Inscription
Connexion

26 juin 2019, 09:56
Douleur enracinée  PV Maddie Joy 
Jeffrey écouta attentivement les arguments de Maddie à propos du Quidditch. Le jeune anglais avait conscience qu'une telle décision hypothèquerait ses chances de revenir dans l'équipe un jour et par la même occasion celle de devenir un jour peut-être un joueur professionnel. Mais le voulait il toujours ? Rien n'était moins sûr. Le sport qu'il aimait tant était devenu source de tensions plus qu'autre chose à cause de son père et s'il aimait toujours autant le jeu en lui-même le garçon y trouvait actuellement plus d'inconvénients que de plaisir.

Maddie faisait preuve d'un calme et d'une maturité bien éloignée de son côté tornade et de son espièglerie mais sans doute que les évènements récents à Poudlard l'avaient elle aussi fait mûrir plus vite. Ses conseils étaient pertinents et quand elle dit que partir de l'équipe était un peu radical, Jeffrey ne put que constater que c'était un peu vrai. Peut-être pouvait il effectivement agir différemment.

« Ouais, t'as raison. C'est pour ça que je tarde à annoncer que j'arrête, j'ai peur de le regretter si un jour les choses s'arrangent avec mon père... Je peux peut-être demander à retourner sur le banc, ça me laisserait du temps pour voir ce dont j'ai vraiment envie. Et tant pis pour mon poste de batteur titulaire. » dit Jeffrey songeur, en repensant à tous les efforts qu'il avait fourni pour essayer d'être un digne successeur de Ambre. Aujourd'hui le constat était sans appel : il était à des années-lumière de son niveau. Son père avait peut-être raison en fin de compte, il était peut-être meilleur comme poursuiveur.

Le garçon n'eut pas le temps de s'appesantir davantage sur le sujet puisque Maddie avait visiblement très envie d'aborder un autre sujet. Jeffrey, lui, était mal à l'aise et ne savait pas trop comment répondre sans que Maddie ne devienne jalouse ou pire, énervée contre lui bien qu'il n'y soit pour rien dans cette histoire.

« Bein euh... Disons que j'ai découvert un mot qu'elle avait écrit, le jour de la Beuglante quand elle est venue voir ce qui n'allait pas. Et... Enfin... C'était un mot d'amour qui parlait de moi. Quand je l'ai découvert ça m'a fait rire nerveusement du coup elle a cru que je me moquais d'elle. J'lui ai dis qu'on était juste amis mais elle a trop honte je crois alors depuis ce jour on s'est pas reparlés. » lâcha Jeffrey en se sentant vraiment dans une situation très inconfortable. « J'espère que tu m'en veux pas de pas te l'avoir dit plus tôt. Je voyais pas comment aborder le sujet sans te blesser. » ajouta Jeffrey en la regardant dans les yeux pour essayer de déceler un indice sur son état d'esprit.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

27 juin 2019, 10:54
Douleur enracinée  PV Maddie Joy 
Maddie avait été quelque peu soulagée en entendant Jeffrey être moins catégorique quand à sa décision au sujet de l’équipe de Quidditch. Ce n’était pas rien de céder sa place de titulaire mais cela valait mieux que de quitter complètement les Frelons. Elle le trouvait mature lors de cette remise en cause. Il était parvenu à voir plus loin que ses soucis actuels, aussi importants soient-ils. Elle pensa que c’était une sage décision. Il aurait ce dernier match ainsi que toutes les grandes vacances pour réfléchir à la suite.

La réponse concernant Eileen, quant à elle, ne la soulagea pas du tout. Elle était à mille lieux de penser que les tensions entre les deux enfants étaient liées au fait que la Serpentard en pinçait pour son petit ami. Maddie resta totalement muette face à cette révélation. Si stupéfaite qu’elle ne fit aucune remarque sur le fait que c’était à la rousse qu’il s’était confié pour la beuglante alors qu’à elle, dans la grande salle, il lui avait dit, ainsi qu’à tout ses amis, de ne pas le suivre. Maddie ne lui dit pas non plus que cela la blessait car pendant qu’il se confiait à la capitaine de Crochets d’Argent, elle, elle l’avait chercher absolument partout dans le château et ses extérieurs pour s’assurer qu’il allait bien. Non, elle ne dit rien. Elle le dirait peut-être plus tard mais là, elle était focalisée sur le fait que Eileen Eastwood était amoureuse de celui qui était son petit ami depuis presque un an désormais.

