Inscription
Connexion
23 mai 2018, 13:41
 Animation des nouveaux  Fais ce qu'il te plaît
Hakô était étonnée qu'il puisse apprécier être un monstre. Est-ce qu'il essayait d'imiter quelqu'un, ou quelque chose qu'il aurait déjà vu ? Ou alors c'est une façade ? La jeune fille ne comprenait pas, mais était bien décidée à ne pas se laisser faire. Si on commence à entrer dans un tel jeu, c'est un cercle vicieux et on fini par être soumis à tous les caïds du coin ! Elle laissa les autres tenter des choses aussi, comme du chantage, mais ce n'était clairement pas une bonne idée. L'aiglonne était moins rassurée lorsque le grand sortit sa baguette magique pour lancer des sorts. Fort heureusement, c'était pour un peu de ménage.
C'était pas juste ! Ce genre de sort, Hakô ne les connaissait pas encore. Est-ce que c'était possible de les apprendre en première année ? Elle n'en était même pas sûre. Comme quoi elle ne lisait pas assez pour une Serdaigle. Du moins pour être un bon cliché Serdaigle. Si les cours étaient tous en vidéos et pas en livres, ça ne la gênerait pas plus que ça. Mais revenons à nos moutons.
Hakô ne bougeait pas trop, préférant éviter de faire quelque chose qui pourrait rendre agressif le grand. Surtout qu'à un moment, il rattrapa sans douceur l'un des élèves qui voulait s'enfuir... Et qui en avait le droit à condition de garder le silence.

Et puis finalement, il proposa une option qui fut intéressante aux yeux de la jeune fille. Pouvoir en savoir plus sur son pétage de câble, si la salle était bien nettoyée dans le temps impartis. Elle hésita cependant, ça le faisait gagner... En plus, il avait des sorts pour réparer et nettoyer le tout en un rien de temps. Eux non.

"-Ouais ça a l'air intéressant sauf que t'as montré que en même pas cinq minutes, tout serait réparé et rangé avec tes sorts. Donc je ne vois pas pourquoi tu le fais pas, ou t'as la flemme... J'aime pas nettoyer non plus tu sais. En plus, j'ai pas le sort que t'as, du coup c'est encore pire ! J'aimerais bien utiliser recurvite pour nettoyer ma chambre.

Hakô n'avait plus envie de l'aider. Au fond, pourquoi ce serait intéressant sa vie ? Et puis surtout, l'idée de devoir le faire avec ses mains, des chiffons qu'ils n'ont pas et du produit... Alors que lui avait des sorts ! C'était vraiment pas juste. Elle tenta alors quelque chose:

-Mais sinon tu nous apprend vite fait le reparo et le recurvite ! Comme ça on t'aide et ce sera vite réglé. T'es super fort après tout non ?"

Un petit apprentissage express c'était peut-être possible ? En tout cas qui ne tente rien n'a rien.

Taekwondo Réel VS Kung-fu Online ! Qui sera le vainqueur ?
23 mai 2018, 18:11
 Animation des nouveaux  Fais ce qu'il te plaît
" Tu es drôle gamin mais ne te m'imagines même pas que je suis brave ni qu'on peut m'admirer... "

Apparemment l’empathie n’allait pas suffire pour débloquer la situation. Gabriel était blessé, il avait ouvert son coeur et avait fait tous son possible pour essayer de comprendre ce détestable gryffondor. L’esprit de Gabriel commença à se braquer, il n’avait décidément plus envie de faire un quelconque effort pour cette personne. Gabriel baissa la tête et serra la point. Il se sentait inutile et à nouveau rejeter. Gabriel ne fût pas le seul à être remis à sa place, les Serdaigles en prirent pour leur grade… La situation était vraiment tendue. Ils avaient beau être plus nombreux tous les premières année était paralyés. Tout élan de courage semblait se solder inexorablement sur un échec. Cependant Elian semblait avoir toucher son égo.

