Inscription
Connexion

12 oct. 2019, 12:58
L'élixir à bonnes notes  J.H. 
~ 5 octobre


Kirsty jeta un coup d’œil au morceau de parchemin légèrement froissé qu'elle tenait dans sa main droite, avant de le replier et de le glisser dans la poche de sa robe de sorcier. Elle ferma discrètement la porte des toilettes, en vérifiant une dernière fois que personne ne l'avait suivie. Elle ne savait pas si ce qu'elle voulait faire était dangereux mais, par pure précaution, elle préférait le faire discrètement et sans que personne n'en soit au courant. La blondinette remit l'une de ses courtes de mèches derrière son oreille avant de s'avancer silencieusement vers l'une des cabines de toilette, contournant les larges lavabos de forme ronde. Elle ouvrit le battant à moitié arraché de la première cabine, et découvrit qu'elle était en assez bon état compte tenu de son abandon. La cuvette des toilettes étaient assez propre, Kirsty pourrait s'en servir comme table pour poser les ingrédients dont elle avait besoin. Elle posa donc son sac de cours par-terre, à ses pieds, et ferma la porte derrière elle.

Une fois qu'elle eût vérifiée une seconde fois qu'elle était seule, la petite blonde esquissa un sourire. La première partie de son plan avait fonctionné à merveille - ce qui était normal, vu qu'elle était très simple, comparée à la deuxième partie. Elle avait réussi à se débarrasser des éventuelles personnes qui pourraient se demander où elle était passée, en racontant qu'elle révisait dans son dortoir car elle se sentait fatiguée. C'était ça, le principal atout de la solitude : personne ne vous embêtait mis à part un.e camarade ou son petit-frère qui recherchait parfois sa compagnie. *Tu vois, Elisabeth ? Au moins, c'est utile d'être associable.* songea la jeune Panglewood.

La blondinette se dépêcha de sortir en silence de son sac les ingrédients dont elle avait besoin. Poudre brune dans un petit sachet transparent, bile de tatou dans un flacon, et épine de porc-épique soigneusement rangée dans un mouchoir. Elle les disposa sur le rebords de la cuvette des toilettes, avant de sortir son chaudron de son sac, qu'elle déposa par-terre. Elle avait acheté tous ces ingrédients sur le chemin de traverse, cet été, en prétendant qu'elle en aurait besoin en cours. La vérité était qu'elle avait projeté, quelques mois avant, ce qu'elle allait faire à présent. Créer une potion d'Aiguise-Méninge. Voilà ce à quoi réfléchissait Kirsty depuis un certain temps déjà. Cette idée lui était venue lorsqu'elle avait pris ses "bonnes résolutions" et qu'elle avait décidé de se mettre au travail et de se faire des amis. Malheureusement, ce n'était pas aussi simple à faire qu'à dire. Elle ne parvenait pas à décrocher une meilleure note qu'Acceptable, malgré tous ses efforts, et encore moins à se joindre à ses camarades. Pensant que le premier point était bien plus important que le second, la blondinette avait décidé de tenter sa chance et de faire une potion lui permettant d'avoir des meilleures notes.

Certes, elle n'avait jamais été très douée dans cette matière, mais elle devait tout de même tenter sa chance. Elle avait découpé la page avec la recette du manuel de potions d'un quatrième année qui tournait le dos - ce dont elle était fière, car celui-ci ne l'avait pas vue - et, à présent, elle la gardait comme une pie garde ses trésors. Kirsty le ressortit de sa poche et l'étala par-terre, devant elle. Elle se saisit d'abords de la poudre brune, dont elle renversa quelques pincées au fond de son chaudron. Elle y ajouta ensuite de l'eau, puis mélangea. Peu à peu, la mixture prit une teinte marron. Fronçant les sourcils, la petite blonde relut attentivement la recette. Il y avait pourtant marqué que la potion devait être verte. Elle soupira avec consternation : sa préparation commençait déjà mal.

