Inscription
Connexion
21 oct. 2021, 16:20
Dans l'appartement de Selena & Rafael  SOLO 

Avec Selena Faith
12 JUILLET 2030

───────────────

Rafael déposa le dernier carton dans la grande pièce récemment aménagée. Il se redressa et massa lentement ses lombaires, cela aurait été beaucoup plus simple s'il avait pu utiliser sa baguette magique mais certains de ses nouveaux voisins ne connaissaient rien à la magie et il se devait de garder le secret magique. Lui et Selena avaient commencé à apporter les meubles quelques jours plus tôt avec des amis, il ne leur restait plus que quelques cartons et ils s'en étaient sortis à deux pour la fin. Il resta immobile quelques instants afin de savourer le calme à venir et admirer son nouveau chez lui. Rafael avait encore du mal à réaliser qu'une nouvelle page se tournait et qu'il emménageait avec sa petite amie.

C'est à ce moment que cette dernière se décida à sortir de la salle de bain, les joues rafraîchies par l'eau fraiche. Quelle idée de faire un déménagement en été aux prémices d'une canicule qui allait une fois de plus marquer l'histoire de l'Angleterre. Rafael avait lui aussi envie de courir sous la douche pour se rafraîchir lui aussi mais un rapide coup d'oeil à tous ces cartons lui rappela qu'il y avait encore beaucoup à faire avant de pouvoir profiter de cet appartement. Il jeta un regard à sa montre, il était encore tôt et avec un peu de chance, ils parviendraient à faire un premier rangement avant que la fatigue ne les domine. Avant tout ces efforts, Rafael se rapprocha de Selena et la serra dans ses bras avant de l'embrasser. Il profita de ces quelques secondes de proximité avant de lui dire:


«  Bienvenue chez toi! Bon et maintenant, faisons un peu de rangement, je m'occupe de la cuisine et toi du salon? »

Selena feinta la déception en entendant Rafael mais finit par accepter. Elle sourit à Rafael lorsqu'il s'appropria la cuisine. Les deux sorciers savaient que Selena n'aimait pas cuisiner et que Rafael était plutôt bon dans ce domaine. Il ne faisait aucun doute qu'il était plus adapté que ce soit lui qui s'occupe de cette partie de l'appartement. Les deux sorciers s'emparèrent des cartons et se dirigèrent dans les parties respectives de leur nouveau chez soi. Cartons après cartons, il remplirent les meubles et après plusieurs heures à vider les cartons ils terminèrent enfin les rangements alors que le soleil se couchait derrière les immeubles voisins. Rafael pu enfin se diriger sous la douche et après plusieurs minutes, il revint dans le salon et découvrit Selena qui l'attendait sur le balcon, une bièraubeurre dans la main et une autre sur la table. Voilà une nouvelle vie qui commençait très bien pour le jeune couple.

#005D76
Infirmier en 2045 — Professeur de Vol depuis 2046 — Directeur de Gryffondor depuis Mars 2047
20 févr. 2022, 17:06
Dans l'appartement de Selena & Rafael  SOLO 


Avec Eleanor Swan - Selena Faith - Marcus Peers
12 JUILLET 2032

───────────────

La nuit venait de tomber sur Londres mais le brouhaha continuel propre à la capitale ne se taisait pas pour autant. Assis sur la terrasse attenante au salon de son appartement, Rafael ne faisait pas attention à ce qu’il se passait à l’intérieur de l’appartement. Il était trop concentré sur la conversation qu’il avait avec Eleanor, sa meilleure amie. Il faisait doux pour un mois de Juillet mais c’était agréable de profiter de ces températures.

Le jeune homme avait terminé les cours quelques jours plus tôt, sa dernière année à la faculté de Médicomagie d’Écosse si tout se passait bien. Si tout se passait bien signifiait s’il obtenait son diplôme trois jours plus tard. Bien qu’il soit impatient d’être fixé, il ne pouvait plus rien faire pour modifier cette décision. Ses examens étaient terminées, il suffisait d’attendre les réponses de la faculté. Sa meilleure amie avait, elle aussi, terminé ses études quelques jours plus tôt et aussi étrange que cela puisse paraître, les deux sorciers avaient l’impression que rien n’avait changé.

Bière à la main, ils évoquaient les différents postes qui se proposaient à eux et ce qu’il comptait faire dans les mois à venir et le futur infirmier expliqua à son amie qu’il prévoyait de partir deux mois aux îles Canaries afin de profiter avec sa petite soeur de l’endroit où sa mère avait passé la plus grande partie de son enfance. Eleanor, de son côté, avait déjà trouvé un travail sous conditions qu’elle obtienne son diplôme mais cela ne devrait pas poser de problèmes. Les deux amis furent interrompus par un éclat de rire et ils se retournèrent en même temps vers le salon.


«  Je ne comprends pas vraiment comment ces deux-là peuvent être amis

Rafael haussa les épaules, il avait du mal à concevoir que sa petite amie soit aussi proche de Marcus. Il n’avait rien contre une amitié entre un homme et une femme, il avait plusieurs amies, cela n’avait rien à voir. Ces deux là étaient totalement différents, Selena était une femme intelligente, sensible et toujours à l’écoute. Elle était plutôt discrète mais lorsqu’elle parlait, elle avait tendance à mettre tout le monde d’accord. De son côté, Marcus était une personne arrogante et il était très sur de lui. Il aimait se faire remarquer, qu’importe le moyen utilisé pour y parvenir.

Les deux sorciers s’étaient rencontrés à Poudlard et avait dés leur première année tissé des liens forts qui s’étaient renforcés jusque là. Rafael détestait par dessus tout Marcus pour plusieurs raisons. Son caractère à n’en pas douter, ce n’était pas le genre de personne qu’il fréquentait, mais c’était aussi du à une animosité qui avait pris naissance suite à un match de Quidditch. Les deux sorciers jouaient dans deux équipes différentes au même poste et leur rivalité ne s’était jamais éteinte. L’ancien Poufsouffle avait espéré que sa copine et Marcus s’éloigne après avoir quitté Poudlard mais il n’en était rien.

Il faisait donc des efforts pour Selena, jamais il ne lui interdirait de voir cet homme, c’était son ami et il n’avait aucun droit sur cela. Il faisait donc tous les efforts du monde pour se montrer poli envers lui mais une tension passive était toujours perceptible lorsque les deux étaient seuls. Rafael s’arrangeait toujours pour qu’il y ait quelqu’un d’autre à l’appartement quand il était invité. Tantôt c’était sa meilleure amie, tantôt l’une de ses soeurs. Cela marchait presque à chaque fois. Pour l’heure, c’est Eleanor qui était présente mais cela ne l’aidait pas forcément, elle le détestait autant que lui.

De l’autre côté du salon, Selena leva la tête et son regard croisa celui de Rafael. Son regard s’adoucit lentement, elle savait ce qu’il pensait de Marcus mais elle savait aussi qu’il ne lui demanderait pas de choisir. Elle aussi faisait des efforts à sa manière, elle faisait en sorte de rendre ces rencontres légères et ne les laissait que très rarement seuls. En se plongeant dans ses yeux, l’anglais se rappela pourquoi il était là, sa présence faisait du bien à Selena, il devait le faire pour elle aussi. Il lui sourit à son tour, et sentit son coeur s’emballer lorsque Selena se détendit et lui fit un clin d’oeil discret. Il reporta son regard vers Eleanor et répondit:


Je ne sais pas non plus… Allez viens, nous allons passer à table.»

#005D76
Infirmier en 2045 — Professeur de Vol depuis 2046 — Directeur de Gryffondor depuis Mars 2047
20 févr. 2022, 17:39
Dans l'appartement de Selena & Rafael  SOLO 

Avec Selena Faith
3 Février 2034

───────────────

Rafael était parti en déplacement pendant un mois et cela faisait quelques heures qu’il était rentré à Londres et il se rendait compte que c’était malgré tout confortable de se retrouver chez soi et profiter de la stabilité de la situation. Il adorait ce qu’il faisait, le Quidditch était l’un de ses sports préférés et travailler avec l’équipe d’Écosse était l’opportunité de réunir deux choses qu’il aimait par dessus tout: le sport sur balais et le soins à la personne. Malgré tout, faire des déplacements de plusieurs semaines lorsque l’on vivait avec une personne était parfois difficile, Selena lui avait fait comprendre cela lors du diner.

Il n’était pas naïf, il savait que la situation n’était pas idéale pour leur vie de couple mais le sorcier ne s’imaginait pas travailler dans un hôpital pour le moment. Il était encore jeune, il avait envie de bouger et voyager dans le monde. De plus, les déplacements aussi long étaient très rare, il n’avait lieu qu’une fois par an. En temps normal il ne partait que pour une dizaine de jours. La fin du diner s’était déroulé en silence et ce n’est que lorsqu’il s’installèrent dans le lit qu’elle ajouta un nouveau commentaire.


«  Ta soeur est venue me rendre visite hier soir, elle était persuadée que tu rentrais hier. Elle voulait te dire que ton cousin Finn avait eu un fils hier matin. Un petit Jackson.

Rafael la regarda dans les yeux après avoir retiré son tee-shirt. Il la connaissait et savait qu’elle n’avait pas lancé cette remarque innocemment, elle avait une idée derrière la tête. Il posa son tee-shirt sur la chaise installée dans la chambre à cet effet et s’assit sur le bord du lit. Il réfléchit quelque secondes avant de répondre:

Je lui enverrai un hibou demain matin. Peut-être pourrions nous aller le voir ensemble. Il fit une petite pause et ajouta: Mais tu ne dis pas ça pour rien. Tu veux me parler de quelque chose?

Il avait visé juste, Selena baissa la tête vers son livre et prit quelques secondes avant de répondre à Rafael. Il savait qu’elle voulait des enfants un jour, ils avaient déjà évoqué le sujet quelques fois mais il n’avait pas eu l’impression que ce désir d’enfant était si pressé. Elle souffla:

Et bien … Justement. Lorsque ta soeur m’a annoncé cela hier, je me suis rendu compte que dans notre situation, cela serait difficile d’avoir un enfant. Je ne veux pas l’élever seule. Nous n’avons pas une situation très stable.

Il ne s’était pas trompé, Selena n’aimait pas la situation dans laquelle il vivait et son désir d’enfant s’était amplifié avec la grossesse de Mary, la femme de Finn. De son côté, Rafael n’avait jamais été contre l’idée d’avoir des enfants, il avait vécu dans une famille de trois enfants et il s’était dit qu’il en aurait plus tard. Mais il n’avait que 24 ans et n’avait pas l’impression d’être prêt pour cette étape. Malgré tout, il ne s’offusque’à pas du commentaire de sa compagne et après s’être installée à ses côtés, il lui répondit:

Je n’avais pas compris que tu voulais un enfant maintenant, ou bientôt. Mais tu sais que je ne t’ai jamais refusé une conversation. Je sais que la situation actuelle n’est pas propice à l’arrivée d’un bambin.

Rafael voyait que sa réponse ne plaisait pas à sa compagne, il se rendait bien compte que son désir d’enfant futur n’était plus si futur. Elle y réfléchissait, il le voyait bien à la manière dont elle enroulait sa mèche de cheveux dans son index. Il posa la main sur sa cuisse et après une caresse douce, il ajouta:

Nous devrions en parler plus sérieusement, je n’avais pas pensé changer de travail aussi tôt dans ma carrière mais peut-être que Ste Mangouste recherche des infirmiers. Je ne dis pas que je vais changer de travail demain, mais je pense qu’on devrait en discuter. »

Aussitôt, Selena releva la tête. Ses yeux s’étaient emplis de larmes mais elles ne s’échappaient pas de ses yeux. La dernière phrase prononcée par Rafael avait eu la capacité de les retenir. Ses joues se tintèrent discrètement et un sourire se dessina sur son visage. Elle serra la main de son conjoint. Ils restèrent ainsi quelques minutes avant qu’une conversation sérieuse ne débute.

#005D76
Infirmier en 2045 — Professeur de Vol depuis 2046 — Directeur de Gryffondor depuis Mars 2047
20 févr. 2022, 18:11
Dans l'appartement de Selena & Rafael  SOLO 

Avec Selena Faith
2 Septembre 2034

───────────────

Le mois de Septembre venait de commencer et les vacances commençaient pour Rafael et Selena. Le couple avait prévu de se rendre en France la semaine qui venait, ils n’étaient pas partis ensemble en vacances depuis un petit moment, ce serait l’occasion de se retrouver. En plus de cela, l’infirmier avait une nouvelle importante à apprendre à sa conjointe. Il avait décidé de le faire autour d’un bon repas et avait donc demander à Mila d’occuper Selena en fin de journée.

Lorsque la sorcière était rentrée chez elle, elle avait vite compris qu’il lui cachait quelque chose. Il n’était pas rare qu’il cuisine mais il ne lui arrivait jamais de dresser la table de cette manière avec des bougies, il avait sorti le grand jeu. Malgré tout, elle avait joué le jeu et avait fait comme si tout était normal. Ils s’étaient donc installés à table comme ils l’auraient fait habituellement mais en milieu de repas, n’y tenant plus, Selena avait demandé:


«  Bon Raf’, tu sais que je ne suis pas très patiente et j’ai bien l’impression que tu n’as pas préparé ce repas juste pour le début de nos vacances. J’avoue être un peu impatiente de savoir la vraie raison.

Sa réaction n’étonnait pas Rafael, il était persuadé que son cerveau était en ébullition depuis qu’elle était entrée dans l’appartement. Elle se demandait sans grande surprise les raisons de ce diner. Face à elle, le sorcier n’avait pas la capacité de garder une surprise très longtemps et il ne mit pas beaucoup de temps avant de craquer.

On ne peut rien te cacher, tu as raison, je n’ai pas préparé ce diner juste car nous allons partir en vacances.

Rafael laissa échapper un sourire timide. Il n’avait pas l’habitude d’être gênée devant sa compagne, cela faisait maintenant plusieurs années qu’ils étaient ensemble et pensait que ce stade était passé. Mais visiblement, ce n’était pas le cas, il ne savait pas par où commencer et était impressionnée par la femme qu’il avait en face de lui.

Il avait pourtant préparé et imaginé ce diner depuis longtemps. Cela faisait maintenant une quinzaine de jours qu’il était sur de lui. Il attendait juste le moment idéale pour évoquer le sujet et ce n’était pas facile maintenant qu’il y était arrivé. Il avait beaucoup réfléchit au désir d’enfant de sa compagne et il s’était rendu compte que le bonheur de celle-ci était plus important que son travail. Lui aussi voulait des enfants et il ne voyait pas de raisons d’attendre qu’il ait trente ans ou plus pour se lancer dans ce projet.

Ce n’était pas une décision prise sur un coup de tête, il avait réfléchit pendant plusieurs mois avant de se décider à aller voir le directeur de l’équipe de Quidditch d’Écosse. Il lui avait expliqué la situation et son désir mutuel d’avoir un enfant. Son directeur avait bien compris la situation, il avait lui même fait une pause dans sa carrière pour élever ses deux fils et encourageait Rafael à en faire autant. Malgré tout, il lui avait parlé de la difficulté à recruter du personnel compétent dans ce domaine et les deux sorciers avaient négocié ensemble pour trouver une date qui pouvait convenir aux deux.

Ils en était donc arrivé à décider que Rafael resterait jusqu’à la fin de la saison, c’est à dire en Janvier 2035. Ils étaient maintenant en Septembre, le mois de Janvier allait vite arrivée et cela laissait le temps à Rafael de trouver un travail avec plus de stabilité. C’était un bon compromis à ses yeux.


Tu commences à m’inquiéter Fit remarquer Selena.

Il n’avait pas reprit la parole depuis plus d’une minute et la jeune femme ne savait pas quoi penser de son comportement. Rafael reprit alors la parole pour expliquer sa décision à sa conjointe.


Tu te rappelles de ce que nous avons parlé il y a quelque mois? Le manque de stabilité de mon travail et notre désir d’avoir un enfant.

