Stade de Quidditch

Inscription
Connexion
  Retour

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Image Image


Coup d'envoi
LUNDI 6 MAI
ENTRE 19H-20H
Conditions météorologiques
TEMPS ENSOLEILLÉ
Deux Viffets ne peuvent pas apparaître au cours de deux tours consécutifs
Détails
Arbitre : Dallan Blackwave
Remplacements autorisés : 6
Horaire d'apparition des Viffets et du Vif d'or : 21h-22h
Historique des confrontations
SAISON 2042-43 : GRYF
SAISON 2041-42 : SERD
SAISON 2039-40 : GRYF
SAISON 2038-39 : GRYF
SAISON 2037-38 : GRYF

PNJ du Maître du Jeu (contacter directement le Maître du Jeu)

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Image

PNJ du Maître du Jeu (contacter directement le Maître du Jeu)

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Stress, angoisse, manque de confiance, euphorie, impatience. Tant de mots, tant d'émotions. Un véritable tourbillon se dessinait dans mon esprit perdu. Je n'avais guère dormi cette nuit, et pour cause, c'était un match décisif qui nous attendait, mon équipe et moi. Le championnat avait démarré depuis un bon moment désormais et nous y étions ! Non loin d'une coupe, que dis-je, de LA coupe. Celle tant attendue, celle que la maison Serdaigle espérait enfin obtenir, goûter aux délices d'une année sportive réussie. Si je n'étais qu'une simple élève de première année, ce n'était pas le cas de Tally, notre capitaine. Depuis qu'elle était à Poudlard, cette coupe des plus sublimes n'était jamais parvenue jusqu'à notre belle maison. J'aimerais pouvoir dire fièrement que j'ai pu participer à une éventuelle victoire. Pour Tally, pour Miss Holloway et pour toutes les personnes dont le cri de l'aigle résonne, je voulais gagner. Les rouges ? Hum que dire ? Si ce n'est qu'ils pouvaient être effrayants par moment. Je devais prendre sur moi pour ne pas leur montrer cette crainte, ce manque de confiance qui me définit. Ils ne devaient surtout pas le voir, ni le ressentir faute de quoi ils en joueraient et me destabiliseraient davantage. Le coup de sifflet était sur le point de retentir, la tension était palpable tant du côté des rouges que des bleus. Ennis me faisait face. Je sentais son envie de s'emparer du souafle en premier. C'était l'objectif fixé par mon équipe également. Je voulais ce souafle et... Go !


Action : saisir le souafle

La science décrit la nature, la poésie la peint et l'embellit

Pika-lee Pika-lo, c'est rigolo

Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Après le match contre les Frelons où l'équipe des Griffes Ardentes avait arraché un nul quasi de justesse, voilà les quatre titulaires et leurs remplaçants repartis de plus belle pour un nouveau match. Cette fois-ci la rencontre les opposait aux Ailes d'Airain, l'équipe de Serdaigle. Les statistiques étaient favorables aux Gryffondors mais les deux équipes avaient subis des remaniements depuis. Il fallait donc ne pas se laisser gagner par ce qui s'inscrivait sur le parchemin et plutôt se concentrer sur le présent.

Ennis O'Belt était fin prête par cette superbe journée. Un grand soleil illuminait le ciel, ça la changerait du dernier match disputé sous la neige. Match où elle n'avait pas été fameuse, s'étant bêtement laissée déstabiliser par les autres joueurs puis ayant reçu un sacré coup de Cognard. Mais heureusement, elle s'en était tirée avec quelques hématomes seulement. Pas de quoi en faire un drame. Depuis, elle s'était entraîné avec le reste de l'équipe, sur leurs points forts comme leur points faibles. Ils étaient fin près aujourd'hui. Et puis, s'ils jouaient bien, très certainement qu'ils pourraient s'offrir la coupe de Quidditch cette année. Pour une première saison avec l'équipe, ça serait juste... Ennis en rêvait plus ou moins sans se l'avouer.

Sur le terrain, à la place qu'elle devait tenir, elle regarda les deux capitaines saluer l'arbitre, se serrer la main et échanger quelques mots. L'irlandaise, elle, avait déjà les yeux rivés sur le Souafle alors même qu'elle n'était pas dans les airs. Et elle ne le lâcha pas des yeux quand il fut donner ordre de s'élever à plusieurs mètres du sol. Oreilles tendues pour entendre le coup de sifflet du coup d'envoi, ses pupilles fixées sur la balle rouge elle était fin prête. Et il ne lui fallut pas longtemps pour s'élancer quand - de concert - l'arbitre lança la balle de cuir, siffla et délivra le Cognard.