Troisième année RP (2044-2045) | Remplaçante Attrapeuse/Poursuiveuse des Griffes Ardentes.
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”

17 oct. 2019, 23:45
L'élixir à bonnes notes  J.H. 
Voilà un bon mois que Jeffrey s'était remis à arpenter les couloirs de Poudlard et bien que l'année scolaire ait démarrée sur des bases très élevées le jeune anglais prenait plaisir à être là. Le garçon avait vite retrouvé ses repères en salle commune, dans les dortoirs comme sur le terrain de Quidditch. En revanche ce qui avait changé, c'était le quotidien du garçon, et plus précisément ses fréquentations. Avec les nouvelles filières Jeffrey passait beaucoup moins de temps avec certains de ses amis les plus proches et bien sûr avec sa petite amie Maddie. Et comme il avait pris la bonne résolution de travailler davantage pour avoir de meilleurs résultats scolaires, le garçon n'avait pas trop cherché à faire ami-ami avec de nouvelles têtes. Résultat des courses Jeffrey se retrouvait bien souvent seul à la sortie des cours, comme c'était le cas aujourd'hui.

La solitude n'était pas tellement un problème pour le garçon, qui avait même parfois tendance à la rechercher. Avant Poudlard le garçon l'avait vécut au quotidien chez les moldus, exception faite de la compagnie de Jessica. Le jeune anglais mettait ses moments à profit pour s'aérer l'esprit, aller s'entrainer davantage au Quidditch ou aller voir sa petite soeur Olydia. Depuis sa répartition à Gryffondor le garçon essayait le plus possible de passer du temps avec elle mais il les trouvait trop rares et brefs à son goût. Avec l'éloignement forcé qu'il vivait avec Maddie, Jeffrey devait quand même avouer que ça lui pesait parfois.

Le jeune Hunter se baladait dans les couloirs, réfléchissant à tout ça. Il se dit qu'il pourrait proposer à Maddie une petite sortie à deux pour essayer de passer plus de temps ensemble et qu'une bonne petite fête improvisée dans les dortoirs était également une option envisageable. Jeffrey avait de toute évidence envie de se changer les idées... Et il allait être servi d'une manière sans doute un peu brutale s'il restait dans les parages ! Le Poufsouffle venait en effet d'entendre le caquètement caractéristique de Peeves, qui semblait venir dans sa direction. Alors certes, Jeffrey voulait un peu d'animation mais pas de cette manière. Dans l'urgence, il chercha un endroit où se cacher et vit la porte des fameux toilettes abandonnés. Sans attendre Jeffrey franchit la porte et attendit quelques secondes, restant sur ses gardes. L'esprit frappeur sembla passer en chantant une chanson avec un langage des plus fleuris. Visiblement il n'avait pas eu le temps de voir le Poufsouffle.

Poussant un "ouf" de soulagement, le garçon s'adossa à la porte. Son regard se porta alors sur la pièce, qu'il visitait pour la première fois en trois années à Poudlard. En même temps, il y avait plus sympa à voir au château : les toilettes étaient dans un état déplorable. On aurait dit qu'un Eruptif était passé par là... Soudain, le garçon fut interrompu dans ses pensées par un bruit provenant d'une cabine... Se pouvait il que Peeves l'ait finalement vu et qu'il ait trouvé le moyen de se faufiler dans la pièce pour lui tendre une embuscade ?

Par précaution, Jeffrey sortit sa baguette magique et dit de la voix la plus assurée possible « Sors de là Peeves ! J'ai pas peur de toi ! »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

21 oct. 2019, 16:32
L'élixir à bonnes notes  J.H. 
La blondinette regarda avec désespoir le contenu marron de son chaudron, déplorant son manque de concentration. Elle était pourtant sûre d'avoir appliqué la recette à la lettre, alors pourquoi sa potion prenait des allures de boue liquide ? Sa malchance avait encore frapper. Kirsty n'était définitivement pas quelque faite pour les cours. Il lui suffisait de s'approcher d'un chaudron pour dérégler la potion qu'il contenait. On aurait dit que les ingrédients étaient allergiques à elle. Pourquoi n'arrivait-elle pas, pour une fois, à créer quelque chose qui rentrait dans le programme scolaire ? Elle jeta un regard désespéré à la recette, comme si le morceau de parchemin pouvait lui être d'une quelconque aide. Si elle n'arrivait pas à faire une potion qui l'aiderait dans les cours, elle était fichue et ses notes baisseraient. Durant quelques secondes silencieuses et pleines de doutes, Kirsty pensa que la meilleure solution était d'aller chercher l'un de ses camarades pour qu'il puisse l'aider. Mais qui ? Elle n'avait pas d'amis à qui faire cette demande. Chassant cette pensée de sa tête, elle se replongea dans la lecture de la recette.

