Inscription
Connexion
3 nov. 2021, 21:35
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Pour les citrouilles, il y avait toujours eu deux équipes : la team "doux" et la team "fade". Jacob faisait définitivement partie de ceux qui considéraient le goût peu prononcé comme faible et "fade" et il approuva d'un mouvement de tête les dires d'Alexander : il fallait le pimenter, l'épicer, l'agrémenter de quelque chose de piquant pour que le légume orange prenne un tour intéressant. Ou de sucre, à la rigueur, le jus de citrouille échappant ainsi à l'absence de texture qu'il prêtait au légume orangé. Il approuva aussi d'un hochement de tête l'éloge du jus de citrouille que faisait Infini.

L'excès de citrouilles, "C'est la contrepartie des décos." commenta-t-il alors qu'ils se dirigeaient vers l'endroit de la table désigné par Max, dans le sillage d'Infini. Après avoir salué Alexandre et s'être assis - beaucoup de Gryffons peuplaient la table, certains attendant visiblement quelqu'un comme Gideon, d'autres avec leurs cavalières comme Alexandre, Redose ou James, il répondit aux interrogations citrouillesques d'Infini.

"C'est un peu une histoire de lassitude aussi ! Une fois le premier plat à la citrouille passé, tu n'as plus le petit piquant de la nouveauté... Et puis ces menus qui affichent tout ne laissent plus de place à l'inattendu."

La lassitude. Il ne savait pas dans quelle mesure il pourrait l'atteindre dans un autre domaine qu'alimentaire. Est-ce qu'il arriverait un jour à se lasser de voler ? Cela lui semblait hautement improbable. Pourtant, il lui semblait possible que si voler était son quotidien en lieu et place de marcher, il préférerait marcher. Parce que ce serait plus exceptionnel, ce serait différent. Et qu'il aimait cet aspect dépaysement, également.

Ce n'était même pas la répétition qui était gênante : lors des matchs de quidditch de l'an dernier en un sens l'arrivée des viffets se répétait : on savait qu'ils allaient apparaître à plusieurs reprises. Et on les attendait avec attention. Et on les suivait toujours avec la plus fine des concentrations. Parce que sans doute, on ne savait ni quand ni où ils apparaîtraient, ce qui rendait tout moins mécanique que ce menu qui fixait les plats, leur ordre et ces plats déjà posés sur la table. Voilà, il y était : c'était trop banalement prévisible pour être halloweenesque.

Et puis, la gourmandise était au moins autant dans l'envie du plat alors qu'on le sait chauffer, en train de se préparer, qu'on sait qu'il va arriver, dans l'attente que dans la dégustation in fine. Et là, avec cet étalage de plats d'emblée, une partie du plaisir était chipée. Mais il n'allait pas laisser des questions de citrouilles ternir les sourires.

"En parlant d'envies de changer... il vous est déjà arrivé de vouloir voyager ?" A défaut de l'atmosphère sombre et des craquements de patacitrouilles qui accompagnaient à merveille les histoires d'horreur, les quatre garçons attablés pourraient se servir de leur premier plat de citrouille de la grande et horrifique série des plats de citrouille en racontant des anecdotes de voyage ?

Et puis non, c'était Halloween, alors il allait commencer à raconter une anecdote de voyage d'une façon qui soit un peu effrayante. "La peur de ma vie... je l'ai eue en colonie. Mais tu t'souviens Infini ? On faisait du camping, j'étais en deuxième année, Infini en première. Imaginez-vous un peu, une tente avec quatre sorciers." Jacob étendit ses mains pour raconter. "Le sable de la plage sous la tente, alors qu'on crève un peu de chaud mais pas trop. La nuit, avec juste le bruit du vent et des embruns. Allongés, prêts à dormir. Et là..." Petit instant de silence.

"Un grand bruit."

"Vous ne devinerez ja-mais ce que c'était."

Il posa ses doigts sur ses lèvres en jetant un regard complice sur Infini : "Infini, ne dis pas, laisse-les deviner !" Une fois que ses camarades se seraient servis, il prendrait un peu de cette salade composée. Le petit temps au sommet du suspense lui offrant l'occasion de se servir avant de reposer son regard chargé de malice sur les yeux de ses camarades.

Jacob discute avec Max, Infini et Alexander à la table des Gryffons.

