Inscription
Connexion

16 juil. 2019, 01:59
 Libre  Un bol d'air frais
Samedi 12 mars 2044


Lili avait décidé de passer son après-midi à l'extérieur, elle avait passé trop de temps enfermée pour réviser et faire de son mieux au niveau de ses cours. Aujourd'hui, Lili voulait se féliciter de son travail en s'autorisant une pause. Avoir réussi à aussi bien mener son année était une victoire pour elle, même s'il lui restait deux mois devant elle. Pour une fois, elle ne voulait pas penser à l'avenir, au train qui viendrait la ramener chez elle au mois de juin. Elle voulait juste profiter d'un moment de calme.

Avant d'arriver au château, elle avait peur de se retrouver sur la corde raide : ne pas s'en sortir en cours, ne pas se faire d'amis...
Il faut se dire qu'elle s'en est plutôt bien sorti cette Lili !

Elle s'assit devant le lac pour l'admirer. S'assoir sur l'herbe ne la dérangeait pas. Elle se demandait si elle allait avoir de la compagnie ce jour-ci. En général, quand elle sort, c'est souvent seule mais elle finit pas retourner au château avec quelqu'un !

Lili aime la compagnie mais n'en a pas besoin pour vivre. Elle préfère clairement être seule que mal accompagnée et ce la ne changera jamais. Toutefois, Lili aime parler avec des gens et en savoir plus sur eux.

Souvent enrhumée, elle sentit sa narine bouchée et sortit un mouchoir pour remédier à tout ça.

Elle ferma les yeux quand elle sentit une main sur son épaule.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

16 juil. 2019, 11:52
 Libre  Un bol d'air frais
Le parc, un endroit où Émilia aimait beaucoup aller pour profiter du soleil et de la chaleur. Elle pouvait y observer tous les autres jouer et courir en riant. Ils avaient l’air de bien s’amuser. De son côté, la fillette préférée lire tranquillement ou bien dessiner. Ce jour là, elle avait opté pour le dessin. Elle n’était pas très imaginative mais adoré reproduire. Un crayon à la main et son petit carnet sur ses genoux, elle était en train d’admirer le château et plus précisément la grande porte.

Ce n’était pas facile de reproduire tous ces détails correctement. Et alors les ombres, je vous en parle même pas. Émilia n’était pas encore Botticelli mais cela commençait à ressembler à quelque chose.  Quand elle eut à peu près fini elle se leva pour retourner dans son dortoir mais fit tomber son crayon. Après une petite course de quelques mètres il s’arrêta à côté d’une jeune fille. Elle avait les yeux fermés, peut être qu’elle dormait. 

Émilia s’approcha discrètement pour ne pas la déranger et pour éviter de discuter avec quelqu’un. Sa timidité était un problème. Malheureusement le crayon avait glissé sous la jambe de cette fille. Ca aurait paru vraiment bizarre de glisser sa main comme cela. Imaginez que la fille se réveil juste à ce moment. 

Émilia réfléchit un instant. Est ce qu’un stylo valait la peine ? Et puis non ! Elle allait réveiller cette fille et lui parler, ça n’allait pas la tuer. Elle posa doucement sa main sur l’épaule avant de parler. 

« Euh désolé de te déranger mais, j’ai fait tomber mon crayon et il a glissé sous ta jambe » Ba voilà, c’était quand même pas compliqué ! Bravo Émilia ! En plus elle avait l’air gentille cette fille.

Capitaine hRP des Crochets d'Argent

16 juil. 2019, 11:58
 Libre  Un bol d'air frais
    Il souffla une fois, deux fois, et peut-être même trois fois en dévalant les escaliers qui menaient au parc. Son pied rencontra son jumeau et il vit le sol s'approcher à grande vitesse. Il essaya de se rattraper mais le sol se rapprochait toujours aussi vite. Il avait cloché son pied sans le faire exprès on sautant de la dernière marche et maintenant il était pratiquement allongé dans l'herbe fraîche. Heureusement, il ne s'était pas fait mal et était bien tombé sur le sol. Il s'ébroua et se releva en vitesse, s'approchant à nouveau d'une zone boisée. Il tourna la tête. Le parc n'était pas vraiment parcouru en cet après-midi, peut-être que certains révisaient ? 

