Inscription
Connexion

26 oct. 2020, 00:26
Le temps des aveux  RP+   PV Maddie Joy 
Samedi 2 Septembre 2045


Une nouvelle année à Poudlard démarrait pour Jeffrey et le jeune anglais sentait qu'elle allait passer tout aussi vite que les précédentes. Il n'avait pas encore eu le moindre cours car cette année le calendrier offrait une reprise en douceur avec une arrivée le vendredi puis un week-end pour reprendre ses marques tranquillement. Malgré tout, cela n'avait pas été de tout repos pour le Poufsouffle comme pour la plupart des élèves. L'adolescent avait repris ses marques dans son dortoir et veillé jusqu'à tard avec ses potes pour se raconter de quoi leurs vacances respectives avaient été faites. Puis le samedi Jeffrey avait passé du temps avec sa petite soeur Olydia, qui rentrait déjà en deuxième année en tant que Gryffondor.

Les élèves avaient vus également leurs emplois du temps distribués et Jeffrey sentait déjà que les professeurs monteraient encore d'un cran leurs exigences par rapport à l'an dernier. Pour autant, le quatrième année s'était creusé la tête afin d'essayer de caler les options supplémentaires qui lui tenaient à cœur... Quelques cours de Soins Aux Créatures Magiques bien entendu mais cette année Jeffrey s'était dégagé du temps avec l'abandon du Quidditch. Il tenait à mettre ce temps libre à profit pour mener deux projets de fronts. Tout d'abord s'améliorer sur sa maitrise des Sortilèges grâce à des cours supplémentaires de Défense Contre les Forces du Mal, en plus de ses entraînements clandestins avec sa petite amie Ennis. Mais le jeune anglais envisageait également d'en apprendre davantage sur son pendentif Oeil d'Horus... Et pour cela il hésitait entre des recherches approfondies à la bibliothèque ou des cours d'Etude des Runes. Miss Taylor l'avait bien aidé et il sentait que ces cours pourraient lui donner des pistes intéressantes pour la suite.

Malgré toutes ces préoccupations, Jeffrey avait eu du temps à consacrer à ses amis même s'il n'avait pas encore pu revoir Ennis. Sa petite amie de Gryffondor semblait être occupée par ses obligations de Préfète. Le Poufsouffle se dit qu'il devait en être de même pour Maddie. La petite blonde avait été nommée Préfète également pendant l'été mais Jeffrey n'avait pas une seule seconde eu vent de cette nouvelle. D'ailleurs il n'avait reçu aucun hibou de la part de la Poufsouffle pendant les vacances et il l'avait trouvé fuyante également depuis leur retour à Poudlard. Connaissant le caractère de Maddie, Jeffrey trouvait cela bien anormal et se doutait que quelque chose n'allait pas entre eux. Chagriné par cette situation, l'ancien joueur des Hel's avait alors envoyé Khéops lui transmettre un message.
Salut Maddie,

Rendez-vous samedi vers 15h00 dans les toilettes abandonnées. Il faut que je te parle d'un truc alors j'aimerai que tu viennes seule.

Jeff
L'adolescent s'était volontairement montré évasif et mystérieux afin de piquer la curiosité considérable de son ancienne petite amie. Il se doutait qu'elle serait au rendez-vous. Le grand brun arriva donc quelques minutes en avance, un peu nerveux mais décidé à dissiper tout éventuel malaise avec son amie. Il regarda une dernière fois dans les cabines afin de voir si Mimi Geignarde ne se trouvait pas là puis il entendit la porte grincer. Maddie venait d'entrer. Et Jeffrey l'accueillit avec une courageuse tentative de sourire malgré une gêne évidente entre les deux adolescents.

« Salut Maddie. Que penses tu du lieu de rendez-vous ? Original hein ? (...) J'suis content que tu sois venue papoter un peu. Tu as passée de bonnes vacances ? » demanda-t-il en brûlant d'envie d'accélérer le temps pour voir où mènerait cette discussion.
@Maddie Joy
Dernière modification par Jeffrey Hunter le 12 mars 2021, 01:18, modifié 1 fois.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

27 oct. 2020, 06:58
Le temps des aveux  RP+   PV Maddie Joy 
Maddie était à Poudlard depuis seulement deux jours et le moins que l'on pouvait dire était que cette rentrée était plutôt Rock'n'Roll. Elle n'avait pas arrêté une seule seconde. Elle avait bien évidemment endossé son rôle de préfète dés la descente du Poudlard Express mais ce n'était pas la seule activité de la jeune fille. Elle faisait partie, depuis sa deuxième année, des "Grandes Soeurs" de Poufsouffle. Alors, dés le lendemain matin, elle était allée consulter le panneau des dortoirs afin de découvrir le nom de la Première Année qu'elle allait prendre sous son aile. C'était un moment qu'elle aimait beaucoup. Déjà parce qu'elle adorait aider les autres mais également car cela lui permettait à chaque fois de faire des rencontres intéressantes, de se lier aux plus jeunes et cela lui donnait l'agréable sentiment d'être utile. C'était également ces arguments qui l'avaient poussé à accepter le rôle de préfète. Elle avait donc consacré tout son samedi matin à sa filleule. L'après-midi, lui, avait servi à remplir la troisième fonction de la Quatrième Année. Celui de capitaine des Hel's Angels. Elle devait lancer une campagne de recrutement. Alors, elle s'était attelée à la confection d'une affiche qu'elle épinglerai, une fois terminée, sur le panneau d'affichage de la salle commune.

