Inscription
Connexion

10 juin 2022, 14:44
Dandelions
mercredi 10 avril 2047, après le déjeuner
@Élina Clarke


Le soleil était haut dans le ciel, et chassait tous les nuages, donnant un aspect estival à cette journée d'avril. La lumière claire de l'astre illuminait le ciel, et l'azur formait son dôme céleste, sans que rien ne vienne le troubler. Néanmoins, si la météo semblait clémente à première vue, il ne faisait pas très chaud, et le vent soufflait, faisant voler les cheveux d'Ellana. Cette dernière était sortie dehors, laissant Lojae dormir tranquillement sur son lit, son petit corps se soulevant à chaque inspiration d'oxygène et se rabaissant à chaque expiration de dioxyde de carbone, et le mouvement se répétait doucement. La brune n'avait pas eu envie de réveiller sa chatte, alors, un livre épais, un carnet, une plume et un encrier à la main, elle était sortie de la salle commune des Aigles. Elle avait parcouru les couloirs et descendu les escaliers, et s'était engouffrée dehors, sous le soleil éclatant de cet après-midi.

Marchant telle une ombre, la fillette était silencieuse, ne souhaitant pas attirer l'attention des gens sur elle. Elle marchait, scrutant le sol à la recherche de plantes qu'elle pourrait cueillir. Elle arracha de terre deux ou trois petites pâquerettes, qu'elle s'empressa de mettre entre deux pages de son livre, cherchant à les aplatir le plus possible dans le gros volume, qui était plutôt lourd pour ses petits bras. Mais, décidée à faire sécher ses plantes pour réaliser un herbier, la brune ne voulait pas capituler devant le port du livre, même s'il commençait à lui faire mal aux bras.

Continuant ses recherches de fleurs, l'enfant ramassa des pissenlits et des violettes, en petit nombre, avant de les aplatir également entre les pages de son livre. Elle prit également quelques feuilles de trèfle, et, courageusement, avec le peu de force qu'il lui restait dans les bras, elle allait s'asseoir sous les branches d'un arbre, à l'abri du soleil sous la forêt foisonnante de feuilles. Elle posa sa plume et son encrier dans l'herbe, avant de se saisir de son carnet, pour réfléchir à comment elle présenterait son herbier.

Ellana avait eu l'idée de faire un herbier, car elle trouvait ça joli de faire sécher des plantes pour les mettre dans un carnet, et c'était quelque chose qu'elle pourrait sans doute garder longtemps, en souvenir de ces jours heureux où elle venait contempler les fleurs du parc. Elle ne savait pas trop ce qu'elle allait écrire à côté des plantes, peut-être leur nom et quelques informations sur elles, avec la date de la cueillette ? Elle devrait donc aller faire des recherches à la bibliothèque pour savoir comment s'appelait telle ou telle plante, car la jeune fille, bien qu'aimant beaucoup la botanique, ne connaissait pas sur le bout des doigts toutes les plantes poussant dans le parc.

Pour commencer cet herbier, elle avait cueilli seulement des fleurs qu'elle connaissait, car elle voulait commencer à préparer la page du carnet sur laquelle elle collerait les plantes, et qu'elle ne souhaitait pas retourner à l'intérieur pour chercher le nom des végétaux dans un des livres de la bibliothèque, la météo étant bien agréable en ce début d'après-midi. Ainsi, réfléchissant, le gros volume refermé sur les petites fleurs, elle jouait avec sa plume, songeant à ce qu'elle allait écrire. Les enfants qui s'ennuient tout le temps pouvaient lui être bien envieux de ses occupations, mais cela importait bien peu la jeune fille.

Mots en gras colorés soulignés pour La cabane de Cristal

Couleur rp : #002a57 - Fiche - Deuxième année RP - En absence partielle du 29 juillet au 22 août
J'aime les étoiles, mais celle que je préfère, c'est mon Etoile car c'est celle qui illumine le plus mon Ciel.

21 juin 2022, 20:07
Dandelions
Mercredi 10 avril 2047

Le mercredi était une journée que j'appréciais particulièrement. Déjà, je n'avais aucun cours dans mon horaire et cette journée signait le milieu de la semaine, assez sympa non ? Réveillée tôt comme à mon habitude, j'avais rapidement enfilé ma tenue de sport pour aller courir dans l'air matinal. Loria encore en boule sur mon lit, je me suis faufilé hors de mon dortoir pour, après avoir descendu quelques volés de marche, me rendre à l'extérieur. La température était fabuleuse, le soleil brillait déjà dans le ciel et les oiseaux gazouillaient. Un sourire aux lèvres, je n'attendis pas plus longtemps pour débuter mon entrainement.

