Inscription
Connexion
22 déc. 2021, 22:08
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Saga entraîna les 3 deuxièmes années sur la piste de danse proposant à Alexander de se faire pardonner par un gage. La blondinette ne semblait pas se soucier le moins du monde par le gage qui ne tarderait pas à lui tomber dessus à moins qu'elle ne le laisse pas paraître. À sa place la brune n'aurait pas été très à l'aise et aurait attendu avec beaucoup de d'appréhension que la sentence tombe. Mais au lieu de s'imaginer à la place de la Gryffondor elle attendait de découvrir quel esprit diabolique cachait le garçon du trio. Pour patienter Marine se trémoussa à son tour au côté de Saga faisant abstraction des potentiels regards qui se posaient sur elle, chose rare chez Marine qui se laissa par conséquent guider par le rythme de la musique.

Elle allait fermer quelques instant pour sentir les pulsations de la musique et s'en imprégner encore plus mais Alexander l'interpela, malgré le son élevé de la musique elle avait réussi à saisir assez de mots pour pouvoir répondre, la timide s'éloigna de Saga pour s'approcher du garçon. Elle ne comptait pas crier pour se faire comprendre et elle savait qu'il était déjà compliqué de la comprendre dans une situation normale à cause de son bégayement alors avec autant de bruit s'en devenait presque une épreuve.

À présent à distance correcte pour se faire comprendre par le Gryffondor elle se décida à répondre :
- Di, disons que là je... suis pas très inspirée. Elle afficha une mine gênée mais continua tout de même après un instant de pause qui l'inspira plus qu'elle ne le pensait. Je, je ne connaît pas... trop Saga qu'est-ce qui, qui pourrait un, un peu la gêner ? Marine bafouilla avant de rajouter une dernière chose. En, Enfin je voudrais pas... qu'elle se sente, trop mal à l'aise.
Laissant planer Marine dans le doute Alexander alla se placer derrière Saga suivant le rythme endiablé de celle-ci.

La gryffonne n'en revenait pas, elle était entrain d'élaborer un minuscule petit plan diabolique pour une fille avec qui elle avait fait connaissance seulement quelques heures avant et avec un garçon rencontré pas beaucoup plus tôt non plus. D'après ses souvenirs les plus lointains elle n'en avait jamais fais car elle avait peur que cela gêne trop la personne et car elle savait qu'en retour elle n'aurait pas le courage de relever un gage d'une autre personne. Après avoir creusé un peu plus sa mémoire, elle eu souvenir de quelques farces faites avec son frère mais rien de plus diabolique.
Marine se laisse guider par la musique au côté de @Saga Jones mais s'interrompt pour répondre à @Alexander Luben.

Ce ne sont pas nos aptitudes qui montre ce que l'on est se sont nos choix.
Marraine||Deuxième année RP|Marine
Couleur RP #000080
22 déc. 2021, 23:06
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Sarah avai fait plusieurs tentatives pour rentrer dignement dans la grande salle mais à chaque fois qu'elle s'apprêtait à franchir la porte, son regard détectait une scène étonnante qui faisait remonter son euphorie : verre de vin, course aux grenouilles, élèves furibonds... Le maquillage de ses yeux devaient désormais être parfaitement vampiresque à force de voir couler des larmes de rire. Quand elle revint enfin, la plupart des personnes présentes de la salle dansaient tout simplement.

Elle remarqua son collègue de vol en plein slow avec la professeure de Runes. Le sourire et le regard de Rafael semblaient en dire long et Sarah sourit elle aussi depuis la porte. Voilà une brune qui avait bien de la chance songea t-elle.

Délaissant le spectacle attendrissant des danseurs éperdus, Sarah entreprit de faire une petite ronde dans la salle. Elle attrapa sur la table du banquet un biscuit aux amandes délicieux et le mangea avant de reprendre sa marche autour de la pièce. On lui avait annoncé un risque d'attaques, des sauvages et des démons mais pour le moment tout se passait bien (Si on n'excluait la batte de Quidditch et le verre de vin de sa nouvelle collègue de défense contre les forces du mal). Elle rejoignit plus ou moins sans s'en rendre compte sa collègue de potions.

