Inscription
Connexion

28 févr. 2020, 18:33
Entre deux pages  privé 
Les yeux d’Aliénor s’arrondirent immédiatement. Décidément cette journée était pleine de surprises et la dernière en date n’était pas encore classée dans les bonnes ou mauvaises surprises. La phrase de la fille ne te surprit pas vraiment. Déjà les deux filles étaient aux antipodes physiquement, le rapprochement n’était clairement pas évident. Puis, au vu de la description qu’avait eu Aliénor… Elle en tomberait par terre.

La question de Lili Mit Aliénor quelque peu mal à l’aise. La Poufsouffle avala sa salive avant de secouer la tête et de relativiser. Aliénor n’avait rien fait de mal, elle ne savait pas de qui lui parlait Tess et d’ailleurs elle ne connaissait pas la blonde plus que ça, elle n’était qu’un camarade de classe un peu bizarre parfois. Aliénor se redressa avant d’afficher un sourire qui se voulait rassurant, même si au fond, elle restait toujours méfiante. Au combien Tess avait exagéré les choses, mais souvent il y a toujours un fond de vérité. Après tout, pourquoi diable Tess aurait parlé en si mauvais termes de sa cousine ?

-Oh non, tout va bien, c’est juste que…

Le regard d’Aliénor détailla son interlocutrice passant de haut en bas avant de retrouver les iris grises de la brune.

-Je ne m’attendais pas à ça.

Aliénor fit tourner son anneau d’acier autour de son doigt pour s’occuper l’esprit alors qu’elle ne savait pas vraiment si elle devait taire sa pensée ou non. La petite Delphillia ne voulait pas semer la discorde entre deux membres d’une même famille. Mais à la place de Lili, elle n’aimerait pas qu’on taise la vérité.

-On va dire qu’on a un peu parlé de toi en cours, enfin elle a parlé. Ce n’était pas vraiment glorieux, je te voyais comme une peste hautaine et manipulatrice.

Aliénor avait toujours été franche et quand elle se décidait à dire quelque chose, elle n’y allait pas avec des pincettes. Elle ne voulait pas que la Serpentard le prenne mal, ou qu’elle s’attire encore les foudres de quelqu’un de cette maison. Aliénor avait une fâcheuse tendance à se faire des ennemis dans la maison de Salazar, comme ce blondinet dans la grande salle…

Batteuse des Hel's
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 5ème année RP, Poufsouffle

29 févr. 2020, 23:14
Entre deux pages  privé 
Pourquoi cela ne t'étonne pas ? Peut-être parce que tu connais bien ta cousine, même si tu aurais aimé qu'elle change à ce niveau-là. Parler de toi dans ton dos à des troisièmes années, ils doivent énormément t'apprécier vu ce qu'elle leur dit. Tu serres lentement le poing avant de le desserrer : Qu'est-ce que tu aimerais lui régler son compte une fois pour toute. Seulement, il faut se rendre à l'évidence : Tu n'es même pas fichue de l'approcher, de peur de ce qu'elle pourrait te faire. 

C'est normal qu'Alienor écoute ce qu'elle lui dit et pense que ce soit vrai, étant donné que c'est la première qu'elle a vu, une question de malchance pour toi, très certainement.

- Je.. J'espère ne pas l'être en tout cas...

Tu n'as rien de plus à dire, seule Alienor peut se faire un avis sur toi, tu n'as pas à la raisonner. Tant pis, ta cousine aurait donc réussi son coup sans peine, rien qu'en rabâchant les mêmes pensées sur toi, ce qui te dégoûte : C'est facile, trop facile. Elle n'a pas le droit de te faire ça, seulement, cela fait un moment qu'elle se fiche des directives, peu importe qui les donne.

Cependant, tu as l'impression que la Poufsouffle ne sait pas quoi penser de ce qu'elle a entendu : Peut-être qu'en voyant la vérité en face et en comparant les deux, elle se dit que ce n'est pas si plausible, tu l'espères en tout cas, tu n'as pas envie qu'elle te déteste pour une raison aussi stupide que celle-ci.

