Inscription
Connexion
18 août 2018, 00:41
 23/05/2043  Les tribunes
Herminie était en train d'encourager les Frelons - ses amis de première année faisaient un travail formidable - quand elle repéra Elian. Le voir là, en pleine lumière, dans cet étrange déguisement, la rendait fébrile. Oh, c'est elle qui avait fait la peinture - et Tayana le serre-tête - mais même en le faisant, elle avait eu un drôle de sentiment : une fascination, mêlée de crainte. Elle comprenait maintenant les sentiments du docteur Frankenstein lorsqu'il modela sa créature, dans le film qu'elle avait regardé avec son père. Pas que Elian soit un monstre, pour Herminie ! C'était juste... Un garçon très intéressant, qui la fascinait beaucoup. Elian, avec sa peau éclaircie de blanc, et les bandes noires, marchait au milieu des spectateurs, attirant des regards ébahis. On aurait dit qu'être caché derrière un masque - parodie de peinture de guerre - le révélait au monde. Un Gryffondor, la bouche béante, avait même figé son bras armé d'un fanion des lions en l'air... et Elian le saisit. Herminie hésita entre s'écrouler de rire et se cacher dans sa main. Seul l'envie d'éviter de rouler sous la tribune en se laissant aller la retint : elle eut quelques hoquets de rire, et continua à observer l'avancée du blaireau. Il encouragea les Frelons pendant un petit moment, puis pendant une accalmie, Herminie se leva - s'excusant auprès des filles - pour le rejoindre, piochant au passage deux-trois choses dans son sac. 

"Hé, Elian ! Qu'est ce que tu faisait ?" dit-elle en riant. Elle le fit asseoir sur le gradin, et passa une petite éponge dans la petite boîte de peinture corporelle qu'elle avait apporté en prévision. "Tu as fondu, là" l'informa t-elle en tapotant la couleur noire sur son nez de blaireau et sur les belles bandes de ses yeux, fronçant les sourcils sous la concentration. "Voilà !". Elle revissa le capuchon, puis tendit l'autre objet à Elian : c'était un fanion-kaléidoscope. "Tu le fais tourner, et les différentes images apparaissent ! J'ai trouvé que ça t'allait bien", lui sourit-elle. Elle lui piqua le fanion rouge et le lança vers les gradins rouges... Mais du fait de sa faible portée, il glissa sous un banc. Oups. 

Image

Herminie Peers, Quatrième année RP Médiatrice, ma volière est ouverte à tous
Best Friend 9000, LA référence couleur Poufsouffle #BF9000
18 août 2018, 06:44
 23/05/2043  Les tribunes
Nicolas s'était préparé pour assister à son premier match de Quidditch. Il s'était préparé, comme il se préparait à l'époque de ses matchs de football. Nicolas était légèrement impressionné par la beauté du terrain de Quidditch, il se hâta d'aller rejoindre un groupe de Gryffondor venu supporter leur équipe.

Le match commença, Nicolas se mit à alterner du regard entre chaque joueurs de sa maison. Malgré son jeune âge et son caractère de nature calme, il se mit à hurler :


« Les Gryffons ! Si vous perdez, n'espérez pas rentrer dans la salle commune ! »

Le début du match semblait être à l'avantage des Gryffondors, le score affichait 30 à 10 en faveur des rouges et or. « On lâche rien, les gars ! hurlait Nicolas dans les tribunes. » Le match continua et la donne se mit à changer. Les Poufsouffle étaient beaucoup plus décisif et présent dans le jeu. Ils se mirent à enchaîner les points. 20, 50, 90... Nicolas se mit de nouveau à hurler, voyant l'attrapeuse de son équipe en difficulté : « Mais c'est pas possible ! Donnez moi un balais, j'vais lui montrer comment on attrape un maudit vifet ! » Le score se mit à s'emballer en faveur des Poufsouffle. Ils étaient à présent à 140 points contre seulement 60 du côté de son équipe. Nicolas s'apprêtait à encourager son équipe, quand il aperçut un joueur adverse envoyer le cognard directement sur Audric.

