Inscription
Connexion

27 oct. 2015, 22:11
Table des Professeurs
La rentrée était passée et l'année scolaire avait bel et bien commencé. Les élèves commençaient à connaître leurs emplois du temps par cœur, le ballet des copies avaient recommencé, en témoignaient les deux piles de hauteurs variables qui étaient apparus sur le bureau du nouveau professeur de botanique. Edern reprenait doucement ses marques dans le château où il avait étudié, adoptant son nouveau rôle de professeur de Directeur de Serpentard. Et il fallait bien avouer qu'il s'y plaisait bien.

Il prenait davantage de plaisir à enseigner qu'il ne l'aurait pensé. Quand il se retrouvait dans ses serres, une bande de poudlardiens en robes noires autour de lui, il se sentait bien. Il aimer leur exposer les diverses caractéristiques des plantes, répondre à leurs questions, leur montrer comment réaliser telle ou telle action, corriger un geste maladroit. Pendant ses cours, pleinement plongé dans la botanique, il était parfaitement détendu, oubliant ses soucis et le souvenir de cet été tragique.

Quand aux Serpentard, ils étaient tout aussi sympathiques. Bien que les têtes aient changé, qu'Edern mesure désormais quelques pieds de plus que la plupart des élèves de la maison, le botaniste avait retrouvé sa place dans sa chère maison, et la gérer lui plaisait beaucoup.

Bref, tout allait bien pour Edern. Nous étions aujourd'hui le vingt septembre date importante, car ce soir, les délégations de Beauxbâtons et Durmstrang, regroupant les candidats au prochain Tournoi arrivaient. Le professeur était assis à sa place habituel et comme tout un chacun, il avait hâte de découvrir qui seraient les adversaires de Poudlard lors de cette grande compétition. Après un bref discours de la directrice anglaise, Beauxbâtons fut la première à entrer. Trois jeunes filles en robe bleue pénétrèrent dans la Grande Salle. Elles offrirent aux élèves de Poudlard un spectacle léger et joli. Il est rare de qualifier un spectacle de léger, mais c'est l'adjectif qui s'imposa à l'esprit d'Edern à la vue des divers feux d'artifices et papillons enchantés que les françaises firent apparaître.

Ce fut ensuite le tour de Durmstrang : Jouant sur un tout autre tableau, ce fut sur des balais que les premiers élèves de l'école bulgare pénétrèrent dans la salle. Ils déclenchèrent un grand éclair pourpre qui vint frapper le sol de la Grande Salle, accompagnant l'entrée du reste de la Délégation dans une traînée de fumée rouge.

Autant Beauxbâtons avait voulu jouer sur la technicité pour impressionner l'école anglaise, autant Durmstrang avait souhaité déployer toute la puissance de sa magie.

Enfin, dernier moment clé de la soirée : la révélation de la Coupe de Feu. D'un coup de baguette, le professeur Loewy la révéla aux yeux de tous. Edern la détailla avec attention. Voilà donc l'objet légendaire : elle était simple, en bois sculpté, mais sans grande décoration. Elle ne se distinguait pas par sa taille non plus. Beaucoup seraient probablement déçus par tant de simplicité, le botaniste quand à lui, la trouvait d'autant plus belle. Cet objet respirait l'âge, on sentait à travers ses arêtes arrondies l'empreinte de l'Histoire sur cet objet sacré. Et dès demain, la nouvelle génération de sorciers pourrait, comme tant d'autres auparavant, jeter leur nom dans la flamme bleue qui scintillait encore et toujours au centre de la Coupe.

Même le plus petit des Serpents a du venin.