Action: Se saisir du Souafle

Ennis O'Belt - 4ème année RP
Jo' family - color=#741B47

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Image

PNJ du Maître du Jeu (contacter directement le Maître du Jeu)

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Olala mais que s'est il passé ? J'ai à peine eu le temps de cligner des yeux que le souafle se logeait sous mon bras. Je l'avais eu ! Je ne saurais dire comment exactement mais il était bel et bien là. Ennis semblait déçue. Normal. Je crois qu'on s'est effleuré. J'en ai encore des sueurs. Maintenant je devais analyser la position de chaque joueur sur le terrain. Chris était un peu loin, accessible tout de même. Lyn, notre gardienne se tenait prête également. Toutes les deux, on a ai pris l'habitude de jouer sur les relances plutôt que les passes. Mais voilà. On avait aussi besoin de valider des passes. Choix cornéen. Je crois que je préfère laisser Chris se concentrer sur les viffets, ces balles minuscules qui nécessitent d'avoir un œil de Lynx. Pif paf plouf que faire ? Tous les yeux étaient rivés sur moi. Je sentais le regard pesant des rouges qui attendaient de savoir vers qui je comptais me tourner. Certainement parce qu'ils voulaien intercepter ma balle ! Ma petite baballe si précieuse. Hors de question qu'elle s'en aille dans le camps ennemi ! Un signe de tête vers Lyn afin de m'assurer qu'elle avait compris mon intention. Je crois que Tally aussi attendait de savoir ce que j'avais décidé de faire. En bonne capitaine, elle sassurait de nos prises d'initiatives tout en étant raccord avec notre stratégie mise en place quelques semaines plus tôt.

Les tribunes étaient pleines à craquer. Quelques applaudissements avaient retenti lors de l'engagement m'encourageant dans cette première action de rapidité et de dextérité. J'ignorais qui était présent. J'espérais que notre DDM ait fai le déplacement. Elle l'avait toujours fait après tout.

Action : faire une passe à Lyn Felix
Série [123]

La science décrit la nature, la poésie la peint et l'embellit

Pika-lee Pika-lo, c'est rigolo

Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Ennis n'avait pas été assez rapide pour se saisir du Souafle la première. Et dire que ça c'était joué à peu. La châtain était persuadé d'avoir frôlé la brune dans sa manœuvre. Laissant retentir un cri de frustration, elle fit néanmoins demi-tour pour partir en chasse de la poursuiveuse adverse... Et de la balle tant convoitée. Sauf que son adversaire observait le terrain, en proie à l'hésitation. La deuxième année en profita alors pour observer minutieusement le terrain. Elle put ainsi voir l'autre pour le moment en jeu - celle qui était ensorcelée pour aller droit sur les joueurs - foncer droit sur leur gardienne. Ça non plus ça n'était pas terrible comme entrée. Mais leur super batteur Audric était là pour ça, et l'irlandaise se désintéressa bien vite de la balle en fer. Elle observa plutôt la configuration des joueurs pour mener à bien son action. Il ne lui fallut pas très longtemps pour trouver chacun des sept autres joueurs et de les identifier par leurs numéros. Elle savait donc où aller.

Du coin de l’œil, une immense banderole attira son attention. Un membre de leur maison qu'elle ne pouvait identifier à cette distance avait créé quelque chose pour les encourage et on pouvait lire un message qui apparaissait au fur et à mesure: C'est qui les champions? C'EST NOUS les GRIFFES ARDENTES. Cela tira un sourire à la deuxième année pendant un quart de seconde. Ne pas oublier son objectif, le Souafle. Elle pouvait encore tenter d'intercepter la passe que Shaylee - sa vis-àvis chez les bleu et bronze - venait de faire à l'instant en direction de sa gardienne. Poussant son comète, Ennis se rua sur la balle...


Action: Voler
Cible si réussite: Jonathan Crimspak
Série: [1; 2]

Ennis O'Belt - 4ème année RP
Jo' family - color=#741B47

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

 *Et c'est r'partit.* Audric s'avança sur le terrain batte en main, balai dans l'autre. Aujourd'hui le soleil était au rendez-vous contrairement au dernier match. C'était agréable de savoir qu'on allait pas avoir les membres engourdit par le froid, et surtout qu'on y verrait à plus de deux pas. C’était donc une belle journée pour jouer au Quidditch, d’autant que le brun attendait ce match avec une certaine impatience.
 Il avait été confronté à Tally Jenkins l’année dernière, et se souvenait à quel point la joueuse était douée. Elle était, avec Ambre et Nora, un modèle sur lequel il s’appuyait pour toujours donner de son mieux. A cette liste s’ajoutait depuis peu Jeffrey Hunter qui, s’il n'avait pas le même objectif que lui, s’en approchait.

 Les élèves dans les tribunes criaient déjà bien avant l’entrée des joueurs, tous semblaient déchaînés. Enfin l’arbitre sonna le coup d’envoi et les deux poursuiveuses se jetèrent sur le Souaffle. Un instant Audric se demanda si elles ne s’étaient pas percutées, mais la joueuse bleue sortit de cet « affrontement » avec la balle tant convoitée. Mais il en fallait plus pour abattre Ennis qui essaya de s’interposer entre l’expéditrice et la destinataire. Le garçon aux yeux vairons chercha rapidement le Cognard et le trouva non loin de lui, semblant avoir prit pour cible Esmée. *Ah non, pas question !* Il s’élança pour protéger sa capitaine, tout en cherchant sa première cible.