" Tout à l'air de plutôt bien se passer. Même très bien pour certaines et certains j'ai l'impression. "

D'ailleurs en y réfléchissant, entre les quatre professeurs qui dansaient loin de la réalité et les deux qui devaient être un peu perdus après s'être... arrosés, il ne restait plus grand monde pour surveiller les troupes.

" A quelle heure se termine la fête déjà ? "

Il fallait tout de même avouer que ce genre de soirée n'était pas franchement ses préférées donv si celle-ci pouvait ne pas durer éternellement.

Sarah revient dans la salle et part discuter avec @Magdaléna Xarinez

Code couleur : #343663
Professeure de Sortilèges depuis Septembre 2046
Directrice De la Maison Serpentard depuis mars 2047
23 déc. 2021, 12:48
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 


Voyant que Megan ne lui en voulait nullement pour sa gaucherie, les lèvres d'Eridan s'étirèrent dans un sourire plus franc, laissant même échapper un léger rire. Les yeux rivés sur son visage, l'aiglon n'arrivait pas à détourner le regard de la jeune fille, la trouvant encore plus magnifique lorsqu'elle riait. « C'est donc toi qui m'a porté la poisse ! » reprit le garçon d'un ton taquin en essayant de masquer d'abord son trouble de la tenir entre ses bras puis sa déception de la voir s'éloigner de lui. Il ne la retient pas pour autant, laissant sa main quitter la hanche de Megan doucement alors qu'elle se redressait et faisait un pas en arrière pour rompre l'étreinte.

« Non ne t'excuse pas, c'est moi qui n'était pas doué, puis c'est rien. » répondit calmement le garçon pour balayer les excuses de la jeune fille. Ce n'était rien ? Pas tout à fait. En tout cas, pas pour lui. En attestait le pincement au cœur que le garçon présentait alors que son rythme cardiaque ralentissait pour reprendre peu à peu un rythme normal. Bien qu'il avait plutôt envie de reprendre la jeune fille dans ses bras, Eridan hocha néanmoins de la tête à sa proposition, la laissant guide pour le faire tourner à son tour. Une chance pour la poufsouffle qui était plutôt grande, elle n'avait qu'à se mettre sur la pointe des pieds et lever le bras pour réussir à passer et faire tourner leur mains au-dessus des boucles brunes du garçon sans qu'il n'ait besoin de trop fléchir les genoux.

Eridan s'apprêtait à faire un commentaire avant de s'arrêter en voyant les sourcils de sa partenaire se froncer. Ce n'est que lorsqu'elle commenta le rythme de la musique, qui pourtant avait changé du tout au tout, que le serdaigle remarqua qu'il s'agissait à présent d'un slow. L'esprit sans doute trop occupé à penser à Megan et à l'instant présent. « Ha effectivement ... C'est un slow non ? » commenta gauchement le garçon un peu gêné quoique plutôt ravi à l'idée de se rapprocher de Megan à nouveau. Tenant toujours une de ses mains, Eridan tandis la seconde à la jeune fille l'invitant à se rapprocher pour danser sur le nouveau rythme en lui proposant, légèrement anxieux à l'idée qu'elle refuse : « tu veux continuer à danser ou tu préfères peut-être faire une pause ? »

@Megan Arrington

5ème année RP - #004080
- - Réputation
24 déc. 2021, 14:03
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
JacobAlexanderMaximilianInfiniJacobAlexander InfiniSagaMaximilianJacobMarineAlexanderSagaElenaInfiniElena


Comme un réflexe de Pavlov, l'idée de passer du temps avec Elena actionna en Infini une envie irrépressible de la regarder et de se rapprocher encore et encore d'elle. Mais les flammes dignes des couleurs de sa maison qui dansaient dans son estomac lui criaient de ne pas tout de suite l'admirer, au risque de se consumer. Il lutta quelques temps en silence, et puis, ne voulant plus résister, il lui jetta un regard alors que la rousse elle-même venait de le fuir.

