Inscription
Connexion

22 sept. 2018, 11:59
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
Le coeur de Clément Downing avait fait un bond dans sa poitrine lorsque la main avait surgi à côté de son épaule droite sans prévenir pour attraper le vif d'or d'une poigne d'acier. Il avait tout de suite reconnu qu'il s'agissait d'une main d'adulte et avait été dès lors plongé dans un état de catharsis. Le garçon n'osait pas lever les yeux de peur de découvrir de qui il s'agissait, mais il savait déjà que les deux jeunes garçons de Première Année allaient passer un sale quart d'heure. Pourquoi avait-il fallu qu'il se laisse gagner à la ferveur du jeu et installe avec Jeffrey cette arène improvisée pour vif d'or en papier ? Il n'était pourtant pas dans ses habitudes d'être un élève turbulent et de faire des bêtises, surtout une grosse comme celle-ci. Au lieu de regarder la personne qui avait attrapé le vif, ses yeux se posèrent sur le bric-à-brac de livres qu'ils avaient installé avec le Poufsouffle. Le Gryffondor commença à paniquer, comme s'il comprenait maintenant que ce qu'ils venaient de faire était mal, mais avant qu'il ne puisse se plonger dans un état plus grand de panique, il entendit une voix de femme qu'il reconnaissait trop bien pour être celle de sa professeure de défense contre les Forces du Mal, le professeur Holloway.

La voix du professeur n'était pas bien forte, présence dans la Bibliothèque oblige, mais elle était sèche et accusatrice. Le regard de Clément se porta sur le visage de son professeur qui avait les traits retroussés, expression qu'elle n'avait jamais eue en présence du garçon. Le garçon déglutit et savait parfaitement que chacun des mots que disait son enseignante étaient justes. Il en était même tout honteux de s'être relâché quelques instants pour se détendre et qu'il avait fallu que ce soit à ce moment là que le professeur Holloway décide de pointer le bout de son nez. Quel serait désormais son opinion sur le jeune Downing après cet incident à la Bibliothèque ?

« Désolé professeur, je ne sais pas ce qui m'a pris de faire ça .. C'était stupide et irréfléchi » dit le garçon de Gryffondor en baissant la tête.

Mais son camarade de Poufsouffle n'était pas forcément de cet avis, et bien qu'il présentait ses excuses à leur professeur de défense contre les Forces du mal, il avait décidé ensuite de l'affronter en disant qu'après avoir travaillé une bonne partie de la journée, ils avaient le droit de se détendre un peu. Les yeux de Clément s'écarquillèrent en entendant la réponse de Jeffrey. Dans quelle situation venait-il de plonger les deux élèves ? Downing savait qu'il ne fallait jamais répondre à un professeur, et encore moins lorsqu'il était évident qu'on était en tort, afin d'éviter que la possible punition atteigne des sommets. La bouche grande ouverte, il fixa à tour de rôle le Poufsouffle, puis son enseignante avant de prendre son courage à deux mains et de dire :

« Ce n'est pas exactement ce qu'il voulait dire, Professeur. Nous savons tous les deux que ce que nous avons fait est mal, et que nous n'aurions jamais dû faire ça dans la Bibliothèque » dit le garçon en jetant un regard sombre à Jeffrey pour lui faire comprendre de ne pas en rajouter une couche.  « Nous étions fatigués d'avoir réviser toute la journée. Ça n'excuse pas notre comportement, nous aurions du sortir dehors pour nous amuser. Je ne sais pas ce qui m'a prit de faire ça ... »

La dernière phrase du garçon avait été prononcée en son propre nom, bien que dans tout son discours il avait parlé pour les deux élèves. Il ne savait lui même pas pourquoi il avait cédé à la tentation et improvisé cette course de vif d'or en pleine Bibliothèque. C'était un lieu d'études et ils n'auraient jamais du l'animer de cette manière. Le regard de Clément se porta de nouveau sur Jeffrey, affichant une moue déconfite car ne sachant toujours pas ce que leur professeur leur réserverait.

Clément Downing | 3ème année
"Le succès ne s'explique pas, l'échec ne s'excuse pas." N. Bonaparte

4 oct. 2018, 18:17
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
Il était certain que l’un des deux élèves allait tenter de se justifier. Laisser son professeur exercer son droit était bien trop compliqué à admettre pour la plupart des sorciers de Poudlard. Clément Downing avait bien compris qu’il était en tort sur ce coup là, et il s’était excusé une première fois alors que Jeffrey Hunter se relevait péniblement de sous la table. Ce dernier commença par s’excuser mais la suite de sa phrase ne plût pas du tout à la professeure de Défense contre les Forces du Mal. Etait-il stupide ou le faisait-il exprès ? Depuis quand la bibliothèque s’était-elle transformée en cour de récréation ?

