Inscription
Connexion
29 janv. 2022, 10:29
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13
Ellana avait arrêté de danser. La question de Miles l'avait ramenée à la réalité. A la Vérité. Aux Mensonges. Elle avait dit la Vérité, et ne l'avait pas cachée sous un tas de Mensonges. Elle avait estimé que le sorcier devait connaître la Vérité. Mais elle avait eu tord. Elle n'aurait pas du faire ça. La jeune fille s'en était rendue compte à l'expression et au ton employé par le garçon. Elle en avait la nausée.

- Je crois que quelqu'un de la table des Gryffons m'a appelé, je reviens !

Une autre parole. Des Mots. Non, des Maux. Miles venait de trancher la corde qui se tendait déjà. Ellana n'en pouvait plus. Je reviens. Les deux derniers mots de son ami. Seulement, était-ce encore son ami ? La jeune sorcière ne savait plus. Et elle n'avait pas envie de savoir. A présent, elle n'avait plus envie de voir le jeune homme. Elle avait envie de lui cracher des mots vulgaires à la figure. Lui dire ce qu'elle pensait. Mais elle n'osait pas le faire. Sauf qu'elle lui dis quand même trois mots. Sincères.

- Ne r'viens pas !

Ellana en avait assez de ce bal. Elle n'aurait pas du venir. Elle le savait. Et pourtant, à un moment, elle avait cru s'amuser. Mais, il avait tout gâché. Et elle ne voulait plus le voir. Elle commença à presser le pas vers la sortie de la Grande Salle. Elle voulait s'enfuir. Ne plus penser. La brune commença à courir. Elle voulait se perdre dans le dédale de couloirs.

La colère et l'amertume montaient en elle. La petite Duchêne ne savait plus quoi penser. Elle avait aimé Miles, jusqu'à avoir des sentiments pour lui, mais là, il venait de tout réduire en miette. Ne pouvait-il donc pas faire preuve de patience ? Il avait blessé la jeune fille. Celle-ci se sentait mal. On venait d'empirer ses blessures. *Je te hais*

Cette pensée hantait Ellana. Elle ne penser pas pouvoir haïr quelque chose ou quelqu'un plus que l'Eau. Et pourtant, elle venait de trouver. *Miles*. Il l'avait blessée, fait semblant de l'aimer. Ou alors, peut-être qu'il n'avait pas fait semblant ? Peut-être l'aimait-il vraiment ? Mais à cet instant, Ellana s'en moquait. Elle n'avait plus envie d'entendre parler de lui, plus envie de le voir. Il l'avait fuie, en lui mentant. Il avait détruit l'équilibre instable des pierres. Et la jeune Duchêne le détestait, maintenant. Elle ne savait pas comment ses sentiments avait pu basculer aussi rapidement du mauvais côté de la balance et elle ne voulait pas savoir.

Dortoir des Filles


La fillette avait couru, le long des couloirs. Elle s'était enfoncée dans le labyrinthe, et maintenant, elle essayait de lui trouver une sortie. Elle s'engouffra donc dans son Dortoir, et s'assit sur son lit, les jambes repliées contre elle. Un océan de larmes commença alors à tomber sur ses draps. Elle n'en pouvait plus. Sa nausée avait presque disparue, mais la tristesse et la colère étaient là, la rongeant de l'intérieur. Au moins, assise sur son lit, il n'y avait aucune chance pour qu'elle voit Miles, mais ses pensées étaient tournées vers lui. Elles tournaient en boucle, sans début ni fin, mais certaines pensées revenaient inlassablement. *Je te hais. Pourquoi m'as-tu fais ça ? Pourquoi t'es-tu enfui ? Pourquoi n'as-tu pas de patience ? Reviens jamais me voir. J'veux plus d'toi. Tu m'as trahie.*

Et les larmes continuaient de couler, le long des joues d'Ellana, mouillant le beau drap bleu, détruisant le cœur de la fillette.

