quatrième année.

« Vous êtes prête ? Est-ce que vous avez des questions avant de débuter ? »

Ne faites pas d'enfants, faites des crêpes.
Magizoologiste en voyage.
Code couleur : #0080FF

En baisse de présence jusqu'au 16 février

Baisse de présence jusqu'au 5 janvier

28 oct. 2020, 23:45
 A  1er entretien - E. Eastwood
La rentrée de quatrième année avait vraiment une résonance toute particulière pour Eileen. Pour commencer, et ce n'était pas négligeable, elle avait pu la faire en même temps que tous ses camarades. Elle était nettement plus sereine vu tout le rattrapage qu'elle avait fait pendant l'été avec son grand-père et surtout, c'était le point de départ potentiel de la formation d'Animagus. Rien qu'à l'idée de possibilité, l'adolescente était surexcitée et ça contrecarrait un peu la tristesse de ne plus faire partie de l'équipe de Quidditch. Mais au-delà de ça, c'était surtout un projet qu'elle avait depuis qu'elle était entrée à Poudlard. Pas pour rien qu'elle avait fait part de ses envies aux professeurs durant les vacances et qu'elle s'était aussi donné beaucoup de mal depuis sa première année en Soins aux Créatures Magiques et en Métamorphose. Surtout dans cette dernière matière d'ailleurs vu que ça s'était avéré beaucoup plus difficile que prévu alors qu'en soins, elle se sentait à son aise.

En attendant, c'était le jour de son entretien avec Miss Almeida et Eileen allait devoir défendre sa candidature, prouver que ce n'était pas juste une lubie et qu'elle y avait mûrement réfléchi. Même si c'était le cas, ça n'empêchait pas l'adolescente d'être un brin stressée en frappant à la porte du bureau de sa professeur. Son avenir en dépendait, elle en était certaine. Afin, pas qu'elle ne pourrait pas faire ce qu'elle voulait sans ça mais ça voulait dire envisager les choses d'une toute autre façon et elle n'en avait pas envie. Il fallait donc qu'elle soit convaincante.


"Bonjour Professeur." dit-elle, tout en hochant la tête pour signifier qu'elle allait bien.

Elle s'installa ensuite sur le siège que Miss Almeida venait de lui indiquer et, fixa ses mains sur ses genoux pour ne pas laisser voir son stress. Du moins l'espérait-elle. Elle voulait paraître confiante même si ce n'était pas le cas. Loin de là même. Elle avait tellement envie de faire cette formation...

Des questions avant de commencer ? Elle avait eu des tonnes avant d'arriver dans le bureau mais là, elle avait l'impression qu'un Détraqueur lui avait aspiré l'esprit tant elle n'arrivait pas à formuler un seul mot cohérent dans sa tête. Elle s'exhorta donc au calme pendant quelques secondes, respira profondément et finit par se souvenir ce qu'elle voulait savoir avant même de rentrer dans les détails de la formation. Elle demanda alors, timidement :


"Il y aura plusieurs entretiens avant de commencer, Miss ? Et quand saurais-je si je peux être former ou non ?"

Ok, ça pouvait donner l'impression qu'elle était impatiente mais, en même, c'était le cas alors difficile de le cacher.

31 oct. 2020, 21:02
 A  1er entretien - E. Eastwood
Isabel observa Eileen Eastwood entrer dans la salle et s’installer en face d’elle. Son attitude était quelque peu hésitante, à en juger par son regard fuyant qui semblait absorbé par ses mains. La jeune femme ne s’en formalisa nullement, consciente de l’enjeu que pouvait représenter cette rencontre. Elle écouta attentivement les questions de l’adolescente. Il était plutôt rare que des élèves se lancent directement, préférant parfois se lancer sans tarder dans le vif du sujet et garder leurs questions pour la fin – voire parfois ne jamais les poser.

« Si cet entretien se passe bien, vous pourrez commencer directement la formation dans les semaines à venir, déclara Isabel, amusée par l’impatience de son élève, il n’y aura pas d’autre entretien entre temps. Ne vous inquiétez pas, si on se rencontre aujourd’hui, c’est que vous avez toutes vos chances pour pouvoir la débuter ! Le temps de discuter avec le professeur Lynch, et vous aurez la réponse dans quelques jours. »

Isabel lança un sourire encourageant à la jeune Serpentard et feuilleta rapidement les différentes feuilles étalées devant elle sur le bureau en bois.