« Monsieur l'arbitre, c'est carton rouge ça ! Il a faillit tuer notre joueur ! hurla Nicolas, accompagné d'une magnifique insulte à l'encontre de la capitaine de Poufsouffle. »

Nicolas vivait tellement le match, qu'il en devenait désagréable et confondait totalement le Quidditch et le football lors de ses commentaires.
18 août 2018, 19:19
 23/05/2043  Les tribunes
Les frelons étaient en tête. Nova avait la sensation que la victoire serait brillante encore une fois ; son équipe affichait haut les valeurs de la maison Poufsouffle. La chaleur ardente qui régnait à l'extérieur n'enlevait rien à la joie de la jeune fille et ne l'empêchait sûrement pas de crier pour encourager ses camarades. Malgré la sueur, malgré l'air chaud et presque irrespirable, elle s'égosillait à plein poumons :

" À fond les Frelons !!!!!!"


Le score était impressionnant, l'avantage pour les Jaunes et Noirs témoignait de la dextérité et de l'efficacité de l'équipe mise au point en début d'année. Nova avait pris l'habitude lors de chaque rencontre de s'appuyer contre la balustrade des gradins pour donner de la voix. À défaut de pouvoir arborer autour de son coup son écharpe aux couleurs de sa maison, elle là tenait dans sa main le bras levé et secouait l'étoffe frénétiquement. Plusieurs de ses camarades avaient prévu le coup, il avaient toutes sortes de gadgets et de banderoles pour encourager leurs coéquipiers. La jeune fille se dit alors que la prochaine fois elle en ferai de même ; à équipe de valeur se devait prestation de qualité.

En balayant l'assemblée, espérant voir Kévin elle sourit à la vue de plusieurs de ses camarades. Là, elle aperçut Herminie se lever puis se diriger hilare vers une étrange créature, ou plutôt vers un singulier personnage. Il s'agissait d'un blaireau frelon, l'emblème de Poufsouffle, leur mascotte suprême. C'était Elian semblait-il.
Amusée, Nova eût bien l'envie de les rejoindre et lorsque elle vit la jeune blonde faire un rattrapage beauté à son ami, elle voulut en faire de même pour être à son tour maquillée à l'effigie de leurs animaux sacrés.

C'est alors qu'elle fit volte-face à s'en rompre la nuque ; des hurlements se levaient depuis la tribune des Gryffondor ! Visiblement, un cognard avait atteint un Rouge et Or de plein fouet. Déçue d'avoir manqué l'action, la jeune Poufsouffle préféra rester accrochée à la rambarde et ne plus détourner le regard du match. Les frelons formaient à présent leur combinaison d'attaque, une technique créée et étudiée lors de leurs entraînements. Elle ne louperait rien et savait que cette stratégie allait être payante ; leur vitesse était phénoménale, tout comme l'était le niveau de cette rencontre. Cependant la méchante baballe était renvoyait droit vers la formation et son issue était incertaine... Entre suspens et tension, la rousse serrait si fort la barre dans ses petites mains, que celles-ci devinrent écarlates ; le bois lui ne cédait rien.

Aucuns obstacles ne les éloigneront de la victoire, c'est certain !

Nova Stronger ~ 3 ème année ~ Poufsouffle
Qui s'instruit sans agir, laboure sans semer
23 août 2018, 14:58
 23/05/2043  Les tribunes
Peterson et Garnier se rapprochent comme des lionnes des cercles jaunes!
Leur "une -deux" met dans le vent tout les défenseurs jaune et il ne reste plus que Huet.
La gardienne est le dernier rempart des Frelons. 
Son début de match mitigé ne l'a pas aidé à élever son niveau
mais c'est l'occasion rêvée pour elle de montrer ce dont elle est capable.

Elle plonge sur la gauche ET OUI ELLE REPOUSSE AU LOIN LE SOUAFLE!
Quel arrêt de champion!

