Inscription
Connexion

16 juil. 2019, 12:38
Inspiration  pv Erin Healy 
Lili ne savait pas trop où aller ce jour-là, elle savait juste qu'elle voulait écrire, un de ses passe-temps favoris mais elle n'avait pas d'idée en particulier. Elle décida d'aller dans les toilettes abandonnées, un endroit où il n'y a en général personne car une rumeur dit qu'il y a un esprit qui hante les lieux. Lili avait beau croire en certaines choses, les esprits n'en faisaient pas parti.

Quand elle entra, elle pût sentir une odeur de lavande. Il faut croire que cette pièce est toujours entretenue. Elle s'assit et sortit ses affaires d'écriture et imagina quelque chose. Elle ne voulait pas écrire une histoire aujourd'hui, elle voulait changer ses habitudes. Pourquoi pas un poème ?

Elle prit sa plume et tenta quelque chose. Sans succès. Elle ratura et réécrivit mais elle n'y arriva pas. Elle douta d'elle et se demanda si elle en avait la capacité.

Ne sachant pas quoi faire, elle espérait pouvoir faire connaissance avec quelqu'un, même s'il y avait peu de chance que quelqu'un passe dans cette pièce.

Elle continua à écrire et d'un coup, elle eût une inspiration. Elle n'avais jamais aussi vite écrit auparavant. Elle prit un grand plaisir à trouver des rimes, des comparaisons.. Pourquoi ne l'avait-elle pas fait plus tôt ?

Elle allait commencer une nouvelle strophe quand elle entendit la porte de la pièce s'ouvrir.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

17 juil. 2019, 01:02
Inspiration  pv Erin Healy 
La température commençait à baissé, même si les rayons du soleil revenaient petit à petit. Les couloirs étaient vides, son regard était vide, et son cœur semblait meurtri. On aurait dit qu’une suçacide lui perçait le cœur et se nourrissait de son sang. Maintenant que le soleil revenait Erin ne pouvait rester à la volière réfléchir et puis la lettre qu’elle avait reçu là-bas ne lui donnait pas envie de rester. D’ailleurs la jeune métisse tenait toujours cette fameuse lettre contre son cœur, comme si les mots allaient s’évaporer. Mais elle aurait beau espérer cela était impossible et ça lui donnait un affreux mal de ventre possiblement dû aussi aux nombreux coolies dévorés plus tôt dans sa salle commune. « De l’armoise. Il faudrait que j’aille demander une infusion d’armoise. Comme maman dirait rien de mieux pour la digestion... » D’un coup, les larmes montèrent. Elle se sentait abandonner et plus elle réfléchissait plus son esprit semblait s’enfoncer dans un tunnel sombre. On dirait bien que parler de ses parents allait devenir un sujet épineux qui lui donnerait d’énormes maux de tête

Ses pas résonnaient pendant ce long moment de réflexion. C’était peut-être une enfant, mais en aucun cas elle était stupide. Ses parents auraient pu demander à ce qu'elle vienne avec eux, leurs patrons auraient compris. C’est les vacances de Noël quand même ! Elle n’aimait pas douter de ses parents comme ça, mais elle trouvait suspect le fais qu’après autant de temps séparés, ils ne la privilégient pas. Ils sont si proches tout les trois… Aucune querelle, n’avait assombri l’amour qui entourait la famille Healy. Et pourtant, ils en avaient vécu des choses ! Que se soient les langues de vipère qui racontaient des rumeurs ou leurs enfants à tête de crapaud qui les faisaient circuler, ils étaient toujours resté unis, se disant toujours tout. Ils étaient ses meilleurs amis. Et pourtant dans cette lettre elle ressentait des secrets. Depuis quand la découverte de ses pouvoirs les avaient autant séparées ? Des larmes salées coulaient le long de ses joues mate. De la solitude, c’est peut-être ce quelle avait besoin en cet instant. 

