Inscription
Connexion

16 févr. 2020, 22:25
 Terminé  Eternelle solitude  A. M. 
Vendredi 20 janvier, aux alentours de 13h
@Alexei Menkins


Courir, c'est tout ce que tu as fait depuis que tu as refermé la porte de la salle des trophées. Tu as dit aller dans la grande salle pour manger mais en réalité, tu n'avais même pas faim, tu voulais simplement sortir de ce château et partir loin, le plus loin possible de ce bâtiment. Tu manques de tomber plusieurs fois, les larmes t'empêchaient de bien voir, ce qui rendait ta descente des escaliers, habituellement rapide, bien plus périlleuse. Tu atteins l'entrée principale et tu t'arrêtes deux minutes, les mains sur les genoux, le temps de reprendre à peine ta respiration. Tu poursuis ta course jusqu'au parc, puis jusqu'au lac. Tu aurais aimé aller plus loin mais Poudlard est une île, donc, hormis tourner en rond, tu n'aurais pas pu faire grand-chose. 

Tu trouves un coin un peu caché et tu t'installes doucement, posant ta tête sur tes genoux, refermant le tout à l'aide de tes mains. Là, tu exploses, les larmes coulent sans discontinuer. Tu es simplement en uniforme, tu trembles légèrement, mais tu t'en moques, tu n'as aucune envie de retourner dans la salle commune dans cet état, tant pis, autant tomber malade. Ton regard est vide, la seule lueur qui est présente est celle qui espère que tu n'as pas été suivie car tu ne saurais pas comment tu pourrais te comporter. Tu serais capable de repousser tout le monde simplement parce que ton Monde s'effondre. Tu ne sais plus si tu as fait les bons choix, si tu as choisi les bonnes batailles, tu ne sais plus. Tu pensais qu'en suivant les chemins que tu défends, tu ferais bien les choses mais il faut croire que certains ne peuvent pas se croiser, malgré ce que tu croyais.

En moins de 10 minutes, tu venais de ruiner ta chance de te rendre utile dans ce monde qui devient de plus en plus affolant et apeurant. Tu t'en rendais compte, bien évidemment. Seulement, tu ne pensais pas à avoir choisir entre ta contribution et tout autre chose un jour, ce qui a rendu ton choix très dur. Les regrets, les remords, la peur, l'incompréhension, tout se mélange sans exception pour te donner un magnifique mal de crâne. C'est bien la première fois que tu ne peux pas contenter tout le monde, et ça, ça te fait très mal. 

En pensant à tout ce qui s'est passé depuis le début de l'année, c'est très certainement la goutte qui fait déborder le vase, ou plutôt, le coup de trop pour toi. Tu n'as plus envie de te battre, tu veux tout laisser tomber et faire en sorte que ce moment de solitude ne se finisse jamais.

446 mots ✔

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

20 févr. 2020, 22:00
 Terminé  Eternelle solitude  A. M. 
Ce n'était qu'un jour comme un autre pour le jeune Serpent. Il n'avait rien eu de particulier aujourd'hui si ce n'était ses cours. Enfin si...L'attitude de sa meilleure amie lui avait parue assez étrange aujourd'hui. Elle avait été assez renfermée, presque inquiète, nerveuse en tout cas. Et il ne savait pas très bien pourquoi. Il avait hésité à la questionner au départ mais il a choisit de ne rien en faire. Il avait juste été là, près d'elle, au cas où. Il ne voulait pas la forcer à parler de ce qui n'allait pas, car quelque chose n'allait pas c'était évident. Mais elle avait le droit de le partager avec lui ou non, il ne pouvait pas et ne voulait pas la forcer. Comme toujours, il serait simplement là si elle en avait besoin.

Malgré tout, il ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'il se passait, surtout quand elle s'était précipité hors de la salle de classe juste à la fin du cours pour aller il ne savait où. Elle ne lui avait rien dit, sans doute trop préoccupé mais il se demandait bien ce qu'il se passait. Il hésita un instant à la suivre mais se dit que si elle était partie d'un coup c'était surement qu'elle voulait être seule pour faire ce qu'elle allait à faire, aussi il renonça à cette idée. Il hésita un peu sur ce qu'il devait faire. Il n'avait pas très faim et encore moins envie d'aller dans la Grande Salle sans sa meilleure amie mais il se disait aussi qu'elle irait peut être le chercher là bas après et serait surprise de ne pas l'y trouver...Tout en réfléchissant à ce qu'il faisait, il regagna son dortoir pour poser ses affaires de cours. Prit d'une inspiration, il prit également sa cape d'extérieure et remonta les escaliers pour se diriger vers le parc du château. Il alla ensuite s'installer au pied d'un arbre, non loin du lac en partie caché mais pas trop. Si Lili le cherchait, elle se douterait sans doute qu'il était partie dessiner dehors comme souvent, et elle le trouverait assez facilement en cherchant un peu. Mais au moins, en attendant, il serait tranquille.

