Inscription
Connexion

22 nov. 2019, 00:29
 Terminé  Sans t'écraser les pieds.  L.C 
Se passe durant le bal d'Halloween. 

Il conversait tranquillement avec Roman et Solenn, attendant le moment où il pourrait danser avec chacune d'elle pendant que la musique commençait en arrière plan. Il se tenait près de Roman, comme si elle allait se faire embarquer par un mauvais vent et qu'il voulait être là pour lui agripper le poignet et l'empêcher de s'envoler. Il se doutait que ça ne devait pas être très facile comme situation, après tout elle était biologiquement un garçon et sortait enfin en robe à Poudlard alors qu'elle lui avait dit qu'elle n'en mettait pas normalement. Il ne comprenait pas vraiment pourquoi d'ailleurs : cette robe était très jolie et mettait en valeur sa taille gracile, encore facilement comparable avec celle d'une fille biologiquement puisque beaucoup des filles à Poudlard n'avaient pas commencé à prendre des hanches. Et puis au final si elle voulait juste mettre des robes, il ne comprenait pas pourquoi les gens chercheraient tant à lui faire du mal. Les autres étaient parfois si stupides. C'était pas le physique qui comptait mais le caractère, tout le monde savait ça alors pourquoi certains n'acceptaient pas que ce qu'il y avait dans la tête soit différent de ce qui était montré ? C'était pas la fin du monde.

Il était perdu dans ses pensées quand il entendit plus qu'il ne vit Lili s'approcher de lui. Il se retourna en penchant la tête sur le côté dans une question muette, l'invitant à poser la sienne. Ce qu'elle fit assez rapidement. Il hocha la tête en souriant et, après s'être excusé auprès des deux filles, prit doucement le coude de l'autre dans sa main pour la tirer un peu plus loin et la faire tourner légèrement. Il n'avait sur le coup pas eu envie de lui prendre la main, premièrement parce qu'elle avait un copain, deuxièmement parce qu'elle ne s'était probablement pas lavé les mains et surtout parce que lui et les filles c'était pas une grande histoire d'amour, il n'y connaissait rien, comme les garçons au final. Les relations et interactions sociales n'étaient pas vraiment son fort, pas du tout même s'il devait bien se l'avouer. 

-Ça me dérange pas de danser, Princesse. L'est cool ta tenue. Tu savais que y'avait un film avec douze filles qui dansent pour aller dans un autre monde ou je sais pas trop quoi ? J'avais trouvé ça un peu débile mais j'ai apprit à danser sur les musiques que y'avait dedans.

Edwin Wellhister (14 ans, deuxième année)
"T'a Smaug sur son tas d'or et t'as Edwin sur son tas de rédacteurs"
- Isaac Powell

23 nov. 2019, 17:05
 Terminé  Sans t'écraser les pieds.  L.C 
Pour le moment, la soirée se passe bien. La piste de danse était enfin ouverte et tu avais évidemment réservé ta première danse avec Alexei. Quand le morceau se termine, tu balaies rapidement la salle du regard, et tu le vois enfin, Edwin. Tu t'excuses auprès de ton meilleur ami et tu t'approches du premier année, qui est également avec d'autres Serpentard. Tu les salues et tu demandes à voir Edwin, tout en souriant. Il s'excuse à son tour et te rejoint et te fait assez rapidement tourner, tout en vous rapprochant un peu plus de la piste de danse.

Il t'a proposé une danse lors de votre première rencontre, quand il est venu vers toi alors que tu pleurais dans la salle commune. Il a su assez rapidement te redonner le sourire et tu lui en es reconnaissante.

Tu secoues légèrement la tête tout en souriant, en entendant qu'il utilise toujours le surnom qu'il t'avait trouvé. Tu le regardes, tout en commençant à danser :

- Je ne m'habituerais jamais à ce surnom, dis-tu en riant. J'espère bien que ça ne te dérange pas, t'es doué ! Tu ne me l'avais pas dit ça !

Tu réfléchis un instant quand ton chevalier fait référence à un film de danse :

- Hmm oui, je vois duquel tu parles, je le regardais presque en boucle quand j'étais petite. Mais c'est ma mère qui m'a appris à danser, elle adore ça.

240 mots ✔

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

23 nov. 2019, 17:41
 Terminé  Sans t'écraser les pieds.  L.C 
Doué ? Pas vraiment. Il savait aligner quelques pas de slow ou de danse de salon. Le reste de ses danses se constituaient la plupart du temps de mouvements de bassins et de vagues avec les bras, c'était pour cela qu'à part les chansons douces, il ne dansait pas vraiment pour ne pas avoir l'air de faire une crise épileptique en plein milieu d'une salle bondée. Mais pour ce soir il ferait un effort, celui de pas avoir l'air malade en dansant comme un boulet avec la grâce d'un hippopotame. 

