Inscription
Connexion
28 juil. 2015, 14:05
Qui a besoin d'une mongolfière?  PV 
Face à l'adversité, Elina avait due prendre une décision difficile. Elle avait cru pouvoir se débarrasser de ce petit inconvénient quand elle avait aménagé en Angleterre. Le climat bien plus humide aurais dû lui être favorable. Manque de chance, cet été était particulièrement chaud et sec. Voilà où était le problème. C'était assez gênant et elle aurait préféré garder ça pour elle mais le climat en avait décidé autrement. Elle avait déjà frôlé la catastrophe à une ou deux reprises. Elle avait finalement pris une décision. Elle devait en parler à quelqu'un et si possible quelqu'un susceptible de l'aider. Un professeur serait probablement plus à même de répondre à ses questions. Elle avait fini par décider de rencontrer Miss Almeida. Elle était sa directrice de maison, Elina espérait donc pouvoir compter sur sa discrétion. Miss Almeida étant professeur de Soins au Créatures Magiques, elle n'était peut-être pas la plus à même de lui donner un coup de main mais après tout, cela relavait bien des soins. Même si elle ne pouvait pas se considérer à proprement parler comme une créature magique.

Apparemment, la chance était de son côté car elle vit tout de suite sa professeur près des enclos où elle faisait ses cours. Elina avait pris sa décision, il n'était plus temps pour elle d'hésiter. Elle mis donc le cap vers sa professeure et chercha comment l'aborder, espérant que ses manières ne sembleraient pas trop cavalières.


« Bonjour professeure. Hum.. J'aurais besoin de votre aide. » Elle hésita un instant, tentant de mettre de l'ordre dans ses idées. « Voilà. Il se trouve que je suis sujette au rhume des foins, mais là n'est pas le problème. Depuis que mes pouvoirs se sont manifestés, à chaque fois que j'éternue, je décolle du sol. Plus ou moins en fonction de la force de l'éternuement et je n'ai jamais réussi à contrôler ça. Vu que le climat anglais est plutôt humide, je n'avais plus eu ce genre de problème depuis un moment, mais il fait très sec ces jours-ci et mes crises d'éternuements reprennent. Est-ce que vous auriez une idée pour m'aider à en finir avec ces décollages intempestifs ? Je me doute que ce n'est pas le genre de chose dont vous devez vous occuper habituellement mais je ne savait pas vers qui me tourner.»

Bon, voilà qui était dit. Elle espérait en tout cas que sa professeure serait plus inventive que ces parents. Ceux-ci n'avait rien trouvés de mieux que de l'attacher par un pied à une corde qui l'empêchait de prendre trop d'altitude. Inutile de dire que c'était pour elle une honte cuisante que d'être traité comme un ballon gonflé à l'hélium.

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤
28 sept. 2015, 14:00
Qui a besoin d'une mongolfière?  PV 
Isabel Almeida venait enfin de mettre la main sur ce satané Niffleur. La bête avait décidé de s'enfuir après un cours avec les quatrième année, et la jeune femme avait dû lui courir après pendant vingt bonnes minutes, pour finalement l'attraper en l’appâtant avec un Gallion trouvé dans sa poche.
Le professeur était donc en train de refermer la porte de l'enclos derrière le Niffleur, lorsqu'elle vit de coin de l’œil une silhouette familière. Une fois sûre que l'enclos était parfaitement fermé, Isabel se tourna vers son invité imprévu, et constata qu'il s'agissait d'Elina Montmort, la préfète de Poufsouffle. Celle-ci paraissait soucieuse, et engagea rapidement la conversation après une brève salutation. La brésilienne fronça les sourcils devant tant de brusquerie, mais changea rapidement d'humeur en écoutant ce que l'adolescente avait à lui dire. Apparemment, celle-ci souffrait d'un mal dont Isabel n'avait jamais entendu parler. Un éternuement, et pouf, elle se retrouvait dans les airs. La jeune femme se retint de sourire, consciente qu'aussi amusante la situation pouvait paraître, ça ne devait pas être une partie de plaisir pour la Poufsouffle.

Isabel attendit que son élève finisse ses explications. Cette "maladie" n'était pas connue du professeur. Mais les problèmes de lévitation, eux, étaient courants. Elle avait parfois entendu parler de sorciers qui se réveillaient en pleine nuit à un mètre de leur lit. Ou encore ceux qui finissaient par s'envoler lorsqu'une émotion était trop forte. Les situations étaient variées, mais le résultat était le même : un état de lévitation. Et pour cela, il existait bel et bien une solution, ou du moins un remède.


