Inscription
Connexion
7 nov. 2020, 12:38
 04/11/2045  Tribunes: Gryffondor - Serdaigle
Conditions météorologiques
De rares éclairs apparaissent dans le ciel et éclairent le terrain, arrosé par une pluie diluvienne. Le thermomètre avoisine les 7°.
Commentateurs du match
Emilia Roswood & Eider Dawkins

110 mots minimum par post
7 nov. 2020, 13:14
 04/11/2045  Tribunes: Gryffondor - Serdaigle
AVANT LE COUP D'ENVOI
Image


Arrivée en avance pour ce deuxième match de la saison, Eider s'installa à l'emplacement réservé aux commentateurs en compagnie d'Emilia. La jeune fille réajusta le parapluie qui allait les abriter du temps orageux et attendit plusieurs minutes que les gradins se remplissent pour enfin prendre la parole.

- Bonjour tout le monde, aux commentaires aujourd'hui : Eider, moi-même, et Emilia. On espère que vous avez prévu de quoi vous protéger de cette pluie parce que les prévisions pour les prochaines heures sont loin d'être bonnes. A moins que vous ayez envie de passer par la case infirmerie pour Monsieur Mason... Ça ne regarde que vous mais il aura sans doute mieux à faire que de soigner votre rhume après tous les coups de cognard que l'on s'apprête à voir !

- Vous le savez déjà, le match opposera Serdaigle et Gryffondor. Deux très bonnes équipes, bon l'une plus que l'autre quand même mais je ne dirai pas laquelle, ajouta-t-elle plus doucement à l'attention principalement d'Emilia, pour cette deuxième rencontre de la saison.
A la tête de l'équipe bleue, nous retrouvons une fois de plus Irene Gates à son poste de batteuse. L'année dernière elle a su amener les Ailes d'Airain à la deuxième place du championnat, espérons qu'elle fasse aussi bien cette fois-ci ! Ensuite, les viffets et le vif d’or seront suivis de près par Eoin Sinnegan. Remplaçant l'année dernière, il a réussi à prendre la place de Christopher pourtant redoutable à ce poste puisqu’il avait été élu meilleur attrapeur de la saison passée
-Eider n'avait toujours pas digéré sa défaite face à lui mais se ravisa d’ajouter le moindre commentaire-, on s'attend donc à voir de belles performances de la part de ce joueur. Côté gardien, c'est Célia-Awena Fournier qui s'occupera de défendre les anneaux. Elle nous a habitués à des arrêts spectaculaires lors de ses précédents matchs donc, même si c’est pas le poste le plus intéressant, ne manquez pas ses interventions, elle pourrait avoir un rôle décisif dans cette rencontre. Et enfin, l’équipe de Serdaigle se termine avec la titularisation de Laurence Solomon en poursuiveuse. Elle n’a passé que très peu de temps sur le terrain l’année dernière, des stats pas mauvaises, mais bon... Attendons de voir ce que ça va donner aujourd’hui ! Les remplaçants pour le moment on s’en fiche, ça ne sert à rien de vous assommer avec plein de noms dès le début alors on le fera quand ils entreront sur le terrain, si ça arrive bien sûr.

Eider fit un pas de côté pour laisser sa place à Emilia et qu’elle puisse présenter l’équipe de Gryffondor comme elles l’avaient convenu.
Tout ce que dira Eider durant ce match est évidemment rp, ne le prenez pas personnellement ! :yes:
@Emilia Roswood

Là où les Ninker passent, la défaite trépasse. HeyDe(a)r
5ème année Rp, Frigidaires, #TheNaughty
Marraine du prodigieux et merveilleux Rey S. !
7 nov. 2020, 18:36
 04/11/2045  Tribunes: Gryffondor - Serdaigle
Pendant tout le trajet entre la Grande Salle et les vestiaires du Stade, Irene avait les joues en feu et la tête ailleurs. Elle venait de quitter Christopher qui, s'il allait supporter les Ailes d'Airain d'ici peu, avait déjà encouragé Irene largement et l'avait embrassée sur le front. La jeune fille avait balbutié un merci à son meilleur ami et s'était éclipsée, ne sachant trop se situer entre la gêne et le petit nuage. Juste avant de passer la porte des vestiaires, la jeune fille s'était efforcée à ne pas repenser à ce qu'il s'était passé quelques mois auparavant lors de la victoire du dernier match des bleus lors de la saison précédente.