Présence partielle | Quatrième année RP - Préfète InRP - Joueuse de Quidditch | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

1 mars 2020, 16:14
Entre deux pages  privé 
- Je.. J'espère ne pas l'être en tout cas...

La sincérité de cette affirmation frappa la petite Delphillia. Cette fille n’était visiblement en rien la représentation que Tess lui avait faite de sa cousine. S’en était peut-être une autre ? Même si celle-ci ne semblait pas vraiment choquée d’apprendre cela. Alors quoi ? C’était normal ? Aliénor arqua un sourcil à cette éventualité. Il y en avait certainement une dans le lot qui se fichait de la tête de la fillette et si elle trouvait laquelle des deux mentait, elle allait passer un sale quart d’heure. Au combien Aliénor travaillait sur sa colère, elle ne supportait pas qu’on mente sur les autres gratuitement et c’était forcément le cas de l’une ou de l’autre.

-Je sais que les réputations ça va vite, la mienne n’est pas resplendissante d’ailleurs mais je m’en fiche pas mal.


Elle prit une pause. Ne sachant pour l’instant pas laquelle des deux était de mauvaise foi, elle ne voulait pas se risquer à se faire une énième ennemie à Serpentard. D’ailleurs c’était certainement dans cette maison que la réputation d’Aliénor devait être la plus sale, tout particulièrement à cause de son altercation avec la joueuse de Quidditch et la moitié de son équipe en passant.

-Mais j’aime pas vraiment qu’on dise n’importe quoi sur quelqu’un juste pour le rabaisser, ma réputation je la mérite, mais si Tess dit n’importe quoi sur toi, j’aime moyennement.

C’était un euphémisme bien entendu, mais le ton de la fillette ne laissait pas vraiment de place au doute. Même si elle gardait des réserves vis-à-vis de Lili, les doutes qu’elle avait déjà envers Tess faisait pencher la balance en sa défaveur. Elle allait devoir avoir une explication et ce rapidement.

Batteuse des Hel's
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 5ème année RP, Poufsouffle

4 mars 2020, 23:29
Entre deux pages  privé 
Alienor semble comprendre où tu veux en venir, ce qui te rassure un peu : Tout n'est peut-être pas perdu, même si Tess semble vouloir semer la zizanie autour de toi, c'est déjà ça, même si tu sens que cela ne sera pas si facile à gérer, une bien bonne intuition, tiens.

C'est vrai, il faut dire qu'avec ce que laissent entendre des camarades de ta maison, il n'y a pas forcément de faux dans ce que la Poufsouffle te dit mais tu aimerais que ces maudites réputations basées sur ce que peuvent dire les gens sur toi ou n'importe qui cessent car, clairement, ils ne peuvent pas tout savoir. Comment peuvent-ils savoir qui tu es, comment tu réagis, les raisons qui te poussent à faire telle ou telle chose ? Ils ne le savent pas, tout simplement. Seulement, tirer des conclusions hâtives sur une action plus qu'une autre, c'est plus simple. C'est comme ça que nait une mauvaise réputation et tu n'es pas capable de te rendre compte à quel point cela peut détruire une personne : Tu as vu une des facettes aujourd'hui, Alienor s'est montrée plus réticente dès que tu lui as dit ton nom alors qu'elle ne s'en souciait pas jusque lors : Vous parliez tranquillement et vous vous partagiez vos peurs quant au nouveau gouvernement, rien de bien extraordinaire. Seulement, les "on dit" ont été bien plus fort et l'ont poussée à s'assurer de la vérité, ce que tu comprends totalement.

- Bof, c'est bien ça le problème, plutôt que de juger les gens par ce qu'on entend, on devrait peut-être faire connaissance avec, la réalité n'est pas ce qui est dit par la majorité, je suppose.

Tess te trouve trop parfaite, trop tout, alors elle te démonte avec ce qu'elle peut et ça, ça fait mal parce que, même si tu n'en as que faire, les Autres vont tout de même y faire attention plutôt que de chercher à te faire confiance et à comprendre la vérité.

Présence partielle | Quatrième année RP - Préfète InRP - Joueuse de Quidditch | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.

