Inscription
Connexion
21 janv. 2022, 23:44
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Tu ne cherches pas à comprendre ce qu’Edmund et Britanny se disent, ça ne te regarde pas après tout mais surtout, tu n’as pas envie de te prendre la tête aujourd’hui. Tu as en mémoire un bal d’Halloween chaotique et tu aimerais t’en éloigner le plus possible cette année.

Si les premiers mots du Serpentard te rassurent, tu ne peux pas en dire autant pour la suite de ses paroles. Tu gardes en tête tes responsabilités de préfète et ce, même lors d’une soirée comme celle-ci. Tu n’as pas envie de lui imposer ton aide, loin de là, en particulier si ce n’est pas si grave mais tu te sens tout de même obligée de lui dire que tu es là pour lui s’il en a besoin. Enfin, là pour lui tout comme les autres élèves de ta maison, évidemment.

- D’accord, tu me dis si jamais ça va trop…

Tu n’as même pas le temps de terminer ta phrase et de lui faire comprendre que tu n’as aucune envie de voir une grosse histoire éclater entre eux deux. Non, au lieu de cela, c’est la surprise qui te prend et qui se lit assez facilement sur ton visage, ce qui est plutôt surprenant, te connaissant. Est-ce que le quatrième année comprendra qu’il t’a totalement pris de court ?

Heureusement, la surprise s’estompe lorsque tu esquisses un sourire tout en le regardant. Tu t’en es fait, des scénarios dans ta tête mais alors celui-là, tu ne l’avais pas du tout envisagé. Et pourtant, c’est sans doute celui qui te fait le plus plaisir.

Si c’est aussi bien demandé, comment refuser ? réponds-tu en posant ta main sur la sienne et en l’entrainant plus au centre de la pièce.

Tu te sens tout à coup nerveuse mais tu fais de ton mieux pour te calmer et profiter de ce moment éphémère. Ta seconde main sur son épaule, il est temps pour vous d’enfin passer un instant en tête à tête.

Lili accepte la proposition d’@Edmund Dale et elle l’entraine vers la piste de danse.

Cinquième année RP | #4682B4
« Poufsouffle refoulée ayant été répartie à Serpentard, se proclamant Gryffondor et se faufilant parmi les Serdaigle » E.D.
23 janv. 2022, 07:28
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
P-Pourquoi elle réagissait comme ça ? Pourquoi elle partait de cette façon ? pourquoi elle s'était excusait avec la voix de quelqu'un qui semblait retenir ses sanglots ? Pourquoi Isaac sentait ce sentiment de remords, de regrets et de tout ce qui se situait entre les deux, graduellement prendre le contrôle de son cœur ?

Elle avait forcément dû s'en rendre compte avant qu'elle l'embêtait, ce n'était pas possible. Elle ne pouvait pas croire sérieusement qu'il s'amusait jusqu'à présent, c'était impossible.

Le serpentard se retrouvait maintenant tout seul, contre un mur, loin des danseurs. C'était exactement ce qu'il voulait mais pourtant ça ne lui apportait aucun réconfort. Il avait juste l'impression d'avoir raté totalement en tant qu'être humain. Il allait se réconforter en se disant qu'au moins c'était la première fois qu'il faisait pleurer quelqu'un mais c'était même pas vrai.

Isaac savait que ça allait être un échec cette soirée, mais à ce point ?

Valait mieux ne pas y penser, juste faire autre chose, juste ne pas y réfléchir. C'était pas important d'façon, il ne reverrait jamais cette fille, elle l'oublierait très vite de toute façon, et puis il n'avait fait que réagir comme n'importe qui aurait réagi c'était pas de sa faute.

Aucune chance qu'il quitte la soirée maintenant : s'il retournait dans son dortoir, tout seul, il ne pourrait pas supporter ses pensées raisonner sans fin dans l'entièreté de sa cavité cognitive.

Un buffet ? Ça irait pour l'instant.

Isaac décida de se diriger vers la nourriture, il y avait déjà une fille qui trainait là aussi, aucune importance. Il prit un muffin au chocolat et mangea, tout en tentant d'éteindre ses pensées en se concentrant sur le goût de la pâtisserie.


