Inscription
Connexion

3 déc. 2021, 03:06
Les affamantes lumières du zénith
I've been holding up to hope | 8 septembre 2046

Ça faisait maintenant une semaine que j'étais de retour à Poudlard et pour l'instant, c'était vraiment la meilleure rentrée que j'avais eu. Enfin, il fallait oublier le fait que je n'arrivais pas à mettre un pieds dans la grande salle depuis le premier septembre et que le diner de répartition avait été une catastrophe, mais à part ces petits évènements, tout se passait comme sur des roulettes. Plus besoin de stresser pour le Quidditch, j'avais donné ma démission en même temps que Laurence dès que j'avais croisé Irene. Pas de tournoi en vue et encore moins de corps traversé de flèche. Alors oui, contrairement aux deux dernières années, celle-ci commençait assez normalement. Et j'espérais que ça allait continuer dans cette voie. *Ouais bah on verra*

La nappe dans une main et deux assiettes en plastique de l'autre, j'avais des ustensiles coincés entre mes doigts que j'espérais ne pas échapper et une gourde que j'avais glissé entre mon coude. *Pas question de faire deux aller-retour* Aujourd'hui j'avais décidé, ou plutôt d'un commun accord, de retrouver mon ami Audric duquel je n'avais reçu aucune nouvelle cet été. Nous nous étions croisés dans les couloirs un peu plus tôt au cours de la semaine et nous avions décidé de diner ensemble. Tout naturellement, j'avais proposé un pique-nique à l'extérieur, refusant toujours de passer plus de quelques minutes dans la grande salle.

J'étais excitée, à l'exception des quelques minutes la dernière fois, ça faisait un peu plus de deux mois que je ne lui avais pas parlé et même si je n'oserais jamais l'avouer à voix haute, mon ami me manquait. Le sourire étampé sur le visage, j'étendis la petite couverture dans un coin ensoleillé et repartit la vaisselle de fortune que j'avais récupéré. M'installant en faisant sorte de faire face au château, mon regard se perdit dans le ciel, songeuse et rêveuse à la fois.

Et voilà @Audric Goodwin, j'espère que ça te convient ^^

Je suis en présence fantôme qui écrit des RP de temps à autre
• Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA ! •

3 déc. 2021, 19:32
Les affamantes lumières du zénith
@Élina Clarke voilà pour toi :)


Poudlard avait manqué à Audric, cet été là. Les vacances s'étaient écoulées au compte gouttes, alors qu'il était resté cloîtré chez lui. Voilà quelques années qu'il n'avait pas été gambadé dans la cambrousse alentour. Si les récents événements s'étaient montré menaçants pour la sécurité du monde magique, l'année avait démarré plutôt bien. Audric espérait donc que cela continuerait sur cette douce voie où le seul hic était l’absence de sa baguette durant les vacances.

C'est en tripotant le morceau de bois qu'il s’élançait donc d'un pas jovial en direction du parc, remontant des sous-sols. Après avoir déposé quelques affaires dans son dortoir et dénoué sa cravate qu'il avait mis la matinée pour une raison obscure, l'adolescent était passé par les cuisines. En effet, quelques jours avant cela, Élina et lui s'étaient croisé. Les deux amis avaient prévu de déjeuner ensemble, sur l'initiative d'Audric, suivie de la proposition de la Serdaigle de manger dans le Parc. Les elfes avaient été ravis de servir un repas dans un petit panier au Serpentard, qui foulait donc l'herbe sèche des derniers rayons de l'été écossais, en direction de sa camarade.

Levant une main vers le ciel pour se protéger du soleil qui était au zénith, il la secoua pour saluer Élina, accélérant le pas. Les deux compères n'avaient reçu aucunes nouvelles l'un de l'autre de toutes les vacances, ce qui était fort dommage dans le sens où Audric adorait passer du temps avec la Serdaigle, de qui il se considérait assez proche, en tout cas pour déjeuner ensemble. Bien sûr, il n'aurait pas été jusqu'à dire qu'elle lui avait manqué. Non, il ne l'aurait pas avoué. Mais de toutes manières, son père avait passé ses vacances on ne savait où, et sa mère avait beau avoir évoluée au sujet de la sorcellerie, elle aurait fait un infarctus à la vue d'un hibou dans la maison. D'autant plus qu'Audric ne possédait pas de chouette, et sans compter sur le fait qu'il n'avait jamais réellement donné son adresse à son amie.

