Inscription
Connexion
31 oct. 2021, 19:24
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Le 31 octobre 2046

Eleanor avait passé l'après-midi à réfléchir à une tenue pour la soirée d'Halloween. Elle n'était pas très habile de ses mains et n'avait pas assez anticipé la soirée et le bal qui suivrait. Après plusieurs heures à se creuser la cervelle, elle avait fini par piocher des habits directement dans la malle de vieux vêtements défraîchis mise à la disposition des élèves par son Directeur de Maison. Elle en avait ainsi extirpé un vieux ruban bleu nuit avec lequel elle s'était attaché les cheveux tant bien que mal (et plus mal que bien), ainsi qu'une robe vintage de la même couleur un peu trop grande pour elle, dans laquelle elle s'était glissée. Elle avait également enfilé sa paire de petites chaussures argentées à talons bas pour compléter sa tenue ainsi qu'ajouté un ruban plus clair pour tenter d'ajuster un peu la robe. Après un coup d’œil dans le miroir suivi de près d'une demi-heure de tentatives infructueuses de correction de sa coiffure, elle avait finalement renoncé à arranger son apparence et s'était décidée à se rendre jusqu'à la grande salle, le ruban bleu pendouillant lamentablement dans sa chevelure châtain tandis que la robe trop grande pour elle flottait autour d'elle.

Arrivée à l'entrée de la Grande Salle, la fillette constata avec surprise que quelqu'un s'était manifestement grandement impliqué dans la décoration. Des citrouilles flottaient dans les airs devant de longues guirlandes noires et oranges, et il lui sembla même apercevoir ce qui ressemblait à des chauve-souris voletant sous le plafond magique. Ravie, elle s'avança au milieu des volutes de fumée qui recouvraient le sol, en direction de la table des Serdaigles. Un éclair de panique sembla traverser ses yeux gris-verts globuleux lorsqu'elle remarqua qu'il ne restait aucune place libre près des jeunes sorciers qu'elle reconnaissait. Après une demi-seconde d'hésitation et une considération rapide de plusieurs scénarios de fuite (dont un impliquant un transplanage qu'elle aurait été bien incapable de réaliser même en dehors de Poudlard), elle décida tout de même que le choix le plus socialement acceptable serait de s'asseoir à la table des Serdaigles, et d'espérer que quelqu'un lui parle ou qu'une personne avec qui elle s'entendait bien arrive après elle.

La jeune fille se laissa donc tomber sur un siège avec une lourdeur qui ne correspondait pas à sa carrure, et lança un timide "Bonsoir ?" à la cantonade. À cette salutation, son traître d'estomac trouva judicieux de répondre avec un énorme "Gaouuuurg" qui lui sembla résonner plus fort que ne l'avait fait sa voix à l'instant. Mortifiée, la fillette devint immédiatement pivoine avant de jeter des regards frénétiques autour d'elle. Est-ce que quelqu'un avait entendu ?
31 oct. 2021, 19:30
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Le grand jour était enfin arrivé, Halloween !

En cette soirée, Winter était en train de se préparer dans son dortoir. Cela faisait plusieurs jours qu’elle réfléchissait à son éventuel déguisement et si elle irait ou non au bal. La fillette ne voulait surtout pas rater le banquet du soir, mais participer à un bal lui faisait bizarre, surtout sans cavalier. Elle n’avait d’ailleurs pas cherché en avoir un, cela lui semblait bien trop embarrassant ! D’autant plus qu’elle n’avait pas vraiment d’amis garçons pour le moment.

Plusieurs restrictions avaient été données pour le festin. Aucune visage ne devait être masqué et tous devait demeurer identifiables. De plus, il leur faudrait déposer leurs baguettes magiques à Rusard avant d’entrer dans la Grande Salle, ce qui donnait à Winter un sentiment étrange d’un mélange de peur et de crainte. Winter se doutait que cela faisait référence à l’accident qui s’était déroulé deux ans plus tôt, le jour d’Halloween, mais elle n’en savait pas plus. Ses parents étaient au courant mais ils avaient hélas refusé de le lui raconter. En revanche, ils lui avaient raconté plusieurs anecdotes sur leurs festins d’Halloween, au temps où ils étaient à Poudlard, et Winter vibrait d’impatience de découvrir tout ça.

Elle espérait qu’il y aurait des sucreries au festin d’Halloween, car elle s’était habituée à toujours en manger les jours d’Halloween lorsqu’elle était plus jeune et partait faire la chasse aux bonbons avec sa cousine Alyssa. La fillette se demandait aussi si le personnel de Poudlard avait complètement décoré le château ou non. Cela serait surement dans les tons noirs et orange, les couleurs emblématiques de cette fameuse fête.