Il sortit son carnet et commença à travailler ses dessins tranquillement. Il n'avait pas d'idée particulière, il se laissait simplement porter, en restant tout de même attentif à ce qu'il se passait autour de lui pour surveiller si jamais Lili venait. Il ne l'a vit par arriver mais à un moment, il releva la tête de son carnet en entendant des pleurs. Il ne savait pas qui c'était, mais la personne en question avait sans doute besoin d'aide... Il rangea rapidement ses affaires et se releva pour aller dans la direction du bruit. Il trouva rapidement l'origine mais il reconnut à sa grande surprise, Lili, en pleurs. Il se précipita aussitôt près d'elle, inquiet.


-Lili ?! Lili qu'est-ce-qui t'arrives ? Qu'est-ce-qui s'est passé ?


Il ne comprenait pas ce qu'il se passait et ce qu'elle pouvait bien avoir mais il était très inquiet pour elle, il ne l'avait jamais vu comme cela. Il remarqua alors qu'elle tremblait, sans doute à cause du choc mais aussi sans doute à cause du fait qu'elle ne portait que sa robe de sorcière et rien pour la protéger du froid. Le blond enleva sa cape d'hiver et la passa sur les épaules de sa camarade avant de s'installer près d'elle, dans une forme de soutien physique.

Recruteur du M.E.R.L.I.N.-Loki
Quatrième année RP

23 févr. 2020, 22:44
 Terminé  Eternelle solitude  A. M. 
Seule, tu veux être seule, serait-ce trop demander ? Tu n'as pas envie de parler à qui que ce soit, tu as encore moins envie d'expliquer ce que tu viens de faire simplement parce que le dire, c'est y croire encore plus : Mettre un nouveau coup sur cette plaie qui est toute fraîche. En réalité, tu ne sais même pas pourquoi tu pleures, tu as fait le bon choix, tu en es certaine, même si tu aurais préféré ne pas avoir à choisir. Tu es du genre à vouloir trouver des compromis mais tu n'as même pas réussi à en trouver : Tes raisons n'étaient pas suffisantes ou ta cause bien trop bancale, tu ne saurais le dire. Cependant, s'il y a bien une qualité du Verseau que tu possèdes, c'est bien la liberté : Hors de question que l'on te tienne en laisse ou que l'on te dise quoi faire. Tant pis, tu ne feras plus partie de ce mouvement, même si tu comptais dessus depuis un bon bout de temps déjà. On ne peut pas tout avoir dans la vie, c'est un exemple concret que tu vis, même en faisant de ton mieux. 

Tu es déçue, déçue de voir qu'Alice n'a pas voulu croire en toi et te faire confiance alors que tu n'as jamais parlé de tout ça avec qui que ce soit d'autre que ton meilleur ami. Comment a-t-elle pu savoir que tu venais de renouer avec Carry ? En réalité, tu ne sais pas encore comment tu la considères, amie est un bien grand mot, tu ne lui fais pas forcément confiance pour le moment, tu veux simplement que sa situation s'arrange parce que tu sais ce qu'elle a vécu, et toi seule ici doit être au courant, selon les dires de Carry. Alors non, hors de question que tu l'abandonnes, lui montrer qu'elle n'est pas seule peut grandement l'aider, même si cela viendrait à te ternir. Tant pis, tu as tes batailles, Alice a les siennes et tes parents ont les siennes à leur tour. Tu sais que tu ne resteras pas dans l'ignorance quant à la résistance, c'est donc le plus important pour toi.

Tu entends quelqu'un s'approcher ; Il te parle et tu le reconnais tout de suite : Alexei. A l'instant, c'est bien la seule personne sur qui tu n'avais pas envie de tomber : Non pas que tu n'as pas envie de le voir, mais tu ne veux pas qu'il te voie dans cet état. Te connaissant, tu pourrais même changer totalement de comportement parce que tu sens que la situation t'échappe et ça, tu détestes plus que tout. 