« Pour commencer, j’aimerais que vous me réexpliquiez les raisons qui vous ont poussée à vouloir débuter cette formation. Pourquoi vouloir devenir Animagus ? Prenez votre temps pour élaborer votre réponse, ne soyez pas trop pressée », ajouta la jeune femme après avoir posé sa question.

Commencer par quelque chose que l’élève savait déjà était, par expérience, un bon moyen pour détendre l’atmosphère, et il était surtout intéressant pour Isabel de juger par elle-même, en face à face, de ses motivations.

Ne faites pas d'enfants, faites des crêpes.
Magizoologiste en voyage.
Code couleur : #0080FF

En baisse de présence jusqu'au 16 février

Baisse de présence jusqu'au 5 janvier

11 nov. 2020, 16:52
 A  1er entretien - E. Eastwood
Directement dans les semaines à venir ? Ouah, Eileen n'aurait jamais pensé que les choses pouvaient aller si vite et elle était encore plus impatiente à présent qu'elle le savait. Elle se doutait bien que ce ne serait pas chose aisée mais elle était prête à y mettre tout son cœur, toute son âme même. Et surtout, Miss Almeida s'était faite rassurante en disant qu'elle avait toutes ses chances, ce qui la détendit un peu. Si elle ne faisait pas tout foirer avec son stress, ça le ferait. Voilà à quoi elle devait penser avant tout. Elle prit donc quelques secondes de réflexion pour essayer de mettre de l'ordre dans ses idées, inspira profondément avant d'enfin relever les yeux vers sa professeur. Peu importe ce qu'il devait advenir, on lui avait toujours appris à regarder dans les yeux les gens à qui elle parlait, ce n'était pas maintenant qu'elle allait déroger à la règle. Elle commença alors, d'abord timidement mais prenant un peu plus d'assurance au fur et à mesure de ses paroles :

"Depuis que j'ai découvert mes pouvoirs, je me suis toujours vu dans deux métiers possibles. Soit joueuse de Quidditch professionnelle, soit soigneuse pour créatures magiques. Alors, j'ai bien conscience que ça n'a rien à voir l'un avec l'autre et qu'être Animagus ne servira à rien pour le premier mais pour le deuxième par contre... Je suis convaincue qu'avoir la capacité de se transformer en un animal peut aider un soigneur. Déjà parce que je pense que ça aide à comprendre un comportement qui n'est pas humain quand on se transforme mais aussi parce que je pense que ça peut être plus facile de gagner la confiance d'une créature qui serait très méfiante envers les humains."

Aussi clair que cela soit dans son esprit, l'adolescente n'était pas certaine de réussir à expliquer convenablement comme elle voyait les choses. Et peut-être même se pourvoyait-elle. Pourtant, elle était convaincue qu'en se transformant et en vivant pendant quelques temps dans la peau de l'animal qui serait son alter-ego, elle pourrait apprendre une foule d 'informations sur la faune qui ferait d'elle une meilleure soigneuse.

"Je ne sais pas si c'est très clair, Miss. Mais vraiment, je pense que ça pourrait m'aider à être une bonne soigneuse, à être plus à l'écoute des créatures et sûrement plus empathique envers ce qu'elles ressentent." finit-elle par ajouter.

24 nov. 2020, 15:46
 A  1er entretien - E. Eastwood
Tout en écoutant la jeune fille, Isabel prenait des notes sur ses parchemins, rajoutant de-ci de-là quelques mots au dossier de la Serpentard. Elle acquiesçait de la tête de façon régulière afin de montrer son attention, et souriait parfois quand elle relevait la tête de ses notes et que son regard croisait celui de l'adolescente.

"Vous êtes très clair, ne vous inquiétez pas," dit-elle.

Elle relu rapidement ses notes, semblant réfléchir, avant de tremper de nouveau sa plume dans l'encrier. Elle la laissa en suspens au dessus du parchemin, tout en reportant son attention vers Eastwood.