Rythmé par mes pas, 15 minutes furent bientôt écoulés, suivi de 5 autres. De nouveau devant les portes de l'école, cette fois, je rentre plutôt que je sors. Un petit détours par la grande salle afin de récupérer un muffin que je mange tout en grimpant les escaliers, je suis de nouveau dans mon dortoir. Cette fois, je suis loin d'être seule. Ma chatte est elle aussi réveillé et c'est rapidement que je troque mes vêtements pour l'uniforme de l'école que je suis obligé de porter en semaine. J'attrape mon sac à bandoulière qui attendait patiemment sur mon coffre et après m'être assuré que mon livre et mes carnets y étaient bien, je fais à nouveau le chemin vers le parc de l'école. À croire que c'est le seul parcours que je ferai aujourd'hui. De nouveau à l'extérieur, c'est plutôt un bon endroit pour lire que je recherche cette fois. Heureusement, il est encore tôt et plusieurs élèves sont présentement en cours, il y a donc tout l'espace dont j'ai besoin.

Avançant aux côtés de mon animal de compagnie, je suis sur le point de m'installer dans un coin d'ombre lorsqu'une autre élève attire mon attention. Si je ne me trompe pas, elle fait bien partie de ma maison, en deuxième année, si ma mémoire ne me fait pas défaut. Le regard posé au sol, elle scrutait la terre à la recherche... de quoi au juste ? Un instant plus tard, ma question trouvait une réponse. Le livre qu'elle tenait en main servait donc à aplatir les fleurs qu'elle récoltait. Elle faisait donc, un herbier. Continuant de l'observer de loin, la jeune fille finit par s'installer à l'ombre d'un arbre non loin et, porté par la curiosité, je m'approchai doucement d'elle. Arrivée à sa hauteur, je prends un instant pour observer la scène, ne voulant pas me tromper sur son activité et une fois certaine, je racle légèrement ma gorge pour signaler ma présence.

-Mmh, salut ! dis-je d'une petite voix. Tu fais un herbier non ? Est-ce que, tu penses que j'pourrais t'aider ? Après tout, j'étais doué en botanique et avec le carnet dans mon sac, j'avais déjà quelques plantes du parc d'identifier, ça pourrait l'aider, non ?

Et voilà ! Un peu en retard comparé avec ce que j'avais dis, mais j'espère que ça te plairas ^^

-6 heure avec la France | #356f68 | Absence
• Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA ! •

30 juin 2022, 17:13
Dandelions
Assise dans l'herbe sous le grand feuillage de l'arbre qui l'abritait, le soleil estival ne lui tapait pas sur les épaules et le visage, et l'enfant avait donc moins de risque d'attraper des coups de soleil. Sa peau pâle était sensible aux rayons du soleil, et il n'était pas rare qu'elle ait de ces brûlures cutanées que fait l'étoile la plus proche de la Terre. Néanmoins, elle essayait tout de même de se protéger au maximum quand elle s'exposait pour longtemps au soleil, ne voulant pas avoir mal. Son corps était envieux de ceux qui n'attrapait pas de coups de soleil, et la jeune brune se désespérait en été d'avoir une peau si sensible.

Une voix proche d'Ellana retentit dans l'air empli d'oxygène du parc. Elle chercha du regard cette personne, avant de poser son regard sur une Serdaigle légèrement plus âgée, en troisième année d'étude, sans doute. Elle semblait curieuse de ce que faisait la jeune brune, du moins, sinon, elle n'aurait sûrement pas demandé ce qu'elle avait demandé. Si la fillette aimait sa solitude et ne souhaitait pas la partager avec une presque inconnue, cette fille pourrait peut-être l'aider comme il y avait de grandes chances qu'elle ait un savoir supérieur au sien ? Elle hésitait, ne savant pas quoi répondre, et ne savant pas ce qui était le mieux à faire. Si demander de l'aide ne la dérangeait pas plus que ça quand elle le savait nécessaire, partager avec quelqu'un d'autre un moment de solitude et de paisibilité était autre chose. Toutefois, elle ne se sentait pas de refuser de l'aide, sachant pertinemment qu'elle ne connaissait pas toutes les plantes du parc. Après tout, si cette fille pensait pouvoir l'aider, il y avait quand même quelques chances que ce soit vrai.

- Coucou, répondit-elle en guise de salutation, fixant ses yeux sombres dans ceux de son interlocutrice. Mmh, oui, j'fais un herbier... T'as une idée de comment tu pourrais m'aider ?

C'était une question assez simple, mais l'enfant n'avait pas envie de réfléchir à quelque chose de plus compliqué. Après tout, peut-être que ça lui permettrait d'avancer dans son œuvre ? Du moins, ça l'empêcherait de capituler de faire cet herbier avec cette fille, car il y avait peu de chances qu'elle abandonne si elle faisait ce livre avec une autre personne. Ellana se perdit dans ses pensées, rêveuse. Elle pourrait peut-être continuer ce carnet durant ses vacances d'été, si elle allait faire des randonnées en forêt. Ca lui permettrait d'avoir une gamme de plantes assez variée, et vivant dans différents endroits du globe. En tout cas, plus elle y pensait, plus la jeune fille avait envie de continuer courageusement à faire son herbier, même si cela lui demanderait des recherches et de la patience, au moins, ça l'occuperait autrement que la musique ou la lecture durant ses vacances, et la perspective d'en parler à Lyna, sa petite sœur la réjouissait quelque peu car elle était presque sûre que la botanique intéresserait sa cadette. D'autant plus que normalement, la blondinette devrait rentrer à Poudlard l'année suivante, ce qui lui ferait une autre compagnie en plus de sa chatte, bien qu'elle doutait fortement que sa sœur reste dans ses pattes, comme le faisait Lojae. Mais au moins, Ellana se sentirait sans doute moins seule, et cette pensée illuminait de petites lucioles l'esprit de l'enfant. Doucement, elle revint au présent, fixant l'autre fille.

Pas de soucis pour ton petit retard, et c'est parfait ^^ J'espère que le mien te plaira également !
Mots en gras soulignés colorés pour La cabane de Cristal

Couleur rp : #002a57 - Fiche - Deuxième année RP - En absence partielle du 29 juillet au 22 août
J'aime les étoiles, mais celle que je préfère, c'est mon Etoile car c'est celle qui illumine le plus mon Ciel.

10 juil. 2022, 21:53
Dandelions
Posée devant la jeune fille, je remettais en doute ma proposition. Peut-être préférait-elle être seule ? Apprendre les plantes du parc sans mon aide. À sa place, j'aurais certainement trouvé étrange qu'une inconnu vienne me voir et propose ses connaissances pour une projet que je comptais faire de A à Z. Mais changer d'avis serait encore plus bizarre, alors maintenant mon semblant de contenance, je fixe la jeune fille attendant sa réponse. Lorsqu'elle répond à ma salutation, un petit sourire s'étant sur mon visage et à sa question, je décide de m'installer à même le sol en indien. Par la même occasion, ma main se met à fouiller mon sac à bandoulière à la recherche de ma carnet contenant mes notes de botanique. Si les premières pages parlaient principalement des cours et de ce qu'on y apprenait, l'autre moitié du carnet contenait mes propres notes. Différentes plantes du parc ou encore ceux qu'on trouvait dans la serre de son père en Irlande. Des schémas, des dessins, bref, un tas de truc intéressant pour ceux aimant la botanique.

Une fois ma main ayant agrippé le livre en question, je le sors et le tends à la serdaigle après une hésitation. Elle ne le sait certainement pas, mais c'est la première fois qu'une autre personne peut y jeter un coup d’œil. Même Laurence n'y a pas eu droit.

-Depuis ma première année, je note un peu tout ce qui concerne la botanique dans ce carnet, les plantes du parc ou ceux de chez moi, dans la serre de mon père. Ça pourrait surement t'être utile si tu cherches des infos. Tout en expliquant, je jette un regard à Loria pour ne pas qu'elle s'éloigne trop. Elle avait déjà eu quelques soucis avec d'autres élèves, ce n'était pas le moment de recommencer.

-6 heure avec la France | #356f68 | Absence
• Membre de l'organisation la plus secrète des secrètes, la RASA ! •