Inscription
Connexion

5 août 2022, 10:03
Une bavboule, ça roule
Dimanche 16 Septembre 2046,
Avec @Constance Nelson,
Salle commune des Poufsouffle, (puis parc)
Deuxième année.


Le mois de septembre est définitivement chargé cette année et encore une fois, je me dois de passer dans la serre en me réveillant pour essayer de réanimer mes plantes qui sont en grande détresse depuis l'été. Aujourd'hui, le soleil frappe la salle commune avec vivacité et me ravive. Après avoir fait ma besogne, je me prends à lézarder dans la salle commune. Après tout c'est dimanche et il y a peu de monde par ici encore. J'aurais bien apprécié passer la journée avec Deryn, Lily ou Alison mais une étrange flemme me prend et je reste scotchée sur un canapé.

Pourtant, la subite apparition d'une jeune personne dans la pièce me fait comprendre que je ne vais pas avoir une matinée tranquille. Et j'en suis heureuse ! Je me redresse alors doucement en la voyant arriver... Peut-être un peu perdue comme les nouveaux peuvent l'être et je décide de me relever un peu pour pouvoir m'approcher. Elle a l'air plutôt sympa et je trouve que rencontrer de nouveau camarades est réellement une belle idée.

Alors, je m'étire hors de mon fauteuil et je m'avance vers celle avec qui je vais certainement passer un petit moment. Je m'approche d'elle et je lui fais un grand sourire.

- Coucou ! Tu t'appelles comment ? T'es nouvelle par ici ?

C'est vrai que je ne l'avais jamais vu avant. Mais peut-être que je n'avais pas fait attention... Toutefois, cela m'étonnerait qu'elle soit dans mon année. Non. C'est même impossible, je connais toute ma promotion depuis un bon bout de temps.

J'espère que cela te convient comme début ! Désolée d'avoir tardé...

Poufsouffle Vult !! / Bôs débilus / RASA / Fan de Will et Sarah
3e année RP / Capitaine des Hel's Angels / #804000
"Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin" #PouffyFamily

6 août 2022, 00:00
Une bavboule, ça roule
Aujourd'hui on était dimanche, jour de repos chez les moldus comme chez les sorciers. Constance s'était réveillée ni trop tôt ni trop tard, ni la première ni la dernière d'ailleurs. Entendant la respiration régulière de camarades encore au pays des rêves, elle regarda le plafond quelques minutes. Elle pensait à la journée à venir. Cela faisait pile deux semaines qu'elle était arrivée en ces lieux et depuis, elle s'était concentrée sur la découverte des lieux, en tâchant de ne pas se perdre – ainsi jusqu'ici, elle avait surtout repéré les lieux principaux – et les cours. Lorsqu'elle avait un moment, elle lisait – il y avait une petite bibliothèque dans la salle commune qui évitait d'aller jusqu'à la Grande Bibliothèque de l'école – ou rédigeait quelques lettres (à destination de ses parents, ses deux meilleurs amis moldus qu'elle avait 'laissé' et ses grands-parents). Parfois, en journée, elle retrouvait Erin l'espace d'un instant et elle échangeaient sur leurs vies dans leurs maisons respectives – Erin ayant été répartie à Serdaigle. Mais, même si elles s'entendaient très bien, la rousse faisait en sorte de s'intégrer dans sa maison et Constance pensait que ce serait une bonne chose qu'elle en fasse autant de son côté... D'ailleurs, la châtaine s'était dit qu'aujourd'hui, s'il ferait beau, elle proposerait à ses camarades de Poufsouffle d'aller se promener dans le parc. « Et s'il fait moche, on pourra toujours faire un jeu de société ! » pensa-t-elle, ravie de son idée. Se relevant, elle enfila un gilet, ses pantoufles et sortit du dortoir discrètement.

La porte de la salle commune était entrouverte. Elle la poussa discrètement, ses yeux s'habituant à la vive luminosité, contrastant avec la douce pénombre du dortoir. Resserrant par réflexe les pans de son gilet d'une main, elle glissa une mèche rebelle derrière son oreille. La pièce, qu'on appellait 'Petit Salon', était habitée par une douce lumière qui parvenait du puits de lumière qui trouait le plafond, éclaboussant le parquet et le mobilier. Le salon était silencieux, vide apparemment... Elle s'avance alors dans la pièce silencieuse, se disant qu'elle avait bien envie d'un petit thé lorsque...