@Nélya Marks voilà le dernier post de la saga, ce fut un plaisir :wise:
@Maiy Lewis ton tour maintenant !

Dialogues : #113F49 | 6e année RP : Ma fiche - Filière Sciences inRP
23 janv. 2022, 12:22
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Lorsque June se retourna et pouffa de rire suite à sa demande - Owen se demandait si c’était sa tenue où la façon dont il s’était présenté qui l’avait fait rire ainsi - le bibliothécaire ne put réprimer un grand sourire en lâchant un « Quoi ?! » sur un ton rieur. Son amie se prit au jeu - il en était bien content - en lui répondant de la même façon qu’il l’avait invitée à faire quelques pas de danse. Lorsqu’elle eut attrapé le bras qu’il lui tendait, ils se dirigèrent vers la piste. Le centre tant qu’à faire.

Mais, alors que le couple d’amis s’apprêtait à entrer sur la piste de danse, June soufla à Owen une recommandation qui le fit à son tour pouffer de rire. Il savait être un piètre danseur et que cette réputation le poursuivait depuis toutes ces années, mais de là à lui demander de ne pas lui écraser les orteils… Quoiqu’en y réfléchissant bien, il avait le vague souvenir de lui avoir déjà marcher sur les pieds lors de l’un des bals de leurs dernières années à Poudlard. Il lui répondit avec un clin d’oeil : « Promis, j’essaierai. Pas un orteil… donc si je t’en écrase deux c’est pas grave ! » Il jouait sur les mots mais il ne tenait pas le moins du monde à lui faire mal. Sur cette promesse un peu bancale, il entraîna son amie vers le milieu de la piste et ils entamèrent quelques pas. Owen laissait June mener la danse et essayait avant tout de ne pas trébucher ou marcher sur les pieds de l’apprentie garde-chasse. Il se débrouillait pas trop mal jusqu’à ce que…

- Désolé, glissa-t-il dans l’oreille de celle qui lui faisait face. Il avait mal pour elle, les orteils étaient une partie du pied assez sensible à la douleur. Il ne s’arrêta pas pour autant, faisant à présent tournoyer June. Elle était ravissante ce soir et toujours d’une énergie… débordante ? communicative ? Il ne saurait trop dire. Mais une chose était sûre, il s’amusait bien et cela lui rappelait de bons souvenirs.

@June Fleming

Modérateur
Ancien membre de la Boys Band de Gryffondor||#EkipFamily|| Couleur RP : #008080||
23 janv. 2022, 23:46
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
S.C.A.F.S.C.A.F.S.C.A.F.S.C.A.F.S.C. • A.F.

Comparer la gestuelle du sortilège de transplanage à de la danse m'amuse. Ce serait en quelque sorte dire que Miss Priddy, Bristyle, Solenn ou même moi-même dansons bien, ce qui me semble affreusement ridicule. Enfin, le jour où je verrai quelqu'un comme Bristyle danser, cela signifiera qu'il a forcément un problème quelque part. Cependant, j'aime bien m'imaginer que nous dansons tous lorsque nous nous entraînons à la gestuelle du sortilège de transplanage. Cela donne à la Magie une apparence plus amusante et ludique, même si je suis bien consciente que rien de ce qui concerne la Magie n'est vraiment amusant ou ludique, tout doit être pris au sérieux.

Je ne pensais pas que cette soirée d'Halloween pourrait se révéler agréable. À vrai dire, je croyais la passer dans un coin de la Grande Salle à regarder défiler les élèves devant mes yeux, caressant un Ecco endormi du bout des doigts. Cependant, c'est bien différent. Certes, je suis toujours dans un coin en train de regarder les autres élèves défiler devant moi, mais je ne m'ennuie pas vraiment. Je suis bien, je souris, je discute, je m'amuse. Est-ce réel ? Le contraste avec la soirée d'Halloween d'il y a deux ans est tellement immense, j'ai peur de me tromper, de cligner des yeux et de me rendre compte qu'en réalité, Solenn ne cherche qu'à terminer au plus vite de parler avec moi pour rejoindre quelqu'un, que je l'embête un peu et que personne dans cette salle ne souhaite vraiment passer un bon moment avec moi. J'ai peur de cligner des yeux et de me rendre compte que rien n'a changé en deux ans, que je suis toujours inutile et pleine de regrets. J'ai peur de cligner des yeux et d'avoir le visage d'Anaë gravé derrière mes paupières, de son regard distant à ses lèvres rouges, comme pour me rappeler qu'avec elle j'ai échoué et que c'est bien inutile de se présenter ici en pensant que les choses ont changé. J'ai peur de cligner des yeux et de me rendre compte que tout est resté pareil qu'il y a deux ans. J'ai peur d'être toujours aussi lâche.