« Montre-nous l'exemple et on pourra être plus efficace tous ensemble, peu importe si tu ne veux pas nous aider après. »

Après ces mots le Gryffondor s’exécuta comme pour montrer « qu’il savait faire » et il était doué, en plus d’être une grosse brute il était bon sorcier. Gabriel se sentait tellement impuissant, il devait trouver une solution, il ne voulait pas que ses amis soient blessés, il voulait permettre à tout le monde de s’en sortir mais la situation semblait sans issues.

*Personne ne doit être blessé, il faut qu’on se débarrasse au plus vite de ce maudit Gryffondor ! *

Le sentiment d’urgence monta d’un cran quand le Serdaigle à la grosse bouche tenta de sortir de la salle, le despote rattrapa le pauvre petit aiglon et le menaça en armant son poing.

*Il ne va tout de même pas oser ?! S’il ose toucher Kristin ou Elian je lui refait le portrait ! *

Gabriel serra encore plus ses poings, la rage commençait à l’envahir mais il ne voulait pas que ça se remarque, il garda la tête baisser pour éviter le regard de toutes les personnes présentent dans cette pièce.

" Écoutez, si vous êtes sages et que cette salle est de nouveau en parfait état ce soir, je vous raconterais pourquoi j'étais dans une telle colère... »

Du chantage, encore une fois , ce grand gaillard prenait vraiment les premières années pour des idiots ! Gabriel décida de s’assoir sur une des tables encore en état, il joignit ses deux poing et les serras du plus fort qu’il pouvait, il ne savait plus comment canaliser cet étrange mélange de colère, de peur et de honte.

* Personne n’a à faire ses tâches ! Et si...si j’échangeais mes services contre la « libération » de tous les autres élèves ? … *

Gabriel songeait, ses mains jointes tapoter sur le haut de son front, son cerveau était en ébullition, réfléchir tout en essayant de canaliser son trop-plein d’émotions était particulièrement difficile. Soudain la jeune Serdaigle au longs cheveux bruns s’exprima à nouveau.

"Mais sinon tu nous apprends vite fait le reparo et le recurvite ! Comme ça on t'aide et ce sera vite réglé. T'es super fort après tout non ?"

Après tous les mots tranchant et son comportement violent elle avait encore le courage de marchander avec ce tyran ?! Gabriel ressentait un mélange d’admiration et d’aggacement envers cette jeune fille qui semblait plus téméraire que le jeune blaireau.
Gabriel leva la tête, inquiète de la réponse du tortionnaire, allait-il lever la main sur la jeune Serdaigle ? Le jeune Poufsouffle très attentif à la scène délia ses mains et les posa sur la table comme prêt à bondir au moindre comportement violent de la part du tyran rouge.

2 ème année RP
"J'aimerais que ce que je sois vaille la peine d'être apprécié"
25 mai 2018, 22:09
 Animation des nouveaux  Fais ce qu'il te plaît
Elian, qui avait accepté de s'approcher du groupe avec sa camarade Kristin, observa l'étudiant lever sa baguette. Il nettoya une tâche d'encre au sol à l'aide du sortilège de Récurage qu'Elian connaissait de vue sans jamais l'avoir pratiqué, son père se plaçant comme l'expert du rangement chez eux. Le sort s’avéra assez efficace, tout comme le Reparo qui suivit. Les yeux brillants d'admiration et d'excitation à l'idée de pouvoir lui aussi les réaliser, le Poufsouffle sortit sa baguette à son tour, mais se stoppa quand l'auteur de la démonstration redevint désagréable.

Il était évident depuis un certain temps qu'il ne se trouvait pas dans son état normal, à essayer de jouer à la brute épaisse en s'en prenant gratuitement à tout le monde. D'ailleurs, il avait provoqué l'effet inverse car plus personne ne semblait motivé à se mettre à la tâche. Il fallait dire aussi qu'il y avait de quoi se décourager, car la salle, en plus de se trouver sans dessus dessous, présentait des couches de poussière meurtrières au sol et sur la surface des meubles.