« Bonjour miss Montmort. Je comprends que vous cherchiez une solution. Ça ne doit pas être marrant de s'envoler à chaque rhume des foins. Venez avec moi, je dois avoir quelque chose pour vous dans mon bureau

Isabel fit signe à la préfète de l'accompagner, et elles se dirigèrent toutes les deux vers le bureau de Soins aux Créatures Magiques. Sur le chemin, la jeune femme décida d'engager la discussion, autant pour faire passer le temps que pour rassurer l'adolescente.

« Vous savez, avant d'être professeur de Soins, je m'étais destinée à la recherche sur les créatures magiques. Et cela comprenait également les remèdes et autres anti-poison. Je ne me prétend pas potioniste car mon champ de connaissance s'arrête aux animaux, mais j'ai quelques acquis en la matière, et il m'arrive régulièrement de préparer moi-même des potions. C'est pour cela que je pense avoir ce qu'il vous faut dans mon bureau»

Elles arrivèrent enfin devant la porte du bureau. Isabel ouvrit la porte, et invita Elina Montmort à entrer, la suivit et referma la porte derrière elles.

Ne faites pas d'enfants, faites des crêpes.
Magizoologiste en voyage.
Code couleur : #0080FF

En baisse de présence jusqu'au 16 février

Baisse de présence jusqu'au 5 janvier
11 oct. 2015, 12:26
Qui a besoin d'une mongolfière?  PV 
Elina avait tout déballé d'un coup, prenant à peine de temps de reprendre son souffle de peur de perdre courage et de ne pas aller au bout de son récit. Maintenant qu'elle s'était débarrassée de ce poids, elle pris un peu plus de temps d'observer les alentours. Miss Almeida se trouvait devant un enclot dans lequel un niffleur tournait en rond. Elina se souvenait avoir déjà croisé l'un de ces animaux qui se trouvait dans le château pour une raison inconnue. La Poufsouffle trouvait cet animal tellement mignon! Mais elle n'était pas là pour voir le niffleur et reporta son attention sur son professeur. Elle surpris l'ombre d'un sourire sur le visage de miss Almeida, mais elle n'était pas en position de s'en offusquer. Elle était bien consciente que la situation pouvait sembler tout bonnement hilarante vu de l'extérieure. Néanmoins, ses joues prirent une couleure rose soutenue. Mais sa professeur garda tout son sérieux pour répondre à la préfète.

« Bonjour miss Montmort. Je comprends que vous cherchiez une solution. Ça ne doit pas être marrant de s'envoler à chaque rhume des foins. Venez avec moi, je dois avoir quelque chose pour vous dans mon bureau.»

D'un signe, la professeur invita Elina à la suivre, ce qu'elle fit sans se faire prier. Toutes deux prirent la direction du bureau de Soins aux Créatures Magiques tandis que miss Almeida tentait de rassurer son élève.

« Vous savez, avant d'être professeur de Soins, je m'étais destinée à la recherche sur les créatures magiques. Et cela comprenait également les remèdes et autres anti-poison. Je ne me prétend pas potioniste car mon champ de connaissance s'arrête aux animaux, mais j'ai quelques acquis en la matière, et il m'arrive régulièrement de préparer moi-même des potions. C'est pour cela que je pense avoir ce qu'il vous faut dans mon bureau. »

Elina se doutait que miss Almeida avait davantage l'habitude de s'occuper des animaux, mais après tout, dans certains cas, ce ne devait pas être si différent des humains. Du moins elle l'espérait. Elles arrivèrent à la porte du bureau et miss Almeida ouvrit la porte et invita la préfète à entrer. C'était la première fois qu'Elina entrait dans ce bureau et elle observait avec curiosité ce qui s'offrait à son regard.

« Je suis désolée d'être arrivée à l'improviste de cette manière, mais je ne savais pas vraiment à qui m'adresser. »

C'était en fait une demi-vérité. Elle aurait bien évidemment pu s'adresser à madame Grayce qui était une spécialiste des potions mais l'austère potioniste l'avait toujours intimidée. Elina n'aurait jamais osé la déranger pour lui parler de son problème. Miss Almeida par contre, était sa directrice de maison et elle avait toujours paru plus accessible à la Poufsouffle. Et finalement, de par ses connaissances des animaux, elle était peut-être bien la plus à même de l'aider. Elina en était d'autant plus convaincue maintenant qu'elle savait que celle-ci avait régulièrement recours à des potions. Elle ne voulait pas être une gêne pour sa professeure mais la situation était véritablement désagréable.