24 déc. 2015, 12:23
Table des Professeurs
RPG actuel :

24 DÉCEMBRE
20H00

Nécromancienne - Mère du dragon - Détentrice de la Baguette de Sureau et du Retourneur de Temps
~ if i wasn’t a narcissist i wouldn’t like me either ~

@Mentionnez-moi pour activer le Tabou

24 déc. 2015, 12:23
Table des Professeurs
C’était la veille de Noël. Certains élèves n’avaient pas pu – ou n’avaient pas souhaité - rentrer chez eux durant les vacances et passaient donc ce moment à Poudlard, avec leurs camarades et professeurs qui étaient restés eux aussi. En ce soir si particulier, un festin avait été préparé par les elfes cuisiniers : saumon fumé, pommes dauphines, dinde en sauce ou côte de bœuf, bûches… Le buffet était à peu près semblable à celui préparé pour le bal de Noël, mais les quantités moindres du fait du nombre réduit de bouches à nourrir. Mais pour l’instant, tous ces mets étaient cachés sous des cloches de différentes tailles.

Les bougies de la Grande Salle virevoltaient, entourées de houx. Au fond de la salle, dans le coin gauche, un immense sapin magnifiquement décoré s’imposait. Dans le coin droit se tenait un sublime piano à queue noir. Les tables étaient toutes couvertes d’une jolie nappe brodée, qui allait sans nul doute finir couverte de sauce. A la table des professeurs, on se faisait discret sur les bouteilles de champagne, qui étaient déposées dans un seau de glace sur de petites tables à l’extrémité de la table des professeurs.

Tout le monde était déjà installé quand la chorale de Poudlard entra dans la pièce. Des applaudissements accompagnèrent leurs pas. Les élèves, majoritairement des filles, à l’exception du Capitaine des Unchained Hawks, virent se placer face à leur camarade. Une petite femme les accompagnait. On aurait dit à la fois une vélane et une naine, ce qui était, de prime abord, assez troublant. Grace Beauchamp était très souriante et ne semblait se soucier de rien, ce qui contribuait grandement à son charme. Elle toussota faiblement et saisit sa baguette, minuscule et incroyablement fine, d’un noir brillant. Elle la leva, indiquant une jeune fille de Poufsouffle du nom d’Elizabeth Gatling, un peu en retrait assise face au piano à queue. Celle-ci commença à jouer quelques notes, et s’arrêta. Au même moment, Mlle Beauchamp fit un sourire aux autres élèves de la chorale et leva sa baguette. Le chant commençait et une lueur dorée suivait la baguette de la petite femme, comme une magnifique forme dansante.




La chorale se fit applaudir sur leurs dignes courbettes, puis les élèves rejoignirent leurs tables respectives. La directrice de Poudlard se leva et avant de commencer le festin, tint à adresser à l’assemblée quelques mots.

« Bonsoir à tous, et avec un petit peu d’avance, joyeux Noël, fit-elle avant de marquer une brève pause. Je suis particulièrement honorée de partager ce moment avec nos amis de Durmstrang et Beauxbâtons. »

On sentait à peine le déchirement que ces mots de diplomatie hypocrite lui faisaient ressentir. Un petit malaise pouvait être perçu, qu’elle tentait tant bien que mal d’étouffer.

« Sur ce, je vous souhaite à tous un bon appétit. Profitez-bien de cette agréable soirée, acheva-t-elle, n’en pouvant plus de guimauverie. »

Elle se rassit sous de nombreux bruits de couverts et de conversations. Elle était déjà retournée à ses pensées, à ce qu'elle allait faire le lendemain. À quoi allait donc ressembler son Noël ?