-Coucou ! Tu t'appelles comment ? T'es nouvelle par ici ?
Constance sursauta à moitié, elle ne l'avait pas vue d'entrer de jeu, en arrivant dans la pièce – apparemment, elle ''n'avait pas les yeux en face des trous'' ce matin... La jeune fille qui lui faisait face était blonde avec une frange, le visage souriant et avenant, de grands yeux curieux gris-bleu la dévisageant.
-Bonjour ! Excuse-moi je ne t'avais pas vu... elle lui rendit son sourire. Je m'appelle Constance et toi ? C'est vrai, je suis en première année. Cela fait maintenant deux semaines... et toi, tu es en quelle année ? Poursuivit-elle, en checkant sa mémoire si son visage lui disait quelque chose...
Mmmh, non. Définitivement. Cette énergie si solaire, comme si elle avait mangé un bout de soleil, ne lui disait rien. Par contre, la jeune blonde lui plut instantanément. Elle était l'image que l'on se faisait des Poufsouffle : avenante, souriante et gentille.

Hello @Charlotte Dwight :) j'espère que cette partie te plaît...

Constance Nelson
Pouffy'colors
2ème année - color=#81186a

6 août 2022, 16:01
Une bavboule, ça roule
Mince. Je lui ai fait peur ! Un peu gênée je commence à reculer d'un pas pour qu'elle n'ai pas peur une fois de plus de moi mais bien vite je vois que c'était plus un sursaut de surprise qu'une peur réelle.

- Désolée de t'avoir fait peur ! C'était vraiment pas voulu !

Je lui souris et penche peut-être légèrement la tête vers la droite.

- J'm'appelle Charlotte Dwight ! J'suis en deuxième année ! C'est pour ça que je t'avais jamais vue en fait !

J'ouvre bien grand les yeux à ce moment là et je lui montre l'extérieur. J'ai réellement envie de m'amuser aujourd'hui mais je n'ai aucune idée de qui pourrait venir avec moi. J'aurais pu demander à Alison ou... Lily. Mais j'ai aussi envie de rencontrer des nouvelles personnes et m'amuser avec les p'tits nouveaux en leur montrant Poudlard est vraiment chouette. Je lui explique alors mon envie.

- Est-ce que t'as quelque chose de prévu là ? Tu crois que tu voudrais venir avec moi... Hum faire une activité... Hum pourquoi pas une partie de Bavboules ? Tu connais ? J'ai un jeu qui traine dans mon dortoir !

Tiens en voilà une bonne idée. J'espère qu'elle sera d'accord... Après un instant d'hésitation, je réfléchis. Peut-être qu'elle n'a pas envie de venir avec moi... Pire ! Peut-être qu'elle a quelque chose de prévu et que je la dérange ! J'attrape une mèche de mes cheveux et je me dépêche d'ajouter.

- Hésite pas à dire non si jamais t'es occupée ! Je trouverai quelqu'un d'autre !

Merlin, c'est un peu gênant cette situation. Peut-être que je suis allée trop vite en besogne cette fois là ?
C'est parfait !

Poufsouffle Vult !! / Bôs débilus / RASA / Fan de Will et Sarah
3e année RP / Capitaine des Hel's Angels / #804000
"Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin" #PouffyFamily

7 août 2022, 10:03
Une bavboule, ça roule
Ah, elle est donc en deuxième année ! C'est pour ça que son visage ne lui était pas familier. C'est alors que Charlotte lui propose quelque chose d'à la fois super sympa et à la fois légèrement embarrassant.
-Oh ! Constance se passa la main sur le visage. C'est que, je ne connais pas les règles. J'ai aperçu l'autre jour des jeunes y jouer mais... c'est tout. Elle lui sourit légèrement embarrassée.

Si Charlotte possédait un jeu de bavboules, c'est sûrement qu'elle avait l'habitude d'y jouer, et jouer avec quelqu'un d'aussi débutant que Constance ne serait peut être pas aussi amusant pour l'une que pour l'autre ?
-Mais ça a l'air d'être amusant. En tout cas, ceux qui jouaient avaient l'air de s'amuser... même si on avait l'impression qu'ils jouaient un peu leurs vies. Rajoute-t-elle avec un sourire en coin.

Cette proposition amicale de jouer ensemble alors qu'elle ne se connaissent pas ravie Constance. La jeune blonde a l'air très sympathique en plus d'être avenante ; le genre de personnalité auquel Constance est sensible. Bon, par contre ce serait bien qu'elle s'habille avant de sortir, et qu'elle choppe quelque chose à manger sur le chemin. « Enfin, si ça l'embête pas de s'encombrer de quelqu'un qui ne sait pas jouer... » pensa la châtaine. À cette idée, son ventre gargouilla.