Tout serait tellement plus simple, se disait-il, si je pouvais aller manger des fraises tagada avec elle comme s'il n'y avait personne autour. Il osa pleinement la regarder quand elle reprit la parole. Manger ? Danser ? Il était perdu et cela se voyait à son regard étonné. « Quoi ? Euh... t'as l'air d'avoir soif, plutôt. » Il déglutit lui-même bruyamment, sous l'effet peut-être de sa propre déshydratation. Ou peut-être sous l'effet de ses trop nombreux déglutissements depuis qu'il était en compagnie d'Elena.

Le jeune Gryffon lâcha un hocquet de surprise lorsque sa camarade le saisit par la main - ce qu'il aurait voulu faire lui-même depuis longtemps. Ce contact bref moite et légèrement collant coupa sa respiration et il bégaya un peu avant de trouver ses mots. « Ah, oh ! Euuh... Oui. » On peut rester ici, oui. Au milieu de la piste de danse, au milieu des danseurs, tous les deux immobiles et raides comme des baguettes magiques.

Après quelques secondes de silence, Infini attrapa les deux poignets d'Elena et se rapprocha d'elle au point que leurs pieds se seraient touchés s'il ne s'était pas placé en quinconce. Le souffle court à être aussi proche de sa capitaine de cheerleading, Finn lui chuchota dans l'oreille : « On fait quoi maintenant ? »
Finn se rapproche d'@Elena Corbeau et se demande bien ce qu'ils pourraient faire au milieu d'une piste de danse :disguise:
Joyeux réveillon o//

#MMG #Jafini #Infiwin ● 2ème Année RP
be brave enough to dream
24 déc. 2021, 18:10
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Reducio
Image

Elina retient de justesse un rire en voyant Samy tout perdu par les pas de danse. Elle avait peut-être été un peu trop ambitieuse en tentant un pas un poil plus compliqué. Mais peu importe. Ils n'étaient pas là pour une compétition de danse de toute manière ! Elle allait peut-être éviter le dip cependant... Samy ressemblait en cet instant à un équilibriste ou un patineur débutant. Si elle ne l'avait pas testé elle-même, elle se serait demandée si le sol n'avait pas été savonné juste sous ses pieds. Alors qu'il retrouve sa stabilité, elle le voit se rapprocher puis se figer, une expression étrange sur le visage, avant de la lâcher et de s'éloigner. Allons bon... Elle ne lui avait pas donné le mal de la piste quand même ? Ou alors c'était peut être quelque chose dans ce repas à base de citrouille qui était mal passé ? Elle aurait eu du mal à le dire ayant à peine touché son assiette. Mais elle doutait que les elfes de maison aient commis une telle erreur dans leurs préparations. Elle promena son regard sur les sorciers qui les entouraient.

Aucun d'eux ne semblait se sentir mal. Du moins pas en raison d'une indigestion. Il y en avait bien deux ou trois qui ne semblait pas très à leur aise, mais il lui semblait que c'était à mettre sur le compte d'autre chose. En dehors de ça, tout semblait parfaitement... grenouille. Attendez. Comment-ça grenouille ? D'où sortait cet amphibien verdâtre que Samy agitait désormais victorieusement sous son nez ? La seule réponse qu'elle pu lui faire fut de hausser les sourcils tout en inclinant la tête en signe de profonde perplexité. Samy se défit de son invitée surprise en riant avant de revenir vers elle, subitement plus timide. Elle était de retour, cette expression qu'elle ne parvenait pas à déchiffrer. Et elle avait soudain beaucoup trop chaud. Elle mit cela sur le compte de la danse et du fait que toute cette agitation était en passe de surchauffer la salle. Nul doute cependant que ses joues devaient avoir pris des couleurs. Encore un sale coup de sa peau trop pâle. Cela n'avait rien à voir avec le fait de voir Samy s'approcher, c'était parce qu'il y avait trop de monde, voilà ! Personne ne pouvait nier cette agglomération d'élèves n'est-ce pas ? Elle déglutie avant déclarer avec une assurance vacillante :


« Il commence à faire drôlement chaud ici. Tu.. ne veux pas qu'on aille prendre l'air un petit moment ? »

Elle s'était bien amusée à mener la dance, mais maintenant elle était bien moins sure de ce qu'elle était supposée faire. Devait-elle se diriger vers la sortie sans attendre sa réponse ? Elle ne pouvait pas le planter là tout de même ! Ça ne lui ressemblait pas.
@Samuel Falkner :blush:

22 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤
25 déc. 2021, 22:10
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Vice
______________________________



Charlotte ne se rendait pas compte.
Bien sûr. Comment pouvait-elle ? Comment pouvait-elle se douter ?
Lançant un regard trouble à la foule s’accumulant au centre de la grande salle, elle finit par hausser des épaules, capitulant.
Les fantômes avec les fantômes, le passé avec le passé, et les citrouilles avec les citrouilles.
Rien ne servait de remuer derrière le mur qu’avait érigé sa conscience.

Que répondre à sa question innocente ? La vérité ? Un mensonge ? Un entre-deux ? Tout esquiver, nier en bloc, avouer ?
Nerveuse, elle marmonna du bout des lèvres, plus pour elle-même que pour formuler une réelle réponse : « Ní maith liom daoine eile. »
Peu probable que la petite traduise, mais tant pis.
Elle n’avait pas envie de se mêler à la sueur et aux braillements des Autres, qui ne savaient de toute façon pas chanter. *Elle est où, O’Kieran ?*
Entraîner quelqu’un d’autre dans cette situation pourrie aurait refait sa soirée.

«Nan bon allez, on y va, mais j’te préviens, je sais pas danser. » Ajouta-t-elle en grimaçant un sourire, dont l’effet fut bizarre en raison du maquillage.

Elle n’avait pas envie de chasser les mini-soleils dans les yeux de Charlotte. Pour elle, c’était toujours un miracle que ces deux lueurs brillent toujours aussi fort, mais puisqu’elles étaient là, ce n’était clairement pas elle qui allait les éteindre ce soir. *Morphée s’en chargera, ou pas.*

Autour d’elle, des personnes se prenaient la main, virevoltant ou esquissant quelques pas. D’autres se trémoussaient, d’autres étaient collés les uns aux autres, limite un filet de bave dégoulinant de la bouche.
Écœurée, elle détourna les yeux vers la table, regrettant déjà de s’être embarquée dans cette situation.
Tripotant la main de la Jaune, qu’elle tenait toujours dans la sienne, elle tourna à nouveau son visage vers la gamine, ses dents sévèrement enfoncées dans sa lèvre inférieure.

« Euh… Et on est censés faire quoi… Là ? »

*Bordel, elle est où Eryne ? Pourquoi j’devrais être la seule à subir ?*

Pointant brusquement un point vers une table, elle s’écria, un sourire collé sur les lèvres :

« Oh regarde ! Y’a Eryne ! J’suis sûre qu’elle voudrait se joindre à nous ! »

*C’est archi-faux, et j’suis sûre qu’elle préférait s’enterrer dans un terrier d’niffleur, mais rien à cirer ! Eryyyyne, ma copiiiine…*


@Charlotte Dwight et @Eryne O'Kieran pour la mention.

Je ne lâche jamais rien. Quand je commence une barre de chocolat, je la mange jusqu'au bout.
25 déc. 2021, 23:09
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Mattew acquiesça lorsque Unna proposa de faire une petite pause. Elle se demanda ce qu'il voulait dire lorsqu'il lança qu'il avait "quelques trucs". Son regard énigmatique éveilla sa curiosité et elle le suivit sans discuter. Son ami la conduisit dans un coin plus tranquille de la grande salle, où il pourraient s'entendre s'ils voulaient parler un peu.

Il sortit de ses poches quelques boissons et friandises. Elle se demandait où il avait bien pu cacher tout ça. Elle n'avait pas du tout remarqué que ses poches étaient remplies. Cette scène lui rappela le soir où il lui avait donné quelques chocogrenouilles alors qu'elle avait loupé le dîner et qu'elle été plutôt affamée. On aurait dit qu'il avait toujours de la nourriture sur lui, pensa-t-elle, un sourire aux lèvres.
- Mais où est-ce que tu cachais tout ça ? Tu as des poches magiques ? demanda-t-elle en riant.

Elle hésita à lui dire qu'il y avait un buffet de bonbons et de boissons de l'autre côté de la grande salle, mais elle trouva que c'était tellement adorable d'avoir pensé à apporter quelque chose qu'elle préféra s'abstenir. Et puis, ils étaient bien plus tranquilles ici, un peu à l'écart de la foule des danseurs. Elle s'assit à côté de lui. Il lui demanda si ça lui plaisait.
- Oui, c'est parfait, merci !
Elle attrapa une bièraubeurre et en but une gorgée. Elle se sentait vraiment bien en cet instant.
- On dirait que ton grand-père continue souvent à t'envoyer des lettres et des colis, c'est super. Est-ce que tu le vois parfois pendant les vacances ?

@Mattew Thomas ^^

Il suffit de se souvenir d'allumer la lumière.
Troisième année RP - Fiche - Marraine - Réputation - Chocogrenouilles Couleur : #8000BF
26 déc. 2021, 11:46
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 


- Mais où est-ce que tu cachais tout ça ? Tu as des poches magiques ? s'exclama-t-elle en riant.

Il sourit. Il avait le don de tout le temps la surprendre.

- Je suis un Poufsouffle, offrit-il pour toute réponse, avec un petit clin d'oeil.

- La nourriture, ça nous connait, ajouta-t-il avec un petit rire, avant de reprendre une gorgée de bièraubeurre.

Elle avait l'air contente. Une bièraubeurre à la main, il regardait la foule danser de l'autre côté de la salle, tous ces corps en mouvements, toute cette animation. Un pincement au cœur le saisit lorsqu'il repense à ce qu'il s'était passé, dans la salle de bal, deux ans plus tôt. * Traîtres et sang-de-bourbe, montrez-vous et personne ne sera blessé *. Les élèves déguisés en Mangemorts, les inscriptions, le combat, les cris.
Son sourire s'efface.

- On dirait que ton grand-père continue souvent à t'envoyer des lettres et des colis, c'est super. Est-ce que tu le vois parfois pendant les vacances ?

La voix de Serdaigle l'aide à se recomposer un visage.

- Oui, il habite juste à côté de chez moi et il s'arrange pour nous rendre visite régulièrement. Je le vois souvent.

Son arrière-grand-père. Gerald.
Celui qui lui a fait découvrir la magie, le monde des sorciers.
Celui qui a fêté ses quatre-vingt-treize ans cet été.
Sa vie aurait été différente sans lui.

Il repose sa bouteille. Et puis regarde Unna.
Deux ans qu'ils se connaissent.
Sans elle aussi, sa vie aurait été différente.

...



@Unna Bright

▧ Il y a deux réponses à cette question, comme à toute les questions : celle du poète et celle du savant. Laquelle veux-tu en premier ? ▨
Pierre Bottero (Ellana - Le Pacte des Marchombres)
26 déc. 2021, 12:10
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
S.C.A.F.S.C.A.F.S.C. • A.F.

Marcher m'aide à apaiser mes pensées renversées. En traversant la salle, je parviens à me concentrer sur le bruit que font mes bottines sur le sol. C'est un bruit rythmé et réconfortant, je l'ai tant de fois entendu, tant de fois apprécié. Il berce mon esprit et le plonge dans un silence percé par la cacophonie extérieure. Heureusement, celle-ci n'est pas devenue intérieure. Je ne sais comment des choses aussi simples parviennent à me calmer. Lorsqu'on essaye d'aider les autres, face à l'importance d'un problème, on se dit souvent que c'est impossible et qu'on ne peut pas y arriver. Alors, on réfléchit. Faut-il user de moyens forts ? De mots puissants et renversants ? Faut-il ridiculiser la douleur et le problème ? Faut-il en faire abstraction comme s'ils n'existaient pas ? Nier leur existence et les dommages qu'ils créent ? Je me suis déjà posé toutes ces questions, maintes et maintes fois. Pourtant, à chaque fois, aucune réponse évidente ne me venait et je choisissais souvent de laisser mon cœur parler. Ce qui est étrange, donc, c'est qu'il me faisait faire des actes simples. Il n'y avait rien de compliqué dans ceux-ci. Des sourires, des gestes, des peaux qui se touchent pour ancrer de nouveau sur le sol et s'éloigner des soucis, des mots sortis tout droit de mes entrailles de pensées. Pour vaincre les problèmes les plus importants, rien n'est plus efficace que la simplicité. Le cas est semblable ici : contre le chaos de mes pensées et de l'extérieur, c'est le bruit rythmé de mes bottines contre le sol qui calme mon esprit.

Solenn me suit et cela me fait plaisir. Pourtant, je ne lui montre pas. Enfin, seul mon sourire habituel navigue sur mes lèvres, naufragé de mon océan enfermé dans mon crâne. C'est agréable de ne pas se sentir seule. Je n'ai pas l'habitude de passer du temps avec mes camarades de ma promotion à vrai dire. Certes, je salue toujours Solwen lorsque je la vois mais ce n'est pas non plus une grande amitié. Il me semble que Solenn aussi ne côtoie pas beaucoup les autres sixième année. Avons-nous vécu tant d'événements terribles qui nous poussent à ne pas échanger, de peur de voir en l'autre le miroir de notre propre douleur ? Je ne sais pas. Cependant, avoir Solenn à mes côtés ne me dérange pas. C'est une fille intrigante que je ne connais que trop peu. Je ne sais d'elle que ce que je peux voir et ce que j'ai appris au fil des ans ; c'est-à-dire pas grand-chose.

La voix de ma camarade perce le bruit environnant, si bien que je perds toute ma concentration. Le rythme de mes bottines sur le sol s'éteint, étouffé par celui, immense, des discussions, de la musique et des pas de danse. D'ailleurs, c'est étonnant que Solenn me pose une question sur cette fameuse musique. *J'sais même pas qui chante c'truc* — mais je ne suis pas sûre que ce soit très important. Cela me rappelle néanmoins cette après-midi d'été avec Aelle... Qui me ramène aussitôt à une autre après-midi avec Bristyle et Alison à laquelle je ne veux pas penser. Je balaye mes réflexions pour me reconcentrer sur la question de Solenn. La musique donc.

« J'n'aime pas trop. » Le refrain danse dans mes oreilles. Danse ? Non, c'est un bien trop joli mot pour qualifier ce refrain. Il hurle dans mon crâne. « Cela fait vraiment beaucoup de bruit, et ça va si fort ! » Je me tourne vers Solenn avec de grands yeux pour lui exprimer l'horreur que cela provoque en moi. « J'ai l'impression qu'mes oreilles vont exploser ! Et toi, t'en penses quoi ? » Je lui souris sincèrement, amusée par mon exagération. D'une main, je viens attraper Ecco toujours posé sur mon épaule pour le glisser entre mes doigts. Je lui murmure quelques mots en souriant avant de le poser par terre. Qu'il retourne dans les couloirs ou qu'il aille directement au dortoir s'il le souhaite, il y sera bien mieux.

Arrivée à la dernière grande table présentant toutes sortes de bonbons et boissons sucrées, je la parcours du regard avant de piocher un sorbet citron — cette sucrerie restera pour toujours ma préférée. À cet endroit de la Grande Salle, la musique est plus forte et les gens, plus nombreux. Je me concentre simplement sur la présence de Solenn à mes côtés et le goût citronné qui se balade dans ma bouche. Me retournant vers la piste de danse, j'essaye de reconnaître des visages ou des voix mais tout s'emmêle dans mon crâne tant les informations sont trop fortes et trop présentes. J'aimerais pouvoir tirer sur ces fils pour démêler le nœud dans ma tête qui me fait mal mais c'est bien trop complexe. Au lieu de cela, je continue à fixer mes pensées sur le sorbet citron et Solenn. Est-ce également douloureux pour ma camarade ?

Appuyée contre la table et les yeux plissés, je remarque dans la foule Elowen, rayonnante au milieu des autres grâce à son costume unique. Elle me fait souvent sourire avec sa bonne humeur communicative et son enthousiasme exagéré. En début d'année, j'avais du mal à ne pas l'associer au Dominion mais désormais, cela va mieux. Tout s'efface avec le temps, parfois pour se graver plus profondément.