Nécromancienne - Mère du dragon - Détentrice de la Baguette de Sureau et du Retourneur de Temps
~ if i wasn’t a narcissist i wouldn’t like me either ~

@Mentionnez-moi pour activer le Tabou

4 sept. 2017, 13:40
Table des Professeurs
RPG actuel :

1ER SEPTEMBRE 2042
20H00

Nécromancienne - Mère du dragon - Détentrice de la Baguette de Sureau et du Retourneur de Temps
~ if i wasn’t a narcissist i wouldn’t like me either ~

@Mentionnez-moi pour activer le Tabou

4 sept. 2017, 13:40
Table des Professeurs
La cérémonie de répartition venait de s’achever. Kristen sentait que l’année promettait d’être intense, entre l’entrée de son fils à Poudlard et sa répartition à Serpentard, la venue d’Elena Stoyanov et de son « frère », et puis de la fille Lamberts… Et Kristen était à peu près sûre que dans ceux qu’elle ne connaissait pas, il allait y avoir de sacrés phénomènes. Elle jeta un coup d’œil à Aude, puis à son fils qui l’évitait soigneusement du regard, là-bas, à la table de sa nouvelle maison.

Elle se leva et le silence se fit progressivement.

« Bon retour à Poudlard, et bienvenue à nos nouveaux élèves. »

Cette fois, le silence était total. On savait que l’heure était venue d’écouter le discours de rentrée, et qu’après, le banquet commencerait.

« Nous sommes heureux de vous accueillir. Poudlard sera votre foyer durant les sept prochaines années et fera de vous des sorciers accomplis, poursuivit-elle, toujours à l’attention des nouveaux élèves. »

Son regard englobait la Grande Salle, mais elle ne pouvait s’empêcher de guetter les moindres gestes d'Owen.

« Il y a quelques changements parmi vos professeurs, cette année. Les cours de Sortilèges seront assurés par le professeur Eawen Keith, qui prend également la direction de la maison Gryffondor. Les cours de potions seront assurés par le professeur Anja Van Drecken, qui sera, quant à elle, à la tête de la maison Serpentard. »

Les deux nouveaux professeurs paraissaient assez jeunes, surtout la nouvelle directrice de Gryffondor. Elle n’était pas tellement plus âgée que les Septième Année, ce qui était surprenant pour tout le monde. Les applaudissements passés, Kristen poursuivit :

« Laissez-moi également vous informer que nous avons investi dans de nouveaux accessoires de Quidditch. Les balais ont notamment été remplacés par des modèles plus récents et plus fiables. Nous espérons que ceci ravira nos sportifs. »

Il y eut quelques murmures, et la directrice reprit :

« Je rappelle enfin que la forêt interdite est… interdite, c’est-à-dire qu’à moins de posséder une autorisation écrite d’un professeur ou d’être accompagné par un adulte, vous n’avez rien à y faire. Il en va de même pour la réserve de la bibliothèque : tout accès aux ouvrages de la réserve doit se faire sur autorisation d’un professeur. Enfin, pour les sorties à Pré-au-Lard, tous les élèves mineurs doivent présenter une autorisation signée par leur responsable légal à leur directeur ou directrice de maison au moins trois jours avant la sortie. Aucune exception. »

Il y eut deux ou trois protestations, même si le règlement était le même depuis des années. Il y avait un nombre d'autorisations pour faire ceci ou cela que les nouveaux arrivants n'avaient peut-être pas imaginé en faisant leurs premiers pas dans leur vie de sorciers. Kristen acheva son discours sur un « bon », tapa dans ses mains et les plats apparurent sur toutes les tables (c’était en vérité l’œuvre des elfes de maison).

« Eh bien, bon appétit. »

Et elle se rassit calmement.

Nécromancienne - Mère du dragon - Détentrice de la Baguette de Sureau et du Retourneur de Temps
~ if i wasn’t a narcissist i wouldn’t like me either ~

@Mentionnez-moi pour activer le Tabou

4 sept. 2017, 19:29
Table des Professeurs
-Quelques minutes avant la répartition-

En descendant les marches du grand escalier ce soir-là, Isabel comprit que les élèves de première année attendaient déjà dans le hall de l'école. En effet, quelques voix enfantines parvenaient jusqu'à elle de manière inaudible, lui intimant d’accélérer le pas afin de ne pas les faire attendre plus longtemps.
Le silence se fit lorsqu'elle se montra à eux. Tandis qu'elle parcourait les derniers mètres la séparant des enfants, son regard fut attiré par un éclat rouge au dessus d'une des armures. L'espace d'une seconde, Isabel stoppa son avancée. Devant ses yeux se trouvait un oiseau magnifique qu'elle pouvait aisément reconnaître pour l'avoir déjà vu à quelques rares occasions. Feuxnoyr, le célèbre phénix d'Arseni Stoyanov. Que faisait-il ici ? Jamais la jeune femme aurait imaginé revoir cette créature, d'autant plus depuis la mort de son propriétaire. N'ayant cependant pas le temps de s'émerveiller davantage, Isabel reporta rapidement son attention sur le groupe, demanda à deux enfants un peu à l'écart de bien vouloir se rapprocher, et entama l'habituel discours de présentation avant de les faire entrer dans la Grande Salle.

________


Le parchemin de répartition entre les mains, Isabel lisait un à un les noms, souriant de façon encourageante aux élèves les plus timides, et applaudissait avec retenue chaque décision du Choixpeau.
Il ne restait plus beaucoup d'enfant à répartir lorsque les yeux de la sous-directrice tombèrent sur un nom qu'elle ne s'attendait pas à voir. Elle dû relire une seconde fois la ligne d'encre afin d'être sûre de ne pas avoir fait d'erreur. Professionnelle, Isabel se reprit rapidement afin de ne pas davantage attirer l'attention que ce que ce nom n'allait déjà faire de lui-même, et annonça « Elena Stoyanov ».
La jeune femme la suivit des yeux, observant cette enfant sans savoir qu'en penser. Elle était grande, d'une beauté comme on en fait peu chez des fillettes de cet âge. Elle avait onze ans, mais le regard qu'elle croisa semblait en avoir bien plus.
En appliquant le Choixpeau sur sa tête, Isabel se demanda si Kristen était au courant de la venue de cette enfant, et se retint de tourner la tête vers elle. Évidemment, qu'elle le savait. La sous-directrice n'était plus surprise ni offusquée des nombreux détails que sa collègue omettait de lui donner. ''Confidence'' ne faisait pas partie du vocabulaire de Kristen Loewy, du moins pas dans le cadre de leur relation, et Isabel savait se contenter de la confiance professionnelle qui régnait entre elles.
Applaudissant la nouvelle décision du Choixpeau, le professeur de soins comprit par la même occasion la raison de la venue de Feuxnoyr, et ne pu s'empêcher d'espérer avoir l'occasion de l'observer de plus près.

________


Assise à son siège, derrière la table des professeurs, Isabel souriait à certains de ses collègues qu'elle n'avait pas encore eu l'occasion de voir aujourd'hui, observa plus attentivement certains élèves anciens comme nouveaux, adressa un sourire poli à Aude Luneau qu'elle avait maintenant l'habitude voir en ces lieux, et reporta finalement son attention sur Kristen qui s'apprêtait à faire son habituel discours de bienvenue.
Se laissant guider par l'assemblée, Isabel accompagna les applaudissements qui suivirent la présentation des nouveaux professeurs, afficha un sourire à l'annonce du nouveau matériel de Quidditch, et finit par lancer des regards scrutateurs mais non moins amusés aux élèves lors des précisions quant aux interdictions, essayant dès lors de déceler les futurs éléments perturbateurs qui auraient déjà l'idée d'aller contre le règlement.
En ce mois de septembre 2042, c'était la quatrième rentrée qu'Isabel vivait en tant que professeur. Mais elle était toujours émerveillée par le travail des Elfes de Maison qui apparut sur les cinq tables après le signal de la Directrice. Se servant avec plaisir, la jeune femme se retint de se tourner vers Kristen qui semblait assez préoccupée ce soir-là, et préféra la laisser tranquille. Elle tourna donc son attention de l'autre côté, écoutant les conversations qui commençaient à naître à la table des professeurs.

