Inscription
Connexion

27 août 2019, 17:38
 Terminé  Face à l'impuissance  PV : Lili Cooper 
Juin 2044


J'avais reçu un hibou se matin, un hibou qui ne m'emballait pas du tout et qui me rendais très triste. C'était une mauvaise nouvelle. Une mauvais nouvelle pour moi mais aussi pour ma famille, enfin surtout pour moi, mon frère et ma sœur. J'avais donc descendu les marches de la volière et avais trouvé refuge dans les toilettes abandonnés. Vu que ceux ci étaient abandonnés il n'y avait quasiment jamais personne et j'étais presque sûr de ne pas être dérangée. Après je ne pouvais pas en être sûr car j'avais couru avec une vitesse incroyable à travers les couloirs et les escaliers du château en gardant mon visage enfouit dans mes petites mains. Quelqu'un aurait pu me suivre.

L'endroit était très sombre, les murs abimés tout comme le sol d'ailleurs et les éviers étaient dans un sale état eux aussi. Cet endroit qui pouvait paraitre très effrayant s'avérait plutôt accueillant pour la jeune fille que j'étais dont le désespoir et la tristesse ne faisait qu'augmenter. j'étais complétement bouleversée, totalement désemparée. Jamais ma tristesse n'avait égalée mon état actuel. Les larmes coulaient à présent, à flots. Je m'étais assise par terre, la tête rabattu sur mes genoux qui étaient maintenant trempés par les larmes. Et je pleurais tellement que je n'arrivais pas à me calmer. Je n'arrivais pas non plus à respirer.
Dernière modification par Lexie Grey le 25 oct. 2019, 15:18, modifié 1 fois.

Vive le Lextia ♥

21 oct. 2019, 22:04
 Terminé  Face à l'impuissance  PV : Lili Cooper 
Lili avait préparé ses affaires de cours pour aller travailler à la salle d'études, souhaitant en finir avec les devoirs qu'elle avait déjà reçu. En théorie, il ne lui faudrait qu'une heure pour tout faire mais elle se dit qu'en salle d'études, elle serait sûrement plus disposée à travailler dans de meilleures conditions. 

Elle commença à monter les escaliers tout en commençant à réfléchir à ce qu'elle avait à faire pour le reste de la journée, une fois ses devoirs terminés. La jeune fille aimait bien planifier afin d'éviter les imprévus et savoir ce qu'elle pouvait faire pour se motiver et ne pas avoir rien à faire, manquant d'idées. 

Seulement, en traversant le couloir du deuxième étage pour rejoindre la salle d'études, la jeune fille crut entendre une personne pleurer dans les toilettes abandonnées. Elle pensait se tromper mais les pleurs se faisaient de plus en bruyant. La première année hésita : que devait-elle faire ? Laisser la personne seule ou s'assurer que tout allait bien pour elle ? Il ne fallut pas longtemps à Lili pour se décider à ouvrir lentement la porte avant d'entrer dans la pièce.

L'Anglaise craignait que la personne à l'intérieur lui soit inconnue et ne souhaite pas se confier mais il s'agissait de Lexie, une Gryffondor que Lili avait rencontré un peu plus tôt dans l'année. Elle semblait très triste mais elle ne la voyait pas encore, ayant sa tête dans ses genoux. Lili s'approcha doucement, avant de lui demander, un peu inquiète :

- Lexie ? Que se passe-t-il ? Tu vas bien ?

Finalement, les imprévus, c'est bien, de temps en temps.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

25 oct. 2019, 15:14
 Terminé  Face à l'impuissance  PV : Lili Cooper 
J'étais tellement déconcentré par cette foutue lettre, par cette tristesse que je n'avais pas remarqué que quelqu'un était venu. Cette personne m'adressa la parole, je n'arrivais pas bien à comprendre ce qu'elle me disait. Je n'avais pas comprit car je n'écoutais pas ce qui se passait. Je m'en fichais totalement. Je ne prêtait aucune attention à la personne jusqu'à ce que je me souvenu avoir déjà écouter cette voix. Je la connaissait déjà, mais d'où ? Et surtout à qui appartenait-elle ? Lili ! Cette voix douce et mélodieuse est celle de la jeune fille de Serpentard avec qui j'ai failli commettre l'irréparable. On avait espionner l'autre peste de Gryffonne en février.