Reducio
Toujours : @Maximilian Volts, @Alexander Luben et @Infini Parker
Coucou rendu : @Alexandre Bellanger
@Edmund Dale : vu ton post (blblblbl). Avec Jacob en train de parler lui-même à la table la plus lointaine de Serpentard sachant que tu parles sans crier, je ne pense pas qu'il t'entende cependant.

Jacob, Jafini, MMG, Allez les Griffes ! (5ème année RP)

(présence fantôme)
3 nov. 2021, 21:37
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Dérapages
______________________________


Ce qui était bien avec Charlotte, c'était que les réponses ne se faisaient jamais attendre.
Elle était toujours surprise du débit de la première *ah non, flûte, deuxième maintenant...* année, mais aimait toujours autant l'entendre parler.
C'était comme si pour une fois, la grisaille dans sa tête dégageait pour laisser place à un ciel bleuté.

En entendant la Jaune lui annoncer qu'elle n'avait jamais parlé à Elowen, elle se posa de sérieuses questions sur l'état de la Bleue après le Dominion. *Elle a perdu un bout d'cerveau là-bas p't'être ?*
Honteuse de cette pensée, elle secoua vigoureusement sa tête avant d'effectuer une grimace. *Et si c'était à moi qu'elle avait fait un câlin ? Beeeerk.*
Elle n'avait jamais été très tactile, alors se faire sauter dessus et étouffer par une fille se prenant pour un calmar géant, ou tout du moins sa version moldue ? Très peu pour elle, merci bien !

Ses sourcils se haussèrent devant la comparaison de la Jaune, et elle ne put empêcher sa mâchoire de se décrocher pour sortir :

" Attends, t'as déjà touché un poulpe ? Autre que Livingstone, j'veux dire."


*Merlin. C'est pas des fausses rayures en maquillage pour imiter une bouche cousue qu'il m'faut, c'est carrément de la bonne bande adhésive.*
Ses lèvres se tordirent légèrement et elle fixa un point au milieu de la table, gênée.
En plus, elle venait clairement de comparer Elowen à un poulpe, donc à une algue bien gluante. *Su-per. Reste plus qu'à espérer que personne m'ait entendue...*

Heureusement, Charlotte embraya sur son costume de clown, lui donnant l'occasion de souffler un peu. *Même si elle va faire une remarque. J'le sens gros comme un Chaudron taille cinq...*
Elle retint un petit rire franc en écoutant le développement de sa camarade. Elle était vraiment trop mignonne, des fois !

"T'as raison, c'est plus agréable de s'déguiser en clown qu'en détraqueur ! En tout cas chapeau pour la planification ! J'me suis retrouvée hier à chercher des affaires dans ma malle qui pourraient convenir, j'te raconte pas l'bordel... J'ai même pas eu l'temps d'tout ranger avec un bon Failamalle..."

Elle fronça le nez en se rappelant l'état actuel de sa valise. Il faudrait vraiment qu'elle s'occupe de tout ça une fois le repas fini.

"Et toi ? Tu faisais quoi avec Eryne ? "

*Des claquettes irlandaises avec des palmes et un tuba, tiens !*

"Et ce maquillage qu'est pas confortable c'est toi qui a eu l'idée ? "

*Ah oui oui, j'me décerne la palme de c'te idée pourrie... Au moins, c'est bien fait.*

Secouant la tête pour éviter de sortir une autre énormité, elle renchérit avec un petit signe de la tête :

"Ouais, c'tait mon idée grandiose... Enfin, maintenant ça colle donc j'suis pas aux anges (logique c'est Halloween j'aurais pas été dans l'thème), mais Eryne s'en est bien sortie avec l'maquillage moldu !"
Elle s'arrêta un instant pour réfléchir avant de reprendre : "C'qui répond à ta question. L'année dernière, je... 'Fin on avait vite fait parlé d'Halloween." *Avant qu'tout parte en sucette.* "Donc j'm'étais dit qu'elle devait s'y connaître et j'lui ai demandé d'l'aide pour..." *m'peindre l'visage à la truelle* "...Me maquiller !"

Piquant à nouveau un morceau de salade dans son assiette, elle écarta de la main une chauve-souris qui semblait déterminée à vouloir manger son plat à sa place.

"Raaah, mais dégage sal'té ! Sinon j'te balance un Petrificus dans la tronche ! Ah. Nan, c'est vrai. J'ai pas ma baguette."


