Inscription
Connexion

13 oct. 2019, 19:27
Par écrans interposés  Pv 
Diane avait passé une journée pourrie. De mauvaise humeur depuis ce matin, son état ne s'était pas amélioré et pour éviter qu'il n'interfère avec son travail, elle avait avancé de quelques heures sa fin de service. Elle avait alors profité de ce temps pour se promener dans les rues du Londres moldu et flâner dans certaines boutiques pour se changer les idées. Aucun but précis ne la guidait si ce n'était celui de repousser le moment d'entrer dans son appartement. Elle ne voulait pas y retourner. Dès qu'elle passerait le pas de sa porte, les souvenirs de la veille et du matin allaient refaire surface et avec eux l'instant de plénitude complètement gâché.
Après de nombreux pavés parcourus, Diane regarda sa montre : 20h33. La nuit était tombée depuis quelques heures déjà et elle devait se rendre à l'évidence. Il était temps pour elle de rentrer, elle ne pourrait de toute façon pas y échapper. Remontant les rues vers l'adresse de son domicile, la jeune femme ralentissait la cadence sans même s'en rendre compte.
Arrivée à la porte de son appartement, elle sortit le trousseau de clés de son sac et introduisit l'une d'elle dans la serrure. Avant de baisser la poignée, une pensée lui effleura l'esprit. Et s'il l'attendait à l'intérieur ? Peut-être voulait-il lui parler de ce qu'il s'était passé ? Hors de question que la discussion soit engagée ! Pas maintenant en tout cas… Ne souhaitant pas rester sur le palier plus longtemps ou paraître étrange aux yeux de se voisins, la jeune femme ouvrit la porte lentement et jeta un coup d'œil circulaire avant d'entrer. Personne. Le stress, qui s'était progressivement installé, disparut. Elle n'aurait pas à s'expliquer ce soir.

La jeune femme alluma les lumières et traversa la pièce. Elle retira son manteau et son écharpe qu'elle posa négligemment sur le lit et ouvrit la fenêtre pour s'y poster. Elle observa la rue animée par les clients des bars et se remémora sa propre soirée de la veille. Elle avait été formidable, de même que leur nuit, mais au petit matin, le cauchemar s'était imposé. Leurs journées auraient été bien différentes s'il s'était mêlé de ses affaires…
La sonnerie d'un nouveau message lui fit tourner la tête et Diane se dirigea vers sa table de nuit pour le consulter.
Malgré la situation, elle ne put empêcher un faible sourire de naître sur son visage. Il s'excusait, rien que ça.

Il n'y a pas de raison pour que je t'en veuille, ce n'était pas de ta faute. C'est à moi de m'excuser, j'aurais dû faire plus attention… Mais disons que j'avais autre chose en tête hier soir.

Ce qui était fait, était fait, ils n'y pouvaient rien. Mais, malgré tout l'amour qu'elle lui portait, elle lui en voulait encore.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze - Je serai ta Sally
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

16 oct. 2019, 23:46
Par écrans interposés  Pv 
La réponse de Diane ne se fit pas attendre très longtemps. À peine quelques dizaines de secondes après qu'il ait reposé son téléphone portable sur la table de salon, celui-ci se met à vibrer. Ne sachant pas si il s'agissait d'une simple notification, d'un message d'un ami sur un réseau social, ou effectivement d'une réponse de Diane, Edward se précipita de quitter son poste d'observation depuis la fenêtre du salon pour récupérer son smartphone entre les doigts.

Un sourire niais parcourut son visage en lisant les quelques mots écrits par la femme avec qui il avait dîné hier soir car elle ne semblait pas lui en vouloir de ce qu'il s'était passé. Ouf. Ce malheureux incident resterait sans doute longtemps marqué dans leur mémoire, mais il n'était pas suffisamment important pour que la sorcière ne veuille plus jamais le revoir. Enfin, elle n'avait pas mis de smiley, étrange, non ? Le doute envahit ensuite l'esprit du Gallois qui se demandait si la rousse avait tout simplement été polie avec lui mais que la rancune restait présente dans son esprit. Il allait devoir insister pour savoir le fin mot de l'histoire.

Tu es sûre que tout est ok entre nous ?  :what: Ce n'est pas une mince affaire ce qu'il s'est passé, je préfère m'assurer que tu ne m'en veux pas. À ta place, je comprendrais.

À peine eut-il envoyé ce message qu'il regretta d'avoir exprimé ses doutes aussi ouvertement à la jeune femme. Qu'allait-elle pensé de lui après ce message ? Il ne fallait absolument pas qu'il reste sur une telle note, fusse-t-elle surprenante, sinon toute chance de la revoir serait nulle. Edward se précipita à taper un nouveau message :

Enfin bon, je dois dire que c'était la première fois que je vivais une telle expérience. Je suis sûr qu'on pourra rire de ce moment d'ici quelques temps. Ça ne peut pas être pire que ça après tout, non ?  :D

« Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ! » #PouffyFamily

21 oct. 2019, 00:40
Par écrans interposés  Pv 
Elle lui en voulait certes mais ce sentiment était surtout dû à la récence de l'événement, d'ici quelques jours elle n'y penserait de toute façon plus. D'ailleurs son interruption n'était très certainement pas intentionnelle puisqu'il n'était au courant de rien. Un simple élan de protection quelque peu impulsif. En réalité, tout ceci n'était qu'un fâcheux concours de circonstances et Diane en avait parfaitement conscience, mais elle ne pouvait s'empêcher d'être déçue et frustrée. Tout allait pourtant si bien. Si seulement il n'était pas arrivé. Ils auraient pu poursuivre tranquillement leur nuit. Et peut-être même qu'à cette heure-ci ils seraient encore ensemble à profiter de moments à deux.