Elle n’appréciait pas du tout cela bien que oui, elle savait bien qu’on ne choisissait pas forcément d’éprouver des sentiments mais là sur le coup, elle en avait absolument rien à faire. Même si c’était méchant, Maddie fut soulagée que la première réaction de Jeffrey avait été de rire. Elle appréciait également qu’il lui ait directement dit qu’ils étaient juste amis même si elle n’était pas présente à ce moment pour savoir réellement ce qui s’était dit. Elle lui faisait tout de même confiance et prit pour argent comptant ses aveux. Par contre, elle en avait absolument rien à faire que Eileen puisse avoir honte. Elle pensait même que c’était bien fait pour elle. On était désormais bien loin de la jeune fille mature d’il y a quelques instants…

Le visage de Maddie s’était durci au fur et à mesure que Jeffrey lui avait dépeint la situation avec son amie. Elle bouillait intérieurement mais tout cela n’était pas dirigé sur lui mais totalement sur elle, Eileen Eastwood. Elle n’avait jamais ressenti une telle colère envers quelqu’un. Pourquoi lui avait-elle écrit un mot d’amour alors qu’elle savait pertinemment qu’il avait une petite amie ? Et pourquoi lui montrer cela alors qu’il vivait un moment difficile avec la beuglante ? Elle trouvait cela totalement stupide ! C’était elle cependant qui l’était sur le coup puisque trop obnubilée par cette révélation, elle n’avait pas saisi que la découverte du mot d’amour par Jeffrey était en fait totalement involontaire.

Elle ne répondit pas directement à Jeffrey. Elle était trop perdue dans toutes les émotions nouvelles qu’elle ressentait en cet instant : forte colère, possessivité et jalousie. Un cocktail assez explosif qu’elle essayait de contrôler.

« J’aurai préféré le savoir tout de suite oui, je pense...après je ne t’en veux pas., t’as rien fait de mal toi. » dit-elle à un rythme lent qui témoignait de son chamboulement. Elle reprit :

« Par contre Eileen, je ne comprends pas pourquoi elle a fait ça. Pourquoi elle t’a montré un tel mot ? Et pourquoi elle ne te parle plus maintenant alors que c’est elle qui a provoqué tout ça ? » 

Là le ton était un peu plus affirmé à chaque question, sa colère se devinait aisément bien qu’en un sens elle était satisfaite que la jolie rousse se tienne à distance. Elle prononça ensuite une question qui n’allait sûrement pas arranger le garçon. Elle ne voulait pas créer de problème mais ne pouvait pas ne pas le lui demander vu l'impact que semblait avoir sur lui le fait de ne plus être proche de la Serpentard.

« Et...t’es sûre que c’est qu’une amie ? » dit-elle en ne parvenant même pas à le regarder dans les yeux ayant trop peur de ce qu’elle pourrait y voir.

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

28 juin 2019, 10:30
Douleur enracinée  PV Maddie Joy 
Comme il fallait s'y attendre les traits de Maddie s'étaient durcis au fil des révélations sur l'histoire du mot d'amour d'Eileen. Il ne savait pas s'il avait bien fait de dire les choses de cette façon, c'était sans doute un peu brutal mais au moins il n'avait plus de secrets pour la petite blonde. Égoïstement il se sentait mieux de l'avoir fait même si cela avait mis la petite Poufsouffle dans un état d'énervement bien compréhensible et Jeffrey avait un peu peur que sa petite amie explose de colère, vu son tempérament entier et fougueux. Mais il vit avec soulagement que Maddie tentait de se contrôler et elle ne lui tint pas trop rigueur d'avoir tardé à lui faire ces révélations. Par contre son avis sur Eileen était plus tranché...

« Elle m'a pas montrée le mot, il est tombé de sa poche. Je l'ai ramassé pour lui rendre et j'ai vu mon prénom écrit et du coup j'ai lu. Enfin bref... Par contre c'est clair que je comprend pas qu'elle agisse comme ça. Vous êtes trop bizarres vous les filles. » dit Jeff en soupirant.

Prenant des pincettes le Poufsouffle tenta ensuite de rassurer Maddie quand à ses doutes. De toute évidence elle n'avait pas toute confiance en lui. Jeffrey en était un peu vexé mais il se dit que dans une situation inversée il aurait certainement été beaucoup moins tendre et compréhensif qu'elle...