     Il s'approcha d'une fille assise peu loin de lui. Il préférait passer du temps avec quelqu'un, même qu'il ne le connaissait ou pas, plutôt que de rester seul. Rencontrer de nouvelles personnes étaient toujours amusant, surtout en fin d'année parce qu'on ne savait pas si la prochaine année, ils seraient toujours amis, c'était un peu comme un test, est-ce que ça durera ou pas ?  Se souviendront-ils de lui ou pas ? Si ça n'arrivait pas, ce ne serait pas très grave, vu qu'ils ne seraient pas très proches et si ça arrivait, ce serait une très bonne surprise. 

    Pourtant, elle avait le dos courbé en avant et se moucha bruyament. Il se demanda si elle allait bien et posa sa main sur son autre épaule en disant :
    -Salut ? Est-ce que ça va ? il observa la fille qui venait d'arriver. Salut ?

IMPORTANT /!\
RDD, deuxième année RP

16 juil. 2019, 12:26
 Libre  Un bol d'air frais
Elle se promenait au bord du lac à la recherche d'un petit rien, comme si son avenir en dépendait. La rosée du matin recouvrait timidement les brins d'herbes du parc, on pouvait imaginer les fourmis se baignait avec allégresse et ferveur dans cette eau qui apparaissait puis disparaissait au rythme des heures. Les premiers rayons du soleil zénith traversait la colline, pendant que son instinct lui dictait de poursuivre encore. Une randonnée matinale où en perle de rosée, l'eau de nuit se déposait. La brume était fraîche, et l'obscurité s'en était allée.

  Il fallait croire qu'ici, les lits ne seront que très peu usés. En effet, la brune avait certainement chassée ses terreurs nocturnes dans les couloirs du château, jouant au chat et la souris avec les préfets. L'écossaise avait sentit le voile du sommeil sur ses paupières près des sanitaires où elle s'était endormie après avoir semé ses aînés. Parfois son désespoir confinait la démence, il s'agitait et s'égarait au sein de l'inconnu, prêt à se jeter dans son angoisse, car l'incontrôle de son subconscient devenait l'obscurité du vide, et sans doute qu'elle rendait son ombre moins funèbre. Mais voilà qu'un peu de jour s'était fait aux faibles rayons que portaient le lac et bientôt, elle termina sa nuit adossé contre un arbre.

 Du bruit, des voix. Cette fois-ci, elles étaient bien réelles, elle pouvait les entendre clairement, elle ne rêvait pas. En un sursaut, la jeune fille ouvrit les yeux, mettant un terme à son somme pour chercher la source de ces dernières. Rapidement, elle vit un regroupement d'élèves à quelques mètres de son emplacement. La rosée, les premiers rayons, les brins d'herbes, ils avaient tous disparus. Alaska n'avait aucun moyen de vérifier l'heure exacte, mais elle était certaine d'être en pleine après-midi, elle avait dû être absente de la réalité pendant un bon moment. 

La Serpentard s'était approchée des jeunes enfants qui avait tout l'air d'être des premières années. Pour l'instant, cette dernière ne voulait pas risquer de se faire repérer, au contraire, elle était de la plus grande discrétion. La jeune fille avançait à pas de loup, elle ne voulait sûrement pas les interrompre, ou juste écouter ce qui ne la regarde pas. En réalité il n'y avait pas de raison particulière, elle s'amusait juste à espionner, à se fondre dans le décor. Au château on pouvait vite s'ennuyer et cela même si la chaleur était au rendez-vous, l'écossaise voulait tuer son ennui. Ils n'étaient plus très loin, Alaska se cacha derrière l'arbre sans pour autant baisser la garde, elle était toujours à l’affût du moindre geste et tendait un peu plus l'oreille. Si elle avait bien comprit, une des filles avait perdu son stylo, et une autre lui faisait ses présentations. Toujours derrière l'arbre, la brune laissa entrevoir son visage pour observer ses camarades, elle détaillait leur accoutrement, leur posture, et la façon dont ils s'exprimaient. Puis, déjà lassée de son jeu, elle apparue enfin aux yeux de tous. 

"Bouh" Qu'elle hurla presque pour y réveiller son nouvel hobbies, prenant n'importe quelle distraction qui comblera ses ennuies temporairement.
Dernière modification par Alaska Cross le 16 juil. 2019, 14:55, modifié 1 fois.

We are all mad here
Quatrième année RP

16 juil. 2019, 12:58
 Libre  Un bol d'air frais
Lili se retourna et vit un Serdaigle qui semblait s'inquiéter pour elle. Il l'avait sûrement entendu se moucher, elle avait pourtant essayer d'être discrète.

