Inscription
Connexion
21 nov. 2021, 10:48
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
12S.C.A.F.
Avec l'agitation, personne ne semblait l'avoir aperçue, et c'était tant mieux. Elle voulait juste passer à autre chose. Elle se concentra donc sur les personnes qui se mettaient à danser. Elle en connaissait beaucoup, que ce soit des camarades, des connaissances, ou seulement des élèves qu'elle croisait souvent. Il lui était tellement étrange de réaliser qu'elle était déjà en sixième année.
Une personne s'installa près du mur non loin d'elle, et la curiosité de Solenn lui fit tourner son regard vers elle. Elle reconnut Alyona Farrow, une fille de Serdaigle en sixième année tout comme elle. Les deux filles passaient beaucoup de temps à la Bibliothèque, et Solenn était plutôt habituée à la voir. Pourtant, elles ne s'étaient jamais vraiment adressées la parole. Alyona était une très bonne élève, alors que Solenn maintenait tout juste sa tête hors de l'eau.
Alyona portait des plumes noires sur sa robe *un oiseau... un corbeau ?* et ne semblait pas réellement apprécier la soirée vu son soupir et ses yeux fermés. Solenn se demanda si elle avait assisté à la scène, deux ans auparavant.
Alyona tourna alors son regard sur Solenn, qui, surprise, tourna légèrement sa tête comme si elle ne l'avait pas regardé ces quelques dernières secondes.
La voix de la Serdaigle la rappela à son regard bleu, et Solenn laissa échapper le même petit sourire qu'elle.

-Drôle d'ambiance oui...

Car même si Solenn avait essayé de ne pas le voir, les professeurs rôdaient étrangement, leurs baguettes leurs avaient été confisqués ainsi que la batte d'une fille -même si Solenn comprenait facilement ce geste -, on avait pas le droit de cacher son visage... Toutes ces petites règles qui rendaient cette soirée légèrement moins agréable, moins "sans prise de tête".

Elle fit un geste de la tête en direction du costume d'Alyona, et lui dit dans un sourire :

-Ton costume est magnifique.

Il était vrai qu'Alyona avait une allure mystérieuse avec ses plumes qui ébouriffait son corps fin. Solenn n'était pas vraiment déguisée, mais elle considérait qu'avec le peu de temps qu'elle avait eu elle avait fait un bon travail.
Les deux rousses étaient plutôt bien assorties, toutes de noir vêtues.

@Alyona Farrow

Isaac, parcourant les montagnes, avec un pagne dans son sac
sixième année rp • filière tronc commun • #9A4002
21 nov. 2021, 12:51
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Oxy venait, sans le vouloir, promis, de donner un coup à une gryffonne assise à côté. Elle se tourna, désolée de sa maladresse vers sa victime.
Reconnaissant Elena qui avait déjà été arrosée un peu plus tôt, elle eut encore plus honte de son geste.
"Mince, mince mince ! Je suis tellement désolée !"
Elle se pencha sur la table pour attraper quelques serviettes mais la Gryffondor s'était déjà détournée après lui avoir grogné dessus. Ah... Elle ne voulait apparemment pas de son aide. Jugeant qu'elle en avait "assez fait comme ça", la préfète préféra la laisser tranquille et s'installa un peu plus loin pour manger tout en discutant joyeusement avec ses camarades.

Quand Mrs Loewy annonça le début du bal, Oxy se leva et regarda les tables et bancs disparaitre au profit d'un grand espace pour danser et de tables remplies de boissons et sucreries. Elle se dirigea bien évidemment vers celles-ci, se servit un verre de jus de citrouille pétillant et goba une patacitrouille avant d'en prendre une seconde.

Voilà, tout était parfait ! Elle chercha alors Megan dans la foule. Elle était bien décidée à aller s'amuser avec elle. Quand elle l'aperçut enfin, la Poufsoufle se dirigeait vers le fameux Eridan. Oxy se mit à sourire et espéra que le garçon accepterait de danser avec elle. Mais il n'eut pas le temps de répondre que Zoey lui sauta littéralement dessus.

