Inscription
Connexion

24 août 2021, 14:28
Secours d'une maladresse
Le 15 Octobre 2045

@Koridwen Lysander
@Sam Greysun


Il faisait bon, mais la veste était de rigueur. L'année scolaire avait bien commencé. Thaïs avait besoin de prendre l'air. Tous ces devoirs lui embrouillait l'esprit. Un petit tour au lac ne pourrait que lui faire du bien.

Elle n'était pas la seule à avoir eu cette idée. Elle descendit doucement vers le lac en prenant garde à ne pas chuter. Les rochers autour du lac n'étaient pas tous stable. Il ne manquerait plus qu'elle prenne un vol devant tout le monde.

Thaïs s'assit sur un rocher et observa l'immensité du lac. Elle se s'étendit, ferma les yeux un instant et profita de l'air pur du bord du lac. Elle prit des inspirations lentes. Puis rouvrit les yeux. Quel coin de paradis. Qui ne rêverait pas d'avoir cours dans un cadre aussi fabuleux et pittoresque.

Elle regarda au tour d'elle et aperçu une élève rousse qui avait l'air de son âge. Elle ne l'a connaissait pas. L'école était tellement grande. Mais il lui semblait l'avoir vu en sortant de son cours de défense contre les forces du mal. Il y avait aussi une autre élève près de l'eau, elle était rousse foncé voir châtain. Thaïs se demanda ce qu'elle était bien en train de faire.

"En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit." Albert Camus
#2a827c - -

24 août 2021, 20:09
Secours d'une maladresse
Il faisait drôlement froid pour un jour d'octobre mais cela n'avait pas empêché Koridwen de se rendre à l'un de ses endroits préférés de l'école ; le lac. La jeune sorcière avait eu cours toute la journée et cherchait désespérément de quoi lui changer les idées. "Une petite virée dehors ne me fera pas de mal, mes devoirs attendront" avait-elle pensé sur le chemin.

Étant en jour de semaine, Koridwen portait son uniforme et avait détaché ses cheveux, pour se sentir plus à l'aise. L'année scolaire venait à peine de débuter et la jeune sorcière n'en pouvait déjà plus, entre les nombreux devoirs et les cours -dont certains l'ennuyaient à mourir-, elle ne voyait plus le bout du tunnel. C'est pourquoi il lui était vital de se rendre dans des endroits calmes pour se vider la tête. Le lac du château était parfait ; pas trop de monde, pas trop de bruit. Le paradis quoi.

Après quelques minutes de marche Koridwen arriva enfin à destination. Elle aperçut le lac et commença à se détendre. "Enfin un moment tranquille" pensa-t-elle.
Alors que la jeune fille cherchait un endroit où se poser, elle fut surprise de remarquer la présence de deux autres élèves. Elle soupira intérieurement de frustration. Elle ne pouvait donc jamais être tranquille.
Elle décida malgré tout de rester. Après tout ce n'était pas deux élèves qui allaient lui gâcher son moment de détente.

Elle s'assit donc près du lac, à une distance raisonnable des deux autres personnes, qui se trouvaient être deux filles de son niveau. Elle avait en effet déjà croisé une à plusieurs cours, et l'autre était aussi à Serpentard. La jeune serpent lui ressemblait d'ailleurs étonnamment -grâce à ses cheveux roux-, et était près de l'eau, alors que l'autre élève était assise un petit peu plus loin sur un rocher.
"Il est temps d'enfin profiter de mon moment de détente" pensa Koridwen en détournant le regard des jeunes filles. Ça y est, elle pouvait enfin souffler.

2e année RP
#488746
Présence limitée

20 sept. 2021, 15:07
Secours d'une maladresse
Thaïs décida de stopper sa bronzette pour aller marcher un peu. Ca fait tellement de bien. Ça avait un effet apaisant sur Thaïs. La marche lui réduisait son stress rapidement. Elle prenait son temps en respirant par le nez et expirant lentement par la bouche. L'air du bord du lac était tellement agréable. Il y avait une brise légère qui lui passait dans les cheveux. C'était revigorant.