« Oui j'suis sûr. Je lui ai dis clairement que j'étais amoureux de toi, s'pèce de quichouille ! C'est juste une amie. Ou c'était, je sais plus trop... Je l'aime bien car c'est une des rares amies que j'ai en dehors de notre Maison, et parfois c'est bien de voir des têtes qu'on fréquente moins. Donc même si un jour tu nous vois discuter panique pas s'teu plait. Même si on rigole bien ensemble, moi j'suis pas intéressé par elle. »

Jeffrey ne savait si ces mots rassureraient sa petite amie mais il avait envie d'une atmosphère apaisée après toutes ces révélations et de juste profiter avec Maddie.

« Enfin voilà. A moins que tu ais d'autres questions j'aimerai bien qu'on passe à autre chose. » dit Jeffrey avec le sourire charmeur dont il aimait se servir pour amadouer sa petite amie, tout à l'invitant à venir se blottir dans ses bras.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

29 juin 2019, 18:06
Douleur enracinée  PV Maddie Joy 
Maddie ne commenta pas d’avantage au sujet du mot d’Eileen mais n’en pensait pas moins. *Comme un fait exprès, elle avait pile un mot d’amour dans sa poche quand elle est venue lui parler. Si elle ne voulait pas qu’il soit au courant, il ne fallait pas l’écrire ce mot et garder ses sentiments pour elle !* Elle continuait donc à s’entêter au sujet de la jeune Serpentard et cela ne disait rien qui vaille. Elle sourit néanmoins quand il fit une réflexion au sujet des filles en générale, ne s’offusquant pas du tout de ce genre de cliché.

Ce sourire s’agrandit quand il lui dit clairement qu’il n’était pas amoureux d’Eileen mais d’elle et le petit surnom dont il l’avait affublé la fit fondre immédiatement bien qu’il n’était pas forcément flatteur. Maintenant qu’elle était rassurée sur ses sentiments, elle se sentait mieux et parvenait alors à l’écouter sans avoir de mauvaises pensées en même temps. Il tenta de la convaincre qu’elle n’aurait aucun souci à se faire si d’aventure elle les voyait, Eileen et lui, passer du temps ensemble et rire. Elle essaya de s’en persuader mais malheureusement la scène lui parvint à l’esprit. Elle les vit faire exactement ce qu’il disait mais elle voyait Eileen rougir à la moindre occasion, poser sa main sur lui,... et cela la fit se sentir bien mal à l’aise. Elle chassa totalement cette image de son esprit mais comprit qu’il serait impossible pour elle d’être sereine si elle les savait ensemble car elle n’aurait jamais plus confiance en la jolie rousse. Pourtant, cela arriverait forcément un jour ou l’autre, qu’elle le veuille ou non.Cette pensée entraîna une petite moue triste sur le visage de la blondinette. Cette après-midi n’était décidément pas de tout repos d'un point de vu émotionnel.

Jeffrey exprima clairement son souhait de passer à autre chose et Maddie était bien d’accord avec cela bien que ce n’était pas si facile que cela. Elle répondit à son invitation et se blottit dans les bras du garçon. Elle ne pu cependant pas s’empêcher de dire :

« J’ai bien comprit que tu n’étais pas intéressé par elle mais elle, elle est amoureuse de toi et ça, ça change tout pour moi... » ne précisant pas plus le fond de sa pensée. Bien décidée à profiter de ses retrouvailles, elle s’installa plus confortablement dans les bras de son petit copain et resta silencieuse, les yeux clos. Cela ne dura pas non plus une éternité, une tornade reste une tornade. Apaisée et ayant retrouvé toute sa fougue, elle ouvrit les yeux et se redressa pour capter le regard de son petit ami. A nouveau lumineuse, elle proposa :

« Bon on la cherche cette inscription sur l’arbre ? Je veux voir si c’est vrai ou si c’est que du blabla » puis elle se leva et commença à inspecter le tronc.