Magizoologiste de retour en Grande-Bretagne
Baroudeuse à la valise
Code couleur : #005f8c

6 sept. 2017, 13:57
Table des Professeurs
Nouvelle rentrée à Poudlard pour Amy Holloway née Peters, la troisième depuis qu'elle était arrivée au pays du haggis et autres joyeusetés. Pour le moment, la professeure de Défense contre les Forces du Mal et Directrice de Serdaigle se trouvait dans le cottage qu'elle avait acheté à proximité de la ville d'Ayr. La maison se trouvait à quelques pas de la mer, et bien que l'air froid soit complètement différent de la Floride, Amy avait acheté ce logement en partie pour sa proximité de la mer. Après plus de deux ans passés au Royaume-Uni, elle s'était enfin décidée à devenir propriétaire.

1er septembre – 19h30.


L'heure de la répartition approchait à grands pas alors Amy quitta son logement afin de transplaner jusqu'à Pré-au-Lard. Elle atterrit près de Zonko puis longea tous les magasins jusqu'à arriver sur le chemin la menant à Poudlard. De là, elle se mit à réfléchir. Amy avait bien entendu déjà rencontré les deux nouvelles professeurs qui venaient grossir leurs rangs après le départ d'Octavia et Meilla. Allait-elle réussir à s'entendre avec ses deux nouvelles collègues ? Pour le moment, elles n'avaient échangé que de banales politesses. Quelques minutes plus tard, la Directrice de Serdaigle arriva devant la grande barrière protégeant Poudlard, et elle s'empressa d'entrer. Elle avait rapidement rejoint la Grande Salle puis avait salué ses collègues, s'asseyant rapidement. Les élèves des années supérieures étaient déjà arrivés et Amy ne put s'empêcher de jeter quelques coups d'oeil aux Serdaigle déjà attablés, espérant qu'ils ne feraient pas de bêtise.

La professeure de Défense contre les Forces du Mal ne fut tirée de ses contemplations que par le bruit de la Répartition des Première année. Elle applaudit poliment à chaque fois que la Maison Serdaigle était annoncée par le Choixpeau, et ne put s'empêcher de lever un sourcil lorsqu'elle entendit le nom « Stoyanov » et qu'une jeune fille s'avança afin de passer sous le Choixpeau. Plutôt étonnant d'entendre ce nom lorsqu'on savait ce qui était advenu de l'ancien Ministre de la Magie. Avait-il une fille cachée ? Les professeurs n'en sauraient sans doute rien, mais nul doute que Kristen Loewy en savait bien plus qu'eux sur la chose.

La répartition se termina et la Directrice de Poudlard commença son discours d'introduction pour l'année. Elle introduit les nouveaux professeurs et Amy applaudit poliment lorsque leurs noms furent annoncés. Par ailleurs, elle ajouta que le matériel de Quidditch et notamment les balais avaient été remplacés par des modèles plus performants, et Amy ne put s'empêcher de sourire. L'équipe de Serdaigle allait être encore plus motivée afin de remporter un titre qu'ils attendent depuis un petit moment, la Coupe de Quidditch. Kristen ajouta que la Forêt Interdite était interdite d'accès et que les élèves souhaitant se rendre à Pré-au-Lard devaient rendre l'attestation signée.

A la suite de ses paroles, les plats apparurent sur les tables, dont celle des professeurs, et une fois que la directrice eut souhaité un bon appétit à la cantonade, tout le monde se servit, Amy y compris. Elle prit deux pilons de poulet, y ajouta de la salade verte et des pommes de terre sautées, et avant de commencer à manger, se tourna vers la droite et prit la parole afin de s'adresser à la nouvelle professeur de Sortilèges.