- Oui, ça va merci. J'attrape juste facilement le rhume... c'est fatiguant...

Deux secondes plus tard, une fille semblant timide lui dit qu'elle a fait tomber son crayon à côté de Lili. Elle comprenait son attitude, Lili est comme ça aussi. Elle lui répondit chaleureusement :

- Voilà pour toi, dit-elle, tu veux rester avec nous ? enfin, si vous comptez rester ! dit-elle en s'adressant au Serdaigle et à la Serpentard.

Lili s'attendait à faire connaissance avec de nouvelles personnes, mais elle ne s'attendait pas à ce que ça arrive si vite ! Elle se lança, bien que ce ne soit pas son truc :

- Je m'appelle Lili Cooper et je suis en première année à Serpentard. Je suis venue ici car je voulais faire une pause dans mes devoirs et les cours, et vous ?

Lili aperçut qu'une de ces deux personnes rencontrées plus tôt allait parler quand une fille de Serpentard, selon son uniforme, les interrompu :

- Bouh !

- Et bien, salut ! dit Lili sur le ton de la rigolade.

Et voilà, encore une nouvelle rencontre. Lili était contente et espérait qu'ils n'allaient pas fuir. Cette après-midi semblait bien se passer pour elle, mais reposante ne sera sûrement pas le mot maître !

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

18 juil. 2019, 19:10
 Libre  Un bol d'air frais
"Merci" dit elle timidement. D'un coup la jeune fille se retrouvait à parler avec deux personnes...enfin... pas vraiment parler, plutôt écouter deux personnes. Elle ne savait pas trop quoi faire, rester et essayer de faire connaissance ou bien simplement partir doucement. Emilia hésita longuement elle se dit même qu'il valait mieux partir au moment où une autre fille arriva derrière elle et la fit sursauter.

Quelle idée d'arriver comme cela par surprise. Avec la peur, Emilia se retourna très rapidement et s'emmêla les jambes. Après deux secondes de chute plutôt ridicule elle se retrouva les fesses par terre. Maintenant c'était impossible de s'enfuir discrètement. La Serpentard essaya de se relever avec un minimum de grâce mais échoua lamentablement donc resta assise. Elle ramassa son carnet et son crayon (encore) et regarda ses trois nouveaux camarades.

"Salut moi c'est Emilia". La jeune fille ne connaissait pas du tout les autres personnes mais à vrai dire elle ne connaissait personne. "On peut rester ici ou alors faut m'aider à me relever" dit elle en rigolant un peu. Là, la première année faisait de gros effort pour parler avec des gens, c'était pas facile. En plus après sa chute elle était devenu toute rouge. Quoiqu'elle fasse de toute façon, c'était embarrassant. C'est un talent indéniable que peu de personnes ont la chance de posséder.

Capitaine hRP des Crochets d'Argent

12 août 2019, 23:39
 Libre  Un bol d'air frais
Entourée de nouvelles personnes qu'elle ne connaissait que de vue, Lili ne savait pas trop quoi faire mais connaitre de nouvelles personnes lui faisait très plaisir.

Avant Poudlard, Lili n'avait qu'un seul ami, Thomas Smith. C'était un moldu, qu'elle avait rencontré quand ils n'avaient que quatre ans. La famille Smith venait d'emménager en face de la maison de Lili, pour son plus grand bonheur car elle avait enfin un ami de son âge.

Malheureusement, elle savait qu'elle n'allait pas le revoir car il avait déménagé deux semaines avant la rentrée de Lili. Celle-ci avait très peu d'espoir quant à le revoir car elle ne savait pas où il avait bien pu aller, elle savait juste que son père avait été muté.

D'un autre côté, le père de Lili n'était pas pour cette amitié. Et si l'on découvrait la véritable nature de Lili ? Si elle le lui disait ? Cela n'aurait pas pu se faire sans la mère de Lili, qui s'est elle-même liée d'amitié avec la mère de Thomas.

D'un autre côté, Lili est une fille plutôt timide. Elle aime faire de nouvelles rencontres mais a souvent peur de mal s'y prendre. Elle faisait toujours en sorte d'être la pour les autres du mieux qu'elle le pouvait mais se mettait beaucoup de pression.

De plus, ses rencontres jusqu'à maintenant était avec une personne à la fois, ce qui rendait la tâche plus facile.

Laisse faire Lili, tout se passera bien !

Je vous invite à relancer ce RP, même de nouvelles personnes peuvent s'ajouter ^^

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.