Un pincement au ventre la fit tourner son regard vers les portes de la Grande Salle. Son visage s'assombrit légèrement, tandis que la chauve-souris prenait plaisir à venir la narguer en voletant tout autour de sa tête. Par Circé, qu'est-ce qu'elle détestait être séparée de sa baguette !

Si seuuuulement @Charlotte Dwight pouvait avoir les sous-titres ! Mais pourquoi Alison pense-t-elle trop dans sa tête ? J'hésite entre pouffer et m'écrouler de rire sur ma table en relisant ce qu'elle pense ! XD Y'a qu'avec Charlotte qu'elle parle autant, j'adore ça !

Je ne lâche jamais rien. Quand je commence une barre de chocolat, je la mange jusqu'au bout.
3 nov. 2021, 23:41
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Théo n'était pas un grand fan d'Halloween, il préférait largement Noël et ressentait plus l'ambiance du sapin, d'offrir des cadeaux et de la neige qui embaumait le paysage que l'effroi de voir ses peurs, d'avoir des bonbons collés au dent et en réclamés aux voisins du quartier. Lorsqu'il était plus jeune et vivait à Londres, ses cousins l'avaient emmené dans les rues londoniennes de son quartier et cela n'avait vraiment pas été sa tasse de thé. Finalement, rester au coin du feu de cheminée, emmitouflé et chouchouté par ses parents était aussi une excellente idée. C'est pour cela qu'il ne s'était pas déguisé en ce soir du 31 octobre 2046, les esprits des morts hanteront quelqu'un d'autre pour cette soirée.

La Grande Salle était magnifique aux yeux de Théo, il n'avait jamais vu une aussi belle déco et après 2 ans à Poudlard, le niveau était déjà assez haut. Mais cette année, elle avait l'air encore plus merveilleuse. Le plus important dans cette soirée était bien sûr le banquet, ses talents de danse touchaient sûrement le plafond du niveau 0. Théo s'était donc installé confortablement sur l'une de ses places habituelle sur la table de Gryffondor à côté de Phoebe, qui était elle aussi en 3ème année. Il savait que le bal allait être lancé juste après ce festin mais s'asseoir sur une chaise et rire des déhanchés de ses camarades et de ses professeurs étaient aussi une très bonne activité tout autant divertissante que le slow avec son "crush" déguisé en citrouille.

« - Salut... Tu veux savoir pourquoi Halloween c'est génial ? »

Il avait des arguments bien convaincants à sortir à sa camarade maison. Il prit la cruche* de jus de citrouille et se servit un grand verre pour ensuite l'avaler d'une traite. Il remercia une nouvelle fois dans sa tête tout ce que faisait les elfes de maison pour préparer de si bon repas...

* ou broc, carafe, pichet mais ne commençons pas de débat
Désolé du petit délai @Phoebe Everhart

4ème année RP
"Je l'imagine faire cette tête en regardant Otis jouer."
3 nov. 2021, 23:48
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Oups ! Son cri avait tellement déstabilisé Noémie que celle-ci avait laissé tomber son assiette à terre. La petite blonde était partagé entre l'envie de rire et de s'excuser auprès de sa camarade, elle ne pensait pas lui faire aussi peur. Finalement un gloussement sortit d'entre ses lèvres tandis que sa camarade lui expliquait être déguisé...en sorcière ? Mais elle était déjà une sorcière, elle ne pouvait pas se déguiser ainsi, non ? Ce n'était plus un déguisement sinon. Arquant un sourcil, elle se demanda si sa voisine n'était pas en manque d'imagination et réfléchit à comment elle aurait pu se déguiser. Zoey la voyait bien se déguiser en figure historique barbante ou en personne qu'elle ne connaitrait pas. Alors que Zombie par exemple aurait été bien plus drôle. Et imaginer Noémie, la figure blanche, du sang partout et avançant en grognant était bien hilarant trouvait la petite, un rictus sur les lèvres.

-Ahah mais tu est déjà une sorcière du coup tu es déguisé en toi même ?

L'aiglonne rit de sa blague puis reprit, répondant à la question de la brune. Tout en riant encore.

-Euh oui tu peux dire ça ! T'aimes bien mes ailes elles sont jolies hein ?pépia-t-elle en se retournant.