Je releva alors les yeux et aperçu le visage inquiet de Lili. C'était bien elle. Je ne m'étais pas trompée...
J'essuyais alors mes yeux d'un revers de manche et essayais de me calmer avant de lui répondre.
"Lili... Je... la lettre... mes parents... divorce... rester... Poudlard..."
Se sont les seuls mots que je parvins à articuler à peu près correctement, les seuls mot compréhensibles.  Car sans que je ne puisse les en empêcher, les larmes se remirent à couler. Je m'effondrais à nouveaux sous le flots des larmes. Je tenais toujours ce fichu bout de papier qui causait mon chagrin. Cette fichu lettre que je croyais être une bonne nouvelle. Je la serrais de toute mes forces comme si le fait de lui infliger une telle haine allait résoudre mes problèmes. Malheureusement ce n'était pas le cas. Jamais je n'avait été dans cet état là.

Vive le Lextia ♥

25 oct. 2019, 23:49
 Terminé  Face à l'impuissance  PV : Lili Cooper 
Tu détestes voir les autres tristes et cela était beaucoup plus intense quand il s'agit de tes amis. Ton amie est loin d'être bien et tu ne sais pas vraiment quel pourrait en être la raison. Elle met du temps à te remarquer mais elle met encore plus de temps à te regarder dans les yeux. Tu le sens, ce n'est pas une chose facile pour elle, présentement. Tu crains que le pire ne soit arrivé.

Soudain, Lexie semble exploser et vouloir t'expliquer ce qu'il se passe mais les émotions la submergent, il est compliqué pour elle d'en parler, ce que tu comprends et connais, malheureusement. Tu essaies de comprendre les fragments de phrase que tu as pus entendre.

Mes parents, divorce, rester, Poudlard. Tu aurais cru à une ancienne façon de communiquer que les moldus avaient. Ses parents.. divorcent ? Il faut.. Elle doit... Rester à Poudlard ?

Tu te rapproches d'Elle et ta main se pose sur son épaule. La voir pleurer te rend mal à ton tour. 

- Lexie.. Je suis désolée, je ne suis pas sûre d'avoir compris... Tes parents divorcent ? Tu dois rester à Poudlard ? C'est bien ça ?

Tu la vois anéantie, tu ne peux pas totalement comprendre, tu ne l'as jamais vécu et tu ne risques pas de devoir le vivre. Néanmoins, je sais que tu sauras parfaitement faire en sorte de la réconforter, car ta volonté est bien présente.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

28 oct. 2019, 20:52
 Terminé  Face à l'impuissance  PV : Lili Cooper 
Je n'avais tellement pas bien articulé que ma copine ne m'avait pas bien compris. Il fallait que le flot de mes larmes s'arrête, qu'il soit moins important. Elle posa sa main sur mon épaule. Ce contact aussi ordinaire et normal qu'il soit m'apaisa quand même dans ma souffrance. Je voyais ça comme un soutien, de la compassion. C'est comme ça que j'ai su que Lili était une vraie amie, une bonne personne sur qui l'on peut compter quand rien ne va comme quand la vie nous sourit. C'est dans les pires moments qu'on sait qui sont nos vrais amis, ceux qui restent. Et Lili, elle, est restée près de moi. Elle ne m'a pas ignoré, elle n'a pas fui non plus. Je lui en suis très reconnaissante.
"on peut trouver le bonheur même dans les moments les plus sombres... Il suffit de se souvenir, d'allumer la lumière" à ce moment là, Lili était ma lumière. Une lumière qui brille même dans les moments les plus sombres, qui ne s'éteint pas.

Cette force, cette bienveillance me donna le courage de reprendre mon souffle. De faire cesser mes larmes durant l'espace de quelques secondes.