Son cerveau avait fonctionné avant même quelle y pense. Il l’avait conduit vers les seules toilettes jamais utilisées de Poudlard. Quand elle ouvrit la porte, elle cligna des yeux plusieurs fois. La lumière filtrait à travers les vitraux. « C’est beau. », c’était la seule pensée qui lui avait traversé l’esprit. Puis sont elle se rappela ce quelle avait lu sur ce lieu. « C’est ici qu’un monstre dangereux et terrifiant sortait pour distribuer la mort dans Poudlard. C’est un lieu emprunt de la malice de Salazar Serpentard. » Un frisson parcouru le corps de la jeune fille comme si le danger était encore là, elle s’avança vers les robinets y cherchant le fameux serpent gravé. Et c’est là qu’elle que son regard fût attiré par une jeune fille. Elle semblait attirer la lumière comme un ange. Ses cheveux n’étaient pas blonds, mais bruns, un brun ressemblait pour Erin aux bois fort et solide d’un arbre. La fille était penchée sur un carnet et semblait écrire frénétiquement. Si la jeune métisse n’avait pas la peau matte, on aurait pu voir qu’elle rougissait. « Elle est jolie… Très jolie.» , pensait elle. Essayant de faire le moins de bruit possible la sorcière s’avança, elle put ainsi remarquer l’écusson vert des Serpentard. Ne voulant pas effrayer la jeune fille, elle toussa pour signaler sa présence. 

Bonjour, tu es bien loin de tes cachots

En cet instant, la jeune fille s'était sentie terriblement idiote. Cette réplique valait un Oscar pour sa nullité. Prenant une mèche de cheveux, un de ses tics favoris pour montrer sa gêne. Erin n’osait pas regarder la jeune fille de peur de ressembler à un poisson hors de l’eau en la regardant, alors ses yeux restèrent rivés sur le magnifique sol qui semblait être encore plus intéressant que le lieu ou la jeune fille.

Stagiaire à l'Espi'Aigle
"Tu es mortel,ce qui veux dire que tu mourra un jour et ce jour là tu n'emportera que l'amour dans la mort" - La Maison de la Nuit

17 juil. 2019, 01:20
Inspiration  pv Erin Healy 
Lili put voir devant elle une fille au teint mat et aux cheveux noirs bouclés. Elle était très belle. Elle avait toussé avant de parler, sûrement pour ne pas effrayer Lili. Toutefois, elle ne comprit pas ce qu'elle venait de lui dire.

Elle prit un temps puis lui dit :
- Oui haha, trop de bruit dans ma salle commune, je suis venue ici pour un peu de calme pour écrire. Tu veux voir ?

Toujours assise, elle lui tendit son carnet, ouvert à la page où elle avair commencé à écrire auparavant. Elle avait même finit son poème :
Les rires éclatent
Les lumières brillent
Les yeux pétillent
Joues écarlates.

Joie répandue
Sur les visages
Tout mon courage
Est revenu

La musique s’égare
Au fond de mes pensées
Et d’un simple regard
Je l’invite à danser.

Les tissus effleurent
Mes mains
L’air sent la joie
Et le parfum.

Je tourbillonne, sourire aux lèvres
La pièce tourne autour de moi
Mes cheveux volent, je ris, je bois,
L’amour m’a transmis sa fièvre.
Lili était gênée mais voulait à tout prix engager la conversation. Elle se demandait ce qu'elle pensait de son poème et surtout, si elle la crorait si elle lui disait qu'il a été écrit en moins de 20 minutes !

- Au fait, je m'appelle Lili Cooper, et toi ? Qu'est-ce qui t'amènes ici ?

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

17 juil. 2019, 11:51
Inspiration  pv Erin Healy 
Pendant quelques secondes, Erin ne réagit pas au carnet tendue vers elle. C’était comme si un vent avait soufflé sur son cerveau l’empêchant de fonctionner. Clignant plusieurs fois des yeux, elle prit le carnet regardant le poème. Sans qu’elle s’en rende compte un sourire était apparue sur son visage.

Tu es amoureuse ?

Encore une fois, si sa peau lui avait permis, on aurait pu voir qu’elle rougissait jusqu’aux oreilles. C’était sorti tout seule. Mais après tout, c’était vraiment ce que le poème lui avait fais ressentir, un amour naissant. La métisse était gênée, elle avait l’impression d’avoir eu une parcelle de l’intimité de l’inconnue. Et comme si son corps avait décidé d’agir seule, elle lui tendrait le poème qu’elle avait reçu quelques instants plus tôt.