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤
23 oct. 2015, 13:18
Qui a besoin d'une mongolfière?  PV 
En entrant dans la pièce, Isabel retira sa cape et la posa sur le dossier de sa chaise de bureau qui se trouvait au fond à droite. Sur le mur de gauche en entrant, une large cheminée éteinte offrait au regard un empilement de bûches prêtes à flamber dès que l'hiver approcherait, ainsi que deux fauteuils au tissu rouge sombre disposés face à face. La jeune femme invita sa préfète à prendre place sur l'un d'entre eux tandis que celle-ci s'excusait pour son arrivée à l'improviste.

« Vous n'avez pas à vous excuser pour ça. C'est aussi le devoir d'un professeur, et d'autant plus d'un Directeur de Maison, d'être présent pour aider ses élèves. Si vous venez me voir, c'est que vous m'accorder votre confiance, et c'est le principal pour moi. Donc vous ne me gênez pas du tout expliqua le professeur en souriant.

Encore debout, Isabel traversa son bureau et se rendit jusqu'à une grande armoire en bois de chêne qui décorait une partie du mur en face de la cheminée. Elle ouvrit l'une des portes, dévoilant plusieurs étagères remplies de fioles, de parchemins ainsi que quelques ingrédients probablement récupérés sur ses créatures ou bien dans les réserves de la salle de potion. C'était là l'une des passions d'Isabel, qui prenait toujours plaisir à soigner ses animaux, mais également grâce à eux à chercher de nouvelles idées de remèdes, qu'ils soient pour les humains ou pour les créatures. Cela lui rappelait avec plaisir ses quelques années d'études après ses ASPIC, ainsi que certains moments passés avec sa mère, elle-même chercheuse-scientifique dans le domaine des créatures du monde sorcier.
Alors qu'elle prenait une à une certaines fioles afin d'en lire l'étiquette, Isabel s'adressa à son élève.

« Je vous ai donc dis que j'avais sûrement quelque chose ici pour vous aider... Connaissez vous les Billywig miss Montmort ?»

Après avoir reposé plusieurs bouteilles, lu d'autres étiquettes, et fouillé sur une étagère de l'armoire, la jeune femme finit enfin par trouver ce qu'elle voulait. «Ah ! La voici.», marmonna-t-elle. Elle s'empara d'une petite fiole, referma l'armoire et revint vers la cheminée afin de prendre place sur le fauteuil en face de la quatrième année. Elle tenait dans la main un récipient en verre à travers lequel un liquide bleu vif semblait tournoyer de lui-même sans jamais s'arrêter. La jeune femme posa la petite bouteille sur le guéridon à côté d'elle, et tourna son regard vers son interlocutrice, attendant sa réponse avant de tout lui expliquer.

Ne faites pas d'enfants, faites des crêpes.
Magizoologiste en voyage.
Code couleur : #0080FF

En baisse de présence jusqu'au 16 février

Baisse de présence jusqu'au 5 janvier
1 nov. 2015, 22:41
Qui a besoin d'une mongolfière?  PV 
Avec des gestes qui démontraient une forte habitude, Isabel pris possession de son bureau. Elina devait reconnaître que le bureau était tout ce qu'il se fait d'accueillant. Sur l'invitation, Elina pris place dans l'un des fauteuils rouges sombres qui meublaient la pièce. Il s'avérait être particulièrement confortable et Elina s'y enfonça avec délice. Il régnait dans ce bureau une température idéale et la préfète sentait déjà sa nervosité s'envoler.

« Vous n'avez pas à vous excuser pour ça. C'est aussi le devoir d'un professeur, et d'autant plus d'un Directeur de Maison, d'être présent pour aider ses élèves. Si vous venez me voir, c'est que vous m'accorder votre confiance, et c'est le principal pour moi. Donc vous ne me gênez pas du tout.»


L'accueil chaleureux de sa directrice de maison, était certainement aussi pour beaucoup dans l'apaisement qui la gagnait. En partageant le problème qui était le sien avec sa professeure, elle avait le sentiment qu'il perdait déjà de sa gravité. Tandis que son élève s'installait confortablement dans le fauteuil qui lui était assignée, miss Almeida s'était dirigée droit sur une grande armoire qui couvrait une bonne part de l'un des murs de la pièce. De là où elle se trouvait, Elina ne voyait que le dos de sa professeure mais de temps à autre, elle apercevait des fioles et des quantités de parchemins. Tandis que la professeure de soins aux créatures magiques continuait à examiner le contenu de son armoire, elle s'adressa à la Poufsouffle.

« Je vous ai donc dis que j'avais sûrement quelque chose ici pour vous aider... Connaissez vous les Billywig miss Montmort ?»

