Inscription
Connexion

15 avr. 2022, 17:57
 Musicothérapie  Valse d'émotions


Valse d'émotions


InRP

Mr Graham et Miss Miller, dans un objectif thérapeutique, on décidé de proposer aux élèves qui le souhaitent une séance de musicothérapie, sous forme de deux heures de découvertes, axées sur la pratique, l'écoute et l'expression de sentiments en lien avec la musique.
Cela s'adresse aux élèves et au personnel éducatif volontaires, disponibles le dimanche 7 avril de 14h à 16h.




horsRP

Cette séance prendra la forme d'un RP réservé à 10 participants. Ceux-ci doivent poster ci-dessous, donnant votre année RP et la raison de votre présence à cette séance. Merci de fournir le lien d'au moins un RP expliquant la situation de votre personnage. Dans le cas d'une validation par l'équipe des MJs, il vous en sera aussi demandé le lien.
Lors du RP, des deadlines seront imposées toutes les semaines, qu'il vous sera demande de respecter. Autrement, le format sera celui d'un RP simple, d'au moins 220 mots par posts.

InRP: Chef de choeur de Poudlard
HorsRP: Modérateur
On sentait sous son regard calme et franc une nature si vibrante, si enthousiaste, domptée par une volonté froide et maîtresse d'elle-même.

#Ekipfamily

26 mai 2022, 21:13
 Musicothérapie  Valse d'émotions
Il y a quelques temps j'étais allée voir Max pour lui proposer d'unir nos deux domaines, à savoir la musique et la psychothérapie, affin de tenter une expérience en musicothérapie. J'avais eu cette idée depuis quelque temps déjà mais n'ayant aucune connaissance musicale je me voyais mal la proposer.

*****
Dimanche 7 Avril 2047, un peu avant 14h,


Après avoir toqué 3 fois à la porte de la salle de répétition j'étais entrée sans vraiment attendre la permission de mon collègue.
"Salut Max ! Prêt pour la séance ? En tout cas je suis vraiment heureuse de pouvoir faire ce projet, j'espère que nos participants seront aussi enthousiastes."

J'avais pris mes notes sur le sujet ainsi que des parchemins vierges pour pouvoir faire une sorte de compte rendu de l'expérience. Dis comme ça cela ressemblait à une sorte d'expérience scientifique, c'était d'ailleurs un peu le cas, mais le but était aussi d'arriver à trouver quelque chose qui allait les aider. En attendant que les participants arrivent je me remémorais les différentes phases qui allaient suivre : 1ère phase - laisser libre court à ses émotions par le biais des instruments et 2ème phase - écoute de musiques/sons et décrire ce que ça nous provoque. J'avais laissé Max s'occuper de la partie musicale comme les instruments mis à leur disposition par exemple.

Une fois qu'ils étaient tous là je pris la parole en premier.
"Bonjour à tous. Tout d'abord merci d'être venu expérimenter la Musicothérapie avec nous. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Angie Miller, Psychomage à Poudlard. Nous allons commencer par la première phase : l'écoute active. Vous devrez choisir un des instruments proposé par notre cher Chef de Chœur ici présent et exprimer vos émotions par le biais de cet instrument. Laissez vous aller ! Exprimez tout ce que vous ressentez, colère, joie, peur ou encore anxiété."
@Max Graham, @Coelestin Noestlinger, @Melissandre Hyde, @Ellana Collins & @Argentella Wighters
Réponses attendues avant le 03/06 23h59

#EkipFamily

28 mai 2022, 08:27
 Musicothérapie  Valse d'émotions
Depuis son entrée à Poudlard, Mélissandre avait rencontrée une multitudes d'émotions nouvelles. Sa première année avait été très éprouvante. La séparation avec sa famille, ce nouveau rythme de vie très cadencé, l'ouverture de l'urne et tout ce que cela impliquait et même la rencontre de certains garçons. Mélissandre avait passée sa première année sans dessus, dessous. A présent la jeune serdaigle était en deuxième année, l'urne n'était plus là mais, pour le reste ... rien n'avait vraiment changé. Sa famille lui manquait toujours autant, c'était difficile par moment pour elle. L'emploi du temps était encore un peu plus soutenue cette année là et n'allait sûrement pas s'allégé avec le temps, occasionnant un peu de stress à la tête brune. Et comme ci ce stress n'était pas suffisant, elle était de plus en plus exigeante, avec elle-même. Ne s'autorisant que peu de pause dans son travail, elle avait des objectifs précis et ne lâchait rien. Enfin presque, il arrivait parfois qu'elle se déconcentre à cause de certains garçons, un problème futile certes mais, bien présent.

