Inscription
Connexion

14 déc. 2020, 02:59
Corps et âme  RPG + 
ÉLINA CLARKE, 12 ans
29 Novembre 2045
_____________________________________________


_____________________________________________

*Plus haut*
Perché sur son balai, le vent sifflant dans ses oreilles, l'enfant vole à travers le froid de l'hiver. Sans but, sans objectif précis, elle virevolte dans le ciel espérant seulement se changer les idées. Vider sa petite tête de toutes ses inquiétudes, questions et incertitudes. Ne garder que le plaisir grisant du vide sous elle et du vent la faisant presque basculer dans le vide. Elle aurait pu, non, aurait du s'entrainer, mais la seule idée de penser au Quidditch la mettait dans une telle rage.

Son premier match avait été une catastrophe du début à la fin et impuissante du banc des remplaçants, elle avait observé son équipe se faire écraser jusqu'au sifflet finale. *Plus jamais* Malgré les jours passés, la défaite n'était toujours pas digéré, mais la détermination brulait chez la brune. Hors de question de revivre ça une seconde fois, elle ne le supporterais pas. En fermant les yeux, elle pouvait se remémorer chaque instant de cette effroyable journée. Ses coéquipiers alternant sur le banc, les buts s'accumulant du côté des rouges et le vif d'or attraper en un temps record chez l'adversaire. C'est à peine si un but avait été marqué par les ailes. Un désastre totale.

Un léger frisson la parcourt, froid ou épouvante, peut-importe elle devrait être devant la cheminée, enveloppé dans un bon pull pour la garder au chaud, pourtant elle était là, grelottant dans le ciel et pas prête de rentrer. Pourtant le froid commença peu à peu à avoir raison d'elle et malgré ses vêtements d'hiver, l'irlandaise frissonnait plus fréquemment rendant son vol de plus en plus dangereux et instable.

Pourtant la seule idée de se retrouver au milieu des autres dans sa salle commune la mettait mal à l'aise. *Allez, juste un peu plus longtemps* Pliant à sa propre demande, elle s'élança sur le terrain, enchainant virage et loupe, descente et ascension, slalomant entre les anneaux. Elle s'oublia pendant un instant, ne faisant qu'un avec son balai et le vent. Elle aurait continuer ainsi toute sa vie si l'hiver ne l'avait pas rattrapé si vite. Pourtant ses doigts rouge virant bientôt au mauve eurent raison de sa passion et la brune descendit jusqu'au sol.

Elle s'efforça de réchauffer ses mains en les joignant devant sa bouche, mais l'effort fut vain. *Ferait mieux d'aller chercher mes gants dans les vestiaires* Ne supportant plus ses extrémités congelés, elle laissa son tout neuf Brossdur 6 en plein centre, pensant que personne n'oserais venir ici par un temps pareille. La fillette courra jusqu'au vestiaire des Serdaigle où elle avait laissé sa cape de sorcière ainsi que son foulard et ses gants. Enfilant rapidement ses derniers, elle retourna là d'où elle était venu, n'ayant qu'une idée en tête, un bon chocolat chaud devant un bon feu.


À toi Plume d'@Ashley Swan, j'espère que ce premier pas te plait, s'il y a quoi que ce se soit, ma volière t'es ouverte ^^
Mot souligné pour la CdC de Décembre 2020
Dernière modification par Élina Clarke le 2 févr. 2021, 16:42, modifié 2 fois.

I am made of memories
• Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA ! •
Avatar modifié par l’élégante Eryne O’Kieran !

19 déc. 2020, 17:33
Corps et âme  RPG + 
29 Novembre 2045
FRIMAS


« Novembre est éternel, la vie est presque belle, les souvenirs sont des impasses que sans cesse on ressasse. »