« Eawen, c'est ça ? Ma curiosité me fait toujours défaut, mais vous me semblez jeune pour une professeure de Sortilèges... Non pas que je remette en doute vos compétences, mais cela m'a surprise au premier abord. Tout va pour le mieux, pas trop stressée pour vos premiers cours ? »

Elle sourit à sa nouvelle collègue, attendant une éventuelle réponse de sa part.
Dernière modification par Amy Holloway le 10 sept. 2017, 19:27, modifié 1 fois.

pilier, fossile, vieux mur, Amy Holloway

10 sept. 2017, 17:47
Table des Professeurs
Nouvelle année, nouveau monde. Ou du moins monde retrouvé. Eawen revenait à Poudlard après 7 ans d'absence et des études intensives aux quatre coins de la planète. C'était si étrange qu'elle ne réalisait pas totalement ce qui lui arrivait. Venant d'entrer dans le château son regard s'accrocha au plafond, toujours aussi magnifique. Elle resta ainsi quelques instants à admirer le faux ciel piqueté d'étoiles en souriant. Se ressaisissant finalement, elle rejoignit timidement la table des professeurs. Elle salua poliment chacun de ses collègues et tenta d'enregistrer les noms tant bien que mal. Étrangement, mémoriser les formules les plus abracadabrantes de sorts ne lui posait aucun souci, mais dès qu'il s'agissait de personnes à qui il fallait associer un prénom, quand bien même serait-ce Peter ou Jane, c'était tout une autre histoire. Pas physionomiste pour deux Gallions, elle avait une forte tendance à les mélanger, ou tout simplement les oublier. Paradoxal quand elle-même détestait que l'on écorche son prénom, pourtant pas des plus courants...

S'asseyant ensuite à la dernière place libre, elle jeta un bref coup d’œil à l'heure. Les élèves n'allaient pas tarder à arriver. En effet, une flopée de (plus ou moins) jeunes sorciers entrait dans la salle. La jeune femme était mi-heureuse mi-angoissée à cette vue. Des élèves. Cela signifiait encore une fois qu'elle était devenue professeure. Et pas seulement professeure ! Mais directrice de maison. Tout s'était passé si vite... Ses voyages, ses études, son diplôme et cette proposition de poste dès la sortie de la très réputée AES (Académie des Enchantements et Sortilèges) d'Angleterre. Sans plus attendre, la répartition commença.

Les noms se succédaient. Eawen souriait plus ostensiblement à chaque nouveau Gryffondor nommé. Ils ne devaient visiblement pas comprendre pourquoi et la regardaient comme s'ils avaient vu un Sombral débarquer soudainement. Elle réprimait alors un petit rire et faisait semblant de ne rien voir, se reconcentrant sur la cérémonie. Certains professeurs s'ennuyaient ferme, mais pas elle. Tout l'enchantait. Bon, certes, tout l'avait toujours enchanté où quelle soit, cependant retrouver cette école, non plus en tant qu'élève mais en tant que professeure, avait quelque chose de véritablement magique. Elle avait passé un cap.

Arrivée à la lettre S, la sous-directrice appela une certaine Elena Stoyanov. La jeune femme tiqua à l'entente de ce nom. Comme tout le monde, elle avait été choquée par la mort du Ministre de la Magie de Grande-Bretagne. Arseni Stoyanov. Que savait-elle de cet homme ? Pas grand chose. Son assassinat avait fait la une de tous les journaux et pourtant il restait un véritable mystère pour une grande partie de la population. En tout cas Eawen n'avait jamais entendu parler d'une quelconque nièce ou petite cousine. Cette Elena serait-elle une sœur du défunt, une fille cachée ? Reportant son attention sur la répartition, la nouvelle directrice rechercha du regard la jeune inconnue qui suscitait tant de questions dans son esprit. Evidemment, impossible de la retrouver pour savoir au moins dans quelle maison elle avait été répartie. Tant pis. Et puis après tout plusieurs personnes pouvaient avoir le même nom sans pour autant se trouver dans une même famille, il n'y avait pas de quoi en faire un évènement.

La fin de la répartition sonna, aussitôt suivie du traditionnel discours de la directrice que l'on écouta dans un silence plus ou moins religieux. Eawen fit un léger signe de tête à l'entente de son nom et apprit avec surprise qu'elle n'était pas la seule nouvelle dans l'équipe professorale. Elle repéra discrètement la professeure de Potions. Etait-ce Anya ou Ajda... ? Son nom lui avait déjà échappé. Ayant perdu le fil du discours, elle n'écouta la suite que d'une oreille. On parlait de Quidditch et de règlements, ce qui intéressait fort peu la jeune femme. Elle apprécia néanmoins la brièveté du speech qui ne se prolongea pas outre mesure.

Les plats arrivèrent ensuite. Tout un panel de plats divers et variés se retrouvèrent sur les tables. Toujours aussi épatée par le travail des elfes, l'enseignante les remercia intérieurement avant de se servir avec parcimonie. Lentilles, maïs grillé et saucisses seraient au menu du soir. Peu diététique, mais délicieux ! Tandis qu'elle dégustait son repas, sa voisine de droite l'interpella avec gentillesse. Elle termina sa bouchée puis répondit avec entrain et calme à la fois.

- Eawen Keith, effectivement ! Mon parcours a été un peu spécial disons... En tout cas tu as raison, je ne suis pas bien âgée, je crois d'ailleurs que je ne réalise toujours pas moi-même que je suis devenue enseignante. fit-elle dans un petit rire avant de reprendre Pour les cours oui, j'ai un peu d’appréhension, en particulier pour ceux que j'aurais à donner aux dernières années. Mais bon, je pense que ça passera vite. Toi tu es professeure de Défense contre les Forces du Mal c'est cela ? Au fait je suis désolée, j'ai beaucoup de mal avec les noms... Tu peux me rappeler le tien ?

En attendant une réponse, la jeune femme reprit une cuillerée de lentilles, sans pour autant quitter du regard son interlocutrice et en restant élégante. Le résultat d'années d'entraînement.

"Il est plus beau d'éclairer que de briller seulement."
Cupidon en chef
Admise dans le "hall of fame des warriors" de Kristen

11 sept. 2017, 11:11
Table des Professeurs
Anja balayait la salle du regard. Elle ne voyait pas sous ses yeux une masse, mais une multitude d'individus. Le Choixpeau envoyait les nouveaux élèves vers leur maison qui serait, comme il était coutume de le dire, leur famille pour les sept années à venir. D'une façon neutre, elle observait chaque visage s'installer sur le tabouret, puis repartir. La jeune femme posa plus particulièrement son regard sur la table des verts, élèves sur lesquels elle allait apparemment devoir veiller. Il paraissait qu'elle-même avait un jour parcouru leurs rangs — ce qui avait un effet autant rassurant que douloureux —, mais dans un temps qui lui paraissait inexistant.

La Cérémonie de la Répartition finit par se terminer, et laissa place au discours de bienvenue de Kristen Loewy. Anja ne l'écouta que d'une oreille distraite. Elle ne pouvait s'empêcher d'essayer de s'imaginer à la place des élèves, voir si elle s'y reconnaissait. De longues années auparavant, elle s'était également retrouvée assise ici, avec ses camarades. Elle le savait. Mais rien. Rien ne lui venait à part un trou noir. Le flou total et angoissant qu'était l'inconnu. Alors, elle préféra détourner la tête de la salle que la table des professeurs surplombait, saisissant au passage les derniers mots de Kristen.

Eh bien, bon appétit.

La jeune femme orienta son regard vers les mets disposés sur la grande table. Elle n'avait pas spécialement faim, et sentait son estomac se contracter, comme si elle était mal à l'aise. Elle se doutait que la Cérémonie de la Répartition serait une étape difficile à passer, mais devait néanmoins faire bonne figure. Elle se servit donc de quelques tomates en salade, et lança un coup d’œil à son voisin, se demandant si elle avait vraiment envie d'entamer la conversation. Elle n'était pas particulièrement adepte des discussions superficielles, qui pourtant étaient très usitées quand il en venait à parler avec des inconnus. Et si elle ne les aimait pas, c'était parce qu'elles portaient très souvent sur la vie des personnes jusqu'à maintenant. Famille, études, travail, amis... Autant de questions auxquelles elle était incapable de répondre. Elle n'avait donc que peu de sujets de conversation.

