Inscription
Connexion
21 mars 2020, 14:52
 PV  Voler de ses propres ailes
A partir de novembre 2043
RP privé avec @Irene Gates


2EME ANNEE RP


Elowen s'ennuyait, c'était indéniable. Ses copains étaient partis se promener dans le parc, mais comme elle avait très peu dormi, elle avait préféré rester dans son dortoir et se reposer. Elle avait tout d'abord trainé un peu, fini un devoir de métamorphose, s'était entrainée à se faire des coiffures grotesques, puis s'était posée sur son lit et avait attendu l'heure du repas. Seule, elle était alors descendue, et seule elle avait mangé. La journée commençait à être longue et la petite avait besoin de divertissement.

Elle eut alors un idée, une de ses idées loufoques qui ne viendraient à l'esprit de personne d'autre qu'elle. Elle attrapa dans son sac une plume, son encrier et un parchemin neuf.
ѕαlυт тoι,
Je ѕυιѕ тoɴ αdмιrαтrιce ѕecrèтe <3
Plυѕ ѕérιeυѕeмeɴт, je voυlαιѕ тe ѕoυнαιтer υɴe вoɴɴe joυrɴée pαrce qυ'oɴ ѕe ѕoυтιeɴт pαѕ αѕѕez eɴтre élèveѕ, eт αυѕѕι тυ eѕ ѕυper ιɴтellιɢeɴт.e eт jolι.e, c'eѕт ιмporтαɴт αυѕѕι de ѕe dιre ce ɢeɴre de cнoѕeѕ. вαιѕѕe jαмαιѕ leѕ вrαѕ, т'eѕ qυelqυ'υɴ de ғorт eт d'ιмpreѕѕιoɴɴαɴт, αlorѕ coɴтιɴυe ce qυe тυ ғαιѕ, lα̂cнe rιeɴ, je ѕυιѕ ғιère de тoι : ) ιl y α deѕ ɢeɴѕ qυι т'αιмeɴт qυelqυe pαrт (doɴт мoι).
Oɴ ѕe coɴɴαιт pαѕ eт je ѕαιѕ qυe c'eѕт ѕυreмeɴт вιzαrre coммe мeѕѕαɢe, мαιѕ j'eѕѕαιe jυѕтe de répαɴdre υɴ peυ d'αмoυr dαɴѕ ce мoɴde de ѕαυvαɢeѕ.
α вιeɴтôт ιɴcoɴɴυ.e !
-Lα тorɴαde !

Pѕ: Rαмèɴe jυѕтe тα répoɴѕe ὰ тoɴ нιвoυ ὰ lα volιère, je pαѕѕerαι de тeмpѕ récυpérer le coυrrιer (мαιѕ т'eѕ pαѕ oвlιɢé.e de мe répoɴdre нeιɴ, мαιѕ çα мe ғerαιт plαιѕιr !
Oui, cela était un peu cafouilleux, mais elle était heureuse de se dire qu'elle aurait contribué au bonheur de quelqu'un aujourd'hui. Elo courut ensuite à la volière, et le donna à un hibou appartenant à un élève. Elle put lire que la bestiole s'appelait Dahana.

-Poste ça gentil hibou, donne ça à ton proprio ! Vas-y, vole !
Dernière modification par Elowen Livingstone le 17 nov. 2020, 22:26, modifié 2 fois.
30 mars 2020, 23:53
 PV  Voler de ses propres ailes
Irene paraissait tranquillement, enfoncée dans un fauteuil de la salle commune, lisant un roman historique sorcier. En farfouillant dans la bibliothèque, dans la rangée spécifique aux romans et autre lectures de loisirs, Irene avait trouvé tout un rayonnage de romans sorciers. Il n'y avait que peu de livres moldus ce que la petite fille regrettait un peu, mais elle prenait un plaisir certain à découvrir le style romanesque sorcier qui, parfois, ne différait que peu du style fantastique moldu. En se plongeant dans ces roman, la jeune Gates avait l'impression d'effleurer tout juste la surface de ce que ce monde, qu'elle ne connaissait pas encore si bien que cela, pouvait offrir. 