La Gryffonne regarda sa tenue préparée à l’avance. Il s’agissait d’une robe noire à volants, avec un col blanc rehaussé d’un ruban noir. Elle avait eu cette robe l’année qui précédait, mais n’avait encore jamais eu l’occasion de la porter. La robe allait de pair avec un poncho de la même couleur, légèrement plus court que sa robe. Winter se réjouissait d’avoir pensé à les prendre avec elle, car cela irait à merveille avec ce en quoi elle voulait se déguiser ! La fillette avait en effet porté son dévolu sur thème vampirique et avait demandé à ses parents de lui envoyer de fausses canines pour faire plus réaliste. Cependant, maintenant que la soirée était arrivée, Winter se demandait si elle n’en avait pas un peu trop fait. Mais après tout c’était son premier Halloween à Poudlard et elle adorait se déguiser depuis toute petite !

Trêve de rêverie, elle enfila sa tenue et se regarda dans le miroir. Elle était mi-impressionnée mi-embarrassée par le résultat ! Winter fixa ses fausses dents à l’aide d’un sortilège que sa mère lui avait appris – elle y arriva au bout de la troisième tentative – puis entreprit de tresser une partie de ses cheveux, tout en laissant l’autre détachée. Elle plaça ensuite un serre-tête noir assorti à sa tenue. Après cela, la fillette pâlit son teint avec du maquillage et mis du rouge à lèvre pour rendre son visage plus « vampire ». Enfin, elle se maquilla légèrement les yeux, sans trop en faire étant donné qu’elle ne se débrouillait pas si bien que cela en maquillage et que sa mère n’aimait pas qu’elle se maquille. Le résultat finit par lui convenir, et Winter laissa échapper un sourire : pour elle, c’était une réussite, même si elle ne savait pas si elle pourrait ficher la frousse à quelqu’un !

Sa cousine était elle aussi en costume, dans un tout autre type que celui de Winter. Alyssa avait fabriqué elle-même son propre costume de squelette, dont les motifs scintillaient joliment (ou effroyablement ?) sur sa tenue et Winter adorait le résultat. Elle portait même une jupe, ce qui était un miracle venant de la casse-cou qu’elle était ! Avant d’aller elle-même se vêtir, Winter s’était occupée de maquiller le visage d’Alyssa et s’était bien amusée à faire ses expérimentations. Et sa cousine semblait ravie du résultat, pour son plus grand contentement ! Maintenant, il ne leur restait plus qu’à descendre de la tour, vers la Grande Salle, et Winter commençait à trépigner d’impatience, après avoir passé tant de temps à élaborer son costume.

Mais Alyssa, fidèle à elle-même s’écria brusquement :

- Pars devant, je vais trouver mes chaussures !

Winter leva les yeux au ciel, pour une fois qu’Alyssa était la plus lente à se préparer ! La fillette avait l’impression que cela faisait une éternité qu’elle avait enfilé ses bottes noires. Elle lui répondit, regrettant de devoir descendre finalement seule :

- D’accord, mais dépêche-toi !

Winter, sans plus attendre, descendit du dortoir pour arriver dans la salle commune, où des élèves étaient en train de discuter, la plupart étant eux-aussi costumés. N’apercevant personne qu’elle connaissait, elle franchit d’un pas vif l’ouverture laissée par le portrait pour descendre vers la Grande Salle. Tout en marchant, elle espérait qu’Alyssa ne prendrait pas trop de temps à la rejoindre, car elle savait que cette dernière perdait très facilement ses affaires et risquerait de ne pas retrouver de suite ses chaussures. Des fantômes se baladaient dans les airs, renforçant l’ambiance plus sombre du château, et semblaient se diriger eux aussi vers la Grande Salle.

Lorsqu’elle arriva enfin devant la Grande Salle, une foule s’accumulait déjà à l’entrée de la salle, devant Rusard, sûrement pour déposer les baguettes magiques. Après plusieurs minutes d’attente, elle lui céda sa baguette, à regret, et pénétra finalement dans la Grande Salle. Tout était magnifiquement décoré sur le thème d’Halloween ! Winter était émerveillée devant la splendeur de la salle, elle n’avait jamais rien vu de si beau.

La Gryffondor se tordit le cou afin de regarder s’il y avait des élèves qu’elle connaissait, mais la Grande Salle était si bondée qu’il était difficile de repérer des gens connus. Elle s’installa en attendant à la table de Gryffondor, espérant que sa cousine la rejoindrait vite. A sa grande joie, elle aperçu son amie Julie arriver dans sa direction pour s’asseoir à côté d’elle, en la saluant :

- Salut Winter ça va ? C'est magnifique !