-C'est mon père qui m'a apprit à danser. Alors si j'arrive à danser avec un gaillard d'un mètre 91, avec une jolie fille ça doit passer facilement, comme une lettre à la poste. Il la tira légèrement vers lui et prit finalement sa main -en se disant que si elle était salle, il irait se laver les mains après- pour la faire tourner légèrement sous son bras levé.  Tu passe une bonne soirée ? Un bal pour Halloween c'est bizarre, je l'aurais plus vu pour Noël. 

Après tout, depuis le début, tout ses Halloween avaient été composés d'une chasse aux bonbons déguisé en super héro ou d'un film d'horreur tout seul sur son canapé avec un pot de glace, pas d'une soirée dansante. Si ça se trouve les sorciers confondaient les deux fêtes et pour Noël il aurait le droit à un gros barbu déguisé en squelette apportant des cadeaux. Ce serait vraiment étrange cependant et aurait sûrement le don de lui faire voir son enfance d'un tout autre œil.  En tout cas, ce ne serait pas plus bizarre que de voir son oncle déguisé espérer que personne ne se rende compte de l'aiguille très mal cachée dans la botte de fois de trois brins. 

Edwin Wellhister (14 ans, deuxième année)
"T'a Smaug sur son tas d'or et t'as Edwin sur son tas de rédacteurs"
- Isaac Powell

23 nov. 2019, 21:09
 Terminé  Sans t'écraser les pieds.  L.C 
Ta mère est une vraie danseuse, c'est dommage qu'elle n'ait pas choisi de faire carrière mais elle a su, en quelques danses, te donner envie d'apprendre. Il faut dire qu'en musique, tu es une véritable touche à tout alors cela n'a pas étonné le reste de ta famille.

- Si tu le dis, réponds-tu tout en tournant.

Tu te retrouves à nouveau en face de lui et il te prend la main : contact qui te fait bizarre mais que tu ne détestes pas. Il est vrai que les seuls garçons avec qui tu peux avoir ce contact sans que cela te gêne sont ton meilleur ami et ton copain, en somme, deux personnes que tu connais bien mais tu t'habitues de plus en plus au contact d'Edwin.

- Oui, plutôt, il y a juste... fin ce n'est rien. Et j'ai fini par être accompagnée de mon meilleur ami, je ne sais pas si tu as vu. Et toi ?

La remarque qu'il fait te déconcerte un peu car tu te faisais la même réflexion : Un bal de Noël aurait été bien mieux à tes yeux, étant donné qu'il s'agit de ta fête préférée.

- C'est étrange car je me faisais la même réflexion, je ne fêtais pas vraiment Halloween, je faisais juste la tournée des maisons.

Tu as beau être une sorcière, beaucoup de choses que tu fais ont tendance à être tirées des moldus, même si tu maitrises assez bien la magie.

245 mots ✔

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

4 déc. 2019, 14:45
 Terminé  Sans t'écraser les pieds.  L.C 
La plupart du temps, quand une personne dit que ce n'est rien, cela veut dire le contraire. Beaucoup d'hypocrites pensent à tord que ces phrases veulent dire que tout est ok et ils ne restent pas, ils laissent l'autre dans sa merde sans chercher aucunement à l'aider. Lui il n'est pas comme ça, et encore plus pour les personnes qui sont ses amis. Pas sa meilleure amie, un pote au plus, mais il l'apprécie bien. Il n'a pas vraiment d'amis ici, ou plutôt, ne veut pas les appeler amis. Il sait que s'il le fait, il aura des remords à vouloir partir continuellement, à les laisser ici. 

-Y'a quoi qui va pas ? J'veux pas te blesser, mais t'es vraiment une mauvaise menteuse. 

On pourrait croire que les Serpentard étaient plus doués pour mentir, mais depuis qu'il était arrivé il avait juste vu des Serpentard qui ne savaient pas cacher des choses et d'autres qui n'étaient pas du tout fut-fut et qui semblaient particulièrement idiots. C'était bien cela qui prouvait que des couleurs sur une cravate ne changeait personne et ne voulaient rien dire. C'était même un peu débile de trier les élèves dès qu'ils arrivaient sans pouvoir les trier à nouveau après, parce que les caractères changeaient, se façonnaient et il semblait que les sorciers n'en avait pas conscience. A quoi bon trier, sans possibilité de revoir ça, des enfants de onze ans qui grandiraient encore beaucoup et changeraient tout autant ? Il y avait tellement de choses un peu stupides dans le monde des sorciers.

