Inscription
Connexion
22 nov. 2016, 22:56
 11/2041  L'avènement du Prince de la Mort
La complicité entre ces trois hommes appuie l'hypothèse de Kristen. Elle regarde sa montre, puis elle se met dos à la porte. Elle a une vue d'ensemble de la pièce depuis cette place et peut mieux voir si quelque chose de vraiment capital lui a échappé. Finalement, elle refait le tour de la pièce en survolant les coupures de presse, toujours à la recherche de quelque chose de plus qui pourrait l'interpeler. Elle a l'air étrangement calme, comme si aucun article ne pouvait plus la choquer. Ce qui l'inquiète le plus, c'est peut-être de manquer de se retrouver devant la porte dix minutes avant que l'heure ne soit tout à fait passée. Il faut qu'elle puisse préparer sa sortie.

Nécromancienne - Mère du dragon - Détentrice de la Baguette de Sureau et du Retourneur de Temps
We're just animals still learning how to crawl
24 nov. 2016, 22:46
 11/2041  L'avènement du Prince de la Mort
Kristen remet en place dans sa tête tous les éléments qu'elle vient de découvrir. Elle croit comprendre le déroulement de l'affaire, et soupire longuement. Avec ces complots, la bassesse de la politique atteint paradoxalement son paroxysme. Alors qu'elle décide de laisser les coupures de presse en place, elle prend délicatement la note qu'elle vient de découvrir et la range dans sa poche.

Ensuite, elle ressort la page du livre qu'elle a déchiré plus tôt et avec sa baguette, y inscrit quelques mots :
« C'est fait. Ne détruis pas la porte. »
Elle écrit ensuite tout le plan que le Kristen du passé doit avoir dans sa tête à ce moment-là :
« Tu as (j'ai) attendu une heure sur un fauteuil en regardant la porte, en sachant que mon/ton futur serait de l'autre côté. Il était important que tu (je) regarde(s) sans cesse la porte, car le moi de ton (mon) futur pouvait avoir un problème à tout moment et devoir envoyer un mot sur cette page de livre - que tu as (j'ai) actuellement dans la poche droite de ta (ma) cape et qui est volontairement très reconnaissable par ses déchirures. L'idée était ensuite de forcer la porte, puis de retourner dans le temps une fois de l'autre côté, pour que la porte reste impeccable, mais que je sois de l'autre côté tout de même. Il fallait ensuite que j'envoie ce message avant que tu (je) n'enfonce(s) la porte et quand le temps serait passé, que je transplane de l'autre côté, avec les souvenirs de ce que j'aurais vu de l'autre côté de cette porte. »
Elle ajoute, histoire d'être vraiment certaine de se convaincre - même si la Kristen du passé avait déjà tout ce plan dans sa tête, donc elle savait elle aurait à se convaincre, et serait donc plus susceptible de croire les mots sur la page du livre - une chose qu'elle seule pouvait savoir :
« Tu sais que Nathan n'a pas eu tort. »

Elle glisse le papier sous la porte. La Kristen du passé ne pouvait pas le louper, car à l'heure actuelle, elle devait avoir les yeux braqués sur la porte.

Nécromancienne - Mère du dragon - Détentrice de la Baguette de Sureau et du Retourneur de Temps
We're just animals still learning how to crawl