La jeune femme traversa une nouvelle fois la pièce pour retourner à son poste d'observation. Ses avant-bras posés sur le rebord de la fenêtre et le téléphone entre ses mains, elle attendait la sonnerie qui lui annoncerait une réponse. L'attente fut de courte durée et un deuxième message suivit rapidement celui reçu. A leur lecture, Diane souriait. Elle ne se doutait pas qu'Edward insisterait, elle avait même imaginé qu'il n'accepterait plus de la voir. Amusée par sa réaction, elle s'empressa d'écrire :

Si tu as envie que je t'en veuille tu peux me le dire tout de suite haha ! On peut s'arranger. :lol: Mais ce n'était pas dans mes intentions en tout cas, promis. ;)

Ses doigts enchaînèrent sur un nouveau message sans perdre une seconde. Avec du recul c'est vrai que la situation prêtait à rire plus qu'autre chose.

On peut toujours trouver pire ! :lol: Je suis contente que tu le prennes bien en tout cas, j'avais peur que tu sois un peu froissé…

Le bouton "Envoyer" sélectionné, la jeune serveuse fixa la nuit environnante en souriant. Elle aurait bien aimé passer de nouveau du temps avec lui, rien que pour effacer de leur esprit ce faux départ.

Si jamais tu veux passer, tu peux ...

Diane ne termina même pas sa phrase qu'elle effaça les lettres une par une. Il était peut-être encore un peu tôt pour cette proposition. Elle songerait à la formuler, mais après.

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze - Je serai ta Sally
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou

21 oct. 2019, 21:43
Par écrans interposés  Pv 
Après avoir passé une nuit agréable en compagnie de Diane, Edward s'était fait réveiller par un Marlon Harris, le patron du Chaudron Baveur, furieux de trouver un homme avec sa nièce. L'occasion de s'expliquer ou de dire quoi que ce soit à l'autre homme ne s'était pas présenté. En deux trois mouvements et gestes brusques, le Gallois s'était retrouvé en caleçon avec ses affaires à la main sur la voie publique du côté moldu du pub. Jamais de sa vie il n'avait vécu une telle expérience, qui aurait pu être bien plus humiliante que ça si l'heure n'était pas aussi matinale et que la rue était déserte. Il s'était dépêché de se rendre dans une ruelle adjacente en avançant du mieux qu'il pouvait sans chaussures et avait transplané lorsqu'il était sûr que personne ne l'observait.

Un sourire aux lèvres, Edward se délectait des derniers propos de Diane. Elle le taquinait et il le comprenait bien. Heureusement, elle ne lui en voulait pas que son oncle les ait surpris dans les bras de l'autre, la gêne du moment s'étant transformé en colère contre le membre de sa famille. Voulant répondre à sa taquinerie, il s'apprêtait à écrire un message lorsque d'autres arrivèrent. Ce n'est qu'après avoir lu chacun des nouveaux messages qu'il put enfin répondre à la sorcière :

J'imagine que je suis pas prêt d'être accepté de nouveau au Chaudron Baveur. J'espère que les choses se tasseront rapidement entre ton oncle et toi, ce serait dommage que ce soit tendu entre nous deux  :/

Pianotant ses doigts sur son téléphone, il enchaîna avec un autre message qui lui, se voulait plus centré sur Diane et non pas sur son oncle qui l'avait chassé comme un malpropre.

En tout cas, malgré cet incident, je tenais à te dire que j'ai passé une excellente soirée avec toi hier soir. J'ai vraiment apprécié ta compagnie au restaurant, il faudrait qu'on se refasse ça un de ces quatre !

« Seul on va plus vite, mais ensemble on va plus loin ! » #PouffyFamily

28 oct. 2019, 13:53
Par écrans interposés  Pv 
La jeune femme observait les passants dans la rue tout en effleurant l’écran tactile de son téléphone avec son pouce. Comme d’habitude, elle n’eut pas à attendre longtemps la réponse d’Edward. La dispute avec son oncle avait en effet était suffisamment visible pour que son inquiétude soit justifiée. Il faut dire que Diane s’était emportée assez rapidement après l’intervention de Marlon. Au lieu de surréagir comme il l’avait fait, il aurait tout simplement pu être heureux et les laisser tranquille. Mais ce côté protecteur n’était pas anodin. Depuis déjà de nombreuses années, les deux sorciers entretenaient une relation particulière et après que Marlon ait quitté les Etats-Unis pour reprendre le pub elle n’avait fait que se renforcer davantage. La relation père-fille qu’ils considéraient depuis longtemps faisait enfin sens.

Oh tu sais, s’il te voit comme un client qui rapporte de l’argent, la porte du Chaudron te sera grande ouverte ! Qu’importe ce qu’il y a entre nous. ^^
Je suis certaine qu’il t’appréciera, il n’aura de toute façon pas le choix.  :innocent:

Diane détourna finalement son attention de la rue en pivotant sur elle-même et se laissa glisser le long du mur pour s’asseoir sur le sol. Elle souriait vraiment niaisement à chaque nouveau message de sa part. Heureusement qu’il n’était pas avec elle pour le voir.

C’est réciproque Edward, c’était vraiment super ! Merci pour ce moment avec toi.
Qu’importe la date, je serai libre pour te voir. ;)

Son message envoyé, la jeune femme attendit, les genoux repliés contre sa poitrine. Les derniers mots reçus étaient plutôt encourageants pour la suite. Cette fois-ci elle n’effacerait pas les lettres.

A l’occasion tu peux évidemment passer si tu veux.  :blush: J’ai vraiment envie de te revoir.

   Retour

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze - Je serai ta Sally
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou