Inscription
Connexion

10 sept. 2023, 19:17
 sept. 2048  La rentrée des premières années
Sept. 2047

1er septembre 2048
RP réservé aux première année


Pour la deuxième année consécutive, le professeur Featherstone était chargé de l'accompagnement des élèves de première année le long de la Grande Salle, jusqu'au tabouret qui portait le Choixpeau qui les répartirait dans une des quatre maisons de Poudlard, pour les sept années à venir. Pour le moment, le sous-directeur attendait les nouveaux élèves devant l'immense porte. Il arrange son petit nœud-papillon qu'il avait mis pour l'occasion. Les élèves arrivaient par petits groupes, la curiosité dans leur regard, comme cherchant dans la moindre pierre la trace de magie. Il y avait ceux qui connaissaient déjà le monde magique grâce à l'un ou les deux parents, et ceux qui découvraient ce nouveau monde fascinant, et sûrement un peu effrayant. Une chose était sûre, c'est que tous découvraient le château et ses premiers secrets, ses lumières pleines de magie et ses ombres énigmatiques.

Au fur et à mesure de leur arrivée, le professeur repérait déjà certains traits, et il s'amusait déjà à deviner intérieurement dans quelle maison ils allaient être répartis. Mais le seul à avoir la véritable réponse était le Choixpeau.

Une fois tous les élèves rassemblés, le professeur éleva la voix au-dessus des bavardages.

« Bonjour à toutes et à tous. Tout d'abord, je vous souhaite la bienvenue à Poudlard. Je suis ravi de vous accueillir dans notre illustre école de sorcellerie. Je suis Archibald Featherstone, votre sous-directeur. Dans quelques instants, nous allons faire irruption dans la Grande Salle du château, où ont l'habitude de s'y dérouler les repas et certains évènements. Ce soir, il s'agit du traditionnel banquet de rentrée, accompagné du rituel de répartition. Chacun d'entre vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard. Elle sera votre maison pour les sept années à venir. Chacune de vos réussites et bons comportements feront gagner des points à votre maison ; et à l'inverse, vos méfaits lui en feront perdre. Une coupe viendra récompenser la maison qui aura gagné le plus de points. Votre maison sera là pour vous guider, et vous aider à donner le meilleur de vous-mêmes tout au long de vos années. Faîtes-lui honneur. Puis, le professeur ajouta : Maintenant, veuillez me suivre.»

Sur ces mots, la porte de la Grande Salle s'ouvrirent. Elle laissa apparaître quatre rangées de table parallèles autour desquelles étaient déjà assis les élèves plus vieux. La salle était décorée de multiples détails magiques : des bougies flottantes au plafond, des tableaux mouvants aux murs. L'ambiance paraissait festive, mais à l'entrée des première année, tous se turent pour les regarder avancer. La curiosité et la fascination dans les regards étaient toujours émouvantes à admirer.

Le professeur arriva au niveau du Choixpeau, où il fit signe de s'arrêter. Les élèves qui avaient déjà un frère ou une sœur plus âgé, savait le pouvoir de ce vieux morceau de tissu, les autres étaient sur le point de le découvrir. Le voilà qu'il commença à bouger, et entamer sa chanson de l'année :

Pour certain qui revenez
Vous connaissez le rituel
Pour les autres qui arrivez
Profitez c’est exceptionnel

C'est le moment tant attendu
Que voici tout juste venu
Il décidera de votre foyer
Jusqu'à votre dernière année

Je suis certes un peu poussiéreux
Mais je suis tout autant sérieux
Et beaucoup plus équilibré
Que votre avis influencé.

Si vous savez juger autrui
Si vous êtes bien instruits,
Et plutôt imbu des règles
Alors, vous irez à Serdaigle.

Si vous êtes plutôt habile
Que vous ne voulez pas être inutile
Que vous voulez réussir plus tard,
Alors, vous irez à Serpentard.

Et si vous êtes aimable,
Loyal et charitable
Si vous n’êtes pas un maroufle,
Alors, vous irez à Poufsouffle.

Si vous êtes vaillant,
Si vous avez du cran,
Qu’en vous âme et cœur sont forts
Alors, vous irez à Gryffondor.

À chacun son caractère,
Mais vous êtes complémentaires.
La maison n’est qu’un habitacle,
Ensemble, vous ferez des miracles !


Des applaudissements, venant tout d'abord des élèves plus âgés, se propagèrent dans la salle. Quand ils s'estompèrent, le professeur reprit la parole.