"Mes parents ont divorcé et j'étais même pas au courant... Je dois rester à Poudlard car mon père et parti mais personnes n'a de nouvelles et avec ce qu'il se passe dehors je suis plus en sécurité ici."
Je plongea mes yeux rouges et humides dans ceux de ma copine.

Vive le Lextia ♥

30 oct. 2019, 20:04
 Terminé  Face à l'impuissance  PV : Lili Cooper 
Les paroles de Lexie t'avaient assommé d'un coup : Tu comprenais tout de suite la raison de l'état dans lequel elle s'était mise. Elle venait de confirmer ce que tu pensais et cela ne pouvait pas ne pas t'atteindre et t'attrister.

Tu la regardes un instant, profitant qu'elle te regarde dans les yeux. Tu ne sais pas vraiment quoi dire, tu ne l'as jamais vécu et tu as peur de minimiser la chose.

- Je... Je suis désolée pour toi, je suppose que ça doit te faire un choc. Tu devais rentrer, normalement ?

Tu savais que pas tout le monde n'avait la chance de rentrer pour les vacances et que cela pouvait être dur. Tu as l'impression de faire un caprice en imaginant vouloir rester dans ce château, devenu très rapidement un de tes lieux favoris.

Sans trop savoir quoi faire de plus, tu la prends dans tes bras. Tu n'avais pas les mots alors tu lui montrais que tu étais là, même si c'était dur. Tu n'aimes pas voir les autres tristes, tu aimerais avoir la solution  miracle pour les faire sourire mais malheureusement, ça ne marche pas comme ça, Lili.

- Je suis là, ça va aller...

Tu avais simplement murmuré ces paroles, telles qu'elles t'étaient venues. Tu n'avais pas vraiment envie de trop réfléchir, mais plus de faire parler ta bienveillance et tes sentiments.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

12 nov. 2019, 14:26
 Terminé  Face à l'impuissance  PV : Lili Cooper 
Lili était là pour moi je lui en serais éternellement reconnaissante. On pouvait voir qu'elle n'avait jamais vécu la même situation ou une situation semblable, heureusement pour elle d'ailleurs. Mais j'appréciais l'effort qu'elle faisait pour essayer de mon comprendre, de comprendre la situation et ce que je ressentais à l'heure actuelle. Peu de gens l'aurait fait et c'est pourquoi Lili est une personne en or. Elle me prit alors dans ses bras et se geste me rappela Maman. Elle me faisait ça aussi quand j'étais triste comme lorsque Liam avait détruit ma poupée préféré.

Je me laissa alors aller contre elle et accepta son geste au lieu de le repousser. Je mis alors mes bras autour d'elle et essaya de calmer le flot intense de mes larmes.

"Merci Lili..."
Je lui murmurais tendis que son geste m’apaisait. Mes larmes avaient cessé de couler même si mes yeux étaient toujours humides et une vague de chaleur s'était installé en moi. Comme si elle avait un don pour réconforter les gens.

"Je sais pas ce que j'aurais fait sans toi... Sans ton soutiens..."
Ma voix n'était qu'un murmure à peine audible tant la vérité de ses paroles m'était douloureuse. Sans Lili je me serais noyé dans mon chagrin. Seule face au monde cruel qui m'attend. Sans pitié et trop dur pour une enfant de 12 ans.

Vive le Lextia ♥

13 nov. 2019, 23:27
 Terminé  Face à l'impuissance  PV : Lili Cooper 
- C'est normal...

Lexie n'avait rien demandé et cela te semblait tout de même normal d'être là pour elle. Cette situation est arrivée malgré elle, la Gryffondor était loin de l'avoir demandée, ce qui implique qu'elle ne sache pas exactement comment réagir, d'où ta présence aujourd'hui.

Tu ne sais pas comment tu aurais été toi, si ce n'est que tu n'aurais pas su comment te positionner non plus. Ce n'est pas une chose facile à gérer : On pense souvent que l'amour chez les adultes est pour la vie mais il faut croire que non, au vu des nombreux cas de divorce.

- Je... ne trouve pas que j'ai fait grand-chose mais si c'est le cas, tant mieux.