@Miles Libawa, je crois que ma protégée ne pardonnera pas Miles
Fin du rp pour moi

Couleur rp : #002a57 - Fiche - Deuxième année RP
J'aime les étoiles, mais celle que je préfère, c'est mon Etoile car c'est celle qui illumine le plus mon Ciel.
30 janv. 2022, 22:28
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 


Tout en dansant avec de plus en plus d'entrain je tendais une oreille attentive vers Maddie. La musique en devenait presque inaudible entre la conversation en cours et le brouhaha environnant. Je passais d'ailleurs un œil sur la bruyante et joyeuse foule de la soirée remarquant au milieu un joli poulpe violet aux cheveux de feu à qui j'adressais un coucou joyeux, avant de revenir au présent de ma danse quelque peu chaotique. Heureusement que les cheers avaient contribué à améliorer un minimum mon sens du rythme à défaut de me faire chanter juste... Ma coéquipière semblait partager globalement mes goûts musicaux, il faut dire que j'avais grandi sur la musique rock qu'écoutait Papi Charlie et Mamie Julia tout les jours, j'étais peut-être un peu influencée. Remarquant que ma camarade avait aussi vu Elowen, je ne pu m'empêcher une petite réflexion sur la si unique cinquième année.

"Elowen a mit les petits plats dans les grands pour son costume ! C'est impressionnant ! Et je suis pas sure que qui que ce soit d'autre le porterait aussi bien..."

J'étais contente de la voir plus joyeuse que lors de ma première rencontre avec elle, elle avait l'air dans cette soirée de respirer la bonne humeur...

Me concentrant de nouveau sur les paroles de Maddie, j'esquissais une petite grimace. J'avais beau ne pas avoir vu de moi même les événements du dernier bal d'Halloween, je gardais d'amers souvenirs de cette soirée. L'image de Lumah en revenant, se superposait désormais dans ma tête à la mienne dans le miroir des Harrison. Chassant rapidement l'image d'une secousse je répondais vite sur le sujet avant de tenter un détournement de conversation.

"C'est vrai que c'était pas tout à fait ce qui était prévu la dernière fois. Heureusement pour moi j'étais restée dans les dortoirs. Mais c'est vrai que ça fait du bien de pouvoir décompresser comme ça ! D'ailleurs tu fais quoi d'habitude pour te détendre ? Comme on a pas droit à un bal tous les jours."

Je plaisantais légèrement sur la fin de mon blabla, curieuse de voir comment Maddie gérait la pression qu'elle aussi devait avoir.
Lily-Rose continue de danser et papoter avec @Maddie Joy et adresse un signe de la main à @Elowen Livingstone.
Cette fois c'est à moi de m'excuser de ce giga retard :wry:

Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin ! #PouffyFamily — Poufsouffle Vult !
Troisième année RP, Préfète et Cheerleader #D282A6 - Caporal L.-R.H.3
30 janv. 2022, 23:06
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Le contact avait été interrompu. Mais comment était-ce possible de faire cesser un contact aussi charmeur et divin ? Comment avait-il pu avoir la force nécessaire pour cela ? Joanne regarda Rafael d’un air attendrie et désireuse de … tellement plus. Elle se redressa, ayant tout sauf l’allure d’une professeure respectable, essayant tant bien de mettre un peu d’ordre dans sa tenue. Sa robe était froissée, son décolleté un peu de travers, les cheveux en bataille n’avaient guère changé puisqu’il s’agissait là de la coiffure que Joanne arborait lorsque le bal avait commencé.

Quand Rafael lui demanda si elle voulait faire un tour ailleurs, Joanne n’eut qu’une seule réponse en tête « Oui », avec le sourire plein de complicité qui allait avec. « Où veux-tu aller ? Tu as une idée ? ». Sa voix langoureuse avait plein d’idées que même son cerveau n’aurait pas osé penser et que ses lèvres n’oseraient pas prononcer. Après tout, c’est lui qui proposait de bouger alors pourquoi n’irait-il pas au bout de son idée ?

Joanne comprenait très bien l’intérêt de ne pas rester collé-serré juste à la sortie de la Grande Salle, dans un couloir probablement très fréquenté. Elle voyait très bien où voulez en venir Rafael mais elle voulait entendre ses propositions, ses idées. Ses envies peut-être aussi. Mais ça aussi, restera dans sa tête, enfermée à triple tour sous le verrou de Joanne.
31 janv. 2022, 12:35
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
L’instant de silence qui suit ma question me paralyse. Il peut répondre beaucoup de choses, en fin de compte, et je crois que j’ai maintenant plus peur de ce qu’il va dire que lorsque j’ai pris la parole. Et même avec le rouge sur ses joues, ça ne m’aide pas le moins du monde. Je l’ai mis mal à l’aise, c’est ça ? Je n’aurais pas dû demander ça, je m’en doutais…

Mais avant que je puisse détourner les yeux, déçue, un hochement de tête du Serdaigle vient balayer toutes ces dernières pensées. Il a dit oui, j’ai bien vu, il a acquiescé ? N’en revenant qu’à peine, je n’ose pas bouger, peut-être de peur qu’il change d’avis.

J’ai demandé si je pouvais l’embrasser et il a dit oui - enfin, fait oui de la tête. C’est complètement dingue, et j’ai bien du mal à croire que c’est réellement en train de se passer. J’ai rêvé toute cette soirée et je vais finir par me réveiller, c’est ça ?

Le contact des lèvres d’Eridan m’assure que non, et mon rythme cardiaque fait une nouvelle embardée. Ce n’est pas un rêve, mais je n’en reviens toujours pas pour autant. Gardant mes mains derrière sa nuque, j’en oublie de fermer les yeux alors que je presse moi aussi mes lèvres sur les siennes, les retirant ensuite après quelques instants - qui me semblent toutefois durer particulièrement longtemps.

C’était… Vraiment chouette. Plus que ça, même. Un peu humide, aussi. Mais surtout, le jour et la nuit par rapport au baiser de la pièce de théâtre d’il y a trois ans. Ça m’étonne même presque que, après avoir été si dégoûtée par ce concept pendant un bon moment, j’en sois venue non seulement à le demander au cinquième année, mais aussi à autant l’apprécier. C’est peut-être parce que je ne connaissais pas Eridan ? Ou alors parce que je suis amoureuse ? Probablement les deux, mais en tout cas, j’aimerais beaucoup l’embrasser à nouveau.

Accompagné par un sourire encore assez gêné, mon regard cherche le sien, en quête d’un indice sur son ressenti. « C’était chouette, » je dis à voix basse. Est-ce qu’il a aimé ça, lui aussi ?

Précédemment
@Eridan Lowell

4ème année RP - 15 ans - #783F04
Préfète inRP depuis mai 2047 - MERLIN (Perly) - club de courses de balais - Hel's Angels
"Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !" #PouffyFamily
2 févr. 2022, 18:15
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Alors que Rafael avait reculé de quelques centimètres, il avait pu admirer de nouveau Joanne et ce qu'il voyait lui plaisait encore plus. Ses joues s'étaient légèrement colorés, ses cheveux étaient légèrement ébouriffés et avaient pris un peu de volume. Son regard s'attarda sur son visage avant de descendre quelques secondes vers son cou qu'il voulait de nouveau embrasser puis il s'arrêta quelques secondes sur le décolleté de la professeur de Runes. Il était dur de lui résister alors qu'elle se trouvait ainsi désirable devant lui.

Joanne n'hésita pas une seule seconde avant de répondre par l'affirmatif à Rafael, il lui sourit en retour, rassuré de constater que Joanne appréciait autant que lui ce moment. Elle lui demanda ensuite si il avait des idées pour la suite de la soirée et Rafael ne put s'empêcher de constater qu'elle avait employé une voix très complice et le sous entendu semblait permis. Un nombre incalculable d'idées surgirent dans la tête de Rafael et il dut se concentrer. Il était certain qu'il ne souhaitait pas en rester là, ils pourraient commencer par se promener un petit peu dans le parc, cela lui permettrait de se rafraîchir les idées et si Joanne le souhaitait, ils pourraient monter dans les appartements du professeur de Vol. Il glissa sa main lentement le long du bras de Joanne, caressa doucement son cou et s'attarda sur le lobe de son oreille. Il répondit alors:


« — Peut-être qu'on pourrait commencer par se promener un petit peu dans le parc.