Alors que la Poufsouffle cherchait dans sa mémoire, miss Almeida fouilla le meuble encore quelques instants avant de marmonner quelques chose qu'Elina ne compris pas. Elle devait avoir trouvé ce qu'elle voulait car elle referma l'armoire et s'en détourna pour prendre place dans le fauteuil qui faisait face à celui occupé par la préfète. La jeune Poufsouffle n'avisa la fiole au contenu bleu vif que tenait sa professeure que lorsque celle-ci la déposa sur le guéridon qui se trouvait à côté d'elle. Elina l'observa quelques instant sans être capable de dire de quoi il pouvait s'agir avant de réaliser qu'elle n'avait pas encore répondue à la question de sa professeure.

« Eh bien, il me semble que c'est un insecte dont la piqûre provoque des tournis et un état de lévitation. »


Tout en disant cela, Elina cru comprendre où voulait en venir sa professeure. Cependant, elle n'avait pas besoin de léviter davantage, c'était tout le contraire.

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤
11 nov. 2015, 20:07
Qui a besoin d'une mongolfière?  PV 
Bien calée dans son fauteuil, Isabel avait laissé la fiole sur le guéridon, et croisa ses mains sur son ventre. Elle laissa réfléchir Elina un instant, et sa réponse ne tarda pas à sortir.

« Eh bien, il me semble que c'est un insecte dont la piqûre provoque des tournis et un état de lévitation. »

Elina était une bonne élève, et elle le prouvait encore une fois. Isabel hocha la tête en souriant. Rares étaient les élèves qui se souciaient d'apprendre ce qu'étaient certaines créatures en dehors de celles étudiées en cours. Les Billywig n'étaient pas au programme, mais cela n'avait pas empêché la préfète des jaunes d'en connaître quelques caractéristiques. Cela faciliterait donc les choses, et ce n'était pas plus mal. Le professeur Almeida reprit la potion en main. Elle la monta à hauteur du visage, et observa un instant les rayons du soleil qui passaient à travers le liquide. Des rayons bleutés se reflétèrent sur le parquet en bois de la pièce à la manière des vitraux des églises. La jeune femme agita la fiole, et la rabaissa.

« C'est bien cela. Les Billywig provoquent un état de lévitation. Je vais vous parler d'autre chose, mais vous allez vite faire le lien. Certains serpents sont très venimeux. Mais les médecins et autres scientifiques réussissent à faire des remèdes. Et l'un des ingrédients de ces remèdes est bien souvent le venin en lui même. Vous voyez où je veux en venir ?»

Isabel marqua un temps d'arrêt, mais sa question était purement rhétorique. Il n'était pas bien difficile de comprendre où son petit discours menait. Ce qui s'appliquait aux serpent s'appliquait également pour les Billiwig. La science faisait vraiment des choses fantastiques. Et elle s'appliquait également à nous donner de belles leçons de vie : nous pouvons trouver du bon même là où tout semble mauvais. Avant ces exploits médicaux, qui aurait pu penser que le venin de serpent lui-même pouvait servir pour le guérir ? Il suffisait de trouver cette petite molécule si spécifique, et de la détourner afin de rendre la vie là où l'on croyait trouver la mort.
Pour le cas du Billywig, la situation était bien évidemment beaucoup moins tragique. Mais les états de lévitation pouvait quand même être très dérangeants, il fallait bien l'avouer.
Le professeur reprit la parole, afin de donner l'explication finale.


« Cette potion, dit-elle en montrant le flacon de la tête, est donc un remède contre les états de lévitation, constants ou intempestifs comme dans votre cas. Il suffit de la boire. Par contre, je ne peux pas vous promettre que cela sera efficace pour toute votre vie. Il se peut que vous ayez besoin d'en reprendre une fois par an, à chaque période de crise d'éternuements. Je n'avais jamais vu un cas comme vous, donc je préfère vous prévenir. Mais soyez sûre qu'avec cette dose, vous serez tranquille pendant un moment. Une seule gorgée devrait suffire. Mais je vous donne la fiole entière, on ne sait jamais.»

Isabel reprit ladite fiole, et la tendit à son élève. Cette potion n'était pas d'une extrême difficulté à concocter, et cela lui faisait plaisir de l'offrir à cette jeune fille qui en avait bien plus besoin qu'elle à cet instant. Lorsque Elina prit la potion, la brésilienne se releva de son siège.

« A votre prochaine crise de lévitation, prenez une gorgée de ce remède. Et si jamais vous rencontrez un problème, venez me voir, et nous verrons ce qu'on peut faire. Mais normalement ça devrait être efficace, affirma-t-elle dans un sourire. Bien. Loin de moi l'idée de vous chasser, mais j'ai encore du travail qui m'attend. J'espère vous avoir aidé comme il fallait ! »


Reducio
Fin du RP pour moi. :)

Ne faites pas d'enfants, faites des crêpes.
Magizoologiste en voyage.
Code couleur : #0080FF

En baisse de présence jusqu'au 16 février

Baisse de présence jusqu'au 5 janvier
12 nov. 2015, 10:00
Qui a besoin d'une mongolfière?  PV 
Le réponse de la préfète sembla convenir à sa professeur qui acquiesça en souriant. Reprenant la fiole qu'elle avait déposée un peu plus tôt sur le guéridon, miss Almeida la leva à hauteur de visage et l'observa aux rayons du soleil. La couleur bleuté qui se diffusa dans le bureau était de toute beauté, mais le spectacle ne dura pas car elle agita un peu le contenu de la fiole avant de l'abaisser.

« C'est bien cela. Les Billywig provoquent un état de lévitation. Je vais vous parler d'autre chose, mais vous allez vite faire le lien. Certains serpents sont très venimeux. Mais les médecins et autres scientifiques réussissent à faire des remèdes. Et l'un des ingrédients de ces remèdes est bien souvent le venin en lui même. Vous voyez où je veux en venir ?»

Elina n'était pas absolument certaine de le voir, mais elle savait que tout était souvent une question de dosage. A dose très faible, un poison pouvait devenir un médicament, même si elle ne savait pas vraiment comment cela se faisait. En tout cas, sa directrice de maison semblait vouloir dire que le venin de Billiwig pouvait régler son problème de lévitation. Gardant le silence, la Poufsouffle attendit la suite.


« Cette potion, est donc un remède contre les états de lévitation, constants ou intempestifs comme dans votre cas. Il suffit de la boire. Par contre, je ne peux pas vous promettre que cela sera efficace pour toute votre vie. Il se peut que vous ayez besoin d'en reprendre une fois par an, à chaque période de crise d'éternuements. Je n'avais jamais vu un cas comme vous, donc je préfère vous prévenir. Mais soyez sûre qu'avec cette dose, vous serez tranquille pendant un moment. Une seule gorgée devrait suffire. Mais je vous donne la fiole entière, on ne sait jamais.»

Elina préféra ne pas demander la composition de la potion en question. Il était plus que probable que le savoir la dissuaderait définitivement d'en boire. En tout cas, si elle n'avait a prendre de cette potion qu'une fois ou deux par ans dans le pire des cas, ce ne serait pas une bien grande contrainte. Miss Almeida tendis à Elina la fiole contenant l'étrange liquide et la Poufsouffle s'en saisit doucement. Elle avait visiblement bien fait de s'adresser à sa professeure de soins aux créatures magiques puisque celle-ci venait de lui offrir un moyen d'échapper à ces crises d'envol indésirées. Sans perdre davantage de temps, miss Almeida se leva et invita son élève à faire de même.

« A votre prochaine crise de lévitation, prenez une gorgée de ce remède. Et si jamais vous rencontrez un problème, venez me voir, et nous verrons ce qu'on peut faire. Mais normalement ça devrait être efficace, affirma-t-elle dans un sourire. Bien. Loin de moi l'idée de vous chasser, mais j'ai encore du travail qui m'attend. J'espère vous avoir aidé comme il fallait ! »

Tenant toujours la précieuse fiole, Elina se leva et fit quelques pas vers la porte du bureau. Avant de le quitter, elle se retourna pour remercier sa professeure.

« Je n'y manquerais pas, merci pour votre aide professeure. Je ne vais pas vous retarder davantage dans ce cas. Bonne journée ! »

Sur ce, elle quitta le bureau et regagna l'air libre. Une fois à l'extérieur, elle pris le temps d'observer plus attentivement le contenu de la fiole, faisant jouer les rayons du soleil avec ce liquide à la couleur surprenante. Finalement, elle l'installa délicatement dans l'une des poches de sa cape et pris la direction du château. Si elle devait garder la potion sur elle pour les cas d'urgence, elle serait bien avisée de s'assurer qu'elle ne puisse pas se briser malencontreusement.

Reducio
Terminé pour moi aussi. Merci pour ce RP miss. ^^

21 ans inRP
Benjamine de la Pédagogie, Championne du Tournoi des Trois Sorciers, Rôtisseuse de Sang-Pur (BBQEAF), coeur du KEN et Briseuse de Rêves. La fille du FEU!
¤ Ne sous estimez pas les griffes du blaireau parce que sa fourrure vous semble douce ¤