Une élève de Serdaigle s'aventura à demander un apprentissage plus poussé des sorts de nettoyage, tandis qu'Elian se décidait à en essayer un en arrière-plan :
« Recurvite ! prononça-t-il en essayant d'imiter la voix et le geste de son aîné. La chaise qu'il visait prit feu instantanément. Le Pousouffle cligna des yeux, c'était bien la première fois qu'il enflammait quelque chose avec sa baguette et il en était plutôt fier même si ce n'était absolument pas le résultat qu'il avait souhaité. « Plus besoin de nettoyer la salle, s'il n'y a plus de salle du tout ! » déclama-t-il en faisant preuve d'un flegme assez angoissant. Il était incapable de voir les mauvais côtés d'une purification par le feu, comme le décès, par exemple. Elian leva de nouveau sa baguette, prêt à utiliser le sortilège de Réparation - qu'il maîtrisait encore moins, si c'était possible - sur l'une des vitres brisées de la salle.

En RP : Quatrième année

« And you've just had some kind of mushroom
And your mind is moving low.
Go ask Alice, I think she'll know. »
look alive, sunshine
。 *
 ・*。・
26 mai 2018, 09:10
 Animation des nouveaux  Fais ce qu'il te plaît
Elian accepta, Kristin s'approcha donc avec son camarde, puis ils observent le cinquième année lancer quelques sortilèges pour leur montrer comment faire. Kristin observait les autres, en partticulier se sdeux amis Poufsouffle, Elian et Gabriel, qui commençaient à réagir un peu étrangement, sans même réfléchir, ce  n'était pas une bonne idée, alors elle décida de leur parler : 

-Les garçons, je sais que vous n'aimez pas cette situation, moi non plus. Mais là, il vaut mieux.... il vaut peut-être meiux écouter ce qu'il nous dit de faire, nous ne croyez pas. On devrait essayer de trouvez ce qui ne va pas chez lui, il ne faut pas le brusquer, mais au contraire lui expliquer que si les choses vont mal, il faut en parler, et pas faire du mal aux autres à cause de ça, vous voyez ce que je veux dire ?! 

Les deux amis parlèrent chacun à leurs tours, puis Kristin décida de s'approcher du Gryffondor, sans la permission des Poufsouffle, qui ne trouverait certainement pas ça une bonne idée. Une fois arrivée en face de lui, elle dit : 

-Bon, je sais que tu n'as pas envie de parler avec nous, et que tu dois penser qu'on est des pauvres petits sorciers, ne sachant a peu près rien faire. Mais il faut que tu prennes la peine de nous écouter ! Je ne veux pas te critiquer, je veux juste comprendre pourquoi tu nous fais subir ça. Cette soufrance que tu ressens, tu sais à quel point elle fait mal, et pourtant tu nous la fait ressentir à tous. On ve neut pas être méchant avec toi, et je suis sure qu'au fond, toi non plus tu n'as pas envie de nous faire du mal, mais si tu souffres, ou que quelque chose ne va pas, il faut en parler, c'est tout. Je proprose quelque chose, tout le monde travaille ensemble, nous t'aidons à ranger la salle, et quand on a fini, tu nous dit ce qu'il ne va pas, et pourquoi tu fais tout ça. Qu'en dis-tu ? 

Kristin attendit la réponse du jeune homme, un peu appeurée de sa réaction. 

Kristin Jones, Première année (Devoirs) et Troisième année (RP), Poufsouffle.
PATA-P/ OPT, Surnom : Bubulle
"Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !" #PouffyFamily
26 mai 2018, 09:31
 Animation des nouveaux  Fais ce qu'il te plaît
Alors que la situation semblait un peu se débloquer, que des élèves trouvaient un terrain d'entente cordial et que le 5ème année proposait même raconter ses malheurs aux jeunes gens, une chaise derrière Edna prit feu. Oui, un feu était en train de s'alimenter dans la salle de classe. Dans la salle où ils se trouvaient. Oui. Maintenant.

Le jeune Prométhée semblait paradoxalement plutôt fier de lui. Tout du moins, un bref instant.
Personne ne semblait encore avoir remarqué qu'il ferait bientôt très chaud dans la pièce. Edna se racla la gorge, et lança d'une voix assez posée, l'air de rien :

- Hum, les gars, je veux pas faire d'histoire ou quoi, mais je crois qu'on a un plus gros problème que les petits ennuis de Cameron. Pour être sûre que ses paroles ne soient pas comprises de travers, elle se dépêcha de pointer la chaise en feu.