Mince, ça n'allait pas aider son amie ça ! Il fallait qu'elle détourne l'attention de la deuxième année. Elle regarda son verre et la pimpante Serdaigle. Non, ça serait efficace mais drôlement pas sympa. Elle opta donc pour la version plus correcte et s'avança vers le trio :
"Salut ! Sympa le groupe hein !"
Puis elle lança un clin d’œil à Megan tout en se décalant autant qu'elle put entre Eridan et Zoey, s'adressant à cette dernière :
"Alors, tu as pris quel parfum de bonbons cette fois ?"
Oxy s'excuse auprès d'@Elena Corbeau puis va manger un peu plus loin. Quand le bal commence, elle va vers la table des boissons et tente de distraire @Zoey Redfly pour que @Megan Arrington puisse danser avec @Eridan Lowell

Force et Courage ! L'honneur on s'en fiche, nous, on vient pour le dessert.
4ème Année RP ~ Préfète inRP depuis le 8/01/46 ~ Couleur : #4040FF
21 nov. 2021, 15:17
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
L'intervention de Megan fit sortir Maddie de son questionnement. Elle annonça connaître le groupe de musique et invita les deux préfètes de Poufsouffle à rejoindre la piste de danse. Maddie se sentit soulagée. Elle n'aurait pas à aller à la recherche d'autres camarades. Cependant, Megan se ravisa et les laissa tomber sans explication. Elle se contenta de s'éclipser en leur demandant de leur souhaiter bonne chance.

"Bonne chance !" dit-elle faiblement. Bonne chance pour quoi ? Cela la fit se sentir encore plus bête. Surprise, elle la regarda s'éloigner dans la foule d'élèves.

Lily-Rose allait-elle lui faire le même coup ? Elle obtint rapidement la réponse et elle était négative puisque cette dernière la convia à son tour à rejoindre la piste. Avec un grand sourire aux lèvres, elle lui répondit :

"Oui, peu importe la technique. Allons-y !"

L'araignée géante qu'elle était ce soir-là n'essaya cependant pas de percer la foule. En effet, cela l'aurait beaucoup embêtée d'abîmer une de ses huit pattes. Que serait elle si elle n'en avait plus que sept ? Elle se mit à danser au rythme de la musique avec toujours ce même sourire présent, ravie de pouvoir passer du temps avec Lily-Rose en dehors de leurs tâches de préfètes ou des entraînements de cheerleading. C'était l'occasion de la découvrir davantage.

"T'aimes bien ce style de musique ?" demanda-t-elle en s'approchant de l'oreille de sa camarade pour être certaine qu'elle l'entende malgré le brouhaha des élèves mêlé au son du groupe.

@Megan Arrington @Lily-Rose Holland

~5ème année RP~
Préfète - Remplaçante des Hel's Angels - Membre du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6
21 nov. 2021, 16:33
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
O.C - E.D - O.C - L.N - S.P - E.D - O.C - L.N - A.N - E.D - O.C - E.D - O.C - E.D - O.C - L.G - J.W - J.T - O.C - E.D - O.C - E.D - O.C - E.D - O.C - C.RA - O.C

Edmund accepta sa proposition, non sans glisser des paroles sèches à Britanny. Orphéa se demanda de qui il pouvait bien parler. Se pouvait-il qu’il s’agisse de Leo ? Alors que son cavalier l’entraînait vers la piste, Orphéa faisait fonctionner son cerveau à plein régime. Est-ce qu’il parlait de Leo ? Et si oui, était-ce pour ça qu’il voulait la pousser dans les bras de Jacob ? Cela semblait logique. Il voulait récupérer Leo ? Non pas possible. Pas après tout ce qu’il avait dit sur elle en début de soirée. Pas après leur dispute spectaculaire lors du dernier match l’année précédente. Elle n’y avait pas assisté, mais l’école n’avait parlé que de ça pendant plusieurs jours. Elle avait du mal à comprendre quel était l’objectif du Serpentard, mais tant pis. Une fois au milieu de la piste, la jeune fille attira son cavalier contre elle pour pouvoir lui parler sans hurler. La musique ne se prêtait vraiment pas a une danse de couple, mais elle s’en fichait. Elle n’avait même pas réellement envie de danser. Elle voulait juste discuter.

« Je ne sais pas quel était ton objectif, mais ton plan était naze, dit-elle sans animosité, énonçant simplement un fait. Heureusement que j’ai réussi à improviser quelque chose quand même »

Elle sourit en repensant à sa chute. Elle aurait bien aimé voir ça de l’extérieur. Elle espérait qu’Edmund l’avait vu faire. Et qu’il se rendait compte qu’elle avait bien plus réfléchi que lui alors qu’il était à l’initiative du plan.