Il t'a posé une question mais tu demeures silencieuse. Tu n'as pas envie de lui dire une fois de plus tes problèmes, il y a déjà eu assez de ces fois depuis le début de l'année, tu ne veux pas lui en affliger une de plus : C'est ton problème pas le sien, il n'a pas à se sentir mal pour toi.

Tu sens qu'il avait passé sa cape sur tes épaules avant de se mettre contre toi. Tu as un léger mouvement de recul, avant de te remettre dans ta position initiale : Il n'a pas à te réconforter, surtout quand tu as choisi ta situation. Il préfère attraper froid plutôt que te voir tomber malade, c'est là que tu vois qu'il tient à toi, même si cela fait un bon moment que tu n'as rien dit.

Tes sanglots se font entendre, tu ne dis toujours rien pour le moment : Tu n'en as pas la force, pas maintenant. Tu veux simplement oublier. Ta respiration s'accélère et le stress monte, sans vraiment savoir pourquoi : Tu as peur, peur de la réaction de ton meilleur ami lorsque tu le lui diras.

- Non je peux pas, je peux pas te...

Tu murmures ces mots, le dernier reste coincé dans ta gorge. Tu déglutis. Tu regrettes déjà.

657 mots ✔

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

1 mars 2020, 21:07
 Terminé  Eternelle solitude  A. M. 
Peut être qu'il n'aurait pas du venir la voir. Mieux que beaucoup il pouvait sans doute comprendre ce besoin de solitude que l'on ressent parfois. Simplement être seul pour réfléchir, évacuer, juste se permettre des choses que l'on ne veut pas faire en présence des autres. Avec quelqu'un d'autre, il aurait surement hésité. Mais pas avec Lili. Elle était sa meilleure amie, la personne a qui il confiait tout et sans aucun doute celle qui le connaissait le mieux. Donc il été hors de question qu'il la laisse seule. Sauf si elle le lui demandait expressement et qu'elle le voulait. Parce que parfois on demande à être seul mais tout ce qu'on veut c'est quelqu'un pour nous soutenir...Quoi qu'il en soit, pour l'instant il avait bien prévu de rester à ses côtés et de l'aider autant que possible.

Le fait qu'elle ne lui réponde pas ne le surprend pas tellement. Il a posé la question sous l'effet de la surprise de la trouver dans un tel état mais il se doute qu'elle n'est pas en mesure de lui répondre pour l'instant. Il est légèrement peiné quand elle s'écarte de lui mais elle semble changer d'avis et il ne dit rien là-dessus. Elle n'est visiblement pas bien il ne peut rien lui reprocher sur le fait que son comportement ne soit pas habituel. Il attend simplement, il reste prêt d'elle pour lui assurer son soutien et sa présence à ses côtés quoi qu'il arrive, quoi qu'il se passe. Il ne sait pas, il ne comprends pas mais il est là pour elle, simplement. Finalement il voit son souffle s'accélérer et il sent bien qu'elle a du mal à parler. Il pose doucement une main sur son dos, pour l'apaiser et la rassurer.


-Ne te force pas. Tu le diras quand tu te sentiras prête. Je serais là ne t'en fait pas


Il a tout le temps du monde pour sa meilleure amie. Quoi qu'il arrive, il restera là jusqu'à ce qu'elle se calme, jusqu'à ce qu'elle aille mieux ou qu'elle le renvoie mais il sera là. Il essaie de l'apaiser, de la rassurer. Gentiment, il lui tend un mouchoir. Il ne peut pas faire grand chose d'autre, il ne sait pas quel est le problème. Il peut simplement lui assurer qu'il est là


-Je ne vais nulle part je te le promet. Je suis là pour toi Lili je te le promet. Peu importe ce qui ne va pas, je suis là et je ferais tout ce que je peux pour t'aider tu le sais


Il n'est même pas sûr qu'il puisse faire quoi que ce soit mais au moins elle à un rappel sur le fait qu'il soit là pour elle. Il parle d'une voix douce, basse et calme, pour l'aider à se calmer. Et puis il reste là, près d'elle, présence calme et compréhensive. Jamais il ne la forcera à parler ou quoi que ce soit, mais il l'écoutera si elle a besoin de parler. Bien sûr, il s'inquiète beaucoup et ne voit pas ce qui pourrait la mettre dans un tel état, donc il réfléchit en même temps, essayant de comprendre pour peut être lui épargner d'avoir à s'expliquer mais rien ne lui vient à l'esprit.