Tout-à-coup, il y eut du bruit à l'extérieur de la petite cabine. La jeune Panglewood, qui avait entrepris de compter les épines de porc-épique tout en chantonnant une mélodie que lui avait apprise James, se figea dans une position peu confortable. Retenant son souffle, elle tenta de distinguer des paroles dans le brouhaha que faisaient les personnes hors des toilettes. Il y eut un ricanement aigu - sûrement celui de Peeves qui tourmentait une nouvelle fois des petits Première Années - puis des bruits de pas précipités, comme si les victimes de l'esprit frappeur prenait la fuite. Étrangement, ils n'avaient pas crier comme les élèves qui étaient embêtés par Peeves. Kirsty se détendit légèrement, puis se baissa sans un bruit, afin de voir si quelqu'un arrivait dans les toilettes.

Après quelques instants de silence absolu, la porte de la pièce s'ouvrit brusquement, et des pieds aux chaussures masculines apparurent. Le battant se referma, et la personne s'avança dans la pièce. Le rythme cardiaque de la petite blonde s’accéléra, tandis que son souffle se coupait. La panique l'envahissait peu à peu, à chaque pas de l’inconnu. *Pitié qu'il ne m'entende pas, pitié qu'il ne me voit pas* supplia intérieurement la blondinette. Et si c'était un professeur, comme se justifierait-elle ? Elle se releva silencieusement, pour ne pas que la personne voit son visage dans l'étroit trou entre le sol et le bas de la porte de la cabine. En se relevant, son coude cogna violemment le bord du chaudron et elle poussa un juron. Aussitôt, l'autre personne s'exclama :
« Sors de là Peeves ! J'ai pas peur de toi ! »

Kirsty cru que sa dernière heure était arrivée quand elle se rendit compte que la voix appartenait à un élève - aucun adulte ne parlerait comme ça - et qu'elle lui était familière. Elle attrapa instinctivement sa baguette en prenant une décision : de toute façon, le garçon ouvrirait la porte et la surprendrait, alors pourquoi se cacher ? La blondinette ouvrit le loquet et poussa doucement le battant, espérant qu'elle ne ce soit pas tromper sur l'identité de la personne.

Le garçon se tenait devant elle, la baguette tendue. Poussant un soupir, elle éclata de rire - elle avait stresser pour rien, elle avait été stupide - et dit :
« Jeffrey, c'est toi ! J'ai eu peur ! » Apparemment, lui aussi. Rangeant sa baguette dans sa poche, Kirsty ne put s'empêcher de refermer la porte de la cabine derrière elle en espérant que son camarade ne lui pose pas de questions.

Troisième année RP (2044-2045) | Remplaçante Attrapeuse/Poursuiveuse des Griffes Ardentes.
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”

23 oct. 2019, 18:19
L'élixir à bonnes notes  J.H. 
Bien sûr, c'était totalement faux. Le troisième année redoutait de se retrouver face à face avec l'esprit frappeur et il ne savait pas s'il saurait se débrouiller le cas échéant. Le cœur battant, Jeffrey attendait d'être fixé mais plus le temps passait et plus il se disait que la source de ce bruit était toute autre : Peeves ne perdait en général pas de temps pour se jeter sur un élève et on ne pouvait pas dire qu'il était du genre craintif...

Mais alors quelle était l'origine du bruit dans la cabine ? Une créature, magique ou non ? Un élève ? Ou bien même un professeur ? Dans ce dernier cas, risquait-il une punition pour avoir surpris un adulte dans un lieu où le but était manifestement de ne pas être vu ? Les questions se bousculaient dans la tête du jeune anglais, qui réfléchissait à toute vitesse. Mais sa cogitation fut interrompue quand il entendit le loquet d'une cabine s'actionner. Jeffrey resserra sa prise sur sa baguette avec ses mains un peu moites, prêt à attaquer.