Les yeux de Selena s’écarquillèrent mais Rafael ne s’arrêta pas, il avait peur de ne pas réussir à terminer sa phrase s’il faisait une pause. Il reprit rapidement:

J’ai donc pris la décision de quitter mon travail afin de pouvoir en trouver un dans la ville et me consacrer à toi et à notre future famille. Ce n’est pas pour tout de suite mais ça va arriver bientôt, Ernest me libère en Janvier, ça nous laissera le temps de trouver un travail par ici.

Rafael n’avait pas osé regardé sa compagne dans les yeux pendant qu’il parlait et s’y risqua après avoir terminé sa révélation. Il découvrit une Selena surprise et sans voix, il n’arrivait pas à savoir si elle était heureuse d’apprendre cette nouvelle et il commença un peu à s’inquiéter. Il se demanda alors s’il ne s’était pas trompé, il avait du mal à voir de la joie dans son visage et alors qu’il allait lui demander si elle était contente, son visage s’anima enfin.

Elle laissa la joie s’emparer d’elle et ses yeux s’emplirent de larmes, de joie très certainement, et un énorme sourire déforma son visage. Elle se leva rapidement de la table et vint s’asseoir sur les genoux de Rafael, elle prenait conscience de ce qu’il venait de lui annoncer. Elle le serra alors dans ses bras et entre deux baisers souffla:


Nous allons avoir un bébé. »

#005D76
Infirmier en 2045 — Professeur de Vol depuis 2046 — Directeur de Gryffondor depuis Mars 2047
20 févr. 2022, 18:59
Dans l'appartement de Selena & Rafael  SOLO 
TW: Violence - Nudité


10 Novembre 2034
───────────────

Rafael était parti pour la dernière fois en déplacement long pour le travail, c’était la dernière fois qu’il s’absentait pendant plus de quatre jours avant la fin de son contrat. Le dernier match s’étant terminé plus tôt que prévu, l’équipe était rentrée avec un jour d’avance et alors les joueurs et le reste de l’équipe avaient décidé de fêter la victoire de l’Équipe d’Écosse dans un petit bar sur le chemin de traverse avant de rentrer chacun chez eux.

Rafael n’avait pas prévenu Selena, il voulait lui faire une petite surprise et avait donc acheté un bouquet à une vieille sorcière sur le chemin de traverse avant de se rendre à pied chez lui. Il avait besoin de prendre l’air un petit peu avant de rentrer. Bien qu’il soit heureux de sa décision de changer de travail pour fonder sa petite famille, c’était avec une petite pointe de tristesse au coeur qu’il le faisait. Cela faisait plus de deux ans qu’il travaillait avec l’équipe d’Écosse et des liens s’étaient tissés.

Mais Selena était désormais sa priorité et il espérait décrocher un poste à Ste Mangouste. Il avait son troisième entretien dans deux jours et espérait bien que ce serait le dernier. Mais sans surprise, il n’y pensait pas une seule seconde, il avait d’autre plans pour ce soir. Ses plans impliquaient sa compagne, un bouquet de roses et une bague qui pesait de plus en plus lourd dans sa poche. C’était pour cette raison que le sorcier avait besoin de marcher avant de rentrer, ce qu’il s’apprêtait à faire le rendait nerveux et il retardait un petit peu l’échéance.

En effet, depuis maintenant un mois, Rafael avait caché une bague ornée d’un diamant discret, il était parti avec pendant son déplacement et prévoyait de demander sa compagne en mariage lors de son retour. Retour légèrement avancé et cela le rendait encore plus nerveux. Le sorcier arriva en bas de son immeuble, trop vite à son goût. Il profita de la fraicheur de l’automne quelques secondes de plus avant d’entrer dans l’immeuble.

Histoire de gagner encore un petit peu de temps, Rafael décida d’emprunter les marches et monta lentement. Il ne pouvait plus faire marche arrière, il ne voulait pas faire marche arrière, il aimait Selena, ils prévoyaient d’avoir un enfant ensemble et il ne se voyait pas vivre sa vie sans elle. Il n’y avait aucune raison de douter. Enfin, c’était sur le papier, les deux sorciers n’avaient jamais vraiment parlé de fiançaille, Rafael savait qu’elle n’était pas contre le mariage mais il n’avait jamais parlé sérieusement de se marier avec elle, il y avait une possibilité qu’elle ne souhaite pas le faire maintenant.

Rafael secoua la tête, il n’y avait pas de raison de stresser. Même si elle disait non, ce ne serait pas la fin de leur histoire. Il glissa lentement la clef dans la serrure en essayant d’être le plus discret possible. Il voulait faire la surprise à la jeune femme qui était sûrement sur le point d’aller au lit, vu l’heure. Il ouvrit la porte lentement et remarqua qu’aucune lumière n’était allumée dans la pièce de vie, elle était sûrement déjà couchée.

Rafael ôta ses chaussures et se dirigea silencieusement vers la chambre. Il avait la chance d’avoir un parquet qui ne grinçait pas et aucun bruit ne se fit entendre dans l’appartement. Aucun bruit excepté dans la salle de bain attenante à la chambre où le rire de Selena se fit entendre. Rafael sourit en l’entendant, se demandant ce qui pouvait bien la faire rire ainsi. Il s’empara de l’écrin de la bague qu’il posa sur le bouquet de fleurs, ouvrit la petite boite et s’engagea dans la chambre tout en discrétion.