Bref, jusque-là l'adolescente avait était bien occupée et était ravie de toute l'énergie qu'elle avait dépensé. Ne pas avoir le temps de cogiter lui faisait un bien fou. Cela permettait à son chagrin d'occuper le second plan et non le premier comme c'était le cas durant toute la seconde partie de l'été et même avant cela si l'on y réfléchissait bien... Cependant, cela ne pouvait pas durer et ce dimanche, elle ne parvenait plus à se trouver beaucoup d'activités pour occuper sa journée. Elle se fixa pour objectif de décorer son alcôve, de préparer ses affaires de cours pour la reprise du lendemain puis... mais tout cela ne lui prit que trop peu de temps. Elle tournait ensuite comme un lion en cage. Il lui fallait de l'action si elle ne voulait pas sombrer de nouveau. Elle décida alors de faire ce qui l'avait aidé à s'évader mentalement ces dernières semaines : courir. Elle enfila le nécessaire et se rendit dans le parc. Il faisait encore bon à cette heure-là. Maddie en profita pour faire sa ronde de préfète et gardait alors un oeil sur ses camarades au cas où quelqu'un aurait besoin d'elle. Cependant, au bout d'un moment, elle ressentit le besoin d'accélérer. De lâcher les chevaux, de pousser un peu plus et ce jusqu'à ce que ces jambes ne tiennent plus. C'était là qu'elle parvenait à retrouver de l'apaisement.

À bout de souffle, elle se laissa tomber dans l'herbe et s'allongea sur le dos. Sa respiration était rapide, ses tempes palpitaient mais elle était bien, sereine. C'est alors qu'elle vit un hibou foncer dans sa direction. Un oiseau qu'elle reconnaîtrait entre mille. Khéops. Elle se redressa sur ses coudes tout en continuant de fixer le hibou qui venait à elle, dubitative. Elle l'accueillit néanmoins de façon chaleureuse : "Hey, salut toi dit-elle affectueusement en donnant une caresse à l'oiseau. "Comment ça se fait que tu viennes me voir ? T'es sûr que tu ne t'es pas trompé de destinataire ?" dit la jeune fille en récupérant le bout de papier. Elle craignait de le lire et de découvrir que c'était en fait un message destiné à Ennis, s'ils étaient encore ensemble. Elle perdit alors tous les bénéfices de sa course. Son stress monta en flèche. Elle ne pouvait cependant pas ne pas lire ce qu'elle avait entre les mains. Un soulagement la parcourut quand elle vit son prénom mais repartit aussitôt quand elle apprit que Jeffrey lui proposait un rendez-vous. Même si le garçon lui manquait énormément, elle n'avait pas spécialement envie de se retrouver seule en face de lui. Elle redoutait cela. Il lui avait brisé le cœur et l'avait ensuite blessée en ne lui parlant pas d'Ennis. Elle avait appris la nouvelle par la bouche de quelqu'un d'autre et avait très mal vécu se manque de tact de la part du garçon alors qu'ils se côtoyaient chaque jour à l'époque. Elle ne se sentait vraiment pas le courage de le voir. Pourtant, elle ne songea pas une seule seconde à refuser.

Elle passa le reste du temps qui la séparait de l'heure de la rencontre à réfléchir à ce que Jeffrey pouvait bien vouloir lui dire. Allait-il enfin lui parler d'Ennis et lui ? Mais ça c'était trop tard, elle était au courant depuis longtemps. Elle se demanda également pourquoi il avait choisi ce lieu. Etait-ce pour avoir une discussion tranquille ou parce qu'il ne voulait pas qu'on le voit avec elle ? Maddie s'interrogeait. L'heure de partir en direction des toilettes abandonnées finit par arriver. L'adolescente gagna l'étage supérieur sans empressement. Elle n'était pas à l'aise. Une fois devant la porte, elle inspira profondément puis entra comme une petite souris. Elle referma la porte puis fit face à son ex petit-ami. Ne sachant pas trop où elle mettait les pieds, elle le laissa parler en premier. Comme souvent, il utilisa la carte de l'humour. Cela marchait sur Maddie et il parvint à lui arracher un sourire. Cependant, elle ne savait pas si elle devait être vexée ou non par ce choix de lieu alors elle ne relança pas. Elle aurait sûrement dû. Cela aurait peut-être empêché la question qui suivit. Il n'aurait pas pu demander pire. Mais bien évidemment cela, il ne pouvait pas le deviner puisque Maddie ne l'avait pas tenu informé cet été.

Les larmes montèrent aux yeux de la petite blonde bien malgré elle. Le stress de la situation ne l'aidait en rien. Un "Non" déchiré sortit de sa bouche. Sa gorge était serrée. Les mots ne voulaient pas sortir. Les larmes roulaient désormais sur ses joues et après avoir fixé le sol, elle affronta le regard du garçon pour poursuivre : "Mon grand-père est mort" Elle détestait prononcer cette phrase car cela en faisait à chaque fois une réalité. Elle n'avait cependant aucune envie de s'étaler sur le sujet. Pas là, pas maintenant. Elle essuya ses larmes et se força à reprendre contenance pour poser sa question et tenter de changer de sujet : "Tu as écrit qu'il fallait que tu me parles de quelque chose. C'est quoi ?"