Une fille à la chevelure blonde sortit de la cabine. Elle tenait également sa baguette pointée devant elle et elle sursauta quand elle vit Jeffrey. Le Poufsouffle avait été à deux doigts de lancer un Lashlabask mais s'était ravisé in extremis en reconnaissant sa camarade de Gryffondor, Kirsty Panglewood. Le grand brun fut soulagé de constater que c'était elle qui était à l'origine de toute ça. L'an dernier les deux enfants avaient fait connaissance en faisant une excursion dans le bureau de Rusard et Jeffrey avait apprécié ce moment avec cette élève bien singulière. Un large sourire apparut donc sur le visage de l'adolescent quand elle lui parla, tout en rengainant sa baguette.

« Oh, salut Kirsty ! Désolé, j'esquivais Peeves... C'est pas passé loin. J'ai même cru qu'il avait trouvé un moyen de me retrouver et de me tendre une embuscade. » répondit Jeff en riant à moitié.

Le garçon avait chaud, ce qu'il trouvait étrange dans une pièce si peu éclairée et abandonnée. Le stress en était il la seule raison ? Une humidité entêtante régnait dans la pièce mais aussi une odeur étrange. Au même moment il remarqua que la Gryffondor avait refermé la porte derrière elle et le Poufsouffle se rappela du caractère rebelle de Kirsty. Préparait-elle un mauvais coup ? Amusé et curieux, Jeffrey décida de ne pas y aller par quatre chemins.

« C'est moi ou il fait chaud ici ? C'est bizarre... Tu préparerais pas un mauvais coup toi ? » dit le garçon avec un sourire un coin et en s'avançant vers la cabine. « Allez dis moi. Tu sais que tu peux me faire confiance depuis la dernière fois. J'suis pas un cafteur. »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

25 oct. 2019, 14:16
L'élixir à bonnes notes  J.H. 
Kirsty se souvenait de Jeffrey, car l'année dernière, les deux enfants avaient partagé une excursion dans le bureau de Rusard. La blondinette était allée chercher une Bombabouse qu'elle avait oublié - ou du moins, c'était l'excuse qu'elle avait donné, pour ne pas expliquer qu'elle voulait simplement se changer les idées - et le garçon souhaitait récupérer quelques cartes de Chocogrenouille pour terminer sa collection. Depuis ce jour, deux choses avaient changé dans la vie de la petite fille : à présent, elle savait que tous les Poufsouffle n'étaient pas des idiots peureux, et elle avait en sa possession deux cartes de Chocogrenouille qu'elle rangeait précieusement dans sa malle. Certes, elle ne faisait pas la collection et ne s'y intéressait pas, mais elle les avait quand même rajoutées dans un sac qui recueillait tous les "objets importants" qu'elle avait put trouvés.

Tandis que Jeffrey expliquait la raison de sa venue, Kirsty essayait vainement de cacher sa gêne. A un moment ou à un autre, il allait lui demander ce qu'elle faisait dans les toilettes, seule dans une cabine cassée. Et elle ne saurait pas quoi répondre. Par habitude, la blondinette voulut attraper l'une de ses mèches pour l'entortiller autour de son index - un tic nerveux dont elle n'arrivait pas à se débarrasser - avant de se rappeler qu'elle s'était coupé les cheveux. Laissant retomber sa main, elle se rendit compte qu'il faisait un peu plus chaud qu'avant dans la pièce. Pourquoi ? Le temps d'un froncement de sourcils, elle comprit - et Jeffrey aussi. La potion !
« C'est moi ou il fait chaud ici ? C'est bizarre... Tu préparerais pas un mauvais coup toi ? Allez dis moi. Tu sais que tu peux me faire confiance depuis la dernière fois. J'suis pas un cafteur. » Kirsty rougit légèrement.

Elle savait que le Poufsouffle ne la dénoncerait pas, car la dernière fois il ne l'avait pas fait. Mais avouer qu'elle faisait une potion pour être plus intelligente était une autre histoire. Elle avait un peu honte de s'abaisser à un tel niveau pour décrocher de meilleures notes...
« Hum... en fait... » Elle se coupa d'un coup, sentant une mauvaise odeur se répandre un peu partout. Elle fit volte-face, oubliant de continuer sa phrase, et ouvrit la porte de la cabine pour se laisser tomer à côté du chaudron. Le début de potion que celui-ci contenait bouillonnait, et sa couleur allait vers l'ocre. Éteignant le feu d'un coup de baguette, elle gémit : « Non, non, non, non... »

Elle n'arriverait jamais à faire cette fichue mixture ! Se tournant vers Jeffrey, décidée à lui dire la vérité (peut-être allait-il l'aider ?) elle marmonna, légèrement honteuse : « Eh bien en fait... hem... je fais une potion d'Aiguise-Méninge. Sauf que, avec mon talent de potionniste très célèbre, et bien elle est ratée. » La blondinette eut un sourire contrit, avant de replonger son regard dans les profondeurs de son chaudron qui avait une teinte bordeaux, à présent.

Troisième année RP (2044-2045) | Remplaçante Attrapeuse/Poursuiveuse des Griffes Ardentes.
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”

26 oct. 2019, 22:36
L'élixir à bonnes notes  J.H. 
La Gryffondor avait à peine commencé à répondre qu'elle s'interrompit aussi sec pour retourner en toute hâte vers la cabine. Une odeur immonde commençait à se répandre dans les toilettes abandonnées et Jeffrey songea pendant quelques secondes à entrouvrir la porte menant aux couloirs pour respirer un peu plus convenablement. Mais il ne pouvait pas le faire sans risquer d'attirer les soupçons d'un préfet ou d'un professeur qui passerait dans les parages. Il s'avança donc prudemment tandis que la blonde gémissait en regardant son chaudron, qui était de toute évidence la source de toute cette chaleur et de l'odeur nauséabonde qui avait gagnée la pièce.

Quelle mixture avait bien pu vouloir préparer Kirsty pour devoir ainsi se cacher ?  Était-ce une potion interdite d'un livre piqué dans la réserve de la bibliothèque ? Jeffrey ne connaissait pas tellement la Gryffondor puisqu'au final il ne l'avait fréquenté qu'une fois. Mais la personnalité de cette fille avait profondément marqué le jeune anglais, qui l'avait trouvé vraiment spéciale, dans le bon sens du terme. Elle ne semblait se soucier de rien, ou presque. Et ne semblait considérer le règlement que comme une vague contrainte. La seconde hypothèse que fit Jeffrey était que Kirsty n'arrivait pas à faire une potion en cours et qu'elle s'était isolée afin de s'entraîner sans risquer les moqueries. Pourtant quand la Gryffondor parla, ce fut pour surprendre le Poufsouffle et apporter une réponse inattendue.

« Une potion d'Aiguise-Méninges ? Mais on a pas encore étudié ça... J'crois même que c'est pas au programme cette année. T'as pris un bouquin à la bibliothèque ? »

Le garçon marqua une pause pour regarder le chaudron et fit une moue désolée. L'affaire avait l'air bien mal engagée.

« J'veux bien regarder avec toi mais ça m'a l'air un peu compromis... Et puis j'ai jamais fait cette potion. Pourquoi tu voulais absolument en faire une ? T'as déjà trop de devoirs à faire dans ta filière ? »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

31 oct. 2019, 18:18
L'élixir à bonnes notes  J.H. 
La blondinette remarqua la surprise de Jeffrey lorsqu'elle lui expliqua ce qu'elle fabriquait dans une cabine de toilette abandonnée, avec pour seule compagnie un petit chaudron rempli d'un liquide bordeaux-brun qu'elle osait nommer "potion d'Aiguise-Méninge". C'était vrai que les troisièmes années n'avaient pas encore étudié cette potion, et qu'elle aurait dût attendre d'avoir un cours portant là-dessus pour tenter d'en faire une elle-même. Mais la blondinette en avait besoin, pour une raison qu'elle n'expliquerait jamais à Jeffrey, ce qui expliquait son isolement. Kirsty jeta un coup d'oeil à son camarade qui regardait le contenu de son chaudron avec une moue désolée. Lui qui devait avoir de bonnes notes en potion devait se demander comment elle avait fait pour rater autant sa potion dès le début. La petite blonde n'en avait aucunes idées, elle pensait avoir suivit la recette à la lettre, mettant les ingrédients au bon moment et touillant quand il le fallait. Mais bien évidemment, quelque chose devait lui avoir échapper.

