Inscription
Connexion

18 janv. 2022, 19:28
Citrouille comme une orange
Grande Salle, Table des Serdaigle
1er septembre 2046

@Lilie Golden, @Aaron Smith


La toute nouvelle Serdaigle sauta du tabouret, traversa la Grande Salle le plus vite possible et s'assit à une place libre, aux côtés de ses camarades bleus. Elle adressa un rapide sourire à ses voisins les plus proches, accompagné d'un "Bonjour" inaudible, et observa le reste de la cérémonie en essayant d'oublier son stress, sans grand succès. Elle avait une conscience aigüe du bois froid sous ses cuisses, de ses mains moites, de sa robe entortillée autour de ses jambes. Mais plus les élèves se succédaient, plus son malaise disparaissait. Elle s'amusa à analyser la démarche de ceux qui passaient devant elle. Certains arrivaient à petits pas, semblant redouter d'approcher l'étrange couvre-chef parlant, puis ressortaient d'en-dessous du Choixpeau avec le pas conquérant de celui qui a obtenu ce qu'il voulait. D'autres semblaient afficher une légère indifférence, tant à l'aller qu'au retour. D'autres encore jetaient des coups d'œil dans toute la salle pendant leur traversée, s'intéressant à tout sauf ce qui se trouvait sous leur nez. Emportée par le flot, la fillette applaudissait à tout rompre avec les autres lorsqu'une nouvelle recrue venait grossir les rangs de sa Maison.
Elizabeth remarqua à peine lorsque la litanie s'interrompit, occupée à scruter les bougies suspendues dans les airs, qu'elle craignait de recevoir sur le coin du nez d'un moment à l'autre ; lorsque des victuailles apparurent sans crier gare sur la table, elle sursauta si fort qu'elle donna un coup de genou dans la table, faisant tinter les couverts des convives. Rouge de honte, elle s'immobilisa sagement, n'osant même pas tendre le bras vers l'un des plats qui dégageait un fumet appétissant juste sous son nez. Pour tromper sa faim, elle se saisit de son verre, dans lequel un liquide d'un orange vif était apparu comme par magie (c'en est, de la magie, bécasse).

Du jus d'orange ? Mais ça se boit le matin, normalement, pas le soir ! Ils sont bizarres, les sorciers...

Mais lorsqu'elle trempa les lèvres dans le breuvage, elle s'aperçut que ce n'était pas du tout du jus d'orange. Ce n'était pas sucré, et ça avait une saveur douce d'automne, un peu comme...

…de la citrouille. Saperlipopette, mais c'est encore plus bizarre !

En reprenant une deuxième gorgée, elle décida que c'était plutôt bon, à la réflexion. Mais quand même, elle préférait de l'eau, pour se désaltérer. Avec une moue dubitative, elle reposa son verre.

Désolée de vous avoir fait attendre :sweatingbullets:

Couleur dialogues : #018e6b
1ère année RP
Membre officiel du fan-club de Lest

25 janv. 2022, 13:34
Citrouille comme une orange
Plus tôt dans la journée, le Poudlard Express nous avait déposé aux abords du château, c’était enfin le moment tant attendu : la répartition des nouveaux arrivants dans nos maisons respectives.

Plusieurs élèves étaient déjà montés sur l’estrade afin que le Choixpeau leur indique quel sort leur était réservé pour les années à venir. Quand tout à coup, j’entendis mon nom résonner dans toute la pièce... c’était mon tour. J’avais attendu moment pendant des mois, alors que traversait l’allée jusqu’à la chaise symbolique, je repensais aux quatre maisons de Poudlard en pesant le pour et le contre pour chacune d’elle.

A titre personnel, une maison me donnait vraiment envie par rapport aux autres : Serdaigle, la maison des érudits, symbole de curiosité, modèle de sagesse et kiosque d’apprentissage. Tout cela me correspondait parfaitement, et je sentais que j’étais fait pour intégrer ses rangs.

Je m’assieds donc sur la chaise et la directrice me déposa le Choixpeau sur la tête, à peine quelques secondes d’hésitation ont suffit pour qu’il crie « Serdaigle », j’étais soulagé. Je me suis donc levé, le sourire aux lèvres et j’ai commencé à marcher en direction de la table de ma nouvelle maison... ma nouvelle famille.

Il y avait au beau milieu de la table une place libre, alors que j’étais en train de m’asseoir, la fille en face de moi fit une tête étrange alors qu’elle buvait son jus de couleur orange. Je lui dit alors en rigolant, :
- Pourquoi tu fais une tête comme ça, ton jus n’est pas bon ?

Avant qu’elle eut le temps de répondre, j’enchaînais :
- J’ai oublié la politesse excuse-moi... reprenons... enchanté, moi c’est Aaron.

♥ Alice ♥
Fear doesn't stop death, it stops life.
#31676e

23 avr. 2022, 18:59
Citrouille comme une orange
Elizabeth observait le comportement de ses camarades, essayant d'en déduire une attitude à adopter, quand un garçon assis en face d'elle l'interpella.

- Ah... Si si, il est bon, répondit-elle en rougissant légèrement, j'étais surprise, c'est tout.

Elle l'observa rapidement. Les bougies creusaient des ombres grimaçantes sur son visage et accentuaient son sourire. Elle se demanda s'il était du genre à se lier d'amitié facilement.

- Tu y as goûté ? lâcha-t-elle à brûle-pourpoint.

La jeune née-moldue ne voulait pas laisser paraître qu'elle ignorait tout des mœurs sorcières et attendait de voir la réaction de son vis-à-vis.

- Je suis Elizabeth, enchantée également, répondit-elle avec un sourire à la salutation d'Aaron.

L'odeur frémissante des plats disposés sur la table chatouillait ses narines, et son estomac gronda d'envie. Espérant que personne ne l'avait relevé, elle décida d'obéir à l'injonction de son organisme et tendit la main vers un récipient non loin, qui semblait contenir des tourtes. Après s'être servie, elle saisit sa fourchette et happa une bouchée. Ses dents s'enfoncèrent dans la garniture chaude. Elle mastiqua pendant quelques secondes, appréciant la saveur réconfortante et la texture lisse, avant de déglutir.

- Alors, lança-t-elle, tu es content d'être à Serdaigle ?

La jeune fille cherchait un sujet de conversation pour briser le silence gênant, et la marée de cravates bleues dans son entourage l'avait poussée à poser la question. Après coup, elle espérait que ce n'était pas un sujet épineux. Et s'il avait voulu être réparti différemment ? Si la décision le laissait amer et frustré ?

Couleur dialogues : #018e6b
1ère année RP
Membre officiel du fan-club de Lest

19 mai 2022, 22:13
Citrouille comme une orange
Je me demandais bien ce que son verre pouvait contenir, ce monde m'ouvrant ses portes étant relativement nouveau pour moi, je n'y connaissais pas grand chose et la première idée qui me traversa l'esprit était que cela contienne de la bièraubeurre, cependant, étant donné son jeune âge, c'était clairement impossible. Elle me demandait alors si j'avais déjà goutté, ne sachant pas trop ce que cela contenait difficile d'y répondre, alors je saisis le verre devant mon assiette, qui, à vu d'œil contenait le même liquide, je posais mes lèvres sur le rebord et je pris une petite gorgée, suffisamment pour que mon palais et ma langue puisse bien en sentir les saveurs et subtilité. Malheureusement, le goût ne me plaisait pas trop, et je ne pus m'empêcher de grimacer face à cette sensation, suite à quoi je répondis en ricanant :
- Jusqu'alors, je n'avais jamais goûté, mais... je dois admettre que j'aurais préféré ne jamais goûter !

Je la voyais regarder les innombrables pas qui jonchaient la table, j'essayais de suivre son regard pour comprendre ce qui lui tapait dans l'œil à ce point jusqu'à ce qu'elle se risque à goûter l'un d'entre eux, après la décevante découverte que fus le jus précédemment ingurgité, j'hésitais à me risquer à goûter d'autre chose, alors je me contentais de croiser les mains sur la table en poursuivant la discussion avec ma camarade Serdaigle, Elizabeth. Je lui expliquais brièvement que j'étais ravi d'avoir rejoins Serdaigle car cette maison me correspondait parfaitement selon moi, et surtout selon ce qu'en disaient ma mère et ma cousine Alice. Naturellement, je lui retournais la question, et en attendant sa réponse, pris d'un élan de courage je saisis une sorte de soupe intrigante dans laquelle semblaient sautiller des petits pois, je remplis ma cuillère de cette mixture et enfourna le tout dans ma bouche.

♥ Alice ♥
Fear doesn't stop death, it stops life.
#31676e

24 mai 2022, 12:01
Citrouille comme une orange
Elizabeth observa Aaron se saisir de son verre et en lamper une gorgée. Suspendue aux expressions de son visage, elle en avait cessé de mâcher. L'attente ne la déçu pas. Le breuvage n'était visiblement pas du goût du jeune garçon, et son visage afficha une grimace si comique qu'elle ne put s'empêcher de glousser. Plaquant une main sur ses lèvres pour empêcher sa nourriture d'en sortir, elle se débattit pendant quelques secondes entre la nécessité d'avaler et l'envie de rire, toutes deux incompatibles. Finalement, la bouchée glissa sans dommage dans son œsophage et elle put respirer plus aisément.

- Ouh là, commenta-t-elle avec amusement. C'était si mauvais que ça ? Moi, j'aime bien, même si je ne boirais certainement pas ça tous les jours.

Elle écouta Aaron faire l'éloge de la maison bleue, et la mention de sa cousine ne tomba pas dans l'oreille d'une sourde.

- Donc tu connais quelqu'un qui est déjà à Poudlard ? Ça doit être pratique, tu peux lui poser plein de questions ! Je ne connais personne, à part une deuxième année que j'ai rencontrée aujourd'hui dans le train, alors je suis un peu stressée.

Elle vit qu'Aaron hésitait à manger quelque chose. Le jus de citrouille semblait l'avoir quelque peu échaudé. Peut-être était-il un peu difficile ? Elizabeth l'aurait sûrement été, si sa curiosité dévorante n'avait pas pris le pas sur tout le reste.
Elle contempla la tourte dans son assiette. Elle était vraiment délicieuse. Elle aurait aimé goûter autre chose, mais après avoir fini ça, elle n'aurait certainement plus faim pour se resservir.

Couleur dialogues : #018e6b
1ère année RP
Membre officiel du fan-club de Lest

19 juin 2022, 18:21
Citrouille comme une orange
Alors que j'étais en train de "savourer" cette boisson au délicieux goût de... verre de terre et de gazon tondu selon moi. Elle essayait tant bien que mal de se retenir de rire, mais je me doutais bien que ce n'était pas un rire moqueur, simplement une réaction normale face à mon visage grimaçant de dégout.

Tout en écoutant ce qu'Elizabeth avait à me dire, je balayais du regard la Grande Salle, regardant les nombreux élèves de première années qui, comme nous, semblaient émerveillés, ravis et reconnaissants d'avoir leur place ici. Mais nous avions tous un point commun, sans compter notre stress de ne connaitre personne, dans un environnement tout nouveau, nous avions soif d'apprendre, de découvrir ce que le château avait à nous apprendre.

Une fois que Elizabeth eu fini sa phrase, je m'empressais de lui répondre en essayant tant bien que mal de reprenant un visage plus calme et accueillant :
- Je ne l'ai pas encore vu depuis que je suis arrivé au château, mais elle m'a envoyé des lettres pour me dire qu'elle serait là ! Je pense pouvoir aller à sa rencontre dans les jours qui suivent ! Moi aussi j'ai pu rencontrer une fille, Camille dans le train, elle a pu rejoindre la maison Serdaigle comme elle le voulait, disais-je en la pointant du doigt plus loin. Et toi, tu as rencontré qui ?

Je regardais un peu aux alentours à la recherche d'Alice, sachant qu'elle se trouvait certainement à la table des Gryffondors, mais il y avait tellement de monde que je n'arrivais pas à la distinguer, malgré quelques chevelures qui semblait correspondre à ce qu'elle avait généralement, aucun moyen d'être sûr qu'il s'agissait bien d'elle.

♥ Alice ♥
Fear doesn't stop death, it stops life.
#31676e