Il approcha lentement son visage de celui de Joanne puis colla ses lèvres près de son oreille pour lui souffler:

On pourrait peut-être aller dans mes appartements si tu en as envie. »

Il colla ensuite ses lèvres dans le cou de la jeune femme, et petit à petit, répéta ses baisers rapides jusqu'à retrouver le chemin des lèvres de Joanne pour s'y perdre quelques secondes de plus.

@Joanne Taylor

#005D76
Infirmier en 2045 — Professeur de Vol depuis 2046 — Directeur de Gryffondor depuis Mars 2047
2 févr. 2022, 21:30
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
12S.C.A.F.S.C.A.F.S.C.A.F.S.C.A.F.S.C.A.F.

Elle se souvenait plutôt bien de ce premier cours de transplanage. En effet, c'était un événement particulier dans la vie des élèves - l'idée d'avoir la capacité de se déplacer en transplanant était follement excitante - et Solenn avait marqué dans son esprit cette journée. L'autre des raisons qui lui faisait se souvenir si facilement de cette leçon était le fait qu'elle s'en était bien sortie, et c'était assez rare pour qu'elle ressente une pointe de fierté lui pincer délicieusement le cœur. Elle s'était entraînée pour ce cours avec sa mère, avec le souhait de ne pas se ridiculiser, et étrangement, elle avait pas eu trop le tournis ! Elle qui se proclamait comme une calamité dans les différentes activités sportives auquel elle avait pu participer, avait presque parfaitement géré la leçon.

Le goût du jus de citrouille était agréable dans sa bouche, et lui fit passer plus rapidement les quelques secondes où elle attendit qu'Alyona réponde à sa question. L'autre rousse avait dû se perdre dans ses pensées, mais Solenn n'y réagit même pas intérieurement - elle avait bien trop l'habitude de le faire de son côté !
Elle fit un léger sourire en réaction de la remarque de la Serdaigle, puis hocha la tête plutôt vigoureusement à sa question.

-Oui, j'ai amélioré ce qui me restait à améliorer. Mais j'avais vite compris le principe.

Elle avait laissé transparaître une certaine fierté dans sa voix, et espéra soudainement que sa phrase ne soit pas mal prise par la rousse. Elle réalisa qu'on pouvait croire qu'elle se vantait, ce qui n'était pas le cas : elle était juste contente de ne pas avoir pris autant de temps que pour toutes les autres tâches qu'elle réalisait chaque jour.
Solenn se râcla la gorge, et ses joues prirent une teinte rosée.

-Hum...

Elle tenta un sourire maladroit, et essaya de faire oublier sa phrase qui lui semblait ridicule maintenant :

-J'ai tellement hâte d'être capable de transplaner. La sensation n'est pas très... agréable, mais ça doit être tellement...

Elle avait prévu de dire "pratique", puis réalisa que ce n'était pas ce qu'elle pensait réellement. Elle choisit alors de dire la vérité.

-Libérateur...

Le mot finit en suspens, et Solenn rougit un peu plus.

@Alyona Farrow

Isaac, parcourant les montagnes, avec un pagne dans son sac
sixième année rp • filière tronc commun • #9A4002
3 févr. 2022, 12:11
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 


Après ce qui sembla durer une éternité à Eridan alors qu'il n'en était rien, la jeune fille répondit doucement à son baiser. Une simple pression de lèvres contre les siennes légèrement entrouvertes, mais qui suffit à allumer un brasier en lui. Le contact des mains de Megan sur sa nuque, de son corps contre le sien, de son nez qui frôlait sa joue, l'odeur même de ses cheveux qu'il avait pourtant tant apprécié quelques minutes auparavant... Eridan avait tout oublié, incapable de traiter d'autres informations que la sensation que ce bisou qu'elle lui retournait. Si le temps semblait s'écouler lentement, il s'accéléra brutalement lorsque Megan rompit le contact, laissant Eridan un peu perdu au milieu de toutes ces nouvelles émotions.

