Inscription
Connexion
22 mars 2019, 13:43
 20/02/2044  Les tribunes
Irene grimpait les marches vers la clameur. Le bruit la faisait grimacer. Elle avait une question à poser à Olympe, une question plutôt urgente, qu'elle voulait régler au plus vite. Et en ce jour de match, bien que les Serdaigle ne fussent pas sur me terrain, elle ne pouvait trouver la petite blonde vénitienne ailleurs qu'ici. Ce qui contrariait énormément la petite Gates. Comment allait-elle trouver son amie dans toute cette bousculade, toute cette excitation ? Il faudrait vraiment qu'elle trouve un moyen de communiquer avec Olympe de manière plus rapide.

Tout en gravissant les escaliers, de plus en plus essoufflée, la fillette réfléchissait. Elle pourrait attirer l'attention de son amie en projetant des étincelles rouges ? Ou peut-être pourrait-elle atteindre les commentateurs du match pour faire passer un message ? Ce ne serait pas très discret, mais bon, les étincelles non plus. Maintenant, comment arriver saine et sauve jusqu'à la tribune des présentateurs ? Elle pourrait tenter un Protego ? Oui, mais saurait-elle le tenir ? 

Elle déboucha enfin sur les tribunes, les mains sur les oreilles. Reprenant son souffle, elle commença à regarder autour d'elle, cherchant la petite tête aux cheveux courts de son amie. Son regard fut naturellement attiré vers une lumière. Au centre du rayon, se trouvait Christopher Martin, le Serdaigle auquel elle avait déjà un peu parlé, qu'elle aimait bien. Du moins pour l'instant, elle s'entendait plutôt bien avec lui et devait bien lui reconnaître une certaine gentillesse vu leur rencontre avec Cassiopée et Léo. A la pensé de ce dernier, le regard d'Irene s'assombrit. La colère remontait. Comment pouvait-on être aussi bête et aussi méchant ?! Alors, sous ses yeux ébahis, la petite rousse vit Christopher s'approcher de la fille qui partageait le rayon de lumière. Celle aux cheveux blancs. Elle vit le baiser se poser doucement, presque tendrement sur la joue porcelaine. Elle cru voir la joue prendre de la couleur. Elle vit tout. 

Seulement, au même moment, un Pouffsouffle surexcité la bouscula. Furieuse, la petite se tourna vers lui et l'invectiva : 
-Fais gaffe !
Elle se fit rabrouer à son tour. Un regard circulaire lui rappela la foule. La foule. La foule qui se mouvait d'un seul homme. La foule telle une marrée de gens. La foule qui allait l'engloutir et la piétiner. La foule. Sa respiration s'accéléra, tout comme les battements de son coeur. Elle avait l'impression d'étouffer. Sa vision se brouilla un peu, elle commença à être en nage. Un coup sur l'épaule la fit hurler. Hurlement qui se perdit dans le tumulte ambiant. Les larmes se mirent à couler. Elle n'en pouvait plus. Son regard s'égara, se tourna vers la seule personne qu'elle avait reconnue. Christopher. Mais il était trop loin. Un mur de vague humaine les séparait. Pleurant de plus belle, la rousse, croisa néanmoins le regard bleuté du Serdaigle. Ce contact visuel l'électrisa, lui donnant la force de bouger. De partir. Elle s'enfuit alors en courant, dévalant les marches quatre à quatre. 

Un jour il faudra qu'elle le remercie de l'avoir sauvée. Mais ils devraient choisir un endroit plus calme. Et probablement qu'il ne comprendrait pas. Pourquoi cette peur de la foule ? Oh, au fond d'elle même elle s'en doutait. Mais ne comprenait pas que ça puisse avoir un tel impact sur elle... 

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
5ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés
22 mars 2019, 14:36
 20/02/2044  Les tribunes
Après avoir essuyé un formidable échec, lors de sa dernière tentative de sociabilisation par le sport, Fiss décida de réitérer l'expérience.
Cette fois-ci, sa maison n'était pas concernée, aussi il ne risquait pas d'acclamer l'action qui avait apparu comme un glas aux yeux des Ailes d'airain, et de subir la vindicte de ses camarades.

La clameur de la foule rendait son pas hésitant, il avait l'impression de s'approcher d'un pub un jour de match de football, et se voyait deja tenter de se glisser parmis cette bruyante et agitée foule, essayant d'éviter de se tacher avec les peintures grotesques qu'ils ont pour coutume de s'étaler sur le visage, ressemblant vaguement à un drapeau ou un symbole de maison, mais que la transpiration transforme en une sorte d'amas de gouache, comme si quelqu'un avait appuyé sur son tube de peinture en les visant vaguement.

Fiss déglutit, mais continua néanmoins à grimper laborieusement les marches, afin de respecter ces maudites conventions sociales.

Arrivé au sommet de l'escalier, la vue n'était pas bien différente de ce qu'il imaginait.
Les supporters gloussaient ou hurlaient dès qu'une forme vaguement humaine faisait disparaître le petit point noir, là haut, dans le ciel, les élèves gesticulaient dans tous les sens, ça sentait la transpiration...
Fiss était totalement désabusé; il chercha une place non loin de camarades Serdaigle et laissant assez d'espace pour ne pas risquer de prendre un coup à chaque fois qu'un petit point noir change de direction ou disparaît.

Après cinq bonnes minutes à esquiver les mouvements erratiques des élèves, il finit par trouver une place; il ne lui restait plus qu'à observer ses congénères et à agir par mimétisme.
Une lumière blanche attira son attention:

-EEEEEETTTTT...C'EST LA KIIIIISSSSS CAAAAAM, avec Christopher Martin - des Ailes d'Airain - et la fille aux cheveux blancs !

Fiss observa les deux personnes sous le feu des projecteurs, haussa un sourcil, hésitant entre amusement et dépit.

-Ca y est, on y est, il ne manque plus que le casque à corne avec le réservoir de bierraubeurre et la course de monster truck en bas des tribunes. marmonna t'il.

En observant la scène, il reconnu un élève qu'il voyait assez souvent dans la salle commune, un joueur de Quidditch, ainsi que... Fiss haussa les sourcils. C'était Alice, la fille du Poudlard express! Ainsi, elle était du genre à se jeter dans les bras des sportifs de l'école.

Il ria doucement, la comparant immédiatement aux pom-pom-girl qui ne cherchent durant leurs études qu'à s'offrir au plus beau et au plus musclé sportif, dans les vieilles séries américaines.

Ainsi donc, les clichés étaient vrais; Fiss s'assied dans son coin, observant désormais bien plus les tribunes en général que ses camarades, cherchant de quelle autre curiosité il allait bien pouvoir s'amuser.

Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn.

Hypothétique résurgence d'Edward Warren, aurait retrouvé sa Lorraine à Poudlard
22 mars 2019, 14:38
 20/02/2044  Les tribunes
@Alice Sangblanc

Il s’approchait encore plus d'elle. Les pensées absentes de son esprit, il s'était lancé il était trop tard pour reculer. Mais elle? Qu'allait-elle faire? Elle fit un geste vers lui, elle acceptait de jouer le jeu également! Ca y est ses lèvres était sur la joue d'Alice, à l’intérieur de son corps ca bougeait dans tous les sens. Son cœur palpitait, son estomac qui s'était noué se libérait, il se sentait léger avec une chaleur qui se faisait sentir sur ses joues à lui. Il l'avait fait, lui le garçon si timide et réservé, s'était lâché et avait embrassé une fille, et en public! Ce n'était qu'un baiser sur la joue, mais pour lui c'était déjà beaucoup. Il remerciait intérieurement Alice d'avoir accepté de partager ce moment. Elle aurait pu fuir et le laisser dans une honte monstrueuse, mais non elle avait fait honneur à son courage et s'était laissé tenter.

En se redressant il fuyat d'abord le regard de la jeune fille, gêné, intimidé, il avait tout de même peur de la suite. Au loin, perdu dans la foule, il aperçut une tête qu'il connaissait. Avec ses cheveux roux, au milieu de supporters jaunes, il ne pouvait pas la rater elle non plus. Irene... Elle semblait en détresse, de loin il n'en était pas sur mais il croyait voir des larmes. Leur regard se croisa et Irene s'en alla. *Pourquoi est-ce qu'elle semble si mal? Qu'est-ce qu'elle a? C'est pas ce baiser qui la met dans cet état quand même.* Un rire l'extirpa de ses pensées.

"- Qu’est-ce que c’était que ... ça ? »"

Outch! Il ne s'était pas attendu à une telle réaction mais il la comprenait et un rire vaut mieux qu'une claque. Reportant son attention sur Alice, il sentit ses joues rosirent encore plus.