« Une potion d'Aiguise-Méninges ? Mais on a pas encore étudié ça... J'crois même que c'est pas au programme cette année. T'as pris un bouquin à la bibliothèque ? » La jeune Panglewood haussa les épaules. Elle n'avait pas pris la peine de regarder si la potion en question était au programme de troisième année, elle n'y avait même pas penser. Mais à présent que Jeffrey lui avait appris, elle comprit à quel point la potion était difficile à réaliser... Mais quelle idée avait-elle eut ? Elle sortit le petit bout de parchemin arraché du livre, où était notée la recette et le montra à son camarade : « J'ai la recette mais pas le livre, la vieille bique de la bibliothèque a pas voulu que je le prenne, va savoir pourquoi. J'espère que ça va suffire... » Lorsque Jeffrey lui proposa son aide, Kirsty sourit en songeant qu'il lui faudrait remercier son camarade qui l'avait aidé à deux reprises.

Elle attrapa les ingrédients qu'elle avait posé derrière le chaudron, et les étala devant elle en relisant la recette. Y avait-il une chance de récupérer la potion, ou devrait-elle dire adieu définitivement à l'intelligence et aux bonnes notes ? Elle espérait que Jeffrey puisse arranger ça, malgré le fait qu'il n'ait jamais créer ce genre de potions.
« Pourquoi tu voulais absolument en faire une ? T'as déjà trop de devoirs à faire dans ta filière ? » demanda soudainement le Poufsouffle. La Gryffondor leva les yeux vers lui puis rougit violemment. Baissant le regard vers les épines de porc-épique, elle fit semblant de s'y intéresser de plus près, le temps de réfléchir à un mensonge convenable. Quelques instants plus tard, elle marmonna une histoire sans queue ni tête pour justifier sa création de la potion d'Aiguise-Méninge : « Eh ben mon p'tit frère est rentré en première année et il est pas très fort en cours, et donc il en a besoin... et en bonne grande soeur, j'essaie de l'aider. Mais voilà, j'suis pas douée. » Certes, habituellement elle savait bien mentir, mais son histoire était tellement tordue et irréaliste qu'elle ne pensait pas que Jeffrey goberait le mensonge.

Troisième année RP (2044-2045) | Remplaçante Attrapeuse/Poursuiveuse des Griffes Ardentes.
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”

5 nov. 2019, 15:21
L'élixir à bonnes notes  J.H. 
Jeffrey trouvait curieux de se lancer dans une recette de potions sans même avoir eu le moindre cours dessus. Oh bien sûr le Poufsouffle s'y était déjà hasardé en compagnie de Chems. Si Aizon était vert fluo c'était de leur fait... Mais jamais le jeune Hunter n'aurait eu l'idée de s'aventurer à confectionner une potion destinée à être ingurgitée. Les avertissements de Miss Xarinez en matière d'empoisonnement suite à des potions ratées étaient réguliers pourtant.

Le garçon prit un instant le morceau de papier et plissa les yeux. Puis il écouta la justification de Kirsty qui était des plus brouillonnes. Tout ça ne tenait pas la route. Alors certes, il savait bien que la Gryffondor était plutôt une tête brulée doublée d'un tempérament solitaire. Mais là elle risquait des ennuis, surtout vu la tête qu'avait sa mixture. Jeffrey n'avait pas le cœur à passer pour un rabat-joie alors il s'intéressa d'abord au petit frère de la Gryffondor, apparemment nouveau venu à Poudlard.

« Ah ouais ? Cool qu'il soit à Poudlard. Ma petite sœur, Olydia, est aussi entrée à Poudlard cette année. Mais elle est à Gryffondor justement. C'est un peu pénible d'être séparés mais bon, c'est comme ça... »

Le garçon marqua une pause mais ne la fit pas durer, ne voulant pas s'apitoyer sur son sort. Par les temps qui couraient avoir sa sœur en bonne santé et en relative sécurité près de soi était déjà une chance.