Hunter sort sous les applaudissements de la foule tandis que le titulaire des jaunes,
Rey fait son grand retour sur le terrain.

Mais les rouges et or ne veulent pas lâcher l'affaire! Crimspeak continue quant à lui de faire un carnage dans les rangs adversaires : les Frelons tombent comme des mouches face à ses cognards soigneusement tirés. Quel bourrin, quel puissance, un vrai boucher !

McKinnon s'empare du Souafle précédemment repoussé par Huet.
OUUUUUH TRASHTALKING EN DIRECT!
Peterson remet en question les talents de McKinnon qui semble être un peu travaillé par la réflexion !

Ah mais pour une raison inconnue Hunter reprend quasiment immédiatement sa place sur le terrain, Rey aurait il un soucis avec son balais?

Amicalement votre, Sorrow
Fondateur du PFO
Il signe de la pointe de sa baguette d'un S comme Sorrow
2ème année RP et devoirs.
Insignifiant compétant !
25 août 2018, 02:30
 23/05/2043  Les tribunes
En pleine exaltation devant les événements qui s'enchaînaient à une vitesse folle, Herminie avait réussi à le rejoindre, et elle n'était pas accompagnée cette fois-ci. Elian se laissa faire lorsqu'elle l'assit sur le banc le plus proche pour lui apporter des retouches, plissant les yeux lorsqu'elle passa sur ces deniers. « Tu vas pas me croire, je dormais sous un arbre ! » lui répondit-il avec un air résolument désespéré de son propre manque de jugeote. En fait, il était assez facile de croire à cette excuse pour justifier d'avoir raté la moitié du dernier match de la saison, lorsque l'on connaissait la personnalité du Poufsouffle. Il appréciait le fait qu'Herminie se donne la peine de s'occuper de lui, comme toutes les personnes de son entourage avaient pris l'habitude de faire. Était-il vraiment si fragile que cela ? S'il devait se comparer aux joueuses et joueurs des équipes de Quidditch, par exemple, la réponse serait évidemment positive. Pourtant, il ne ressentait pas l'envie d'être plus fort, autant physiquement que mentalement. Pour preuve, il adorait se faire pouponner par sa camarade de Poufsouffle.

Cette dernière lui tendit un objet fort unique en son genre, qui attira immédiatement l'attention d'Elian.
« Ooh qu'est-ce que- » commença-t-il avant qu'Herminie ne lui apporte directement la réponse. Il lui avait fait penser à ce fanion, et il en était presque flatté que la Blaireautine pense à lui en-dehors de leurs discussions sauvages, mais il était trop occupé à faire tourner le fanion sur lui même pour changer à chaque fois l'image qu'il affichait. Elian finit par tomber sur un blaireau et adressa un sourire entendu à sa camarade. Accaparé par l'objet, il ne remarqua pas que son drapeau des Gryffondor lui avait été confisqué. « Merci, je te le rends que si on gagne le match ! » Soudain, une acclamation s'éleva autour d'eux, Calum s'était élancé sur un viffet ! « Il l'a eu ?! » Impressionné, Elian se promit qu'il arrêterait de le traiter d'escroc, au moins le temps de la soirée d'après-match. Crispé par cette petite victoire, il s'était accroché à l'épaule de la jaune et noire, et se dégagea en se rendant compte qu'ils n'étaient pas si proches, habituellement.

