Inscription
Connexion

3 juin 2019, 23:07
 Isaac Powell  Retrouvailles
Avec @Isaac Powell,
Le 15 octobre 2043.


Cela faisait plus d’un mois qu’Orphéa avait été répartit à Serpentard, et son intégration se passait pour le mieux. Elle s’entendait vraiment bien avec Alice, qu’elle avait rencontré dès le premier jour, et elle se faisait progressivement des amis. Elle n’avait jamais eu autant de faciliter à socialiser avec des gens que ce dernier mois. Le seul moment de la journée où il ne fallait pas la déranger c’était le matin. Tant qu’elle n’avait pas avalé son petit-déjeuner, toute conversation était impossible, ou du moins risquait d’être désagréable pour l’interlocuteur de la Serpentard.

Affamée, elle arriva dans la grande salle, avec pour seul objectif de prendre son petit déjeuner en paix. Elle fut décue en constatant que la table des Serpentard était pleine à craquer. Elle tenta de trouver un coin tranquille, loin des premières années qui parlaient bruyamment. Elle repéra alors une place libre, en face d’un garçon brun, qui semblait relativement silencieux. Il avait la tête baissée sur son repas, mais quand Orphéa s’assit face à lui et qu’il releva la tête pour voir de qui il s’agissait, elle remarqua un détail. Il avait les yeux violets. Et la jeune fille avait déjà vu ça quelque part. Le syndrome d’Alexandrie. Le jeune garçon qu’elle avait rencontré au parc à Glasgow il y a quelques années. Cela ne pouvait être que lui.

« Isaac ? demanda-t-elle envoyant valser son envie de tranquillité, bien trop curieuse. C’est toi ? »
Dernière modification par Orphéa Cooper le 16 mars 2020, 14:39, modifié 1 fois.

Cinquième année RP, filière Sciences • Fiche PR - Fiche personage
L’influenceuse qui lance des modes cheloues / Elue Star des cachots et Romantique 2047

14 juil. 2019, 18:24
 Isaac Powell  Retrouvailles
15 Octobre 2043


C'était un jour comme les autres... Isaac s'était levé et il était allé à la table des Serpentard pour le petit déjeuner. Il s'était inconsciemment mis au bout de la table, vers un coin qui lui paraissait légèrement plus tranquille que les autres, preuve : il y avait au moins une place libre. Et il s'était mis à manger machinalement, les yeux sur son repas, mais ses pensées bien ailleurs.

Il fut coupé dans ces réflexions par une jeune fille qui prit la seule place qui faisait le léger supplément de calme qui y régnait. Elle le regarda légèrement plus longtemps que nécessaire, ce qui gêna un peu Isaac. Est-ce qu'il avait du chocolat sur la bouche ou quelque chose comme ça ? Il s'essuya cette dernière dans le doute.

"Isaac ? C'est toi ?"

Comment savait-elle son nom ? Il devait surement la connaître de quelque part, mais impossible de savoir d'où. C'était dingue, il avait beau se creuser la tête il n'arrivait pas à savoir qui elle était. C'était vrai qu'après réflexion elle semblait plutôt familière mais il n'avait toujours rien en tête. Après un moment à peine trop long pour qu'elle puisse croire qu'il l'avait reconnu Isaac lui répondit :

"Euh, excuse-moi, j'ai l'impression de te connaitre mais impossible de me souvenir de ton nom."

Isaac était terriblement gêné. De plus en la regardant il sentait qu'ils avaient dû être amis à un moment donné, mais où ? À l'école des moldus ? Peut-être bien, mais en même temps il n'approchait jamais vraiment les gens, ça aurait été bizarre, dans tous les cas il n'avait pas d'autres idées.


Il bougea sur sa chaise, il n'aimait pas du tout cette situation, il se sentait vraiment idiot à ce moment-là. Et il avait surtout peur d'avoir blessé la jeune fille.
Dernière modification par Isaac Powell le 1 oct. 2021, 21:11, modifié 1 fois.