5 mars 2020, 17:42
Entre deux pages  privé 
Cette fille semblait très mature, bien plus que la petite Delphillia qui n’arrivait pas vraiment à savoir qui disait vrai ou qui essayait de lui faire croire n’importe quoi. Décidément les affaires de famille c’est bien compliqué. Aliénor était bien contente que Julia ne soit pas comme cela même si Aliénor n’avait besoin de personne pour se faire une réputation peu glorieuse, mais peu importe. Aliénor acquiesça d’un signe de tête aux paroles de la Serpentard. Mais on ne pouvait pas faire connaissance avec tout le monde, c’était assez complexe comme ça, donc parfois on se laissait avoir par les on-dit. C’était la manière la plus simple pour se faire des idées, parfois justes parfois fausses, mais dans un collège, ça allait bon train.

-T’as bien raison, mais on ne vit pas dans un monde parfait.


Aliénor attrapa le journal qu’elle avait posé il y a quelques secondes sur le rebord menant à la cours intérieur. Elle soupira en lisant de nouveau les quelques lignes.

-Regarde eux, ceux qui disent n’importe quoi, ils nous jugent sans nous connaitre. Plus simple, plus rapide, plus tranchant.

Tranchant. C’était le mot. Le cœur de la fillette se serra en pensant à ses amis moldus qu’elle avait pu voir ce Noël. Maintenant ils ne voudraient certainement plus la voir, ils la regarderaient de travers la jugeant sans vergogne. Aliénor se mordit les lèvres. Elle était si impuissante du haut de ses 13 ans et pourtant c’était son avenir qui se jouait. Mais elle avait foi, les adultes trouveront un moyen pour arranger tout ça, c’était obligé. Enfin tout serait plus simple si les sorciers arrêtaient de se taper dessus.

La fillette passa une main sur son visage en soupirant, ça en faisait beaucoup pour aujourd’hui, tout cela l’avait fatiguée plus que de raison. Ses histoires de Tess et de sa cousine, ses informations, ses inquiétudes. Elle n’avait qu’une envie passer à autre chose. Elle releva les yeux vers Lili avant d’esquisser un sourire.

-Et ben, on dirait que rien n’est simple là-dedans.

Elle ramassa son carnet ainsi que son crayon avant de se diriger vers l’intérieur du château.

-Tu rentres avec moi où t’avais quelque chose à faire ?

Après tout Aliénor l’avait apostrophée comme une sauvage alors que sa présence ici avait certainement un but tout autre.

Batteuse des Hel's
J'ai plus de virilité dans mon petit doigt que toi dans tout ton corps.
Aliénor Delphillia 5ème année RP, Poufsouffle

7 mars 2020, 23:43
Entre deux pages  privé 
Tu as tendance à vouloir idéaliser les choses, c'est vrai : tu cherches toujours du bon dans les gens, tu évites les conflits et tant d'autres choses encore. C'est peut-être un de tes problèmes majeurs, ne pas réussir à voir la vérité en face et vouloir faire de ton mieux pour que tout aille mieux.

- Malheureusement, je ne peux que dire que tu as raison, c'est clairement plus facile à faire.

Les Êtres humains sont-ils aussi flemmards pour ne pas chercher à connaitre une personne par eux-mêmes ? Pourtant, cela n'est pas si chronophage mais il faut croire que c'est déjà trop pour que ce soit fait. Si un de vos amis vous dit qu'il n'aime pas telle ou telle personne, vous allez le croire et vous éloigner de cette personne, automatiquement. Pourtant, s'il y a un quiproquo, comment peux-tu savoir ce qu'il s'est réellement passé ? Tu ne peux pas être objective, simplement parce que tu croiras plus facilement une personne qui est proche de toi, plutôt que n'importe quel inconnu.

Rien n'est simple, c'est sûr, c'est la vie malheureusement. Tu souris à ton tour, comme pour repartir sur une note plus légère. Il est temps de rentrer, tu commences à avoir froid et la Poufsouffle te propose de rentrer, tu ne vas pas refuser.

- Oui, allons-y, j'étais venue pour prendre un peu d'air, je pense que c'est chose faite, dis-tu simplement.

Merci pour ce RP, on remet ça quand tu veux ;) 

Présence partielle | Quatrième année RP - Préfète InRP - Joueuse de Quidditch | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.