Son amie portait une élégante robe noire et détaillait d’un air émerveillé la décoration de la salle, tout comme Winter quelques secondes plus tôt. La fillette lui répondit :

- Salut Julie, ça va et toi ? Oui c’est magnifique, j’adore les décorations ! Et j’aime beaucoup ta tenue !

Winter continua de regarder autour d’elle les élèves s’asseoir, avec des costumes tous plus beaux, ou effrayants, que les autres. Elle regarda vers la table des professeurs, et constata avec surprise que des professeurs étaient déguisés. Elle bloqua quelques secondes devant son directeur de maison, Samuel Falkher, déguisé en… Diva d’Halloween ? La fillette allait le faire remarquer à Julie, mais son attention fut détournée par Alyssa qui arrivait finalement. Elle lui fit un coucou, contente d’enfin la voir.

Winter Wright est déguisée en vampire et rejoint la Grande Salle pour le festin d’Halloween. Elle s’assoit à la table de Gryffondor en compagnie de son amie Julie Nojat, et aperçoit sa cousine Alyssa Wright qui arrive. Elle lui fait un coucou pour l’inviter à approcher.

Reducio
Le costume de Winter (les seules différences sont qu’elle a les cheveux blonds, des dents de vampire et qu'elle ne tient pas de livre dans ses mains) :
Image


@Julie Nojat
@Alyssa Wright
@Evie Parkson
@Ginny Ruewen
Dernière modification par Winter Wright le 31 oct. 2021, 20:34, modifié 1 fois.

« When the flowers of every color bloom and the flower petals flutter off
The festival is at its peak, it won’t end, this is the climax »
- IZ*ONE Fiesta -

Couleur #d22d45
31 oct. 2021, 19:32
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Halloween avait toujours été une fête joyeuse et pleine de couleurs, bien qu'avec beaucoup de noir et d'orange, certes. La partie favorite d'Áine avait toujours été le déguisement, d'autant plus quand elle eu commencé à maîtriser l'art des sortilèges mais également des potions, art très utile pour certains déguisements.

Quelques élèves faisaient encore la queue devant la Grande Salle, alors qu'elle dévalait à toute vitesse l'escalier, ses nombreux châles flottant derrière elle et ses nombreux pieds claquant sèchement le sol. Son regard croisa celui d'un élève, elle lui sourit, tout en essayant de déchiffrer sur son visage l'effet que le déguisement lui faisait : deux antennes mouvantes semblaient directement sortir du front de la professeure, entre ces deux ajouts, une tâche rouge vif s'étalait, rappelant les tâches que certaines fourmis peuvent présenter sur la tête. Son corps, jusqu'à la taille, et ses cheveux étaient emmaillotés dans de nombreux châles et foulards de toutes les couleurs, façon diseuse de bonne aventure, ses avant bras et mains sortant des couches de tissus semblaient être des pattes d'insecte de même que ses jambes. Derrière elle, semblant vivants deux dernières pattes et un abdomen géant de fourmi s'agitaient au rythme de la démarche d'Áine.

La jeune femme traversa la Grande Salle pour rejoindre la table des professeurs, non sans traverser désagréablement un fantôme, et s'installa près d'Archibald le Vieux, déguisé en ce qui semblait être une citrouille. Après avoir salué ses collègues à la cantonade et s'être battue avec sa chaise avant d'en discrètement couper le dossier pour en faire un tabouret, la fourmis diseuse de bonne aventure balaya la salle du regard, tout en glissant joyeusement à la citrouille à sa droite :
- Joli nœud pap' ! Je le trouve fourmidable !

@Archibald Featherstone

Professeure RP d'HdlM depuis septembre 2046 - #6c02c4 / RGB(108;2;196)
Contact - En présence réduite - En absence
Membre du DUMB club
31 oct. 2021, 19:36
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Reducio
Rivers Robinson-Scott a écrit : 31 oct. 2021, 19:00
Reducio
Image