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

30 juin 2019, 18:32
Douleur enracinée  PV Maddie Joy 
A présent Maddie ne semblait plus peinée mais davantage blessée. Le garçon s'en était assez voulu de la garder dans l'ignorance mais il n'avait pas trouvé de bons moments pour dire ce genre de chose. Sans doute y avait il aussi derrière son attitude un peu d'égoïsme ou de lâcheté mais Jeffrey restait un garçon foncièrement honnête et ne voulait avant tout blesser personne. Alors il avait fini par cracher le morceau, quand bien même cela provoquerait des moments difficiles. Cependant Maddie ne hurla pas et ne lui reprocha rien, ce qui soulageait le garçon bien qu'une part de lui-même se demandait pourquoi elle ne le faisait pas. A douze ans - bientôt treize certes mais quand même - le garçon en était à ses balbutiements dans les sentiments amoureux et n'arrivait pas à les gérer, ni à se raisonner. C'était un sentiment bien étrange et dérangeant de perdre à ce point la maîtrise de ses émotions. Et il n'aimait pas trop cela.

La petite blonde accepta l'invitation et vint se blottir dans les bras du jeune anglais. Non sans lâcher une petite phrase qui rendit l'anglais perplexe. Qu'est ce qui changeait tout ? Que pouvait il bien y faire que la Serpentard ait le béguin pour lui ? Maddie voulait elle dire que ça allait tout changer entre eux ? Il espérait qu'elle n'était pas en train d'envisager de le quitter. Le Poufsouffle se sentait mal et blessé par une situation qu'il aurait volontiers évité et dont il n'était pas le responsable. C'était la faute d'Eileen, pas la sienne. Si Maddie venait à s'éloigner de lui, il ne pardonnerait certainement pas à son amie de Serpentard. Les pensées du jeune garçon montaient crescendo dans son esprit et il était à deux doigts de demander à la petite blonde de préciser le fond de sa pensée, au risque d'aller au clash.

Mais fort heureusement pour les deux Poufsouffle - et sans doute aussi pour Eileen - Maddie choisit ce moment pour venir se blottir plus confortablement contre lui et fermer les yeux à son contact. Ce simple geste eut le mérite de faire un bien fou au jeune anglais qui fut rassuré presque instantanément sur les intentions de sa petite amie. Et dire qu'il avait été tout proche de hausser le ton… Jeffrey respira profondément pour se calmer et profiter de ce moment. Il déposa un baiser sur les cheveux dorés de sa petite amie. L'anglais était soulagé d'avoir confié tous ses tourments à la jeune fille et s'il savait que ses problèmes ne cesseraient pas du jour au lendemain, il avait envie de retrouver un peu de sa bonne humeur et de sortir de cette mauvaise spirale. Aujourd'hui était un premier pas déjà.

Le moment de calme faisait beaucoup de bien mais Maddie finit par se redresser subitement, comme piquée par une abeille. C'était à prévoir, la blondinette ne tenait jamais bien longtemps en place. Son attitude arracha un sourire au joueur de Quidditch, qui avait tout autant envie qu'elle de découvrir la vérité sur cette fameuse phrase. Il se releva à sa suite et se mit à inspecter le tronc d'arbre à son tour.

« Il est super beau ce Lapacho n'empêche. Ma famille m'en a jamais parlé. Ils ont peut-être oubliés ou alors l'arbre est là depuis peu... » dit le jeune homme en inspectant consciencieusement l'arbre. Il retira néanmoins subitement sa main d'une des fleurs roses en forme de cloche quand une abeille s'en approcha. Le garçon détestait les guêpes, frelons, abeilles, bourdons… Sans doute avait il l'air d'un parfait imbécile mais c'était plus fort que lui. « Te moque pas... » marmonna le jeune garçon sans regarder Maddie, se doutant que la scène devait l'avait sans doute fait beaucoup rire.

Jeffrey reporta son attention sur le tronc d'arbre et quelques instants après il trouva une inscription gravée dans l'écorce, à peine en dessous de la hauteur de ses yeux. nunca esqueceremos

« Là ! » clama Jeffrey tout excité. « A ton avis ça veut dire quoi ? » demanda-t-il, perplexe, en passant la main droite dans ses cheveux en bataille.

« On dit la phrase ensemble ? »

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

3 juil. 2019, 18:41
Douleur enracinée  PV Maddie Joy 
Jeffrey suivit le mouvement et se leva à son tour pour chercher l’inscription. Maddie tourna la tête dans sa direction et lui adressa un sourire radieux avant de poursuivre ses investigations. Tout à coup, elle vit son petit ami fuir une abeille et il n’en fallu pas plus pour faire rire la jeune fille.

« J’me moque pas...enfin si, un peu mais c’est mignon » lui répondit-elle avec un sourire.