Le garçon rouvrit rapidement les yeux pour les poser sur le visage de la poufsouffle, cherchant à déchiffrer les traits de son visage pour connaître son ressenti. Il devait avoir l'air affreusement nerveux le cinquième année et s'il réussissait à ne pas passer la main dans ses cheveux préférant la garder dans le dos de Megan, il ne put s'empêcher de se mordiller l'intérieur de sa lèvre. Il n'eut toutefois pas longtemps à attendre pour savoir la pensée de Megan sur leur échange qu'elle murmurait quelques mots, un sourire un peu gêné. Chouette ? Eridan ne put s'empêcher d'être un peu déçu en entendant ce qualitatif qui sonnait pour lui comme : sympa, mais sans plus à ses oreilles. Lui, il avait de recommencer. Lui, il ne réfléchissait plus correctement, voire même plus du tout, le comble pour un serdaigle.

Rompant le silence, il commença un peu maladroitement, jetant des coups d'œil nerveux à gauche et à droite ne réussissant pas à trouver les mots. « Je ... Oui ... C'était vraiment ... très chouette. » Ses joues, déjà bien colorées par ses hormones d'adolescents en ébullition, rougirent encore plus alors que les mots sortaient de sa bouche sans qu'il n'arrive à les retenir. « Je ... J'avais jamais ... » Pourquoi, par Merlin, avouait-il cela ? Il n'en avait aucune idée, peut-être pour essayer de se dédouaner si la jeune fille n'avait pas trouvé ça si exceptionnel. « Mais c'était vraiment très bien. J'ai ... vraiment beaucoup aimé. J'ai même ... envie de recommencer ... Il fait super chaud, là, non ? »

@Megan Arrington

5ème année RP - #004080
- - Réputation
3 févr. 2022, 18:07
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
J/C/J/C/J/C/J/C/J/C/J


Elle ne savait pas vraiment pourquoi elle avait fait ça, c'était comme une envie comme si elle en mourrait d'envie. Elle ne se reconnaissait pas, n'avait jamais agit de la sorte. Les papillons qui s'étaient installés dans son ventre lui indiquait qu'elle tenant beaucoup plus à Cinead que ce qu'elle avait pensé. Elle était proche de Edmund mais pas comme ça, là ce n'était pas pareil. Edmund était pourtant son meilleur ami mais Cinead... Qu'est-il exactement ? Ils sont plus qu'amis vu le rapprochement mais après Jenna était incapable de dire ce qu'ils étaient enfin de compte.

Elle avait peur que Cinead ne partage pas ses sentiments, qu'il n'apprécie pas cet élan d'affection si soudain et rare de sa part mais il ne la repoussa pas. Il la serra même contre lui et posa sa tête contre son épaule. La jeune serpentard se laissa aller contre lui et resserra elle aussi son étreinte comme par peur qu'il s'en aille ou que tout ceci n'était qu'une blague. Les cheveux du garçon venait effleurer sa joue.

Elle était troublée par ce qu'il venait juste de lui murmurer. Elle était comme pétrifiée ne sachant pas du tout quoi lui répondre. Qu'est-ce qui était sensé se passer ensuite ?
"J-je... moi aussi... Je suis"-elle se mordit la lèvre, trouve quelque chose à dire bon sang !"fatiguée et puis j'ai pas nourri Tresya. Je vais rentrer au dortoir parce que c'est là que je... mais on se voit demain, enfin si tu veux mais t'es pas obligé et je comprendrais si c'est le cas parce que... enfin voilà tu vois."
STOP ! Mais tais toi ! Purée tu vas tout foirer pourquoi t'as dit ça ? Je suis vraiment nulle !