Arrivée dans le vestiaire vide, après s'être changée et avoir réussi à se refocaliser sur le Quidditch, en entendant la porte se refermer et Laurence entrer, Irene se rendit compte qu'elle en avait oublié d'appeler les membres de son équipe en partant. Mais autre chose attira le regard de l'aiglonne, sa cadette n'avait pas les lunettes qu'elle arborait depuis fin septembre :
-Perdu tes lunettes ? demanda la rousse avec inquiétude, ce n'était pas le jour où se retrouver avec une mauvaise vision sur le terrain...



Quand tout le monde fut arrivé et quasiment prêt, la Capitaile se dirigea vers la porte et se tourna vers son équipe. Elle pris une inspiration, regrettant de ne plus avoir le jolis yeux bleus de Christopher pour l'encourager directement, à cette pensée, elle cru sentir une chaleur sur son front. Ignorant son coeur qui accélérait légèrement, la petite rousse clama d'une voix forte :
- Nouvelle saison, nouvelle coupe. Nous étions deuxième l'année dernière, cette année nous serons premier. Nous avons appris de nos erreurs, nous nous sommes renforcés !

Son discours commencé, sa voix se faisait plus passionné. Elle s'était certes entraînée, mais elle y croyait et ça se sentait. Son regard s'accrochait à celui de chacun des membres de son équipe, comme si elle voulait leur parler personnellement.

- En combinant notre sang neuf, elle désigna Pau, Elina et Will, et l'expérience des anciens, cette fois-ci son regard se porta vers Celia, Kyana, Eoin et Laurence, nous vaincrons. Cette année, la coupe nous reviendra, cette année, la coupe est bleue !

Elle fit une petite pause et reprit :
- J'ai confiance en chacun de vous. La maison compte sur nous. Alors, aujourd'hui, mangeons du lion ! Aujourd'hui soyons les Aigles fiers et royaux ! Aujourd'hui prouvons que nous sommes au dessus de ces châtons de pacotille. AÏE AÏE ?

Elle pris sa respiration et se répondit une première fois, levant le poing, les yeux ardents, en cœur avec ses coéquipiers :
- AÏE AÏE AÏE !

Puis elle cria une seconde fois, un peu plus fort :
- AÏE AÏE ?
Et répondit en cœur avec les autres Ailes d'Airain :
- AÏE AÏE AÏE !

Le sourire aux lèvres et pleine d'énergie, Irene bondit vers sa baguette et appela les joueurs qui ne savaient pas se lancer eux-même un impervius pour les protéger avant de se protéger elle-même du temps exécrable à l'extérieur. Elle profita des dernières minutes qui lui restaient pour parler à chacun de ses coéquipier.

Elle commença par Laurence, la plus proche. Irene lui attrapa les épaules et plongea ses yeux verts dans ceux de la deuxième année :
- Défonce tout !
Elle ajouta quelques mots tout bas, s'assura que sa poursuiveuse avait bien compris, lui offrit un sourire encourageant, une pression affectueuse sur les épaules et s'éloigna.

La joueuse la plus proche ensuite était Kyana. Irene enroula son bras autour de l'épaule de la troisième année et la serra affectueusement, en annonçant dans un sourire :
- Tu vas surprendre tout le monde !

Irene se tourna alors vers la pipelette du groupe. Elle la prit dans ses bras, la serrant contre elle et lui chuchotta à l'oreille
- Fais de ton mieux, la Muraille. Comme d'hab !
Elle se détacha de sa camarade pour se diriger vers Pau, la plus jeune recrue.