« Sinon, pour ce que tu disais, je ne sais pas si cet arbre était déjà là à l’époque où ta famille était à Poudlard mais en tout cas, il était déjà là quand nous nous sommes rentrés en première année ! » continua-t-elle énergiquement. « Pour avoir arpenté ce parc un nombre incalculable de fois, je peux t’assurer que je l’avais déjà remarqué. Par contre, j'étais pas au courant pour l'inscription. » ajouta-t-elle après avoir levé le regard pour finir d’observer un côté de l’arbre. Elle porta ensuite son attention sur son petit ami et poursuivit : « J’avais même déjà pensé à t’inviter à un pique-nique ici » avant de finir par un petit clin d’œil et un rire, sûre que cela allait gêner le garçon.

Après s’être amusée de sa réaction, elle reprit ses recherches. Elle avait vraiment envie de trouver cette inscription, mais elle ne pouvait pas s’empêcher de papillonner du regard à droite, à gauche, de jeter des petits coups d’œil en direction du garçon,… Elle n’était pas concentrée car elle était sur un petit nuage. Certes, elle avait apprit des choses lourdes, des choses perturbantes et elle s’inquiétait toujours pour son petit ami, mais là, elle parvenait à profiter d’un moment de détente avec Jeffrey. Cela lui avait tellement manqué, qu’elle ressenti pour la première fois depuis plusieurs semaines une certaine béatitude qui faisait que le sourire ne la quittait plus.

« Oh fait voir ! » dit la jeune fille en se précipitant vers le garçon qui venait de lui annoncer qu’il avait trouvé le fameux message gravé dans l’écorce de l’arbre. Elle lut les mots mais n’en comprit aucun.

« Aucune idée » répondit-elle au jeune anglais. « On dirait de l’espagnol, en tout cas. » ajouta-t-elle en haussant les épaules. Bien que pas plus avancés, Jeffrey proposa à la petite blonde de prononcer la phrase en même temps. « Ouiiii » répondit-elle joyeusement.

« A trois, on y va ! Un, deux, trois : nunca esqueceremos ! » dit-elle en chœur. 

Un léger grincement se fit entendre puis Maddie vit l’arbre bouger légèrement de gauche à droite. Les mouvements étaient presque imperceptibles à sa base mais plus le regard de la jeune fille montait en direction des branches, plus ils étaient clairement observables. Au bout de quelques secondes, une pluie printanière de petites clochettes roses tomba sur les deux enfants et tout autour. Le spectacle était somptueux aux yeux de la petite blonde qui regardait cela avec des yeux émerveillés.

« Wahhh » s’exclama-t-elle tout en retirant délicatement une clochette qui s’était nichée au coin de son œil gauche. Une fois que l’arbre était redevenu stoïque, Maddie se tourna vers son petit ami encore sous le charme de ce à quoi elle avait assisté :

« C’était sublime ! Ça t’a plu ? »

Elle écouta la réponse du garçon et ajouta :

« En tout cas, moi je pense qu’on devrait garder ça pour nous, l’inscription et le fait que ça marche. Sinon, ça va devenir une vraie attraction ici et il perdra toutes ses belles clochettes, ce serait dommage non ? Et au fait, comment t'as su pour l'inscription ? » dit la petite curieuse en s’installant à nouveau par terre, adossée au tronc de l’arbre.

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

5 juil. 2019, 15:47
Douleur enracinée  PV Maddie Joy 
Jeffrey éprouvait à présent un véritable soulagement. Non seulement il s'était confié sur ses secrets et n'avait plus à fuir Maddie, mais surtout la petite blonde semblait libérée d'un poids et toute heureuse de leurs "retrouvailles". Sa petite phrase sur le pique-nique qu'elle avait envisagée d'organiser en était la preuve. Le sourire qui avait mis si longtemps à revenir sur le visage de Jeffrey ne le quittait plus et il s'agrandit un peu plus quand sa petite amie accepta de prononcer la phrase avec lui.

« Nunca esqueceremos ! » dit le jeune anglais en même temps que Maddie, mais avec un accent aussi approximatif que s'il s'était essayé au Gobelbabil la bouche pleine.