Seule la lumière de la salle de bain était allumée mais il n’avait pas besoin de plus de lumière pour voir la scène qui se déroulait devant lui. Adossée contre la porte, Selena était en sous vêtement, elle enlaçait un homme nu qui l’embrassait langoureusement dans le cou. Rafael n’eut aucun mal à reconnaître l’homme qui se trouvait chez lui, il le connaissait que trop bien. Il lança le bouquet au sol, faisant dans le même temps glisser la bague jusqu’au pieds des deux amants et s’empara de sa baguette.

Il fondit sur les deux sorciers, sa main se resserra sur le cou de Marcus et il le plaqua contre le mur de la salle de bain. Il pointa ensuite sa baguette sur la tempe du meilleur ami de sa conjointe. Ils n’avaient rien vu venir, ils ne s’étaient pas douté que Rafael allait rentrer un jour plus tôt et profitaient de son absence. Aussitôt, Selena essaya de séparer les deux hommes mais Rafael était fou de rage, la sorcière n’avait aucun moyen de le repousser. Il serra légèrement l’emprise qu’il avait sur le cou du sorcier qui essayait vainement de parler.

Rafael n’arrivait pas à réfléchir, sa vue se brouillait par la colère et il avait du mal à se retenir de jeter tous les sorts qui lui passaient par la tête. Ce connard profitait de son absence pour jouer avec Selena, il n’avait aucun scrupule à l’embrasser et se frotter nu contre elle alors que Rafael avait mis sa haine de côté pour elle. Alors que Rafael prévoyait de se marier et d'avoir un enfant avec elle. Elle n'était pas mieux, elle était peut-être la pire dans cette situation mais la colère de Rafael était orientée vers l'homme avec qui elle le trompait et jamais il n'aurait osé lever la main sur sa conjointe ainsi, même dans ce moment précis.

Rafael voyait les veines de son ennemie gonfler légèrement et ses yeux rougirent mais il ne s’arrêtait pas pour autant, il n’avait qu’une envie: le faire souffrir. Selena essayait désespérément de séparer les deux sorciers mais elle n'y parvenait pas, elle criait mais Rafael n’arrivait pas à déterminer ce qu’elle disait. C’était peut-être préférable, il ne voulait pas entendre qu’il se méprenait et que ce n’était pas ce qu’il croyait. Il remarqua alors que le teint du blond prenait une couleur anormale et ce fut le déclic qui le fit desserrer son point. Marcus pu alors reprendre son souffle, oxygéner ses poumons et ses autres organes. Rafael lâcha le sorcier mais alors qu’il allait quitter la pièce, il se redressa et frappa Marcus de son poing droit. Sa tête de celui-ci rebondit contre le mur derrière en produisant un bruit sourd.

Marcus se rattrapa maladroitement à la vasque sur sa droite et s’assit maladroitement sur le carrelage de la salle de bain taché de gouttes de sang. Rafael se retourna vers le bouquet, il lança un
incendio aux roses et sans un regard à Selena, il récupéra la bague qui se trouvait à un mètre de la jeune femme. Il sortit ensuite de la pièce et se dirigea vers l’entrée. La sorcière hésita quelques secondes entre s’occuper de Marcus et courir derrière lui, et décida finalement la seconde option et le rattrapa dans le vestibule. Elle tira sur son bras, tentant en vain de l’empêcher de partir, le suppliant de l’écouter, qu’elle ne voulait pas qu’il parte.

Rafael se retourna vers elle. Tout dans son visage exprimait la haine qu’il ressentait pour sa compagne sauf son regard. Ses yeux bleus n’exprimaient rien, ils semblaient inanimés, glacials, morts. Il s’extirpa de l’emprise de Selena, sa bouche se tordit entre haine et dégout et il cracha:


« — Dégage ! Lâche moi ! Je ne veux plus te voir. Je te laisse une semaine pour quitter l’appart et le vider de toutes tes affaires. Lâche moi!»

Il avait hurlé les deux derniers mots et n’attendit pas une seule seconde de plus. Il claqua la porte d’entrée et après avoir vérifié très rapidement que personne ne se trouvait sur le pallier, il transplana.

#005D76
Infirmier en 2045 — Professeur de Vol depuis 2046 — Directeur de Gryffondor depuis Mars 2047
2 mars 2022, 18:51
Dans l'appartement de Selena & Rafael  SOLO 

Avec Selena Faith
12 Janvier 2035

───────────────

Cela faisait maintenant deux mois que Rafael avait surpris Selena dans les bras d'un autre. Deux mois que les deux sorciers ne s'étaient pas revus et que Rafael avait ordonné à la jeune femme de quitter cet appartement. Le souvenir était toujours très douloureux et il arrivait très souvent à Rafael de se perdre dans ses pensées et de le réaliser plusieurs dizaines de minutes après. Il n'était que l'ombre de lui même, il n'arrivait toujours pas à comprendre comment elle avait pu lui faire ça, ni comment il n'avait rien vu, ce n'était clairement pas la première fois qu'elle le faisait.

Rafael avait passé des heures à pleurer lorsqu'il avait transplané et n'avait pas osé aller chez ses parents, ni chez ses soeurs. Il avait passé la première nuit dehors puis avait loué une chambre d'hôtel pour la semaine. Lorsqu'il était revenu, Selena avait fait ce qu'il lui avait ordonné et elle n'était plus dans l'appartement. Il n'avait pas su s'il avait du être soulagé ou triste, elle n'avait rien fait pour le contacter et n'avait pas laissé ses affaires dans l'appartement. Elle était tout simplement partie, comme ça.