Puis la blonde s'assit alors que la deuxième lui faisait une place. Par gentillesse et pour se faire pardonner de sa blague, elle aida à ramasser les morceaux d'assiettes cassés et les mit sur la table. Elle était davantage désolé d'autant plus que Noémie était en train de manger. Voilà donc qu'elle gâchait de la nourriture maintenant. La seconde année remplit donc deux assiettes de l'entrée, donna la deuxième à la "sorcière déguisé en sorcière" puis contempla son assiette avec avidité avant de plonger une fourchette dedans et de l'amener jusqu'à sa bouche. Ce que c'était bon de manger !

-Alors t'aimes bien Halloween ?


@Noémie Claire-Cornwell ^^

*Préfète inRP depuis septembre 2047*// Fiche Rp // -heart on fire-
3ème Année RP *2047-2048* 14 ans//color=#425770// Serdy en folie ! ♥
Tagada, tagada, Astrid est en feu ! Jae, DDM en or !
3 nov. 2021, 23:57
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Mécaniquement, Alexander suivit ses camarades jusqu’en bout de table. Fervent défenseur de la citrouille, Infini vantait les délices de son jus. S’il devait bien donner un point gustatif à la citrouille, ce serait effectivement le seul. Au moins, il ne le détestait pas et prenait même parfois plaisir à en boire. Particulièrement quand il n’avait rien d’autre sous le coude. Le sucre, sans aucun doute. Mais à choisir, un bon verre d’eau fraîche s’avérait bien plus commode. Lorsque son camarade proposa de faire un cocktail abominaffreux, le Gryffon se garda bien de dire que pour lui, le menu entrait déjà dans ces critères. Il n’allait pas passer sa soirée à se plaindre, il était là pour passer un bon moment. Il gratifia Finn d’un hochement de tête.

« Allez ! Par compte, comptez-pas sur moi pour y mettre la moindre cucurbitacée ! » Se saisissant d’un pichet imaginaire, il entreprit de remplir le verre de ses camarades. « Je vous présente mon cocktail spécial Halloween, le cocktail à l’air ambiant ! J’ai fait avec ce que j’avais, n’hésitez pas à vous plaindre à la direction en cas d’insatisfaction. » Ajouta-il, rieur, un signe de tête en direction de la table des professeurs.

Le procès de l’abominable citrouille de Poudlard étant provisoirement interrompu, le cinquième année du groupe décida de s’enquérir de leurs envies de voyages. Voyager ? Alexander aimait cela. Il partait souvent en vacances avec ses parents aux quatre coins de l’Angleterre. Ils étaient même allés une fois en France. La découverte de paysages radicalement opposés l’animait. Il avait appris qu’il n’était pas nécessaire d’aller à l’autre bout du monde pour cela. Même à Bristol, d’un quartier à l’autre, l’ambiance, l’architecture, les personnes, tout pouvait être à la fois si familier et si différent, nouveau, pour un garçon qui y avait pourtant toujours vécu. À plus grande échelle, l’Angleterre s’avérait être plus riche qu’il ne le pensait auparavant. Il avait vu la mer, senti l’iode et le vent frais, mais aussi sillonné nombre de forêts verdoyantes dont les arbres s’étendaient à perte de vue. Oui, Alexander voulait voyager.

Néanmoins, pas le temps de répondre, Jacob entama ce qui semblait être une histoire d’épouvante. Tirée de son expérience personnelle. Le Gryffon était captivé, et s’interrogeait sur la possible origine de ce bruit. Un bruit comment ? Un animal ? Il voulait être le premier à trouver, tentant tout ce qui lui passait par la tête d’une seule traite.

« Une mouette ? Non, quelqu’un qui s’est pris les pieds dans la tente ! Ou alors un loup ! Ça existe les loups des sables j’suis sûr ! »

Alexander fut rappelé à l’ordre par son estomac et jeta un œil en direction d’un menu qui traînait sur la table. Salade du Diable. Il espérait que celle-ci s’avère justement diablement divine. Il entreprit de se servir à son tour, mais une fois dans son assiette, le manque d’harmonie visuelle ne déchaîna pas son appétit. Ah, pour sûr, il aimait le orange. Une couleur stimulante, pleine de vivacité et de bonne humeur. Mais ce qui se trouvait devant lui n’avait rien de réconfortant. Il planta sans conviction sa fourchette dans un morceau de potiron et le porta à sa bouche. Aucune surprise, il en fallait plus pour réveiller ses papilles qui jugeaient insipide ce qu’il venait de goûter.