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

20 août 2019, 15:06
 Isaac Powell  Retrouvailles
Son ancien ami la regarda avec un drôle d’air. Elle crut d’abord qu’il était surpris de la voir ici, mais son silence un peu trop long la fit ensuite penser qu’il ne l’avait tout simplement pas reconnu. Cette deuxième hypothèse se confirma quand il lui expliqua qu’il n’arrivait pas à se souvenir de son nom. Le sourire timide de la jeune fille s’effaça rapidement, et ne put s’empêcher d’être vexée. Durant quelques années elle avait considéré Isaac comme son meilleur ami. Ou plutôt son seul ami, puisque la plupart de ses camarades de classe moldu la trouvaient bizarre et évitaient de sympathiser avec elle. Mais lui c’était un sorcier, comme elle, alors tout était différent.

« Orphéa, répondit-elle un peu plus sèchement qu’elle ne l’aurait voulu. On s’était rencontré au parc à Glasgow, je ne sais pas si tu t’en souviens »

Ce souvenir était très clair dans son esprit, alors elle ne pouvait s’empêcher de penser qu’il devait l’être également pour le garçon aux yeux violets. Et s’il ne s’en souvenait pas ? Cela lui paraissait impossible. Après leur rencontre ils avaient passé de nombreuses après-midi à jouer ensemble. Ils avaient été amis après tout. Et on n'oubli pas un ami. Le coeur d’Orphéa se resserra un peu en pensant que peut-être, Isaac ne l’avait jamais considéré comme une amie.

Cinquième année RP, filière Sciences • Fiche PR - Fiche personage
L’influenceuse qui lance des modes cheloues / Elue Star des cachots et Romantique 2047

1 oct. 2021, 21:55
 Isaac Powell  Retrouvailles
Oh mais quel idiot. Évidemment qu'il s'en souvenait, il n'aurait pas dû oublier, il n'aurait vraiment pas dû. L'envie de savoir transplaner n'avait jamais été aussi forte qu'à ce moment précis. Il se souvenait très bien de ces journées au parc, il attendait avec impatience de la revoir pour pouvoir lui raconter ce à quoi il avait pensé, les trouvailles qu'il avait faites, les livres qu'il avait lu. La nostalgie atteignit Isaac avec la force d'un hippogriffe en colère.

Son regard se posa de nouveau sur la jeune fille, elle n'avait même pas tant changé, il pouvait encore entendre les questions qu'elle posait, et lui qui essayait de répondre tant bien que mal, même s'il n'en savait rien la plupart du temps. Il pouvait encore la voir colorier les livres d'images qu'il ramenait tandis qu'il expliquait en détail tout ce qu'il savait à propos des images. Il n'avait aucune idée de si elle l'écoutait mais ça n'avait aucune importance.


Il ne savait pas jusqu'à quel point ses émotions s'étaient vues sur son visage. Isaac n'avait pas la moindre idée de comment se rattraper, son seul espoir était qu'elle soit compréhensive mais il avait entendu le ressentiment dans sa voix, elle devait tellement lui en vouloir. Et en même temps c'était mérité, il aurait été à sa place il serait parti à partir du moment ou il était clair qu'il avait été une terrible personne.

Comment lui faire comprendre qu'elle avait été quelqu'un d'important pour lui sans que ça paraisse forcé ? Comment pouvait-il faire pour se rattraper ? Est-ce que c'était encore possible déjà ?

Dans l'urgence il dit les premières pensées qui lui traversèrent l'esprit :

"I-Il va mieux le chaudron que tu as... ? Enfin, ouais, enfin si je me souviens, bien sur que je me souviens. Le parc, tout ça..."

Juste des bouts de phrases incohérents, c'était déjà bien plus que ce qu'il avait pu espérer. Il baissa la tête honteusement, il ne pourrait d'ailleurs probablement plus jamais la relever, il serait probablement bloqué dans cette position pendant ce qui lui semblerait être un siècle, le temps qui lui faudrait pour répondre.

Mais il ne pouvait définitivement pas en rester là, il avait juste eu l'impression d'être froid, de n'avoir rien dit, il n'avait pas envie qu'elle croit qu'elle n'avait pas été importante, qu'il n'avait plus envie de lui parler, ou quoique ce soit d'autre. Peut-être que la Legilimancie aurait pu lui être utile, juste transférer toutes ces pensées qui tournoyaient dans sa tête, trop vite pour que de quelconques mots aient la possibilité de les suivre.

Il releva la tête et ajouta :

"Tu sais quoi ? Tiens mes gâteaux."