Tu n'as pas d'autres choix que de lui montrer que tu es là, que tu ne la laisseras pas tomber. Tu n'as pas de solutions à proposer alors tu ne dis rien là-dessus. C'est peut-être même mieux pour elle, ça évite de remuer le couteau dans la plaie, encore vive pour ton Amie.

Tu t'écartes un peu, tentant de trouver les mots pour la rassurer :

- Tu sais, même si c'est dur, ce sont des choses qui arrivent. Il ne faut pas que tu te focalises là-dessus, tu y perdras trop d'énergie. Et puis, passer un été à Poudlard, c'est classe !

Tu ne sais pas vraiment si tu as été maladroite ou non mais tu espérais que non. L'an  prochain, tu souhaites rester à Poudlard pour voir de que donne le château plus ou moins vide mais cette année, tu vas surtout revoir ton père, ui t'a fait une belle frayeur.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

3 déc. 2019, 09:55
 Terminé  Face à l'impuissance  PV : Lili Cooper 
Lili s'écarta un peu de moi, elle essayait de me faire voir le bon côté des choses, comme pour me montrer que ce n'était pas si terrible que ça. J’acquiesçais alors ses paroles par réflexe car au plus profond de moi je pensais toujours que ce n'était pas une bonne chose. Je pensais que mon foyer était un endroit réconfortant, plein d'amour et de partage mais toute mon enfance on m'a trompé. Tout ça n'était qu'illusion car la dernière fois que j'avais pu rendre à ma famille elle semblait heureuse et épanoui. Mais tout ça ce n'était que du cinéma, un jeu d'acteur rien de plus entre mes parents qui faisaient semblant de s'aimer, ils nous cachaient la vérité.

Pourquoi ne pas l'avoir révélé avant ? Pourquoi nous faire tant souffrir ? M'empêcher de rentrer quand même chez moi. Pourquoi je n'avais pas de nouvelles de mon père mais seulement de ma mère ? Peut-être qu'il jouait aussi la comédie quand il disait qu'il nous aime, quand il nous prenez dans ses bras. Après tous il l'avait bien fait pour maman alors pourquoi pas pour nous ?

"Classe... Je suis pas vraiment sûre de ça... Il y aura presque personne... Hestia rentre chez elle et toi aussi et les autres aussi... Je connaitrais sûrement personne..."

Loin de ma famille, de mes amis, de mes proches. Loin du tout en faite. Seule.
"Promet moi de m'envoyer au moins une lettre, pour que je me sente moins seule, s'il te plait Lili..."

Vive le Lextia ♥

5 déc. 2019, 21:43
 Terminé  Face à l'impuissance  PV : Lili Cooper 
Tu comprends Lexie, sa solitude à Poudlard lui rappellera sûrement le fait que ses parents ont divorcé, elle aura sûrement peu de choses pour s'occuper. Il peut être difficile de passer ce genre d'évènements seul, déjà que même accompagné cela peut être compliqué alors tu es de tout coeur avec Lexie, tu sais qu'elle va s'en sortir, c'est une personne forte.

- Rien ne t'empêche de faire connaissance, tu verras, dis-tu avec un clin d'oeil.

Cette habitude n'est pas prête de te quitter, crois-moi.

La demande de ton amie est compréhensible et tu acceptes sans hésitation :

- Evidemment, toutes les semaines même si tu veux, dis-tu accompagné d'un grand sourire.  Tu auras même marre de moi !

Tu es là pour elle, coûte que coûte. Tu sais que ce n'est pas facile pour elle et tu n'hésiteras pas à prendre de ses nouvelles, tu n'as aucune envie de la voir aussi mal qu'aujourd'hui à nouveau.

- Sinon, il y a encore quelques jours avant le 20 juin, tu ne seras pas seule au début, tu vois ? Ce sera le plus compliqué mais après ça ira, j'en suis sûre.

La fin de l'année approche à grand pas mais cela ne veut pas dire qu'il ne vous reste pas quelques jours encore. Tu feras attention à la Gryffondor, simplement car tu tiens à elle.

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.