Alexander s'installe à la table de Gryffondor et discute avec Jacob, Infini et Maximilian


Reducio
@Jacob Tramontane, @Infini Parker et @Maximilian Volts

Alexander, 3ème année RP, #MMG, Loustic problématique & Gardien des Griffes Ardentes | #9B8127
4 nov. 2021, 02:37
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Victoire! Il lui avait dit son prénom! Il lui avait répondu! Son ravissement était tel que la troisième année avait envoyé dans un coin bien loin ce qu'elle avait voulu répondre à la Serpentard. "Non, c'était pas drôle". Tant pis. Peut-être qu'elle pourrait lui dire plus tard, si elle n'oubliait pas. Après tout, elle pouvait enfin accrocher un nom à ce visage fermé , et ce nom était Isaac. Elle opina du chef, son geste se faisant accompagner d'un sourire bien satisfait d'avoir enfin obtenue cette information. Et elle? Comment s'appelait-elle? A cette petite interrogation, Nélya lança une regard vers l'Ange, mais ne tarda pas à rediriger son regard vers Isacc. Elle n'avait même pas mémoriser son visage!

Comme à chaque fois qu'elle rencontrait quelqu'un, Nélya détailla le garçon un instant, un instant s'attardant, qui faisait se changer les secondes en minute. Ses cheveux, ses traits, son regard, la courbe de ses sourcils, elle tenta de se souvenir de tout ça en pour coller une image au prénom, mais dans son esprit, à l'évocation du Serpentard, elle voyait en premier deux iris violettes.
Elle finit par détourner son regard sur son assiette, où elle enroula à nouveau des pâtes autour de sa fourchette, lentement, et releva les yeux sur le plus grand.
Hé bah. C'était incroyable d'avoir des yeux de cette couleur, et l'adolescente, à présent que la question la plus importante pour elle était posée, laissa sortir une nouvelle question.

- C'est joli tes yeux. C'est des lentilles ou c'est tes vrais yeux?

La question se posait. Après tout, Sue lui avait dit qu'elle connaissait quelqu'un qui avait les yeux jaunes, alors pourquoi pas les yeux violets?
En attendant la réponse à sa question, la brunette enfourna une nouvelle fourchette, qu'elle mastiqua avec bonheur, en regardant le plus grande partie du temps l'adolescent peu loquace face à elle. Tiens, maintenant qu'elle y pensait, ce n'était pas la première fois qu'elle faisait face à des personnes qui n'avaient pas envie d'avoir de compagnie… Il y avait eut Ranya… Et Clémence… Et maintenant, Isaac. Et bien, il fallait juste espérer que cela se passe mieux avec qu'Isaac qu'avec ces filles.



@Isaac Powell
@Rhænys Hindellgards

Quand y'a des PBM, y'a la KAN qui s'en mêle !
quatrième année RP=14ans|#800000|Fanfare|Participez au Coucou Rapeltout|

ColorCODE: 800000
4 nov. 2021, 09:54
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Reducio
Image
Samuel s'en donnait visiblement à coeur joie. Il était fier comme un coq dans son costume extravagant. A moins que ce ne soit "fier comme une coquelette" ? Sa manière de se présenter sous le pseudonyme de Samièla lui tira un sourire. Samy avait toujours été très sincère, même dans ses blagues. Il mettait un point d'honneur à jouer son rôle jusqu'au bout. Sa toux enfin calmée, elle eu tout loisir d'observer les détails de la tenue de son ami. Elle remarquait tout juste cette canne pour le moins clinquante avec laquelle il se baladait.

Lorsqu'il reconnu avoir fait lui même son maquillage, elle marqua son étonnement :
« Ma foi, je ne te connaissais pas ce talent. Tu es toujours plein de surprise ! »

Elle se souvenait très bien d'Amelia, la soeur un peu plus âgée de Samy. Tout les deux étaient très proches et n'avaient que deux ans d'écart. Elina avait donc immanquablement croisé sa route à diverses occasions. Elle ne pouvait pas dire pour autant qu'elle la connaissait très bien. Amelia était plus réservée que son frère, mais, à l'époque, elle avait autant de succès auprès des garçons que son frère auprès des filles. Un trait de famille il fallait croire !
L'idée de passer plus d'une heure à se maquiller fit grimacer la sous-directrice. Elle ne se maquillait qu'en de très rares occasions, préférant utiliser son temps de manière plus productive. Passer une heure ou plus à ça lui semblait une perte de temps monstrueuse. D'un ton taquin elle lui confirma que cette idée lui semblait effectivement proche de l'enfer :