« Tu sais danser ? » Ma voix vient déchirer une nouvelle fois le silence entre Solenn et moi, à mon plus grand étonnement. Pourtant, je ne tarde pas à me tourner vers ma camarade, un grand sourire amusé sur les lèvres. En observant tous les élèves, je me suis rendu compte que nombre d'entre eux se trouvaient sur la piste alors qu'ils étaient incapables de bouger sans se marcher sur les pieds, ce qui est assez drôle. « L'école devrait dispenser des cours de danse pour éviter que tout l'monde se marche sur les pieds ! » Je rejette un peu ma tête en arrière, mon visage exposant à la Verte l'amusement provoqué par cette réflexion. Merlin, il ne manquerait plus que Loewy donne des cours de danse aux élèves !

@Solenn Cooper

#466962Sixième Année RP
Absence partielle
26 déc. 2021, 13:46
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
12S.C.A.F.S.C.A.F.S.C.A.F.

Sa robe lui fouettait doucement les jambes à chacun de ses pas. Sentiment plutôt agréable, et l'esprit de Solenn ne cessait de se concentrer sur la sensation. Elle écouta la réponse d'Alyona, sans rien dire, sans savoir au départ quoi dire. Solenn se gronda intérieurement lorsque sa première réaction à la réponse de la Serdaigle fut de la gêne. Le sourire qu'elle lui lançait paraissait sincère, ou du moins Alyona ne semblait pas vouloir que Solenn ait pitié d'elle. Elle répondit au sourire de la fille par un plus discret, mais authentique aussi. Elle pouvait imaginer sans trop de mal la sensation d'Alyona. Solenn n'avait pas une très grande tolérance au bruit et à l'agitation, mais il était encore trop tôt dans la soirée pour qu'elle ressente un dérangement quelconque. Elle se demanda comment Alyona pouvait supporter tout cela, surtout que ses mots démontraient la force de son inconfort. Elle haussa les épaules en jetant un regard au groupe et répondit :

-J'aime pas trop non plus. Je préfère écouter de la musique plus... douce, tu vois ?

Son regard se reconcentra sur Alyona tandis que cette dernière attrapait son rat qui était posé sur son épaule. Solenn en vint à regretter de ne pas avoir Oz' près d'elle, mais de toute façon le Boursouflet aurait sûrement gâché la soirée en hurlant contre la musique et la foule. Il était bien mieux au Dortoir, bien au chaud sous la couette.

Les deux filles arrivèrent enfin au buffet, et Solenn promena un regard gourmand sur la nourriture. Qu'est-ce qui lui donnait envie ? Elle regrettait quelque peu de ne pas avoir pu profiter du repas, mais sa décision de venir avait été de dernière minute. Elle opta pour un biscuit à la guimauve, et se nota de prendre un jus de citrouille.
Elle regarda Alyona quelques secondes, qui portait comme souvent ce sourire mélancolique. Solenn savait différencier les vrais sourires des faux, elle avait longuement joué à ce jeu. Elle essayait de ne plus mentir, de ne pas sourire quand elle ne le ressentait pas, mais en réalité c'était devenu une habitude. Peut-être était-ce dû à son envie de plaire, ou encore pour ne pas attirer l'attention sur elle; elle n'aurait su le dire.

La voix d'Alyona vint surprendre Solenn, qui n'avait pas réalisé le silence qui s'était installé entre elles. D'un geste machinal, elle tira sur son oreille en finissant sa bouchée alors que l'autre rousse finissait de parler.
Elle répondit dans un rire :

-Oui, il y en a qui en auraient bien besoin !

Certains enfants sur la piste de danse étaient bien maladroits, mais tous paraissaient passer un bon moment.

-Et non, je ne sais pas du tout danser.

Elle prit une légère inspiration.

-Hum, en fait je n'ai jamais vraiment dansé... Et toi ?

Etrangement, la question l'avait légèrement embarrassée. Son envie de savoir danser et d'avoir le courage de le faire s'étaient réveillé ce soir.

@Alyona Farrow
Dernière modification par Solenn Cooper le 27 déc. 2021, 15:27, modifié 1 fois.

Isaac, parcourant les montagnes, avec un pagne dans son sac
sixième année rp • filière tronc commun • #9A4002