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

3 nov. 2020, 01:29
Le temps des aveux  RP+   PV Maddie Joy 
Comme il l'avait espéré, son entrée en matière avait arraché un sourire à son ancienne petite amie. Le but étant clairement de la mettre dans de bonnes dispositions avant de lui poser les questions qui le taraudait. La discussion promettait d'être bien assez désagréable pour ne pas en rajouter inutilement. L'adolescent appréhendait ce moment et il avait voulu bien faire en demandant également comment les vacances de la petite blonde s'était déroulée. En voyant la simple réponse négative de Maddie d'une voix étranglée, les yeux rivés sur le sol, Jeffrey comprit rapidement qu'il avait mis les deux pieds dans le chaudron comme disait souvent sa grand-mère. Mais jamais il n'aurait imaginé que Maddie enchaînerait avec ces mots, en trouvant tout de même le courage de relever la tête pour soutenir son regard. Bien que les beaux yeux verts de l'adolescente soient embués, elle prouvait encore tout son caractère.

Jeffrey sentit comme un bloc de glace descendre dans ses entrailles en apprenant cette terrible nouvelle. Il ne pouvait imaginer ce que la Poufsouffle ressentait en cet instant. Certes Jeffrey avait malheureusement perdu déjà deux grands-parents mais à des âges bien différents. Sa grand-mère maternelle n'avait jamais été très aimante ni présente et il l'avait perdu lorsqu'il avait sept ans. Quant à son grand-père paternel il chérissait son souvenir grâce au pendentif qu'il lui avait légué à sa naissance et aux nombreuses anecdotes données par sa mamie Margaret. Mais Marcus Hunter avait disparu lorsque Jeffrey n'avait qu'un an... Il ne l'avait donc pas vraiment connu. Maddie en revanche avait eu le temps de partager de nombreux moments privilégiés avec son grand-père et il savait à quel point elle le chérissait.

Avec empathie Jeffrey imagina le désarroi qu'elle devait ressentir. Peut-être même que cela expliquait en partie son silence de cet été ? Cela était toutefois peu probable. Il y a quelques temps encore Maddie aurait compté sur son soutien et son réconfort. Mais de toute évidence les choses avaient bien changées entre les deux adolescents. Le jeune anglais amorça un pas vers la petite blonde, dans un geste naturel de réconfort.

« Oh, je suis vraiment désolé. Je... » commença par dire le garçon avant de s'interrompre en voyant Maddie essuyer ses larmes d'un revers de manche de sa robe de sorcière.

De toute évidence elle ne souhaitait ni de son réconfort, ni s'étaler sur la disparition de son grand-père. C'était plus que compréhensif mais Jeffrey eut l'impression d'être quelque peu rejeté. Il prit bien entendu sur lui et recula d'un pas, se montrant compréhensif. Le ton de la toute nouvelle Préfète indiquait clairement qu'elle souhaitait passer à autre chose, et peut-être même abréger leur entrevue... Jeffrey s'en trouva décontenancé et un peu penaud. Il ne savait pas trop comment enchaîner après un tel sujet. Surtout pas pour poser des questions qui pourraient être perçues comme des reproches. Le quatrième année prit donc son temps pour choisir avec précaution ses mots et ne pas peiner davantage Maddie.

« Et bien je voulais d'abord demander de tes nouvelles. Ma lettre de cet été était resté sans réponse. Je sais que je disais rien de spécial dedans mais... » commença le garçon en s'empressant d'ajouter « Mais je comprends mieux pourquoi maintenant. Je suis vraiment triste pour toi tu sais... Tu sais que tu peux tout me dire, on se racontait tout avant et on est amis non ? Par exemple j'ai appris que dans le Poudlard Express que tu étais nommée Préfète. Alors je peux pas m'empêcher de me dire qu'il y a un problème. Que tu m'en veux de quelque chose. »

Jeffrey fixa Maddie dans les yeux avant de poser la question dont il redoutait tant la réponse.

« J'ai fait quelque chose de mal ? »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

8 nov. 2020, 07:52
Le temps des aveux  RP+   PV Maddie Joy 
Jeffrey semblait touché par la triste nouvelle. Maddie pensa qu'elle aurait dû lui écrire lorsque l'événement s'était produit, mais elle s'était renfermée sur elle-même. Elle regretta de ne pas avoir pris le soin de le prévenir, même s'il l'avait blessée, car le garçon avait connu son grand-père. Ils avaient partagé une journée ensemble lors de son douzième anniversaire. Deux ans s'étaient déjà écoulés depuis ce jour de fête, d'insouciance et de bonheur. *Que les choses ont changé depuis...* songea Maddie avec tristesse. Elle écoutait en même temps Jeffrey qui répondait à la question qu'elle lui avait posé.

La jeune fille baissa la tête lorsque le garçon lui fit le reproche de ne pas avoir répondu à sa lettre. Elle avait bien reçu le courrier mais n'était pas parvenue à lui en retourner un. Elle avait essayé plusieurs fois. Plusieurs fois elle s'était assise à son bureau, parchemin devant elle et plume à la main mais rien ne lui était venu. Elle était trop bouleversée par la perte de son grand-père, trop blessée par le comportement de Jeffrey. Trop d'émotions se mêlaient et faisaient qu'elle n'était pas parvenue à lui écrire. Elle avait laissé le silence s'installer entre eux au final.

Elle en était désolée mais en même temps ce n'était pas une volonté de sa part. C'était un comportement d'oiseau blessé. Et blessée elle l'était à nouveau quand le garçon parla de leur soit disant amitié. Une colère monta en elle quand l'entendit se plaindre qu'elle ne lui avait rien dit de la mort de son grand-père et de son nouveau poste de préfète mais l'énervement monta surtout quand il lui fit la réflexion qu'ils se disaient tout avant. Lui avait-il dit pour Ennis et lui ? Les confessions devaient apparemment n'aller que dans un sens. Elle le trouva drôlement gonflé. Son visage se ferma. Jeffrey lui posa alors la question qui allait mettre les choses à plat. Il demandait alors il allait savoir. De toute façon, elle avait toujours eu le souhait de le lui dire. Elle avait juste laissé la possibilité au garçon de corriger le tir entre temps mais les semaines étaient passées et rien avait été fait.

La colère et la blessure étaient bien là et en tornade qu'elle était, elle ne réfléchit pas à ses mots et s'exprima directement après que Jeffrey lui ait demandé s'il avait fait quelque chose de mal :

"Oui ! 'Fin non. En fait je ne peux pas dire que tu ais vraiment fait quelque chose de mal mais tu m'as blessé en ne faisant rien en tout cas." tourner autour du pot n'était pas son truc alors elle s'expliqua : "Je suis au courant pour Ennis et toi. Je le sais depuis des mois ! Tu dis qu'on est censé pouvoir tout se dire mais t'es pas venu me parler toi. T'imagines un peu le mal que ça m'a fait d'apprendre ça en entendant deux pies chuchoter dans mon dos. Je pensais compter un minimum pour toi. Je pensais que t'aurais eu la délicatesse de m'en parler pour ne pas que je l'apprenne de la bouche de quelqu'un d'autre. Que tu te serais mis à ma place. Je n'ai rien dit pour voir si t'allais le faire mais rien et les vacances sont arrivées..."

Les larmes avaient coulé durant tout son monologue. La colère de ses premiers mots avait ensuite laissé la place à un ton plus calme où plus que son chagrin était perceptible. Cela faisait trop longtemps qu'elle gardait tout cela en elle mais elle ne voulait pas d'une dispute, elle voulait juste faire comprendre à Jeffrey ce qu'elle avait ressenti. Elle était triste que la situation en soit là entre eux alors qu'une seule phrase de la part du garçon aurait pu faire que la relation qu'ils avaient retrouvée au printemps dernier aurait pu si bien perdurer.

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

14 nov. 2020, 01:05
Le temps des aveux  RP+   PV Maddie Joy 
Le natif de Nottingham ne put s'empêcher de culpabiliser et de se maudire intérieurement en voyant Maddie baisser les yeux face à ses questionnements. Elle venait de lui avouer quelque chose de déchirant et très douloureux pour elle. Certes le Poufsouffle n'avait pas voulu lui reprocher quoique ce soit mais il cherchait plutôt à comprendre ce qui pouvait bien se passer dans la tête de la petite blonde. Mais en voyant la réaction de la personne dont il avait été le plus proche depuis son arrivée à Poudlard, Jeffrey aurait préféré avoir la force d'endurer les silences de l'adolescente au lieu de lui ajouter un sujet crispant sur la conscience.

Par la suite Maddie répliqua et le moins que l'on puisse dire c'est que le sentiment de culpabilité que le jeune anglais ressentait ne s'en trouvait pas soulagé. Au contraire, au fur et à mesure des explications de Maddie, et de ses reproches, Jeffrey se sentit de plus en plus mal à l'aise. Maddie était en deuil et il trouvait moyen de lui ajouter de la peine, symbolisée par ces larmes. Il ne pouvait revenir en arrière et il avait l'impression que tout ce qu'il pourrait dire ne serait perçu que comme de la poudre de Perlinpinpin. Le garçon souhaitait que les choses redeviennent comme avant entre eux mais il ne savait comment prendre cette situation, comme s'il avait été devant une équation insoluble. L'algèbre n'était pas son fort mais visiblement comprendre le raisonnement des filles non plus.

Jeffrey avait essayé de faire les choses bien pour Maddie mais cela n'avait pas suffit apparement. Quelque soit ses rapports avec le sexe opposé, cela semblait toujours mal finir. Son ex petite-amie Maddie, son ancienne amie Eileen ou encore son ennemie Cassandre, en passant par la complexe Aelle. Pourquoi les filles étaient ils si compliquées, si exigeantes ? Il espérait juste que sa relation avec Ennis ne connaitrait pas les mêmes problèmes. En tout cas le grand brun dissimulait à grand peine une pointe d'agacement. Heureusement un éternuement particulièrement bruyant en provenance du couloir vint faire diversion de cet énervement naissant. Mais par respect pour Maddie et pour l'affection qu'il lui portait, Jeffrey essaya de se montrer diplomate, tant bien que mal.

« D'accord... Je suis désolé que tu l'ais appris comme ça. J'imagine que ça a du être pénible. Je m'excuse si je t'ai fait de la peine. Mais franchement, mets toi à ma place. Tu crois vraiment que c'est facile de venir voir son ancienne petite amie pour lui dire qu'on est avec quelqu'un d'autre ? Perso je trouve ça limite plus vexant, j'aurai eu l'impression de te narguer et de te balancer ça en pleine poire. Ennis voulait rester discrète et moi aussi en plus. C'était pour le Quidditch entre autres mais en ce qui me concerne c'était aussi pour essayer de te ménager et de pas m'afficher avec elle devant toi. J'ai voulu bien faire mais comme d'habitude j'ai l'impression que ça va jamais. » dit Jeffrey, le cœur gros lui aussi. Si Maddie le connaissait un temps soit peu, elle saurait qu'il était bien attentionné. Le jeune anglais espérait qu'elle lui pardonnerait et passerait l'éponge.

En signe de paix, Jeffrey sortit un mouchoir pour que la Poufsouffle puisse sécher ses larmes. Mais il n'en sortit qu'un tout tâché, plein de sauce. La dinde aux champignons était bonne mais le garçon l'avait mangé visiblement avec un peu trop d'enthousiasme.

« Oups, désolé. Un peu gluant... Et pas appétissant. » dit il en rangeant son mouchoir dans une courageuse tentative d'alléger l'atmosphère. Il proposa alors à la petite blonde de venir dans ses bras, dans un signe d'excuse et d'amitié. « Allez viens, j'aime pas qu'on se fasse la gueule. »

Mots soulignés pour la Cabane de Cristal
Dernière modification par Jeffrey Hunter le 23 nov. 2020, 09:48, modifié 1 fois.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

18 nov. 2020, 09:14
Le temps des aveux  RP+   PV Maddie Joy 
Encore une fois Maddie se retrouvait à essuyer ses larmes. Malgré cela, elle était soulagée d'avoir dit à Jeffrey tout ce qu'elle avait sur le cœur depuis des mois. Elle poussa une expiration qui, même si elle était à peine audible, témoignait de ce sentiment. Elle se déconcentra une petite seconde, le temps de légèrement tourner la tête en direction de la porte lorsqu'elle entendit l'éternuement. *Non, pitié, pas maintenant* pria-t-elle dans sa tête. Elle ne voulait absolument qu'aucune personne n'entre dans les toilettes. Elle voulait entendre ce que Jeffrey avait à lui répondre.

La poignée de la porte demeura immobile. Maddie fut très vite rassurée et reporta alors toute son attention sur le garçon qui commençait à lui répondre. Sans pour autant s'exprimer, elle accepta ses excuses. Elle n'avait besoin de rien de plus de la part du garçon. Il semblait avoir compris sa position et le sentiment de soulagement de Maddie grandit alors. Elle pensait que toute cette histoire allait pouvoir prendre fin et qu'ils allaient pouvoir passer directement à autre chose. Cependant, Jeffrey retourna la situation pour tenter de se justifier. Il lui demandait de se mettre à sa place à lui, chose qu'elle n'avait absolument pas fait car pour elle, il avait le bon rôle dans cette histoire. C'était lui qui avait décidé de rompre, lui qui avait commencé une nouvelle histoire désormais, elle ne voyait pas ce qui pourrait être difficile pour lui. Son sentiment de soulagement se transforma en culpabilité alors qu'elle faisait le constat qu'effectivement la position du garçon était également délicate. Rien n'était jamais simple décidément.

Elle réalisa qu'il avait essayé de faire au mieux. Ils n'avaient juste pas la même façon d'aborder les choses. Jeffrey était apparemment plus du genre à retirer doucement un pansement alors que Maddie l'arracherait d'un coup afin de pouvoir passer plus vite à autre chose, si tant est que ce soit possible. Le plus important à ses yeux était de constater qu'il avait essayé de bien faire pour elle même si ce n'était pas de la façon dont elle l'aurait souhaité. C'est donc avec une moue désolée qu'elle le regarda lorsqu'il eut fini de s'exprimer. En plus de ses excuses, elle aurait également volontiers accepté son mouchoir si celui-ci n'était pas usagé mais elle recula sa main lorsqu'elle aperçut une tâche brune dessus. Elle fit une grimace amusée puis pouffa de rire suite à la réplique de Jeffrey dont elle avait saisi la référence. Une fois n'était pas coutume, le garçon était parvenu en un instant à la faire rire malgré la situation. Elle commençait alors à se détendre et à réellement croire que les choses allaient s'arranger entre eux.

Son sentiment se confirma lorsque Jeffrey l'invita à venir dans ses bras. La petite blonde n'hésita pas une seule seconde. Elle alla directement se blottir. Cela lui fit un bien fou. Elle avait traversé tellement d'épreuves depuis presque un an et, ne pas avoir Jeffrey à ses côtés avaient été très difficile pour elle. Depuis sa première année au château, il était la personne la plus proche d'elle. Il avait été son pilier et son confident durant plusieurs années, retrouver cette sensation la détendit instantanément. Elle avait néanmoins conscience désormais que la situation n'avait pas forcément été facile pour Jeffrey. Le rendez-vous fixé cet après-midi à son initiative en était la preuve. Il avait été peiné de ne pas avoir eu de ses nouvelles et que leur relation se soit dégradée. Elle lui glissa alors à l'oreille : "Je suis désolée de ne pas t'avoir écrit cet été..." Désireuse de faire à son tour un pas vers le garçon et de tourner la page sur le différent qu'il y avait eu entre eux, elle ajouta, toujours en chuchotant : "J'aime bien Ennis. J'espère que tu seras bien avec elle." Elle était sincère. Bien sûr cela lui faisait un pincement au cœur et voir le couple lui provoquerait sûrement une certaine gêne mais elle voulait aller de l'avant et surtout retrouver sa complicité avec Jeffrey qui était si importante pour elle.