C'est avec cette pensée en tête qu'il arrive finalement à hauteur de la jeune fille, esquissant un sourire amical, mais étant assez gêné par la situation. Fallait-il l'étreindre ? Lui serrer la main ? Audric avait beau être sociable, les codes amicaux n'étaient pas son fort. Pour toute salutations, il laissa donc échapper un petit « Coucou toi », dévoilant son panier sous le nez d'Élina.
Dernière modification par Audric Goodwin le 14 févr. 2022, 17:57, modifié 2 fois.

AGoodwin. - #78905a

11 déc. 2021, 18:35
Les affamantes lumières du zénith
Observant les nuages et leurs formes, je ne remarquais pas immédiatement la silhouette qui se dessinait dans mon champs de vision. J'étais trop absorbée dans mes pensées pour entendre ses pas et sentir sa présence qui s'approchait de la mienne. C'est finalement lorsque mon ami fut à peine à quelque mètres de moi que je pris conscience de sa présence. Un sourire s'élargit sur mon visage, heureuse de retrouver le serpentard après plusieurs semaines d'éloignement. *Ça fait du bien de revoir ses amis*

Je me décalais donc légèrement afin de laisser de la place à Audric pour s'installer à mes côtés et observait avec envie le panier qu'il portait à la main. *C'est que j'ai faim moi !*

-Salut ! tu vas bien depuis la dernière fois ?

Comme à mon habitude, j'étais particulièrement douée pour trouver les questions les plus pertinentes. Mais malgré tout, je ne perdis pas mon sourire. Ça allait être un bel après-midi, j'en étais certaine. Et lorsque mon ami passa le panier sous mon nez, j'en fus convaincu. Comme ne pas s'amuser lorsqu'on avait pareil festin pour nous seul ? Laissant mon petit côté poufsouffle sortir, je m'emparai d'une tranche de sandwich ainsi que d'une petite carotte avant de me tourner vers audric.

-Bon aller dis-moi, t'as fait quoi de tes vacances pour pas avoir eu le temps de m'écrire, lui demandais-je avec un petit sourire moqueur. Je n'étais pas vraiment mieux, ce n'est pas comme si j'avais vraiment cherché à le rejoindre durant les vacances, mais j'avais des choses à régler de mon côté également. Et puis c'était l'excuse parfaite pour passer du temps ensemble, nous avions des choses à rattraper sur la vie de chacun.

Je suis en présence fantôme qui écrit des RP de temps à autre
• Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA ! •

13 déc. 2021, 16:39
Les affamantes lumières du zénith
@Élina Clarke


Une légère brise effleura les joues d'Audric, qui semit à penser que les temps froids d'Hiver n'allaient pas tarder à pointer le bout de leur nez. Observant la jeune Serdaigle de la tête aux pieds, il essaya de déceler en elle le moindre changement physique. Mais pas de doute, c'était bien elle, là. Elle sortit l'adolescent de ses rêveries, qui esquissa un sourire en relevant le menton. Il appréciait chez elle le fait qu'elle se soucie de lui.

« Plutôt bien, merci. Les cours reprennent doucement, j'espère que Lynch va pas me surcharger de devoirs cette année. La métamorphose c'est vraiment trop complexe ! »

Adoptant une moue pincée, il songea au parchemin qui l'attendait en bas, dans son dortoir. S'il ne voulait pas être submergé sous les autres parchemins, il devrait sans doute s'y mettre dès cette après-midi. Élina se servit dans le panier rapporté des cuisines, et Audric fit de même, prenant place sur la nappe alors étalée sur l'herbe. Déposant le panier devant eux, Audric prit place devant les assiettes gentillement rapportées par son amie, observant le château se dressant devant eux. Mais Élina le sortit de nouveau de ses pensées en le taquinant à propos de ces vacances sans signes de vie. Croquant à pleine dent dans un sandwich, c'est la bouche pleine que le Serpentard articula sa réponse.

« Bas d'hiboux à la maiBon. Bai Bassé tout l'éBé chez Bon... pardon finit-il par articuler après avoir avalé sa bouchée. Ma mère aurait sûrement fais une attaque en voyant ça. Elle est pas tout à fait habituée. »

Si Nancy Eldman était une femme qui respectait désormais la condition magique de son fils, il fallait dire que tout ce qui touchait de près ou de loin au monde des sorciers la mettait souvent mal à l'aise, incapable de rationaliser tout à fait la chose. Si Audric comprenait le temps qu'elle prenait à cette compréhension, il faisait donc en sorte de ne pas la bousculer.