« Je te laisse tes pinceaux, tu en fera meilleur usage ! »

Elina porta instinctivement la main à l'une de ses oreilles pointues avant de répliquer :
« Comme si j'avais besoin de ça ! Tu sais très bien que les Poufsouffle sont toujours bien accueillis dans les cuisines. Avec ou sans oreilles pointues ! »

Un coup d'oeil à la chaise vide à côté d'elle lui appris que Kristen ne les avait pas encore rejoint. *dommage* Elle aurait bien aimé voir sa réaction face au déguisement de Samy. Enfin, il y avait toujours des réactions à observer. Enzo Lorenti, son plus proche voisin et nouveau professeur d'Astronomie, semblait encore un peu rouge de confusion. Samuel pouvait se vanter de lui avoir mis des étoiles plein les yeux ! Se penchant un peu vers Samièla, elle lui glissa sur le ton de la confidence : « Tu ne peux pas t'empêcher de taquiner les nouveaux collègues, hein ? »
Reducio
@Samuel Falkner, @Kristen Loewy, @Enzo Lorenti pour les mentions.

22 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤
4 nov. 2021, 09:58
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Wilson avait dit à Yesenia que ça tenu lui allait bien... Était-ce un vrai compliment ? Pas sur… En tout cas, il avait au moins eu le mérite de ne pas faire de remarque désobligeante et c'était déjà un grand pas venant de lui. Je m'étais rassise au côté de Wilson et j'observais la table des professeurs lorsqu'une voix familière avait l'air de nous saluer. Je m'étais retournée sourire aux lèvres pour voir de qui il s'agissait. Aliosus Nerrah. Vraiment, lui ici ? C'était bien la dernière personne que je m'attendais à voir ce soir. Je l'observais un instant, il n'avait même pas eu la présence d'esprit de revêtir un déguisement... Finalement j'avais vu juste, l'ancien préfet n'avait aucune notion d'amusement. Je me demandais même comment Yesenia pouvait être amie avec un garçon si peu joyeux. Enfin bon, ce n'était pas mes affaires.

- Bonsoir. Pas un mot de plus. Après tout, il n'avait pas eu un mot de plus pour Wilson ou pour moi.

- Wilson, tu peux me passer un peu de salade s'il te plait ? Elle est vraiment bonne !

Je n'avais pas voulu en dire plus à l'ancien préfet. J'avais l'impression qu'il était à l'origine de mon renvoi en tant que préfète ou du moins, qu'il était heureux de ne plus me voir porter l'insigne mais je préférais ne pas créer de scandale. Il n'avait qu'à m'en parler si il le souhaitait. J'étais même étonné qu'il ne soit pas redevenu préfet après moi puisque c'était bien son intention, non ? Le fait de penser à ma destitution me mettait un coup au moral et, je préférais ne plus y penser en détournant la conversion vers un autre sujet.

- Vous avez vu les profs ? Il y a Samuel là bas qui est habillé avec une robe, haha ! Trop drôle !
Kelly un tout petit peu en colère contre @Aliosus Nerrah donc elle change de sujet en parlant à l'ensemble de ses camarades. @Yesenia Cooper et @Wilson Kingson

Année 2047/2048 - 4ème année RP Créatrice des meilleures RP libre depuis la nuit des temps, sisi.
4 nov. 2021, 10:31
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
En entendant les confidences que sa cavalière lui faisaient sur ses allergies, Alexandre ne pouvait que confirmer intérieurement à quel point une existence sans pouvoir avaler le moindre chocolat devait être effroyable. Ils passèrent ensuite près de l'entrée pour rejoindre les tables et le garçon aperçut les camarades de son dortoir qu'il s'empressa de saluer d'un geste de la main. Bella le remarqua et l'interrogea à leur sujet. Il hocha frénétiquement de la tête.

"Oui, ce sont mes amis qui sont dans on dortoir ! Il y a Jacob, Alexander, Infini Max et Théo ! Oui, dans notre dortoir, on a un Alexandre et un Alexender, dès fois, c'est un peu bizarre ! On s'amuse bien tous ensemble ! Puis on s'aide quand on a des problèmes !"

Ou alors ils se chamaillaient à coups d'oreillers. Ou ils se faisaient des farces. Mais ça, ça se disait pas.