Tu observes de loin des grandes odalisques que forme le balai, montant haut en altitude avant de se laisser tomber comme une pierre pour se redresser à la dernière seconde. C'était une bien étrange valse entre la monteuse de bête et l'élément qui te hurlait dans les oreilles. Cela te rappelait d'un vague souvenir les deux matchs de Quidditch auquel tu avais assisté l'année dernière. Tu croyais encore entendre les hurlements d’excitation des spectateurs qui t'entouraient, noyant les paroles des commentateurs tout aussi animés d'une fièvre passionnée. Tu sentais encore la tension entre les joueurs, l'air se charger en électricité, les banderoles des supporters claquant à l'unisson ou même les balles filants de mains en mains. C'était un moment fort, unique, qui te faisait encore frissonner rien qu'en y pensant. Tu ne pouvais t'empêcher de les admirer, ces monteurs de balais, ceux qui savaient voltiger et contrer la force du vent. Ils avaient cette petite étincelle, comme si plus rien ne comptait au moment où leurs pieds quittaient cérémonieusement le sol. Tu aurais bien aimé connaître cette sérénité dans laquelle se noyait leur visage, savourer l'instant de victoire ou simplement être capable de voler.

Tu baisses le nez, les mains dans les poches, observant toujours d'un œil espiègle la silhouette descendre, pour finalement venir se poser avec une douceur presque exagérée au milieu du terrain. L'autre ne t'avait probablement pas remarqué, te tournant le dos et se baissant vers ses mains qui semblaient frigorifiées. Tu ne bougeais pas d'un pouce, subissant une soudaine rafale, et ne la quittant pas des yeux alors qu'elle décampait du terrain, abandonnant derrière elle le bout de bois. Laissé là, il était bien tentant de parcourir le peu d'espace qui te séparait de l'objet pour le regarder de plus près, ce que tu ne te privais pas de faire dès que la silhouette disparue du côté des vestiaires. D'une marche rapide et quelque peu grelottante, tu t'approchais donc, posant sur le balai un regard presque haineux. Tu ne savais pas voler, même l'enfourcher te semblait impossible. Tu n'avais assisté à aucun cours de vol depuis le début de ta scolarité à Poudlard, les séchant sans une once de remords et profitant de ce temps libre en plus pour vaquer à tes occupations. Cela faisait baisser considérablement ta moyenne, mais tu t'en fichais bien. Tu refusais de venir te ridiculiser, surtout que tous les élèves de ton âge savaient au minimum parcourir quelques mètres avec, alors que toi, tu ne savais même pas en prendre soin. *Il est trop tard pour apprendre, de toute façon.*

Tu sortis tes mains de leur chaud compartiment, pour venir soulever l'objet à bout de bras. Il était un peu lourd, le manche totalement lisse et les brindilles parfaitement droites. Tu ne connaissais rien des différents types de balai, pour toi, c'étaient tous les mêmes. *Comme les autres au final, tous les mêmes.*

Go away chicken ! Alison M.
Éloge à la Charogne.

27 déc. 2020, 19:44
Corps et âme  RPG + 
Arrivée aux vestiaires, elle repéra rapidement le tas de vêtement qu’elle n’avait pas pris soins de ranger lors de sa précipitation et ne pu s’empêcher plus longtemps d’enfiler ses gants chauds, ainsi que sa cape par dessus son habit de Quidditch. Avec la ferme intention de rentrer en salle commune, se changer et prendre une bonne douche chaude, elle sortit par où elle était entrée, quelques instants plus tôt et s’apprête à rentrer au château alors que son balai lui revient soudainement en tête. *J’dois pas l’oublier*

Se tournant vers le terrain, elle aperçut une silhouette à l’endroit même où elle était quelques minutes plus tôt. *C’est qui ?* Des questions plein la tête, elle se sentait vraiment stupide d’avoir laissé un tel bien à la porter de tous, mais le froid mordant l’avait bien obligé à réchauffer ses mains afin d’éviter les engelures. *Stupide, fallait pas faire ça* Trop tard de toute façon, avec un peu de chance, elle récupérerait son bout de bois et pourrait se réfugier comme prévu.

D’un pas rapide et bien déterminé, elle s’efforce de calmer la panique qui monte en elle alors que mille scénario prennent place dans sa tête. *S’il est brisé* Ça serait de sa faute, pas celle de l’autre, mais elle ne pourrait s’empêcher de lui en vouloir, ça, elle en était certaine.