Elle relâcha ensuite son étreinte et, le sourire retrouvé, elle demanda : "Et toi du coup, t'as fait quoi de tes vacances ? T'as du nouveau à me raconter ?"

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

9 déc. 2020, 16:48
Le temps des aveux  RP+   PV Maddie Joy 
Pendant toute sa plaidoirie Jeffrey essaya de déceler chez son interlocutrice des indices sur ce qu'elle ressentait. Le quatrième année connaissait tellement bien la nouvelle Préfète qu'il pouvait deviner pas mal de choses. Mais s'il la connaissait si bien, pourquoi était il si compliqué de retrouver leur complicité ? Et pourquoi se faisaient ils du mal à tour de rôle ? Oh il savait qu'il n'était pas blanc comme neige et qu'il n'était pas toujours un cadeau. Mais une chose était certaine : son souhait n'était certainement pas de lui faire du mal volontairement, ni même de ne pas tenir compte d'elle. Il avait seulement l'impression d'agir parfois avec un train de retard ou bien de choisir l'option la plus maladroite. Plus il grandissait plus il trouvait que les relations avec le sexe opposé étaient complexes. Jeffrey avait seulement espéré que son lien avec Maddie échappe à ce triste constat.

Heureusement il parvenait encore à faire rire la petite blonde, même si pour cela il devait se mettre en posture peu avantageuse. Il accueillit avec joie son rire et pouffa à son tour tandis qu'il rangeait son mouchoir dans sa robe de sorcier. Ce qui se passa ensuite lui fit davantage de bien encore. Maddie avait accepté son geste de réconciliation et était venue se blottir dans ses bras. Il n'y avait pas la moindre ambiguïté dans l'esprit de l'ancien joueur des Hel's mais il s'en trouva malgré tout déstabilisé. Il y avait bien longtemps qu'il n'avait pas eu un tel moment avec Maddie et bien qu'il la considère désormais comme une amie, Jeffrey ne put nier qu'il éprouvait un sentiment troublant en vivant cette sorte de flashback. Maddie lui manquait, mais différemment d'avant. C'était sa complicité, son amitié avec la Poufsouffle qu'il voulait retrouver.

Les excuses murmurées par Maddie à son oreille sonnèrent comme la clôture de la guerre froide qui s'était installée entre eux. Jeffrey se sentait encore penaud mais il se détendit à l'instant où il entendit ces mots. Puis la petite blonde approuva qu'il fréquente Ennis, faisant s'évacuer ce qu'il restait de poids sur ses épaules. Bien sûr, même si elle avait désapprouvée il n'aurait pas forcément changé quelque chose. Mais Jeffrey en avait assez de ces rancœurs et il ne voulait surtout pas qu'une histoire se reproduise comme avec Eileen Eastwood. Jeffrey ne put donc de s'empêcher de sourire pleinement à Maddie, la reconnaissance clairement visible sur son visage.

« Merci. C'est gentil de me dire tout ça. Je suis content qu'on soit réconciliés. » répondit Jeffrey pour acter définitivement cet état de fait avant de répondre à une question bien moins agréable de la part de la petite blonde. Mais par pudeur envers Maddie, qui avait vécut un été bien pire que le sien, l'adolescent fit tout son possible pour minimiser sa morosité. Certes ça n'avait pas du tout été la fête mais il ne pouvait pas trop se plaindre.

« Oh... Euh, rien de bien intéressant tu sais. Je me suis un peu ennuyé je dois dire. » dit Jeffrey avec sincérité, bien qu'il élude volontairement le sujet sensible. Son père était de plus en plus invisible dans sa vie et ses rares interventions n'arrangeaient rien. Ça sentait clairement le sapin pour que les choses s'arrangent entre eux. Il ne reconnaissait absolument pas le papa dur mais attentionné et aimant qu'il avait connu autrefois.

« J'ai écris à plusieurs potes, à Ennis. J'ai passé une partie de mes vacances à Londres avec Andrew et j'ai enfin visité Pré-Au-Lard où j'ai croisé Chems. Mais ma mère a pas pu nous emmener en vacances cette année. Au moins, j'ai bien pu me reposer cet été. » dit Jeffrey en souriant pour montrer qu'il était conscient qu'il n'avait quand même pas de gros problèmes.

« Et toi ? Hormis ce qui est arrivé dans ta famille, tu as fait quoi ? Tu es partie un peu ? » demanda Jeffrey avant que son regard ne s'attarde sur l'insigne de Préfet sur la robe de son amie. « A moins que tu ais surtout potassé le règlement de l'école pour pouvoir punir des bad boys comme moi cette année ? » ajouta l'anglais avec ironie et un ton clairement taquin.

Il connaissait assez Maddie pour savoir que la réponse ne manquerait pas d'être sur le même ton. Au moins, il parviendrait sans doute à rendre l'atmosphère plus légère. Tant pis si c'était à ses dépens.

Mots soulignés pour la Cabane de Cristal

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

15 déc. 2020, 08:31
Le temps des aveux  RP+   PV Maddie Joy 
Maddie adressa un sourire ravi à Jeffrey et lui répondit qu'elle aussi était contente que les choses aient finalement pris cette tournure. Ce n'était pourtant pas gagné à l'origine mais la communication avait fait son œuvre. C'était un réel soulagement pour la jeune fille qui avait l'impression d'en avoir beaucoup sur les épaules ces derniers mois. Elle se sentait déjà un peu plus légère. Elle attendait désormais la réponse à sa question avec l'espoir que son ami ait pleins de choses à lui raconter. Cependant, son souhait ne fut pas exaucé. Jeffrey lui dit l'opposé de ce qu'elle espérait. Elle lui adressa une moue de compassion même si elle se doutait qu'il n'avait pas dû passer un été pire qu'elle. Cela ne l'empêchait pas d'être dans l'empathie. Elle culpabilisa également encore un peu plus de ne pas avoir répondu à son courrier. Mais finalement, l'été du garçon n'avait pas été sans activité. Il était allé à Londres et avait eu la chance de visiter Pré-au-Lard. Comme en témoignait les étoiles qu'elle avait dans les yeux quand le garçon avait prononcé ce nom, elle attendait avec impatience de se rendre dans la ville sorcière. Elle avait été frustrée toute l'année précédente du fait de l'interdiction pour les élèves de se rendre dans ce lieu. La quatrième année avait hâte que le premier week-end de quartier libre arrive.

Jeffrey avait fini de passer en revue ses occupations de l'été et respecta la logique en retournant la question à Maddie. Elle aurait préféré qu'il s'abstienne à ce moment là mais bon, c'était trop tard. Néanmoins, il termina sur une boutade qui arracha un rire à la jeune fille :

"T'es bête !" dit-elle en rigolant avant de répondre sur le même ton : "Mais oui, tu te doutes bien que j'ai accepté le poste uniquement pour distribuer des punitions. Attention les gars, Maddie débarque. Toi, ta cravate est de travers : une heure de colle !" s'amusa-t-elle à mettre en scène avant de conclure : "Alors gare à toi, Hunter !" lui dit-elle avec un air mutin. Sa petite prestation était finie et elle ne pouvait pas repousser plus longtemps sa réponse à la question de Jeffrey. Son sourire s'évanouit au fur et à mesure qu'elle se replongeait dans son été. Après un soupir au travers duquel elle s'encourageait, elle répondit au garçon :

"Pour mon été, non vraiment j'ai rien fait. Mon grand-père était à l'hôpital donc j'ai passé une partie des vacances à lui rendre visite. Il allait plutôt bien, on jouait à des jeux de société et tout et puis, on a eu un appel un matin et d'un coup, on a appris sa mort. Vu que ma grand-mère est déjà morte et que ma mère est fille unique, il a fallu se charger d'organiser l'enterrement, le repas d'après, excetera... Et ma mère était super mal. J'ai passé mes journées avec elle du coup. Je pouvais pas la laisser. Encore maintenant ça va pas. Elle sort plus de la maison, pleure tout le temps,... Après, c'est normal en même temps vu qu'elle se retrouve à nouveau orpheline... J'ose même pas imaginer ce qu'elle doit ressentir. Ca a vraiment été un été pourri." conclut-elle alors que des larmes embuaient ses grands yeux verts.

Elle n'avait cependant pas envie que la conversation reparte dans du mélodramatique, alors elle se ressaisit et revint sur un sujet beaucoup plus léger :

"Dis-moi, c'était comment Pré-au-Lard ? J'ai tellement hâte d'y aller..." dit-elle rêveuse.

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

19 déc. 2020, 00:21
Le temps des aveux  RP+   PV Maddie Joy 
Dans un premier temps le quatrième année pensa avoir réussi à changer les idées de son amie. Quand il vit la petite blonde rentrer dans son jeu et se la jouer petite chef avec espièglerie, Jeffrey se dit que Maddie semblait avoir sautée sur l'occasion d'oublier ses soucis. Mais bien évidemment l'ancien joueur des Hel's n'avait pas pu en rester là et avait voulu plus de détails sur ses vacances. Par politesse mais surtout par intérêt. Certes, il avait pris la précaution de demander ce qu'elle avait fait en dehors de ses problèmes familiaux mais il aurait du se douter que l'été n'avait pas été très festif.

Jeffrey ne savait pas trop où se mettre en écoutant la petite blonde. Il regrettait d'avoir posé la question mais en même temps il ne pouvait pas deviner que Maddie avait vécut une été entier dans cette ambiance. De plus, la Poufsouffle semblait avoir envie de se confier, bien que la douleur soit manifestement encore très présente. Le grand brun ne pouvait qu'imaginer ce qu'elle devait ressentir mais Jeffrey partageait sa peine. Déjà car il avait fait brièvement la connaissance du grand-père en question au douzième anniversaire de Maddie. Mais aussi par pure empathie en s'imaginant ce que lui ressentirait si sa mamie venait à disparaître. De plus le Poufsouffle savait ce que c'était de devoir soutenir un parent en détresse. Les raisons avaient été différentes mais Jeffrey avait souvent consolé sa maman après qu'elle se soit séparée de son père. Ce n'était pas comparable à un deuil mais malgré tout, et pour l'avoir vécut, c'était un poids parfois lourd à porter pour un jeu ado. Faible consolation, Jeffrey se dit que Maddie avait un peu pu profiter de son grand-père avant son départ, chose qu'elle n'aurait pas pu faire s'il était décédé pendant l'année scolaire.