« De toute façon, ça ne servait à rien. Regarde-les, ils sont tellement amoureux que ça me donne envie de vomir, dit-elle en jetant un regard vers le couple. Ils étaient toujours en train de danser, comme si personne n’existait autour d’eux. J’ai bien compris que je n’intéressais pas Jacob, et c’est comme ça, je m’en fiche. Et je compte bien profiter de ma soirée sans me prendre la tête à cause d’eux. Donc a moins que tu n’ai une idée de génie, la maintenant, pour énerver l’autre, ne compte plus sur moi »

Elle avait dit tout cela toujours sans méchanceté. Elle avait simplement été honnête. Elle ne voulait pas gâcher son anniversaire à courir derrière un garçon qui n’avait d’yeux que pour une autre. Elle serait contente de faire un croche-patte à cette harpie si elle en avait l’occasion, mais elle ne comptait pas passer sa soirée à manigancer non plus.

@Edmund Dale
Dernière modification par Orphéa Cooper le 30 nov. 2021, 19:08, modifié 2 fois.

Quatrième année RP, filière Sciences
Elue Star des cachots et Romantique 2047
22 nov. 2021, 22:03
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
OC - ED - OC - LN - SP - ED - OC - LN - AN - ED - OC - ED - OC - ED - PE - OC - LG - JW - JT - ED - TW - BH - SP - OC - ED - BH - SP - ED - OC - ED - D - OC - SF - ED - OC - LC - ML - ED - LC - ML - D - BH - ED - LC - BH - ED - LC - ED
____________

Les premières secondes se passent plutôt bien. On se contente de danser sans... Ah, c'est bon : elle fait en sorte de se rapprocher pour qu'on soit plus proches. Cela n'a vraiment pas duré longtemps.

Cependant, ce qu'elle me dit est loin de ce à quoi je m'attendais. Enfin... Non : le fond de ce qu'elle dit, je m'y attendais un peu. Mais, la forme... Aïe, ça s'annonce mal pour la suite si elle suit ce schéma de pensées dès maintenant.

Pour commencer, défendre mon honneur me paraît être un point d'honneur :

Le "plan" était que vous alliez les voir rapidement pour qu'ils n'aient pas le temps de s'inviter mutuellement.

Mais bon... Tout le monde ne peut pas prétendre au poste d'attrapeur.

Ton rattrapage était franchement bien pensé !

Pas comme celui d'Everhart. C'est à peine si j'ai vu qu'elle avait tenté des trucs, elle.

... Mais bon, c'était déjà mort.

J'inspire profondément en réfléchissant à mes futures paroles. Décidément... J'ai la langue bien pendue, ce soir.

Ambition, Serpentard et Jacob. Il ne devrait pas être trop compliqué de relier ces trois points :

Donc tu abandonnes. Tout simplement. Après un simple petit échec. Intéressante manière de penser... Tu iras loin, comme ça, dans la vie, en renonçant lorsque le moindre petit obstacle se dressera devant toi.

Hop là, l'ego piqué d'un air détaché.

Tu sais... Poudlard ne s'est pas construite en une soirée. Je ne sais pas ce que tu espérais ce soir mais, à moins de tricher d'un philtre d'amour - ce qui par ailleurs ne ferait pas avancer l'histoire d'un pouce -, tu ne devais pas t'attendre à ce qu'il tombe amoureux de toi comme ça, d'un coup. Simplement passer un agréable moment en sa compagnie ce soir-là, puis un autre soir, puis encore un autre soir, et ce jusqu'à ce que votre relation se construise.

Si Poudlard ne s'est pas construite en une soirée, votre relation ne se construira pas en une soirée.

Serpentard n'a pas renoncé dès le premier soir, en voyant que les fondations n'avaient même pas été terminées. Non, il a persévéré. Guidé par son ambition, il n'a pas abandonné au moindre obstacle et il a su nous offrir...

Je lève brièvement la tête dans le but de montrer la grandeur de la Grande Salle.

... Poudlard. Parce qu'il était ambitieux. Rappelle-moi pourquoi tu es dans sa maison ? Parce que tu n'as aucune ambition et que tu te dégonfles au moindre obstacle ?