Il avait fallut un mois à Rafael pour sortir de sa torpeur, il allait au travail mais n'était ne se sentait pas du tout impliqué, il ne parlait pas, ne mangeait que le strict minimum pour tenir debout et ne voyait personne. Ce n'est que lorsque ses soeurs vinrent frapper à sa porte au début du mois de décembre qu'il commença à réaliser ce qu'il venait de se passer. Ses collègues s'étaient bien rendus compte qu'il se passait quelque chose et malgré leurs efforts, il n'avait rien dit. Ils avaient donc demandé à Mila et Talía de prendre le relais. Les deux jeunes femmes avaient donc passé la semaine chez leur frère pour l'aider et, petit à petit le sorcier avait recommencé à parler, manger, penser. Il avait recommencé à vivre.

À partir de ce moment, Rafael avait comprit qu'il ne pouvait pas rester dans cet appartement, il ne voulait pas rester ici. Il avait donc prévenu son propriétaire qu'il partirait dans un mois. Il s'était aussi rendu compte qu'il ne voulait pas quitter son travail et ses amis. Il avait donc recontacté Ste Mangouste pour leur expliquer qu'il désirait rester plus longtemps dans son travail actuel, l'hôpital avait accepté et l'équipe de Quidditch n'avait pas hésité une seule seconde. Rafael devait sortir de sa torpeur et se concentrer sur la vie, il ne pouvait pas rester ainsi plus longtemps.

Début janvier, le sorcier avait commencé à vider tous les meubles et vendre certains choses. Beaucoup de souvenirs étaient revenus lors de ces démarches et cela n'avait pas été facile. Mais il en voyait enfin la fin et il ne lui restait que quelques jours à vivre dans cet appartement. Malheureusement, en vidant les meubles, Rafael avait retrouvé plusieurs choses appartenant à Selena et, après avoir hésité pendant quelques jours, il lui avait envoyé un hibou pour la prévenir que si elle voulait les récupérer elle devrait passer à l'appartement 12 Janvier, aujourd'hui.

L'infirmier n'avait pas réussit à manger quoique ce soit en se levant, il n'avait pas réussi à sortir du canapé, il avait peur de revoir Selena, peur que tous les souvenirs refassent une nouvelle fois surface. Il réfléchissait encore à la manière dont il devait agir mais il n'eut pas le temps d'y réfléchir plus longtemps car quelqu'un frappa à la porte et Rafael se figea, c'était elle. Il n'arrivait pas à bouger du canapé mais l'invité frappa de nouveau et le locataire des lieux agit par réflexe. Il se leva tel un robot et alla ouvrir la porte.

Devant lui, Selena attendait, plus radieuse que jamais. Contrairement à lui, elle semblait se porter bien. Bien qu'elle ne souriait pas, elle semblait se porter comme un charme, elle avait peut-être pris un petit peu de poids mais rien de flagrant. Rafael lui avait perdu une demi-douzaine de kilos et il était tout sauf radieux. Elle était heureuse, cela ne faisait aucun doute, elle leva timidement les yeux vers lui et ouvrit la parole:


«  Bonjour Rafael! Je suis venue chercher les affaires comme tu me l'as demandé.

Il acquiesça, aucun son n'arrivait à sortir de sa bouche. Il se décala de l'entrée et la laissa s'avancer dans l'appartement. Selena hésita quelques secondes et fit quelques pas, elle jeta un rapide coup d'oeil à l'appartement avant de reporter son attention sur Rafael. Elle reprit alors la parole:

Raf' je suis désolée pour tout ça. Je ne voulais pas.

Rafael ne voulait pas entendre ses excuses, il ne la croyait pas, elle n'était pas désolée. Il s'exclama

Je ne veux rien savoir, je ne veux pas de tes excuses. Prends tes affaires et laisse moi.

Rafael était peut-être dur mais il ne voulait plus rien à faire avec elle. Elle lui avait brisé le coeur et sa présence le rendait malade. Il voulait qu'elle prenne ses affaires et qu'elle parte d'ici, au plus vite! Elle, en revanche, semblait vouloir parler, s'excuser, elle reprit malgré tout la parole.

Je ne voulais pas te faire souffrir, je t'aime et c'est arrivé co...
Fallait y penser avant de te taper ton meilleur ami! Répliqua Rafael. Je t'ai dit que je ne voulais rien entendre de toi. Tu as assez fait de mal comme ça. Prend tes affaires qui sont dans ce cartons ou pars d'ici. Nous n'avons plus rien à nous dire. Ce qui est fait est fait!

Selena baissa la tête, elle n'avait plus rien à dire. Rafael ne lui en laissait pas l'opportunité. Ce dernier se retourna et se dirigea vers la cuisine, il s'empara d'un verre d'eau qu'il but rapidement avant de reposer le verre sur la table et s'appuyer contre le mur. Il regarda du coin de l'oeil la jeune femme, elle se baissa pour ramasser le carton mais eut du mal à se relever. Il ne bougea pas d'un pouce. Elle posa ensuite le carton sur la table et s'arrêta quelques secondes, elle regarda Rafael et se toucha doucement le ventre à travers ses gants noir, elle s'était sûrement fait mal. Elle ouvrit ensuite la bouche et dit:

Raf' ... Je dois te le dire, je suis ...
Selena ... ne rend pas les choses plus difficiles qu'elles ne le sont. Pars, laisse moi. C'est fini. »

Le ton était froid mais Rafael ne pouvait plus continuer, il avait envie de hurler, de craquer. Elle devait partir maintenant. Selena hésita quelques secondes et finit par obéir à Rafael, elle s'empara du carton et quitta les lieux rapidement, les larmes aux yeux. De son côté, le sorcier ferma la porte derrière elle, tourna la clef et posa sa tête contre le bois. Cela avait été trop dur, elle rendait les choses trop compliqué et maintenant il ne pouvait s'empêcher de se demander ce qu'elle voulait lui dire.