Action : cogner.
Cible : Lyn Felix 
Série : [1,2,3]

Je suis d'accord avec la signature d'Amaryllis.
Là où les Ninker passent, la défaite trépasse. Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira."

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Une victoire partout. Telle était la situation des deux équipes qui se rencontraient ce jour. Une victoire pour les Ailes d’Airain. Une victoire pour les Griffes Ardentes. Leur seconde victoire s’était jouée à un cheveu. Ce dernier match nul offrait la possibilité aux Serdaigle d’être en mesure de gagner la Coupe. Pour la première fois de l’histoire.

Gagner.
La.
Coupe.

Jenkins en rêvait. Elle ne pensait qu’à ça. Elle triplait parfois les entraînements par semaine pour s’assurer de la viabilité de son équipe. Ils devaient gagner. Pour la gloire. Pour enfin inscrire Serdaigle au palmarès des victoires. Même si, au fond, c’était également pour son prestige personnel. Presque un peu plus que la victoire par équipe. Gagner cette coupe, c’était montrer à Mei qu’elle était forte, ailleurs qu’en magie, qu’elle avait d’autres atouts.

Bref, ce jour-là, comme souvent, elle était prête à en découdre. Peu importait le niveau des Gryffondor, ils allaient les bouffer. C’était toujours avant l’engagement qu’elle s’autorisait ce genre de pensées. Après, il ne fallait plus s'appesantir sur ces futilités, mais jouer, agir. Vite et bien. Elle fit mouliner ses épaules pour en dégager les quelques traces d’angoisse. Si souvent les matchs n’avaient que peu d’enjeux, celui-ci avait forcément un goût particulier. C’est eux ou nous, ne cessait-elle de se répéter.

Machinalement, ses yeux parcouraient son équipe. Un trio définitivement fiable : Shaylee, Lyn et elle. Un trio qui marchait bien. Stratégiquement parlant, chacune avait sa place. Christopher complétait le quatre majeur. Un gars fiable. Plus que Celo Venesi. Cet abandon outrageux en plein match avait durement salé Jenkins. Elle ne voulait plus entendre parler de lui et celui-ci l’évitait. C’était mieux ainsi.

Puis, elle observa ses adversaires. Elle salua Esmée Peterson avant de celle-ci ne rejoigne ses anneaux. Elle avait du respect pour cette Gryffondor. Puis, elle se fit impassible en défiant du regard son adversaire du match : Audric Hitward. Prodigieux batteur lors de son dernier match. Nul doute qu’il allait lui en faire voir de toutes les couleurs. Elle zieuta du côté d’O’Belt et Crimspeak. Une solide équipe.

Qui se laisserait surprendre par leurs stratégies audacieuses.

A peine le coup d’envoi lancé Shaylee s’empara du Souafle et Hitward se dirigea vers le Cognard. Quant à Jenkins, elle s’approcha de Martin, comme le voulait leur stratégie.

« _ Prêt ? T’as pas chopé froid ? Bon. C’est au moins ça. »

Toujours les bons mots.

Encourager Christopher MARTIN
Thème : Santé

4ème année RP |
#Aïe aïe aïe | Honneur, force et persévérance.
Tallaze et Blally le couple naze en carton

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Ils allaient disputer leur dernier match. Le match décisif. Esmée venait de finir de se changer, munie de son uniforme, elle fit son plus beau discours pour ses coéquipiers. Elle n'était pas vraiment douée pour prendre la parole mais cette année, elle fit beaucoup de progrès. Il faut dire qu'avec son poste de capitaine, elle ne pouvait pas rester silencieuse. Enfin bon , ayant fini, elle prit son balai et sortit de la tente.

Le bruit semblait bien plus fort que les précédents matchs. Elle jeta un regard à la foule et remarqua, avec ses yeux de lynx, qu'il y avait bien plus de personnes qu'auparavant. Ce match était la clé de la coupe. Esmée souffla un bon coup, la pression montait. Souriante, elle affrontait facilement ce nouveau défi. Elle voulait cette coupe. Elle salua ses adversaires d'un signe de tête et se permit de sourire à Tally, une camarade qu'Esmée appréciait, chose rare. Elle se mit pas la suite en position, patientant le coup de sifflet. Ses coéquipiers étaient, comme elle, prêts à décoller. L'arbitre annonça ainsi le début de match et les joueurs volèrent à leurs postes.

Ennis ne fut pas la plus rapide pour le souaffle mais ce n'était pas si grave, Les Griffes Ardentes s'étaient bien préparés et réagirent rapidement. Esmée prit donc les devant, en quittant son poste pour déstabiliser la capitaine adverse. Quand elle fut bien proche, elle prononça:

- J'espère que ta famille n'est pas là pour assister à votre défaite!