"Désolé... heu...je sais pas trop ce qui m'a pris. Je me suis laissé emporter, je pensais que tu voulais le faire aussi. Dit-il en se grattant la tête exprimant encore plus sa gêne. Je... C'est... C'est une coutume en France de s'embrasser sur la joue... Enfin... désolé!"

L'excuse lui vint rapidement mais il voulait changer de sujet. C'était impossible, l'acte était trop fort pour être ignoré si vite. Il espérait ne pas avoir été trop entreprenant, il avait peur qu'elle lui en veuille. Il reporta ses yeux vers le match pour fuir ceux d'Alice. Perdu, il ne savait pas trop ce qui se passait, il avait surtout les pensées embuées par ce baiser et le cœur partagé entre le plaisir et la honte. Crimspeak semblait mal en point, il n'avait rien vu de son match mais le voir sonné le rassurait en vue du prochain match.

Ma signature signe la fin de votre quête
Vive les Tallirenpher / 141265 / Christortank
-4ème année et ex-Préfet RP / Boute-en-train de l’année 2018 et 2019
22 mars 2019, 21:24
 20/02/2044  Les tribunes
Lili était tellement contente! Mackinnon attrapa le premier Viffet de bronze du match. Pour elle, c'était déjà un petit pas de plus vers la victoire. Elle était tellement heureuse! Elle eut à peine le temps d'applaudir que Kevin la prit dans ses bras. La jeune fille s'y sentit rapidement bien, mais Lili revint sur Terre et relâcha son étreinte à cause de la quantité d'élèves qui étaient présents. La dernière chose qu'elle voulait était de partir des rumeurs sur son compte. 

- Je te l’avais dit Lili, les Frelons vont le faire.

- Oui, je suis profondément convaincue qu'ils vont réussir! Enfin, je l'espère!!

Kevin se rassit sur le banc et quand Lili fit de même, quelques secondes plus tard, son meilleur ami la prit par la main et la fillette sentit qu'il rougissait. Pourquoi est-il si gêné avec moi parfois? Je suis si intimidante que cela ou...?

- Soutenons les ensembles !

Le Serpentard lui fit un magnifique sourire et Lili le lui rendit bien. Ils continuèrent donc de regarder le match et O'Belt eut une pénalité. Ensuite, Hunter déstabilisa deux lions en même temps. La jeune Poufsouffle était très fière de son équipe et croyait en elle. Elle avait confiance. Confiance en la vie et en ses camarades Poufsouffle. La voix d'Herminie la sortit de ses pensées. 

- EEEEEETTTTT... C'EST LA KIIIIISSSSS CAAAAAM, avec Christopher Martin - des Ailes d'Airain - et la fille aux cheveux blancs ! Il y a mieux qu'un banc gelé pour flirter, vous deux !

La jeune fille ne comprenait pas trop ce qu'Herminie disait, mais elle ne s'en préoccupa pas réellement. En fait, elle fut à nouveau déconcentrée par Kevin qui lui serrait la main encore plus. C'pas le temps Kev! Est-ce qu'on va nous voir!?! Pourquoi suis-je aussi stressée moi en fait? À cause du match ou à cause de Kevin? Enfin, oublie-le Lili! Non, tu ne peux pas, il est assis juste à côté de toi!! Et il te sert la main en plus... Roohhh là là, c'est impossible!!

- Lili je sens que la prochaine attaque va retentir comme un coup de Tonnerre dans les gradins.

- Tu crois?

En effet, Mackinnon avait récupéré le Souffle, envoyé par Sifferlen. Chaque passe, chaque coup réussi était un pas de plus vers la victoire. Lili cria donc dans les tribunes, ce qui n'était pas du tout dans ses habitudes. 

- GO, GO, GO LES FRELONS!!!