#005D76
Infirmier en 2045 — Professeur de Vol depuis 2046 — Directeur de Gryffondor depuis Mars 2047
26 avr. 2022, 12:58
Dans l'appartement de Selena & Rafael  SOLO 

Avec Selena Faith
12 Janvier 2035

───────────

Les pensées de Rafael déferlaient en lui sans qu'il n'arrive à les contrôler il ne parvenait pas à se ressaisir. La tête posée contre le bois de la porte était la seule chose qui le rattachait à l'instant présent mais ce n'était pas suffisant. Cette confrontation était arrivée trop tôt, il n'était finalement pas près à revoir celle qu'il aimait et avec qui il avait voulu construire sa vie. Il s'était montre dur et distant envers elle mais il n'avait désormais qu'une envie, ouvrir la porte et courir derrière elle. La retrouver et lui dire qu'il l'aimait, que ses erreurs n'avaient pas d'importance, qu'il surmonterait tout cela. Plus il y pensait et moins cette idée lui semblait mauvaise. Sa main se posa sur la poignée mais il suspendit son geste quelques secondes.


De l'autre côté de la porte, Selena n'était pas partie. Les larmes coulaient à flot et elle faisait tout ce qu'elle pouvait pour retenir un sanglot bruyant. Elle parvint à faire quelques pas mais s'arrêta sur la première marche. Elle posa sans ménagement le carton au sol et s'assit directement au sol. Elle ne pouvait s'empêcher de se demander comment elle en était arrivée à cette configuration. Rafael avait été tout pour elle, il l'avait toujours considérée comme la meilleure personne de ce monde, avait toujours été présent, dans les bons et les mauvais moments, il l'avait soutenue dans tout ce qu'elle avait entreprit. Et désormais il la haïssait, il la repoussait. Et tout ça, à cause d'elle. Elle et son meilleure amie. Elle avait mis du temps avant de se rendre compte que les évènements avaient dérapé et il était désormais trop tard pour faire demi-tour. Et pourtant, une part d'elle aurait aimé faire demi-tour, oublier tout ce qu'il s'était passé ces derniers mois. Elle voulait retrouver la situation qu'elle avait un an plus tôt.


Rafael retint malgré tout son geste à la dernière seconde, il ne pouvait pas suivre Selena, il devait se battre contre cette envie irrépressible. Elle l'avait fait souffrir, plus que n'importe qui jusqu'alors, il ne pouvait pas lui pardonner. Il retrouvait petit à petit sa faculté à pensée et ôta, doucement, la main de la poignée. Le sorcier se retourna, dos à la porte, se laissa glisser et se retrouva lui aussi assis à même le sol. Il devait s'empêcher de sortir, mais il n'avait, en revanche, plus la force de retenir ses larmes, il l'avait fait pendant trop longtemps, c'était trop dur, cette rupture, bien que nécessaire, le détruisait. Il lâcha alors ses premières larmes depuis plusieurs semaines. Sans retenue aucune, le sorcier se déchargeait de toute la douleur et la tristesse qu'il avait ressentie depuis qu'il avait vu Selena et Marcus. L'homme se sentait trahi, trahi par la femme qu'il aimait et cet homme qu'il s'était forcé à accepter pour elle. Les larmes ne cessèrent de couler et les sanglots se firent de plus en plus intenses, la douleur était présente et Rafael ne pouvait rien y faire. Dépassé par tout ce qu'il ressentait, ses sanglots se transformèrent alors en un cri de souffrance.


Selena n'avait pas bougé depuis quelques secondes et le cri de Rafael la fit sursauter et, instinctivement, la jeune femme se leva pour se rapprocher de la porte, il souffrait. Il souffrait par sa faute et elle ne pouvait rien faire, il n'acceptait pas qu'elle lui parle ni qu'elle soit présente. La sorcière s'en voulait, elle n'avait rien voulu de tout ça, elle s'était perdue et n'avait rien contrôlé. Quelle saute elle faisait! Rafael avait mis tant de choses de côté pour fonder la famille qu'elle lui avait demandé. Soudain, une douleur vive se fit ressentir dans son bas ventre et elle porta rapidement sa main droite à ce niveau. Non ! Ce n'était pas le moment, elle ne pouvait pas avoir mal maintenant. Elle reprit sa position sur la première marche et commença un mouvement de bercement, sa main toujours posée sur son ventre.