C’est avec appréhension qu’elle arrive à sa hauteur et se place bien en vue de l’enfant. Avant d’ouvrir la bouche et d’exiger qu’elle lui rende son balai, la jeune fille dévisage celle le tenant. Les cheveux d’un noir corbeau, la peau pâle comme la lune et les yeux d’un bleu profond, Élina eut beau chercher, elle ne la reconnue pas. Une élève de gryffondor au vue de son uniforme, de la même année qu’elle, si sa taille correspondait à son âge. L’irlandaise l’avait certainement déjà croisé lors un cours en commun ou même au détour d’un couloir, mais ne lui avait jamais prêté attention. D’autant plus qu’au nombre d’heure passé au terrain d’entraînement depuis leur défaite, jamais elle n’avait aperçut l’ombre de cette fille.

-Qu’est-ce que tu fais là ?

La question lui a échappé, sa curiosité embêtante prenant le dessus, elle n’avait pas pu s’en empêcher et les mots étaient sortis seuls. *Tant pis* le mal était fait, pas question de revenir en arrière, restait plus qu’à attendre la réponse de la fille.

Les yeux posés sur son balai, la brune ne put s’empêcher de se demander ce qui avait poussé cette élève de s’emparer du Brossdur. À sa connaissance, seuls les joueurs de Quidditch ne s’intéressait réellement à ceux-ci, cette pensée formulée, une nouvelle question jaillit sans prévenir.

-Tu voles ?

I am made of memories
• Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA ! •
Avatar modifié par l’élégante Eryne O’Kieran !

17 févr. 2021, 12:10
Corps et âme  RPG + 
D'un coup d’œil, tu aperçois la propriétaire du bout de bois revenir d'un pas rapide. Elle retraverse le terrain, les yeux fixés sur toi et le balai comme si elle craignait qu'il arrivât malheur à son précieux. Elle ne semblait prêter aucune attention au souffle glacial et traçait sa route avant de s'arrêter face à toi. À vrai dire, elle avait raison d'avoir peur de ce qui pourrait advenir de son balai, l'Autre. Personne ne t'avait jamais fait assez confiance pour te prêter la moindre affaire. Pas que tu eus été maladroite, mais tellement imprévisible qu'on ne savait jamais vraiment comment tu allais réagir à la moindre remarque. Tenant toujours des deux mains l'objet, tu pris quelques instants pour observer la silhouette de la Serdaigle. La brune était bien plus petite que toi, levant ses yeux noisette vers ton visage, comme te priant de bien vouloir lui rendre son balai. Ses joues étaient rougies par le froid hivernal, ses mèches brunes frappaient l'air alors que ses fines lèvres articulaient quelques mots.


- Bonjour à toi aussi Clarke.


Elle n'avait pas spécialement l'air heureuse de te voir ici, ou peut-être réagissait-elle comme ça avec toutes personnes entrant dans son espace personnel. Tu te demandais si elle t'avait reconnu, surtout après ce qu'il s'était passé en septembre et tu trouvais presque étrange que la vision de l'Affreuse ne la fasse pas tiquer, cette dernière étant toujours aussi visible qu'il y a quelques mois.
Une nouvelle rafale de vent manqua de recouvrir les paroles d'Élina, mais tu réussis tout de même à distinguer les deux mots. D'un sourire de mépris, tu baissas de nouveau les yeux vers le balai avant de le lui tendre. La Serdaigle avait bien de la chance aujourd'hui, sa valse avec le vent avait calmé toute envie de destruction.


- Non, bien sûr que non. Tu me vois vraiment sur un balai ?


Tu laisses échapper un petit ricanement face à son air innocent, lui faisant bien comprendre que sa question était stupide. Néanmoins, une petite voix te murmurait à l'oreille. *Et pourquoi pas moi ?* Tu te surpris en l'espace d'une milliseconde à rêvasser de toi à la place de la jeune Clarke, en train de braver le vent. Ou bien même parmi les joueurs de Quidditch de Gryffondor, à effectuer passes et pirouettes. Voltiger. Après tout, pourquoi pas ?
Mais c'est bien la pensée que cela était impossible qui te fit revenir à la réalité. Dès ta première année, tu avais pris délibérément le choix de rater chacun de ces cours sous prétexte qu'ils ne te serviraient absolument pas dans tes études. C'était peut-être bien la pire idée que tu avais eu, mais ta fierté te le faisait paraître comme la meilleure que tu n'eus jamais eu.


- Alors, tu fais parti de l'équipe de Quidditch de ta maison, c'est ça ?


Navrée pour ce retard, Plume.

Go away chicken ! Alison M.
Éloge à la Charogne.

13 mars 2021, 03:57
Corps et âme  RPG + 
Sa question flotte entre les deux filles sans qu'aucune ne brise le silence de l'après-midi. Elle trépigne d'impatience à l'idée de se retrouver au chaud dans sa salle commune et elle ne peut s'empêcher d'en vouloir à l'autre de la maintenir à l'extérieur plus longtemps qu'elle ne l'avait prévu. Lorsque la rouge et or prend finalement la parole, ses joues déjà mordu par le froid rosisse davantage à sa remarque. *Clarke, y'a personne qui m'appelle comme ça* En plus de ça, elle ose relever le fait qu'elle ne la pas saluer en l'abordant. C'est tout de même elle qui tenait son balai, alors pour qui elle se prenait. Agacée de ne pas pouvoir simplement reprendre ce qui lui appartenait et repartir pour sa salle commune et ce sans un mot, elle reste plantée devant la fille, muette comme une carte, essayant de comprendre son but en venant la déranger.

Lorsqu'elle répond à sa question en lui tendant son balai, la brune ne se gêne pas pour le récupérer, elle avait promit à son père de lui faire attention, pas question de le prêter à la première personne venu, surtout pas une totale inconnue.

-Tu me vois vraiment sur un balai ?

*Bah pourquoi pas ?* Tout le monde avait la possibilité de prendre son envol, alors pourquoi pas cette fille qui se tenait devant elle. Sa question était stupide, elle l'avait bien vu au regard lancé par la jeune fille, mais la sienne l'était également, non ? *Pourquoi me demander ça ?* Au ton prit par la rouge, on voyait bien que non, son avis ne compterait donc pas. Mais au point où elle en était, elle n'avait rien à perdre.

-Pourquoi pas ? Personne t'en empêche à ce que je sache.

Bon, elle ne savait strictement rien de cette fille, son nom ne lui revenait même pas en tête. Elle savait qu'elle l'avait déjà vu, peut-être même déjà parlé, pourtant rien ne lui revenait. Découragée, d'autant plus qu'elle, elle connaissait son prénom ainsi que son nom de famille, elle était mal à l'aise d'être aussi ignorante. Son regard noisette se baissa lorsque le silence devint trop long, la brune ne savait pas quoi ajouter et avait l'impression de se sentir écrasé par la présence de l'autre. Sa petite taille ne l'aidant pas à se sentir en confiance, elle attendit simplement que la fille reprenne la parole ou s'en aille. Cachant ses tremblements causés par le stress en s'accrochant au manche de son balai, elle fut surprise d'entendre la question de la fille. Comment savait-elle qu'elle jouait au Quidditch ? La brune n'avait même pas pus entrer sur le terrain au dernier match, elle avait supposé être passé inaperçu, chose qui l'arrangeait bien au final.

Le fait que cette fille en savait plus sur l'irlandaise qu'elle n'en savait sur l'autre commençait sérieusement à l'agacée. Se sentir autant oppressé par une personne ne lui était pas arrivée souvent et elle détestait ce sentiment. Par un tour de force ou dans un miracle qu'elle n'avait pas cru possible, elle réussi finalement par se souvenir du prénom ainsi que du nom de sa camarade. Ashley Swan, fille de deuxième année, gryffondor. Alors comme sa camarade promotion un peu plus tôt, elle finit par répondre à sa question.

-Exact. Et toi Swan, qu'est-ce qui t'amènes par ici ?

Elle savait qu'elle se répétait, mais sa question était resté sans réponse et c'était l'une des choses qu'elle détestait le plus, alors le meilleure moyen d'avoir un bout de la vérité, c'était de la reposer.

I am made of memories
• Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA ! •
Avatar modifié par l’élégante Eryne O’Kieran !

22 avr. 2021, 21:51
Corps et âme  RPG + 
Sa réponse te parait tellement stupide que tu ne prends même pas la peine de lui répondre, ne lui adressant pas même un haussement d'épaule. Le silence s'installe alors que tu balances machinalement une deuxième question auquel elle répond tout aussi mécaniquement, bien que tu discerna une pointe de surprise dans sa voix, sans doute étonnée que cette information sorte de ta bouche. Il y avait bien des choses que l'on pouvait entendre rien qu'en se taisant quelques instants. Tu ne savais plus exactement quand et comment cette information était remontée à tes oreilles, peut-être Ruby te l'avait-elle murmuré alors que tu pointais la Serdaigle de l'index, lors d'un repas. Ou sans doute avais-tu surpris une conversation quelques heures avant le dernier match. Peu importait à présent où tu avais obtenu ses informations, en tout cas, elle ne semblait pas en savoir autant sur toi. Heureusement, sans doute, si elle savait ce qui était arrivé en ce début d'année, elle ne restait pas là à te parler. Elle se serait peut-être enfui, ou te rembarrerait avec une méchanceté non dissimulée.
Néanmoins, la prononciation de ton nom de famille te mit le doute. Deux possibilités te faisaient face, soit elle n'en avait pas grand chose à faire de ce que tu avais fait, soit elle avait juste entendu ton prénom lors d'un cours et s'en était bêtement souvenu sans chercher à en savoir d'avantage.


- Je faisais un p'tit tour dans le parc et puis j'ai décidé de passer par ici. Et quand je t'ai vu virevolter sur ton balai, je suis restée te regarder quelques instants. Mais ça te dérange peut-être ?


Tu lui adressais un petit sourire assez énigmatique avant de replacer une mèche de cheveux, découvrant ta face balafrée. Le vent soufflait toujours aussi fort, faisant souffrir la jeune Élina qui se tenait toujours frissonnante devant toi, alors que tu ne ressentais plus le souffle glacé des sombres cieux. Tu restais sans bouger, tes deux pieds ancrés dans le sol, attendant sans doute qu'elle perde sa patience et se décide enfin à rentrer.


- Qu'est-ce que ça t'apporte de voler ?


Tu détaillais du regard ses taches de rousseur qui venaient parsemer avec délicatesse son nez retroussé. Elle avait un visage d'ange, personne n'aurait pu le nier, encadré d'une chevelure brune attaché, mais qui laissait paraître quelques épis. Elle était plutôt jolie, mais personne ne pouvait rivaliser avec Ruby, tu en étais certaine. Ou même cette grande rencontrée l'année dernière, dans les toilettes de l'école, et qui sans réellement savoir pourquoi, t'avait fait grande impression. Bien que ton corps ne ressentait pas le moindre courant d'air, recouvert de ton immense manteau d'hiver, il n'en était pas de même pour ton nez. Tu te tournais pour lâcher un éternuement plutôt discret, avant de la fixer de nouveau droit dans ses yeux noisette.

Navrée pour ce retard Plume

Go away chicken ! Alison M.
Éloge à la Charogne.

6 mai 2021, 03:18
Corps et âme  RPG + 
Ses yeux fixaient toujours curieusement ceux de la fille. Elle était assez étrange, cette rencontre. Elle avait récupéré son bout de bois, elle pourrait très bien partir sans plus de cérémonie et planter l'autre en plein centre du terrain, au moins là, elle aurait l'avantage de la situation. Mais quelque chose la poussait à rester. Quoi ? Merlin seul le savait et malheureusement, il n'était pas là pour la conseiller.

Ses pupilles s'arrêtant sur le visage de la rouge et or, elle remercie silencieusement le froid de cacher la soudaine rougeur de ses joues, le vent ayant déjà fait des ravages sur celles-ci. La fillette ne savait pas comment qualifier les traits de la jeune fille. Le mot beau ne semblait pas approprié, pas dans ces circonstances. Son regard avait beau la happer bien plus qu'elle n'osait l'admettre, son visage n'était pas harmonieux, fissuré par quelques cicatrices. Mais celles-ci n'étaient pas repoussante pour autant, du moins, pas de son point de vue. Elles faisaient office de marques suite aux différentes épreuves que leur lançait la vie sans aucun scrupule. *Beauté sauvage* Voilà ce qu'elle en dirait. Mais son fil de pensée fut rapidement rompu par la voix de Swan. *Si, ça m'gêne* Mais elle ne l'avouera jamais, beaucoup trop orgueilleuse pour tenir pareil propos. Elle ouvre puis referme la bouche, prit d'un frisson incontrôlable. *Nervosité ou froid ?* L'enfant n'avait pas le temps de se poser plus longtemps la question, mais les légers tremblements qui gagnaient à présent ses bras auraient dû lui suffire comme réponse. Ignorant les signes distinctifs de son angoisse, elle se contente de souffler un coup avant de lâcher le plus rapidement possible et d'une voix égale à celle de l'autre :

-Nan, ça m'dérange pas qu'tu sois là, il est pas qu'à moi l'terrain.

Finalement, il n'y avait pas que cette conversation qui était étrange, cette fille aussi. Le sourire qu'elle lance à la gamine ne l'aide pas à se sentir à l'aise, comme si Ashley cherchait par tout les moyens à la faire quitter, sans pour autant stopper la conversation. *J'comprends pas* D'une œillade interrogative, son sourcil droit se soulève, signe distinctif de sa concentration interne à comprendre celle qui se tenait devant elle. Exaspérée, elle était sur le point d'abandonner et de tout quitter avant de se faire surprendre à nouveaux par Swan. *Qu'est-ce que ça m'apporte de voler ?* Si elle voulait une réponse courte, elle ne s'était pas adressée à la bonne personne. Les yeux de la brunettes s'agrandirent et une lueur de joie illumina ses prunelles noisettes. *Tout* Dernièrement, son petit monde s'était résumé à cette seule action, passant la majorité de son temps hors classe à chevaucher le vent. Il n'y avait pas de mot pour décrire ce qu'elle ressentait là-haut. La liberté, le vent parcourant chaque parcelle de son corps, son âme se libérant de tout soucis, laissant le tout au sol pour retrouver les nuages.

-Ça... ça s'explique pas, faut le vivre pour comprendre. Tout s'efface, mais tout est plus clair en même temps. Le vent, la vue, le vide, c'est juste incroyable. C'est un échappatoire pour moi, ça me permet de fuir ce que je laisse au sol.

La revoilà partit dans ses pensées, slalomant à travers des arbres imaginaires et des bourrasques invisibles lui parcourant ses boucles brunes. Avant de revenir brusquement sur terre au prise avec une question qu'elle ne pu réprimer.

-Mais t'a le vertige ? J'veux dire, sinon, tu saurais ça non ? Avec les cours et tout, à moins que non...

Elle interrompit le cours de sa pensée, bien consciente de s'être enfoncé dans ses paroles. Sur le point de s'excuser, elle retint son mouvement, c'était trop tard de toute manière, elle ne pouvait pas rattraper les mots qu'elle venait de prononcer, autant les affirmer jusqu'au bout.

I am made of memories
• Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA ! •
Avatar modifié par l’élégante Eryne O’Kieran !

10 mai 2021, 18:56
Corps et âme  RPG + 
Tu observes la jeune Serdaigle secouée de tremblements incontrôlables, sans doute provoqués par le froid glacial et dont elle ne semblait pas réellement prêter attention. Il t'est bien étrange d'épier ce corps frissonnant, ondulant sous les assauts des rafales de vent, tel un roseau secoué par la tempête. Elle paraissait chétive, face à toi, comme prête à s'envoler à la moindre agitation. Ce même vent qui n'avait pas l'air de l'apprécier vraiment, vu comme il aimait à la maltraiter, l'enfant, s'infiltrant sous ses couches de vêtement pour venir griffer sa peau. Quel comble tout de même, que d'être joueuse de Quidditch et de ne pas être ami avec les bourrasques. Elle t'en ferait presque pitié, mais c'est un tout autre sentiment à son égard qui anime ton regard, quand quelques instants plus tard, tu peux observer un total changement après avoir posé ta question.

Elle semble s'animer d'une flamme nouvelle, tout en elle se met à briller un peu plus fort, tant dans son regard clair que dans son sourire éclatant. Ça ne fait qu'étirer tes lèvres un peu plus encore. Il est de ces moments qui réchauffent les cœurs et dont on apprécie vivement la venue, en espérant secrètement qu'ils ne partent pas trop tôt. Élina lâche un flot de paroles qui semble la happer dans un tourbillon de sensation, si grandiose que toi-même ça t'en donne le tournis. Tu les aimes bien, les mots qu'elle utilise. Des mots exquis, emplis de rêverie. Des mots d'enfants pour faire vivre inimaginable. Des grands mots pour décrire de belles choses, comme quand on est passionné par quelque chose. Tu es sûr que tu pourrais parler de la même façon sur les Potions ou la poésie.

Elle semble de nouveau perdue dans des pensées lointaines, inatteignables. Pensant qu'elle ne reprendrait pas la parole avant un certain temps, tu t'apprêtes à ouvrir la bouche de nouveau, mais elle parais se réveiller tout à coup, enchaînant sur une question bien indiscrète. *Aïe, touché !* On dirait bien que la jeune Clarke sait taper là où ça fait mal, un point de caractère que tu sembles partager avec elle. Il y a quelques mois encore, cette phrase t'aurait paru des plus irritantes, et te connaissant, tu serais, sans aucun doute, monté au quart de tour. Étrangement, cette fois-ci, elle ne fit qu'augmenter un peu plus la sympathie que tu avais pour cette fille.
Ton sourire maintenant à son apogée, tu jetas un coup d’œil au loin, comme hésitante, avant de concentrer de nouveau ton regard vers elle. Fallait-il vraiment tout lui dire, au risque qu'elle pose encore plus de question ? Tu pouvais tout aussi bien lui balancer un "C'est compliqué." sec et net, mais à quoi bon cacher cela ? Ce n'était un secret pour personne et tu n'en ressentais pas la moindre honte.

- Disons que j'ai séché tous ces cours depuis la première année. Le Vol n'est pas une matière que je considère comme... primordiale ? Ce qui n'est absolument pas ton cas à ce que j'ai compris. Monter sur un balai, c'est un peu une épreuve impossible, à la fois terrifiant et imprévisible. De toute façon, il est bien trop tard pour que j'apprenne.

Tu haussais les épaules avec dédain, bien que lui adressant toujours un sourire affectueux. Cette fille qui disait tout ce qu'elle pensait commencait à bien te plaire et ne paraissait pas aussi stupide que les autres.

-Mais peut-être avons-nous d'autres points en commun ?

Go away chicken ! Alison M.
Éloge à la Charogne.

3 juil. 2021, 23:31
Corps et âme  RPG + 
Sa question toujours en suspend, la fillette a bien de la difficulté à comprendre les émotions planant sur le visage d'Ashley. Son sourire relève toujours ses joues, mais son regard semble perdu au loin, comme hésitante à lui fournir une réponse. Rapidement, la brunette se fait une raison, elle a peu de chance de comprendre ce qui se passe dans la tête de son interlocutrice, mais encore une fois, celle-ci la surprend. *Oh* Comme ralentit par le froid, c'est tout ce qu'elle trouve à penser suite à la déclaration de Swan. Elle ne trouvait pas le vol nécessaire... *Comme elle se trompe* Mais elle ne s'était pas trompé à son sujet, pour la fillette, son balai était bien plus que primordiale, sans lui et ce qu'il lui procurait, elle ne savait plus où donner la tête. Et c'est plus que dubitative qu'elle écouta Ashley conclure sa première prise de parole. *Trop tard pour apprendre ?* Elle ne voyait pas ce qui était trop tard, certes, elle avait manqué une année, mais ce n'était pas plus grave que ça, avec de la volonté, c'était facilement rattrapable. La tête légèrement penchée et les sourcils froncés, elle essayait réellement de comprendre la jeune fille se tenant devant elle, mais elle n'arrivait décidément pas à la cerner.

Le sourire de cette dernière semblait dénuer d'arrière pensée, presque qu'affectueux. Qu'avait-elle fait pour mériter pareil traitement ? *Rien* La fillette pensait même être agaçante à ne pas réfréner ses questions, mais pour une rare fois, la personne se tenant devant elle ne semblait pas s'en formaliser. Reconnaissante, elle rendit son sourire à Swan, avant de réfléchir à sa dernière question. *Des points communs ?* Surement, il était assez rare, voir impossible de trouver quelqu'un avec aucun point de convergence, les deux fillettes en avaient certainement un.