Réalisant que mes émotions se teintent de malaise et d'inquiétude à cause de mes pensées, je bats des paupières pour chasser mes réflexions. Pourquoi se plonger dans des souvenirs empreints de regrets et de douleur alors que tout va bien ? Pourquoi laisser les souvenirs m'envahir ? C'est mauvais de se torturer l'âme ainsi. Je suis bien, alors autant en profiter au lieu de tout gâcher avec de simples souvenirs.

Je me concentre sur ma respiration et mes sens pour me reconnecter au présent. Où en étais-je ? Je jette un regard à Solenn dans l'espoir de me raccrocher à quelque chose. Ah ! Je crois qu'elle m'avait posé une question à propos du sortilège de transplanage. Le sortilège de transplanage, oui, c'est cela !

« Hmm, ça va. Je crois que je n'allais pas assez vite. » Je plonge une nouvelle fois dans mes pensées pour me remémorer ce jour à Pré-au-Lard. Tout tournait tellement ! J'avais peur de tomber alors j'allais lentement pour pouvoir faire tous les tours. Malheureusement, aller trop lentement n'est pas mieux que faire moins de dix tours. Enfin, je me suis plutôt bien améliorée depuis. Il me reste certainement quelques progrès à faire concernant la vitesse mais j'ai du temps pour tout retravailler et me perfectionner. « Je pense que je me suis tout de même un peu améliorée par rapport au début. Et toi, tu y arrives mieux maintenant ? » Et si elle ne s'était pas entraînée depuis ? Non, je pense qu'elle l'a fait. Après tout, cela ne prend pas trop de temps et cela permet de s'améliorer, ce qui nous sera nécessaire si nous souhaitons passer ce permis et réussir.

Finalement, une chose a bien changé depuis le Bal d'Halloween de deux-mille-quarante-quatre : je n'ai plus peur de regarder vers le futur. Désormais, j'avance, je profite de tout, chaque instant est un trésor, chaque sensation, une lumière. J'avance sans peur et sans inquiétude. Que le monde essaye de me déstabiliser une nouvelle fois s'il le souhaite ! J'avance et j'avancerai toujours, qu'importe ce qui se mettra sur mon chemin. Plus question de m'arrêter, de douter, de me laisser emporter par mes regrets et mes p(l)eurs. J'avance et plus rien ne pourra m'en empêcher.


@Solenn Cooper, le retard n'est pas important.

#466962Septième Année RP
présence réduite (RPs + hiboux moins importants)
25 janv. 2022, 18:06
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 


Eridan n'eut pas le temps de stresser suite à son aveux sur le parfum qui émanait de la jeune fille. Bien que maladroit et sorti de sa bouche avant même qu'il n'ait eu le temps de réaliser ce qu'il faisait, Megan y réagit assez rapidement l'empêchant ainsi de se torturer la tête. Elle n'avait prononcé que deux petits mots, mais ils résonnèrent pendant plusieurs secondes dans la tête du garçon, faisant rater un nouveau battement à son coeur. La situation semblait presque irréelle au cinquième année qui avait bien du mal à réaliser que ce qui se passait n'était pas le fruit de son imagination ni d'un rêve. L'aiglon continuait de se balancer doucement sans prêter aucune attention ni à la musique ni aux autres danseurs qui devaient pourtant évoluer à leur côté, se laissant porter par l'instant et s'enivrant du contact et de l'odeur de la jeune fille.