Ambition, Serpentard et Jacob. La checklist est remplie.
Edmund continue sa danse, proche d'@Orphéa Cooper pour pouvoir lui parler.
Dernière modification par Edmund Dale le 21 févr. 2022, 23:29, modifié 1 fois.

Peut-être bien qu'il se passe quelque chose avec Katherine. — Serial breaker engagé par Phoebe.
« Roi du Drama & du Suspens » - JT
23 nov. 2021, 19:44
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Edwin avait quitté rapidement la conversation pour rejoindre un Gryffondor – Lydia avait un vague souvenir de celui-ci, croisé il y a déjà un bout de temps tandis que la neige recouvrait le chemin de Traverse. Sentant Edwin mélancolique, elle se précipita – en essayant de ne pas trop abîmer les dentelles ébène de sa robe - pour lui faire un câlin en lui souriant. Quand tout ceci fut fait, elle retourna rapidement à sa place.

Les tables disparaissaient pour laisser place à une Grande Salle customisée en piste de danse. La jeune Holmes dansait bien mais ne trouvait pas non plus grand intérêt à une telle soirée. A moins que… Non, elle n’arrivait pas à voir Macbeth. Danser avec quelqu’un n’était effectivement pas une idée intéressante.
Elle resta pendant dix minutes à parler avec Eryne et Lili. La serpentard jetait des regards de plus en plus réguliers en direction de Dale. Elle finit par s’en aller en prétextant une pause boisson mais son visage indiquait bien que quelque chose n’allait pas.

« Quelle raclure ce Dale » grogna Lydia à l’adresse d’Eryne.

Elle tapota la tête de Diphda – mais très furtivement, il aurait fallu être un espion qualifié pour percevoir son geste.

« Ça te dirait quelques défis pour mouvementer un peu la soirée ? » demanda-t-elle à l’adresse d’Eryne en changeant brusquement de sujet.
Lydia fait un câlin à @Edwin Wellhister puis revient avec @Lili Cooper et @Eryne O'Kieran. Elle regarde si @Adaline Macbeth ne pourrait pas danser avec elle, tapote la tête de sa grenouille puis, quand Lili est au loin, propose à Eryne un petit jeu.
______



DIPHDA


J’ai bien senti le geste de ma maîtresse sur ma tête. J’ai compris que je devais dès à présent rentrer en scène. Elle m’avait déjà montré un individu nommé « Deil » (je ne me rappelais plus très bien du nom) et je l’avais identifié comme un têtard dangereux et calculateur.
Le temps de passer à l’action était arrivé.
Je quittai l’épaule de Maîtresse Dydi, passai entre les jambes meurtrières des humains et arrivai à l’endroit où le têtard calculateur gesticulait sans grâce. Je commençai délicatement à m’agripper sur la jambe du jeune brun.
Diphda file dès que sa maîtresse lui en donne l'ordre et commence une escalade sur la jambe d'@Edmund Dale pendant que celui-ci danse.

#5d9686
Préfète inRP & Purée-en-chef HRP - Bad, on your left !
faire une perle d'une larme
23 nov. 2021, 20:38
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
O.C - E.D - O.C - L.N - S.P - E.D - O.C - L.N - A.N - E.D - O.C - E.D - O.C - E.D - O.C - L.G - J.W - J.T - O.C - E.D - O.C - E.D - O.C - E.D - O.C - C.RA - O.C

Alors qu’Edmund parlait Orphéa serrait les dents. Il savait piquer, là ou ça faisait mal. Plus il continuait, plus elle avait l’impression que ses canines rallongées allaient se rompre sous la pression. Il trouvait parfaitement les mots pour la faire réagir. Elle avait envie de d’aller voir Miss Priddy, de lui emprunter la batte qu’elle avait confisqué à Britanny, et de lui écraser sur le coin de la gueule. Elle n’était peut-être plus capable de monter sur un balai, mais elle savait qu’elle frappait toujours aussi fort. Il mettait tellement de conviction à la faire réagir qu’elle finie par trouver ça louche. Les mots qu’ils utilisaient n’avaient qu'un seul but : l’inciter à retourner voir Jacob. Mais pourquoi ? La brune savait pertinemment que ce n’était pas par pur altruisme qu’Edmund dépensait autant d’énergie à la faire tomber dans les bras du Gryffondor. Il y avait autre chose. Et il se servait d’elle et de son intérêt pour Jacob pour atteindre son objectif.