Heureusement sa bien piètre performance sembla passer inaperçue, du fait que Maddie ait prononcée en même temps la phrase mais surtout en raison du spectacle magnifique qui suivit. L'arbre sembla insensible pendant quelques secondes. "Mon espagnol est si horrible que ça ?" pensa brièvement Jeffrey avant de finalement se rendre compte du frémissement de l'arbre, qui semblait parcourir le tronc entier et que les branches se mettent à se secouer doucement, faisant tomber une pluie de fleurs roses en forme de clochettes sur les deux enfants. Jeffrey se plaça derrière Maddie, la prenant dans ses bras, et posant délicatement sa tête au dessus de la sienne en admirant le spectacle. En cet instant, il se sentait parfaitement bien, pour la première fois depuis longtemps.

La première idée qui vint au jeune anglais fut de feindre l'indifférence, pour montrer à Maddie quel point il était un "vrai dur". Mais l'idée le quitta bien vite quand il fut lui aussi gagné par la féérie du spectacle. La magie réservait parfois de bien belles surprises et Jeffrey sentait quelques choses de spécial dans ce moment, sans parvenir à dire pourquoi. Le Poufsouffle fut tiré de ses pensées par Maddie et il lui répondit, le sourire aux lèvres.

« Oui c'était super beau je trouve. Il faudra que je note cette phrase, j'aimerai beaucoup savoir ce qu'elle signifie. »

Jeffrey s'adossa de nouveau contre l'arbre après s'être assis tout en écoutant Maddie. Certes sa remarque était quelque peu égoïste mais le garçon ne la comprenait que trop bien pour la bonne et simple raison qu'il ressentait la même chose. Pour toute réponse Jeffrey l'enlaça à nouveau dans un premier temps avant de lui répondre avec douceur « Je suis OK avec ça. C'est mieux pour l'arbre et puis pour nous aussi si on veut s'y retrouver. ». Il poursuivit ensuite sur un ton plus taquin « Dis donc Miss Joy, tu avais la tête ailleurs tout à l'heure ? Je t'avais dis que j'avais surpris Nehemi et Connor en parler. J'me demande s'ils sont pas amoureux ces deux-là d'ailleurs... » dit-il dans avec un petit rire.

Jeffrey reporta son attention sur le paysage qui s'offrait à lui. Le cadre de Poudlard avait bien changé mais il restait grandiose. Le Poufsouffle resserra son étreinte, lâchant à voix basse « On est bien là. » avant de se tourner vers la petite blonde. Il vit une fleur restée captive dans ses cheveux. Jeffrey amorça un geste pour lui enlever mais il se ravisa, passant plutôt une main dans sa longue chevelure blonde.

« Non. Je vais la laisser cette fleur finalement. T'es toute belle comme ça... » dit le jeune anglais avec les yeux pétillants mais en se sentant un peu rougir.

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !

8 juil. 2019, 11:03
Douleur enracinée  PV Maddie Joy 
Maddie laissa Jeffrey la prendre dans ses bras. Une occasion pareille, ce serait bête de ne pas en profiter surtout après des semaines sans réellement passer du temps à deux. Elle posa sa tête au creux de l’épaule du garçon et écouta sa réponse. Elle ne put s’empêcher de sourire niaisement quand elle l’entendit dire qu’ils pourraient se retrouver ici un jour, un peu comme si cela donnait une importance toute particulière à ce lieu, comme si cela devenait leur arbre.

Toutes ses idées de petite fleur bleue s’envolèrent quand Jeffrey la taquina en lui faisant remarquer qu’il lui avait déjà dit à son arrivée qu’il avait entendu l’histoire de l’inscription de la bouche de Connor et Nehemi. Maddie explosa de rire face à son étourderie.

« Désolée, j’étais peut-être un tout petit peu stressée à mon arrivée » répondit-elle avec une petite voix gênée avant de reprendre de l’assurance au sujet des deux Poufsouffle :

« Ah ouai, tu crois ? Ils iraient plutôt bien ensemble cela dit... » dit-elle en haussant les épaules. Elle disait cela alors qu’au final elle ne les connaissait pas plus que ça. Elle avait dû échanger tout au plus deux-trois mots avec chacun d’entre-eux mais l’idée qu’ils puissent se mettre ensemble lui plaisait. Elle reposa ensuite confortablement sa tête à son emplacement précédent et soupira de bien-être.

« Oui, on est trop bien » lui confirma-t-elle d’une voix douce et paisible alors que Jeffrey passait sa main dans ses longs cheveux blonds. Maddie n’avait décidément pas fini de rougir en ce jour, le garçon lui fit un compliment qui la rendit à la fois toute timide mais également très flattée. Après tant de jours de doute, c’était un réel soulagement de savoir qu’elle lui plaisait toujours et de ressentir à nouveau toute leur complicité. De se retrouver tout simplement.