Constance Nelson
Pouffy'colors
2ème année - color=#81186a

7 août 2022, 15:06
Une bavboule, ça roule
J'attends avec impatience ce qu'elle veut me dire. J'espère du plus profond de mon coeur qu'elle dise oui, elle a l'air vraiment sympathique et faire de nouvelles connaissances est toujours amusant ! Elle a l'air toute hésitante... En même temps je la comprends, elle ne me connait pas et elle est plutôt nouvelle. Quand elle me dit oui... Mes lèvres s'étirent toutes seules et je lui offre mon plus grand sourire.

- Pas de soucis si tu sais pas jouer ! Je peux t'apprendre ! Tu vas voir c'est marrant !

Je pense un instant à ce qu'elle vient de dire et alors que je vais lui répondre, j'entends son ventre gronder.

- Oh t'as pas mangé ! Si tu veux on se retrouve dans cinq minutes comme ça on a le temps de retourner toutes les deux et de se préparer ?

J'accompagne Constance dans ses dortoirs avant de me précipiter dans les miens pour rassembler mon jeu de bavboules ainsi que quelques friandises que j'ai là dont mon précieux sac de caramels. Une fois cela fait, je sautille jusqu'à la sortie de la salle commune et j'attends la Poufsouffle quelques instants pour être certaine qu'elle me suive. Je me place juste devant le chemin de lumière avec toute la petite mousse qui illumine le couloir comme si on était dans un conte de fée. Un sourire étire mes lèvres encore une fois... Qu'est-ce qu'on est bien à Poufsouffle.

Poufsouffle Vult !! / Bôs débilus / RASA / Fan de Will et Sarah
3e année RP / Capitaine des Hel's Angels / #804000
"Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin" #PouffyFamily

7 août 2022, 23:02
Une bavboule, ça roule
***

Constance écarquilla légèrement les yeux, ravie de la réaction de Charlotte. Elle était bien plus sympa encore qu'elle n'imaginait. Et elle allait apprendre un nouveau jeu, en plus de passer un agréable moment en sa compagnie.
Au moment où son ventre gronde, Constance espère mentalement que la jeune blonde ne l'a pas entendu elle aussi.
Et pourtant ce fut le cas. Mais au lieu de se sentir davantage embarrassée, la châtaine est alors prise de cours, Charlotte lui proposait d'aller se changer et de se retrouver d'ici 5min. « On irait ensuite attraper quelque chose à manger au réfectoire, à manger sur le chemin du parc ? » se demande-t-elle alors, visualisant le parc et quelques tartines en main (et pourquoi pas une banane en poche?).
Constance acquiesce alors et fit volte face, direction son dortoir.
Arrivée dans celui-ci, elle se dépêcha d'aller sans bruit jusqu'à sa valise qu'elle n'avait pas eu la foi de défaire entièrement la veille. Il faudrait qu'elle trouve un moment dans la journée pour ranger ses affaires dans la malle destinée adossée au mur à côté de son lit à baldaquin. Le jour glissait un rayon de lumière dans la pièce au sol, lui permettant de trouver dans la semi-obscurité de quoi se changer rapidement sans à avoir allumer une bougie. Enfilant rapidement le jean de la veille et un t-shirt à manche longues, elle considéra sa robe de sorcière noire. Est ce qu'elle devait la porter aujourd'hui. Après tout, on était dimanche... Mais l'idée de caler une banane dans une de ses poches lui fit changer d'idée et elle enfila sa robe de sorcière par-dessus sa tenue. Elle finit par une paire de baskets en tissu pastel et sans un bruit ressorti de la pièce. Se retenant de sautiller – elle commençait bien sa journée – elle rejoint d'un pas pressé l'entrée de la salle commune où l'attendait, tout juste, Charlotte. Échangeant un sourire de connivence les deux jeunes filles s'engouffrèrent dans le sas humide puis dans le couloir du 1er étage.

-Dis, ça te dit bien de passer au réfectoire ? S'enquit-elle auprès de sa compagne alors qu'elles faisaient quelques pas direction le rez-de-chaussée. Pour attraper quelques tartines et les manger en chemin ? Je ne sais pas toi, mais moi le matin je mange ! Précisa Constance d'un air assuré et malicieuse.
Elle se sentait bien, là en route pour le parc par cette belle journée ensoleillée.
Et c'est vrai : le matin, c'est important de manger !

Constance Nelson
Pouffy'colors
2ème année - color=#81186a

2 oct. 2022, 19:32
Une bavboule, ça roule
Un frisson me parcours quand je traverse le chemin pour sortir de Poufsouffle. Puis, j'écoute avec attention la première année. Oui cela me parait être une bonne année de passer dans la grande salle pour manger. Toutefois, je rectifie.