Irene s'assit à côté de la première année et se pencha vers elle, comme une confidente :
- Je crois en toi. Quoi qu'il arrive, garde ça à l'esprit
Irene lui fit un clin d'œil confiant, s'assurant que sa cadette ne stressait pas trop.

Puis elle se leva, pour aller attraper la main d'Élina :
- Je compte sur toi, je sais que je peux.
Elle lui offrit un large sourire, donna une pression sur sa main, avant de se diriger vers Will.

Irene s'approcha du jeune garçon, l'observa en souriant, ramassa la batte du garçon et la lui tendit comme si elle lui confiait un cadeau précieux.
- Tu es bien plus prêt que tu le crois, glissa la jeune fille avec le regard pétillant.

Elle finit alors par s'approcher d'Eoin, s'installant à côté se lui, épaule contre épaule, observant le reste de l'équipe. Elle pencha légèrement la tête vers son camarade, sans le regarder. Ca avait été si difficile de remplacer Christopher et elle en attendait tellement du nouvel attrapeur, elle le savait. Elle ne savait pas trop quoi lui dire. Silencieuse, elle resta un instant comme ça et fini par prendre une inspiration, et posa sa main sur le bras du garçon. D'une voix serrée, elle articula :
- Je sais que tu peux y arriver.
Elle retint de justesse un *Pitié, ne me déçois pas...* mal venu. Elle devait l'encourager, pas le plomber. Irene tourna la tête vers le nouvel attrapeur des Ailes d'Airain, se força à lui sourire et demanda, tentant un trait d'humour :
- Tu veux toujours savoir ce que ça fait ?
Elle faisait référence à leur discussion pendant laquelle le jeune blond l'avait approchée après la victoire des Hel's à la saison précédente. Irene chassa bien vite ce souvenir et se détache brusquement du garçon pour aller attraper son comète et sa batte.

Elle se dirigea ensuite vers la sortie, faisant raisonner sa voix, donnant le départ :
- Allez, les Ailes, AÏE AÏE ?
Criant en cœur à nouveau avec son équipe, la jeune fille ouvrit la porte et s'élança vers l'extérieur avec énergie, comme si le rideau de pluie battante n'était qu'un mirage, comme si un doux soleil automnale illuminait le stade de ses rayons caressants.

...qui faisait des merveilles... La suite chez Celia-Awena Fournier
Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons

5ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés
7 nov. 2020, 19:45
 04/11/2045  Tribunes: Gryffondor - Serdaigle
Jour de match, premier match de la saison. Laurence n'avait pas besoin de plus pour savoir que cette journée allait-être épique. Le soir, elle n'avait que très peu dormi et pourtant elle s'était réveillé le matin plus en forme et motivée que jamais. Après avoir mis ses lentilles pour la première fois (ce qui lui prit un bon quart d'heure), elle prit la direction du stade. *Quel temps pourri*.

Arrivée au stade, elle rentra dans le vestiaire ou sa capitaine les attendait déjà. Celle-ci lui posa immédiatement la question pour savoir si elle avait oublié ses lunettes. Un peu gênée d'avoir oublié de l'a prévenir, elle lui répondit sans attendre.

- Non non, exceptionnellement je suis autorisé à mettre des lentilles pour les matchs, ne t'inquiète pas je vois très bien la rassura t-elle

Une fois que tout le monde fut là, Laurence écouta attentivement ce que sa capitaine disait, son excitation grandissait au fur et à mesure de ses mots. Elle sentait que se match allait être fantastique et avait du mal à retenir son enthousiasme. Quelque soit le résultat, elle comptait bien tout donner. Irene clama le cris des Ailes d'Airain et Laurence se fit un plaisir de crier avec ses camarades, en brandissant à son tour le poing, on ne peut plus fière d'être là.

- AÏE AÏE AÏE ! cria t-elle.