@Kevin Alexanders

Baisse de présence pour un temps indéterminé
~ Je suis joignable par hibou + je touillerai et répondrai aux messages importants ~
23 mars 2019, 02:32
 20/02/2044  Les tribunes
Elian n'appréciait pas du tout le Quidditch, le sport préféré des sorciers, et encore moins les matchs où l'équipe de sa maison participait. S'il admirait que l'on puisse tenir sur un balai plus de dix minutes sans faire un saut dans le vide, l'angoisse qui transparaissait dans les yeux de ses amis, du côté des joueurs comme celui des supporters, finissait toujours par l'atteindre lui. Les bras frissonnants de constater que ce match ne constituait pas une exception, Elian observait dans son coin, encapuchonné, les Poufsouffle sauvages devenir absolument agressifs et envahissants avec leurs encouragements, aussi bienveillants étaient-ils à la base. Heureusement, cette transformation brutale ne durerait pas ou du moins retournerait au sommeil jusqu'à la prochaine rencontre - ou plutôt jusqu'à la prochaine confrontation. Elian en était venu à la conclusion qu'il était impensable d'assister tranquillement à un match sans chahuts inutiles, et qu'il aurait mieux fait d'occuper autrement sa soirée, puisque les garçons du dortoir n'auraient sûrement pas remarqué son absence dans la foule d'étudiants agglomérés dans les tribunes, et surtout depuis leur hauteur... C'était quand même quelque chose de les voir sur le terrain. Le ballet des balais dans le ciel avait son petit charme, quoi qu'extrêmement modeste dans cette averse glacée.

Non ça suffit, Poufsouffle ou non, j'en peux plus, je rentre !

Elian se faufila entre les silhouettes elles aussi parées contre le temps désastreux, hésita un instant en s'immobilisant d'un air songeur, puis se rapprocha encore d'une rangée proche de l'escalier en colimaçon. Il répéta cette sorte de danse plusieurs fois avant de réellement se décider entre garder ses nerfs au calme ou bien essayer de faire plaisir, par sa présence, à des joueurs pour qui il était invisible, car l'option de profiter du match n'était pas disponible dans ces conditions. Il observa avec attention Christopher, un camarade de Solal Rosenberg à Serdaigle, poser un baiser sur la joue d'une sorcière, comme si cette focalisation allait l'aider à trancher sur sa décision d'une façon ou d'une autre. Il ne put empêcher ses joues de rosir à la seule pensée qu'il aurait pu se trouver à sa place, pris à partie à côté d'un inconnu. Un inconnu ? Pourquoi fallait-il qu'il imagine d'abord des garçons avant des filles, dans ces cas-là. En réalité, il n'en imaginait qu'un à ses côtés. Balayant d'un signe de tête ses divagations, il disparut dans un escalier pour descendre de l'estrade, heureux de s'accorder le droit de ne pas rester planté comme un piquet à perdre sa voix dans un flot de noms scandés et de protestations. Aussi anodine soit-elle, sa pensée établit une vérité qui le réconfortait et l'animait dans ses plus mauvais moments : c'était merveilleux de pouvoir avoir cette liberté d'action à Poudlard.

En RP : Quatrième année

« And you've just had some kind of mushroom
And your mind is moving low.
Go ask Alice, I think she'll know. »
look alive, sunshine
。 *
 ・*。・
23 mars 2019, 07:55
 20/02/2044  Les tribunes
" Oh mais Herminie enfin laisse les tranquilles les pauvres ! C'est marrant mais...ouais bon c'est marrant.

Sur le terrain on a pas le temps pour ce genre de balivernes ! Calum préfère prendre le risque du tir décroisé pour faire sa passe, surprendre l'adversaire en allant au plus simple, et ça marche, Raie SiffleurLent réceptionne le souaffle !

Hunter qui pourtant est un excellent batteur loupe le cognard de quelques centimètres, celui-ci vient donc s'écraser de lui même sur l'adversaire, pas plus mal finalement. C'est Slygt qui le reçoit, certainement un coup du karma, il l'avait vu venir avec ses gros sabots puisqu'elle vient ni vu ni connu d'essayer de miner le moral de Rey ! D'ailleurs celui-ci pantois quitte le terrain, mais que va devenir le souaffle si il l'abandonne ainsi ? C'est miss Delphillia qui le remplace, espérons qu'elle sache qu'en faire !

Les rouges sont bien boudeurs, O'belt refuse de jouer souhaitant peut-être une pause et Hitward est si peu convaincu par les encouragements qu'il donne que ceux-ci n'ont aucun impact. Vraiment un début de match mou pour les rouges, mais tiens voilà que Crimspeak semble soudainement être pris d'un élan de zèle ..."