Elle savait qui avait fait la gaffe, mais il était clair qu'elle était la seule à l'avoir vu. Et qu'elle ne dirait rien. Elle s'approcha du jeune garçon, et le regarda un instant. Il était plutôt mignon en cas de crise majeure. Elle admirait également et avant tout son calme (hum, ou sa folie?).

Edna voit au même instant qu'il s'apprête à lancer un nouveau sort. Elle le laisse faire, pourvu qu'il maîtrise les 4 éléments. Et que ce soit un sort pour jeter de l'eau, ou quelque chose pour éteindre l’incendie. De toute manière, elle ne pouvait pas le conseiller puisqu'elle ne connaissait encore rien qui pourrait les sortir de là. A part partir en courant jusqu'aux toilettes ou robinet le plus proche pour rapporter de l'eau.

Incendie qui, en moins de temps qu'il ne faut pour le dire continuait à se propager... Il fallait agir vite si ils ne voulaient pas que Poudlard ne leur tombe sur la tête !

Serpy not sorry.
3ème année RP.
27 mai 2018, 19:59
 Animation des nouveaux  Fais ce qu'il te plaît
Cela avait marché beaucoup moins bien que le grand garçon l'espérait... Il pesta, les vermines, malgré qu'il leur ai bien montré qu'il était le plus fort, continuaient à se révolte. Il y eu la gamine haute comme trois pommes, celle qu'il aurait pu appeler la lunatique ou l'indécise. Un coup, elle lui hurlait dessus et le menaçait et quelques secondes plus tard, elle essayait de se rapprocher de lui, c'était à n'y rien comprendre... Elle commença par des plaintes, puis des compliments dans l'attente de quelque chose... Cameron, qui en avait plus que marre de ses jérémiades, répliqua d'un ton froid :

" Tu n'arrivera à rien avec tes compliments et oui, il est possible que j'ai la flemme...  Tu es si pitoyable que ça pour ne pas connaître des sorts aussi simples ?  "

Il ricana puis tourna son regard vers un mini Poufsouffle qui semblait prêt à bondir, et d'un ton moqueur lui dit :

" Le lion ici c'est moi, désolé minable fourmi. "

Puis l'autre gamin de la même maison que le dernier essaya le sort que le Gryffondor lui avait montré, provoquant le fou rire du rouge lorsque la chaise s'enflamma. Il se ressaisit néanmoins bien vite, ne voulant pas qu'un incendie se crée et concentré, il tourna légèrement sa baguette avant de prononcer d'une voix contrôlé :

" Finite ! "

L'incendie se stoppa, laissant place à une chaise cramée. Camron repassa sa colère sur le gamin qui lui faisait face :

" Quand on est nul, on la boucle ok ? "


Il écouta ensuite d'une oreille ou même fit semblant d'écouter la baratin assommant d'une mioche. Mais qu'est-ce qu'ils avaient tous ? Pourquoi parlaient-ils autant ? Il se retourna et répondit :

" C'est pas ce que je viens de proposer ? Vous rangez et je vous dis. "


Avant d'ajouter à l'attention du maladroit :

" Et sans se servir de sa baguette. "

Une gamine s'exclama alors, de peur certainement que l'incendie avait reprit en effet, le rouge avait arrêté le feu de la chaise mais celui-ci s'était propagé... Il ordonna alors :

" Dépêchez-vous, il faut l'arrêter ! "

Dernière réponse : le 03/06

Reducio

Hé bien... Je pense que vous avez beaucoup appris lors de cette session. Je n'ai pas vu de grosse incohérence, de règle non respectée...

Bref, vous pouvez encore posté une fois suite à quoi je répondrai puis le sujet sera clôturé. :)

Le souffle des Poufsouffle, jamais ne s'étouffe !
RNA des Pouffys et gardienne des frelons
Nous créons nous-même nos propres limites puis nous nous étonnons de ne pas nous sentir libre.
1 juin 2018, 16:21
 Animation des nouveaux  Fais ce qu'il te plaît
Hakô attendait une réaction de la part du grand qui se braquait et jouait les durs. Les autres élèves ne savaient pas quoi faire exactement, mais restaient sur leurs gardes. Elle se tourna vers un Poufsouffle qui venait de tenter un Récurvite sans l'apprendre réellement, et resta quelques petites secondes bouche bée face à son résultat flamboyant. Il était inconscient ce type ! Et en plus il ne s'arrêtait pas là, à vouloir lancer un autre sort sur la fenêtre.

"-Hey arrête tu fais pire que mieux ! Demanda Hakô dans la hâte.

Pendant ce temps, une autre élève se mettait à parler sans se préoccuper du feu. C'était assez incongru tout de même, à croire que c'était banal de mettre le feu à Poudlard. Le grand répondit enfin, sur un ton très agréable... Hakô faillit lui sortir instinctivement "lol", parce qu'elle commençait à en avoir un peu marre de sa manière de les traiter comme des petits cacas. La jeune fille soupira, mais décida de le laisser parler. Ils semblait oublier que ces sorts pouvaient très bien tomber en fin d'année, d'où l'ignorance des premières années et leur impossibilité actuellement de le lancer. Et comme elle ne se sentait pas pitoyable, Hakô ne répliqua rien non plus sur sa pique.

Bon sang mais qu'est-ce qu'il pouvait être stupide ce grand ! L'aiglonne se contentait de regarder, d'écouter, mais elle se demandait comment il pouvait dire des choses pareilles. Personne n'était nul, ne pas connaître le sort c'était pas pareil. Pour sûr, le Poufsouffle aurait réussit en le connaissant.

-C'est pas parce que t'es plus vieux et que du coup t'as aussi plus de connaissances en magie que tu dois nous insulter comme ça. Tu crois qu'on a envie d'aider quelqu'un comme toi ? Au pire ça doit être un truc du même level que maintenant, ta petite histoire. J'ai voulu être un peu gentille et tout mais en fait là tu nous aide pas non plus.

Hakô était encore partagée par l'envie de tout remettre en ordre avec ses camarades, ou juste s'en aller. Il ne voulait même pas éteindre totalement l'incendie avec sa magie ! Monsieur "Je-suis-trop-fort-et-vous-vous-êtes-nuls".

-Bon, puisque que t'as l'air trop fatigué pour utiliser ta magie trop longtemps pour finir d'éteindre l'incendie, on va t'aider, mais tu verras, la plupart d'entre nous seront bien plus doués que toi à ton âge."

Sûrement qu'il allait encore vouloir avoir le dernier mot, à les traiter encore de minable, ou à se moquer d'elle, mais Hakô s'en fichait. Il fallait quand même éteindre le petit feu restant, en plus c'était de la faute du garçon de première année donc ça ne comptait pas trop avec le rangement que devait faire le cinquième année. Ça par contre, Hakô était bien décidée à le laisser se débrouiller. Une fois l'incendie bien éteint, elle ferait sans doute partie des premières personnes à s'en aller, peu importe ce qu'en pensera le grand et ses camarades. Son choix ne tenait qu'à elle.

Taekwondo Réel VS Kung-fu Online ! Qui sera le vainqueur ?
2 juin 2018, 15:19
 Animation des nouveaux  Fais ce qu'il te plaît
N'oubliez pas de poster ici une dernière fois June, Gabriel, Elian, Kristin et Edna. ;)

Le souffle des Poufsouffle, jamais ne s'étouffe !
RNA des Pouffys et gardienne des frelons
Nous créons nous-même nos propres limites puis nous nous étonnons de ne pas nous sentir libre.
2 juin 2018, 23:09
 Animation des nouveaux  Fais ce qu'il te plaît
Elian décida d’imiter les sortilèges du grand Gryffondor, il alla même jusqu’à imiter sa voix, Gabriel ne put s’empêche d’avoir un petit soufflement au nez, amusez par la parodie faite par Elian, le jeune blond au teint livide avait tout de même réussi à lancer un sortilège, mais au lieu de tout nettoyer, une chaise pris feu, le tyran répara l’erreur d’Elian en un coup de baguette. Le jeune blond, étonner par la pseudo réussite de son sortilège était prêt à le lancer de nouveau quand Kristin s’approcha des deux garçons pour essayer de les calmer.