Puis la deuxième fois, Laurence clama encore plus fort, bien décidé à gagner ce match.

- AÏE AÏE AÏE !

Une fois fini, elle se dirigea vers sa capitaine pour qu'elle la protège de la pluie. Avant d'arranger une dernière fois ses nattes, presque prête à rentrer sur le terrain. Irene vient s'adresser à elle en lui disant de tout défoncer. Les mains de la capitaine sur ses épaules, ses paroles la rassurèrent et elle fit un réel effort pour soutenir son regard, souriante, prête. La petite brune écouta attentivement ce que sa capitaine lui dit alors plus bas. Elle hocha la tête. Elle savait ce qu'elle avait à faire. Elle le ferrait. Elle se dirigea juste un coup vers sa meilleure amie avant de rentrer sur le terrain. Elle était bien trop stressé pour sortir un mot, alors elle se contenta de lui tendre les deux mains pour faire un petit check avant de rentrer sur s'avancer vers la sortie. Elle était prête. Elle suivit sa capitaine vers les portes de la sortie, le stress montant à chaque pas qu'elle faisait.

Laurence Solomon, Deuxième Année RP
Couleur :#800040
Maison Victorieuse au Triomphe Majestueux, Jamais Serdaigle Unie Ne Perdra
8 nov. 2020, 01:16
 04/11/2045  Tribunes: Gryffondor - Serdaigle
ÉLINA CLARKE, 12 ans
4 Novembre 2045
___________________________________________________________________


___________________________________________________________________

Premier match de la saison pour les Ailes d'Airain et premier match tout court pour la fillette marchant précipitamment vers le stade de Quidditch. Elle n'a jamais été aussi nerveuse, pas même lors de sa seconde rentrée alors qu'elle avait complètement paniqué à bord du train. Ses mouvement sont empreint de fébrilité, elle voudrait courir un coup pour se détendre, mais le temps lui manquant, elle pique un sprint jusqu'au vestiaire de serdaigle et arrive tout essoufflé alors que Laurence et sa capitaine s'y trouve déjà. Un peu détendu, elle secoue ses vêtements, tentant en vain de les séchés et commence sa préparation d'avant-match en silence. Elle sourit à sa meilleure amie, remarquant que celle-ci a retiré ses lunettes qu'elle portait depuis fin septembre, ça la trouble un peu, mais la brune est au courant pour ses lentilles et préfère ne pas s'y attarder, beaucoup trop nerveuse pour ouvrir la bouche.

Peu à peu, ses coéquipiers font leur entrée jusqu'à ce que tout le monde soit présent. Continuant sa préparation, l'irlandaise s'arrête quelque instant histoire d'écouter le discours de sa capitaine. Motivant ses troupes comme jamais, Élina se sent porté par la passion dans sa voix et l'assurance de la rousse calme son anxiété d'un cran. Répondant en cœur avec le reste de l'équipe, la brune répète après Irene.

-AÏE AÏE AÏE !

Puis encore plus fort pour la seconde fois, bien décidé à donner tout ce qu'elle a et remporter ce match :

-AÏE AÏE AÏE !

Reportant son attention sur ses derniers préparatifs, elle ajuste une dernière fois ses deux tresses françaises et rejoint sa capitaine afin de recevoir un petit impervius pour se protéger de la pluie et retourne à son balai. Sa nervosité s'est calmé d'un cran, mais elle est toujours présente. La surprenant, Irene vient la rejoindre. En lui prenant la main, elle lui assure de pouvoir compter sur elle, qu'elle le pouvait. Une détermination féroce vient animer son regard alors qu'elle soutient le regard de la rousse. *Pas question d'la décevoir* La fillette hoche la tête alors qu'Irene repart en une pression de la main et un sourire confiant aux lèvres. Alors que la brune est paré pour son entrer, Laurence vient la voir en lui tendant le bras, poing fermé. Élina lui rend son geste sans aucune parole, trop nerveuse, mais lui adresse un sourire confiant, elles allaient tout déchiré. Sans plus de cérémonie, elle s'avance avec le reste de l'équipe et se dirige sous la pluie diluvienne qui s'abat sur le terrain. Rejoignant le banc des remplaçants avec trois des autres joueurs, elle attend avec impatience et nervosité le coup d'envoi. *On va y arriver*