Alors qu'il était sur le point d'adresser des mots de réconfort à Maddie, cette dernière lutta pour retenir ses larmes et changea de sujet de discussion de manière soudaine et un peu déroutante. Il n'y avait pas besoin de posséder le troisième œil pour savoir que son amie ne souhaitait surtout pas s'étendre davantage sur le sujet. Jeffrey mit quelques petites secondes à changer d'état d'esprit pour pouvoir lui répondre comme si de rien n'était, d'un ton enjoué.

« Pré-Au-Lard ? Sans vouloir te spoiler je peux te dire que ça à l'air vraiment génial. J'ai pas pu tout faire bien sûr donc j'ai déjà hâte d'y retourner pour explorer davantage. J'ai vu qu'on pourrait sûrement y aller cette année j'suis trop content. »

Jeffrey connaissait trop bien Maddie pour savoir que cette petite curieuse ne se satisferait surement pas d'une réponse si vague et évasive. Il comptait donc bien lui donner de nombreux détails croustillants mais sans trop en dire. Il ne voulait pas que ses projets secrets avec Chems soit mis en péril. Après tout, Maddie était une Préfète désormais.

« Devines qui j'ai croisé là-bas ? Chems ! On a fait un petit tour ensemble. » dit Jeffrey comme s'il venait de donner LE scoop croustillant avant d'ajouter d'un air mystérieux « Mais ça c'est une histoire à raconter autour d'un bon goûter... Tu viens ? On sera toujours mieux que dans des chiottes pour parler de ça »

En effet, parler des sucreries d'Honeydukes par exemple serait plus ragoutant devant des cookies que dans des toilettes abandonnées. Et puis ce serait un autre moyen de réconforter son amie, que Jeffrey était tout heureux d'avoir retrouvé.

Fin du RP pour moi. A bientôt et merci :)

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

23 déc. 2020, 15:24
Le temps des aveux  RP+   PV Maddie Joy 
Maddie appréciait que Jeffrey ne revienne pas sur le sujet de ses vacances. Elle se doutait bien qu'il devait compatir et témoigner de son soutien mais ce dont elle avait besoin là, c'était de se changer les idées et de parler de choses positives. La jeune préfète le remercia intérieurement d'avoir compris et de respecter son souhait. Comme attendu, il parla de Pré-au-Lard mais sans trop en dire. Maddie, elle, aurait voulu tout savoir dans le moindre détail. Elle était frustrée par ce tout petit descriptif mais d'un autre côté, elle était bien d'accord avec le garçon, il fallait qu'elle garde la surprise pour le jour où elle aurait enfin la chance de se rendre dans la ville sorcière. De plus, elle n'aurait pas à attendre trop longtemps puisque les visites allaient reprendre sous peu. Ne cachant pas son enthousiasme, elle s'exprima :

"Ouiiii, je suis trop contente ! Tu peux être sûr que je serai la première à montrer mon autorisation de sortie !" dit-elle en rigolant. Jeffrey, lui, recommença à parler de sa visite, pour le plus grand plaisir de la petite blonde. Elle essayait de chercher le moindre petit indice dans ses paroles mais il était vraiment très mystérieux et attisait grandement la curiosité de Maddie. Elle le suspecta de faire exprès d'ailleurs. Savoir qu'il avait été en présence de Chems assurait des informations croustillantes. Elle se demandait vraiment ce que ces deux zigotos avaient bien pu faire. Tout était possible. Son imagination s'emballa alors : avaient-ils mis à sac une boutique à cause d'une quelconque maladresse ? Avaient-ils fait les sales gosses ? Ou bien étaient-ils tombés sur un mystère qui les avaient embarqués dans une folle aventure ? Elle mourrait d'envie de savoir. Elle s'apprêtait à le supplier de parler mais n'en eu finalement nul besoin puisqu'il proposa à Maddie d'aller prendre le goûter en sa compagnie.

La jeune fille fut ravie de cette proposition qui semblait être sortie de façon totalement naturelle de la bouche de l'adolescent. Comme si nul éloignement n'avait eu lieu ces derniers mois. Elle n'était pas assez naïve pour croire cela mais constater la communication rétablie et de voir que Jeffrey avait envie de passer un peu de temps avec elle, continua de lui faire reprendre l'espoir qu'une amitié était possible entre eux. Toujours à son enthousiasme, elle répondit du tac au tac tout en posant son regard sur le lieu :

"C'est clair ! Je me demande qui a eu l'idée de venir parler ici..." le taquina-t-elle en agrémentant sa phrase d'un petit sourire en coin. Elle accepta ensuite sa proposition : "Je te suis alors et je suis prête à écouter tous les détails, n'ai pas peur d'être trop bavard !" dit-elle amusée se doutant que sa réaction n'étonnerait pas le moins du monde, le garçon. Elle se mit ensuite en mouvement ravie de la tournure qu'avait finalement pris cette après-midi.

Fin également. Merci et à très vite :)

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6