Les plus proches étaient à trois groupes de personnes de là ou ils étaient, et il imaginait qu'elle était venue ici pour déjeuner au départ, à cette heure de la journée c'était plutôt logique. Elle apprécierait donc peut-être des gâteaux à défaut de la retrouvaille qu'elle avait du imaginer, ou qu'il imaginait qu'elle avait imaginé, c'était pas clair.

Je vois que tu as eu un mois de retard sur ton dernier post, fait un peu plus attention la prochaine fois, c'est inadmissible :sulk:

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

3 nov. 2021, 19:44
 Isaac Powell  Retrouvailles
Isaac sembla perdu dans ses pensés pendant quelques instants. Puis finalement, il balbutia quelques paroles, sorties de nulle part sans aucune cohérence pour une personne extérieure. Orphéa elle savait très bien de quel chaudron il parlait. Celui qu’elle avait fait explosé avec sa sœur. Cela la rassura un peu. Son camarade ne l’avait pas reconnu tout de suite, mais il ne l’avait pas oublié pour autant. Il semblait même confus, désolé, et il prit l’initiative de lui proposer ses gâteaux. La petite fille décida qu’elle ne serait pas rancunière. Elle avait débarqué de nulle part, espérant qu’il lui saute au cou. Alors qu’ils ne s’étaient pas vu depuis plusieurs années et qu’elle n’avait aucun signe distinctif particulier. Genre des yeux violets.

« Non merci, répondait-elle simplement. Par contre si tu as des gommes de limaces j’adore ça »

En fait ça était même son bonbon préféré. Peut-être s’en souvenait il ? D’aussi loin qu’elle s’en rappelait, elle en avait toujours raffolé. La Serpentarde en tout cas, se souvenait que son camarade adorait les sucacides. Et elle en avait dans ses poches. Elle aussi elle adorait ça. Pas autant que les fondants du chaudron mais presque. Elle pourrait peut-être lui en donner. Peut-être. S’il avait des gommes de limaces, ils pourraient en échanger. L’idée lui plaisait. Comme ça, Isacc n’aurait pas besoin de bafouiller des excuses. Des friandises feraient très bien l’affaire.

Cinquième année RP, filière Sciences • Fiche PR - Fiche personage
L’influenceuse qui lance des modes cheloues / Elue Star des cachots et Romantique 2047

4 nov. 2021, 23:38
 Isaac Powell  Retrouvailles
Orphéa avait l'air peu satisfaite par son semblant d'essai de balbutiement d'excuses, ce qui était totalement compréhensible et ça lui faisait mal au cœur. Mais l'épreuve n'était pas terminée, Isaac avait quelques secondes pour comprendre pourquoi elle lui demandait des friandises alors qu'ils étaient en plein petit-déjeuner. C'était forcément important, on ne demandait pas des friandises pendant un repas déjà, et en plus après avoir refusé les gâteaux. Qu'est-ce que les friandises devaient lui rappeler ?

Son esprit s’ébranla à toute vitesse : bonbons, gommes de limaces, friandises... Ils se souvenaient qu'ils aimaient s'échanger des bonbons régulièrement, ils les avaient tous testé que ce soit des sorbets aux citrons ou des crapaux à la menthe, tous. Lui s'était arrêté sur les suçacides, une fois qu'il avait trouvé le meilleur des bonbons il n'avait pas trouvé le besoin de reprendre les autres. Son amie cependant continuait à en prendre plusieurs différents, des fois des suçacides comme lui, ou des gommes de limaces justement, des sorbets au citron ou des fondants du chaudron. Mais c'est vrai qu'en y repensant elle aimait particulièrement les gommes de limaces, c'est probablement pour ça qu'elle les mentionnait. Voilà ! C'était ses friandises préférées !

Sa réflexion ne lui avait pas pris plus de temps que le temps de réaction d'un humain basique, il espérait cependant que cette pause n'avait pas parue interminable pour Orphéa comme elle le lui aurait paru à lui.


"Je me souviens de ça ! C'est tes bonbons préférés ! On s'en achetait avec notre peu d'argent de poche."

Le serpentard avait dit ça peut-être d'une manière un peu trop enjouée par rapport à comment il agissait depuis le début mais se repasser dans sa tête tout ces souvenirs l'avait mis de bonne humeur. Peut-être qu'il était aussi soulagé d'avoir trouvé, soulagé qu'elle n'ait pas une raison de plus pour le détester d’avantage.