Je m’appelle Erin Healy… Ce n’est pas aussi jolie ni aussi élaborée que le tiens, mais c’est un poème…

Dans les champs glacés, 
tu priais comme la sainte Vierge, 
les moments passé, 
que tu voyais dans les flammes de ton cierge. 

Attendant les bruissements de nos pas, 
tu restais là, 
écoutant les bruits du présent, 
ton cœur chantant. 

Et tu fais le compte à rebours, 
pour voir le futur, 
dans le voile de velours, 
que le vent susurre. 

S’installant contre un mur, Erin attendit quelques instants avant de parler à nouveau. Le silence entraînait la gêne et elle n’avait pas envie d’être encore plus gêné. 

Je viens de la volière… Et je n’avais pas envie d’être entouré de personnes… Un moment de solitude quoi…

D’un geste protecteur, elle serra l’enveloppe qui était restée contre sa poitrine. D’une certaine façon, Erin se sentait heureuse d’avoir trouvé une personne. Faisant un demi-sourire Erin repris la parole un voile de tristesse qu'elle essayait éperdument de cacher, c’était glisser dans sa voix.

Je viens d’apprendre que je ne quitterais pas Poudlard pour Noël…

Stagiaire à l'Espi'Aigle
"Tu es mortel,ce qui veux dire que tu mourra un jour et ce jour là tu n'emportera que l'amour dans la mort" - La Maison de la Nuit

17 juil. 2019, 12:46
Inspiration  pv Erin Healy 
La remarque de la jeune fille fit réfléchir Lili. Peut-être pensait-elle à son meilleur ami moldu, Thomas, qu'elle ne reverrait sûrement jamais ? Non, elle ne le pense pas. Ils étaient très proches, mais plus comme des frères et soeurs et même si elle avait fait quelques rencontres avec des garçons, elle ne pensait pas que c'était le cas. Pour tomber amoureuse, il lui faut du temps et bien connaitre la personne. La raison de son poème sur ce thème lui paraissait évidente :

- Non haha, c'est juste que l'amour est un sujet vaste dans lequel il est intéressant d'écrire. Je trouve que les poèmes d'amour ont plus de sens que les romans d'amour, ils vont droit au but. Si c'est ce que tu as pensé, alors j'ai bien réussi mon coup !

Lili lui sourit et elle apprit qu'elle s'appelait Erin et elle souhaita lui montrer également un poème, écrit par ses soins. Lili le lut et le trouva très beau.

- J'aime beaucoup ton poème, il est joli et bien écrit ! Tu en écris souvent ? Moi, c'est Lili Cooper, de Serpentard !

- Je comprends, ça m'arrive aussi. Mais c'est dans ces moments-là que la vie tient absolument à me faire rencontrer quelqu'un !

Lili lui proposa de s'assoir à côté d'elle, si cela lui allait en tapotant le sol à côté d'elle.

- Ah oui ? Pourquoi ? Moi, je pensais rester mais je vais aller profiter de ma famille.

Lili regretta aussitôt ce qu'elle venait de dire. Elle était sûre que la raison pour laquelle Erin était triste, c'était sûrement car elle ne pourrait pas voir sa famille.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

17 juil. 2019, 17:16
Inspiration  pv Erin Healy 
Erin sourit à Lili, c’est vrai que l’amour était un vaste sujet étant donné le nombre d’amours différents quo existait. L’amour familial, l’Amour avec un grand a ou même l’amitié qui est une forme d’amour. Son sourire s’élargit quand la Serpentard lui fit un compliment sur son poème, elle prit la parole à son tour.

C’est un vieux poème que j’ai écrit vers mon huitième anniversaire avec ma mère. C’était après… Une tradition familiale.

Sur la fin, elle toussa légèrement. Comment dire à une étrangère qu’elle était partie dans les bois avec sa mère danser à l’aurore pour suivre une tradition. Un truc était sur, si elle racontait ça on Lili allait la prendre pour une folle. Voyant la jeune fille tapoter à côté d’elle, Erin la rejoignit, ramenant ses genoux contre sa poitrine, l’écoutant parlée. Quand elle fut sûre que Lilia avait fini, la sorcière parla à son tour.