Rivers entra dans la grande salle en ce brillant soir.
Aujourd’hui était un jour important. Bien sûr, c’était Halloween, mais surtout car c’était son premier rendez vous avec Louise, son amoureuse.
Et pour cette raison, Rivers était très stressé.
Il imaginait ce soir la depuis plus d’une semaine, mais il avait peur de gâcher la soirée.
Comment? Peut importe, il avait juste trop peur de faire quelque chose qui puisse fâcher Louise ou la décevoir.
Il avait notamment beaucoup réfléchi quant à son costume.
Rivers ne voulait pas un habit qui fasse trop déguisement car c’était quand même un bal à l’origine mais il voulait rappeler le côté festif d’Halloween dans sa tenue.
Pour cela, il avait choisis un ensemble chic aux couleurs d’Halloween, à savoir le noir et le orange.
Il s’était donc vêtu d’un pantalon noir ainsi que de belles chaussures noirs et brillantes. En haut il portait une chemise noir, un veston orange et une belle et longue veste gris noir.
Avec cela une cravate orange et une petite fleur de la même couleur épinglée sur sa veste.
Il espérait que ce costume plairait à Louise.
Il entra donc dans la grande salle, donna sa baguette à Rusard, et chercha des yeux Louise. Il ne la vit ps. Sûrement n’était elle pas encore arrivé se dit-il.
Alors il alla s’asseoir à la table des Serdaigle en scrutant la grande porte.
Peu de temps après son arrivé, Rivers l’aperçu.
Elle était ravissante.
Louise portait une belle et grande robe bouffante toute orange. Elle était assortit à lui.
Il se leva et marcha dans sa direction.
Elle le cherchait des yeux.
Toi en s’avançant Rivers fit un grand signe avec ses bras afin qu’elle le remarque. Ça y est elle l’avait repéré.
Les deux jeunes tourtereaux se rejoignirent au centre de la salle.
Rivers lui dit gentiment:
Tu es ravissante. Et moi, tu me trouves comment?

Et voilà @Louise Foster


"- Je euh.. Tu es... Je..."

Louise n'arrivait plus à articuler correctement. Il était tout simplement trop beau dans son petit costume orange ! Il était beau... Et elle adorerais lui dire... Elle posa ses deux poings fermes sur la poitrine de Rivers et lui dit le plus bas possible et plus rouge que jamais :

"- Tu es très... beau..."

Elle prit son bras en fixant ses pieds. Puis, obligée de lever la tête, elle leva ses yeux noisettes vers lui. Elle put enfin lui sourire et vu que ça le faisait reagir.

"- Ah... Pardon ! Je voulais pas te mettre mal à l'aise ou quoi que ce soit. Excuse moi.. Mais sinon... On va s'assoir où ? Tu pense que l'on peut s'assoir à deux ?"

Elle avait dit ça en rougissant. S'assoir avec Rivers.... Et s'il faisait des trucs comme lui tenir la main sous la table ou encore la fixer pendant qu'elle mange ? Elle ne pourrait pas survivre à des attaques comme celles ci comme dans les films romantiques ! Et c'était reparti, elle rougissait de nouveau comme une tomate.

"- C'est vrai que normalement on ne devrait pas s'assoir ensemble vu que tu es a Serdaigle et moi a Gryffondor."

Elle disais ça avec un air un peu triste que Rivers sembla remarquer.

@Rivers Robinson-Scott voili voilou ^^

"The things that make you strange are the things that make you powerful"
Dear Evan Hansen
Couleur RPG : #ff0000
31 oct. 2021, 19:40
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
you should see me in a crown
mercredi trente-et-un oct. 46
repas du soir, suite de ceci

Les bras croisés sur ma poitrine, je regrettai déjà d’être venue. Autour de moi, dans la petite file pour rendre les baguettes – encore une fois ? Les vacances ne suffisaient pas ? –, tout le monde était déguisé : de la tête aux pieds on avait des squelettes, des citrouilles, des… gens chelous, et d’autres, on ne savait pas très bien ce que c’était. Un peu comme moi, d’ailleurs. Qui allait deviner en quoi je m’étais déguisée ? Surtout que ce n’était pas un vrai costume… Est-ce que les gens allaient comprendre que j’étais habillée avec les mêmes vêtements que d’habitude ? Ou presque ? Finalement, ce n’étaient qu’une simple chemise longue, un short et des collants transparents, le tout, noir.

Au moment de tendre mon bout de bois magique, alors qu’Alison s’élançait, sans même m’attendre, je serrais mes lèvres et affichai un air mécontent, avant d’avancer vers la salle. Je m’empêchai de me frotter la bouche pour enlever ce mauvais goût à peinture, regrettant déjà avoir insisté pour qu’Alison me maquille – un rouge à lèvres noir et truc pour les yeux. Au cas où on n’avait pas compris quelle était ma couleur pour la soirée.

Faisant claquer mes talons sur le sol, je m’empressai de suivre la troisième année vers la place qu’elle avait choisie. Je ne savais même pas pourquoi je voulais tant être avec elle – si ce n’était que pour ne pas être seule pendant le banquet. J’avais prévu de rejoindre Lydia, mais j’avais beau analyser la Grande Salle de ma vue de lynx, je ne la voyais nulle part.

Ma surprenante accompagnatrice s’était déjà accommodée à table, et commençait à manger. Je répondis d’un coup de tête à sa formule de politesse, assise sur les genoux et mon attention sur la table des Bleu.e.s. Peut-être n’était-elle pas encore arrivée ? Une petite voix m’interpella, et je me tournai, tout sourire, vers Charlotte.