Il se sentait si bien qu'il ne chercha pas à changer de position ni même à combler le silence qui s'installait à nouveau entre eux, laissant l'occasion à Megan de relever sa tête pour croiser à nouveau son regard et prendre la parole. Et la question qu'elle formula lui coupa le souffle. L'embrasser ? Elle avait vraiment dit qu'elle voulait l'embrasser ? Cette idée le mena droit au bord de la syncope. Les émotions qui l'envahissaient étaient bien trop fortes, balayant la moindre pensée cohérente que pouvait former son esprit. Si on lui avait demandé son prénom, il aurait bien été incapable d'y répondre en l'instant. Il avait chaud également. Beaucoup trop chaud. Ses joues commençaient d'ailleurs à prendre la fatidique couleur rose qui trahissait son émoi.

Déglutissant difficilement, Eridan hocha doucement de la tête en guise de réponse, n'arrivant pas à articuler le moindre mot. Son coeur, qui battait la chamade et semblait être sur le point d'exploser, lui hurlait pourtant de répondre Oui, mais cela semblait impossible à prononcer, son cerveau ayant tout simplement arrêté de fonctionner. L'aiglon rompit le contact visuel, laissant ses yeux glisser vers les lèvres de Megan. Si l'instant semblait lui durer des heures en vérité, quelques secondes à peine s'était écoulée depuis la question avant qu'il ne penche la tête dans sa direction.

Il n'avait jamais ça. Il n'avait jamais embrassé de fille avant elle. Et si cela l'angoissait, Eridan n'eut pas le temps d'y songer que déjà ses lèvres se déposaient timidement sur celle de la poufsouffle, mêlant leur souffle pour quelques secondes. Et maintenant qu'est-ce qu'on fait ? Se demandait l'esprit du garçon qui sortait difficilement de sa torpeur. Fermer les yeux semblait être la réponse appropriée, si bien que le garçon laissa ses paupières se refermer tout en continuant d'exercer une légère pression sur les lèvres de la jeune fille, n'osant pas faire beaucoup plus et surtout ne sachant pas quoi faire d'autre, attendant qu'elle réponde à son baisé ou y mette fin.

@Megan Arrington

6ème année RP - #004080
- - Réputation
25 janv. 2022, 21:04
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Rafael posa une main délicate dans son dos qu’il remonta avec lenteur, comme une caresse de chat qui fit frissonner la trentenaire des pieds jusqu’à la pointe de ses cheveux. Et puis, le contact finit par se faire. Délicieux. Enivrant. Brut. Les sensations que Joanne ressentait étaient très loin de celles qu’elle avait déjà ressenti avec Rafael. Quelque chose de plus … sauvage ? De plus intense aussi. Ses sensations semblaient décuplées, le désir qu’elle avait de continuer était si ardent, si fort. Qu’elle ne comprit pas immédiatement pourquoi Rafael se recula un instant. Elle profita néanmoins du moment pour reprendre sa respiration et pour jeter un coup d’œil à son « interlocuteur » … Qui semblait dans le même état qu’elle. Mais Joanne n’avait pas les pensées suffisamment cohérentes pour réfléchir de manière posée, son regard était vrillé dans celui de Rafael, et ce qu’elle y voyait lui donner des frissons.

Lorsque leur contact repris, les sens de Joanne explosèrent et le peu d’esprit qui lui restait s’envola comme neige au soleil. Les mains de Rafael dans son dos, sur sa nuque ou dans ses cheveux ne facilitaient pas la tâche de la sorcière. Elle noua ses bras autours de lui, caressant son dos, sa nuque, mêlant ses doigts à ses cheveux et l’attirant à elle dans une étreinte passionnée. Entre deux embrassades et enlacements, Joanne souffla « ... tu m’as manqué ... » et senti le poids de tout un monde se libérer de ses épaules. Pas l’ombre d’un moment elle ne réfléchit au fait qu’ils étaient tout juste sorti de la grande salle, dans un couloir où quiconque pourrait les surprendre. Joanne n’en avait cure, elle voulait que le contact perdure pour toujours et que jamais ne s’achève cette soirée.

@Rafael Mason
26 janv. 2022, 20:42
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
"Oh ! C'est vrai, on ne va sûrement pas changer d'avis du jour au lendemain comme ça. Il faut du temps....", disait le Gryffon.

Toujours pas. La Serdaigle ne donnait toujours pas de réponses. Miles commençait à s'impatienter. Cela pouvait s'apparenter à un caprice ou à de l'égoïsme mais sa mini colère était peut-être justifié et il avait peur que son amour envers la jeune fille s'estompe, et ne revienne jamais. Et si c'était peut-être déjà le cas ? Il serait peut-être juste amoureux de la personne que représente Ellana mais d'Ellana elle même. Le Gryffondor devint confus assez rapidement. L'aimait-il vraiment ?