Action: Déstabiliser.
Cible: Tally Jenkins.
Thème: Famille.

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Image

PNJ du Maître du Jeu (contacter directement le Maître du Jeu)

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Tally n’avait pas vraiment besoin de tendre les oreilles pour entendre les commentateurs qui se déchiraient dès le coup d’envoi du match. Elle regretta de ne pas voir Norma. Non pas qu’elle appréciait particulièrement la fillette mais celle-ci avait toujours pris grand soin de Qirn durant les match. Et Jenkins aimait savoir que ça petite bête était dans les tribunes. Autant dire qu’elle se sentait presque un peu seule, sur son balai. Elle soupira et prêta attention aux annonces des commentateurs. Son égo retrouva toute sa splendeur en quelques instants. C’est vrai qu’elle faisait peur. De là à avoir le même effet sur les Premier année que les professeurs ? Elle en doutait. Mais c’était très plaisant à entendre. Alors, elle se mit à sourire pour elle-même, vaguement perdue dans ses pensées.
Les présentations continuaient. Felix en prit largement pour son garde, sans même parler de Martin. Décidément, il y avait des choses dont elle n’était pas au courant. Mais ça ne la regardait que peu. C’était le match qui comptait, aujourd’hui. Et elle foudroya du regard le Serpentard aux commentaires. Il n’était pas question de déstabiliser ses joueurs par des moqueries de ce genre.

Elle prit même le temps de regarder du côté du banc pour s’assurer que ses nouvelles recrues n’étaient pas partis en courant. Non pas qu’elle n’avait pas confiance mais les derniers recrutements avaient été difficiles pour les Ailes d’Airain. Le départ de Celo et Solal avait laissé un vide et les potentielles Serdaigle intéressés ne se bousculaient pas au portillon des inscriptions. Il s’en était fallu de peu pour que les Ailes d’Airain aient quelques remplaçants à aligner sur ce match.

Cogner Ennis O'BELT
Série [4-5-6]

4ème année RP |
#Aïe aïe aïe | Honneur, force et persévérance.
Tallaze et Blally le couple naze en carton

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

 Audric retrouva avec joie toutes les sensations qu'il aimait tant dans ce sport lorsque sa batte percuta la balle folle, qui s'élança vers la cible qu'il lui avait indiquée. Mais Felix réussit à éviter la balle, frustrant légèrement le garçon. C'était désagréable de voir que l'on avait échoué, quand on avait réussit en réalité. Sa frustration augmenta lorsque, quelques minutes plus tard, il vit Jenkins se placer devant le Cognard avant qu'il ai pu faire quoi que ce soit. Comme si ses derniers entraînements n'avaient servis à rien et qu'il était incapable d'aller plus vite que ses adversaires.

 Avant d’apercevoir la réactivité de son adversaire direct, le garçon aux yeux vairons s'était tourné vers Ennis au moment où elle envoyait le Souaffle à Jonathan. Aucune des deux équipes ne lâcherait ce match, pas seulement parce que chacune voulait gagner aujourd'hui, mais parce que la coupe de Quidditch était en jeu et chacun voulait la rapporter pour sa maison. Le brun envoya un encouragement silencieux à son meilleur ami et à leur camarade poursuiveuse. Tous les deux formaient une assez bonne équipe lorsqu'il s'agissait de marquer des buts. L'adolescent les trouvait assez bien synchronisés pendant les matchs. 
 Il se secoua enfin et se lança à la poursuite du Cognard, bien décidé à protégé ses amis. Il fallait juste qu'il ne se loupe pas cette fois.

Action : Cogner
Cible : Lyn Felix
Série : [3,4]

Je suis d'accord avec la signature d'Amaryllis.
Là où les Ninker passent, la défaite trépasse. Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira."

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Le match était parti, et la pression était énorme. Une victoire signifiait la coupe pour les Rouges et Or tandis que pour les Serdaigles il fallait attendre le match suivant opposant Serpentard à Poufsouffle. Jonathan voulu plus que tout montrer ce qu'il valait. Dans le match précédent il avait été très gêné par les batteurs mais sur ce coup il ne se ferait pas avoir. Audric le protégerait surement.

Malgré le match précédent, Jonathan avait de plutôt bonnes statistiques cette saison, surtout avec les deux vifs d'or et les viffets. Trois vifs d'or dans une saison serait tout bonnement incroyable. Mais il n'en était pas encore là. Dans les précédents matchs on lui avait reproché de trop se concentrer sur les viffets et pas assez sur les passes et buts. Il devait se rattraper. Et dès le deuxième tour cela pourrait changer. Le souaffle se retrouvait déjà en la possession de notre héros. Ennis avait parfaitement bien réussi son vol. Jonathan savait ce qu'il devait faire. C'était sa première passe du match, sa première action. Le jeune garçon se concentra et chercha du regard sa coéquipière. Depuis le début il avait raté toutes ses premières passes.