Recruteur du M.E.R.L.I.N.-Loki
Quatrième année RP

5 mars 2020, 00:06
 Terminé  Eternelle solitude  A. M. 
Alexei se veut rassurant et jamais tu ne le remercieras assez pour tout ce qu'il fait pour toi : Seulement, aujourd'hui, tu as l'impression de l'avoir trahi, et clairement, tu te vois dans une impasse. Tu ne veux pas le décevoir ni qu'il cherche à arranger ta situation car ce n'est pas de son ressort et il n'a pas à le faire pour toi. C'est pourquoi, tu restes silencieuse. Ce silence te fait paniquer, ta respiration s'accélère de plus en plus : Jamais, jamais tu ne seras prête à lui dire ce que tu as fait. 

Tu cherches tes mots, tout ce qui te vient en tête te semble trop sec trop dur et Alexei ne mérite pas ça. Tu fais de ton mieux mais tout semble être bien plus difficile à ce moment-même, le plus simple serait de lâcher la bombe telle quelle mais tu n'en as pas la force : Devoir expliquer le tout, le pourquoi du comment, l'entretien, tes peurs, Carry, Alice, tout ça te fait peur. Tu as l'impression que tu devras justifier tous tes choix comme si tu étais dans un tribunal, en train de soutenir l'accusé et de croire dur comme fer que celui-ci est innocent, même si tu l'as vu commettre ses méfaits. Tout est trop dur à visualiser, à encaisser.

Il est là. Tu le sais bien mais c'est ce qui te fait le plus peur : Et si, lui aussi, il décide de s'éloigner de toi ? Si lui aussi, il pense que tu as fait le pire choix ? Non, tu ne veux pas le savoir, tu n'as pas envie de te torturer l'esprit, c'est fini tout ça, ce qui est fait est fait.

Les dernières heures tournent en boucle dans ta tête, tu entends à nouveau votre conversation : Aucun détail ne t'échappe, rien, tu te souviens de tout.

Maudite hypermnésie !

Tout ton Toi crie, tu veux sortir d'ici, disparaitre le plus vite et le plus loin possible. Tu redoutes, tu n'as pas envie que le pire ne se passe. C'est un effet boule de neige qui se passe en toi : Sans t'en rendre compte, tu grossis la chose de plus en plus : En sortant de la salle des trophées, tu planais, tu ne te rendais pas compte de tes actions, tu pensais avoir bien fait mais plus le temps passe, plus tu en fais une affaire d'Etat : Tu n'as besoin de l'avis de personne, tu suis ton coeur, point. Seulement, maintenant, c'est la réaction de ton meilleur ami que tu redoutes le plus.

Tes cordes vocales semblent nouées, tes lèvres bougent sans qu'aucun son ne sorte. Voyant que ton meilleur ami te tend un mouchoir, tu risques un regard : Clairement, il s'inquiète et il ne comprend pas. Tremblante, tu te saisis du mouchoir que tu plies nerveusement.

- Je.. ne.. suis ... J'ai...

STOP, stop stop ! Alexei ne mérite pas autant de suspense alors tu te ressaisis et tu le lui dis calmement. Tout. De. Suite.

Tu te fais violence mais tu l'acceptes car tu ne veux pas voir ton meilleur ami s'inquiéter encore plus pour toi.

- J'ai, j'ai quitté le MERLIN, dis-tu, tremblante.

Tu attends sa réaction avec beaucoup d'appréhension, tu ne sais pas comment il pourrait réagir : Il sait à quel point tu avais envie d'entrer au MERLIN, il va très rapidement se rendre compte que tu ne l'as pas fait de ton plein gré.