Mélissandre avait eût vent d'un cours de musicotherapie, elle voyait la une belle occasion d'exprimer ses émotions et peut-être de les canaliser. Elle s'exprimait parfois à travers ses toiles mais, il est vrai qu'elle n'avait pas prit le temps de sortir ses pinceaux depuis longtemps. Il était temps pour elle de faire une pause.

Elle s'était donc inscrite plusieurs jours avant la rencontre avec Madame Miller et Monsieur Graham.

Elle entrait timidement dans cette grande salle, saluant les deux adultes.

- Bonjour ,

Visiblement Mélissandre était la première élève sur place. Les autres ne tarderont pas à lui emboîter le pas et la femme psychomage, Angie, prit la parole. Elle parlait de la première étape de cette médiation, l'écoute active

Mélissandre curieuse observait les différent instruments de loin. Elle se tournait ensuite vers Monsieur Graham, attendant peut-être plus d'informations sur les divers instruments mis à disposition.

Retour de l'elfe ronchon !

28 mai 2022, 15:36
 Musicothérapie  Valse d'émotions
A vrai dire, j'ignore quelle partie du mot musicothérapie a résonné en moi de façon à ce que j'estime ma venue en ces lieux comme une bonne idée, mais le fait est que je suis là -à l'heure comme toujours, la ponctualité étant pour moi essentielle. Dans le mot thérapie, il y a quelque chose qui me fait peur : c'est comme admettre qu'il y a un je-ne-sais-quoi qui ne va pas avec soi et qui demande si l'on en laisse l'occasion à être réparé, et j'aime à penser que je vais parfaitement bien, le déni étant la plus confortable façon d'aborder le monde avec sérénité.

Après être entré dans la salle de répétition -lieu qui m'est inhabituel malgré mon attrait pour la musique, je salue les personnes sur place et cherche à me placer dans un coin de la pièce là où il sera facile d'oublier ma présence. De ce que je comprends de cette première partie d'exercice, il faut que nous choisissions tous un instrument et que nous plongions la salle dans une immense cacophonie désaccordée et sans la moindre harmonie afin d'exprimer individuellement nos émotions à travers une musique sans lien avec celle des camarades créant un chaos qui s'annonce absolument horrible pour toute oreille délicate. Ou je me trompe, peut-être. Après tout, il serait irrespectueux envers les deux organisateurs d'aborder cette session avec pessimisme, alors je me prêterai volontiers à tout exercice proposé. Surtout s'ils peuvent m'aider, d'une façon ou d'une autre.

Je glisse un regard vers les instruments dans l'attente d'avoir l'autorisation d'en saisir un, cherchant de loin à apercevoir quelque chose qui pourrait convenir au piètre musicien que je suis. J'ai une oreille aussi bonne que mes talents en musique sont médiocres : en somme, si des dissonances deviennent si agressives qu'elles me piquent les yeux, il est probable que ces sons disgracieux proviennent de mon propre instrument.
S'il y a un triangle à disposition, peut-être que cela nous sauvera.

♦ Sixième année RP - #b45f06
Appelez-moi Lest ! ♦ Désolé Lena ET Kimberly mon cœur appartient à Garrett Joyce
♦ Adora & Bow ~ Duo cuirieux ♦

8 juin 2022, 16:37
 Musicothérapie  Valse d'émotions
Max avait reçu une proposition d'Angie, il y a déjà quelques temps, à propos de sessions de musicothérapie. C'était quelque chose qu'il n'avait jamais tenté, et le chef de choeur avait du aller s'informer à ce sujet. C'était donc empli de l'excitation de la découverte qu'il commençait cette première session. Un à un, les élèves arrivèrent, s'installant dans la Salle de Répétition. Souriant à chacun d'eux, Max attendit quelques instants, avant d'entendre le début de l'intervention d'Angie. Celle-ci expliqua le principe de la musicothérapie, et surtout la première phase de celle-ci. Pour cela, il fallait que chacun des élèves prenne un instrument, et commence à jouer comme il le souhaitait. Le chef de choeur prit donc la parole, de manière à présenter les instruments disponibles.

-Vous pouvez choisir l'instrument de musique de votre choix. Il y a des guitares, toutes sortes de percussions, mais aussi des instruments à vent si vous le souhaitez. Prenez ce qu'il vous plait, c'est fait pour. Et puis, n'hésitez pas à bouger pendant que vous jouez des instruments, si ça peut vous aider à vous exprimer.