« -Les garçons, je sais que vous n'aimez pas cette situation, moi non plus. Mais là, il vaut mieux.... il vaut peut-être mieux écouter ce qu'il nous dit de faire, nous ne croyez pas. On devrait essayer de trouvez ce qui ne va pas chez lui, il ne faut pas le brusquer, mais au contraire lui expliquer que si les choses vont mal, il faut en parler, et pas faire du mal aux autres à cause de ça, vous voyez ce que je veux dire ?! »


« J’ai déjà donné, ce seras sans moins, ce gros tas de bêtises se braque et envoi boulet tous les gens qui essai d’être gentil avec lui !»


Gabriel mis ses mains sur sa bouche, il espérait qu’il n’avait pas parler trop fort, il ne souhaitait pas que le Gryffondor entende ses propos. Kristin commença à essayer de parler avec le garçon mais comme à son habitude il a juste donner des ordres et ignorer les dires de la belle Poufsouffle.

La jeune brune Serpentard fit remarquer au tyran et aux autres premières années que l’incendie s’était propagé. Suite à cet alarmant constat le grand Gryffondor exigea que tout le monde arrête le feu. L’audacieuse Serdaigle semblait prête à aider le despote. Gabriel prit la parole d’un ton non chaland

« On t’aurait bien aidé mais… On est mauvais en magie, après tout nous somme que des larbins de première année... »

Gabriel se dirigeait vers la porte en dévisageant le Gryffondor.

« Je me demande vraiment comment lion va réussir à s’en sortir cette fois-ci, la fourmi prend congé »

Gabriel était décidé à sortir de cette salle et espérait que ses camarades feraient de même, il fallait laisser ce garçon se débrouiller seul, en essayer d’exploiter les jeunes sorciers il s’est plus compliquer la tâche qu’autre chose, maintenant, il devait assumer ses responsabilités.

2 ème année RP
"J'aimerais que ce que je sois vaille la peine d'être apprécié"
3 juin 2018, 09:33
 Animation des nouveaux  Fais ce qu'il te plaît
L'heure n'était plus à la plaisanterie. Même si cette situation rendait plus ou moins euphorique Edna. Plus que moins d'ailleurs. Tout à coup, elle se met à gesticuler partout, à sauter dans les airs et à brasser du vent avec ses bras.

Elle cherche un robinet dans la salle de classe. Elle n'en voit pas, elle continue de paniquer. Bon, un prof allait bien finir par arriver quand même ? De toute manière ce n'était pas de leur faute, c'est cet idiot de quatrième année qui les avait forcé à se détourner du droit chemin. C'est clair. Et c'est ce qu'elle dirait en cas de problème. Que Cameron se fasse renvoyé, elle s'en fichait, mais que ses camardes et elle passe un sale quart d'heure : c'était hors de question. Ils ne méritaient pas ça.

- Bon, coco lapin, tu sais jeter des sorts de ménage c'est super, bravo bravo mais là il faudrait que tu sauves notre peau un peu plus vite que ça.

Comme ils étaient actuellement en train de sécher un cours à cause des événements, c'etait certain que quelqu'un allait finir par débarquer. Pourvu que ce ne soit pas le fantôme de Rusard....

Les autres élèves continuaient leurs échanges. Et visiblement un jeune garçon susceptible en voulait à Cameron. Le jeune Gryffondor ralait dans son coin et semblait vouloir s'en aller d'ici. Edna se dit que finalement si tout le monde quittait les lieux elle finirait pas en faire de même. De toute manière elle ne se trouvait pas très utile, elle ne savait pas lancer de sort adéquat.

Le feu prenait de plus en plus d'ampleur. D'autres chaises s'enflammaient, des tables et même l'encre et les plumes qui étaient posés sur les bureaux.
Il commençait à faire chaud ici, et les joues de la jeune fille passaient d'un blanc neige livide à une couleur rose vive en moins de deux.

En effet, peut-être qu'il était temps de sortir avant que le toit de Poudlard ne leur tombe sur la tête.

Serpy not sorry.
3ème année RP.