Fin pour moi, mille merci <3 @Cinead Reid

#TheNobleHouseofCobain-Lewis
La vie c'est comme dans la boxe, en 4 mots : avance, encaisse, esquive et progresse.
ChocoG ~ Fiche réputation ~ Marraine
3 févr. 2022, 19:18
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Un nouveau silence suit mes quelques mots, et je crois que je le trouve encore plus long que le précédent. Je ne parviens pas à déchiffrer l’expression du cinquième année, mais celle-ci m’inquiète assez. J’ai comme l’impression d’être revenue à avant ce baiser, alors que j’avais juste eu l’impression de faire n’importe quoi et de l’avoir mis mal à l’aise… Cependant, je ne sais vraiment pas ce que j’ai bien pu faire, cette fois… Est-ce que c’est ce que j’ai dit ? Ou alors, il ne m’a pas entendue ?

Ainsi, ça me rassure un peu lorsque Eridan reprend la parole, m’indiquant beaucoup de choses - avec entre autres, son ressenti sur ce qui vient de se passer - en balbutiant. Entre tout ça et le soulagement qui m’envahit, mais aussi l’expression qu’il avait juste avant qui me déstabilise encore, je me retrouve un temps presque muette, avant que tout ce que je veux répondre ne sorte d’une traite.

« Oui ! Oui vraiment ! Moi non p- Enfin… Et moi aussi ! Oui, moi au- C’était vraiment… » Je m’arrête en constatant ce désastre, essayant plutôt de remettre de l’ordre dans mes pensées. Mais il faut croire que la proximité avec lui ne m’aide pas à cet instant, et je comprends vite que c’est peine perdue. Heureusement, le reste de la salle reste assez miraculeusement encore absent de mon esprit, mais si ma peau avait eu tendance à rougir, j’aurais été moi aussi écarlate.

Je tente tout de même de reprendre, ayant un espoir de mieux faire passer mes sentiments que par un simple c’était chouette. « Vraiment, vraiment-vraiment… » Trop bien - mais malheureusement, ces mots ne parviennent pas à passer mes lèvres.

N’ayant pas osé bouger et ainsi toujours serrée contre le Serdaigle - je n’ai de toute manière absolument aucune envie de m’en éloigner à ce moment - mes yeux parcourent un instant son visage avant de s’arrêter sur sa bouche. Est-ce que ce serait plus simple ? Peut-être…

Oh et puis zut. En plus il a dit qu’il voulait recommencer aussi, alors c’est à mon tour de m’approcher pour coller mes lèvres sur les siennes.

Précédemment
@Eridan Lowell

4ème année RP - 15 ans - #783F04
Préfète inRP depuis mai 2047 - MERLIN (Perly) - club de courses de balais - Hel's Angels
"Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin !" #PouffyFamily
4 févr. 2022, 11:41
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
OC

Une élève de la maison Serpentard était venue à Sixtine, elle s'était présentée comme étant Orphéa Cooper de la maison de Salazar. Une maison que Sixtine ne connaissait que trop bien ayant fait ses classes là bas, pour le plus grand plaisir de son paternel. La jeune fille n'avait pas tendu sa main en accompagnant ses présentations mais Sixtine régla rapidement le problème en passant son verre dans son autre main et pour lui donner la main gauche.

- Enchantée Miss Cooper... Mmmh.

Elle observa la quatrième année pendant un instant. Cooper... Voilà un nom qui résonna dans sa tête. Ne venait-elle pas de voir une Cooper il n'y a que quelques instants. Pourtant, elle était sur que celle-ci n'avait rien à voir avec l'autre Cooper.

- Je viens justement de rencontrer une Cooper. Mais, vous ne lui ressemblez pas tellement. Enfin bon, Sixtine Valerion professeure de défense contre les forces du mal.

Sixtine ne savait pas si l'adolescente de la maison Serpentard la connaissait ou non. Elle avait donc préféré se présenter. Elle n'avait pas les noms ni même les visages en tête de tout ses élèves. La plupart du temps elle notait dans son carnet le nom de chacun d'eux ainsi qu'une petite anecdote pour être sur de ne pas les oublier. Mais si, deux Cooper se retrouvaient dans la même pièce, dans la même classe, ça allait être difficile pour Sixtine de s'en sortir.


@Orphéa Cooper

Code couleur : 450e59
Arrivée inRP le 28 octobre 2046 -