En RP : Quatrième année

« And you've just had some kind of mushroom
And your mind is moving low.
Go ask Alice, I think she'll know. »
look alive, sunshine
。 *
 ・*。・
25 août 2018, 16:24
 23/05/2043  Les tribunes
Et voilà, fin d'année, la saison 5 de Quidditch touchait à son terme. Le dernier match opposait les Frelons et les Griffes Ardentes, les deux équipes encore en lice pour espérer gagner la coupe. Pour l'équipe des Eclairs, c'était mort, mais ils pouvaient au moins espérer la deuxième place ; tout dépendrait du résultat du match qui se jouait.
Lyn, férue de Quidditch en tant que spectatrice aussi bien qu'en tant que joueuse, s'était hâtée de se rendre dans les gradins, et avait constaté avec réjouissance que le ciel était dégagé, et le soleil dégageait une douce chaleur. Temps parfait quand on se contentait d'observer, assis, immobile ; moins fun pour les joueurs qui allaient sûrement crever de chaud à un moment ou à un autre. Mais l'aiglonne n'avait pas spécialement de compassion pour eux - elle aussi avait joué dans ces conditions, à son dernier match -, de toute manière elle était persuadée que quand on était au cœur de l'action, à voler en tous sens et à réfléchir parfois à toute vitesse, on ne prêtait pas vraiment attention aux inconvénients, et on profitait surtout des sensations du vol qui étaient particulièrement enivrantes, du moins de son avis.
En arrivant, la petite italienne repéra tout de suite Tally, sa coéquipière batteuse et même sa Capitaine. Elle regarda rapidement autour d'elle, voir s'il n'y avait pas Norma, mais gênée de rester ainsi debout alors que le match avait déjà débuté, elle se contenta de rejoindre au plus vite la personne qu'elle connaissait le mieux ici - et surtout, avec laquelle elle pourrait parler stratégies, encore. La gardienne s'assit donc là, un peu mal à l'aise, et s'empressa de regarder le score, puis les joueurs, pour se mettre dans le bain rapidement.
L'avantage était nettement aux Frelons, mais un retournement était toujours possible. Jusqu'au bout, on était sûr de rien. Même l'apparition du vif d'or n'était pas décisive en elle-même : pendant que les attrapeurs se le disputaient, le jeu pouvait bien continuer. Avec un soupir, Lyn observait, envieuse, les chanceux qui étaient en ce moment en train de se balancer le souafle et de danser en l'air. Elle avait hâte que la saison 6 démarre, saison qui, peut-être, offrirait aux Eclairs leur première victoire de championnat.

Après avoir longuement observé le match en silence, fronçant parfois les sourcils quand elle ne comprenait pas une stratégie, écarquillant les yeux quand de jolis coups étaient joués (voire des formations), serrant les dents chaque fois que le souafle se rapprochait des anneaux d'une équipe, Lyn lâcha quelques mots, à la fois pour elle-même et pour sa terrifiante voisine.

- Oho... vu le score, si les Gryffons remontent et gagnent, on s'ra troisième. La différence de score sera trop petite. Mais bon, les Frelons vont gagner, hmm ?

Lyn ne soutenait aucune des deux équipes, dans le principe. Elle ne soutenait que les Eclairs, et donc, tout comme ses coéquipiers, avait analysé ce qui serait le mieux pour eux. Pour une deuxième place. Mais indéniablement, le match était en faveur des Poufsouffle, et Lyn les voyait parfaitement gagner le championnat, pour la deuxième saison d'affilée. Les rouges allaient devoir s'accrocher.

“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince, St Exupéry
25 août 2018, 23:12
 23/05/2043  Les tribunes
Le jeune Downing avait décidé de s'absenter plusieurs dizaines de minutes des tribunes pour souffler un peu et éviter de faire une bêtise qu'il regretterait par la suite. Pourtant, tout ne s'était pas passé comme prévu. Au lieu de se calmer, il avait fait une rencontre houleuse avec Cassandre McWood, une supportrice de Poufsouffle qui était partie aux toilettes en plein milieu du match. La moindre des choses était de dire que leur échange n'avait pas été parmi les plus sympathiques que Clément ait eu cette année à Poudlard, en tout cas, au début.