-Ton meilleur pote, c'était le blond ? J'faisais la tournée aussi quand maman pouvait, mais du coup je la fait plus depuis longtemps.

Edwin Wellhister (14 ans, deuxième année)
"T'a Smaug sur son tas d'or et t'as Edwin sur son tas de rédacteurs"
- Isaac Powell

5 déc. 2019, 22:16
 Terminé  Sans t'écraser les pieds.  L.C 
Edwin n'est pas débile mais ça, tu le sais déjà. Tu as eu du mal à lui cacher les raisons de ta tristesse la dernière fois et tu sembles avoir de la facilité à lui parler, ce qui est plutôt rare. Seulement, aujourd'hui, tu ne cherches pas à mentir, simplement à arrêter de penser à Lui. En parler ne ferait qu'amplifier la chose et réduire tes efforts à néant, seulement, Edwin a le droit de savoir maintenant :

- Crois-moi, je ne cherche pas à mentir, surtout à toi. C'est juste que j'aimerais arrêter de penser à Lui, en parler ne devrait pas m'aider, enfin, je suppose.

Tu n'aimes pas mentir de toutes façons donc il est bien possible que tu ne sois pas du tout douée à ça. Tu préfères largement être honnête et franche plutôt que de jouer à l'hypocrite et entrer dans un rôle.

- Oui, c'est bien lui, Alexei. Tu le connais ? Ah c'est dommage..

Même si vous avez grandi, faire ces tours chaque année est plutôt sympa, il faut l'avouer. Tu ne sais pas vraiment où le Serpentard veut en venir avec sa maman, il faut être honnête, tu en connais des personnes ayant perdu un parent mais cela ne semble pas être le cas d'Edwin.

- Avec qui es-tu venu au bal ?

220 mots ✔

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

17 janv. 2020, 10:44
 Terminé  Sans t'écraser les pieds.  L.C 
Il était pas totalement débile non plus avec les sentiments, alors certes avec les siens il ne savait pas quoi faire, mais justement c'était parce que ça le consernait trop directement. Les sentiments des autres, après, il s'en fichait aussi, mais ceux de ses amis, des personnes qui importaient pour lui, pour rien au monde il n'aurait échangé sa place quand on lui en parlait. Il voulait être là pour Lili, parce qu'il voyait bien qu'elle n'allait pas top et il voulait pas qu'elle se sente comme ça. Dans un groupe d'amis, il ne pouvait y avoir qu'une personne triste, et il remplissait déjà ce rôle, alors il voulait la voir sourire. Quand elle souriait, Lili, ça le faisait être heureux au moins pour un instant parce que son sourire dégageait quelque chose comme de la joie liquide. C'était doux et ça réchauffait le cœur. Alors non, il ne voulait pas qu'elle soit triste parce que les Princesse ne peuvent pas l'être, c'était dans son livre de lois.

-Si jamais tu as besoin de parler, Princesse, je serais toujours là. Et si jamais tu veux pas parler, je vais pas te forcer, ok ? Il la fit tourner, même si ça ne suivait pas la musique pour essayer de lui arracher un sourire. Si j'te décoiffe, tu m'en veux ? Il lui sourit. Je connais pas Alexei, mais s'il te fait du mal il aura mon poing dans la tronche. Moi je suis venue avec une amie. Il pointa Roman du menton.

Il savait pas trop si elle aurait accepté qu'il dise son nom, parce que justement si elle était masquée ce soir c'était parce qu'elle voulait plus que les gens fasse pas la différence entre son elle intérieur et le garçon qu'il voyait tous. Lui, quand il la regardait, il ne pouvait voir qu'une fille, même si elle avait été à poils, il n'aurait vu qu'une fille (et se serait sûrement caché les yeux d'ailleurs) parce que c'était ce qu'elle était et il le savait. Il observa en biais le blond qui était donc Alexei. Sans le savoir, il avait dorénavant une cible dans le dos, et il suffisait qu'il fasse du mal une fois à Lili pour qu'il aille lui casser la tronche. Comme son petit ami, dès qu'il le connaîtrait, il irait lui foutre la main dans la tronche, pour avoir été un abruti qui comprenait pas que Lili était triste. Elle méritait d'être plus heureuse que n'importe qui dans cette salle.

-Tu me ferais un petit sourire, Princesse ? Ou alors..... Chatouilles ! dit-il en pinçant légèrement son côté en espérant qu'elle craigne les chatouilles. Tu arrives à passer une bonne soirée ? Sinon je te raccompagne en salle commune si tu te sens pas de rester, ok ?