"Comme l'a dit une sagesse profonde, plus vous essayez de rentrer dans le moule, plus vous allez ressembler à une tarte."
23 mars 2019, 11:50
 20/02/2044  Les tribunes
  Il essaya comme il pouvait de se concentrer sur le match qui se jouait sous ses yeux mais n'y comprenait rien, c'était comme quand les petits frères regardaient le foot, il n'y comprenait rien alors qu'il était le plus grand, juste après Angie', logiquement, il aurait dû comprendre ce que c'était. Le Quidditch c'était pire, parce que déjà, les gens volaient et qu'ensuite, c'était compliqué de se concentrer avec les cris des uns et des autres et les commentaires des deux filles qu'il ne connaissait pas mais qui le faisaient glousser comme une dinde. Ce sport n'était pas fait pour lui, et quand il y pensait de plus près, presque aucun sport ne l'était puisqu'il n'y comprenait rien. Il aimait bien l'escalade et la natation mais c'était à peu-près tout. Il aimait d'autres sports mais les oubliait souvent. Il avait d'autres choses plus importantes à penser, comme ses cours ou ses bouquins, même si le plus important était ses aventures, quand même.

  -Nan ! Je comprend pas les règles mais ça avait l'air amusant de venir ici !

  Une fille vint vers eux seulement quelques secondes après. Il ne la connaissait pas vraiment non plus, l'avait peut-être croisé dans les couloirs ou en cours mais sans plus.

  -Bonjour !
 
  Avoir des lunettes sous la pluie, c'était souvent un peu un calvaire. Il les retira, les essuya en quatrième vitesse avant de les reposer sur son petit nez rougi par le froid. 

@Orphéa Cooper@Brett Carter

IMPORTANT /!\
RDD, deuxième année RP
23 mars 2019, 12:00
 20/02/2044  Les tribunes
@Christopher Martin

Ses doigts tapotaient un rythme effréné sur sa cuisse. Ses idées étaient troublées, sa concentration perturbée. Ses joues chauffaient, surtout celle qui avait reçu les lèvres de Christopher. Quelle drôle de journée. En se levant ce matin, Alice ne s’était pas imaginée un seul instant recevoir le baiser d’un élève seulement connu de vue. Mais elle était... contente ? Satisfaite. C’était ça, le terme. Ils avaient bien réagit. Ils avaient été forts, dignes, droits. Malgré cela, Christopher semblait tourmenté. Il avait réagit à son rire d’une drôle de façon. Il était gêné, beaucoup trop. Ses mots avaient été mal interprété. Il parlait, il s’excusait et Alice ne savait plus comment l’arrêter.

« - Je... C'est... C'est une coutume en France de s'embrasser sur la joue... Enfin... désolé!

Christopher avait déjà reporté son attention sur le match. Alice, certainement aussi rouge que le Serdaigle, jugea bon de s’expliquer. Aux vues du quiproquo précédent, il valait mieux clarifier les choses de suite !

- Oh je ne riais pas de toi ! Ça, c’était très bien. Enfin, c’était nécessaire. Je parlais de cette ... intervention. Cette fille. Elle se permet des choses qui... hm. Enfin, n’en parlons plus. »

Mais elle voulait en parler ! Elle voulait en parler car c’était quelque chose de grand qui venait de se produire ! Peut-être pas pour lui, finalement. Peut-être était-ce banal ce qui venait de se produire. Alice se senti soudainement mal à l’aise. Ce qu’elle pensait être un acte héroïque ne serait finalement qu’une banalité dans la vie de tous ? Alice avait finalement fait comme tout le monde, devant tout le monde, avec un inconnu qui avait déjà oublié ce moment entre eux. L’allégresse qui s’était emparée d’elle lâchait petit à petit son coeur.

Ses doigts désormait serrés sur sa cuisse, Alice regardait le match, un poids dans le ventre.

Quatrième année RP - 741B47
Étudiante à Beauxbâtons depuis Janvier 2046
Fondatrice du MERLIN
23 mars 2019, 17:35
 20/02/2044  Les tribunes
C'est vrai Jenny revenons à nos Griffmouts et nos Frelmouts.

L'arbitre siffle... Alienor DELPHILLIA remplace son Capitaine ! Pour avoir déjà vu voler la seule demoiselle de l'équipe, je peux vous dire qu'elle ne fait pas dans la dentelle. Agressive, fonceuse...  Interrogée avant le match, elle m'a dit vouloir tout donner pour faire ses preuves, et avoir suivi un entraînement rigoureux ! Elle envoie valser le stress à coup de pied, et la voilà partie comme une fusée !

Oh c'est incroyable ! Fidèle à elle même, la voilà qui prend le Souaffle et fonce vers les anneaux... C'est un mouvement très risqué ! Mais elle a peut-être raison sur ce coup là, car Arminia SLYGT semble mal se remettre du Cognard...