Lydia, Ô grande Lydia… la suite chez Lahya Eaton
Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA - Plus d'info chez Eryne :meninblack:
Avatar par la talentueuse Emy Rald !
8 nov. 2020, 10:25
 04/11/2045  Tribunes: Gryffondor - Serdaigle
Plus le match se rapprochait plus Pau sentait une boule grandir dans son ventre. C’était sa première fois, jusqu’ici elle n’avait pas vraiment fait un match. Elle avait foncé tête baissé et ne connaissait pas cette expérience. Elle avait à la fois hâte et peur.
C’est à ce moment que Irene fit, à tout les Ailes d’Airain, un petit discours qui redonna confiance à Pau.
Elle cria en cœur avec ses camarades :

AIE AIE AIE !

Dit elle avec force pour se persuader. Elle reprenait petit à petit confiance en elle grâce à la capitaine de son équipe.
Sa capitaine se répéta, ce qui entraîna Pau :

AIE AIE AIE !

Fit elle avec ses coéquipiers.

Irene lança ensuite un Impervius sur les joueur à cause de la pluie.
Elle passa ensuite individuellement voir chaque joueur. Elle s’approcha de Pau et s’assît à côté d’elle. Elle se pencha vers elle et ce qu’elle lui dit lui rempli le cœur de confiance. Pau hocha la tête puis Irene s'avança ensuite vers les autres joueurs.
Irnee avait vraiment un don pour réconforter. Pau se sentait maintenant sereine et quand elle sentait une bouffé de stresse monter, elle se répétait les paroles d’Irene.
Quand elle fut passé sur tout le monde, Irene cria encore le slogan et tout les joueurs des Ailes d’Airain répétèrent après elle :

AIE AIE AIE !

Lancèrent ils avec force. Pau se sentit impatiente de rejoindre tout les joueurs titulaires qui s’élançait sur le terrain.
Néanmoins elle les regarda avec passion jouer.

« Et un exemple à suivre… »
La suite chez Elowen Isildür !
Inscrite dans la chrono
« Il est grand temps de rallumer les étoiles » G. Apollinaire
2045/46 : 4e année RP
Couleur RP: #0000FF
8 nov. 2020, 12:39
 04/11/2045  Tribunes: Gryffondor - Serdaigle
Toute excitée, Maiy se faufilait entre les élèves pour se trouver une place dans les tribunes. Elle tenait dans sa main un gros sac de friandises à déguster au cours du match, et le protégeait de la pluie qui tombait drue, avec sa cape. Comme au match précédent, il pleuvait des cordes, mais cette fois, Maiy était belle et bien dans les tribunes, et non au pied du terrain en tant que cheerleader. Bien qu'elle adore ce sport, elle était contente de venir ce jour-là en simple spectatrice, accompagnée de sa meilleure amie Clémence Lowen. Elle, était joueuse dans l'équipe de leur maison, aux côtés de la cousine de la jeune Lewis, et Maiy l'en admirait d'autant plus. Bien qu'elle soit de fan de Quidditch, comme la plupart des jeunes sorciers, elle avait un vertige monstre. Le poste de cheerleader lui convenait donc parfaitement.

« Là, ce sera bien je pense » indiqua-t-elle à Clémence.

Le banc ne semblait encore pas trop mouillé, et les deux filles allaient pouvoir avoir une bonne vue sur le stade. À peine assise, Maiy eut le souffle coupé : la vue était incroyable. L'année passée, elle n'avait pas assisté aux match, avec les cours, elle préférait réviser. C'était donc la première fois qu'elle venait ici. Elle posa ses fesses sur le banc en bois, et se tourna vers Clémence, son sac de bonbons toujours au sec.

