Inscription
Connexion

26 mai 2022, 23:21
K.O.  + 
Samedi 31 mars 2046
Avec @Jenna Cobain

Il faisait beau et surtout, il faisait chaud. Le printemps était une saison qu’appréciait particulièrement la jeune fille, pour sa douceur et sa beauté. Elle profitait de la légère brise pour se rafraîchir dans un coin du parc, tout en relisant une énième fois son manuel de potion avancé. L’année était presque terminée, et même si elle le connaissait déjà presque par cœur, elle tenait à prendre de l’avance sur le programme de quatrième année. Juste au cas où. Et puis se trouver seule dans le parc lui permettait de s’éloigner de toutes ses conversations pesantes qui tournaient toutes autour du dominion. Bien sûr Orphéa s’y était intéressée, et elle était plus que soulagée que Jacob en soit revenu intact. Mais la vérité, c’est que cette année avait été vraiment nulle, et qu’elle avait besoin de tourner la page. Elle espérait d’ailleurs que le Gryffondor souhaitait également laisser derrière lui cette aventure, et qu’ils pourraient le faire ensemble. Comme un couple. Elle avait la sensation que ses sentiments étaient réciproques et elle comptait bien confronter le garçon. Elle ne savait pas quand, mais elle ferait. Elle ne voulait pas commettre la même erreur qu’avec Ethan, et tourner autour du pot pendant des mois. Maintenant, elle était mature, et elle devait assumer ses sentiments. Il n’y avait pas de honte à avoir. Mais pour l’instant elle préférait le laisser seul, retrouver ses marques après le traumatisme qu’il avait vécu. Et la Serpentard avait ses propres blessures à panser. Cela faisait un peu plus d’un an que son grand-père avait disparu, et les cauchemars étaient de moins en moins présents, elle ne pouvait s’empêcher de se questionner sur un tas de choses. Notamment sur l’efficacité de la magie face aux armes moldus. Elle avait retourné la question dans tous les sens, et la conclusion restaient toujours la même : la magie était inefficace contre eux. Le seul moyen de se défendre était donc d’utiliser des moyens moldus. Elle savait qu’à Poudlard elle ne risquait rien. Et le fait d’habiter dans une maison recluse à plusieurs kilomètres d’une petite ville perdue au fin fond de l’écosse, ou la majorité des gens étaient seulement de passage dans l’espoir d’apercevoir « Nessie » l’aidait à rester relativement sereine concernant sa sécurité. Mais elle ne pouvait s’empêcher d’y penser régulièrement. Un jour, elle ne serait plus au château, et elle ne serait plus chez ses parents. Et si la magie était inefficace, elle devait trouver une technique moldu pour se défendre. Alors qu’elle pensait à tout cela en même temps, elle aperçut Jenna en plein entraînement de boxe. Elle écarquilla les yeux, dépitée de ne pas y avoir pensé plus tôt. Bon certes, la boxe ne pouvait rien contre les armes, mais c’était un moyen de se défendre comme les autres, et il ne nécessitait pas de magie. La petite brune se leva, rangea précipitamment ses affaires dans son sac avant de se diriger à grand pas vers sa camarade. Elle n’avait pas vraiment la tenue la plus adaptée à la pratique du sport, mais au moins, elle n’était pas en jupe.

« Salut Jenna, lança-t-elle en essayant de savoir si elle dérangeait avant d’aller plus loin. Tu crois que tu pourrais m’apprendre quelques ... trucs de boxe ? »

Quatrième année RP, filière Sciences
Elue Star des cachots et Romantique 2047

19 juin 2022, 18:51
K.O.  + 
Comme tous les samedis matin elle s'était levée tôt, le sommeil c'est pas son truc et ça ne l'a jamais été. Bébé déjà elle ne dormait pas beaucoup au plus grand désespoir de sa mère, elle passait ses nuits à pleurer ce qui réveillait à chaque fois les autres membres de la fratrie. Toujours la dernière endormie et la première levée alors elle avait pris l'habitude d'aller dehors, dans le jardin pour ne pas réveiller les autres. Cette habitude elle l'avait gardé à Poudlard. A 6h30 le couvre-feu prenait fin et la jeune Cobain sortait de sa salle commune pour se diriger dans le parc qui était disponible à partir de 7h. C'était apaisant, il n'y avait personne à cette heure-ci. En général elle restait là jusqu'à 8 heures, là elle allait prendre son petit-déjeuner dans la Grande Salle puis elle s'occupait une bonne partie de la matinée à prendre soin de Tresya ou à parler avec des plantes.