« Tu sais Kirsty la potion vaudrait mieux laisser tomber, si elle est ratée et c'est visiblement le cas on risque de l'empoisonner ton frangin... Et puis même, il peut pas prendre de la potion d'Aiguise-Méninges toute sa scolarité. J'crois y a des effets secondaires à ce machin si t'en prends trop. Tu préfères pas l'aider dans ses cours et passer du temps avec lui plutôt ? Il est à Gryffondor aussi non ?  »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

14 nov. 2019, 21:22
L'élixir à bonnes notes  J.H. 
La blondinette remonta une mèche rebelle qui semblait prendre du plaisir à l'agacer en tombant sur ses yeux, et soupira à nouveau en regardant le désastre de sa potion. Elle pouvait sûrement dire au-revoir à sa mixture, ainsi qu'à son mensonge des plus tordus. Elle espérait que Jeffrey ne se moquerait pas - elle avait horreur des gens qui se moquaient, mis à part elle-même - ou ne partirait pas en lui criant qu'elle n'était qu'une menteuse (ce qui était vrai, pourtant). La blondinette se mordilla les ongles, et essaya de ne pas regarder son camarade, pour ne pas qu'il lise la gêne et la culpabilité dans ses yeux. Elle l'écouta parler de sa petite soeur qui était à Gryffondor, en même année que James, et elle fut un peu surprise. Elle aurait pensé que, si Jeffrey avait une soeur, elle aurait été, comme lui, à Poufsouffle. La petite fille fronça les sourcils en fouillant ses souvenirs, à la recherche d'un visage ressemblant un peu à celui de Jeffrey, ou au prénom "Olydia", qu'elle aurait pu entendre en salle commune. Pourtant, elle ne se souvenait pas d'avoir croisée une telle personne un jour, ce qui devait relever de son manque d'intérêt pour les gens qui l'entouraient.

La blondinette sentit ses lèvres s'étirer en un petit sourire lorsqu'elle songea que James était à Poufsouffle. Olydia, la petite soeur de Jeffrey, était à Gryffondor. C'était une drôle de situation, ou le petit frère de l'une était dans la même maison que le grand frère, et que la petite soeur de l'autre était dans la même maison que l'autre. Elle rigola en disant :
« C'est marrant, James mon p'tit frère est à Poufsouffle. C'est aussi dommage qu'on soit séparés, mais bon... on se voit dans les couloirs. » Kirsty ajouta, pour rassurer Jeffrey à propos de sa petite soeur : « Et puis, t'sais, Gryffondor c'est une super maison. J'parie que Olydia s'est déjà fait plein d'amis. » En tout cas, c'était le cas de James, songea la blondinette en ressentant un pincement au coeur. Lui était capable de se mêler aux autres sans problème, de se lier d'amitié avec ses camarades. Il n'était pas aussi dépendant de sa soeur qu'elle l'était pour lui.

« Tu sais Kirsty la potion vaudrait mieux laisser tomber, si elle est ratée et c'est visiblement le cas on risque de l'empoisonner ton frangin... Et puis même, il peut pas prendre de la potion d'Aiguise-Méninges toute sa scolarité. J'crois y a des effets secondaires à ce machin si t'en prends trop. Tu préfères pas l'aider dans ses cours et passer du temps avec lui plutôt ? Il est à Gryffondor aussi non ? » demanda le Poufsouffle. Kirsty haussa les sourcils en comprenant à quel point son idée avait été stupide et naïve. Déjà qu'elle ne savait pas faire la potion d'Aiguise-Méninge, elle s'était imaginée en prendre toute l'année. Mais elle n'avait pas penser qu'elle s'empoisonnerait. Au vu de l'état désastreux de la mixture, elle était irrécupérable et elle n'avait plus qu'à la jeter. Dans un grognement, la petite blonde avoua : « C'est vrai, elle est fichue. J'vais la jeter. » Sans plus réfléchir, elle attrapa son chaudron, et le vida dans la cuvette des toilettes. Le liquide boueux qu'il contenait se vida dans l'eau limpide. Kirsty ne pouvait s'empêcher de regretter son acte, même si elle n'avait plus un espoir de réussite.

Se retournant vers son camarade, elle marmonna :
« Et je peux pas aider James, j'suis nulle en cours. Je parie que dans un mois, il sera meilleur que moi. »

Troisième année RP (2044-2045) | Remplaçante Attrapeuse/Poursuiveuse des Griffes Ardentes.
“Il est grand temps de rallumer les étoiles.”