Une fois les explications faites, Max observa comment se comportaient les élèves, ce qu'ils faisaient et avec quel instrument. Ce n'était pas un exercice facile, surtout devant tant de monde. Et, autant l'analyse de leurs actions était plutôt dans le domaine d'Angie, autant les aider à bien s'exprimer rejoignait celui de Max

@Angie Miller, @Coelestin Noestlinger, @Melissandre Hyde, @Ellana Collins & @Argentella Wighters
Réponses attendues avant le 15/06 23h59

InRP: Chef de choeur de Poudlard
HorsRP: Modérateur
On sentait sous son regard calme et franc une nature si vibrante, si enthousiaste, domptée par une volonté froide et maîtresse d'elle-même.

#Ekipfamily

9 juin 2022, 14:12
 Musicothérapie  Valse d'émotions
Comme l'avait espérée la petite fille, Mr Graham offrait plus de précision sur les instruments mis à disposition. Il y avait toutes sortes d'instruments mais la serdaigle ne s'avançait pas pour autant. Toujours assise à sa place, elle préférait se tourner vers ses camarades, curieuse de savoir qui était présent.

L'un d'eux avait un visage qui lui était familier mais elle ne le connaissait pas. C'était un Serdaigle, elle l'avait déjà croisé en salle commune, dans le petit salon. Elle n'avait aucun souvenir précis mais elle l'avait déjà vue, c'était une certitude.

Pour ce qui est des deux filles Poufsouffle, Mélissandre les connait très bien. Déjà, elle est Argentella on plusieurs cours ensemble et pour ce qui est de Ellana, elle a passé une journée d'anniversaire avec elle. Une curieuse situation qui avait poussé les deux sorcières à être amie.

Pendant un bref instant, elle se demandait ce qui avait poussé ces élèves à s'inscrire a l'atelier. Est-ce qu'ils étaient curieux, où avaient-ils un mal être intérieur à exprimer. Un petit air triste s'installait sur son visage une fraction de seconde. Elle se décidait enfin à rejoindre ses camarades autour des instruments.

Elle n'avait pas envie de guitare, ni même de percussion, préférant la douceur du vent ! Elle observait curieuse les diverses propositions. Jusqu'à tomber sur un instrument original. Elle ne savait pas vraiment ce que c'était, mais le principe avait l'air plutôt simple. Souffler dans les tubes, qui n'avaient pas la même taille. Tous étaient reliés entres eux par un fil. Elle se saisit de l instrument et retournait à sa place.

Mélissandre a prit une flute de Pan.

Retour de l'elfe ronchon !

10 juin 2022, 15:50
 Musicothérapie  Valse d'émotions
Une fois le feu vert donné, je cherche un instrument pouvant me convenir : sauf que je ne sais jouer d'aucun d'entre eux et j'ai infiniment peur de me casser moi-même les oreilles. Je trouve finalement un petit triangle, instrument initial auquel j'avais pensé et retourne m'asseoir à même le sol dans un coin de la pièce avec ma trouvaille. L'instrument est fourni avec une sorte de petite tige métallique et de ce que j'en sais, le triangle se joue en frappant la tige métallique sur les rebords de celui-ci.

Maintenant que j'y pense, c'est une percussion : ça risque vraiment de produire des sons désagréables. Peut-être plus qu'un instrument à vent ou à cordes. Je suis bête. Tant pis, hors de question que je me lève à nouveau -je déteste attirer l'attention sur moi, et ça m'angoisse.

Heureusement, il y a très peu de monde, mes oreilles devraient être assez épargnées. Je suis tout de même étonné par le peu d'inscrits, le concept est intéressant et avec tout ce qu'il se passe à Poudlard et ailleurs, j'aurais pensé les élèves désireux de se défouler par la musique plus nombreux. Mais tant mieux pour moi et mes oreilles fragiles.

Tout doucement, je fais résonner mon triangle -sans trop insister pour ne pas créer un son trop fort. J'aurais peut-être du emmener mon cache-oreilles... Après avoir à peu près saisi le fonctionnement de la chose, je continue de taper tout doucement dessus pour créer toujours le même son -sans changement de fréquence ni de rythme pour ne pas me perturber ou prendre le risque de créer un son désagréable.
Jusqu'ici, l'exercice ne m'aide pas beaucoup : j'ai tellement peur de faire n'importe quoi avec mon triangle que l'angoisse monte tout doucement, au même rythme que ma musique qui se veut lente et posée.

