Inscription
Connexion
15 févr. 2021, 17:03
Peur de rien...  PV : Diane Turner 
Même pas le temps de lui dire que sa réponse ne me satisfait pas.. Je n’ai jamais sous-entendu qu’elle ne savait pas lancer un Immobulus ! Enfin si… mais bon, je suis en droit de ne pas vouloir me faire écrabouiller, et de finir comme une bouse de vache moldue. Voilà maintenant qu’elle me tire par la manche.
- Ah bah finalement va falloir abréger. Allez grouille-toi Cass' ou on va se faire choper !
Je ne comprends tout de suite son soudain empressement, mais j’ai confiance en l’instinct de survie de cette fille. Je me mets donc à courir avec elle, en tournant la tête dans tous les sens. Je pige rapidement, en apercevant le vieux Hugues qui nous mate un peu plus loin. Ce prof là m’a déjà chopé une fois tandis que je faisais des conneries. Je l’avais bien mérité cela-dit, mais je n’ai pas envie de me retrouver à nouveau face à lui. A peine arrivés au pied du Saule, Diane lance le sort. L’arbre semble s’immobiliser instantanément. Rien que pour ça, j’admire mon amie, parce que maîtriser un monstre comme celui-ci, il faut quand même le faire. Nous regardons autour de nous. Je comprends qu’elle ne sait pas du tout où est la fameuse entrée secrète qui mène à Pré-au-Lard. J’ai envie à cet instant de la pendre par les cheveux à une des branches, pour que les autres élèves s’entraînent sur elle comme avec une Pinata. J’aurai dû me douter qu’il y avait une arnaque quelque part. Elle s’est bien tenue de me faire part de ce détail. Maintenant qu’on est là, et avant que le Pleureur ne revienne à lui encore plus énervé qu’il ne l’est habituellement, on a plutôt intérêt à trouver ce passage. Je passe les doigts sur le tronc de haut en bas, je fais tout le tour mais en vain.
- Y’a rien sur cet arbre à la con !
Je hurle, je ne sais pas pourquoi. Diane est bien plus calme. Je la vois observer les racines sans broncher. Au loin, l’homme se dirige dans notre direction. Encore heureux qu’il ait au moins cent ans, il ne va pas bien vite.
- Mais bordel, il est ou cet accès ?
Dans mon excitation, je ne vois pas les pierres qui parsèment le sol. Surement des premières années qui ont cherché à viser l’arbre pour s’en approcher. Ça forme avec le temps un petit tas compact, et bien entendu, je me vautre à dix centimètres de Diane. Je relève les yeux vers elle, le visage plein de boue et de colère :
- Je vais te tuer, tu le sais hein ?

End for me, je te laisse conclure ce premier épisode !
Dernière modification par Cassidy Powell le 24 févr. 2021, 18:18, modifié 1 fois.

Cassidy Powell - Gérant du GaiChiffon / Pré-au-Lard
24 févr. 2021, 15:47
Peur de rien...  PV : Diane Turner 
Je continuais de compter pour nous donner le rythme. Le temps passait et le tronc se rapprochait. Je gardais ma baguette levée à bonne hauteur pour être prête à intervenir au moindre petit mouvement de la bête.

Il fallait absolument que l'on découvre l'entrée secrète et Cassidy avait déjà commencé à s'y intéresser. Il était en train de tourner autour de l'arbre, ses doigts parcourant son écorce. Je souris en le voyant si impliqué malgré sa première réticence. Moi pour le moment je ne bougeais pas. Un regard derrière nous m'avait indiqué que notre professeur était encore relativement loin alors je pris le temps de me concentrer sur les racines. C'était normalement là que se trouvait notre objectif.
A côté, mon ami commençait à perdre patience et haussa le ton pour exprimer sa frustration.

"Eh calme-toi, c'est pas en criant que ça va le faire apparaître. Ça ne sert à rien de s'énerver." J'eus à peine le temps de terminer ma phrase que je le vis s'étaler de tout son long sur le sol. J'éclatai de rire en voyant sa chute et je m'accroupis pour l'aider à se relever. Je posai d'abord une main contre sa joue et j'enlevai à l'aide de mon pouce la boue qui s'y était collée.

"Avant que tu me tues il faut d'abord qu'on trouve le passage. Ça serait bête que le Saule s'en charge à ta place pas vrai ?" lui répondis-je d'un air moqueur.

Et alors que je m'apprêtais à me relever, le tas de cailloux à nos pieds me fit tourner la tête vers les racines qui s'étalaient sur l'herbe. Elles étaient longues et sinueuses et en les suivant du regard je vis un renfoncement dans le sol. Un renfoncement suffisamment gros pour un sorcier adulte.

"Par Merlin, Cass ! C'est juste là, tu l'as trouvé !" J'avais perdu le décompte de nos secondes mais le Saule Cogneur ne semblait pas vouloir se réveiller... Mais pour combien de temps encore ? Sans attendre une protestation du Serdaigle qui pouvait nous faire perdre un temps précieux, je m'approchai du trou. Je m'assis, les pieds en avant, et me laissai glisser dans le supposé tunnel.

RP terminé pour moi. On se retrouve au prochain épisode dans la Cabane. ;)

Couleur : #134f5c - Gérant du CB : #633512
Nom de code au Réveil : Blaze - Je serai ta Sally
Du flouz, du flouz, encore et toujours du flouz ! - Team Picsou