Quand sa petite chouette boréale s'engouffra par la fenêtre ouverte pour se poser sur son livre avec un équilibre précaire et une lettre attachée à sa patte, Irene ne put masquer son étonnement. Elle n'avait pas encore répondu à la dernière lettre de Devon et de ses parents. Elle n'attendait pas non plus de lettre de la part de qui que ce fut à l'intérieur du château... Après avoir déposée Dahanah sur l'accoudoir et avoir décroché l'enveloppe, la petite fille décacheta la lettre et entama sa lecture en caressant distraitement Dahanah. 

Une admiratrice secrète ? non Irene ne voyait pas du tout qui pouvait l'admirer et encore moins pourquoi. Certes la jeune aiglonne avait de bons résultats scolaires et savait ne pas se laisser marcher sur les pieds, mais rien ne justifiait une admiration à son égard. Elle ne se trouvait pas particulièrement jolie, ça lui passait de toutes façons au dessus pour l'instant. Pour l'intelligence, la fillette se savait pas trop bête, après tout elle avait bien atterrit chez les aiglons, mais ça ne faisait pas d'elle un génie suffisamment remarquable pour susciter une quelconque admiration. Elle se demanda alors si Olympe ou Imal lui avaient joué un mauvais tour, mais elle ne les croyait pas capable d'une telle fourberie envers elle. D'ailleurs ils avaient, semblait-il, l'un et l'autre d'autres chats à fouetter. Irene renvoya Dahanah, choisissant de prendre un temps de réflexion avant de répondre. 

Pourtant, au bout de quelques minutes, elle n'y tint plus. Poussée par la curiosité, la petite fille se mit à rédiger une réponse avec application et son écriture soignée. 
Bonjour, 

Merci.

Ton identité m'intrigue, pourrais-tu la dévoiler, s'il te plaît ? Et aussi pourquoi tu me dis que tu m'admires ? Et pourquoi le secret ? Et pourquoi ça : "joli.e" "intelligent.e", je ne comprends pas pourquoi tu mets des points au milieu des mots, ça ne veut rien dire, si ? Comment as-tu su que Dahanah était ma chouette alors que tu ne connais pas mon prénom ?

Bonne journée à toi aussi, j'attends avec impatience tes réponses ! :)

A très vite, 
Inconnue ? 
Elle attendit impatiemment que l'encre violette eut enfin terminé de sécher sur le parchemin avant de le plier et de monter à la volière. 


Une fois sur place, elle repéra rapidement Dahanah qui hulula joyeusement en reconnaissant sa maîtresse. Irene grimpa à une échelle pour rejoindre sa petite boule de plume et lui accrocher la lettre à la patte. Mais, une fois retournée sur terre, la chouette perchée sur son épaule, Irene ne su à qui adresser son message et se sentit d'un coup très bête... Elle réfléchit puis dit à Dahanah :
- Retrouve la personne qui t'a envoyée tout à l'heure ? 

Sa chouette cligna deux fois des yeux puis s'envola en quête de son destinataire. Irene la suivit des yeux, priant pour qu'elle ne se perde pas ou qu'elle ne se retrouve pas à retourner en Irlande, dans sa famille. 

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
Irene s'écrit sans accent, merci ! ^^
4ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés
17 avr. 2020, 18:48
 PV  Voler de ses propres ailes
@Irene Gates

Le mardi suivant, Elowen se souvint de la lettre qu'elle avait donnée à la chouette Dahanah et en fut tout excitée. Elle espérait sincèrement que l'inconnu.e lui avait répondu pour continuer à la turlupiner encore un peu. Aussi, quelle ne fut pas sa surprise lorsqu'en arrivant à la volière ce matin là, elle constata que la jeune chouette l'attendait, un parchemin posé entre ses pattes. Il était évident que d'autres élèves avaient tenté d'ôter la lettre des griffes de l'animal, c'est donc très heureuse qu'elle reçut son mot, qui lui était spécialement réservé.

Que de questions dans cette lettre, décidément, l'inconnue devait être bien curieuse. Comme Elowen d'ailleurs. La rousse commencait vraiment à se réjouir de son envoi sur un coup de tête, elle se disait qu'elle avait peut être trouvé en cette personne un.e ami.e ?

Elle se cacha dans un coin et commença la rédaction de sa réponse.
вoɴjoυr proprιéтαιre d'υɴe cнoυeттe αdorαвle,

Je ɴe coмpтe pαѕ мe dévoιler ὰ тoι, ce ѕerαιт тrop ѕιмple. вιeɴ тrop peυ αмυѕαɴт. J'αιмe тe ғαιre doυтer, ιɴcoɴɴυ.e, c'eѕт poυrqυoι dαɴѕ cнαqυe leттre je тe doɴɴerαι υɴ ιɴdιce, ὰ тoι de voιr ce qυe тυ eɴ ғαιѕ. Je т'αvoυerαι вιeɴ qυe je ɴ'αι αυcυɴe ιdée de qυι тυ eѕ ɴoɴ plυѕ, eт çα м'αмυѕe. мe ѕυιvrαѕ-тυ dαɴѕ ce jeυ ? м'eɴ dιrαѕ-тυ υɴ peυ plυѕ ѕυr тoι ὰ cнαqυe ғoιѕ ? Je l'eѕpère. J'αι cнoιѕι lα cнoυeттe αυ нαѕαrd, je lα тroυve eɴ eғғeт вιeɴ мιɢɴoɴɴe.

Coɴcerɴαɴт leѕ poιɴтѕ αυ мιlιeυ deѕ мoтѕ, c'eѕт υɴ тrυc мoldυ αppelé écrιтυre ιɴclυѕιve, coммe je ɴe ѕαιѕ pαѕ ѕι тυ eѕ υɴ ɢαrçoɴ oυ υɴe ғιlle, çα мe perмeт d'écrιre ѕeloɴ leѕ deυх poѕѕιвιlιтéѕ.

J'αι υɴe qυeѕтιoɴ poυr тoι : coммeɴт αѕ-тυ cнoιѕι le ɴoм de тα cнoυeттe ? ιl м'α ιммédιαтeмeɴт rαppelé υɴe léɢeɴde мyтнoloɢιqυe, celle de Dαpнɴé, ceттe ғeммe тrαɴѕғorмée [ѕ]eɴ вυιѕѕoɴ,[/ѕ] eɴ lαυrιer, poυr écнαpper ὰ αpolloɴ qυι lυι coυrrαιт αprèѕ. C'eѕт υɴ тrèѕ вeαυ ɴoм.

Voιcι l'ιɴdιce dυ joυr : je ѕυιѕ υɴ тrιαɴɢle ιɴverѕé dαɴѕ l'éтoιle de Dαvιd.

α вιeɴтôт, ιɴcoɴɴυ.e

-Lα тorɴαde.
Elle s'empressa d'attacher sa missive à la patte de la bestiole et la fit s'envoler en direction de sa propriétaire.
22 juil. 2020, 19:53
 PV  Voler de ses propres ailes
Dahana arriva devant Irene dans un grâcieux vol plané. La jeune fille était tranquillement en train de lire en haut de la tour d'Astronomie, profitant de la douceur exceptionnelle de l'air et du lieu solitaire, pour s'adonner à quelques recherches sur la métamorphose. Recherches qu'elle abandonna sans hésiter en entendant les froufrous de sa petite chouette. Elle lui fit une caresse distraite pour la remercier et détacha le parchemin. Elle reconnu l'écriture étrange de l'inconnu(e) qui l'avait contactée quelques jours auparavant. L'encre semblait tout juste fraîche, peut-être qu'Irene pouvait se précipiter dans la volière pour savoir de qui il s'agissait ? non... c'était probablement trop tard, le temps qu'Irene y descende, il n'y aurait probablement plus personne... Alors, au lieu de cela, la jeune rousse lu la lettre. Quand elle eu fini, elle prit un parchemin dans son sac qui traînait au sol et rédigea sa réponse.
Bonjour Tornade,
Tu me proposes donc un jeu de devinettes, mais je te trouve bien avantagée : il te suffirait de regarder qui envoie ma Dahana ou à qui elle porte du courrier pour savoir qui je suis. Je veux bien m'amuser à ce jeu avec toi mais comment m'assurer que tu ne tricheras pas ?

Tu as eu raison de la choisir, c'est plus belle et meilleure chouette qui existe, je l'ai choisie avec mon frère. Je n'ai pas choisi son nom, mais d'après les recherches que j'ai pu faire, il vient d'un dieu indien apparemment, un dieu de la nature sauvage, du vent et de la tempête apparemment. Tu n'es pas si loin avec la mythologie romaine...

Pour l'écriture "inclusive", oublie tes points, voilà mon premier indice. Mais pourquoi mettre un point au lieu de parenthèses ? Quant à ton indice, je ne le comprends pas, l'étoile de David, qu'est ce que c'est ?

Avec impatience,
Quelqu'un
Irene, satisfaite de sa lettre, la laissa sécher un peu tout en câlinant sa chouette. Finalement elle lui remit la missive et lui demanda un retour à l'envoyeur. Elle regarda sa chouette s'envoler en hululant avant de revenir distraitement à sa lecture.

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
Irene s'écrit sans accent, merci ! ^^
4ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés
5 sept. 2020, 15:51
 PV  Voler de ses propres ailes
@Irene Gates


Elowen était toujours dans la volière, en train de poster ses différents courriers, lorsque la chouette revint. La petite en fut très surprise, elle se demandait combien de temps elle venait de passer à cet endroit, et si son interlocutrice allait se dépêcher de monter à la volière pour tenter de démasquer son identité. Ainsi, la fillette ne prit même pas le temps de lire la réponse à sa missive, ni même de poster le reste de ses lettres, elle courut s'enfermer dans son dortoir. Là bas, alors qu'elle se décidait à y répondre, elle songea que la fille avec qui elle communiquait était possiblement de sa maison, possiblement son amie et qu'elle n'en savait rien, aussi elle rangea le précieux parchemin dans sa malle et n'y toucha plus jusqu'à être certaine d'être parfaitement seule pour rédiger sa réponse.


° ° °


Au début, la petite s'impatientait, elle n'était jamais vraiment seule. Puis, plus le temps passait, plus elle en oubliait la lettre, laissant ainsi poireauter son ou sa partenaire. Deux semaines s'écoulèrent ainsi, auxquelles s'ajoutèrent les deux semaines de vacances de Noël durant lesquelles Elo partit rejoindre sa famille. A son retour, elle avait oublié l'existence du papier.

Le 12 janvier, alors qu'elle farfouillait dans sa malle à la recherche de son écharpe, elle tomba sur le parchemin, toujours enroulé. Et elle s'en mordit les doigts. Elle se hâta de se rendre à son pupitre, sortit une plume, son encrier, et commença à écrire après avoir lu plusieurs fois son contenu.

Coυcoυ Qυelqυ'υɴ,

C'eѕт ὰ ɴoυveαυ мoι. Pαrdoɴɴe-мoι, je ѕυιѕ вιeɴ éтoυrdιe ceѕ тeмpѕ-cι, leѕ ғêтeѕ de ɴoël мe ѕoɴт мoɴтéeѕ ὰ lα тêтe.

Je тe rαѕѕυre, je ɴ'αι αυcυɴe ιdée d'ὰ qυι αppαrтιeɴт ceттe cнoυeттe, eт ѕι je veɴαιѕ ὰ l'αppreɴdre, je ɴe тroυverαιѕ plυѕ celα drôle dυ тoυт eт ιrαιѕ тe révéler мoɴ ιdeɴтιтé. Je тe pαrle cαr ce jeυ м'αмυѕe, ѕι je тrιcнe celα ɴ'α αυcυɴ ιɴтérêт.

Le dιeυ dυ veɴт eт de lα тeмpêтe тυ dιѕ ? J'αιмe вeαυcoυp ceттe ѕιɢɴιғιcαтιoɴ, ce ɴ'eѕт pαѕ poυr rιeɴ qυe j'αι cнoιѕι qυe тυ м'αppelleѕ тorɴαde : ) J'eѕpère αvoιr υɴ αɴιмαl αυѕѕι υɴ joυr, υɴ cнαт ѕαɴѕ doυтe, je leѕ αιмe вeαυcoυp, ιlѕ ѕoɴт тoтαleмeɴт déвιleѕ eт αdorαвleѕ. мα rαce préғérée eѕт celle deѕ ѕιαмoιѕ, eт ѕιɴoɴ coммe αυтreѕ αɴιмαυх j'αdore leѕ lézαrdѕ ! ιlѕ ѕoɴт rιɢoloѕ, ιlѕ ɢrιмpeɴт de pαrтoυт, oɴт υɴe qυeυe qυι тoмвe lorѕqυ'ιlѕ oɴт peυr eт repoυѕѕe eɴѕυιтe, ιlѕ cнαтoυιlleɴт, ce ѕoɴт deѕ вeѕтιoleѕ ѕoυѕ-coтéeѕ. Pαr coɴтre, j'αιмe pαѕ leѕ crocodιleѕ eт leѕ ѕαɴɢlιerѕ, ιlѕ мe тerrιғιeɴт. C'eѕт вιzαrre, cαr j'αdore leυrѕ verѕιoɴѕ мιɴιαтυreѕ, le lézαrd eт le cocнoɴ. Pαrdoɴ, je м'éɢαre, eт тoι Qυelqυ'υɴ, тυ eɴ peɴѕeѕ qυoι ?

Cнoυeттe, мe voιlὰ тoмвée ѕυr υɴe ғιlle, leѕ ɢαrçoɴѕ ѕoɴт pαrғoιѕ вιzαrreѕ, тυ мe rαѕѕυreѕ eɴ dιѕαɴт celα. poυr мoɴ ιɴdιce, eɴ ғαιт je dιѕαιѕ lα мêмe cнoѕe qυe тoι. Je ѕυιѕ αυѕѕι υɴe ғιlle, eт l'éтoιle de Dαvιd c'eѕт le ѕyмвole de lα relιɢιoɴ jυιve. ѕι тυ ɴe ѕαvαιѕ pαѕ, тυ ɴe poυvαιѕ pαѕ devιɴer. Poυr leѕ pαreɴтнèѕeѕ, je ѕαιѕ pαѕ, j'ιмαɢιɴe qυ'eɴ ɢéɴérαl c'eѕт pαrce qυ'oɴ мeт eɴтre pαreɴтнèѕeѕ ce qυι ɴ'eѕт pαѕ ιмporтαɴт, eт qυe doɴc çα α dυ̂ cнoqυer eт êтre reмplαcé pαr deѕ poιɴтѕ ? Je ɴe voιѕ pαѕ d'αυтre eхplιcαтιoɴ.

ɴoυѕ revoιcι doɴc poυr l'ιɴdιce ɴυмéro 2, ιɴcoɴɴυe. мoɴ vιѕαɢe мe plαce αυтoмαтιqυeмeɴт cнez leѕ ɢryғғoɴѕ, αlorѕ qυe ce ɴ'eѕт pαѕ мα мαιѕoɴ. Le coмpreɴdrαѕ-тυ ? ɴoυѕ verroɴѕ вιeɴ ! Eɴ αттeɴdαɴт je тe lαιѕѕe y ѕoɴɢer, eт proғιтer de ceттe pαpιlloтe ɢlιѕѕée dαɴѕ le pαrcнeмιɴ, poυr мe ғαιre pαrdoɴɴer мoɴ reтαrd.

α тrèѕ vιтe, ғιlle Eтoɴɴαɴтe !

- Lα тorɴαde

Elle fila ensuite à toute vitesse à la volière et y pénétra après avoir vérifié que les personnes qui s'y trouvaient ne vadrouillaient pas autour de Dahana. Elle lui demanda de voler vers sa maîtresse, et repartit aussi vite dans la direction opposée.
3 oct. 2020, 13:47
 PV  Voler de ses propres ailes
Irene était impatiente d'avoir des réponses à ses questions, pourtant le hibou de retour ne vint pas. Au bout de quelques jours, ce besoin fini par 'estomper un peu, Irene arrêtait d'attendre avec impatience que Dahannah lui ramène une missive de cette "Tornade", surtout que la jeune fille utilisait encore régulièrement sa chouette pour l'envoyer à Limerick, donner des nouvelles à son frère et sa famille, ces lettres de retour étaient bien plus précieuses aux yeux de la jeune fille. Aussi, quand ce mardi 12 janvier, après son déjeuner, elle vit Dahannah fondre vers elle alors qu'elle se baladait dans le Parc en vue d'un spot sympa pour une petite sortie nocturne à regarder les étoiles, Irene s'étonna, bataillant avec ses mains gantées pour détacher la lettre. La jeune fille la décacheta toujours maladroitement et commença à lire, en s'asseyant sous un arbre très ramifié, là où la neige n'avait pas encore réussi à se loger. Elle reconnu assez vite l'écriture de la personne qui lui avait envoyé la lettre et se mit à lire avec avidité, ses questionnements revenant avec force. Puis, Irene se leva, laissant sa chouette boréale s'envoler, fourra sa lettre dans sa poche et reprit sa balade sur le temps qu'il lui restait avant son cours de défense contre les forces du mal.

Quelques heures plus tard, peu avant le dîner et après avoir réussi à faire son devoir de défense contre les forces du mal (elle prévoyait une matinée métamorphose le lendemain), la petite fille entama sa réponse, assise sur son lit.
12/01/2044 18h42

Bonjour Tornade,

Merci pour la papillote.

Je suis soulagée de savoir ça, ma chouette fait beaucoup d'allers-retours entre chez moi et Poudlard, donc il était loin d'être impossible que tu l'aies déjà vue dans la Grande Salle.

J'aime bien Dahannah. Et j'ai eu un Boursoufflet, Lÿys, sur mon examen de première année avec Mrs Holloway, mais je l'ai laissé à mon frère, à la maison. Tu as eu ce Boursoufflet ? ou pas encore eu l'examen ?

Tu avais une chance sur deux. Je ne suis pas très au fait des religions, mes parents ne m'en ont pas vraiment parlé. Ce qui est entre parenthèse c'est pas ce qui n'est pas important, pas nécessairement, souvent c'est simplement une précision que l'écrivain souhaite ajouter mais qui alourdirait la phrase ou qui la rendrait potentiellement moins compréhensible si on ne le mettais pas entre parenthèses, non ?

Pour l'indice 2 je comprends que tu as une crinière mais que tu n'es pas une rouge ? Pour ma part, mon indice se situe sur le paragraphe au dessus enfin deux paragraphes au dessus.

Bonne soirée,
Quelqu'un
Irene cacheta sa lettre et monta immédiatement dans la volière pour envoyer Dahannah avant de descendre en courant pour le dîner. Peut-être retrouverait-elle ses amis à la table ?

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
Irene s'écrit sans accent, merci ! ^^
4ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés
17 nov. 2020, 21:40
 PV  Voler de ses propres ailes
@Irene Gates


Elowen ne savait pas si son inconnue lui répondrait, surtout après sa si longue absence. Alors, elle fut d'autant plus surprise lorsqu'elle constata au retour de son dîner qu'une lettre l'attendait sur son lit. Se demandant qui avait bien pu la poser là, elle se dépêcha de l'ouvrir avant de reconnaître l'écriture. Elle étouffa un cri et planqua la missive sous son oreiller, de peur que les filles de son dortoir ne la découvrent.

Une fois tout le monde endormi, la rouquine reprit sa lecture et y répondit dans la foulée, d'une écriture hasardeuse et quelque peu illisible à la simple lueur d'une chandelle.
Coυcoυ тoι !

Poυr êтre тoυт ὰ ғαιт нoɴɴêтe, qυαɴd je мαɴɢe, je мαɴɢe, d'αιlleυrѕ çα plαι̂т pαѕ ὰ мα ѕœυr qυι мe тroυve тrop ɢroѕѕe, мαιѕ dυ coυp je reɢαrde pαѕ тrop leѕ cнoυeттeѕ deѕ ɢeɴѕ. J'αι jαмαιѕ reмαrqυé Dαнαɴɴαн dαɴѕ lα ɢrαɴde ѕαlle, oυ αlorѕ jυѕтe υɴe ғoιѕ мαιѕ j'αι déтoυrɴé lα тêтe poυr ɴe pαѕ voιr oὺ elle ѕe poѕαιт. ѕιɴoɴ, je ѕυιѕ ѕoυveɴт тoυтe ѕeυle, j'αι pαѕ тrop d'αмιѕ doɴc j'αιмe вιeɴ pαrler αvec тoι !

мoι αυѕѕι j'αι eυ υɴ вoυrѕoυғleт, j'αυrαιѕ vrαιмeɴт voυlυ le ɢαrder ѕαυғ qυ'ιl éтαιт déjὰ υɴ peυ мαlαde eт dυ coυp ιl eѕт мorт peɴdαɴт l'éтé, cнez мoι. J'αι вeαυcoυp pleυré pαrce qυe je l'αdorαιѕ, ιl éтαιт тoυт vιoleт, c'eѕт мα coυleυr préғérée ! Je l'αvαιѕ αppelé Veɴтoυѕe, coммe leѕ veɴтoυѕeѕ deѕ poυlpeѕ, pαrce qυe c'eѕт ɢéɴιαl coммe αɴιмαl ! J'αιмe вeαυcoυp le préɴoм de celυι de тoɴ ғrère, j'ιмαɢιɴe qυ'ιl eѕт вlαɴc αlвιɴoѕ ? тoɴ ғrère doιт êтre тrop coɴтeɴт de l'αvoιr ! J'αdore vrαιмeɴт leѕ αɴιмαυх...

Eυн, j'αι rιeɴ coмprιѕ ὰ lα ѕυιтe pαr coɴтre. Je ѕυιѕ pαѕ тrop υɴe ιɴтellecтυelle, dυ coυp dαɴѕ мα тêтe тα pнrαѕe ѕe мélαɴɢe eт je lα coмpreɴdѕ pαѕ тrop. мαιѕ j'ιмαɢιɴe qυe c'eѕт çα l'eхplιcαтιoɴ, eɴ тoυт cαѕ ιl eɴ ғαυт вιeɴ υɴe, eт ѕι c'eѕт pαѕ lα вoɴɴe, ce ѕerα lα вoɴɴe poυr ɴoυѕ deυх !

Oυι αlorѕ υɴe crιɴιère... Eғғecтιveмeɴт, c'eѕт vrαι мαιѕ c'eѕт pαѕ ὰ çα qυe je peɴѕαιѕ ! Poυr тoɴ ιɴdιce ὰ тoι... J'ιмαɢιɴe dυ coυp qυe тυ ɴ'eѕ pαѕ eɴ 1ère αɴɴée ? Eѕт-ce qυe c'eѕт ce qυe тυ voυlαιѕ qυe je devιɴe ? Eт qυe тυ αѕ eυ O ὰ тoɴ eхαмeɴ αυѕѕι, çα veυт dιre qυe т'eѕ υɴe вoɴɴe élève !

Eт мoɴ ιɴdιce dυ joυr çα vα êтre qυe... Lα ғιlιère qυe je coмpтe cнoιѕιr oυ dαɴѕ lαqυelle je ѕυιѕ, perѕoɴɴe l'αιмe, eт elle eѕт le pαrғαιт clιcнé deѕ ɢeɴѕ de мα мαιѕoɴ.

α вιeɴтôт !

- тorɴαde : )
Le lendemain, elle se pressa et fila en vitesse à la volière.

Au moment d'envoyer voler le hibou, elle se ravisa. Elowen avait l'impression d'en dire trop sur elle, de se livrer de façon excessive. Elle essaya de reprendre le parchemin, de peur que son inconnue ne la démasque, mais la jeune chouette n'en fit qu'à sa tête et ne la laissa pas récupérer sa lettre. Elle s'envola immédiatement, laissant une Elo toute penaude, qui priait pour que le rapace fasse malencontreusement tomber la lettre.
17 déc. 2020, 00:43
 PV  Voler de ses propres ailes
Dahana était fatiguée. Elle venait de passer la nuit à chasser quelques musaraignes dans le parc de Poudlard et elle savait que sa maîtresse ne viendrait pas avant le soir, la petit chouette boréale espérait donc pouvoir se reposer en vu du long voyage qu'elle pensait faire bientôt, jusqu'en Irelande. Sa maîtresse ne se rendait pas compte de ce que ça représentait tous ces aller-retours, mais Dahana éprouvait toujours une grande fierté quand elle réussissait la mission que sa maîtresse lui donnait. Ce qu'elle aimait un peu moins cependant c'est qu'un autre lui demande d'envoyer une lettre. Quand c'était pour sa maîtresse, la petite chouette tolérait de faire la course. De même si c'était quelqu'un qui semblait proche de sa maîtresse, quoi que le langage affectueux humain lui semblait parfois un peu flou (d'un autre côté, sans bec...). En revanche, quand cette fille aux cheveux ébouriffés aussi roux que ceux de sa maîtresse et avec un visage constellé de... de... de... graines un peu passées, quand cette fille, donc, venait la réveiller en plein repos, cela rendait Dahana chafouine. Ô bien sûr, elle elle était une chouette bien élevée, elle ferait son travail, mais pas plus, ça c'était sûr. Sans compter que cette fille l'avait insultée, l'appelant hibou la première fois qu'elle s'était permise de s'accaparer Dahana. Non, décidément, cette fille, elle ne l'aimait pas. Sans compter que bon... elles étaient toutes les deux dans le même château et la chouette avait découvert la veille que les deux filles avaient leurs nids très proches.

Ce fut donc d'humeur massacrante que la petite chouette se posa sur l'épaule de sa maîtresse et commença à lui pincer l'oreille pour attirer son attention. Elle attendit avec une patience toute relative, la réponse que sa maîtresse écrivait. En peu de temps, une nouvelle missive l'attendait. Dahana s'envola en hululant et fonça à l'extérieur, essayant de repérer l'autre fille aux graines pas fraîches pas une fenêtre. Elle finit par la trouver. La chouette boréale profita d'une fenêtre ouverte pour pénétrer dans la pièce et vint se poser sur les genoux de l'autre fille. Elle tendit ostensiblement sa patte en hululant avec impatience pour qu'elle soit libérée de la lettre qu'elle venait encore de transporter. A peine libérée de son fardeau, la petite chouette s'envola en laissant un cadeau sur cette fille qu'elle n'aimait pas. Cela lui apprendrait.

Contenu de la réponse d'Irene :
Bonjour Tornade,

Pourquoi tu n'as pas trop d'amis ?
Non, pas du tout, Lÿys est bleu canard pâle. Je soupçonne un sort ou une potion de couleur, vu qu'ils sont censés être plutôt entre rose et violet, mais je le trouve joli comme ça donc je ne vais pas chercher à lui redonner sa vraie couleur. Même si j'espère qu'en dessous il est beaucoup plus violet que rose. C'est aussi ma couleur favorite ! D'ailleurs je m'habille souvent avec du violet quand je peux. Ou du bleu, c'est beau aussi le bleu. Je suis contente de ne pas être à Gryffondor non plus d'ailleurs, quoi que ce ne soit pas la couleur de maison la plus horrible, le rouge aurait fini par m'agacer rapidement.

Tu pensais à quoi du coup ?
Oui mon indice était bien que j'avais terminé ma première année. Pour le O, effectivement, j'ai de bons résultats, mais ce n'est pas si compliqué. Et toi aussi du coup, non ?

C'est difficile cet indice... Si je me souviens bien, les filières sont Totale, Complète, Pratique et ouverture, Spéciale, Science, Sport et soin et je crois qu'il m'en manque une... J'avoue que j'ignorais que les filières puissent être des clichés de maison... Pour ma part, j'ai ou j'ai eu un peu de mal à me décider, plusieurs sont intéressantes. Et il ne me semble pas qu'elle soit très aimée non plus... Mais de toutes façons, les professeurs proposent des cours facultatifs, non ? donc au final ces filières sont surtout une manière de dire qu'on préfère une chose ou l'autre, mais rien n'empêche de travailler les autres matières, si elles sont intéressantes ! Et je crois bien que je viens de te donner un gros indice alors je vais m'arrêter là.

Bonne soirée,
Quelqu'un

Tallyrenpher, à l'attaque !/ ⇈⇈ Ceci n'est pas un pavé... ⇈⇈ / Des Souris et des Dragons
Irene s'écrit sans accent, merci ! ^^
4ème année RP - M.E.R.L.IN. : Mat / Spid'Irene, la Princesse des Mots-Croisés