Le samedi après-midi était en revanche bien moins calme, elle en profiter pour s'entrainer à la boxe bien qu'il n'y ait point de matériel adéquate au château. C'était son sport favori, elle le pratiquait depuis son plus jeune âge. Ses parents l'avaient inscris pour parvenir à contrôler ses émotions fortes car Jenna a toujours était très colérique et impulsive. Elle était en tenue de sport moldue et s'était bandé les mains avec des bandes de boxe, c'est plus discret que des gants de boxe. Elle allait généralement vers le fond du parc pour ne pas trop être vue ou dérangée. Pour elle la boxe s'était son défouloir, son moyen de se libérer de toutes ses émotions et pensées négatives, ce n'était pas un but pour se battre avec les autres, loin de là. Elle avait rembourré un vieux coussin avec du sable qu'elle avait trouvé et avait réussi à le consolider pour s'en faire un petit sace de frappe portable. Pas sûre que l'école aurait accepté qu'elle emporte avec elle son punchingball.

Alors qu'elle se défoulait sur son sac de fortune elle entendit une voix féminie l'appeler. Qui pouvait bien la déranger ? Elle avait horreur de ça, elle voulait juste qu'on lui fiche la paix le temps qu'elle se défoule. Mais là c'était différent car elle reconnue cette voix. Ce n'était pas n'importe qui, c'était Orphéa, une camarade de classe de la même maison qui l'avait aidé plusieurs fois. On pouvait même dire que Jenna l'appréciait beaucoup alors qu'à part leur coupe de cheveux elle ne se ressemblaient en rien, deux personnalités opposées. Jenna leva un regard interrogateur sur son amie et fit très surprise de sa demande. Oprhéa ? Faire de la boxe ? Elle avait du mal à l'imaginer ainsi mais pourquoi pas après tout...

"Salut, pourquoi pas... "-elle prit un instant pour l'observer un peu mieux."T'as l'air plutôt musclé, tu fais du sport ? Et ça va dépendre de pourquoi tu veux en faire. J'ai pas envie d'm'attirer des ennuis alors si c'est pour apprendre à t'battre j'suis désolé mais ce sera non."

#TheNobleHouseofCobain-Lewis
La vie c'est comme dans la boxe, en 4 mots : avance, encaisse, esquive et progresse.
ChocoG ~ Fiche réputation ~ Marraine

29 juin 2022, 23:59
K.O.  + 
Orphéa remarqua bien à la tête de sa camarade qu’elle n’avait visiblement pas une tête à faire de la boxe. Si temps est qu’il y ait réellement un physique pour faire de la boxe. Mais elle imaginait bien que sa petite taille et sa silhouette mince ne laissait pas supposer qu’elle soit réellement capable de combattre qui que ce soit. La jeune fille avait plutôt un physique à faire, de la danse, ou un truc dans le genre. Quoi que. La petite brune n’était pas non plus assez souple pour cela. Mais peu importe. Elle s’étonna de la question de Jenna. Quel pouvait bien être l’intérêt d’apprendre à boxer si ce n’était pas pour se battre ? S’il s’agissait juste de se dépenser, on pouvait courir, tout simplement. Mais la Serpentard voyait où elle en venir. Elle ne souhaitait pas lui apprendre à boxer si elle comptait déclencher des bagarres par la suite. Ce qui était loin d’être le cas. La troisième année n’était pas du genre à provoquer des conflits, et avait même tendance à les fuir. Surtout si elle savait qu’elle ne pouvait pas gagner. Et Orphéa ne se faisait pas d’illusions, dans un combat à mains nues, sa petite taille jouait contre elle, et a moins de jouer la surprise, elle partait automatiquement perdante.

« Pas trop depuis que j’ai arrêté le Quidditch, mais j’essaye de rester en forme, avoua la jeune fille à sa camarade. Ce n'est pas vraiment pour me battre. C’est pour pouvoir me défendre. Enfin me défendre sans ma baguette. Enfin, c’est un peu pareil que de se battre, mais je ne compte pas provoquer de bagarre ou un truc dans le genre si ça peut te rassurer »

Quand on se défend, on participe techniquement à une bagarre. Mais la Serpentard espérait sincèrement que Jenna comprendrait. Après tout, on allait elle aussi la déposséder de sa baguette pour la durée des vacances scolaires. Et même si elle n’avait pas les mêmes traumatismes qu’Orphéa, cela la perturbait certainement de devoir s’en séparer. Jusqu’à présent, les élèves avaient toujours eu leur baguette avec eux, même en vacances alors qu’ils n’avaient pas le droit de l’utiliser. Pourtant, même si elle n’utilisait pas énormément sa baguette en comparaison à ses camarades, la jeune fille se sentait triste de devoir la laisser à des inconnus. En colère presque. Ce n’était pas juste. Même si elle avait de grosses lacunes, et que sa magie n’était pas très puissante, elle se sentait rassurée de l’avoir avec elle. Ou juste à proximité. Elle était à elle, et sans, la petite brune se sentait… à poil. C’était ce qui décrivait le mieux ce qu’elle ressentait en imaginant son quotidien sans sa baguette.

Quatrième année RP, filière Sciences
Elue Star des cachots et Romantique 2047