578 mots ✔

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

9 mars 2020, 00:54
 Terminé  Eternelle solitude  A. M. 
Il ne sait pas quoi faire et se sent totalement désemparé face à l'état de Lili. Visiblement c'est quelque chose de très grave à ses yeux, de si grave qu'elle n'arrive même plus à parler ou à faire le moindre signe comme si elle l'avait entendue. Lui aimerait pouvoir l'aider mais il ne peut pas faire grand chose s'il ne sait pas ce qui ne va pas, à part rester près d'elle et essayer de la réconforter et de l'apaiser jusqu'à ce qu'elle soit en mesure de lui expliquer. Et là, peut être qu'il pourrait faire quelque chose. Il garde simplement sa main dans le dos de sa meilleure amie, présence qui se veut rassurante et apaisante, simplement pour lui assurer de sa présence. Peu importait à quel point la situation était grave, il serait là pour elle. Il attend patiemment qu'elle se calme et finalement les premiers sons franchissent difficilement ses lèvres, aussi il intervient.


-Ne te force pas Lili...il y a le temps...


Il ne voulait pas qu'elle se fasse du mal parce qu'elle se sentait obligée de lui dire ce qui n'allait pas alors il voulait au moins la rassurer sur ce point. Peu importait le temps qu'elle mettrait à lui parler, il avait le temps et ne voulait absolument pas qu'elle se force pour lui. Mais malgré tout, le besoin de parler semble plus fort pour elle puisqu'elle reprend rapidement pour finir de lui expliquer ce qui n'allait pas. Quelques simples mots mais qui dépassent tout ce que le blond aurait pu imaginer. Il avait pensé à beaucoup de choses, que quelque chose soit arrivé à sa famille, qu'elle ait eu un problème avec un autre élève ou quoi mais jamais qu'elle aurait quitté cette organisation qui lui était aussi cher qu'elle l'était à ses yeux. Surtout qu'elle avait dit quitté. Elle n'avait pas été viré ou quoi, elle l'avait quitté ce qui sous-entendait une décision volontaire. Il ne comprenait vraiment pas. Surtout que si c'était une décision vraiment volontaire elle n'aurait pas du se retrouver dans cet état derrière... Aux dernières nouvelles, Lili était plus qu'impatiente de pouvoir enfin faire quelque chose via le MERLIN alors il ne voyait pas pourquoi elle aurait voulu le quitter...
La surprise est telle pour le blond qu'il lui fait quelques secondes avant de se rappeler que Lili est devant lui et à besoin de son soutien, pas de son moment de bug.


-Je...que...Enfin...Pourquoi ?


Il a besoin de comprendre, de savoir ce qui a bien pu se passé pour qu'elle en arrive à faire cela, mais cela devait être quelque chose de très important pour qu'elle renonce au MERLIN. Mais aussitôt dit, il se rend compte qu'une fois de plus il a été maladroit. Il voit bien que sa meilleure amie était à peine en état de lui dire ce qu'il se passait alors de lui expliquer le pourquoi du comment...Non ce n'était clairement pas le moment.


-Excuse moi c'est...c'est pas le moment...t'es pas obligée de m'expliquer on en parla plus tard si tu veux


Il est ferme sur ce point. Il ne veut absolument pas qu'elle se force pour lui il aurait tout le temps pour comprendre. Il reste simplement près d'elle


-ça va aller d'accord ? Je suis là


MERLIN ou pas, Lili était là avant et elle reste plus importante à ses yeux.

Recruteur du M.E.R.L.I.N.-Loki
Quatrième année RP

15 mars 2020, 01:02
 Terminé  Eternelle solitude  A. M. 
La surprise, c'est ainsi qu'il réagit face à ta réponse et c'est bien normal. Il ne devait absolument pas s'y attendre, simplement parce que tu ne t'y attendais pas non plus, tu n'aurais jamais pensé dire ça un jour, cela te semble à la fois si irréel mais tout autant réel car tu l'as dit à haute voix. Tu trembles, tu ne sais pas comment t'assoir ni même comment le regarder. Ton regard est vide, il fixe le lac. Sans comprendre pourquoi, tu ressens la honte, comme si tu n'avais finalement pas fait les bons choix et tu t'en rends compte seulement une fois que tu es devant ton meilleur ami : Tu n'es plus sûre de rien.

Ton meilleur ami se reprend et tente de te faire comprendre que tu n'as pas besoin de tout lui expliquer mais tu sais qu'au fond il ne peut rien faire de plus s'il ne sait pas ce qu'il s'est passé. Laisser planer les mystères n'est pas une bonne idée et Alexei ne mérite pas ton silence.