"Par contre j'ai pas de friandises, mes parents voulaient pas que je les mange toutes d'un coup du coup j'ai eu le droit qu'à un paquet de suçacides que j'ai fini la première semaine."

Isaac ne savait pas quoi ajouter d'autre. Il avait l'impression de ne plus savoir parler correctement, tout son esprit était en panique constante, il ne pouvait que faire gaffe sur gaffe, rien n'allait plus. Il avait vraiment envie que la situation se calme, avec Orphéa avant il savait qu'il pouvait agir comme il voulait sans que ça la gêne, il n'avait pas envie de vérifier dix fois chacun de ses mots pour éviter de la blesser. Tout aurait été tellement plus simple s'il l'avait seulement reconnu dès le début, stupide cerveau, stupide stupide stupide.

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP

29 nov. 2021, 12:27
 Isaac Powell  Retrouvailles
Il s’en souvenait ! La jeune fille esquissa un sourire de satisfaction en s’apercevant qu’Isaac gardait quelques souvenirs d’elle. Mais elle fut un peu déçue de voir qu’il n’avait pas de bonbons à partager. Tant pis, elle se passerait de gomme de limace pour l’instant. Orphéa fouilla dans ses poches pour sortir un paquet de sucacides, puis le balança sur la table juste devant son camarade.

« Tiens, j’en ai plein avec moi, dit-elle simplement. Mais la prochaine fois qu’on se croise, je veux un paquet de gomme de limace en échange »

Elle ne lui en voulait plus tant que ça. Après tout, ils s’étaient perdus de vue, et Isaac avait probablement rencontré des tas de personnes depuis son entrée à Poudlard. Elle ne pouvait pas lui en vouloir éternellement. Elle se servit des œufs brouillés, n’oubliant pas quel était son but premier du matin, et commença à manger. Puis elle décida de poursuivre la conversation.

« Alors, il y a des coins sympas dans Poudlard ? demanda-t-elle d’un ton un peu monotone. Tu as dû avoir le temps de découvrir tous les endroits secrets du château depuis un an »

Une question bateau dans une conversation bateau. Elle ne savait pas quoi dire, ni par où commencer. Qu’est-ce qu’on est censé dire à quelqu’un que l’on n'a pas vu depuis plusieurs années. Parler de la météo ? Difficile quand on est à l’intérieur. Non, vraiment, les secrets du château étaient ce qu’il y avait de mieux.

Cinquième année RP, filière Sciences • Fiche PR - Fiche personage
L’influenceuse qui lance des modes cheloues / Elue Star des cachots et Romantique 2047

19 déc. 2021, 22:39
 Isaac Powell  Retrouvailles
Isaac prit une suçacide du paquet que lui fournit celle qu'il espérer toujours pouvoir considérer comme son amie. Le serpentard était cependant toujours sur ses gardes même s'il semblait avoir réussi la phase d'interrogatoire. Il avait tellement peur de commettre une autre faute...

"Oui bien sur, je t'achèterai ça les prochaines vacances quand je rentrerai !"

Il la regarda se servir et s'empressa de prendre de prendre une ou deux bouchées lui aussi, il avait tellement paniqué et dépensé toute son énergie à ne pas se tromper dans ce qu'il disait qu'il avait oublié de qu'il était en plein repas. Il continua à se nourrir tout en faisant attention à regarder partout sauf dans la direction générale d'Orphéa jusqu'à ce qu'elle lui pose une question sur un sujet qui l'intéressait. Soudainement il releva la tête et se mit à répondre avec assurance :

"Mais oui ! C'est le premier truc que j'ai fait quand je suis arrivé : explorer. J'ai vu plein de trucs incroyables, déjà il faut absolument voir le château la nuit, c'est le meilleur truc du monde, et puis les escaliers qui bougent c'est tellement mieux de les voir en mieux, et genre je savais déjà tout ça avant mais genre c'est tellement mieux en vrai."
Il s'arrêta pendant une seconde ou deux pour reprendre son souffle et continua. "Et attends il faut que je te parle de..."

Isaac ne s'arrêta qu'après s'être fait rappelé par la myriade d'élèves se levant pour vaquer à leurs occupations qu'Orphéa et lui n'étaient également pas exempt de choses à faire. Ils se quittèrent sur une bonne note cependant et Isaac se dirigea vers ses cours content d'avoir revu ce qui était essentiellement sa seule amie.

Fin du RP !

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP