Inscription
Connexion
4 nov. 2021, 19:19
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Reducio
Image
Samuel, ou Samièla pour quelques heures, ne pouvait décidément pas se départir de son air taquin. Il devait beaucoup s'amuser ce soir. Mais elle ne comptait pas pour autant lui laisser avoir le dernier mot. Avec un petit rire elle contre-attaqua :

« Je croyais que c'était le seul maquillage pour lequel tu t'était entrainé ? Tu imagine la réaction des élèves ? »

Lorsqu'il lui fit part de ses inquiétudes vis-à-vis des elfes de maison, elle retrouva un peu de son sérieux. Est-ce qu'elle se faisait des idées en imaginant que cela trahissait des inquiétudes plus profondes ? Peut-être, mais maintenant que l'idée l'avait effleuré, ce n'était pas si simple de la repousser.

« Tu les penses capables de t'interdire l'accès aux cuisines pour ça ? Même si tu le voulait, tu ne pourrais pas renier ta maison. Tu n'auras pas besoin d'oreilles factices. Mais si tu as d'autres inquiétudes, je pourrais toujours te prêter une des miennes. »

Ce n'était pas simple de prendre un poste de Directeur de Maison. Et peu fréquent, surtout à un si jeune âge. Elle était bien placée pour le savoir, bien qu'elle n'ai occupé ce post que très peu de temps. Elle se demandais bien quel genre de directeur il deviendrait. En l'entendant parler d'Enzo elle sourit :

« Devrais-je le prévenir avant qu'il ne soit trop tard ? ...La jalousie est un très vilain défaut Samy...èla. »

Elle se rattrapa de justesse, corrigeant le pseudonyme de la soirée de Samy. Aussi loin qu'elle s'en souvienne, il avait toujours aimé taquiner son entourage et elle le lui rendait bien. C'était un jeu entre eux. Mais comment savoir quand le jeu cédait la place à autre chose ? Elle n'avait pas de réponse à cette question. Elle ne saurait dire s'il flirtait consciemment ou si cela faisait simplement parti de son caractère. Sans doute la seconde option si elle en croyait ses souvenirs de scolarité. Elle était trop pragmatique pour se faire des illusions à ce sujet. Les illusions n'étaient jamais une bonne chose quand on en était la victime. Elle avait hésité toutefois, avant d'éluder la question. La sous-directrice ne voulait pas qu'un malaise se crée entre eux et elle espérait que cette courte hésitation échapperait à Samy.

L'arrivée de la directrice, annoncée par le rire cristallin de sa compagne, lui évita de se confronter à la panique d'un blanc trop parlant. Elina n'avait échangé avec Aude que très rarement, mais suffisamment pour réaliser que la sorcière n'était pas au mieux de sa forme. Quand bien même, elle semblait mettre beaucoup d'efforts à ne pas le montrer. Sybille lui demandait régulièrement de ses nouvelles. Même si elle entretenait toujours une relation épistolaire régulière avec sa mère, elle était bien placée pour savoir qu'Aude était de ceux qui n'aimaient pas inquiéter leurs proches. Elina pouvait bien lui rendre ce petit service. Elle savait combien elle comptait pour Sybille.
Les cornes nouvellement acquises de Kristen étaient une coïncidence amusante si l'on considérait qu'il suffisait de penser à elle pour "l'invoquer". La sous-directrice retrouva tout son sérieux quand sa supérieure s'enquit de la situation :


« Bonsoir Kristen. Aude. » Elle adressa un signe de tête à la française en guise de salutations avant de poursuivre à l'attention de la directrice : « Rien d'inhabituel. Quelques mécontents de devoir laisser leur baguette à la porte, mais tout le monde semble se faire une raison. »
@Samuel Falkner, @Krisen Loewy

22 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤
4 nov. 2021, 19:45
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Maintenant, le voilà en train de m'entrainer vers la table de Gryffondor.
Il s'installe à côté d'une jeune rousse : Ginny.
Elle est à côté d'Evie.
Il me lâche la main.
Je ne sais plus où me mettre.
Je m'assois alors à côté du jeune brun.
Je l'entends dire "aller, à la graille".
J'observe les autres tables et vois des personnes que j'ai déjà rencontré précédemment.
Cela me fait sourire de les voir.
Mais celui-ci disparait vite, à cause de l'action de Redose.
Le fait qu'il se soit assit à côté de Ginny me fait mal.
Il sait très bien ce qu'il y a entre elle et moi.
Pourquoi il me fait souffrir comme ça ?
Je n'ose plus le regarder.
J'observe la nourriture et ne prend rien.
Rien ne me tente, j'ai l'estomac retourné.
J'approche ma main de la nourriture mais ne prend rien.
Il me demande si je l'ai attendu longtemps.
- Ouais... à peu près quinze minutes.
Je souffle et lève les yeux au ciel.
On s'était donné rendez-vous et il est venu presque vingt minutes en retard.
Je me mets à toucher ma mèche de devant et me décide à prendre quelque chose sur la table.
J'avale une toute petite cuillerée de plat et pose mes mains sur mon ventre.
Je souffre mais ne le montre pas.
Même si je crois que Redose a remarqué quelque chose.

@Redose Omniak

Membre de la RASA | Membre de L'O.S.P.P.F.D - Allez voir Maëlle Apic
reine des chaussettes roses décorés avec des dessins de patates douces
je vis constamment avec une tranche de pain de mie dans la bouche
4 nov. 2021, 20:06
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 

Hannah, 13 ans
31 Octobre 2046 [Après-midi]
Grande Salle, Poudlard


Je me suis décidée à y aller, finalement. Mon cœur seul sait la raison de ce choix que je tiens secrète — car j' en ai honte. Je m'aventure dans les couloirs à l'heure prévue, en faisant bien attention à ne pas être transportée par ce flot d'élève qui me donne la nausée ; j'attends donc quelques minutes dans les escaliers. Par Aphrodite, que cela va être dur. Je e me suis pas déguisée, il ne faut pas pousser trop loin non plus. Je me suis laissée tenter par la Sobriété ; de toute manière, je me trouve déjà effrayante sans costume. Une fois que ces flots se sont calmés et qu'il ne reste que de rares élèves dans les couloirs, je descends. Je patiente quelques instants face au brouhaha qui me fait frissonner de dégoût, puis je rentre.

*Où est-elle ?* Dès que je suis au sein de la Salle-aux-mille-défauts, je chasse les pensées désapprobatrices concernant le bruit qui y règne. Je ne fait pas attention aux Semblables, ni au décorations installées pour l'occasion. Je tremble. Je préfère évidemment me dire que c'est la vue d'un tel nombre d'élèves qui m'arrache de tels tressautements — mon cœur aussi souffre de ces mouvances — mais je sais bien quelle est la vraie cause de ce supplice. Je m'avance vers la table des Rouges au lieu d'aller vers la mienne. Je sais où je dois aller, mais j'hésite — pas longtemps. *Où est-elle ?*

Mes yeux fouillent la table comme les mains d'un chercheur d'or dans une rivière. Je suis déterminée. La Volonté a pris le pas sur la Peur. J'ai les mes yeux que le chat dans la nuit profonde, je suis résolue à trouver le doux visage qui m'a convaincue de venir ici en sachant les fâcheux événements lors du bal d'il y a deux ans. Je suis résolue à trouver ce doux visage qui peuple mes pensées depuis plus d'un an. Je suis résolue à trouver ce doux visage qui m'arrache des sourires francs chaque fois que je songe à l'âme qui se cache derrière lui.

Soudain, je la vois. Ma timidité — maudite timidité — revient, comme pour me rappeler à quel point je suis vulnérable face à la venue de nouvelles sensations. Cela m'agace... Mais le bonheur de me voir si proche de mon but prend le dessus. Je m'avance, me rapproche vers elle — mon Cœur est à l'agonie — et je m'assois à côté d'elle.

« Bonsoir... » ; tel est le seul mot que je peux prononcer.

A cet instant, je sens mes entrailles gesticuler.

Plume de @Swann Rym, que dirais-tu de quelques Pas ?

deux univers en expansion
4 nov. 2021, 20:13
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Après avoir vu Saga se servir et s'être présentée, la dénommée Marine prit de quoi se remplir la panse. Alors que Saga détournait la tête vers l'entrée, son regard se posa sur les quatre gars qui venaient d'y pénétrer. Aussitôt qu'il l'aperçut, Jacob lui fit un signe de main, ce que Saga apprécia. Il avait toujours une petite attention pour la Gryffonne. Alexander quant à lui, lui adressa un beau sourire ce qui rappela à la jeune fille qu'il s'était proposé pour être son cavalier pour danser. Vicieusement, elle espérait que cette danse se ferait. Elle voulait vraiment voir son camarade danser, peut-être découvrirait-elle un de ses talents ? Cette pensée l'a fit sourire de plus belle.

Une fois les signes de mains et les sourires complices effectués, elle se retourna vers sa camarade. Et se fut à ce moment-là que l'estomac de sa toute nouvelle amie du moins elle l'espérait, se décida à faire des siennes et à gargouiller comme jamais. Stupéfaite de voir Marine rougir de gène, parce que ça se voyait bien qu'elle était gênée et baisser la tête n'aida pas Saga à retenir son rire. Elle tenta de reprendre sa respiration pour retrouver son sérieux, mais n'y parvint pas et à la place, laissa échapper son rire.

- Je suis désolée, mais ta réaction est trop mignonne !! Lui dit-elle en reprenant du mieux qu'elle put son souffle. Tu n'as pas à avoir honte, tu sais. C'est naturel et ça nous est tous déjà arrivé !
Si tu veux, je peux...
Et là, Saga se mit à faire un énorme rot, dans le genre bien bruyant mais bon, elle se moquait bien de ce que pouvait penser les autres. Tu vois, c'est la nature, tu t'en moques des autres, en plus tu ne peux pas contrôler ton ventre pour lui dire " Hey mon petit bidon, tu vas arrêter ton vacarme ! ". Dit-elle en modifiant sa voie. Bon, même si ça serait assez drôle !!
Au fait, tu attendais quelqu'un ? J'ai vu des amis qui sont un peu plus loin, je vais te les présenter et on va essayer de s'incruster ! Mais si tu ne veux pas qu'on reste, on leur dit juste bonjour ! Et si à n'importe quel moment tu ne te sens pas à l'aise ou mal et que tu n'as pas envie de leur parler, tu tires sur ma manche, ce sera notre signal pour partir.


Sur ce, sans attendre la réponse de la brunette, Saga attrapa sa petite mimine et l'a tira doucement en direction des garçons. Ils été concentrés dans ce qui semblait être une discussion forte intéressante. Et chose merveilleuse, aucun d'eux ne semblait l'avoir vu. Elle lâcha Marine et s'approcha à pas de loup derrière Jacob, lui agrippa d'un coup le dos et lui hurla boooouuuuhhh.

Fière de son entrée la Gryfonne s'installa vers les quatre mecs et faisant signe à Marine de venir près d'elle.

- On voulait savoir si on pouvait s'incruster avec vous ? Plus on est fou plus on rit non ?!
Au fait, je ne suis pas sûre de savoir vos noms à tous les deux, moi, c'est Saga et voici mon amie Marine !!

Saga littéralement attendrit par @Marine Baylacq et va s’incruster dans le groupe de @Jacob Tramontane; @Alexander Luben; @Maximilian Volts et @Infini Parker

J'espère que ça ne va pas stresser Marine, dis le moi sinon. Mais plus est fou plus on rit, ça peut être assez chouette je pense !
En espérant ne pas vous déranger les garçons, dites le moi sinon;)

2ème année rp, une petite fofolle qui apporte du pétillant dans votre vie !
4 nov. 2021, 20:58
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Visiblement intéressée par le costume de vampiresse de Sarah Pridy, Aude se pencha en avant pour mieux l'observer. Elle agita sa main en souriant, mais les sorcières étaient un peu loin pour pouvoir engager la conversation. Kristen, de son côté, zieutait Elina d'un air circonspect. Elle semblait assez proche de Samuel Falkner... Ils étaient du même âge, après tout, mais elle ne pensait pas que Samuel fût le type d'une brillante sorcière comme la sous-directrice de Poudlard. Lui semblait très... extraverti, voire un peu simplet, tandis qu'Elina était généralement plus froide, très sérieuse, en tout cas. Et investie dans de grands projets. Quel drôle de couple formeraient-ils ! N'importe quoi.

Soudain, elle tourna les yeux vers Aude, qui finissait d'agiter sa main en direction de la professeure de Sortilèges. Est-ce qu'elle formait elle aussi un drôle de couple avec la Française ? C'était ce qu'on devait penser... Mais Aude était loin d'être simplette, elle ! Tout était si beau, chez elle. Si fort et si fragile à la fois... Et quels efforts faisait-elle pour garder le sourire en toutes circonstances !

Aude et Kristen partageaient le même talent pour faire semblant. La blonde avait toujours dû prétendre : prétendre ne pas être malade, prétendre être heureuse, prétendre ne pas s'inquiéter, prétendre encore... Prétendait-elle toujours aimer Kristen ? Pourquoi restait-elle ?

Comme par réflexe, Kristen posa sa main sur celle d'Aude et la serra, peut-être un peu fort.

« Quelque chose ne va pas ? lui demanda-t-elle discrètement. »

Kristen secoua la tête et desserra la main.

« Si, si... tout va bien. J'étais ailleurs. »

L'ancienne directrice de Beauxbâtons sourit gentiment et désigna Elina d'un mouvement de la tête. Elle avait répondu à Kristen, mais celle-ci n'avait pas vraiment fait attention. Il était question de baguettes... En remontant son regard, elle vit face à elle la porte d'entrée de la Grande Salle et se rappela qu'on y confisquait les baguettes de ceux qui n'avaient pas pensé la laisser dans leur dortoir.

« Oui, c'est mieux ainsi. Ne prenons aucun risque, répondit-elle à Elina. »

Toujours si solaire, Aude enchaîna, à l'attention des deux jeunes professeurs, sans se soucier de rien :

« Vous êtes si jeunes, tous les deux. J'imagine que vous avez étudié ici ensemble ? »


Kristen remarque vaguement un rapprochement entre Elina et Samuel et s'interroge sur son propre couple. Elle répond à @Elina Montmort, tandis qu'Aude s'adresse à @Samuel Falkner et elle.

Nécromancienne - Mère du dragon - Détentrice de la Baguette de Sureau et du Retourneur de Temps
~ if i wasn’t a narcissist i wouldn’t like me either ~

@Mentionnez-moi pour activer le Tabou
4 nov. 2021, 21:03
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
A priori le repas n'était pas au goût de Lia vu la tête qu'elle laissait paraître. Elles avaient au moins un point commun. Thaïs faisait faire des tours à sa fourchette dans son assiette, des S, des 8, des zigzag... Autant dire que la soirée allait être long et pauvre en mets délicieux.... Si seulement des gaufres pouvaient faire leur apparition... Même du pain, juste du pain.

Thaïs entendit un camarade discutait avec Pauline. Elle était connue. Elle était tellement gentille, que tout le monde devait l'apprécier. Elle a toujours le sourire au lèvre. Thaïs le regarda du coin de l'œil vite fait, puis se replongea dans son repas. Ce soir il allait y avoir une grande quantité de reste pensa Thaïs.

Thaïs tenta de dérider sa voisine d'en face en lançant la discussion. Et puis, ça permettrait que la soirée passe plus vite.

"-À priori, le repas n'est pas vraiment à ton goût ? La citrouille ce n'est vraiment pas ma tasse de thé... Potimarron ça peut passer et encore. Mais la citrouille apart pour décorer les paliers ça ne devrait pas exister.... "Dit Thaïs en faisant la grimace.

" - En quelle année es tu déjà ? Il ne me semble pas t'avoir trop croisé...."



@Pauline Jackson et @Lia Foster voilà voilà. Lia ta discussion intérieure me fait délirer !!

"En vérité, le chemin importe peu, la volonté d'arriver suffit." Albert Camus
#2a827c - -
4 nov. 2021, 21:34
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Les deux adolescents discutaient à présent sur les activités qui se passaient dans leurs dortoirs respectifs. Des petits banquets ? De quel genre ? Dans le sien, ils étaient plus à s'envoyer un oreiller pour récupérer des chocogrenouilles. En revanche, l'idée des défilés de mode lui plaisait moins. quelle idée que d'exhiber ses vêtements ! C'était bien une lubie de filles. Lors de sa conclusion, le garçon s'exclama, légèrement moqueur :

"Non, c'estle nôtre, le meilleur !"

Peu après, les jeunes gens s'attablèrent et commencèrent à déguster le repas servi. Les tagliatelles enroulées autour de sa fourchette étaient absolument délicieuses. Son regard tourna un bref instant vers la salade du diable. Il la goûterait peut-être malgré tout. Ce serait du gâchis de ne pas tout essayer.

Pendant le repas, dans l'idée de faire la conversation, Alexandre improvisa un sujet avec la première idée qui lui vint. Est-ce que Bella était déjà sorti avec un autre garçon ? Il regretta en la posant sa question. C'était peut-être un peu maladroit. La jeune fillese mit à rougir et avoua être sorti avec un autre élève de sa maison. Un certain Ash. Cela ne lui disait rien.

"C'était y a longtemps ?"

Il rougit à son tour en entendant la question lui être renvoyé et poussa un faible soupir.

"L'an dernier. je suis sorti presque un an avec une fille de Serpentard en seconde année. Mais elle est partie pendant l'été. Sans me donner une seule explication."

Son coeur se serra à cette pensée. Pourquoi n'avait-elle pas au moins envoyé une lettre pour lui annoncer son départ ? ne le méritait-il ? Il ne s'était pourtant jamais mal comporté avec elle. Il s'était soucié de son bien-être, de la rendre heure... Le garçon reprit son verre et avala une longue gorgée de jus de citrouille avant de répliquer un peu durement :

"C'est vraiment un comportement de lâche que d'abandonner quelqu'un comme ça."

Comme une certaine personne avait osé faire avec sa mère et ne cessait de répéter le schéma selon ce que sa tante avait pu lui apprendre cet été. En tous les cas, lui ne se comporterait jamais d'une telle manière et assumerait toujours ses actes, même les moins reluisant. Pas question de se montrer lâche. Après tout, il était un Gryffondor, non ?

@Bella King

Troisième année de devoirs
Troisième année RP - années 47-48
Promotion 45-46
4 nov. 2021, 21:53
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
post précédent

Je suis mes camarades de dortoir jusqu'à l'endroit que j'avais désigné, en les écoutant faire une analyse des citrouilles. Pour ma part, je n'ai pas d'argument à proposer : je trouve cela trop fade, et le menu me paraît trop répétitif. Des citrouilles, des citrouilles et (étonnamment) encore des citrouilles ! J' aurais préféré un banquet de sucreries, mais à Poudlard, on ne peut pas aller demander des friandises à ses voisins.

Voyager... J'aime beaucoup cela. C'est un synonyme de vacances pour moi, et cela signifie donc que je peux oublier la magie pendant quelques jours. Cependant, je voyage de moins en moins : mon grand-père n'est plus là pour m'emmener en France, Mère préfère rester à Salcombe, et Père a une vision très réduite de l'Europe. Selon lui, elle se limite au Royaume-Uni et à Munich, la ville dont sont issus nos « illustres ancêtres ».

J'écoute avec attention l'anecdote que raconte Jacob. J'ai toujours aimé les histoires effrayantes et les films d'horreur. Pourquoi ? Je ne saurais pas le dire. Ce frisson dans le dos en entendant des anecdotes horrifiantes, cette peur qu'il y ait un quelconque monstre près à surgir sous mes yeux, sont une sensation extraordinaire.

Je réfléchis à ce qui a pu effrayer Jacob : peut-être le clown de Ça ? Non, ça ne me paraît pas possible : je sais que les vampires, les loups-garous, et autres créatures existent, mais on ne m'a jamais dit que les antagonistes de films d'horreur sont réels.

Je jette un œil à l'entrée : une salade du Diable. De la citrouille, du potiron et des carottes... Ce ne sont pas mes légumes préférés, mais il n'y a rien d'autre à manger. Sans conviction, je me sers, tout en réfléchissant à la raison de la peur de Jacob. La proposition d'Alexander me semble tout à fait crédible. Très intéressé par l'histoire qu'Infini poursuit, je laisse de côté ma fourchette sans faire attention au morceau de potiron qui menace de s'écraser par terre.
Un vrombissement énorme ? Serait-ce une abeille mutante, ou peut-être un lion ? Non, je ne crois pas qu'il y en ait en France.

Soudain, je crois avoir compris.

« Une voiture, peut-être ? Ou un bateau ? »


Je me rappelle qu'il m'est déjà arrivé une histoire semblable. Avant mon arrivée à Salcombe, je n'étais jamais allé à l'école, et ne connaissais pas les Moldus. Lorsque j'étais allé pour la première fois dans une station de ski en compagnie de mon grand-père, j'avais été terrifié par la technologie omniprésente dans la vie des Moldus, et leurs moyens de transport étranges. L'atterrissage d'un hélicoptère m'avait effrayé : je croyais avoir affaire à une créature magique non identifiée et potentiellement dangereuse.

L'arrivée de deux Gryffondor interrompt mes pensées. Il me semble que je ne leur ai jamais adressé la parole... ou que je les ai tout simplement oubliées. Ma mémoire a toujours été digne de celle d'un poisson rouge.

« Moi, c'est Max. »

Maximilian discute avec @Infini Parker, @Alexander Luben et @Jacob Tramontane, et se présente lorsque @Saga Jones et @Marine Baylacq arrivent.

#MMG | color=#666666
4ème année RP, filière Sport et soins| Parrainage
5 nov. 2021, 01:12
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
O.C - E.D - O.C - L.N - S.P - E.D - O.C - L.N - A.N - E.D - O.C - E.D - O.C - E.D - O.C - L.G - J.W - J.T - O.C - E.D - O.C - E.D - O.C - E.D - O.C - C.RA - O.C

Orphéa écouta le monologue d’Edmund. Le long monologue. Le très long et véridique monologue d’Edmund. Les oreilles de Ginger devaient siffler fort. Bien fait. Elle la chercha des yeux la Gryffondor, sans succès. La salle était désormais bien remplie et un brouhaha emplissait la pièce, les discussions fusant dans tous les sens.

Puis les choses semblèrent se dérouler au ralentit pendant quelques secondes. Le garçon planta ses yeux dans ceux de la brune, en profitant pour glisser une mèche de cheveux rebelle. Ce n’était pas désagréable, au contraire, mais étrange. Cette proximité inhabituelle alors qu’il se connaissait si peu n’était pas anodine. La jeune fille doutait qu’il s’agisse de drague. Quoi que… Elle rougit légèrement, malgré elle. Puis son esprit reprit le dessus. Est-ce que draguer ouvertement Edmund énerverait Leo ? Peut être ? Cette idée avait elle aussi traversée l’esprit du Serpentard ? En tout cas il avait mijotait quelque chose, elle en était sûre.

« J’imagine que tu as quelque chose en tête, demanda-t-elle en affichant son sourire le plus charmeur. Quoi que ce soit, si ça peut pourrir la vie de Ginger, je marche »

Elle espérait simplement que la chose en question n’impliquait pas de blesser Jacob. Son égo en avait prit un coup, mais elle appréciait le Gryffondor. Sincèrement. Elle ne voulait en aucun cas le faire souffrir. Glisser des pastilles de gerbes dans le jus de citrouille de Leo pouvait tout aussi bien fonctionner comme petite vengeance personnelle.

@Edmund Dale
Dernière modification par Orphéa Cooper le 30 nov. 2021, 19:09, modifié 1 fois.

Cinquième année RP, filière Sciences
Elue Star des cachots et Romantique 2047
5 nov. 2021, 01:28
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
La tirade de Lancelot ne laissa pas Magdaléna indifférente. Bien sûr qu'elle était convaincue de l'utilité des potions pour tout sorcier qui se respecte, mais l'entendre dire par quelqu'un d'autre était toujours plaisant. *Reste à le faire rentrer dans la caboche de certains...*, songea-t-elle. Toutefois, attentive aux paroles de son voisin de table, elle crut y déceler une forme de... regret peut-être ? Sa curiosité fut piquée mais la table d'un bal d'Halloween n'était franchement pas le lieu idéal pour le questionner plus en avant. *Une autre fois...*

Voyant qu'il s'excusait pour sa tirade, la jeune femme le rassura d'un sourire et elle répondit à sa demande:

- "Je serais ravie de passer au tutoiement, Lancelot. Ca sera plus simple, effectivement." Puis, ayant pris une gorgée de jus de citrouille, elle revint sur ses paroles en balayant la salle du regard: "C'est vrai qu'ils ne sont encore que des enfants et c'est mieux qu'ils gardent un peu d'insouciance face au monde. Même si, avec les événements récents, une bonne part de cette légèreté a disparue. Et, honnêtement, si certains de mes premières années m'annoncent que leur but dans les potions, c'est de maîtriser Lissenplis pour pouvoir éblouir tout le monde au prochain bal... ou la potion de Babillage pour le 1er avril prochain... eh bien j'en serais heureuse. Bon, bien-sûr, si il s'avère qu'il y a le prochain Glover Hipworth dans la promotion de cette année, je ne dis pas non !"

Elle termina sa tirade sur un éclat de rire dans une tentative d'éloigner l'ombre du Dominion. Elle n'avait pas vraiment envie de se pencher sur les derniers événements en question, pas ce soir. Les évoquer, c'était déjà prendre le risque de plomber singulièrement l'ambiance, ambiance déjà fragile au vu des événements - là encore - du dernier bal. Constatant l'arrivée de Kristen et d'Aude, toutes deux déguisées, Magdaléna se dit qu'il était maintenant possible d'attaquer leur entrée sans paraître trop impolie et le fit, en prenant soin d'écarter tous les morceaux de rabiole qu'elle pouvait identifier.

- "Bon appétit !", dit-elle à ses voisins avant de prendre une première bouchée. Puis, ayant eu quelques instants pour songer au passage sur les moldus, elle essaya de se rappeler ce qu'elle savait du statut de sang de Lancelot. *Pas grand chose. A minima intéressé par les moldus : je partirais sur sang-mêlé ou né-moldu...Mais je peux clairement pas lui demander ça, comme ça...* Mais elle reprit : "Vous... tu as fait un choix plutôt courageux... La place de professeur d'étude des Moldus n'est pas forcément une place très confortable en ce moment... Concernant les moldus en eux-mêmes... il y a des... idiots dans les deux mondes malheureusement. La présence ou l'absence de magie n'est pas un critère... Je suis née-moldue et mon grand frère, moldu lui, est probablement la personne la plus tolérante que je connaisse. Et... j'ai déjà eu un bon quota de sorcier qui ne lui arrivait pas à la cheville sur ce point." Nouvelle bouchée, qu'elle prend le temps de savourer, avant de demander : "Et toi ? Tu as... des frères et sœurs ?" *Magda... décidément, ta curiosité te perdra*

@Lancelot O'Lake