« Alors ? Tes pronostics pour ce match ? »


@Clémence Lowen j'espère que ça te va ptit nem <3

3e année RP (46/47)
Capitaine des Crocheers
maman de la merveilleuse emma pan ♡ | absence
8 nov. 2020, 12:47
 04/11/2045  Tribunes: Gryffondor - Serdaigle
Avant le match - Dans le parc en allant au stade


Elle avait prévu d'aller voir le premier match des Ailes d'Airains avec Rose, quelques jours plus tôt. Elle était heureuse, pour une fois qu'elle n'y allait pas toute seule à la base ! C'était assez frustrant de voir que la plupart des personnes arrivaient en groupe, et qu'elle, elle se dirigeait vers le stade seule, se fondant dans la foule. Donc elle était contente de ne pas être seule pour une fois, et d'y aller avec son amie.
Et pour la première fois depuis qu'elle allait voir les matchs, elle s'était maquillée. C'était juste deux traits aux feutres bleus et gris (à défaut d'avoir de la couleur semblable au bronze) sur les joues, les feutres qui partent à l'eau qu'elle avait petite et qu'elle avait emporté l'année passée déjà. Bon, il pleuvait à verse et des éclairs traversaient sans arrêt le ciel, le feutre n'allait pas tenir bien longtemps...

- ... et donc du coup si j'ai bien compris ce qu'elle m'avait dit Anna l'année dernière, genre il faut marquer dans les grands anneaux avec la balle rouge tu verras, et y a quelqu'un qui doit arrêter la balle pour pas qu'elle passe dans les anneaux, en mode comme le foot ou le hand. Après y a une balle noire un peu qui fonce sur les joueurs, et y a des joueurs avec une batte qui doivent les dévier pour les envoyer sur les joueurs de l'autre équipe. Et genre après y a des toutes petites balles qui volent toutes seules aussi, et y a l'attrapeur qui doit les attraper. Et les p'tites balles c'est les viffets de bronze ou d'argent et le vif d'or. Et genre le viffets ils font rapporter des points à l'équipe, 20 points pour le viffet de bronze je crois et 30 pour celui d'argent mais je suis pas sûre. Et le vif d'or ben il apporte 70 points à l'équipe qui l'attrape je crois, et il met fin au match. Genre t'imagines, tant que le vif d'or il est pas attrapé le match il est pas terminé !

Rose lui avait demandé de lui expliquer un peu tout sur le Quidditch en allant au stade. C'était assez drôle comme situation : la née-moldue qui explique à la pas-née-moldue les règles (tout de même assez vagues) du Quidditch. Il n'empêche que si Anna n'avait pas été là l'année dernière au match contre les Crochets d'Argent, elle n'aurait jamais su tout ça.
Eileen était presque obligée de crier pour parler, le tonnerre était assourdissant, et elle était trempée, la capuche de son pull ne la protégeait même plus de l'eau.
La rouquine avait à peine eu le temps de reprendre son souffle qu'elle enchainait :

- Genre, j'avais lu un livre de la bibliothèque, genre apparemment le match le plus long il a duré deux ou trois moi je sais plus trop. Mais genre c'est énorme !

____________


Au commencement - Dans les Tribunes
Dernier tour prit en compte - 0


Ses cheveux lui collaient au visage, trempée de la tête aux pieds. Elle aurait peut-être dû attacher ses cheveux avant de descendre ce matin, là elle ne pouvait pas, elle n'avait aucun élastique sous la main.
Le match n'avait toujours pas commencé, alors elle écoutait ce que disait Eider. C'était l'équipe de sa maison qui jouait, alors elle écoutait beaucoup plus attentivement les commentaires que lors des autres matchs. Elle se tourna vers Rose, un sourire pendu aux lèvres.