Jonathan fit abstraction de tout ce qui l'entourait pour faire sa passe. Il avait beaucoup de pression sur ses petites épaules. Une passe réussi annonçait un match réussi. Espérons pour lui qu'il ne se rate pas.
Action : faire une passe

cible : Ennis O'Belt

Série : [4,5,6 ]

Jo’ Family
Mon cœur appartient à Eider. Esmée <3. Jonois.
Gryffondor du mois de Mars, Champion de Poudlard de Bavboule, Don Juan 2017.

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Diantre ! Tout s'enchaîne. Je me rends compte que j'ai toujours autant de mal à suivre toutes les actions. Ça va, ça vient. Les balles partent dans tous les sens, les balais aussi d'ailleurs. Est-ce qu'un jour, je saurais réagir et analyser aussi rapidement tout ce qu'il se passe autour de moi ? Je ne saurais le dire. Pour l'heure, je ne pouvais que faire au mieux. Si je devenais plus agile sur mon balai qu'à mes débuts, il n'en était rien de ma vitesse et de ma force de frappe. Je me suis beaucoup entraînée sur ces deux aspects qui étaient ma bête noire comme on dit. Je pouvais parler d'un niveau "convenable" mais je n'arrivais pas à la cheville de mes camarades. Les années... Certes. Étaient elles comme moi en première année ? Suis je dans une moyenne ? Difficile de juger cela.

Mes passes étaient plutôt correctes en temps normal mais le soleil, selon sa position par rapport à ma ligne de tir, pouvait m'aveugler. Il n'y avait pas à dire, cela pouvait clairement faire echouer une passe ou une relance. Au moins, on était tous logés à la même enseigne. C'était toujours ça de pris !

Tally ne s'était pas laissée démonté par les propos déplacés des griffes ardentes. Impressionnante, motivée, focus sur le match. Elle semblait maîtriser le quidditch et ce qui va avec, comme les stratégies, à merveille. On sentait qu'elle prenait son rôle à cœur et surtout qu'elle avait de l'expérience en la matière. D'une certaine manière, j'admirais son jeu mais aussi sa facilité à s'élancer dans les airs et à analyser tout, tout le temps ! J'ai beaucoup de chance d'être à ses côtés.

Quant à Lyn, que dire ? Si ce n'est qu'elle est excellente stratège. La tête pensante de la team, clairement. Et quand elle partait dans des stratégies de folie, une lueur brillait dans son regard. Elle était animée. Elle aimait ce pan là du quidditch. Tandis que moi, j'avais pris goût à voler dans les airs. Ce sentiment qui m'anime quand je fends l'air... C'est juste semblable à nul autre pareil. C'est comme faire le vide dans sa tête à mesure que je prends de la vitesse. J'oublie tout.


Action : voler le souafle et le passer à Lyn Felix
Série [3-4]

La science décrit la nature, la poésie la peint et l'embellit

Pika-lee Pika-lo, c'est rigolo

Il y a des fleurs partout pour qui veut bien les voir

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Quoi de mieux qu'un tel soleil pour un jour de match ? Ça changeait de la pluie et des bourrasques glaciales. Et puis, c'était le dernier match des Ailes d'Airain pour cette saison. Et, pour une fois, les Aiglons avaient une chance de remporter le championnat. Leur obstacle, là, c'étaient les Griffes Ardentes. La seule rencontre que Lyn avait vécue contre cette équipe s'était soldée par un échec, eh bien ! qu'à cela ne tienne, aujourd'hui se tiendrait le match retour.
Toute excitée – et un peu, beaucoup stressée –, Lyn avait débarqué sur le terrain en compagnie de son équipe. Comme toujours, il y avait Tally, la féroce Capitaine qu'on ne présente plus, et puis Shaylee, poursuiveuse discrète mais efficace. Christopher avait récupéré le poste d'attrapeur titulaire, et puis comme d'habitude, des remplaçants venaient s'ajouter au tableau. C'était leur baptême du feu, le point culminant de tous les entraînements qu'ils avaient joués avec l'équipe.
Après un sourire – se voulant rassurant – pour lesdits remplaçants qui patientaient sur le banc, Lyn se mit en position, tâchant d'oublier tout ce qui n'était pas sur le terrain. Pour le début du match, concentration maximale.
L'arbitre donna le coup d'envoi, et aussitôt, les deux poursuiveuses s'élancèrent. Eeeet... ce fut Shaylee qui fut la plus vive. Bien joué ! Lyn s'éleva à son tour, réjouie. Ça commençait plutôt bien, et il le fallait : contre les Gryffondor, ça n'allait pas être de la tarte. L'aiglonne avait observé leurs matchs, et gardait en mémoire la défaite de l'année passée ; mais c'était pas vraiment le moment de flipper. Là, elle se trouvait sur son balai, bien décidée à aider les Ailes d'Airain à gagner. Banzaiii !