"Est-il possible qu'au cours de la formation vous vous rendiez-compte que vous préférez finalement tenter de devenir joueuse professionnelle ? Si c'est le cas, que ferez vous vis à vis de la formation ? demanda-t-elle. Ce n'est pas une question piège, ne vous inquiétez pas, ajouta rapidement Isabel en se voulant rassurante. Il est juste parfois difficile de savoir ce que l'on veut faire plus tard à votre âge, et sachez que c'est tout à fait normal. Il n'est pas interdit d'arrêter la formation en cours de route, je voudrais juste avoir votre point de vue sur cette possibilité."

Après tout, Isabel se souvenait très bien qu'à quatorze ans, elle n'avait aucune idée de ce qu'elle aurait aimé faire après ses ASPICS. Les créatures magiques l'avaient toujours intéressée, mais si on lui avait dit à l'époque qu'elle aurait fini par être professeure, elle n'y aurait certainement pas cru.

Ne faites pas d'enfants, faites des crêpes.
Magizoologiste en voyage.
Code couleur : #0080FF

En baisse de présence jusqu'au 16 février

Baisse de présence jusqu'au 5 janvier

5 déc. 2020, 21:57
 A  1er entretien - E. Eastwood
Ce qu'Eileen aurait donné cher pour pouvoir lire les notes que prenait sa professeur ! Même si elle arrivait à peu près à exprimer ce qu'elle ressentait vis à vis de la formation d 'Animagus et les motivations qui la poussaient à vouloir y participer, le stress était bien là. Et voir l'adulte griffonner sur un papier ne faisait que l'accentuer. Enfin, elle avait bien conscience qu'il ne servait à rien de chercher à deviner quoique ce soit alors elle se contentait de se tordre les mains et de se forcer à respirer le plus calmement possible.

Et la question qui suivit méritait clairement réflexion. Déjà parce que l'adolescente ne voulait pas tuer ses projets dans l’œuf mais aussi, plus honnêtement, parce qu'elle n'y avait pas pensé avant. Elle avait foncé bille en tête alors oui, que ferait-elle vraiment si jamais la situation décrite par Miss Almeida venait à arriver ? Elle essaya de visualiser les choses et repensa à une discussion qu'elle avait eu avec sa mère. Tout à coup, elle comprit le sens de ses propos et tout lui parut limpide, comme une évidence.


"Je crois bien Miss, qu'en premier, j'aimerais être joueuse de Quidditch si j'en ai les capacités et la possibilité." répondit-elle alors très honnêtement avant de reprendre. "Mais je crois que l'un n'empêche pas l'autre. Enfin, non que je veux être joueuse et soigneuse en même temps, bien sûr. Ce serait ridicule et j'ai bien conscience que c'est pas compatible. Mais jouer au Quidditch, ça va pour un temps. La carrière professionnelle s'arrête tôt et, ensuite, il faut penser à une reconversion. Alors voilà, si je finis par accéder à un poste dans une équipe pro, j'aimerais vraiment, une fois que je prendrais ma retraite, me dévouer aux créatures magiques. Donc, je n'arrêterais pas la formation en cours de route. Si vous m'en pensez capable, j'irais jusqu'au bout."

Jamais l'adolescente n'avait aussi convaincue de ce qu'elle disait. Ça lui paraissait clair comme de l'eau de roche, comme si son avenir s'étalait devant elle. Évidemment, elle se doutait qu'il y aurait des embûches sur le chemin mais elle était prête à tout faire pour y arriver.
Dernière modification par Eileen Eastwood le 31 janv. 2021, 18:58, modifié 1 fois.

13 janv. 2021, 16:25
 A  1er entretien - E. Eastwood
Isabel écoutait la jeune fille avec attention. Elle ne s’interrompait que pour prendre quelques notes, trempant sa plume à intervalles régulières dans son encrier. Elle devait avouer qu’elle était plutôt agréablement surprise du recule que l’adolescente avait sur son avenir professionnel, ce qu’elle ne manqua pas de lui dire.

« Je vois. Vous y avez beaucoup réfléchi, ça se voit. Vous semblez avoir les pieds sur terre, c’est une très bonne chose pour débuter cette formation. Car il faudra beaucoup de rigueur, je ne vous le cache pas. »

Tout en parlant, la jeune femme posa sa feuille de parchemin sur le côté du bureau le temps de faire sécher l’encre, et feuilleta celles qui lui restaient entre les mains. Elle sembla enfin trouver celle qu’elle cherchait, puisqu’elle la plaça en haut de la pile et la parcouru des yeux rapidement.