« Puisque tu parles d’ambition, sache que j’ai des projets bien plus intéressants et glorieux que de ramper derrière Jacob, lui répondit-elle d’un ton agacé. J’ai eu l’occasion de passer du temps avec lui, beaucoup de temps, et même des moments très personnels si tu veux savoir, et il est quand même tombé amoureux de Leo. Et même si j’avais pu danser avec lui, ça n’aurait rien changé, parce qu’il aurait probablement plus pensé à la danse suivante qu’il allait partager avec elle, qu’à moi. Ça s’appelle être amoureux, mais tu ne dois pas savoir ce que c’est. Rompre avec quelqu’un le jour de la Saint-Valentin et se mettre avec une autre, pour ensuite l’humilier devant toute l’école au beau milieu du stade ça montre au moins ça : Soit l’amour te passe complètement au-dessus, soit tu n’es pas très malin, et tu n’as peut-être pas plus ta place que moi à Serpentard »

C’était gratuit, presque méchant. Mais il l’avait bien cherché. Et elle ne comptait pas s’arrêter là. Comme une joueuse d’échec, elle anticipa son prochain coup, déviant légèrement leur trajectoire de danse vers le buffet.

« Donc mon soi-disant manque d’ambition, tu peux te le foutre ou je pense. Ma seule ambition ce soir, c’était d’énerver Leo, parce que je déteste le fait que Jacob la trouve mieux que moi. J’ai pour ambition d’être aimé pour ce que je suis vraiment et pas d’être un deuxième choix, dit-elle le plus sérieusement du monde tout en continuant à dériver vers le buffet. D’ailleurs, c’est quoi ton objectif à toi ? Les faire rompre pour récupérer Leo ? J’y crois pas un seul instant. Et je sais très bien que tu ne fais pas ça pour me rendre service. Il y a autre chose et tu te sers de moi. Et je n’aime pas ça »

En passant à proximité du buffet, la brune lâcha la main de son cavalier pour saisir un verre qui traînait là, tout en prenant soin de garder l’autre main sur son épaule pour être sûre qu’il ne s’éloigne pas trop. Puis elle se colla à lui de nouveau, bien plus proche qu’elle ne l’avait été au cours de toute la danse.

« Tu peux me dire ce que tu cherches vraiment, et peut-être que je t’aiderai, ou je peux te lancer ce verre dans la figure devant tout le monde, précisa-t-elle en désignant de la tête la boisson qu’elle avait toujours à la main. Tout le monde a cru à ma chute de tout à l’heure et tout le monde croira que t'es qu’un gros dégueulasse qui a essayé de me mettre la main aux fesses »

Elle but une petite gorgée de jus de citrouille tout en regardant Edmund par-dessus son verre, avant de lui adresser son plus beau sourire hypocrite.

Orphéa continue de danser avec @Edmund Dale pour continuer à parler, puis en s’approchant du buffet, attrape un verre le lui propose de lui jeter à la figure s’il ne lui dit pas la vérité sur ses manigances
@Lili Cooper profite du spectacle.
Dernière modification par Orphéa Cooper le 30 nov. 2021, 19:07, modifié 1 fois.

Quatrième année RP, filière Sciences
Elue Star des cachots et Romantique 2047
23 nov. 2021, 23:08
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Les propos de Lancelot sur ses soeurs la renvoyait au fait qu'il y avait un bout de temps qu'elle n'avait pas pris de nouvelles de son frère. Tout en écoutant son interlocuteur, elle se promit de le faire au plus vite: trop de temps avait déjà été perdu. Mais la jeune femme ne s'attarda pas sur cette pensée et sourit en entendant Lancelot parler de sa nièce: il en parlait avec tellement de tendresse qu'elle fut elle-même un peu jalouse de ne pas avoir de neveu et nièce... .