Touchée mais étonnamment un peu timide, Maddie embrassa rapidement le garçon sur la joue. Puis, croisant son regard, elle ne put s’arrêter là et prit la direction de ses lèvres. Toutes les émotions qu’elle avait ressenti cette après-midi même donnèrent à ce baiser un sentiment tout particulier. Elle lui adressa ensuite un grand sourire et glissa sa main dans celle de son petit ami.

« Ça va aller mieux à partir d’aujourd’hui, tu vas voir » lui dit-elle avec tout l’optimisme qui la caractérisait. Cette journée avait été lourde en révélations toutes plus dures les unes que les autres mais Maddie avait confiance en la force de son petit ami, elle savait qu’il se relèverait de tout cela et désormais, elle serait à ses côtés pour le soutenir. Finalement, c’est le cœur beaucoup plus léger que l’après-midi s’acheva. Maddie profita de chaque moment de leur retrouvailles jusqu’à ce que vint l’heure de regagner le château et de retrouver ses multiples occupants dont une personne qui ferait mieux de ne pas croiser la petite blonde de ci-tôt...


Fin pour Maddie. Merci beaucoup pour ce RP :) 

5ème année RP
Préfète - Capitaine des Hel's Angels - Membre de l'A.C.D.C, de Pata-P et du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6

9 juil. 2019, 11:26
Douleur enracinée  PV Maddie Joy 
Cet instant était d'un contraste saisissant avec le quotidien du garçon ces dernières semaines, si brutales et préoccupantes. Soulagé d'un poids, tout lui semblait en ce moment d'une grande douceur et réconfortant. S'il avait su cela il aurait parlé bien plus tôt, s'évitant des souffrances inutiles et des journées entières à se morfondre. Le jeune anglais avait parfois le don de se compliquer la vie alors qu'il savait au contraire que Maddie était d'un naturel plus optimiste et savait lui donner le sourire en toutes circonstances. La journée d'aujourd'hui en était une éclatante démonstration et sa joie de vivre était contagieuse.

Pour autant Maddie aussi était différente, sans doute tout autant soulagée mais elle semblait aussi toute timide. C'était une chose inhabituelle chez elle mais les compliments du garçon semblaient la rassurer. La rassurer de quoi ? Avait-elle eu peur d'une rupture ? Jeff ne l'avait pas envisagé un seul instant mais le bisou déposé fugacement sur sa joue tendait à montrer une petite retenue chez sa petite amie. Le grand brun regarda Maddie dans les yeux et sans doute réussit-il à faire passer ses sentiments pour elle dans ce regard car la Poufsouffle l'embrassa dans l'instant qui suivi. Jeffrey se serait cru revenu à leurs premiers baisers, il y a bientôt un an déjà. L'instant était parfait.

Quand le jeune anglais s'éloigna d'elle il lui rendit son sourire et serrant sa main dans la sienne. Les mots de Maddie qui suivirent firent chaud au cœur du garçon, qui croyait à ses paroles. L'optimisme était revenu chez lui grâce à la petite blonde. Oh, tout n'était pas réglé pour autant mais il se sentait davantage d'attaque pour affronter ses problèmes.

« J'espère oui... Je pense que ça ira. » dit maladroitement Jeffrey. « Désolé d'avoir été un vrai crétin avec toi. Et merci de me supporter. » ajouta Jeffrey tout penaud avec un léger sourire d'excuse. Il embrassa rapidement Maddie avant de s'assoir à nouveau dans l'herbe en sa compagnie. Le garçon avait hésité à dire trois mots particulièrement forts à la petite blonde mais il s'en retint sans trop savoir pourquoi. Sans doute par peur d'être ridicule.

Le reste de l'après-midi se passa dans une ambiance légère, les deux enfants chahutant et rigolant mais aussi en rattrapant le temps perdu concernant divers sujets. Parler de tout et de rien fit le plus grand bien à Jeffrey, qui regagna le château et la Grande Salle avec un appétit et une bonne humeur enfin retrouvés.

Merci pour ce RP, toujours un bonheur :)

5è année RP 2046/2047 ~ Membre des clubs de Course sur Balais et de Bavboules ~ Hel's retraité
« Balise Jeff » : #134f5c - Recherche avec désespoir la carte 8 Or !