Coucou Chacha ! J’adoooore ton déguisement !

Mon amie était trop mignonne dans cet accoutrement, et le rôle du clown lui allait si bien ! Il ne manquait plus qu’elle nous fasse un petit spectacle de détournement-de-sortilèges-d’Halloween pour bien finir la soirée…

Quoi, qu’est-ce qu’y’a ? demandai-je, le ton de la fillette ne servant qu’à me stresser encore plus.

Je manquai d’éclater de rire devant son histoire, totalement loufoque… *Et peut-être bien dans l’esprit d’Halloween* Jetant un coup d’œil à Elowen-poulpe au loin, je ne pus m’empêcher de songer qu’elle ne ressemblait plus du tout à l’Elowen-duzdominion. *C’est pas la bonne soirée pour penser à ça*

Sérieuuux ? Sans raison et tout ? *écoute, peut-être que le tournoi de la fumée lui a enlevé un boulon de la tête, ou quelque chose du style…* Moi j’suis en train de chercher Lydia, je devais aller la voir. Ça vous dérange pas ? Mais je la trouve pas, elle est pas à sa table… soupirai-je en cherchant de nouveau du côté des Serdaigle. Siii, elle est là-bas, tout au fond ! Désolée, je reviens plus tard !

Les règles de politesse ? Oups. Je fis le tour de la table, trottinant pour rejoindre mon amie, essayant de ne pas voir tous les beaux déguisements autour de moi. Elle semblait déjà s’être installée avec d’autres élèves, sûrement la raison pour laquelle elle était chez les Serpy’s. Un peu plus intimidée, j’arrivai derrière elleux, toute idée de leur faire une surprise évanouie :

Coucou ! Je peux ?
Eryne boude un peu, s'installe avec @Alison Morrow et parle avec @Charlotte Dwight à propos d'@Elowen Livingstone. Quand elle trouve enfin @Lydia Holmes, elle va vers elle et son petit groupe :eyes:
Dernière modification par Eryne O'Kieran le 1 nov. 2021, 16:10, modifié 2 fois.

• Membre de la RASA,
l'organisation la plus secrète des secrètes •
#400080
avatar commun avec Melody Brown
teaseuse en chef car trop de tease tue le tease.
31 oct. 2021, 19:43
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Maddie écoute les réactions de ses deux camarades au sujet de la décoration ainsi que la confidence de Lily-Rose. Elle s'imagina plonger la main dans ce bol de friandises. Elle aurait fait un bond en l'air à coup sûr, envoyant probablement valser bon nombre de confiseries.

"Par Merlin, ce truc m'aurait traumatisée ! J'aurais plus jamais voulu me servir moi-même lors de mes tournées de porte-à-porte." dit-elle en rigolant. La conversation s'orienta ensuite sur le menu du soir. Trop obnubilée par la décoration, elle n'avait pas encore pris le temps de le consulter. Elle s'empressa alors de saisir de morceau de parchemin pour en prendre connaissance.

Après une rapide lecture, elle en vint à la même conclusion que sa collègue préfète : il fallait effectivement beaucoup aimer la citrouille pour apprécier ce repas. Malheureusement, ce n'était pas vraiment son cas. Non pas qu'elle n'aimait pas ça, mais à part en soupe ou dans les patacitrouilles, elle ne prenait pas vraiment plaisir à en manger. Elle qui s'attendait à se régaler, elle en était soudainement bien moins certaine. Elle n'était cependant pas du genre à faire la fine bouche et goûterait tous volontiers. Qui sait, elle allait peut-être redécouvrir le cucurbitacée.

"On verra bien si c'est bon. Je n'en ai jamais mangé sous forme de tagliatelles. Et du coup, en attendant que tout le monde arrive, ça vous dirait d'aller voir de plus près ce cercueil farceur ?"

@Lily-Rose Holland @Megan Arrington

~6ème année RP~
Préfète - Remplaçante des Hel's Angels - Membre du club de Bavboules.
Code couleur : 3d85c6
31 oct. 2021, 19:46
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Le jour qu’Alyssa attendait tant était enfin arrivé. Le jour d’Halloween.

La petite fille était toute excitée à l’idée de participer à son tout premier banquet d’Halloween à Poudlard. Ses parents lui avaient de nombreuses fois conté leur propres expériences en cette excitante période de l’année ce qui ne la faisait que davantage rêver. Elle avait tout de même une pensée émue en repensant au précédent Halloween où, accompagnée de sa cousine Winter et de quelques amies Moldues, elle avait fait la chasse aux sucreries en sonnant à toutes les portes de leur petit village. Et cette année, elle allait vivre son tout premier Halloween au collège.