Et alors, le repas passa très vite en si bonne compagnie. Discutant d'un sujet puis d'un autre, ils virent très vite arriver la boisson chaude mêlant citrouille, pomme et épices, cocktail qui concluait en beauté ce banquet. Il était temps maintenant pour les élèves de se dépenser sur la piste de danse. Ce qu'ils firent pour une partie d'autres eux, d'autres préférant discuter par petits groupes. A présent debout, la potionniste tâchait de garder un oeil sur tout ce petit monde, mais c'était particulièrement ardu en raison de l'ambiance et du monde présent. Oh, la professeure avait bien remarqué quelques tensions, ici ou là, parmi les élèves mais elle avait été davantage marquée par l'altercation entre deux de ses nouveaux collègues *L'ambiance en salle des profs promet d'être... intéressante*, songea-t-elle. Même elle n'approuvait en rien la méthode, elle aimerait bien connaître les tenants et les aboutissants car sa collègue de Défense contre les Forces du Mal ne lui avait pas paru... hystérique. Du moins, pas au premier abord. Il y avait là un mystère à éclaircir.

La soirée avançait et plusieurs élèves avaient maintenant rejoint leurs dortoirs. Assoiffée, Magdaléna se décida à se rapporcher du buffet et proposa à Lancelot de lui ramener quelque chose ou de l'accompagner.

@Lancelot O'Lake

24 nov. 2021, 10:48
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Bad - Elo - Bad - Elo -Bad


J'émets un petit sourire narquois devant mon copain, perdu, pendu aux lèvres de la femme de la directrice. La blonde, vraiment ? Je ne dis rien mais mon intérieur rit. Il a les yeux qui pétillent, pleins d'espoir, je ne voudrais pas le désillusionner. Et pourtant, je sais qu'il n'a aucune chance. Audette a l'air d'être le genre de femme qui aime se compliquer la vie, sinon pourquoi fréquenterait-elle Miss Kriss ? Et, petite perturbation, elle semble préférer les femmes. Rien que cet insignifiant mini détail réduit les chances de voir évoluer ensemble le couple Audad au néant. Enfin, je le laisse rêver, je le trouve mignon avec sa tronche d’ahuri halluciné bavant. Je recentre mon attention sur ma merveilleuse imitation avec ma marionnette-dentier.

Mon ange des marais semble attirer l'oeil du sorcier, et enfin il me prête un peu d'attention.

« Non, tu le prononces mal ! Des marais, qui vient des marais. Je sais pas ce que c'est mais il hante les filles Poufsouffle et... Roh, tu t'en fiches en fait. Bon, d'accord, j'attends. »

Je peins mon visage d'une moue mi-enquiquinée, mi-amusée, à vrai dire je ne sais pas grand chose sur cet ange, je n'aurais su lui donner beaucoup plus d'informations à son sujet. Et je constate, deux secondes plus tard, qu'effectivement Bad avait fait semblant de s'intéresser à ce que je lui racontais, trop pris dans sa blague, il se plante à nouveau sur la pronciation de la créature et je décide de laisser tomber et de le laisser vivre dans le déni, trop morte de rire devant ses singeries. La main squelettique fend l'air et atterrit en plein dans la bouche du dentier.

« Ahhh, arrière, main du démon, me touche pas ! »

Sentant une des phalanges me grattouiller la paume, je lâche la fausse machoire.

« Erk, je peux supporter ta salive mais faut pas déconner, pas des os ! Ca me dégoute haha. »

Je me baisse pour récupérer l'objet que je viens de lâcher, le tend à mon ami et me frotte les mains sur le bas de son déguisement.

« Tiens, retour à l'envoyeur, tu te gardes ta bave ! Tu devrais poser la question à Lilly, elle en saura plus que moi à ce sujet - dis-je en me redressant -, faudrait peut-être le faire remonter à un adulte parce que ça peut devenir dangereux, imagine qu'il l'attaque un jour ! Ou qu'il tombe amoureux d'elle et essaie de te la voler ? »

Mon regard se perd à présent dans le vide, suivant la trajectoire de celui de mon sorcier de copain, et percute une jolie brune : Lilly.

« Oh bah tiens, en parlant du loup... Si, j'ai très faim, on peut aller la voir, ta chérie bébé d'amouuur ! »

Je cours et franchis à toute vitesse la distance qui me sépare de sa table, laissant Bad pantois, sans possibilité de m'enguirlander. Je tente de m'installer aux côtés de la Blairelle, heureuse de discuter un peu avec ma copine du Dominion.