Néanmoins, sa petite sortie hors des tribunes avait réussi à l'apaiser et il était de nouveau détendu pour assister en toute sérénité au match. Lorsqu'il rejoignit les tribunes de Gryffondor et son groupe d'amis, Clément ne savait pas encore où en était le score. Est-ce que les Griffes Ardentes étaient toujours menées au score ? Il le saurait dans quelques instincts. En regardant le terrain, il vit Rey Sifferlen rentrer sur le terrain et monter en piquée sur son balai, puis quelques secondes plus tard, tirer la moue et redescendre au sol pour se faire remplacer par Jeffrey Hunter, garçon de Poufsouffle dont Clément avait fait la connaissance en mars à la Bibliothèque. Que s'était-il passé pour que Rey ne puisse pas jouer et décide de se faire remplacer immédiatement après être rentré en jeu ? Un sourire narquois apparut sur le visage de Clément tandis qu'il se mit à hurler :

- « Alors Sifferlen, on a un petit problème de digestion ? Une saleté piqûre de frelons qui démange ? Ou bien tu as tellement peur que tu n'oses pas rentrer ? »

Le jeune garçon savait pertinemment que les joueurs n'entendaient pas ses cris puisqu'ils étaient noyés dans la cohue générale, mais il espérait avoir crié suffisamment fort pour que des élèves de Poufsouffle l'aient entendu et l'aient mauvaise. Après tout, quel était l'intérêt d'organiser une confrontation si les supporters restaient tout mignons et ne se chambraient pas. Le Gryffondor espérait cependant que son équipe de Quidditch n'était pas trop en retard. Une fois rejoint le groupe de ses amis, il leur fit un signe de tête et se mit à regarder le match. Emilia Garnier, la poursuiveuse de sa maison, avait le Souafle en main et s'apprêtait à tirer dans les anneaux de la gardienne adverse, Alice Huet. Le garçon prit une grande inspiration, puis se mit soudainement à s'époumoner comme l'aurait fait Salazar Serpentard si il avait appris que des Sang-mêlés étaient désormais acceptés au sein de sa maison :

- ALLLLLLEEEEZZZZ EMILIA ! MARQUE LE !!!!!! ENFONCE TES GRIFFES !

Clément Downing | 3ème année
"Le succès ne s'explique pas, l'échec ne s'excuse pas." N. Bonaparte
26 août 2018, 00:22
 23/05/2043  Les tribunes
Emelyne avait raté une bonne partie du match de Quidditch. Elle arriva en haut des gradins toute essoufflée et les joues rouges. Elle réussi à se frayer un chemin jusqu'au bord. Elle regarda ce qu'il se passait dans les airs devant elle. Au début, elle eu un peu de mal à suivre les joueurs. Puis elle réussit à s'adapter à leur vitesse de jeu. Emilia Garnier, la poursuiveuse de sa maison, avait le Souafle en main et s'apprêtait à tirer dans les anneaux de la gardienne adverse, Alice Huet si ses souvenirs était bon. Elle espérait qu'elle allait réussir à marquer le but. Elle entendit alors :

- ALLLLLLEEEEZZZZ EMILIA ! MARQUE LE !!!!!! ENFONCE TES GRIFFES !

En regardant autour d'elle, elle vit Clément un peu plus loin. Elle hésita un peu, gênée d'aller l'embêter. Mais elle ne voyait personne d'autre qu'elle connaissait... Elle s'avança donc dans sa direction. Elle arriva jusqu'à lui. Elle tapota son bras avec douceur et lui dit, embêtée :

- Bonjour. Qu'est-ce que j'ai raté, s'il-te-plait ?

Ses joues étaient devenu encore plus rouges. Elle ne voulait vraiment pas qu'il la déteste. Elle aurait préférée ne pas avoir à le déranger. Mais elle n'avait pas vu l'heure et ce n'était que maintenant qu'elle arrivait dans les gradins. Inquiète d'être la cause d'un ennuis pour lui, puisqu'il allait devoir quitter le terrains des yeux, elle tritura son haut, très mal à l'aise.