Elle avait voulu le lui dire, elle lui avait donné des indices pour qu'il essaye de comprendre par lui même alors qu'elle n'était même pas sur d'elle. À tout ses problèmes venait s'ajouter celui-ci, enceinte de presque quatre mois, elle n'était pas en mesure de savoir qui était le père. Elle y réfléchissait, jour et nuit, sans trouver de réponse. Que pouvait-elle faire? Il était hors de question qu'elle joue cette carte à Rafael, elle savait qu'il reviendrait, pour elle et pour le bébé. Mais elle ne pouvait être aussi égoïste, elle l'avait été suffisamment. Il l'avait constamment protégée, c'était désormais à elle de faire en sorte qu'il souffre le moins possible. Les sanglots du sorcier de l'autre côté de la porte l'aidaient, étonnement, à réfléchir. Elle se rendait compte que sa souffrance était trop importante et elle ne pouvait pas lui dire, elle le connaissait bien trop pour savoir qu'il penserait au bébé avant lui, il était même possible qu'il pense à elle avant lui-même dans ces circonstances.


Rafael parvenait, petit à petit à contrôler ses sanglots et finit par se ressaisir. Il s'empara rapidement de sa baguette et attira un carton à lui d'où dépassaient quelques photos. Toutes celles-ci avaient un point commun: Selena était sur toutes ces photos. Il s'empara des photos où l'on pouvait voir Selena sourire au photographe, ou embrasser le sorcier qui l'enlaçait, l'embrasser lui. Il regarda les photos une à une se rappelant des circonstances dans lesquelles elle avait été prises. Il n'avait rien oublié, toutes ces années passées avec Selena, il s'en rappelait. Les photos défilèrent devant lui réveillant parfois un nouveau sanglot mais aucun cri ne sortit de nouveau de la bouche de Rafael. Il continua jusqu'à ce qu'il ne reste plus aucune photo à regarder puis il fit venir un grand saladier dans lequel il déposa toutes les photos. Il les regarda une dernière fois et à l'aide de sa baguette lança un
Incendio puis se perdit dans la contemplation des flammes. Sa relation était finie, il devait s'y faire. Il se promit de se battre pour lui dés que les flammes seraient éteintes.


Rafael était bien des choses mais il était surtout trop altruiste, elle le savait et elle ne pouvait pas lui dire qu'elle était enceinte. Elle avait essayé, il avait refusé de l'écouter, c'était certainement le signe qu'elle devait le garder pour elle. Et puis, peut-être que le père du bébé était Marcus après tout et cela serait encore plus destructeur pour Rafael qui avait espéré fonder une famille avec elle. Malgré tout ça, Selena était sure d'une chose. Même si elle ne savait pas qui était le père, elle ne laisserait pas ce bébé vivre comme elle, il ne vivrait pas sans père aimant, ni avec une mère alcoolique dépressive. Son enfance avait été trop difficile et elle ne souhaitait cela à personne, elle aimerait cet enfant plus que tout au monde. Et Marcus aussi l'aimerait, après tout, il avait été très heureux quand il s'était rendu compte qu'elle était enceinte. Cela faisait des années qu'il l'aimait en secret et cette nouvelle relation le comblait de bonheur.

La décision finale se concrétisait dans l'esprit de Selena même si une part d'elle n'aimait pas exclure Rafael de tout cela. Elle n'aimait pas non plus ne pas savoir la vérité, le comble pour quelqu'un qui avait caché la vérité à son petit-ami pendant plusieurs semaines. Une lutte interne avait lieu en elle-même. Elle détestait les secrets, elle avait besoin de savoir, c'était dans sa nature. La jeune femme sortit de nouveau sa baguette et fit s'élever le verre à quelques centimètres de son visage. Elle avait agi sans réfléchir, rien n'était prémédité mais elle se félicitait d'avoir réussi à prendre le verre d'eau dans lequel Rafael avait bu quelques minutes plus tôt. Ce-dernier n'avait rien vu. Alors qu'elle avait posé le carton sur la table, elle s'était aussi emparée du verre vide. Elle analysait celui-ci avec beaucoup de précision, pouvait-il lui donner la réponse à la question qu'elle se posait? En théorie oui, elle avait lu suffisamment de livres sur les techniques moldus pour savoir qu'un peu de salive permettrait de faire un séquençage ADN, cela avait autant de valeur qu'un cheveu ou un ongle. La jeune femme mit l'aspect moral de tout cela de côté, elle avait besoin de savoir, seulement pour elle. Cela ne changerait rien pour les autres, elle ne ferait pas revenir Rafael à l'aide de cet argument. Dans tous les cas, ce bébé serait celui de Marcus, il n'aurait pas à se poser de questions, ce serait ainsi. Elle voulait seulement connaitre la vérité. Elle fit tourner le verre dans le vide avant de le recouvrir d'un sachet crée avec sa baguette. Elle ferait quelques recherches supplémentaires pour savoir où réaliser les tests mais l'ADN présent sur son verre répondrait à sa question.

La sorcière rangea le verre dans le carton, épousseta sa tenue pour faire s'envoler la poussière. Les douleurs pelviennes avaient disparu et elle se releva sans difficulté. Elle regarda une dernière fois en direction de la porte de l'appartement. Perdue dans ses sentiments, elle se promit de se concentrer sur le bien-être de son enfant, c'est ce qui importait désormais. Il avait besoin d'avoir une famille aimante, de deux parents qui l'aimaient. C'est ce qu'elle lui offrirait. Son amour pour Rafael était toujours présent, elle ne pourrait pas l'oublier si facilement, peut-être qu'elle l'aimerait toujours. Mais c'était maintenant à elle de le protéger et de l'aider à penser à lui avant de penser aux autres. Elle devait le laisser vivre sa vie sans elle, le laisser être heureux.

#005D76
Infirmier en 2045 — Professeur de Vol depuis 2046 — Directeur de Gryffondor depuis Mars 2047