-Surement, t'aimes quoi comme matière ? Perso, je préfère la bota et la défense, après le vol, bien sûr.

Tant qu'à être partie sur le vol, autant comparer le reste des enseignements à Poudlard. Mais à peine eu-t-elle fermé la bouche qu'une pensée jaillissait dans son esprit.

-Tu sais, il est jamais trop tard pour apprendre quelque chose. J'veux dire, c'pas comme si t'étais rendu adulte et que t'avais jamais touché à un manche de balais. T'as quoi, 12 ans, il est pas trop tard pour apprendre à voler. J'peux te montrer les bases.

Ça y est, elle avait certainement dépassé les limites de leur entente non-verbal.

-Bah, s'tu veux, là.

Peut-être qu'avec cette dernière phrase, elles pourraient continuer à discuter comme si elle n'avait rien dit, après tout, Ashley n'était pas désagréable, juste difficile à cerner. Cachant donc sa nervosité derrière un sourire qu'elle voulait chaleureux malgré le vent ambiant, elle posa son regard noisette sur son interlocutrice, dans l'attente impatiente d'une réponse.

I am made of memories
• Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA ! •
Avatar modifié par l’élégante Eryne O’Kieran !

6 juil. 2021, 10:39
Corps et âme  RPG + 
La jeune Clarke semblait plus que perplexe après ta réponse quelque peu direct sur le vol. Il est vrai que cela pouvait surprendre, étant donné que la très grande majorité des sorciers considéraient cette matière comme la plus captivante et palpitante. Loin de suivre cet engouement général, tu préférais regarder de loin, admirant les prouesses des plus doués, mais ne t'imaginant pas une seconde à leur place.
Il devait bien y avoir de la peur, dans ce blocage qui t'avait empêché, dès les premiers cours, à enfourcher la bête de bois, mais cela ne relevait pas du vertige. Cela semblait plus profond, plus ancré en toi qu'un simple problème d'oreille interne. À vrai dire, tu n'avais aucune confiance dans ces bouts de bois et peinais à comprendre comment un balai pouvait supporter ton poids et être assez stable pour que tu ne finisses pas la tête en bas. *De la magie, sans doute.* Mais cette réponse t'exaspérait toujours, il devait bien y avoir une solution logique et mathématique à tout cela. Une solution moldu.

Élina te sourit en retour avant de répondre à ta question sans attendre. Elle semblait avoir complètement oublié le froid, totalement obnubilé par la conversation et tu t'en amusais intérieurement.
«Ah dommage, je suis plus sortilèges et potions, les cours de botanique sont aussi ennuyeux que ceux d'histoire...» Dis-tu en levant les yeux au ciel, d'un air exagérément excédé. «Sinon, je suis plus que curieuse de découvrir les runes, l'année prochaine, ou même la divination.»
Tu levais un sourcil suite à sa dernière remarque, figeant ton sourire dans une expression assez surprise à l'adresse de la Serdaigle. Son audace te fit plisser les yeux, te faisant ressembler vaguement à une arrogante vipère. Mais, après à peine quelques secondes, tu finis par faire échapper un ricanement jovial, loin d'être moqueur ou blessant.

«C'est une très mauvaise idée, tu sais.» Réponds-tu dans un soufflement.
*Et pourquoi pas ?* Murmure une petite voix au fond de ton esprit. Et tu ne peux pas t'empêcher de l'entendre, considérant la question presque malgré toi. La peur n'était pas encore présente et naïvement, tu pensais pouvoir y échapper cette fois-ci, comme si la présence de la joueuse de Quidditch faisait une exception à la règle.
«Pourquoi pas. Après tout, je n'ai rien à perdre comme tu dis. Mais je préfère te prévenir, ça risque d'être un sacré fiasco vu mon niveau. J'espère que tu n'auras pas une mort sur la conscience aujourd'hui.» Lui adresses-tu dans un petit rire, replaçant une mèche derrière ton oreille avant qu'elle ne te rentre dans la bouche à cause du vent. *Alors professeure, par où commençons-nous ?*

Go away chicken ! Alison M.
Éloge à la Charogne.