Je suis Serdaigle moi et je trouve que tu as raison. La vie décide parfois de s’occuper de nos états d’âme. Et pour te répondre, mes parents partent en voyage d’affaires dans deux semaines et ne seront pas rentrés pour les vacances de Noël… Je suis donc obligé de rester ici même s’il me manque énormément.

Elle essayait de faire en sort que sa voix reste joyeuse. Mais sur la fin elle dérapait, comme si elle était passée sur une plaque de glace trop glissante. Que dirait sa mère dans cette situation ? « La vie offre des cadeaux, certaines fois ses cadeaux ne nous plaisent pas. Mais ils peuvent apporter leurs bons côtés. ». C’était la voix de sa mère qui était passée dans son esprit.

Il faut mieux positiver, je pourrais peut-être faire de nouvelle rencontre. Et puis ça me permettra de me concentrer sur mes devoirs. Je suis juste triste, c’est la première fois que je ne fêterais pas Noël et mon anniversaire en famille. Nos retrouvailles seront juste plus émouvant !

Erin rit. Elle ne voulait pas déprimer sa compagne de toilettes. Elle reprit la parole sur un ton chaleureux.

Tu écris donc des poèmes ici ? D’où vient ton inspiration ?

Stagiaire à l'Espi'Aigle
"Tu es mortel,ce qui veux dire que tu mourra un jour et ce jour là tu n'emportera que l'amour dans la mort" - La Maison de la Nuit

18 juil. 2019, 13:32
Inspiration  pv Erin Healy 
Lili apprit que son poème a été écrit à ses huit ans et cela subjuguait Lili .

- Ah oui ? Mais il est super bien écrit pour 8 ans ! Bravo !

Erin rejoignit Lili, à son plus grand bonheur. Elle apprit qu'elle est de Serdaigle et qu'elle ne pourra pas rentrer car ses parents ne seront pas chez eux pour les vacances.

- Je comprends mais je suis sûre que tu ne seras pas seule ici ! Tu les verras aux prochaines vacances ! Ton anniversaire est durant les vacances ?

Erin demanda à Lily si elle venait souvent ici pour écrire ses poèmes, elle rit :

- Non, haha, je cherchais juste un peu de calme. Les autres premières années étaient plutôt bruyantes dans la salle commune et je ne savais pas trop où aller. C'était le seul endroit qui me semblait désert. Habituellement, je vais au parc mais j'arrive toujours à rencontrer quelqu'un ! Il faut croire que je ne serai jamais longtemps seule haha ! Mais bon, ça ne me dérange pas. Pour ce qui est des poèmes, je n'en écris pas souvent, j'ai un peu de mal à chercher les rimes et tout.. mais aujourd'hui, l'inspiration m'est venue très vite !! En dix minutes le poème était écrit !

Erin demanda des conseils pour l'inspiration, Lili réfléchit un instant :

- Et bien, c'est vrai que c'est compliqué. Je trouve mon inspiration dans ce que je vis, ce que je fais, ce que je vois... même certains lieux sont plus inspirants que d'autres ! Il faut trouver sa façon de fonctionner !

Tu écris toi ?

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

19 juil. 2019, 02:15
Inspiration  pv Erin Healy 
Erin souriait, même si elle connaissait peu Lili, la Serpentard lui donnait l'impression d'être une personne sensible et très gentille. La métisse prit un grand plaisir à l'écouter parlé avant de prendre la parole. Ses yeux fixaient le plafond comme si elle cherchait quoi dire. C'est en riant qu'elle prit la parole.

- Ma mère ma beaucoup aider, je dois dire. Je crois même que c'est elle qui a fait toutes les rimes avec des mots que je lui donnais !

Erin rigolait un peu au souvenir de sa maman cherchant désespérément des mots pour essayer de faire un poème un minimum convenable.

- Je suis née le 21 décembre, le jour du solstice d'hiver comme dit ma mère. C'est pratique, car c'est près de Noël dont j'ai tous mes cadeaux en même temps ! C'est super drôle d'ouvrir à la fois ses cadeaux de Noël et d'anniversaire. Mais comme tu as dit, je ne serais pas seule. Il y aura au moins une personne pour me tenir compagnie près du sapin ! Pour dévorer les chocolats de Noël. Je mériterais d'être à Poufsouffle rien que pour ça !