"Je crois que quelqu'un de la table des Gryffons m'a appelé, je reviens !"

Il n'avait d'autre choix de "fuir" tellement il avait honte. Enfaite, lui-même ne savait pas comment il fut rempli de honte et de gêne. Il partit au buffet vers la table rouge, prit un verre de jus et marcha, marcha jusqu'à ce qu'il ne puisse être dans le champ de vision de Ellana.

Il dansait au fil de la musique, fit mine d'attendre quelqu'un mais surtout, faisait tout pour ne pas paraître comme un gars désespéré. Pourquoi ces histoires comme ça arrive toujours à lui ? Pourquoi ne pouvait-il pas ne pas avoir des histoires amoureuses et sentimentales normales. Comme quoi l'amour ça fait vraiment mal..

@Ellana Duchêne
Si quelqu'un veut parler à Miles, allez-y !
Dernière modification par Miles Libawa le 28 janv. 2022, 13:57, modifié 1 fois.


- - - - - #db2a0a
"Ne le rêve pas, vis-le", Tim Curry
26 janv. 2022, 23:28
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Le temps semblait s'être arrêté et Rafael était incapable de dire ce qu'il se passait autour de lui. Rien d'autre que ce moment n'importait à ses yeux. Il sentit les mains de Joanne remonter le long de son dos pour arriver à sa nuque, elle lui caressa les cheveux et l'attira plus encore à lui. Entre deux baisers, Joanne laissa échapper quelques mots qui donnèrent le sourire à l'ancien infirmier.

Elle aussi lui avait manqué, plus qu'il ne le pensait, plus qu'il ne se l'était permis. Il avait tout fait pour s'éloigner d'elle et il se rendait compte que faire le contraire était ce qu'il lui était arrivé de mieux ces derniers mois. En réponse à cette révélation, Rafael serra avec plus de force la femme qui se trouvait en face de lui. Après quelques secondes, il finit par interrompre leur contact pour lui souffler à l'oreille:


« — Tu m'as manqué toi aussi!

Il laissa de nouvelles secondes passer et se permit enfin de regarder autour de lui. Personne ne semblait être passé dans le couloir mais Rafael eut la présence d'esprit de se dire qu'il serait peut-être plus sage de faire ne pas rester près de la Grande Salle dans cette position. Il ajouta alors:

Non pas que je me sente mal ici mais ... Que dirais tu de faire un tour ailleurs. Nous pourrions peut-être prendre l'air un petit peu, je ne suis pas de garde. »


@Joanne Taylor

#005D76
Infirmier en 2045 — Professeur de Vol depuis 2046 — Directeur de Gryffondor depuis Mars 2047
27 janv. 2022, 15:14
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
1 - 2 - 3 - 4 - 5 - 6 - 7 - 8 - 9 - 10 - 11 - 12 - 13 - 14 - 15 - 16 - 17 - 18 - 19 - 20


Ludmilla trouvait apparemment cela dommage de ne pas croire au prince charmant... *Elle n'a pas compris ce que je voulais dire mais tant pis !* Un prince sur son cheval blanc qui arrive à la rescousse d'une belle jeune fille... C'est à ça que je ne crois pas, c'est réservé aux contes. Mais je sais bien qu'on va trouver l'amour de notre vie un jour. Enfin bref ! Je continuai d'écouter mon amie. Elle nous demanda tout d'abord si nous connaissions Cendrillon. *Moi oui !* Elle nous résuma tout de même au cas où puis nous exposa son plan.

Au tout début, je trouvais cela un peu trop farfelu pour moi. Ce n'était pas dans mes habitudes de faire des blagues mais c'est vrai que c'était assez marrant comme idée. Kate prit alors la parole pour dire ce qu'elle en pensait. Elle trouvait ça plutôt chouette et proposa qu'on les cache toutes les trois pour savoir laquelle sera trouvée en premier. Ce fut alors à mon tour d'exposer mon avis.