Edwin Wellhister (14 ans, deuxième année)
"T'a Smaug sur son tas d'or et t'as Edwin sur son tas de rédacteurs"
- Isaac Powell

17 janv. 2020, 23:52
 Terminé  Sans t'écraser les pieds.  L.C 
Il te fait sourire et il le fait avec une telle facilité, c'en est presque troublant. Tu espères être cette personne pour quelqu'un d'autre, au fond de toi, tu ne sais pas vraiment si tu le seras un jour ou même si tu l'as déjà été. Tu penses à autre chose, ce qui est totalement libérateur pour toi.

- Merci, vraiment, je le serai aussi, je te le promets. Oh non, pas du tout, ce n'est pas bien grave. Alexei est génial, ce n'est pas pour rien que c'est mon meilleur ami, ne t'inquiète pas. D'accord, c'est super !

Tu dois avouer que tu ne vois pas exactement de qui il s'agit mais tu n'as pas non plus envie de jouer au qui est-ce à ce moment précis. C'est plutôt dingue car tu as cet impression de pouvoir tout dire à Edwin sans être jugée, sans avoir peur de lui dire et ça, il faut avouer que c'est bien rare avec toi.

Tu n'es pas réceptive aux chatouilles mais le fait de voir qu'Edwin se donne du mal te fait apparaitre un sourire franc, il y a même un début de rire. 

- Raté ! Je ne suis pas réceptive cher chevalier, mais bien tenté. Oh non, ne t'en fais pas, je préfère être ici plutôt que de me morfondre dans mon lit, très clairement.

S'il y a une chose dont tu es certaine, c'est que tu as bien trop pleuré.

241 mots ✔

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

18 janv. 2020, 15:57
 Terminé  Sans t'écraser les pieds.  L.C 
Il n'est pas jaloux de cet Alexei. Après-tout, il n'a aucune raison de l'être, il apprécie beaucoup que sa Princesse ai dans son entourage des personnes capables de la faire rire et sourire comme lui aimerait pouvoir le faire toute la journée sans en avoir les moyens. Ils ne sont pas de la même année alors la plupart du temps ils ne se voient pas durant la journée. En fait, il n'a presque pas d'ami de son année, réalise-t-il sans trop comprendre pourquoi. Ce n'est pas grave, les autres suffisent bien assez ou, en tout cas, le font pour lui. De toute façon il aurait un peu honte de montrer à ses amis la façon dont il n'arrive à rien en cours avec sa baguette, donc ça l'arrange aussi, d'un côté. 

-Roh, zut. Moi je le suis beaucoup trop, rit-il avant d'enchaîner : si jamais tu commences à te sentir mal n'hésite pas à me le dire.

Il la fait tourner à nouveau sans suivre, encore une fois, la musique qui, remarque-t-il, commence à faiblir. Une danse ce n'est pas très long, au final, c'est un peu dommage de ne lui en avoir offert qu'une mais elle a aussi des amis avec qui rester, pas que lui. 

-On dirait que tu vas devoir te passer de moi, Princesse, la chanson est presque terminée. 

Edwin Wellhister (14 ans, deuxième année)
"T'a Smaug sur son tas d'or et t'as Edwin sur son tas de rédacteurs"
- Isaac Powell

26 janv. 2020, 00:48
 Terminé  Sans t'écraser les pieds.  L.C 
- Ne t'en fais pas, je ne risque pas de me sentir mal pour le moment. dis-tu en souriant franchement. 

Tu es comme dans un monde à part, tu ne vois pas le temps passer. Pourtant, cela n'a duré que trois minutes mais c'était une vrai dose de bonheur : De la danse, de la musique et une conversation sans prise de tête, toute légère, ça fait du bien de temps en temps. Le début de la soirée se passe bien, c'est le principal.

En effet, tu as la chance de ne pas être chatouilleuse et cela peut avoir le don d'énerver ton frère quand il cherche à te faire taire suite à une de tes phrases ironiques bien sanglante à son égard, toujours dans le but de rigoler, bien évidemment.

- Moh, bon bah, je saurai quoi faire si tu n'es pas sage. dis-tu en tirant légèrement la langue.

Edwin est le premier à se rendre compte que le temps de la danse était sur le point de se terminer. Juste après un nouveau tour, tu lui réponds :

- Déjà ? Ah oui, tu as raison. dis-tu un peu déçue. Bon, je retourne vers mon cavalier, je te laisse faire de même ! A plus tard ! dis-tu, très contente.

Tu sais que vous vous reverrez, peut-être même encore au bal, qui sait. Tu rejoins Alexei et le bal continue.
FIN RP LILI
merci pour ce magnifique RP  <3

244 mots ✔

Quatrième année RP - Préfète InRP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.