Ce banquet d'Halloween était suivi d’un bal, envers lequel son excitation était bien plus modérée. Pour la Gryffondor, un bal consistait à danser des heures durant, habillé d'une robe trop encombrante, en susurrant de douces paroles à l’oreille de son cavalier. Mais Alyssa se trouvait bien trop jeune pour avoir un amoureux et ne se verrait absolument pas danser dans la Grande Salle. Alyssa ne dansait que sur la patinoire, pas sur la terre ferme. Danser en public et devoir porter une robe à froufrous constituaient les rares choses pouvant réellement l’embarrasser.

A l’occasion du banquet de cette année, les élèves pouvaient venir costumés. C’était un évènement qu’Alyssa ne raterait pour rien au monde ! Et cette année, elle s’était même débrouillée pour fabriquer toute seule son costume, en compagnie de Winter qui préparait le sien aussi. La Gryffondor avait donc dessiné des motifs de squelettes sur un t-shirt et des collants noirs et portait une jupe de la même couleur. Elle était même parvenue, à l’aide de sa baguette, à faire scintiller dans le noir les motifs ainsi dessinés. Winter lui était venue en aide pour le maquillage, cette dernière avait recouvert le visage d'Alyssa de fond de teint blanc et avait rajouté des formes noires pour simuler le visage d'un squelette. Même son cou était maquillé en noir, avec des os peint en blanc par dessus. Sa cousine lui avait également tressé ses cheveux blonds avec des rubans noirs, eux qui étaient habituellement tant ébouriffés.

Alyssa s'était, en cachette, longuement regardée dans le miroir, ravie du résultat. Elle se trouvait presque effrayante elle-même et espérait parvenir à coller une bonne frousse à quelques personnes lors du banquet. Son visage maquillé était tout de même assez reconnaissable, avec ses grands yeux bleus se détachant sur sa pâleur et ses quelques mèches blondes lui tombant devant les oreilles, les professeurs ne devraient donc pas lui faire de remarques.

Il était près de 19 heures et Winter et Alyssa était fin prête... Jusqu'à ce que celle-ci se rende compte qu'elle était toujours en chaussettes.

- Pars devant, lança-t-elle à sa cousine qui trépignait. Je vais trouver mes chaussures !

Poussant du pied le bazar qu'elle avait fait à côté de son lit, la petite fille se mit à activement chercher sa paire de chaussures noires. Elle en trouva finalement une sous son lit et l'autre coincée derrière son coffre ; Alyssa avait vraiment sous-estimé le chaos qu'elle avait créé en fabriquant son costume.

C'est en courant qu'elle dévala ensuite les escaliers la menant à la Grande Salle, dans l'optique de retrouver sa cousine le plus rapidement possible et de, surtout, ne pas encore arriver en retard quelque part. Avec étonnement, en arrivant en haut du dernier escalier, la jeune fille constata qu’une queue était bien formée devant la grande porte la séparant encore de la fête. Descendant plus tranquillement les marches, elle se mit sur la pointe des pieds pour essayer de voir quelque chose.

Alyssa reconnut alors le fantôme de Rusard, celui-ci filtrait l’entrée. Cette vision lui arracha une grimace, elle n’aimait guère ce fantôme, qui semblait toujours surgir de nulle part pour réprimander tout écart au règlement. Elle fronça les sourcils, se demandant donc ce que le concierge pouvait bien leur vouloir en ce soir de fête. Avec les quelques conversations lui venant aux oreilles, la Gryffonne comprit alors alors que Rusard leur prenait en réalité leur baguette. Cela ne fit que creuser la grimace sur son visage, la petite fille ne voulait pas se séparer de sa baguette !

Depuis qu’Alyssa avait acheté chez Ollivander sa baguette… Ou plutôt depuis que sa baguette l’avait choisit, la petite fille ne s’en était pas séparée une seconde, sauf pour aller prendre sa douche quand même. Mais en continuant d’écouter les conversations, elle comprit que cette démarche était sans aucun doute étroitement liée avec le drame survenu à l’Halloween 2044. La Première Année en avait seulement vaguement entendu parler, tout ce qu’elle savait était que la Salle de Bal avait été partiellement détruite...

C’est tout de même avec regret que, à son tour, Alyssa déposa sa baguette dans le coffre devant Rusard, avec la sensation désagréable de l’abandonner. Mais après tout, elle n’en aurait pas besoin ce soir normalement.

Lorsqu'elle redressa la tête, ses pensées moroses se firent immédiatement balayer par le spectacle s'offrant sous ses yeux. La Grande Salle était tout simplement magnifique, non horrifique... Ou plutôt parfaitement Halloweenesque. D'un air ravi, la jeune fille observa avec des yeux brillants les citrouilles flottant dans le ciel magique, les guirlandes oranges et noires suspendus, et les nappes toiles d'araignées recouvrant les quatre tables autour desquels les élèves se pressaient. Une chauve-souris en papier lui frôla le haut de la tête et un étrange cercueil s'ouvrit dans un grand claquement à quelques mètres d'elle, ces visions lui laissèrent un grand sourire plaqué sur le visage. Les personnes ayant décoré la Grande Salle s'étaient véritablement surpassées.

La jeune fille aperçut d'un air ravi un squelette qui était assis au bout de la table des Gryffondors. Il était littéralement parfaitement assorti à son propre costume. Toujours debout dans l'allée, Alyssa se mit alors à observer toutes les personnes se pressant dans la Grande Salle. Elle devait trouver sa cousine. Son regard se perdit devant la multitude d'élèves costumés de manière plus ou moins original mais qui ne faisait qu'en rajouter à l'atmosphère des plus Halloweenesques de la salle.

Alyssa remarqua alors une femme qui lui était inconnue à la table des professeurs. Celle-ci était assise à la place qu'occupait habituellement le professeur de Défense contre les Forces du Mal, qui en plus était le Directeur de sa Maison. D'ailleurs cette femme inconnue ressemblait bien étrangement au professeur. "Bizarre, il a du inviter sa sœur pour la fête..." songea la fillette sans pousser son enquête plus loin.

Alyssa repartit donc à la recherche de Winter. Elle l'aperçut alors enfin, celle-ci était en grande discussion avec une autre Première Année que la blondinette ne connaissait que de vu. Winter la vit également car elle lui adressa un coucou de sa main pâle. La Gryffondor courut vers elle et l'autre fille avant de dire :

- Salut ! Moi c'est Alyssa. Et toi ?

Avait-elle surtout dit à l'adresse de la Première Année se tenant en compagnie de Winter. Elle s'assit ensuite à côté de sa cousine et lui chuchota de manière fort peu discrète :

- T'as vu je les ai vite retrouvées finalement mes chaussures !


Alyssa Wright, en costume de squelette, a rejoint la Grande Salle avec un peu de retard. Elle finit par trouver sa cousine, Winter Wright, en train de discuter avec Julie Nojat. Alyssa vint s'asseoir à leur côté.

@Winter Wright
@Julie Nojat
@Evie Parkson
@Ginny Ruewen

Like a star shining brightly in the deep darkness, We will recognize each other anywhere,
The blinding spotlight, in your heart and mine, A brilliant moment that will forever bloom.
COLOR = MintCream
31 oct. 2021, 19:47
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Menu : 1/2/3/4/5/6/7/8/9/10/11/12/13/14/15/16/17/18/19/20/21/22

Edmund était extrêmement nerveux. Debout devant la grande salle, il regardait les élèves entrer, certains déguisés étrangement, d'autres en habits usuels. Quelques uns, aussi, portaient des costumes si monstrueusement réalistes que le Poufsouffle en frissonnait d'effroi. Il savait que ce n'étaient que des agencements vestimentaires, mais il n'en restait pas moins facilement impressionnable.

L'heure tournait et l'enfant n'osait trop entrer seul, attendant qu'une présence familière n'arrive afin de pénétrer dans la salle. Les souvenirs de l'état de la salle de bal après l'événement d'Halloween deux ans plus tôt restait fort dans sa mémoire et, même s'il n'avait pas assisté directement à ce qu'il s'y était passé, il n'en était pas moins demeuré terrifié. Des élèves agressant d'autres élèves... comment cette simple idée aurait-elle pu ne pas le paralyser ? Plus il y pensait, plus la volonté de fuir se réfugier dans les dortoirs le prenait — ou mieux encore : entre les étagères calmes de la bibliothèque si elle était toujours ouverte.

L'adolescent se frappa les deux joues bruyamment avec les mains, attirant quelques regards interloqués.

Il était venu afin d'affronter ses peurs, pour se prouver qu'il pouvait le faire. C'était comme lui avait dit Deryn l'année précédente : il était normal d'avoir des peurs, mais pas de les laisser nous contrôler. Fuir serait exactement cela : abandonner le combat, se laisser contrôler. Mais malgré les confiscations de baguettes à l'entrée, ne demeurait-il pas tout de même un risque ? Et si des élèves mal intentionnés se décidaient justement à attendre à l'extérieur de la salle que tout le monde danse pour ensuite attaquer le groupe d'élèves sans défenses car dépourvus de baguettes ? Priver les étudiants de leur meilleur moyen de protection n'était-il pas plus dangereux encore ?