ET ELLE MARQUE ! C'EST SON PREMIER BUT AU SEIN DE L'EQUIPE ! 40 à 0 ! Alienor DELPHILLIA fait une entrée fracassante ! Je veux un autographe...

Sans reprendre son souffle, elle continue.

Nom d'un Botruc, que d'action ! Là, à la tribune Sud ! Un Viffet, Jenny, c'est un Viffet ! Les deux attrapeurs partent en chasse, mais c'est Calum MACKINNON qui l'attrape ! 

Bing, le score tombe, 60 à 0, il s'agissait donc du premier Viffet d'argent du match ! 

Mince, une pénalité pour CRIMSPEAK, je n'ai pas bien vu ce qu'il a fait... Essayer de jouer avec ses pieds ? Ah non ça on a le droit heu... Enfin bref !

Jeffrey HUNTER quand à lui rate son cognement, est-ce que ça un rapport avec cette nouvelle faute sifflée pour le Batteur des Griffes Ardente ? Mystère ! Je sens que ces deux fautes vont faire très mal à l'équipe de Gryffondor, il leur faudra redoubler de vigueur et de prudence pour remonter la pente !

Les deux équipes se mettent en position... Le stress est à son comble !

Herminie Peers, Cinquième année RP Médiatrice, ma volière est ouverte à tous
Best Friend 9000, LA référence couleur Poufsouffle #BF9000
24 mars 2019, 03:45
 20/02/2044  Les tribunes
@Alice Sangblanc

Les joues encore rouges Christopher essayait de reprendre le cours du match mais tout se chamboulait dans sa tête. Le baiser, la réaction de la jeune fille, Irene au loin qui paraissait pas bien... C'était déroutant, ses sentiments faisaient des vagues, plaisir-stress-allegresse-panique-plaisir-stress-allegresse-panique...

"- Oh je ne riais pas de toi ! Ça, c’était très bien. Enfin, c’était nécessaire. Je parlais de cette ... intervention. Cette fille. Elle se permet des choses qui... hm. Enfin, n’en parlons plus.

-Ha ça... oui. Je sais pas ce qu'il lui a pris."

Dit-il soulagé en regardant vers la cabine de commentateurs sans regarder Alice. Il avait envie de crier merci à Herminie, merci de l'avoir poussé à agir de la sorte. Tout était peut-être un peu précipité, brutal même et surtout très déplacé envers de jeunes adolescents de 12 ans. C'était peut-être ni le lieu, ni le moment. Après tout un match important de la saison se jouait, les joueurs étaient à fond et cette petite animation en tribune en plein match avait de quoi les perturber ou détourner un peu trop l'attention des supporters. Mais il lui était redevable, sans ça il n'aurait jamais osé.

"Mince, une pénalité pour CRIMSPEAK"

Le sourire déjà présent sur son visage suite à ce que venait de dire Alice s'agrandit. Tout était parfait aujourd'hui. Son rival pour le prochain match n'était pas en forme, c'était presque pire que lui lors du dernier match. Il n'avait rien contre lui, il ne le connaissait pas mais sur un terrain il n'y a plus d'amitié et l'échec de l'un fait forcément le bonheur de son adversaire. Et il y avait cette belle rencontre et ce moment si particulier qu'il venait de partager avec elle... et avec l'ensemble du stade.*C'était très bien! Elle avait trouvé ça très bien!* Il était euphorique, il ne pensait même plus à Irene qui semblait si troublée au loin dans la tribune. il avait juste envie de recommencer, ressentir à nouveau son coeur s'emballer. *Allez Herminie recommence...* Il risqua un regard vers sa voisine, il était troublé et gêné. *Dit quelque chose... Il faut que tu continues de lui parler! Mais pas du baiser elle ne veut plus en parler...* Son sourire de plaisir se transforma en sourire nié et crispé. L'embarras s'installer, comment enchainer après ça?

"-Oh tu as vu il y a penalty!!"

Il voulait parler de ce baiser, savoir ce qu'elle ressentait si pour elle ca avait autant d'importance que pour lui. Mais il respectait son choix de ne plus en parler, reporter l'attention sur le match lui semblait le meilleur moyen de passer à autre chose.

Ma signature signe la fin de votre quête
Vive les Tallirenpher / 141265 / Christortank
-4ème année et ex-Préfet RP / Boute-en-train de l’année 2018 et 2019