Inscription
Connexion
18 mars 2019, 19:05
 RP Aventure  11h pétantes, au Ministère.
RP dans le cadre de la mission Holloway et l'échiquier mondial 
Onze heures pétantes. Dans l’ascenseur, Amy apprend qu’elle sera reçue par le Ministre de la Magie au Département des Mystères. Madame Reynold, la secrétaire du Ministre, ne semble pas surprise de ce lieu de rendez-vous, alors la professeure de Défense contre les Forces du Mal ne répond rien et se contente de hocher la tête pour indiquer qu’elle a compris.

L’ascenseur s’arrête rapidement et la secrétaire se décale pour qu’Amy puisse passer. Cette dernière n’a même pas le temps de bredouiller un « merci » que Madame Reynold lui souhaite une bonne journée et s’éclipse avec l’ascenseur. Le couloir entièrement noir l’effraie un peu, il faut le dire. Le noir n’est jamais une couleur positive. Heureusement, elle arrive rapidement au bout dudit couloir et découvre une immense salle circulaire. La rousse ne peut s’empêcher de noter que les douze portes sont placées comme les chiffres d’une horloge mais surtout qu’aucune de ces portes n’a de poignée pour l’ouvrir. Les flammes bleues des chandeliers renforcent l’aspect flippant de la pièce.

Lorsque la porte d’entrée se ferme dans un claquement sourd, Amy commence à paniquer. Comment va-t-elle sortir si toutes les portes sont fermées ? Elle n’est pas claustrophobe, heureusement, mais savoir qu’elle est enfermée dans cette immense salle n’est pas quelque chose qui la remplit de joie. Elle n’a même pas le temps de faire un pas en avant que le mur se met à tourner. A tourner ?! Toutes les portes défilent à une vitesse ahurissante et la professeure est sur le point de rendre son petit-déjeuner sur le sol étincelant. Heureusement pour son estomac et la propreté du sol, tout s’immobilise d’un seul coup. Amy souffle un bon coup alors que presque en face d’elle, un peu sur sa gauche, une porte s’ouvre. Doit-elle sortir sa baguette, par précaution ? Elle décide que non, et s’approche doucement. La nouvelle salle n’est que très peu éclairée, seul un énorme bassin avec des plantes phosphorescentes éclairent la pièce.

Une personne est plantée devant le bassin, et Amy souffle de soulagement. EN-FIN. Elle a presque envie de dire « c’est pas trop tôt ». Mais un Avada Kedavra en pleine figure ne serait pas la meilleure solution qu’il soit, surtout qu’Amy a une mission. Une mission qui attend depuis un an, d’accord, mais une mission quand même. Instinctivement, sa main passe rapidement dans sa poche de manteau où se trouve la lettre de Denzel Foster, le directeur d’Ilvermorny. La lettre est toujours cachetée, Amy ne se serait jamais permise de l’ouvrir. La professeure reconnait Dallan Blackwave lorsqu’il se tourne vers elle. Il a l’air plutôt content puisqu’il sourit légèrement, alors Amy lui rend son sourire et hoche la tête lorsqu’il lui propose de s’installer.

Amy en profite pour le regarder plus en détail alors qu’elle s’installe. Il semble avoir pris quelques années, alors que la dernière photo qu’elle a vu de lui remonte à seulement six mois. La fatigue ? Trop de travail ? Elle ne saurait mettre le mot sur ce changement d’apparence. La professeure ne manque pas de relever que son bras gauche est entièrement caché par du tissu noir. Peut-être que le Ministre a vu qu’elle fixait son bras ? Dans tous les cas, il le ramène sous la cape, et Amy relève légèrement la tête pour le regarder dans les yeux. A ce moment là, elle prend la parole.

"Merci de me recevoir. Il y a un an, presque jour pour jour, j'ai rencontré Denzel Foster, directeur d'Ilvermorny. Il m'a remis une lettre à votre intention. Si je ne me trompe pas, il est question de la politique américaine".

Denzel Foster avait annoncé que cette lettre, si elle était remise au Ministre de la Magie anglais, pourrait faire pencher la balance de « leur côté ». Amy passa la main dans sa poche de manteau, puis en sortit la lettre. Cette dernière était un peu cornée. En même temps, elle avait fait le voyage Poche de Denzel – Poche d’Amy à Ilvermorny – Tiroir à chaussettes – Poche d’Amy dans sa maison – Main d’Amy. Sans compter les trajets internationaux que la lettre avait fait. De ce fait, la lettre avait eu la chance de n’être que « légèrement cornée sur les coins » et pas « pratiquement en miettes ». Le sceau était par contre toujours en place, ce qui attestait qu’Amy n’avait en aucun cas ouvert la lettre. Après l’avoir gardée quelques secondes dans sa main, elle tend son bras pour la donner au Ministre.

pilier, fossile, vieux mur, Amy Holloway
5 avr. 2019, 09:18
 RP Aventure  11h pétantes, au Ministère.
Le Ministre saisit la lettre, mais à la grande surprise d’Amy, il ne l’ouvre pas immédiatement. A la place, il observe le bassin tout en lui demandant pourquoi il lui a confié cette lettre. Est-ce qu’Amy le savait, même ? Pas entièrement, selon elle. Denzel Foster lui avait remis la lettre parce qu’elle vivait au Royaume-Uni, mais c’était l’unique raison. Le regard de Dallan Blackwave est toujours tourné vers le bassin, et il sourit encore. Néanmoins, une petite ombre furtive passe sur son visage, et la professeure de Défense contre les Forces du Mal se décide elle aussi à regarder le bassin en face d’eux. Son cœur rate un battement lorsqu’elle remarque une deuxième version d’elle dans l’eau.

Instinctivement, Amy se lève et laisse échapper un « Qu’est-ce que c’est que ça ? ». Elle s’approche du bassin pour y voir de plus près, pendant que le Ministre répond qu’il s’agit d’une projection d’elle-même créée par des métamorphes des profondeurs. Une deuxième version d’Amy apparait alors. Elle semble être plus grande que la « vraie » Amy, ce qui lui fait froncer les sourcils. N’étant pas spécialisée en créatures magiques, la rousse ne sait pas vraiment ce que sont des métamorphes des profondeurs. Néanmoins, elle continue de scruter ses « doubles d’elle », puis retourne se rassoir. Pas besoin de rester trois heures devant non plus.

La professeure de Défense contre les Forces du Mal reprend alors la question posée par le Premier Ministre. Elle raconte donc très rapidement qu’elle s’est rendue à la banque des sorciers américaine, qu’elle a ouvert un coffre mais qu’elle a été suivie, ce qui l’a contrainte à fuir. Par la suite, elle a rencontré des membres du peuple Narragansetts, qui l’ont conduite à Ilvermorny, ce qui l’a fait rencontrer Denzel Foster. Il ne s’agissait pas là de l’histoire complète, Amy se gardait bien de tout raconter. Cela ne regardait personne, encore moins le Ministre de la Magie anglais. Inutile donc de raconter que dans ce coffre, elle avait trouvé une prophétie qu’elle avait détruit aussitôt, et que cette prophétie avait délivré un message qu’elle n’avait pas encore compris.

pilier, fossile, vieux mur, Amy Holloway
6 avr. 2019, 17:01
 RP Aventure  11h pétantes, au Ministère.
Un autre petit personnage vient faire son apparition aux côtés des deux Amy déjà présentes. Sans surprise, il s’agit d’une matérialisation du Ministre en personne, mais ce dernier ne semble pas être aussi perturbé qu’elle par ces soudaines apparitions. Lorsqu’il reprend la parole, la professeure de Défense contre les Forces du Mal n’est pas vraiment surprise. Même si elle s’attendait plutôt à ce qu’il insiste sur la manière dont elle avait du partir, où sur son entrevue avec les Narragansetts, le fait qu’il n’aille pas creuser ne l’étonne pas vraiment. A la place, il se contente d’appuyer un peu sur le contenu du coffre et sur la succession de rencontres, puis sur le Directeur d’Ilvermorny. Amy attend un peu avant de lui répondre. Doit-elle finalement dévoiler qu’elle s’est retrouvée face à une prophétie ? Non, pas vraiment. Si elle racontait cela, elle devrait ensuite raconter qu’elle l’avait détruit puis qu’elle avait entendu cette phrase à propos du 101ème « elle ne savait plus trop quoi ». Non, bien trop compliqué, autant tout garder pour elle.

Dallan Blackwave se décide enfin à prendre la lettre pour la lire. La professeure de Défense contre les Forces du Mal se doute bien qu’il ne lui en donnera pas la teneur, mais sa curiosité reste tout de même assez forte. Pendant qu’il lit, elle laisse le silence dans la pièce tout en laissant divaguer ses yeux entre le bassin et le Ministre qui lit la lettre. C’est lui qui brise le silence avec une question qui laisse Amy dubitative. Que lui inspire Denzel Foster ? Et bien… Un peu étrange, mais plutôt sympathique ? Non ? Avant de répondre à cette question, elle commente ce que le Ministre a annoncé juste avant. La rousse affirme qu’elle aurait préféré ne pas être mêlée à de nouveaux événements, mais qu’elle n’a pas eu vraiment le choix. Néanmoins, si cela a permis d’aider un peu… Elle fait ensuite une petite pause, le temps de rassembler ses idées.

"Qu'est-ce qu'il m'inspire ? En repensant à notre conversation, je me dis qu'il n'a pas hésité à me donner des informations sur la situation politique sorcière des Etats-Unis alors qu'il n'y était pas obligé. Il aurait pu se contenter de me conduire jusqu'au Portoloin sans un mot. Donc.. Je pense qu'il peut être de confiance. A mon avis, il ne veut que des choses bonnes pour la communauté magique américaine. Moins de corruption, de choses comme ça. Il m'a aussi dit que si vous lisiez cette lettre, il pourrait y avoir un... Changement de situation en faveur du "camp", elle mima les guillemets avec ses doigts, de Denzel Foster".

pilier, fossile, vieux mur, Amy Holloway
6 avr. 2019, 17:56
 RP Aventure  11h pétantes, au Ministère.
Le regard du Ministre accroche celui d’Amy avant de répondre qu’être bienveillant est un atout particulièrement utilisé en politique. Au lieu de hausser les épaules, la rousse hoche la tête pour signifier qu’elle a compris. En soi, ce n’est pas très étonnant. Qui irait raconter la vérité tout en gardant l’espoir d’être élu par un peuple qui veut des choses qu’aucun homme politique n’est capable d’apporter ? Dallan Blackwave se tourne alors entièrement vers elle afin de lui annoncer qu’il se méfie des gens qui « abattent toutes leurs cartes en même temps ». La lettre était donc la dernière chance ? Au vu de la suite des paroles du Ministre, ce dernier ne pense pas cela. Lui pense qu’il reste un dernier joker, et il demande ensuite à Amy si elle a pensé au fait que Denzel Foster voulait se mettre en avant.

En soi, ce n’est pas si étonnant. Le milieu politique est un milieu assez sournois, mais la professeure de Défense contre les Forces du Mal se garde bien de dire ça à voix haute devant le Ministre de la Magie. Amy choisit de répondre tout en restant la plus impartiale possible. Après tout, elle ne connait pas les réelles intentions de Denzel Foster, à part celles d’empêcher certains candidats d’accéder au pouvoir. Elle a accepté de transmettre la lettre écrite par l’américain, mais elle glisse en même temps l’idée que le Ministre de la Magie pourrait s’entretenir avec lui afin qu’il se fasse son propre avis en face à face. Bien plus sûr qu’avec une simple lettre.

A sa grande surprise, il sourit mais décline la proposition, arguant qu’il ne peut rencontrer un homme qui s’oppose au futur président du MACUSA. La rousse souffle un petit « Je vois », pour signifier qu’elle a bien compris son refus. La suite de ses paroles l’intrigue un peu. « Vous, en revanche, n’êtes tenue par aucun engagement politique ». Il continue en lui demandant si elle peut mener cette enquête pour eux, avec comme nouvel argument qu’elle est citoyenne américaine. « Perspicace », a-t-elle envie de répondre. Mais bon, elle a déjà perdu l’odorat, elle ne veut pas non plus perdre la vie. A la place, elle fronce les sourcils et prend quelques secondes avant de répondre.

"Je suis citoyenne américaine, vous avez tout à fait raison. La campagne électorale se termine demain soir très exactement, qu'est-ce que je pourrais bien faire dans un laps de temps si court ? Je... Qu'est-ce que vous voudriez que je fasse exactement ?"

C’était une question sincère. En moins de quarante-huit heures, que pourrait-elle faire alors qu’elle n’est pas détective, ou membre de la Brigade Magique, ou quoi que ce soit d’autre ? Tant qu’elle n’a pas de réponse concrète de la part du Ministre, elle ne se prononce pas sur un refus ou une acceptation.

pilier, fossile, vieux mur, Amy Holloway
6 avr. 2019, 17:57
 RP Aventure  11h pétantes, au Ministère.
Dallan Blackwave en vient donc enfin à l’exposition de son plan, qu’Amy écoute avec attention. Ainsi donc, pendant les vacances de Pâques, elle devra se rendre aux Etats-Unis pour remonter la piste des soutiens secrets, et ainsi remettre l’histoire dans l’ordre. Pendant qu’il parle de ce qu’il a prévu pour elle, la rousse réfléchit en même temps. Pour le proche en difficulté, ça n’allait pas être compliqué. Elle pouvait dire au château qu’elle et Scott avaient plein de rendez-vous pour préparer le mariage et que de ce fait, elle devait partir pour toutes les vacances. Pour Scott, elle lui dirait l’inverse. Lui annoncer qu’elle était de surveillance des élèves pendant les vacances de Pâques était une excuse toute trouvée. Ca, c’était réglé. Pour son intervention « en toute discrétion », Amy ne peut empêcher un rictus d’apparaître sur ses lèvres. Elle-même sait très bien ce qu’il s’est passé la dernière fois qu’elle s’est rendue « en toute discrétion » aux Etats-Unis. Néanmoins, le fait d’avoir une mission top-secrète l’attire beaucoup. La professeure répond donc par l’affirmative, en ajoutant qu’elle espère qu’elle y arrivera.

Posté devant le bassin, le Ministre finit par se retourne suite à la réponse positive d’Amy. Il répond qu’il espère également qu’elle réussira, et que si elle y parvient, il aura une dette envers elle. La rousse hoche de nouveau la tête pour signifier qu’elle a bien entendu. Madame Reynold surgit alors dans la pièce, comme si elle avait été cachée derrière un pilier, prête à surgir au moindre mouvement d’auriculaire de Dallan Blackwave. Ce dernier lui annonce que la secrétaire se chargera de l’agenda d’Amy, puis il lui souhaite bonne chance. « Ah, c’est tout ? Bon, bah… » La professeure sourit poliment au Ministre, le remercie de lui avoir accordé du temps, puis quitte la pièce accompagnée de Madame Reynold.

RPG TERMINÉ 

pilier, fossile, vieux mur, Amy Holloway