« Coucou Lillyyy ! Ca t'embête d'appuyer sur cette tentacule ? C'est pour que je puisse m’asseoir. J'appuie sur celle-ci, moi. Bad devrait pas tarder à arriver, quand il aura fini de rougir tout seul dans son coin. Wow, trop joli costume ! »

@Aude Luneau
@Bad Eaven
@Lilly Zarbi

5ème année RP
"Ton cerveau suit aucune règle, bordel" - Aelle
Rêve ta vie en couleurs, c'est le secret du bonheur...
24 nov. 2021, 20:25
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
B.H - L.G - B.H - J.T - P.E - O.C - L.G - J.T - L.G - J.T - L.G



J'ai totalement perdu la notion du temps qui file. Flottant sur mon petit nuage de musique, de légèreté et d'allégresse, je n'ai pas l'impression d'avoir arrêté de danser lorsque je traverse la piste de danse au bout des doigts de Jacob qui se mêlent aux miens, suivant son mouvement en me laissant entraîner je-ne-sais-pas-trop-où-mais-je-te-fais-confiance par ses mains. La pensée chargée de l'indication "un peu à l'écart" plane un instant dans mon esprit, mais celui-ci est tellement imprégné de pensées "Jacob, Jacob, Jacob" que je ne capture pas réellement l'information égarée. De toute manière, je ne crois pas que l'endroit où nous nous trouvons fasse de différence pour moi à l'instant - c'est le nous qui fait toute la beauté et la valeur de ce moment. Aussitôt arrêtés qu'un nouveau tour vient s'ajouter au compteur de tous ceux des dernières minutes en musique : instinctivement, je me tourne pour orienter mon buste vers Jacob.

Même si on ne s’en rend pas réellement compte dans le feu de l’action, danser a quelque chose de physiquement fatiguant. Mais la proximité de Jacob, de ses lèvres sur ma joue à sa main sur ma hanche en passant par la boucle capricieuse qu'il range doucement, inhibe tout sentiment d'épuisement - et au contraire : je me sens tellement vivante et c'est tellement enivrant que je ne suis pas prête à ralentir pour reprendre mon souffle. Pas maintenant. Pas tant que feu de l’action est toujours flamboyant.

A commencer par ce regard. Foudroyant, et c'est avec plaisir que je me laisse foudroyer de bonheur. Oh Jacob, ce regard. Aimant et pour cela tellement rassurant. M'en imprégner, savourer, le prolonger pour longtemps... Mais la vérité est que son regard est aimant dans tous les sens du terme. Et il m'attire irrésistiblement, magnétiquement magnifique. L’aiguille de ma boussole interne rivée droit sur ses lèvres. Pôle corps et pôle suite : je me rapproche encore un peu, pose une main sur son torse tandis que l'autre glisse doucement en direction de sa nuque et entr'ouvrant les lèvres, je laisse une bouffée d'air gonfler mes poumons tandis que je lève mon visage vers le sien. Je sais ce qui va suivre et commence déjà à fermer les yeux, mais suspends très brièvement l'instant le temps de couler sous mes paupières légèrement abaissées un regard en direction des lèvres que les miennes s'apprêtent à rencontrer. Oh, elles les connaissent. Connaissent le goût délicieux qui les attend, la douceur de cette chair rosée... je ne retarde pas plus, ferme les yeux et me penche pour provoquer, accueillir et répondre à la tendre collision.

Ce n'est certainement pas en embrassant comme ça que je vais retrouver la notion du temps. Ni mon souffle d'ailleurs. Mais Merlin; je n'ai plus envie de m'arrêter. Alors je prolonge le baiser, renouvelle l'assaut de ses lèvres. Et quand on s'arrête finalement, je me décale légèrement pour pouvoir plonger à nouveau mon regard dans ses yeux en souriant doucement. "Hmm alors, une envie particulière pour la suite ? On peut retourner danser ou bien partir d'ici juste nous deux... " Nous lancer dans le second round des émotions virevoltantes sur la musique. Ou les laisser se décupler quelque part de plus intime que la Grande Salle. "Ou alors..." J'effleure une nouvelle fois ses lèvres : juste continuer, tout me convient en réalité. Je pose ma tête contre la sienne, joue contre sa joue. Tu vois, tu sens, Jacob, à quel point je t'aime ? Tellement ? De toute manière tu le sais, hein ? Et parce que je tiens à ce qu'il puisse l'entendre également, je lui glisse à l'oreille l'écho évident de ce qui a embrasé toutes ces dernières minutes : "Je t'aime, Jacob".

@Jacob Tramontane

ˈli(ː)əʊ ˈʤɪnʤə
Flash McQueen, Flash McWin