Les mains crispées sur ses biceps, Edmund se rendit compte de sa respiration beaucoup trop rapides et se força à fermer les yeux. Respirer plus doucement. Desserrer les mains. Tranquillement. Les laisser glisser le long de son buste jusqu'à les placer le long de son corps. Voilà.

La peur était toujours présente et piquait son cœur de piques foudroyantes, mais elle n'était pas une déferlante invincible. Il avait le contrôle de la situation. Tout ce qu'il avait à faire était de penser à autre chose.

Distraitement, plus pour occuper ses mains que par réelle nécessité, Edmund défit son nœud papillon puis le refit, deux fois. Il réajusta un bouton de manchette qui était un millimètre et trois micromètres trop à gauche, défit le dernier bouton de son gilet de costume en réalisant qu'un gilet boutonné jusqu'en haut était ringard avant de le remettre car il trouvait le résultat trop décontracté.

Quand Eugène allait-il arriver ? Ils étaient censé se retrouver il y a au moins... ah non, c'était vrai que c'était lui qui était arrivé en avance parce qu'il ne voulait pas arriver en retard : ils s'étaient donné rendez-vous cinq minutes plus tard. Profitant du temps qu'il lui restait, le Poufsouffle inspecta une dernière fois sa tenue, soucieux d'être parfait.

Il mit sa nervosité sur le compte des réminiscences désagréables.

@Eugène Harlow
Dernière modification par Edmund Long le 9 déc. 2021, 23:12, modifié 2 fois.

couleur : #7f6000
Inspecteur Munmun, théoricien en chef des Bôs Debilus
Cofondateur de la PTC
Poufsouffle Vult !
31 oct. 2021, 19:52
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Dawn entra dans la grande salle un peu après 19h. Elle ne voulait pas arriver première sans être en retard pour autant. Halloween était sa fête préférée et elle était impatiente de découvrir ce que la soirée avait à montrer. Elle était déguisée en sombral, costume qu’elle avait confectionné elle-même avec les moyens du bord. Elle portait une robe toute noire avec des traits plus gris à certains endroits pour rappeler l’allure décharné de ces animaux. Dans son dos, une paire d’ailes et des oreilles de cheval noire sur sa tête.

La jeune fille posa son regard sur tout ce qui l’entourait. Elle était subjuguée par le décor d’halloween qu’arborait la grande salle. Elle en avait plein les yeux. Tout dans cette pièce orange et noire rappelait l’importance qu’avait cette fête pour les sorciers. Les citrouilles, volant au plafond, illuminaient la salle. Quant à la fumée au niveau du sol, elle donnait un aspect effrayant et mystique à la soirée.

La cinquième année rejoignit la table qui était habituellement attribuée aux Gryffondor et s’installa. Elle mourait de faim et avait hâte de découvrir le menu, lui aussi aux couleurs d’Halloween. Elle commença par se servir un verre de jus de citrouille, la boisson préférée des petits sorciers, avant d’entamer sa salade en entrée. Ce sont des saveurs qu’elle n’avait pas l’habitude de déguster mais elle appréciait beaucoup, sans doute que l’ambiance y était pour beaucoup.

**6ème année RP**
La force de la meute est dans le loup. La force du loup est dans la meute.
31 oct. 2021, 19:58
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Noémie suivait le flot d'élève allant vers la grande salle. Habillée de son costume fait plus tôt dans la journée, elle se sentait un peu humilié, loin de sa zone de confort de l'uniforme. Son regard se tourna dans tout les sens, observant les différents costumes portés par ses camarades.

Elle alla s'assoir à la table des Serdaigle, un coup d'oeil sur le menu, avant de regarder à gauche à droite à la recherche d'une connaissance. Elle admettait ne pas trop avoir planifié ce soir, on ne fêtait pas Halloween chez les Claire. Peut-être chez les Cornwell? Il faudrait qu'elle demande. Halloween lui semblait une fête un peu étrangère. Elle savait vaguement qu'il y avait des citrouilles. D'ailleurs le menu en était à l'image, il y avait de la citrouille partout Elle fronça son nez, Trop de citrouille, tue la citrouille.

En quête de redécouvrir la grande salle et tout ses décorations, elle observa les tables, les nappes, les squelettes et les chauves-souris. Les elfes de maison s'étaient donnés! Il faudrait qu'elle passe chez eux leurs donner un petit quelque chose pour les remercier. Après tout, même chez les Claire, on offrait des cadeaux à Limpsy pour les grandes occasions!

Suite, à cette grande découverte, sa tête se tourna à droite et à gauche à la recherche de compagnie et d'une connaissance.

3a88fe.-La maman de Luan me trouve hypothétiquement pas bête -Marrainage
3ème année RP-Préfète -Commentatrice de Quidditch