♦ Sixième année RP - #b45f06
Appelez-moi Lest ! ♦ Désolé Lena ET Kimberly mon cœur appartient à Garrett Joyce
♦ Adora & Bow ~ Duo cuirieux ♦

15 juin 2022, 12:01
 Musicothérapie  Valse d'émotions
•◉•

L'esprit brouillé par l'orage, Ellana montait les marches quatre à quatre pour se rendre au quatrième étage du château. La jeune sorcière devait se rendre à la salle de répétition en compagnie de la psychomage et de Max Graham, le chef de chœur. Si Ellana connaissait bien ce dernier – et l'appréciait beaucoup, d'ailleurs – elle n'avait encore jamais vue la dénommée Angie Miller. Les deux sorciers avaient uni leurs talents afin de construire un projet de "musicothérapie", qui consistait à laisser exprimer ses émotions par le biais de l'expérimentation musicale afin de se sentir mieux dans sa tête.

De prime abord, Ellana s'était révélée sceptique. Elle savait pourtant le plaisir que l'on pouvait ressentir à jouer d'un instrument... Mais cette sensation, elle l'avait oubliée. Cela faisait maintenant de longs mois qu'Ellana n'avait pas touché son violon pour jouer et, la seule fois où elle avait réessayé au cours de l'année, la jeune fille avait été proie à une crise d'angoisse...
Mais finalement, Arthur lui avait dit que ce serait certainement une bonne idée d'y participer pour évacuer toutes ses pensées les plus sombres et, peut-être, se réconcilier avec son violon.

Ainsi, en arrivant devant la salle, Ellana poussa la lourde porte en bois et pénétra dans la pièce. Il faisait bon mais la honte faisait transpirer ses mains : une fois de plus, la Poufsouffle était en retard. Cela l'amena d'ailleurs à se demander si la musicothérapie pouvait régler ces "petits problèmes de gestion du temps" lorsqu'elle jeta un bref coup d'œil à sa montre à gousset.

Bonjour. Je vous prie d'excuser mon retard... dit poliment Ellana en essayant de gommer son accent irlandais afin de paraître plus formelle.

L'Irlandaise cherchait le regard du chef de chœur, car croiser ses yeux bruns la rassureraient. Elle sourit comme à son habitude, bien que ses doigts étaient tellement crispés qu'ils ne pouvaient se détacher de ses vêtements.
Cependant, elle imita ses camarades qui empruntaient des instruments et se dirigea vers ceux qui restaient à disposition. Au centre de la pièce trônait un grand piano à queue noir. Impressionnée et comme hypnotisée, Ellana fut portée jusqu'à lui. Elle le contempla quelques instants de ses yeux ébahis et posa ses mains sur le clavier, enfonça ses doigts sur des touches blanches aléatoires puis sur les touches noires, par simple curiosité. Elle avait vu faire son père et sa sœur tant de fois mais ne savait pas jouer. Non, elle ne savait pas. Alors peut-être valait-il mieux laisser ce sublime instrument entre les mains d'un connaisseur ?

Ellana chercha alors des yeux un violon et le prit dans ses bras, après s'être assurée que personne d'autre ne voulait l'utiliser. La jeune fille se saisit de l'archet mais n'osa jouer, malgré les indications données par le chef de chœur. La Poufsouffle ne se sentait pas à sa place, malgré les visages familiers qui l'entouraient. Mais Ellana se contenta d'esquisser un sourire, comme elle savait si bien le faire.
•◉•



Je suis vraiment désolée pour ce retard... :wry:

Ellana Collins - Poufsouffle - 3e année RP (2046-2047) - Fiche PR - #Bf9000 #427f85
"Plus on essaie de rentrer dans le moule, plus on ressemble à une tarte."

27 juin 2022, 11:29
 Musicothérapie  Valse d'émotions
Max expliqua aux deux élèves présent ce qu'ils pouvaient faire avec les instrument et leur indiqua d'ailleurs quels instruments il y avait. Alors que les deux élèves commençaient à choisir leur instrument, une jeune fille arriva en s'excusant de son retard.

La première jeune fille s'empara d'une flute de pan mais n'osa pas en jouer pour le moment. C'est un choix intéressant, un instrument à vent où l'on souffle dedans. On pourrait y voir peut-être un besoin de souffler, de lâcher prise pour évacuer du stress par exemple. Je trouve que les notes de cet instrument nous renvoient à quelque chose de serein en nous. Il me fait par exemple penser à mon voyage au Pérou, je revois la forêt Amazonienne et je suis immédiatement détendue.

Le jeune homme, lui, se dirigea vers un triangle. Instrument plus classique comparé à la flute de pan, que je connais pourtant moins. Contrairement à sa camarade il essayait d'utiliser son instrument, le faisant résonner bien que le son n'était pas très fort. En écoutant bien j'ai pu m'apercevoir que la noté joué était toujours identique à la précédente. Besoin de routine peut-être ou peur du changement ? J'essayais d'analyser ce que je ressentais en écoutant le son pour tenter de comprendre pourquoi il avait choisi cet instrument et répétait toujours le même son. Cela a quelque chose de rassurant bien sûre, mais j'essayais de voir au delà de ça. Il ne semblait pas très à l'aise. Les vibrations de l'instrument ne semblaient pas parvenir à calmer son anxiété.

La deuxième jeune fille choisit un instrument bien connu, le violon. Elle s'empara de l'archer mais n'en joua pas pour le moment. Bien qu'elle souriait je la sentais mal à l'aise, peut-être à cause de son retard ou d'autre chose. Frotter les cordes du violon que l'on serre contre-soi... peut-être y aurait-il un lien avec un besoin de contact ? Ou est-ce juste son attrait pour le son de l'instrument qui l'aurait poussé à le choisir ? En tout cas c'est un très bon instrument pour exprimer les émotions, comme si il décuplait et partageait les émotions ressentis par le musicien.

Il vaut mieux que se soit Max qui les aide sur le plan "jouer d'un instrument", je me suis donc approché de Coelestin pour voir si j'arrivais débloquer quelque chose.

"N'hésite pas à prendre possession de ton instrument, personne n'est là pour te juger alors je veux que tu essaye de te laisser aller, de libérer ce que tu ressens en toi. Si tu penses que c'est l'instrument qui te bloque tu peux toujours changer si tu le souhaite. Si ça peut t'aider imagine que tu es seul, que l'objet que tu tiens dans tes mains et ton seul moyen d'expression."

@Max Graham, @Coelestin Noestlinger, @Melissandre Hyde, @Ellana Collins & @Argentella Wighters
Réponses attendues avant le 04/07 23h59


Navrée pour le retard...

#EkipFamily

28 juin 2022, 18:19
 Musicothérapie  Valse d'émotions
Ding. Ding. Ding. Finalement, je commence à m'y faire, à ce son. Pas suffisamment pour me risquer à en produire d'autres qui pourraient m'être agressifs, mais il ne sonne plus aussi désagréable qu'au début. Mieux, je le calle au rythme de mon cœur, ce qui m'angoisse parce que j'ai peur de rater un battement et de dramatiquement mourir fictivement à cause du triangle -donc le rythme s'accélère légèrement en conséquence, mais ça a un côté satisfaisant même si je suis tendu comme un tuteur de tomates.

Ding. Ding. Ding. J'ai de la compagnie : c'est la psychomage qui vient apporter ses précieux conseils. Libérer ce que je ressens en moi, c'est à peu près tout l'inverse de ce qu'on m'a toujours dit. Dans ma famille, il n'est pas très bien vu de laisser libre court à ses émotions : la bienséance l'interdit, et oblige à une certaine réserve. Non, je ne pense pas que je puisse me relâcher ainsi, surtout dans un lieu rempli d'inconnus et avec un instrument que je peine à utiliser dans les mains. Et hors de question que je brise la douce harmonie que je tente de mettre en place avec mon triangle : je n'irai pas chercher un autre instrument.

Ding. Ding. Ding. J'ouvre la bouche pour répondre, mais la ferme aussitôt. Je ne suis pas certain de pouvoir maintenir ma concentration si je parle -et si je ratais un son de triangle ? Un battement ? Si j'en ratais plusieurs ? Ne risqué-je pas de mourir dramatiquement au milieu de cette salle, alors que l'infirmier n'est même pas présent pour me réanimer ?

Ressens-je au moins quelque chose à exprimer ? Ou est-ce que j'ai juste envie de continuer mon devoir de Métamorphose sur les sortilèges de transfert et remplir le troisième parchemin qui m'attend pour m'assurer un Optimal pour ce devoir que je dois rendre dans trois semaines ? Je dois me presser, oui. Travailler, toujours travailler. Prendre du temps pour moi, ce n'est pas être productif. Et je dois donner le meilleur de moi-même.
« Madame, je ne ressens qu'une nuée infinie d'angoisse qui serre et desserre mon cœur, et me dessert à la pensée que je n'ai pas terminé l'intégralité des devoirs que je dois faire pour être le meilleur. Je ne puis l'exprimer via un instrument -si je le faisais, je finirais assourdi avant la fin de la séance et ne serai pas dans les meilleures conditions pour travailler ensuite. »
Mince, trop honnête. Et un brin tragique mais ça, c'est la signature Lest : je suis dramatique, c'est ma marque de fabrique.

♦ Sixième année RP - #b45f06
Appelez-moi Lest ! ♦ Désolé Lena ET Kimberly mon cœur appartient à Garrett Joyce
♦ Adora & Bow ~ Duo cuirieux ♦