Bon, ahem, c'était quoi ces manières là, de voler le souafle sous son nez ? Et la passe de Shaylee qui était pourtant si maîtrisée ! Alala, les voilà qui récupéraient la précieuse balle de cuir et... ola ! Lyn échappa de justesse au cognard. Petite pirouette, à la manière des acrobates – entraînement à la voltige même en plein match, ou simple inconscience.
Alors, fallait bien leur rendre la monnaie de leur pièce. On envoyait un cognard – tiens Tally semblait s'en occuper pas trop mal d'ailleurs –, en échange on récoltait euh... Voilà, quoi. Vous avez compris. Lyn n'avait plus qu'à utiliser ce qu'elle avait (c'est à dire, ni cognard, ni souafle, mais juste sa voix) pour tenter d'ébranler l'assurance de Jonathan Crimspeak. Fallait bien aider Christopher, et puis Tally n'avait même pas été très gentille avec lui. Non mais ! c'est pas comme ça qu'on encourage un camarade ! Un sourire, non, non plus ? Bon.

Déstabiliser Jonathan Crimspeak
Thème : Réputation

“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince, St Exupéry

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Image

PNJ du Maître du Jeu (contacter directement le Maître du Jeu)

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Température douce. Légers rayons de soleil. Petit vent. Quelques nuages. De quoi ravire l’ensemble des spectateurs mais surtout les joueurs. Enfin un match avec des température acceptables. Après la neige et le froid, cet affreux vent gerçant les lèvres… et après la pluie battante collant les cheveux aux joues et les habits à la peau… autant dire que la Capitaine était heureuse de profiter de cette belle journée. Rencontre agréable pour adversaires redoutables. Elle se souvenait encore dans quel état avait terminé Eastwood.

Certes, elle n’était pas Eastwood. Elle n’était pas faible comme elle. Elle ne se cachait pas dans les cachots pour chialer. Elle était pas comme ça. Même après une défaite. Si elle perdait, elle frappait. Elle pleurait pas. Non. Pas les larmes humiliantes. Elle n’était plus au fond du trou. Elle brillait. Elle était forte, respectée, lumineuse. Et elle n’hésitait pas à le rappeler à quiconque l’oubliait. Ou même à ceux qui n’étaient pas au courant. Bref, elle n’était pas Eastwood. C’était la fière Capitaine des Ailes d’Airain. En passe d’inscrire une première étoile aux fiers Serdaigle. Elle était prête à se battre. Jusqu’au sang. Elle allait jouer de la batte. Encore plus fort. Encore plus longtemps. Elle était prête à cracher ses tripes.

Elle fit un détours dans les airs, sa batte fermement attachée dans sa main. Quelques zigzags et elle raffermit sa prise sur son Brossdur 7. Ce balai était une petite merveille. Un petit bijou qui avait déjà fait ses preuves durant les deux autres matchs de la saison. Il était fiable et robuste, comme elle. Il lui donnait du courage pour affronter les coups de mous du match.

Cogner Esmée PETERSON
Série [4-5-6]

4ème année RP |
#Aïe aïe aïe | Honneur, force et persévérance.
Tallaze et Blally le couple naze en carton

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Qu'est-ce que quoi ? Allons bon, quelqu'un pouvait-il passer l'action au ralenti ? Non, les sorciers savaient pas faire, bon très bien, d'accord. Attendez... Les rouges avaient balancé le souafle, bon, très bien. Enfin non, pas bien ! mais compréhensible. Par contre. Tally, qu'est-ce qu'elle avait fait, bon sang de bois ! Ce coup si beau, si bien placé... Aïe, ça devait faire mal. Mais qu'est-ce que c'était rassurant de voir qu'elle ne visait pas Lyn avec cette balle de fer, sa batte de fer, ou sa poigne de fer ! Graah, la violence c'est mal.
Et Shaylee, hum ? Ah ! Mais parfait, ça ! Chiper le souafle ainsi, sous le nez des adversaires ! Splendide action, qui arrivait à point nommé. Et Christopher ? Il avait l'air de s'en sortir. Il guettait, comme à son habitude, puis il avait l'air d'avoir la pêche. Heureusement, parce qu'il allait falloir être mo-ti-vés pour ce match ! Et pas qu'un peu !

Eeeh fallait que la petite italienne regarde un peu devant elle, au passage. Parce que sa fantastique coéquipière poursuiveuse ne s'était pas contentée de récupérer le souafle, non : elle l'avait également lancé en direction de la gardienne bleue. Lyn, donc. Qui eut heureusement le réflexe de mettre ses mains devant elle pour intercepter la balle. Oups, ça avait failli tomber ! Mais ça n'était pas arrivé, donc tout allait bien. Sourire aux lèvres, la fillette leva son pouce, parce que son coup avait été bien calculé. Et que tout allait pour le mieux, pour le moment du moins.
Sans plus attendre, Lyn fit balancier avec son bras, et se concentra sur sa coéquipière. À elle de jouer. Relance, un, deux, et hop !