Alors, perturbée par cette pensée, Anja préféra se murer dans son silence, s'intéressant plutôt à son assiette.

// Absente du 15 au 23 février. \\
« Demain nous courrons plus vite, nos bras s’étendront plus loin... C’est ainsi que nous avançons, barques luttant contre un courant qui nous rejette sans cesse vers le passé. »

16 sept. 2017, 18:22
Table des Professeurs
Il s'agissait de la première vraie rentrée d'Arianna. En effet, elle était arrivée à Poudlard en février suite au départ précipité de son prédécesseur en métamorphose, Owen Flynch. Elle n'avait jamais eu l'occasion de le rencontrer et elle ignorait les raisons de son départ car il lui semblait qu'il n'était resté que quelques mois à son poste. Elle n'avait d'ailleurs jamais cherché à connaître les causes de sa démission, à moins que cela ait été un licenciement. Elle se doutait que ses collègues ne devaient pas plus en savoir qu'elle et elle ne se permettrait jamais d'aller demander cela à Kristen Loewy. Il lui avait tardé de pouvoir assister au grand banquet qui avait lieu en chaque début d'année, et de voir les nouveaux élèves se faire repartir dans leur nouvelle maison, elle aimait l'accueil qu'ils recevaient lorsqu'ils allaient s'installer à leur table. Quand elle était plus jeune, elle trouvait la répartition ennuyante et elle se contentait d'applaudir lorsqu'un enfant avait été reparti à Gryffondor.

Lorsque Arianna rejoignit la table des professeurs, elle n'était pas la première, mais elle n'était pas non plus la dernière. Les places avait été établies auparavant et elle allait s'assoir en bout de table, à côté de sa collègue, professeure de Défenses contre les Forces du Mal. Elle aurait aimé être à côté de la nouvelle directrice de Gryffondor afin de faire davantage connaissance avec elle, car Arianna avait quitté ce poste juste avant la rentrée, il n'était visiblement pas fait pour elle mais elle avait tout de même pris du plaisir à s'occuper des rouge et or. Elle s'installa sur sa chaise après avoir salué l'ensemble de ses homologues. Elle regarda les Gryffondor et elle reconnut certains élèves qui venaient de retrouver leurs amis.

Durant la répartition, Arianna observait chaque nouvel élève et elle retint même certains noms. Elle aurait tous ces élèves en cours, jusqu'à la fin de leur deuxième année. Elle regardait plus particulièrement ceux qui allaient à Gryffondor car elle restait tout de même affiliée à cette maison. Kristen Loewy fit l'habituel discours du directeur. Lorsqu'elle présenta la nouvelle professeure, Arianna la regarda quelques secondes, puis elle détourna le regard vers la salle. Elle penserait à féliciter Anja à la fin du repas pour sa nouvelle nomination, bien qu'elle le savait avant ce soir. Cela lui permettrait peut être de paraître un peu plus sociable. Le dîner commença et la professeure de métamorphose jeta un coup d'œil à ses collègues avant de commencer à manger. Elle entendit sa voisine de table parlait, elle crut tout d'abord qu'elle s'adressait à elle mais en tournant la tête et en tendant l'oreille, elle comprit qu'elle discutait avec la nouvelle professeure. Arianna essayait donc d'écouter leur conversation tout en se faisant discrète. Elle hésitait sur le fait de se présenter également, ou de plutôt le faire après le repas car elle ne voulait pas donner l'impression de s'immiscer d'office dans leur discussion.

Professeur de Métamorphose
Affiliée à Gryffondor