« J'me suis trop ennuyé, j'espère que toi non. En plus, il paraît qu'ils ont organisé la coupe du monde Dragonnerie dans un désert très loin d'ici. Tu y as assisté ? »
Dernière modification par Audric Goodwin le 16 févr. 2022, 22:39, modifié 2 fois.

AGoodwin. - #78905a

17 janv. 2022, 15:43
Les affamantes lumières du zénith
J'écoutais avec attention la réponse de mon ami à ma question et ria légèrement lorsqu'il mentionna le cours de Miss Taylor, je n'avais assisté qu'à une initiation des runes l'année dernière, mais elle avait eu tout l'effet contraire de son but. Pas que la matière m'avait dégouté, mais j'étais loin de l'apprécier. Et qu'il n'y en aille pas dans ma filière ne me faisait ni chaud ni froid.

Alors tout en prenant une croquée de ma carotte, j'écoutais, ou du moins, j'essayais de décrypter ce qu'Audric me racontait. Parler et manger, ce n'était jamais un bon mélange. Et mon ami eu tôt fait de s'en rendre compte. Il reprit plus ou moins ses explications et je finis par comprendre. Sa mère, surement moldue, n'était pas encore habitué à la nature sorcier de son fils et les hiboux, c'étaient encore trop. Je comprenais, même si moi et mon père étions sorcier, mon frère et ma sœur avait encore quelques surprises en voyant débarquer les volatiles pour livrer les messages.

En parlant de la coupe de dragonnerie, je ne pu réprimer une petite moue déçu. J'avais mainte fois essayé de convaincre mon père de s'y rendre avec moi, mais il n'avait pas voulu laisser Liam et Kyara seul à la maison. C'était compréhensible, mais l'évènement ne se passait quoi, une fois tout les 50 ans. Un plan pour qu'à la prochaine coupe, j'aille des cheveux blancs.

-C'était, mouvementé disons. J'ai pas pu y aller non plus, j'étais trop déçu, mais mon père voulait pas laisser mon frère et ma sœur seul donc...

Mordant une fois de plus dans mon sandwich, je me félicita de mon idée de pic-nique, c'était vachement sympa !

Je suis en présence fantôme qui écrit des RP de temps à autre
• Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA ! •

14 févr. 2022, 17:20
Les affamantes lumières du zénith
@Élina Clarke désolé pour l'attente :sweatingbullets:


Un sourire s'étala sur le visage d'Audric qui avait tant manqué d'interactions durant ses vacances. Que c'était bon d'enfin parler avec d'autres personnes que sa famille, un chat, et les fourmis attirées par les biscuits. Dans sa chambre, il savait désormais combien de petites étoiles se trouvaient sur son vieux papier peint, quelle planche exactement était plus abîmée que sa voisine, entre autres. S'il avait hésité à renommer les touffes de poussières pour un peu de compagnie, il s'était plutôt amusé à déplacer les meubles plusieurs fois. Non, il n'avait pas rien eu à faire, évidemment. Poudlard s'était bien assuré de le charger de devoirs, comme chaque vacances. Mais, Audric avait plus traîné dans son lit que lire ses manuels. Certes, il avait rencontré un nouvel animal qu'il avait réussi à adopter, mais savoir tout le monde réunit à observer des dragons, c'est peut-être ça qui l'avait rongé.

En tout cas, Élina semblait partager le déception du jeune Serpentard, tirant une grimace qui en disait long. S'il avait eu su, il l'aurait invité à Fringford. Après tout, les amis se visitent les uns les autres ? Ou alors, ils auraient pu monter un plan, ensemble, et se rendre à cette coupe du monde. La prochaine ne serait pas avant longtemps... Peut-être que d'ici là, Audric serait devenu aussi vieux que Nicolas Flamel en son temps.

« Tu sais qui a gagné ? J'ai pas encore pu me procurer la Gazette. »

Bien sûr, il aurait pu demander à ses camarades de dortoirs, ou tout autre Serpentard, mais l'idée d'avouer à un groupe n'avoir pas suivi les événements lui était insupportable. Il était étrange d'observer son changement de comportement entre ses vrais amis et ses camarades de Poudlard.

« Avant Décembre, t'auras qu'à me donner ton adresse... je veux dire, si ça te va. Je pourrais peut-être convaincre ma mère que les chouettes ne sont pas dangereuses, d'ici là. »

AGoodwin. - #78905a