- Ne t'en fais pas, je préfère le dire maintenant, dis-tu alors qu'une nouvelle larme coule. Alice m'a posé un ultimatum. Elle a appris que j'avais recommencé à parler avec Carry. Elle a dû penser que je n'allais pas tenir ma langue ou que sais-je, je n'ai pas vraiment compris. Quoiqu'il en soit, elle m'a bien demandé de choisir entre le MERLIN ou Carry.

Alexei doit sûrement comprendre le fait que tu choisis tes amis envers et contre tout. Tu ferais tout pour eux, même si cela devrait te mettre en mauvaise posture. Ce qu'il ne doit pas saisir par contre, c'est ton retour vers Carry, malgré tout ce qu'elle a pu faire. Alice ne l'a pas compris non plus, elle n'a même pas cherché à te faire confiance alors que tu n'avais rien fait de mal.

- Après le cours de défense contre les forces du mal, j'allais partir puis je l'ai vue. Je ne cherchais pas à renouer avec elle, juste à prendre de ses nouvelles car sa situation ne doit pas être facile. Je ne la pardonne pas forcément pour ce qu'elle a fait, mais elle est humaine et perdre tout du jour au lendemain, ce n'est pas évident. Elle allait mal, je voulais simplement parler un peu avec elle.

Tu sais que ton meilleur ami aura du mal à digérer ce que tu lui dis parce qu'il ne peut plus voir Miss Harrison en peinture, ce qui n'est pas étonnant. Seulement, la suite va peut-être l'étonner parce que tu ne le fais que très rarement et encore, tu trouves que c'est trop :

- Alice me forçait à choisir entre les deux et en aucun cas je n'aurais fait ce qu'elle voulait, simplement parce que je sais de quoi je suis capable et si elle n'a pas confiance en moi, vaut mieux que je garde la liberté... Ma liberté de choisir qui je fréquente.

Tu as fini, du moins, tu l'espères. Ta respiration s'accélère, tu perds peu à peu pied. Tu as envie de changer de sujet, de passer à autre chose mais tu sais que ceci n'est que le début : Si Alexei te pose des questions, tu y répondras, simplement parce que le flou n'est pas une option, pas pour lui.

Tu prends doucement la cape qu'il avait mis sur tes épaules et tu la lui tends, tout en le regardant :

- Tiens, je ne veux pas que tu attrapes froid par ma faute, dis-tu avec un sourire léger.

590 mots ✔

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

17 mars 2020, 01:21
 Terminé  Eternelle solitude  A. M. 
Ce n'était même plus de la surprise à ce niveau là, c'était surement bien au-delà. C'était bien la dernière chose à laquelle il s'attendait et des dizaines de questions fusaient dans son esprit en ébullition. Malgré tout, il les retenaient parce qu'il se doutait que Lili n'était pas franchement en état d'y répondre pour l'instant. Et puis il ne voulait pas la forcer à en parler, elle n'avait peut être pas envie de le faire dès maintenant. Malgré tout, elle sembla vouloir tout lui expliquer alors il l'écouta avec attention. Il fut de nouveau surpris par ses premiers mots. Alice, lui poser un ultimatum ? Cela ne ressemblait pas à la jeune fille qu'il respectait et qui dirigeait le MERLIN. Enfin disons que si elle en était totalement capable mais il ne voyait pas pourquoi elle l'aurait fait à Lili, qui était pourtant si pressé d'intégrer le mouvement et d'aider.

Si jusque là il avait été surpris, ce n'était rien en comparaison de ce qui l'attendait quand Lili continua à parler. C'était tellement absurde à ses yeux qu'il cru tout d'abord qu'il avait mal entendu. Cela ne pouvait tout simplement pas être cela, il avait mal comprit ou alors il avait rêvé mais cela ne pouvait pas être réel. Mais plus Lili parlait et plus il se rendit compte que non, il n'avait pas mal comprit et que c'était bien la réalité. Elle ne la pardonne pas forcément ? Pas forcément ? Il espérait très fort que c'était une blague mais il savait bien qu'il n'en était rien. Comment pouvait-elle considérer ne serait ce que lui parler ? Elle avait tout perdu du jour au lendemain ? Ce n'est pas comme si elle ne l'avait pas chercher. Ils avaient essayé de l'aider, de lui proposer leur amitié et au final elle avait simplement sauté sur la première occasion qu'elle avait eu de faire du mal autour d'elle. Elle avait cherché chaque conséquence qu'elle avait eu, c'était mérité. Il sentait la colère l'envahir, colère qu'il essayait tant bien que mal de contenir. Il ne se mettait presque jamais en colère, mais là il avait bien du mal à ne pas se laisser emporter. Il ne pouvait pas comprendre pourquoi Lili tenait à se rapprocher d'elle. Il comprenait mieux pourquoi. Alice lui avait demandé de choisir entre Carry et le MERLIN et apparemment...Elle avait choisit Carry ? Du moins, si elle n'était plus au MERLIN c'est ainsi qu'il voyait les choses. Il n'était pas sûr que ce soit le cas mais il ne poserait certainement pas la question maintenant. Il était trop énervé pour vouloir continuer sur ce sujet. Tout ce qu'il voulait c'était mettre cette discussion dans un coin de sa tête et le ruminer plus tard et certainement pas en débattre à chaud. Mais une chose était sûre, c'est qu'il n'aimait vraiment pas cela. Visiblement, les gens autour de Harrison finissait blessé et il avait dans l'idée que Lili serait la prochaine sur la liste même si elle ne s'en rendait pas encore compte.