Relancer à Shaylee
Série : [1-2]

“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince, St Exupéry

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

 Il s'était passé quelque chose, Audric en était sûr mais il était incapable de dire quoi. Dans tous les cas, il avait manqué son coup, et cela ne sentait pas bon du tout pour plusieurs raison. La principale à ses yeux, du moins dans l'immédiat, c'était le Cognard qui avait foncé sur Ennis. La brunette ne pouvait pas se concentrer sur le Souaffle pour le moment; de toute façon la balle rouge avait été habillement reprise par l'équipe adverse. 
 Le match commençait bien... Le garçon aux yeux vairons se tourna vers sa capitaine afin d'évaluer son état émotionnel. Inutile de préciser que pendant les matchs, Esmée était une bombe à retardement. Avec une certaine retenue tout de même, au moins pendant ces moments-là elle ne lui arrachait pas sa batte des mains pour menacer les autres. Actuellement elle avait l'air d'aller pas trop mal, du moins à ce stade il n'y avait encore aucun blessé de sa main à prévoir. 

 Le brun détourna doucement le regard pour le porter sur les autres joueurs du match. Jenkins s'était déjà replacée devant le Cognard, alors que la gardienne adverse se préparait à relancer le Souaffle. Audric voulut chercher son meilleur ami du regard, mais finit par choisir de se concentrer sur la balle dont il devait s'occuper. Il jeta un regard plein de défi à Tally mais c'était plus un pari contre lui-même, à savoir lequel des deux réussirait à détourner le plus les coups de l'autre. Il leva le bras et frappa. *Concentré Hitward. Tu restes concentré.*

Action : Dévier
Série : [3,4]
Cible : Christopher Martin

Je suis d'accord avec la signature d'Amaryllis.
Là où les Ninker passent, la défaite trépasse. Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira."

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Le cognard se dirigea vers Esmée. Elle ferma instinctivement les yeux. Depuis le précédent match, elle avait de plus en plus de mal avec cette balle. Ayant été touchée sévèrement, elle n'avait pas pu sortir du banc pour reprendre sa place après avoir repris connaissance. Clément avait même dû l'accompagner à l'infirmerie pour soigner sa jambe. Esmée mit sa main sur son ancienne blessure. Elle était guérie maintenant, elle n'était pas faible. Elle secoua sa tête et analysa le match. Audric s'était interposé et avait, heureusement pour elle, diriger le souaffle ailleurs. Esmée pivota donc vers son adversaire et vit que Tally encourageait son attrapeur. Ce n'était pas bon signe...  Après avoir tenté de la déstabiliser, Esmée partit vite le centre du terrain pour rejoindre ses anneaux. Elle devait être prête et défendre, au mieux,  ses anneaux.

Elle fit un dérapage assez sec et replongea son regard dans le match. La place du gardien n'était souvent pas pris en considération, car un bon gardien se devait d'être stratège. Il devait apercevoir ce que ses coéquipiers ne pouvaient voir. Elle patienta et découvrit que les mots qu'elle avait prononcés plus tôt à Tally n'avaient pas fait leur effet. Cette dernière tenta même de la cogner énergiquement. Esmée pivota la tête pour voir où en était Audric. Il était prêt à la défendre une fois de plus. Elle souffla. Il allait réussir. Il avait raté sa précédente action, il était donc bien résigné à réussir celle-ci. Esmée en était sûre! Ne voulant pas être un fardeau, Esmée cria, une nouvelle fois, des mots peu sympathiques à son adversaire:

- Tally, va falloir arrêter d'afficher cette tête si tu veux avoir une chance de sortir avec quelqu'un un jour!

Elle n'était pas une experte en ce qui concerne l'amour mais bon, elle pensait fortement que c'était la même chose pour Tally.

Action: Déstabiliser
Cible: Tally Jenkins
Thème: Amour

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Image

PNJ du Maître du Jeu (contacter directement le Maître du Jeu)

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Après avoir crié, Esmée mit sa manche sur son front et essuya sa sueur. Elle transpirait déjà. Il faut dire qu'il faisait bien chaud, mais la tension du match se faisait déjà ressentir. L'équipe de Serdaigle attaquait fort tandis qu'eux faisaient en sorte de ne pas se faire trop envahir. Esmée souffla. Tendue, elle tenta de se détendre en regardant les spectateurs. Ayant entendu les commentaires d'Elfie sur l'affiche de Taylor, Esmée tenta de l’apercevoir. Il ne lui fallut que quelques instants. En effet, sa camarade ne s'était pas contentée d'une petite affiche. Non la sienne était bien grande et comportait des inscriptions magiques. Esmée rigola. Taylor avait dû y passer du temps pour réaliser cette oeuvre d'art. Grâce à sa camarade, Esmée put facilement se remettre, sans aucune tension dans le match.