Erin se lécha les lèvres pensant à tous le chocolat quelle pourrait avoir. Et puis les repas à Poudlard sont vachement bon. Quand Lili lui demanda si elle écrivait encore, la petite sorcière secoua la tête faisant voler ses cheveux.


- Non, mais je devrais peut-être reprendre. Ça pourrait être une sorte de journal intime poétique. Tiens j'ai une idée ! 

Se tournant vers la Serpentard, les yeux d'Erin brillaient d'enthousiasme et ses lèvres s'étiraient dans un large sourire.

- Que dirais-tu de créer un poème avec moi ? 

Stagiaire à l'Espi'Aigle
"Tu es mortel,ce qui veux dire que tu mourra un jour et ce jour là tu n'emportera que l'amour dans la mort" - La Maison de la Nuit

19 juil. 2019, 11:52
Inspiration  pv Erin Healy 
Lili était contente d'avoir rencontrée Erin. Elle semblait très gentille et à l'écoute.

- Même haha, j'écris des romans depuis petite mais les poèmes je n'ai que commencé cette année. aujourd'hui même !

Erin Lui parla un peu d'elle et Lili écouta attentivement.

- Je suis née le 29 janvier, en hiver aussi et je reçois mes cadeaux à un mois d'intervalle et c'est assez marrant quand je dois ouvrir mes cadeaux deux fois en moins de deux mois !

J'en suis sûre, et je t'écrirai si tu veux !
dit-elle avec un clin d'oeil.

Erin n'écrit pas souvent mais elle aimerait bien reprendre. Elle propose à Lili d'en écrire, ce à quoi Lili réfléchit un instant. Les poèmes sont encore compliqués à écrire pour elle et les écrire à deux pourrait être bénéfique pour toutes les deux : Lili lui donnerait des conseils d'écriture qu'elle a pu assimiler depuis quelques années et Erin pourrait écrire plus !

- D'accord, ça me va ! On s'y met ?

Lili était contente de partager l'écriture avec quelqu'un en espérant s'y mettre un peu plus. Cette semaine, elle avait repris la musique et cela lui avait fait un bien fou de composer, jouer et même chanter devant d'autres personnes ! Aujourd'hui, elle reprenait sa deuxième passion, l'écriture.

Venir ici aujourd'hui était plutôt une bonne idée.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

22 juil. 2019, 02:49
Inspiration  pv Erin Healy 
Erin pencha sa tête en arrière la posant contre une des nombreuses portes des toilettes. Elle réfléchissait au poème, ce qu'elle pourrait bien écrire avec sa camarade Lili. Par quoi commencer, le thème probablement.

- Alors par quoi commençons-nous ? Le thème du poème ? 

Les rouages de son esprit s'activaient pour essayer de trouver quelque chose. Lili avait déjà un poème sur l'amour, il fallait un autre thème. Les thèmes les plus utilisés sont le temps, la nature, les saisons, les femmes et l'amour.

- Le temps et la nature sont de beaux thèmes pour un poème. Non ? Le poème pourrait faire : quand te privant de tes habits, que par le temps tu as acquis.

Erin soupira, grimaçant légèrement. Elle trouvait ses vers pathétiques et encore, c'était faible. La sorcière se frotta les yeux essayant de trouver mieux.

- Quand le temps passe, tout trépasse. Remontons le temps, jusqu'au commencement. Le début de la fin, de la nuit au matin. 

D'un geste théâtral, la petite métisse leva ses mains vers le ciel comme si elle priait. À la fin de sa phrase, elle rigola, regardant Lili de ses yeux chocolat.

- Tu en penses quoi ? Tu as d'autres idées ? On devrait faire un style poétique précis ? Un haïku ? Un sonnet ? 

Les questions s'étaient bousculées aux lèvres d'Erin, elle avait possiblement parlé trop vite. 

Stagiaire à l'Espi'Aigle
"Tu es mortel,ce qui veux dire que tu mourra un jour et ce jour là tu n'emportera que l'amour dans la mort" - La Maison de la Nuit