"Alors comment dire... Je trouve que c'est une bonne idée franchement mais... je sais pas si j'ai envie de mettre ma chaussure." Ce n'était pas parce que j'y tenais non, au contraire j'avais récupéré des petits talons de ma mère quand elle avait mon âge."J'ai juste pas envie d'être punie parce que si un prof nous choppe il va pas trouver ça très drôle je pense... Mais vous pouvez le faire toutes les deux si vous voulez..."

J'avais très envie de m'amuser et de profiter de la vie mais j'avais tout le temps peur de recevoir une punition et que mes parents ne soient plus fiers de moi après. J'en avait marre dès fois de penser comme ça...

Je suis vraiment désolée du retard les filles :ermm:
@Ludmilla Diamond, @Kate Hunter

1ère année devoir ✧ 3ème année RP ✧ Membre de la RASA ✧ LIENS UTILES :, ,
27 janv. 2022, 17:25
Banquet & bal d'Halloween  31.10.46 
Elle ferma les yeux pour écouter l'instrumental et aussitôt, elle se sentit transportée dans un autre univers. C'était presque comme si elle avait été téléporter bien loin de tout ce qui pouvait la tracasser habituellement et elle devait bien l'admettre s'en été fort agréable et réconfortant. On pouvait aussi le voir a son duvet blond qui se dressait sur son avant-bras. Ce fut bientôt tout son être qui rentra en transe. C'était comme si la musique l'habitait et s'imprégnait en elle. Elle ne contrôlait plus totalement son corps, elle le savait, le temps de cette danse, son cerveau se mettrait en pause et plus aucune pensée ne pourrait venir la gêner pas même des idées désagréables.

Elle n'avait pu que très rarement ressentit cela dans sa vie, il allait falloir qu'elle trouve quelqu'un pour en savoir plus sur cette merveille musicale. Elle pourrait certainement lui être utile lors de ses nuits difficiles ce qui arrivait assez souvent en ce moment, du moins bien plus qu'elle ne le voudrait. Les notes continuèrent à pénétrer dans ses tympans fragiles et soudain son corps se rappela tout ce qu'il avait pu apprendre pendant les leçons de son oncle Caleb.

Elle se tortilla de bonheur, bonheur qui irradiait tout son être. Si elle devait décrire comment elle se voyait à cet instant, elle dirait certainement avoir l'impression d'être un petit soleil qui illumine la salle. Elle se fichait bien de savoir si cette pensée était totalement idiote ou cucul comme se plairait à dire son paternel, tout ce qu'elle voyait en cet instant, c'était son bonheur qui pour une fois elle en était sûr, n'était pas feint.

Elle rouvrit les yeux pour voir si ses compères n'avaient pas pris la poudre d'escampette, mais il n'en était rien. Marine était à ses côtés et se trémoussait. Saga sentait bien que dans son attitude quelque chose avait changé par rapport au début. Elle ne pensait pas voir sa camarade réussir à se lâcher à ce point, Saga s'en félicita car peut-être, l'avait-elle détendu voir inspiré ?

Elle observa ensuite ses deux amis discuter, comme s'ils se connaissaient depuis des années. Bon remarque, c'est ce qu'elle imaginait vu qu'elle n'entendait pas un traître mot de ce qu'ils se racontaient.

Une fois que leur conversation fut terminée Alex vint se placer derrière Saga. Il posa ses mains chaudes, chaudes ?! Un vrai radiateur de service s'amusa la gamine bêtement. En chassant rapidement cette idée, elle observa le garçon qui essayait de se démener tant bien que mal à suivre le rythme endiablé de la blondinette. Il ne se débrouillait pas si mal tout compte fait ou du moins elle s'attendait à pire.

Même en le sachant dans son dos, la voix assez aiguë du garçon la fit sursauter, à croire qu'elle était encore un peu dans son monde et pas tout à fait revenue dans la réalité.

- Même pas peur lui lança-t-elle avec un air de défis placardé sur sa frimousse.
Saga un grand plaisir à danser, elle se sentait bien. Et voir @Marine Baylacq se lâcher l'a rendait heureuse, ainsi qu'@Alexander Luben qui tentait de suivre le rythme. Elle chercha même à le provoquer gentiment.

2ème année rp, une petite fofolle qui apporte du pétillant dans votre vie !