Sur cela, ils arrivèrent à la table et Alexandre tira une chaise avant de servir sa cavalière de manière fort courtoise. Elle en parut satisfaite et il lui sourit avant de s'asseoir à son tour et glisser une portion importante de tagliatelles à la citrouilles dans son assiette. Le gaçon sourit du toast porté et trinqua avec la jeune fille.

"Oui, à Halloween !"

Ils commencèrent à manger et Alexandre enroula les pâtes autour de sa fourchette avant de la porter à sa bouche. ses oreilles perçurent alors les voix proches de ses amis. Jacob et les autres s'étaient installés pas très loin d'eux et l'aîné avait l'air de raconter une histoire, mais il n'entendait que des bribes. De ce qu'il comprenait, ça parlait d'un séjour de camping. Ce devait être si chouette, ça. Lui, il n'était jamais parti en vacances nulle part. Avant Poudlard, il n'avait même jamais quitté Londres.

Néanmoins, son esprit se rappela de sa cavalière. Ce n'était pas poli de s'intéresser à d'autres personnes. Tout en écoutant la conversation, curieux d'en connaître plus sur ce fameux voyage, il tourna la tête vers Bella."

"Dis, tu es déjà sorti avec un garçon avant que je t'invite ce soir ?"

@Bella King

Et pour le petit espionqui écoute les conversations de @Hacob Tramonane] @Ingini Parker] et @Alexender Lubden

Troisième année de devoirs
Troisième année RP - années 47-48
Promotion 45-46
4 nov. 2021, 10:39
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Un banquet pour Halloween… L’idée, bien que sympathique, ne l’emballait pas plus que ça. Mais, après tout, il se dit que les professeurs allaient encadrer très fermement l’événement, et que le genre d’incident d’il y a 2 ans avait très peu de chance de se reproduire. Il fallait donc leur faire confiance.

Will avait alors choisi d’arborer un costume assez simple, qui ne lui prendrait pas beaucoup de temps pour se préparer. Son but, c’était avant tout d'être présent pour s’amuser. Il laissera le soin aux plus grands de faire peur aux petits nouveaux de première année, ils seraient bien plus doués et terrifiants que lui.

Après avoir enfilé son costume, il se maquilla le visage en une couleur jaune-orangée puis se fit quelques traits noirs par-dessus. Il réajusta sa capuche et ferma le zip jusqu’en haut du menton, s’appliquant pour que tout soit en place. Son reflet dans le miroir le fit exploser de rire, pour sûr qu’il serait beaucoup plus drôle que terrifiant.
*Nickel ! Allez, c’est parti.*

Reducio
Image


Arrivé à la Grande Salle, le garçon fut stoppé dans son élan par le fantôme de Rusard, qui le toisa du regard comme à son habitude. Il lui demanda, comme au reste des élèves il imaginait, sa baguette magique, ce à quoi le Serdaigle lui montra que ses mains étaient vides et que son costume n’avait de toute façon pas de poches. Et pour cause, Will avait dû se séparer de sa baguette dans les dortoirs, faute de pouvoir la ranger sur lui.

Non sans un grognement - de doute ou de mépris, qui sait - le spectre lui laissa finalement l’accès à la Grande Salle, qui grouillait déjà de monde. Et pour le coup, son costume se mariait parfaitement avec le thème des décorations de la pièce : de grosses citrouilles étaient suspendues un peu partout, sans compter les nombreuses guirlandes noires et oranges. Il aurait parfaitement pu se fondre dans le décor, s’il le voulait.

Cependant, il n’avait pas le temps d’admirer davantage cette sublime décoration. Le banquet était déjà bien avancé et il lui fallait trouver une place à la table des Serdaigle. Il ne savait pas si Raf’ était déjà arrivée aussi - Et si c’était le cas, difficile de la reconnaître d’aussi loin et surtout si elle s’était costumée - alors il entreprit de s’asseoir au plus près, juste à côté d’un groupe de filles qui semblaient bien trop absorbées par leur discussion et leur repas pour remarquer sa présence. C’était parfait, tout ce qu’il voulait, c’était manger en vitesse pour pouvoir ensuite se déplacer librement. Et, pourquoi pas, retrouver Zoey pour voir en quoi elle s’était déguisée.

@Rafaëla White

Nothing lasts forever :hearth_on_fire:
Elle avait ce don de tout rendre magnifique
🎵Le problème de la vie c’est qu’y en a qu’une🎵