Il fut sortit de ses pensées quand Lili parla de nouveau en lui tendant sa cape. Il relève alors les yeux, qu'il n'avait pas eu conscience de baisser au sol pour les poser sur elle. Des yeux qui exprimaient sa colère et son incompréhension, au moins pendant quelques instants avant de revenir comme d'habitude. Il reprit sa cape sans la mettre, réfléchissant à quoi dire.


-J'ai l'habitude...Mais euh...On ferait mieux de rentrer sinon c'est toi qui va attraper froid


Il ne pouvait pas répondre à son sourire, pas maintenant. Il avait vraiment besoin de réfléchir tranquillement à tout cela avant de décider de ce qu'il allait faire. Mais pour l'instant, il était surtout perdu et son mental s'était instinctivement replié sur lui-même pour échapper un peu à la complexité de la situation. Il laissa la cape sur ses genoux, ne faisant guère attention au froid. Il attendait juste la réponse de Lili, espérant qu'elle voudrait bien rentrer. Quitter ce lieu d'aveux et retourner dans un territoire neutre pour parler d'autre chose. N'importe quoi, juste....Autre chose.

Recruteur du M.E.R.L.I.N.-Loki
Quatrième année RP

20 mars 2020, 12:51
 Terminé  Eternelle solitude  A. M. 
Tu pouvais clairement le voir, Alexei n'avait pas compris. Tout comme Alice. Tout comme tout le reste du château si la majorité des élèves était au courant. Après tout, pourquoi chercher à prendre de ses nouvelles après tout ce qu'elle a pu faire ? Simplement parce qu'elle va mal et tu as envie de la voir remonter la pente. Tu sais au fond de toi qu'elle veut devenir une bonne personne et il ne faut pas avoir peur de lui laisser une chance, seulement, tu prendras de la distance car tu ne veux pas être blessée à nouveau. Elle doit faire des efforts de son côté avant que tu puisses lui être utile pour quoi que ce soit, c'est une évidence. Tu seras toujours disponible pour elle car se sentir seule n'est pas simple, surtout lorsque l'on veut prouver que l'on est prêt à devenir une meilleure version de soi-même.

Ton meilleur ami ne veut plus parler de ça, tu as l'impression de l'avoir déçu. Ton visage se referme instantanément, comme si cette discussion n'avait rien changé. Peut-être que finalement, tu n'aurais pas dû lui expliquer et attendre d'avoir des preuves de ce que tu avances.

- Je ne cherche pas à ce qu'on redevienne amies, tu le sais ?

Alexei veut rentrer au château. Toi, tu n'en as pas envie, tu te dis que tu es mieux ici finalement, pour le moment en tout cas.

- Vas-y, dis-tu en lui tendant à nouveau sa cape. Je vais rester ici un petit moment encore.

Une nouvelle larme se dessine sur ta joue. Tu n'as pas envie de le perdre mais tu n'as pas envie non plus de laisser tomber Carry. Si tu peux lui offrir une chance de se racheter, pourquoi se replier ? Tu prends toutes tes précautions, tu ne pensais même pas pouvoir retourner parler avec un jour, elle avait même coupé les ponts : elle, pas toi. Pourtant, elle avait été heureuse de te voir lui tendre la main et lui prouver que tu serais là pour elle, peu importe ce que les autres en disent. Tu espères simplement que tu ne perdras pas ton meilleur ami pour cette raison, un ultimatum de plus, il ne manquerait plus que ça.