- T'sais quoi ? On dit pas réfectoire à Poudlard mais on va juste à la Grande Salle. C'est la Salle qui fait apparaitre les plats toute seule et ça c'est incroyable.

Plus tard, après que nous nous soyons toutes les deux fait exploser la panse, nous nous dirigeons vers le parc pour que je lui explique les rudiments des Bavboules.

- Viens on va s'installer sous l'arbre géant. Il est bien connu de ce coté du parc t'as pas pu le rater en arrivant à Poudlard. C'est un coin apprécié des élèves j'crois.

Et c'était mon cas. Même si je me suis un peu détachée de cet arbre, je veux lui montrer lequel c'est. Il faut dire que j'ai vraiment envie d'en trouver un autre pour espionner des cours différents de ceux auxquels j'ai l'habitude de participer. Une fois arrivées, je dépose mon sac avec les bavboules dans un coin et je m'assois sur le sol.

- Vas y viens t'assoir à côté de moi, je vais t'expliquer comment on joue et après on va pouvoir se faire une petite partie !

Je sors le plateau et les boules.

- Avant toute chose, t'as des questions sur quoi que ce soit ?

Poufsouffle Vult !! / Bôs débilus / RASA / Fan de Will et Sarah
3e année RP / Capitaine des Hel's Angels / #804000
"Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin" #PouffyFamily

2 oct. 2022, 20:08
Une bavboule, ça roule
Charlotte la corrigea sur le nom du réfectoire : c'est vrai que Constance n'a pas encore pris l'habitude de l'appeler ainsi. Elle essaiera d'y penser par la suite. C'est vrai que sinon, elle risque de vite se faire remarquer. Et se faire remarquer comme né-moldue, non merci.
Elle sourit donc à sa camarade pour la remercier de la correction.
Après avoir bien manger, enfin rassasiée, Constance suivit sa camarade hors des murs du château : direction le parc qui entourait les bâtiments.

- Viens on va s'installer sous l'arbre géant. Il est bien connu de ce coté du parc t'as pas pu le rater en arrivant à Poudlard. C'est un coin apprécié des élèves j'crois.
Acquiesçant, la jeune châtaine regarda alentours. Il y avait quelques arbres dans le parc mais celui dont Charlotte parlait semblait se démarquer. Elle se demanda, sans grande raison, s'il était aussi haut qu'un baobab.
Arrivées au pied de l'immense arbre, la jeune Poufsouffle marqua un arrêt et leva la tête pour tenter d'apercevoir la cime. Tandis que Charlotte s'installait tranquillement dans l'herbe, Constance contemplait l'arbre immense, majestueux devant elle. Elle aperçut alors une corneille qui s'envola de l'épais feuillage.
- Vas y viens t'assoir à côté de moi, je vais t'expliquer comment on joue et après on va pouvoir se faire une petite partie !
- D'acc, j'aaaarrive !! s'exclama spontanément la jeune sorcière en pressant le pas et, un peu théâtralement, se laissa tomber au sol à côté de Charlotte. Oui, c'était une réaction très naturelle, alors qu'elles ne se connaissaient pas depuis très longtemps mais Constance fonctionnait à l'instinct et elle sentait qu'elle pouvait se permettre d'être elle-même. Et puis, il faut dire que partager le petit déjeuner lui a permis de se détendre, d'être plus complice. Elle souria, encore, à Charlotte en lui répondant.
- J'espère que les règles ne sont pas trop dures pour qu'on puisse jouer vite alors !
Charlotte sort alors les fameuses boules, bavboules se dit intérieurement la jeune fille, et le plateau. Elle lui demanda alors si Constance avait des questions. Et bien sûr, elle en avait !
- Oui... en fait, j'y ai jamais joué donc... je veux bien que tu m'explique tout, de A à Z... tu vois ? déjà, pourquoi on appelle ça des bavboules ? Elles explosent quand elles se touchent, c'est ça ? Mais du coup, après, on peut plus les utiliser, non ? Elle observa la planche puis pose sa dernière question : est ce que c'est un peu comme la pétanque ? mais avec des bavboules de la taille de billes ?

Elle avait, bien évidemment, déjà joué aux billes à l'école primaire : TOUT le monde jouait aux billes. Enfin, tout le monde savait y jouer. Après les bavboules, c'est peut être une tout autre paire de manches. Avec attention, elle observa le visage de Charlotte, attendant ses explications avec concentration et enthousiasme, prête à boire ses paroles.

Constance Nelson
Pouffy'colors
2ème année - color=#81186a