Elle était devant ses anneaux. Si Audric réussissait sa déviation, Martin ne serait plus un problème! Cependant, la poursuiveuse des Ailes d'Airain, semblait bien disposée à tirer elle aussi. Mais si Lyn ratait sa relance... Oui, si cette dernière ratait sa relance alors tout était encore possible!

Esmée fit, en ce moment une chose bien dangereuse. Elle s'éloigna fortement de ses anneaux et partit rejoindre ses coéquipiers. Elle pouvait encore, à tout moment, retourner à son poste. Certes, mais s'il y avait un tir, elle n'était pas du tout sûre de pouvoir l'attraper. En effet, elle ne pourrait pas se concentrer sur le joueur, car là elle était concentrée sur la relance de Lyn.

Action: Relancer
Cible: Ennis O'Belt
Série: [3;4]

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

 Audric regarda la balle folle foncer vers la cible qu'il lui avait indiquée. Voilà, il reprenait doucement le rythme encore une fois mais avec un peu plus de rapidité que lors du précédent match. Il faut dire aussi que depuis il avait reprit du poil de la bête. Les vacances d'été approchaient et tout allait pour le mieux. Ce serait certainement les meilleurs vacances depuis un bon moment, les dernières n'étaient pas de très bons souvenirs. 
 Mais avant de pouvoir profiter de l'été et de ses cousines, il y avait encore deux mois de cours et la coupe de Quidditch à gagner.

 Esmée avait crié quelque chose à la capitaine rousse, et le brun était déçu de ne pas avoir entendu ce qu'il en était. Mine de rien, on en apprenait des choses sur les autres joueurs pendant les matchs... Il se passait également beaucoup de choses dans les tribunes, du moins c'est qu'il avait cru comprendre en rentrant du dernier match en surprenant la conversation d'un groupe de filles plus âgées. Les supporter comme les commentateurs s'en donnaient à cœur joie et le curieux garçon aux yeux vairons déplorait de ne pouvoir se dédoubler pour pouvoir y assister de lui-même. 
 Malgré tout il ne voulait pas laisser sa place de batteur, il aimait beaucoup trop jouer à ce poste. Arminia avait eût raison de lui conseiller de tenter sa chance dans ce rôle. Même s'il avait encore besoin de s'améliorer, toujours plus, pour espérer réussir. 
 Resserrant sa prise sur sa batte, il se tourna vers son adversaire direct.

Action : Cogner
Série : [4,5,6]
Cible : Tally Jenkins

Je suis d'accord avec la signature d'Amaryllis.
Là où les Ninker passent, la défaite trépasse. Audsée un jour, Audsée toujours! Un jour Jonois resplendira."

 01/05/2044  Gryffondor vs Serdaigle

Et punaise... Zéro vent, zéro goutte de pluie, pas un seul doigt gelé, et Lyn réussissait à foirer complètement sa relance. Elle eut juste le temps de dire "zut" avant que la gardienne adverse récupère la balle de cuir. Et pour ne rien arranger... non mais rien n'allait, ou quoi ? Entre Lyn qui faisait des couacs et Christopher qui se mangeait le cognard parce qu'un certain Audric Hitward le lui balançait au coin de la figure, on pouvait pas dire que les Ailes d'Airain menaient une offensive très fameuse. Enfin, rien n'était figé, jamais ! Ce n'était que le début. Tout pouvait arriver, ça allait peut-être être une succession de "j'ai de la chance et j'en ai plus et la revoilà". Bien que la chance suffisait rarement, en match. On allait surtout voir qui avait de l'expérience et qui en avait moins. Et qui était stratège et qui ne l'était pas. La petite italienne plissa les yeux, un sourire espiègle en songeant à toutes les idées farfelues qu'ils avaient parfois eues dans leurs réflexions.

Quoi qu'il en soit, foi de gardienne, elle ne laisserait pas passer ces échecs. D'autant plus qu'elle s'était déjà loupée deux fois, ça faisait trop. Elle jeta un regard en coin au souafle ; on ne quittait pas des yeux une balle qui pouvait rapporter ou faire encaisser trente points d'un coup d'un seul.
Et puis, l'aiglonne se tourna vers les joueurs de son équipe, et vers les adversaires. Sur le coup, c'était assez drôle à voir, le contraste - qui n'était pas à l'avantage des Aiglons. Mais ce n'était qu'une vision passagère. Tenez, Jonathan Crimspeak, par exemple ! Encore lui ! Allait-il toujours faire le malin ? Lyn était décidée à ne pas se planter cette fois. Il l'écouterait, et elle se ferait entendre.

Déstabiliser Jonathan Crimspeak
Thème : scolarité

“C'est le temps que tu as perdu pour ta rose qui fait ta rose si importante.” - Le Petit Prince, St Exupéry
  Retour