Elle était tellement dans ses pensées qu'elle ne regardait plus où elle marchait. Si bien, qu'elle se prit les pieds dans les cailloux et finit par faire tomber son sac qui dont le contenu se deversa sur le bord du lac. Quant à Thaïs, elle finit les fesses dans l'eau.

Le froid du lac et sa chute la ramena à la réalité. Elle regarda autour d'elle. Elle réalisa qu'elle était lamentablement tombé au milieu du lac. Quelle honte. Elle tenta de se relever mais elle était coincé et trempé.

Puff, c'est pas possible d'être aussi maladroite. Oh non, mon matériel ! se dit elle.

Elle était plus inquiète pour ses fournitures scolaires que par le fait qu'elle était coincé par un énorme cailloux. Comment allait elle se sortir de ce pétrin. Ou avait elle mis sa baguette !! Ce n'est pas d'un rappeltout qu'elle avait besoin mais d'un GPS pour ses affaires.

"En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit." Albert Camus
#2a827c - -

25 sept. 2021, 12:26
Secours d'une maladresse
Perdue dans ses pensées, Koridwen mit un moment avant de réaliser ce qu'il venait de se passer ; une des deux jeunes filles venait de tomber dans l'eau, et un gros cailloux semblait l'empêcher de se relever.
"On ne peut décidément jamais être tranquille" pensa-t-elle avant de se lever, en faisant bien attention à ne pas tomber aussi.
Malgré sa frustration puérile la jeune serpent ne pouvait pas ne pas venir en aide à sa camarade, ce n'était pas dans sa nature. Elle se dirigea alors vers elle en faisant attention aux endroits ou elle posait ses pieds.

Arrivée à quelques centimètres de l'eau, elle lui cria alors ;

- Eh oh, tout va bien ? Rien de cassé j'espère !

Remarquant que la jeune fille était trempée, et risquait d'attraper froid vu la température du lac, Koridwen décida de l'aider sans attendre sa réponse. Elle réfléchit un cours instant à comment elle allait s'y prendre. Elle pouvait essayer d'aller soulever manuellement le cailloux qui la bloquait, ou alors d'utiliser un sortilège.
Le problème était que, n'étant qu'en première année, elle n'en maîtrisait pas beaucoup. Par chance elle avait commencé à étudier le sortilège de lévitation Wingardium Leviosa en classe il n'y a pas longtemps, et étant curieuse, avait déjà commencer à s'entrainer à le lancer. Mais cela ne voulait pas dire qu'elle allait nécessairement réussir à soulever le cailloux avec. Mais bon, il fallait bien qu'elle tente quelque chose.

Elle s'approcha alors encore un petit peu de l'eau, qui recouvrit le bout de ses pieds, et sortit sa baguette magique. Elle visa le cailloux, inspira un bon coup et lança le sortilège en disant ;

- Wingardium Leviosa !

Le cailloux se mit alors à trembler légèrement avant de s'élever dans les airs. D'un coup de baguette magique, Koridwen l'envoya valser loin de sa camarade. Il retomba dans l'eau dans un grand plouf.

2e année RP
#488746
Présence limitée

27 sept. 2021, 15:22
Secours d'une maladresse
Thaïs était complètement perdu. Sa situation la mettait extrêmement mal à l'aise. C'est quelques choses qui ne lui était jamais arrivée. Si seulement elle avait sa baguette. La pression sur sa cheville était douloureuse. Les larmes lui montaient.

Elle avait la tête basse quand elle entendit une voix. Elle ne sut pas tout de suite d'où elle provenait. Quand elle se rendit compte qu'une fille de son âge était en face d'elle. Elle était rousse avec des tâches de rousseurs. Ses yeux verts était fixé sur Thaïs. Elle avait sa baguette en main. Thaïs était soulagé. Elle n'était pas seule.

Elle observa sa camarade lancer le Sortilège de Lévitation avec une grande dextérité et en rien de temps, le cailloux fut jeter plus loin dans le lac en eclaboussant Thaïs. Au point où elle en était !