Emy, 3A RP, 2A devoirs - JFF - Ma Noona : Taylor <3 - Vive Gryffondor !
Ex-membre du MERLIN : Ayden
26 août 2018, 11:07
 23/05/2043  Les tribunes
Erwan ne perdait rien du match ! Les coups s’échangeaient et se rendaient si vite que ses cordes vocales menaçaient de ne pas tenir jusqu'à la fin du match. Enthousiasmé par ses camarades de maison qui s'étaient surpassés pour les accessoires et l'écriture des chants, le jeune Poufsouffle s'en donnait à cœur joie (et à gorge déployée) pour supporter les Frelons !

Le score était en leur faveur, le jeu était cependant bien plus disputé. Erwan ne put s'empêcher de penser à tous ses amis Gryffondor qui, perchés dans leurs propres tribunes, devaient vivre tout autrement cet ultime match.
C'est pendant cet instant de flottement dans la tête d'Erwan que Calum réussit à attraper un nouveau viffet ! Les tribunes jaunes et noires explosèrent de joie et les cris et les chants repartirent de plus belle. Même un but inscrit par Les griffes ardentes ne parviendrait pas à essouffler la ferveur des Poufsouffle ! Le stress montait... Erwan apercevait déjà plusieurs têtes se perdre dans les airs, à la recherche du vif d'or qui sacrerait leur équipe. Mais cela n'arriverait pas avant plusieurs minutes pensait-il... Il fallait continuer d'encourager les Frelons jusqu'au bout, qu'elle que soit l'issue du match ! Il entreprit d'inventer un petit chant pour l'occasion, espérant que ses camarades le suivrait :

Les Frelons en formation,
Soutenus par les blaireaux,
Vont dans la bonne direction
Pour piquer ces chers lionceaux !


Bon c'était pas la chanson de l'année mais Erwan s'était laissée emporté par l'euphorie générale et ne regrettait pas son geste musical qui lui ressemblait si peu. Après ça Les Frelons ne pouvaient que gagner !

Gardien des Hel’s
Membre intéressé de l’ACDC
26 août 2018, 12:44
 23/05/2043  Les tribunes
Roxane était arrivée en retard. Elle avait raté le début du match, non, de son premier match de Quidditch à Poudlard. Qui opposait les Poufsouffle à sa propre maison, en plus ! La jeune fille s'était réveillée trop tard et avait du courir aussi vite que ses petites jambes le pouvaient pour arriver dans les gradins et ainsi manquer le moins de temps de jeu possible. À son arrivée, les lions étaient menés au score... Aussi, faisait fi de son épuisement, Roxane s'était jointe aux autres supporters des rouge et or et hurlait encouragements sur encouragements, chansons inventées par les élèves et autres cris de joie à chaque action réussie par son équipe. Ses cordes vocales étaient mises à rude épreuve mais la rouquine était transportée par la ferveur de ses camarades de maison.

« Allez les rouge ! À nous la victoire !! »

C'était la première fois qu'elle assistait à un vrai match de Quidditch. Enfin, elle avait bien regardé quelques matchs de la petite équipe locale de Whitby quand elle était petite mais rien qui n'égalait celui-ci en terme de technique, de niveau et de rapidité. Heureusement, Roxane était habituée à suivre des yeux les déplacements de joueurs de Quidditch. Elle parvenait donc à suivre le cours de la partie sans trop de difficulté.
Mais après une quinzaine de minutes de fervents encouragements, la fatigue rattrapa la jeune lionne qui dut, malgré elle, aller s'asseoir dans un endroit plus calme des tribunes -si tant est qu'il existe un endroit calme dans des tribunes de sport. Là, Roxane reprit peu à peu son souffle et se trouva plus reposée mais continuait de ne pas quitter le terrain des yeux un seul instant.
S'il y avait bien une chose que même l'épuisement ne pouvait pas endiguer chez elle, c'était bien sa passion pour le Quidditch. Elle sourit en regardant les joueurs se démener.
« Un jour, ce sera moi. »

Griffes et crocs
Griffes et coeurs
Gryff' vainqueurs !