« Vos résultats dans ma matière et en Métamorphose sont très bons… Vous semblez avoir toutes les bases nécessaires. Je voudrais juste m’assurer que vous savez dans quoi vous vous embarquez, et si vous avez déjà des notions concernant les Animagi. Bien connaître son sujet est important avant de vouloir se lancer dans la pratique, hm ? » annonça Isabel en saisissant sa plume.

Elle sembla parcourir les lignes de son parchemin, avant de fixer ses yeux sur quelque chose que la jeune Serpentard ne pouvait pas voir de sa place.

« Bien… D’après vous, est-ce qu’un futur Animagus peut choisir durant son apprentissage l'animal dont il prendra la forme ? Essayez de développer votre réponse bien évidemment, je n’attends pas un simple oui ou non. Oh, et d'ailleurs, pensez-vous qu'il y a un lien entre l'apparence physique d'un Sorcier et l'apparence physique de sa forme animale ? Des similitudes, en quelques sortes ? »

Ne faites pas d'enfants, faites des crêpes.
Magizoologiste en voyage.
Code couleur : #0080FF

En baisse de présence jusqu'au 16 février

Baisse de présence jusqu'au 5 janvier

31 janv. 2021, 19:12
 A  1er entretien - E. Eastwood
A mesure que l'entretien avançait, Eileen se détendait un peu. Non qu'elle était certaine de réussir l'épreuve, loin de là, mais elle savait qu'elle était honnête dans ses réponses et c'était le principal. Même si elle voulait absolument se lancer dans la formation pour devenir Animagus, elle voulait avant tout rester fidèle à elle-même et donc répondre le plus franchement possible. Tant pis si ça aboutissait à un non, au moins elle aurait la satisfaction d'avoir donné le meilleur d'elle-même. Finalement, c'était peut-être là la plus belle preuve qu'elle avait mûri. Elle n'était plus prête à tout pour aboutir à ses fins. Enfin, à tout si mais dans le cadre "légal", si on pouvait dire ça ainsi.

Le compliment de sa professeur, d'ailleurs, la toucha bien plus qu'elle ne le laissa paraître. Les pieds sur terre, pour une joueuse de Quidditch, c'était finalement assez drôle, non ? Mais elle en était sincèrement fière, bien loin de l'image d'écervelée qu'elle avait eu en première année. Elle avait fini par trouver une sorte d'équilibre entre le sérieux nécessaire pour ce qu'elle voulait réussir à faire pour son avenir et son côté plaisantin qui ressortait parfois et lui faisait faire des bêtises. Quant à la question suivante, c'était plus facile. Eileen s'était renseignée avant de se lancer là-dedans et même si elle n'avait pas toutes les réponses, loin de là, ça lui semblait plus simple que d'évoquer ses propres motivations parce qu'elle avait souvent du mal à mettre des mots sur ses sentiments.


"Il me semble que la forme de l'Animagus est la même que la forme du Patronus - enfin, sauf qu'on n'en change jamais alors que, dans certains cas, la forme du Patronus peut évoluer je crois - et... justement, c'est un peu comme pour notre baguette magique, on la choisit pas. Si j'ai bien compris ce que j'ai trouvé pendant mes recherches, la forme est liée à notre personnalité. Alors, si on se connait très bien, je suppose qu'on pourrait réussir à devenir la forme que l'on prendra mais... enfin, à mon âge, je suis vraiment pas sûre de me connaître si bien que ça. Je pense que ce sera une surprise mais aussi un vrai apprentissage sur moi-même."

C'est certain qu'elle espérait se métamorphoser en un animal noble et non pas en un nuisible, comme le cafard, par exemple ou pire, un moustique. Beurk, ce serait vraiment pas de pot ça mais bon, elle s'adapterait.

"J'ai vu qu'on pouvait deviner les lunettes du professeur McGonagall sur sa forme de chat donc je suppose que oui, il y a un lien entre notre apparence physique et celle de l'Animagus. Et, après tout, ça me semble logique : on reste nous, quoiqu'il arrive, même sous forme animal. Enfin, je veux dire... quelqu'un qui est très grand, par exemple, ne deviendra sûrement pas un spécimen petit de la forme d'animal qu'il prend, non ?"

Bon après, ça lui paraissait évident mais ce n'était peut-être pas le cas, en fait.