Fin du RP pour moi, merci ! <3 

344 mots ✔

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

26 mars 2020, 01:27
 Terminé  Eternelle solitude  A. M. 
Il avait beau chercher il ne pouvait pas comprendre. La nouvelle tournait et retournait dans sa tête sans qu'il ne parvienne à lui donner un sens. Et plus il cherchait, moins il comprenait ce qui avait bien pu passer par la tête de Lili. A la limite qu'elle ait envie de prendre vite fait de ses nouvelles, il pouvait éventuellement comprendre...Enfin non en fait même ça il ne pouvait pas mais il pouvait au moins le tolérer, elle avait le droit de vouloir en savoir plus, c'était sa meilleure amie avant tout cela après tout. Mais qu'elle renonce au MERLIN pour elle...Cela il ne pouvait pas le comprendre. Mais vraiment pas. Il avait beau essayer de voir à quel moment quelque chose aurait pu le pousser à prendre la même décision mais il ne voyait vraiment pas. Enfin si, il pourrait l'abandonner pour certaines personnes mais des gens qu'il voulait garder proche de lui, des gens qu'il voulait protéger. Est-ce-que Lili avait vraiment envie de se rapprocher de nouveau avec Carry ? Il ne comprenait pas comment c'était envisageable...Les rares où il croisait son ancienne camarade de maison, il l'ignorait et s'éloignait dès que possible. Il ne voulait pas avoir affaire à elle, il voulait qu'elle disparaisse à tout jamais de sa vue. Il était plutôt gentil et tourné sur le pardon mais trop c'était trop, même pour lui. Et elle avait franchit les limites. Alice n'était pas son amie pourtant, mais c'était quelqu'un qu'il estimait beaucoup, parce qu'aussi jeune soit elle, elle avait le courage d'essayer de faire quelque chose. Elle essayait de se battre là où Carry se laissait entraîner joyeusement. Et c'était bien là tout le problème. Il releva son regard vers elle, surpris à sa phrase. Elle ne voulait pas redevenir son amie ? Mais alors pourquoi toute cette mascarade ? Cela n'avait juste aucun sens...Si en plus elle ne voulait pas se rapprocher d'elle, comment est ce qu'elle pouvait abandonner ce en quoi elle croyait simplement pour...pour quoi ? Pour aller lui parler deux secondes une fois de temps en temps ? C'était complètement insensé aux yeux du jeune garçon. Il avait beau chercher une logique dans tout cela il n'en voyait aucune et il détestait cette situation. Il fallait qu'il s'éloigne. Il fallait à tout prix qu'il prenne du recul sur la situation. Là, il ne comprenait pas et à chaque fois qu'il ne comprenait pas quelque chose, il paniquait et se repliait sur lui-même. Il fallait qu'il s'en aille s'il ne voulait pas la blesser. Finalement elle le laisse partir mais elle ne veut pas rentrer avec lui. C'est sans doute mieux. Il a besoin d'être seul. Pour oublier d'abord. Et puis y repenser petit à petit. Analyser. Ce qu'il s'était passé. Pourquoi. Et les conséquences. Le secret. Il le sentait arrivé ce secret qui formerait une barrière, aussi fine soit elle entre eux deux. Une barrière qui serait bien là et dont ils ne pourront se défaire. Une barrière que le blond avait refusé de placer dès le début de leur si belle amitié. Aucun secret, ils se disaient tout. Mais c'était fini à présent. Peu importe à quel point l'un comme l'autre le voudrait, il y aurait toujours cette distance entre eux deux et c'était cela qu'il supportait le moins bien. Il secoua légèrement la tête quand elle essaya à nouveau de lui rendre sa cape.


-Tu me la rendras toute à l'heure...Je vais rentrer mais attrape pas froid...Je t'attendrais


Oui il l'attendrait dans la salle commune, comme toujours. Il attendrait son retour. Il ne voudrait sans doute pas reparler de tout cela mais au moins il l'attendrait et il resterait à ses côtés. Parce qu'elle était sa meilleure amie et qu'il refusait que cela change. Lentement, il s'éloigne et après un dernier regard à sa meilleure amie, il se retourne pour regagner son dortoir

Fin du RP merci beaucoup !!

Recruteur du M.E.R.L.I.N.-Loki
Quatrième année RP