Ce fut la liberté, la pression avait disparu. Mais cette liberté fut de courte durée. Une douleur vive lança dans sa cheville.
Thaïs se prit la cheville entre ses deux mains. Le cailloux avait sûrement créé un hématome. Elle fit la grimace. Thaïs se massa la cheville dans l'eau glacé du lac avant de tenter de se lever pour remercier sa camarade. Elle prit son temps, ramassa ses affaires trempées et marcha difficilement. Une fois face à sa camarade, elle lui dit d'un souffle court en serrant les dents :

-Merci beaucoup, heureusement que tu étais là. Je m'appelle Thaïs, je suis de Poufsouffle.

désolée pour cette attente

"En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit." Albert Camus
#2a827c - -

11 oct. 2021, 18:30
Secours d'une maladresse
Koridwen observa avec appréhension la jeune fille, qui était désormais libre de ses mouvements. Enfin presque. En effet, vu l'expression qu'elle affichait, elle semblait s'être fait mal dans sa chute. Heureusement, ce n'était rien de grave car elle réussit à se lever et à marcher jusqu'à Kori. Elle la remercia ensuite tout en se présentant.

Avant de lui répondre, Koridwen recula de deux petits pas afin que l'eau du lac ne touche plus ses pieds, qui étaient en réalité plus mouillés que ce qu'elle pensait. Elle prit quelques instants pour détailler du regard la jeune fille qu'elle venait d'aider. D’où elle était, la Serpentard n'avait pas eu le temps de visualiser son visage.
Réalisant que la jeune fille attendait sûrement une réponse, Koridwen s'éclaircit la gorge et lui répondit ;

- Pas de problème, j'espère que tu ne t'es pas fait trop mal. Tu dois être trempée attends.

Tout en disant cela elle enleva la veste de son uniforme et la lui tendit.

- Tiens enfile ça tu auras moins froid. elle ajouta ; Moi c'est Koridwen, de Serpentard.

Sans sa veste, la jeune fille ressentit bien plus nettement la température extérieure, qui ne devait pas être très élevée. Réprimant un frisson, elle rangea sa baguette dans la poche de son pantalon et souffla sur ses mains pour les réchauffer.
Elle se retourna et commença ensuite à se diriger vers le château, tout en disant à Thaïs ;

- Bon je me les caille, rentrons.

2e année RP
#488746
Présence limitée

17 oct. 2021, 22:04
Secours d'une maladresse
Thaïs était reconnaissante envers Kori. Elle l'avait sorti d'un sacré pétrin. Elle aurait sûrement fini congeler à ce rythme.
En plus de l'avoir sauvé, elle avait la gentillesse de lui prêter sa cape. Même si ses vêtements étaient trempé, la cape lui faisait du bien.
Il faisait tellement froid que la fumé sortait de la bouche des filles.
Kori avait raison, il valait mieux se diriger rapidement vers le château. Sinon ses vêtements trempé et lourd, tellement ils avaient épongé l'eau du lac, finiraient par devenir des glaçons. Et Thaïs finirait sûrement avec une pneumonie.
Thaïs jeta un coup d'œil pour voir si elle n'avait rien oublié et à priori elle avait tout. Elle se tourna vers Kori et lui dit:
"Tu as bien raison, je suis congelé. Une bonne douche brûlante me ferait le plus grand bien. Merci beaucoup pour ta cape."
Thaïs emboita le pas de Kori en direction du château.
"J'ai l'impression que c'est la première fois que je vois, pourtant on doit avoir des cours en commun"
Thaïs regardait Kori d'un air interrogatif. Peut-être que sa camarade était moins inattentive à qui était en classe. À force d'être à fond dans les cours, Thaïs se rendait compte qu'elle ne connaissait pas le quart des élèves avec qui elle partageait ses cours. C'était complètement fous comme situation.

Reducio
Mille excuses pour le retard... Je n'ai pas reçu de notification

"En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit." Albert Camus
#2a827c - -