La tête du Gryffondor valait son pesant d’or. Si Amy n’était pas si énervée, elle aurait probablement ri devant la bouche grande ouverte du garçon. Joli poisson. Sa tête fit des allers retours avant de finir par prononcer des justifications, qui avaient pour but de défendre son petit camarade. A vrai dire, la directrice de Serdaigle n’avait écouté que d’une oreille, son regard noir fixé sur l’élève de Poufsouffle. Sincèrement, elle espérait qu’il se rende compte de ce qu’il avait dit. Tout élève sensé savait que la bibliothèque était un lieu d’étude. Mais Jeffrey Hunter n’avait pas vraiment conscience qu’il était en tort.

« Monsieur Hunter, est-il écrit sur la porte de la bibliothèque « Cour de récréation » ? Pas à ce que je sache. Vous pouvez faire ce genre d’activités dans la Grande Salle, le Parc, les Couloirs, où vous voulez, mais pas dans un lieu qui est supposé rester silencieux afin que vos camarades puissent travailler. Vous avez bien bossé, c’est très bien, j’en suis contente pour vous. Mais ce n’est pas une raison pour me répondre de la sorte ».

Son regard passa du Poufsouffle au Gryffondor, tentant de jauger leurs expressions faciales. A vrai dire, elle s’attendait presque à ce que le visage de Jeffrey Hunter devienne rouge de colère et que celui de Clément Downing soit rouge de honte. Mais ça ne semblait pas être leur cas, alors la rousse reprit.

« Pour cette fois-ci, ça ira, pas de punition ou de retenue. Mais je vous invite vivement, puisque vous avez fini de réviser, à sortir prendre l’air. Cela devrait faire respirer un peu votre cerveau et l’empêcher de retenter une expérience aussi stupide qu’une course de Vif d’Or en pleine bibliothèque. Je signalerai votre cas à Madame Minal en partant, et je pense qu’elle fera en sorte de vous surveiller à chaque fois que vous poserez un orteil dans ce lieu. Sur ce, bonne fin de journée à vous deux ».

Après avoir jeté un dernier regard aux deux garnements, Amy prit la direction qu’elle avait empruntée au départ, à savoir la section des anciennes éditions de la Gazette. La boule de papier était toujours présente dans le creux de sa main et elle la jeta en passant devant une poubelle.



Reducio
Fin de mon intervention, merci à vous pour ce RP ! :D

pilier, fossile, vieux mur, Amy Holloway

6 oct. 2018, 21:41
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
Comme il fallait s'y attendre les deux garçons avaient passés un sale quart d'heure. Dès que les mots étaient sortis de sa bouche le jeune anglais les avait aussitôt regrettés, les trouvant stupides. Mais le mal avait été fait. Jeffrey était d'autant plus anxieux et gêné qu'il avait entrainé Clément dans cette galère, bien qu'il l'ai suivi avec enthousiasme. Le Gryffondor essaya d'arrondir les angles en venant à son secours  et sans doute avait il réussit à radoucir un peu l'état d'esprit de Miss Holloway.

Certes les garçons avaient pris une sacrée soufflante mais au moins ils n'avaient pas écopés d'une retenue, c'était déjà ça. Pendant toute la réprimande le jeune Poufsouffle avait gardé le regard bas, honteux de sa conduite et ne voulant surtout pas causer plus de tort à Clément. Aussi il prit sur lui de ne pas répondre une nouvelle fois à Miss Holloway dans le but d'expliquer pourquoi il avait répondu ainsi. Cela le démangeait de s'expliquer, de dire qu'il ne voulait pas être insolent mais juste qu'il avait été vexé d'être pris pour un cancre qui ne travaille pas et sème le désordre alors qu'il travaillait si dur depuis son arrivée à Poudlard et n'avait jamais fait de vagues lors des cours. Mais étant donné sa maladresse il était à peu près certain qu'il se serait mal exprimé et aurait encore tout fait foirer… Et puis il n'avait certainement pas envie de faire honte à ses parents et de recevoir une beuglante de leur part. Il releva la tête pour regarder son professeur dans les yeux et s'excusa d'une petite voix :

« J'vous demande pardon professeur, ça se reproduira plus. »

Après tout, il aimait bien Miss Holloway, il la trouvait cool et très intéressante en cours. Le Poufsouffle était peiné qu'elle puisse avoir une mauvaise image de lui désormais alors qu'il était si souvent sérieux en cours. Intérieurement il se jura de redoubler d'efforts lors de ses cours pour regagner sa confiance… Puis, enfin, il reporta son regard sur Clément. Un regard chargé d'excuses tant il se sentait coupable envers le Gryffondor.

« Désolé Clément, c'est sorti tout seul, j'sais pas ce qu'il m'a pris. On ferait mieux de ranger ce bazar avant que Minal rapplique... »

Le garçon rangeait les livres avec empressement dans son sac, passant ceux qui étaient au Gryffondor en veillant à ne pas les abîmer. Il essaya de poursuivre la conversation à voix basse, sans doute pour se faire pardonner mais aussi en espérant qu'il ne lui en veuille pas trop.

« J'espère que la surveillance de Miss Minal ne sera pas trop gênante. Comme tu y passes beaucoup de temps, je m'en voudrais beaucoup. J'suis désolé… On devrait sortir prendre l'air, enfin si tu veux hein ? »

Merci beaucoup pour votre intervention Miss :) 

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

1 nov. 2018, 20:07
 RP+  Au bout du rouleau  PV C.Downing / A.Holloway 
À la plus grande surprise du jeune Downing, son enseignant de défense contre les Forces du Mal se contenta de sermonner les enfants sur l'attitude qu'ils venaient d'avoir en pleine bibliothèque et les prévint que Madame Minal, la bibliothécaire de Poudlard serait mise au courant des agissements des deux enfants. Rouge de honte, le garçon baissa la tête sans réussir à prononcer le moindre mot pour tenter d'excuser son attitude ou se justifier. Le Gryffondor était perdu dans ses réflexions et était pris de vertige, se sentant très mal de ce qui venait de se passer. Même si il avait voulu se reposer quelques instants, pourquoi n'était-il pas sorti au lieu d'improviser une compétition de vifs d'or entre les rayonnages ?

Tandis que Clément regardait bouche béate son professeur partir en jetant son vif d'or dans la poubelle la plus proche, Jeffrey s'excusa de nouveau auprès de lui d'avoir répliqué à leur enseignante et proposa de ranger les livres qui jonchaient sur la table avant que la bibliothécaire ne soit avertie par leur enseignante du grabuge qu'ils venaient de faire et ne se décide à fouiner de leur côté pour les disputer.

« Pas la peine de t'excuser, je suis tout aussi fautif que toi, j'ai accepté de jouer à ce jeu ici.  » dit le garçon en poussant un léger soupir. « Mais c'était cool, j'ai aimé faire ça, même si c'est vrai qu'on aurait du le faire dehors ! Tu as raison, faut ranger avant que Madame Minal arrive ! »

Le garçon se mit à ranger soigneusement ses livres de cours un par un à l'intérieur de son sac en cuir pour éviter de les abîmer, puis rangea rapidement ceux qu'ils avaient extirpés des rayonnages avoisinants pour agrandir le canyon de livres durant leur course de vifs d'or. Clément accélérait le rangement du mieux qu'il pouvait, ne voulant pas se retrouver nez à nez avec la bibliothécaire, et jetait par moment des regards inquiets à Jeffrey pour voir si lui aussi était peu rassuré d'avoir affaire à la gestionnaire des lieux.

« J'espère qu'elle ne m'interdira pas l'accès à la bibliothèque, mais à part ça, il ne devrait pas il y avoir de soucis. Je n'ai pas envie de la croiser maintenant, elle risque de nous disputer, je suis donc de ton avis, partons avant qu'elle n'arrive ! »

Clément passa la bride de son cartable par dessus son épaule gauche et commença à partir de la table qui avait vu son affrontement entre le vif d'or de Jeffrey et le sien. Suivi par le Poufsouffle, il ne prit pas son chemin habituel pour sortir et préféra longer les murs de la salle pour passer le plus loin possible du bureau de la bibliothécaire. Une fois à l'extérieur des murs de la bibliothèque et toujours en compagnie du jeune Hunter, le Gryffondor poussa un soupir de soulagement.

« On a échappé au pire ! J'imagine qu'on peut attendre quelques jours avant de repasser par ici pour que Madame Minal puisse nous oublier un petit peu ...  »

Il était dur pour lui de devoir se priver de visites régulières à la bibliothèque pendant quelques jours, mais il n'oserait pas non plus affronter le regard plein de reproches de la bibliothécaire de sitôt.

Clément Downing | 3ème année
"Le succès ne s'explique pas, l'échec ne s'excuse pas." N. Bonaparte