- C'est grave cool que Laurence soit titulaire cette année !

Puis le coup de sifflet retentit, les yeux d'Eileen étaient rivés sur la grosse balle rouge que Britanny attrapa presque sans problèmes. Un soupir s'échappa de sa bouche, c'était les rouges qui avaient le souafle. Bon au moins, Irene pouvait envoyer le cognard contre qui elle voulait, et ça c'était pas mal si Leo n'intervenait pas entre temps.

Tout ce qui a un rapport avec Rose a été vu avec la joueuse.

@Rose Blue désolée pour ce pavé de qualité :cute:
Si vous voulez intervenir avec les filles envoyez nous un hibou ^^

IRL TRÈS CHARGÉ / Gneuh. #234932 Trop de quote tue le quote. Capitaine des Aigles de Bronze
Présidente du fanclub R+J / #poudlardredécoréenbisounours / membre de la RASA
Maison Victorieuse au Triomphe Majestueux, Jamais Serdaigle Unie Ne Perdra
8 nov. 2020, 13:09
 04/11/2045  Tribunes: Gryffondor - Serdaigle
RAFAËLA, 12 ans
~DEUXIÈME ANNÉE~
• 4 Novembre 2045 •
Stade de Quidditch, Poudlard


Image


————


Quel temps orageux ! C'est horrible ! J'espère qu'Aster a prévu de quoi se protéger car moi avec mon parapluie c'est pas terrible !
Bon alors qu'est-ce que j'ai dans mon petit sac ? Une bouteille d'eau, qui je pense ne me sera pas trop utile mais c'est pas pour moi... Du maquillage rouge et or mais aussi bleu et argent, oui je sais, je vais me faire tuer par les membres de ma maison mais c'est pas grave ! J'ai des gâteaux aussi ! Car un match, c'est long !

Je tire sur les manches de mon pull pour ne pas avoir froid au mains, même si mon pull est déjà trempé !
Je regarde le stade attentivement, j'observe les moindres détails, les anneaux, l'herbe...
Je m'imaginais chaque mouvements des joueurs et joueuses, si le cognard fonce sur une joueuse du côté droit, elle peut s'en débarrasser facilement mais si elle est prise au piège entre deux joueurs...

Je n'avais pas terminer mon analyse que j'aperçus Aster au loin. Je lui fis un signe de la main pour qu'elle me rejoigne, pour l'instant les tribunes était un peu vide, je dois dire...

-Ah ! Aster ! Ça va ? Lui dis-je.

@Aster Fowler et voilà ! ^^

Marraine de petits chats diaboliques !
Je suis une patate douce !
8 nov. 2020, 14:11
 04/11/2045  Tribunes: Gryffondor - Serdaigle
LYDIA LOLY - 2ème année rp
___________________________________________________________________

Image

___________________________________________________________________


Par ce temps pluvieux, Lydia se rendait, comme beaucoup d'élève, dans les tribunes. Ce jour là avait lieu le deuxième match de Quidditch de l'année qui voyait s'affronter les Serdaigle avec les Gryffondor. Pour Lydia la différence avec le premier match de l'année était qu'elle y venait juste pour le plaisir mais ne soutenait pas d'équipe particulière. Il faisait très froid, il pleuvait et il ya avait des éclairs par ci par là dans le ciel. Lydia s'installa le plus bas possible pour éviter de se prendre trop de pluie. Elle n'avait rien prit avec elle sauf son bonnet, son écharpe et ses gants vert et argent. Le match n'avait pas encore débuter mais ça n'allait pas tarder. Elle n'avait proposé à aucun élève de l'accompagner voir le match et elle était venu seule.

'espère que ce post vous va @Ava Meywood et @Victoire Andrews, si c'est tout bon c'est à vous !

✯ Ma Erza d'amour ✯✯
code couleur : #008080 ✯ code couleur de nuit :#333399
Je suis tellement connu que la porte du supermarché s'ouvre quand j'arrive