« Jeunes gens, quand je prononcerai votre nom et votre prénom, vous vous avancerez pour vous asseoir sur ce tabouret. Je déposerai alors le Choixpeau sur votre tête pour qu'il vous examine et détermine dans quelle maison vous irez. Vous pourrez alors gagner vos camarades de maison à leur table pour profiter du banquet. »

Archibald déroula alors le parchemin qu'il tenait en main et commença l'appel par le premier nom sur la liste.
Rappel des règles RPG du site :

- vos posts doivent faire au moins 220 mots, sans compter les dialogues empruntés à d'autres joueurs.
- vous pouvez réagir aux actions des autres personnages, mais en aucun cas décider vous-mêmes de leurs actions. Vous pouvez tout de même ici supposer que Archibald Featherstone vous appelle et vous place le Choixpeau sur la tête.
- en cas de doute, n'hésitez pas à contacter votre parrain/marraine, votre RNA ou moi-même ;)

Bon amusement !

« O, mais notez Achil ! »
Discord : LucasM#9063

10 sept. 2023, 23:08
 sept. 2048  La rentrée des premières années
Elle était subjuguée par la beauté des lieux, et elle n'en avait pas vu un dixième, elle débordait d'enthousiasme à l'idée de s'aventurer dans chaque recoin. Le château était bien plus beau que le portrait terne qu'en avaient fait ses parents quelques années plus tôt : un vieil endroit, humide et terne qui tolérait la vermine moldue. La jeune Bell était persuadée qu'elle allait vivre en ces lieux, les plus belles et les plus riches années de sa vie, voyant déjà toutes les folles aventures qui s'offraient à elle.

Cependant, avant de partir en vadrouille dans la vielle bâtisse moyenâgeuse, elle devait passer le plus important de tous les rituels : la cérémonie de répartition ! Cette cérémonie allait changer sa vie pour les sept années à venir, un chapeau allait lui choisir une famille qu'elle devrait rendre fière et qui serait toujours là pour l'aider durant sa scolarité.

Elle avait grandi dans la magie, dans une famille sorcière dans laquelle tous les membres avaient été à Poudlard, les maisons Summer les connaissaient sur les bouts des doigts et elle savait très bien où elle irait : à Serpentard.
La maison verte avait accueilli sa famille depuis l'époque de ses arrières arrière arrière-grands-parents, et très peu avaient été les membres envoyés dans d'autre maison. La jeune fille n'en connaissait qu'une seule, sa tante Lysa, qui avait été élevé dans la maison du blaireau, première déception d'une longue liste !

Malheureusement, même si elle connaissait l'issue de l'événement, elle était obligée de participer. Le Choixpeau faisait autorité et l'avis d'une petite fille de onze importait peu, voir pas du tout. La première année suivait le sous-directeur dans la grande salle, dévisager par les plus âgés à qui elle adressait un sourire plein de fierté. Elle n'était pas effrayée. Ils s'arrêtèrent devant l'estrade, face à la vielle relique et son tabouret.

Le chapeau entamait son chant, que la jeune fille récita à voix basse. Puis, le vieil homme, qui était le sous-directeur et semblait très sympathique, annonça le déroulé de la cérémonie : les élèves seraient appelés un par un, quand viendrait leur tour, il leur poserait le Choixpeau sur la tête et celui-ci donnerait son verdict.

Elle avait attendu sagement, ne se faisant que peu remarquer, elle ne m'avait pas réussi à se retenir de rire à certains moments et ce fut rapidement son tour. La jeune fille s'avançait sans timidité sur l'estrade et s'installait, le menton haut, sur le vieux tabouret branlant. L'homme vint poser l'artefact sur sa tête et celui-ci se mit à marmonner, ce qui était une évidence pour une Bell, elle était ambitieuse et rusée et elle irait à Serpentard.

Après plusieurs minutes, peut-être un peu trop longues, il brisa le silence : -"Serpentard !" et la tablée verte se mit à applaudir bruyamment.

La fille se relevait, un grand sourire dessiné sur ses lèvres roses : elle n'était pas une déviante comme le répétait sens cesse ses grands-parents paternels ! Elle saluait la salle d'une révérence, espérant faire rire les autres élèves et regagnait au pas de course sa nouvelle famille : elle était un serpent et une véritable Bell !

11 sept. 2023, 17:30
 sept. 2048  La rentrée des premières années
Moi. Assise sur un tabouret. Un chapeau sur ma tête qui me parle. Des centaines de regards fixés sur moi.
Oui, je suis au moment le plus déterminant de ma vie, celui qui décidera où je serai pendant ces 7 prochaines années, le choix de ma Maison.

La venue jusqu'à ce tabouret s'est déroulée un peu comme un rêve. J'ai passé tout le voyage dans le Poudlard Express avec Kathy, que je n'avait pas vu depuis si longtemps. Elle a su me rassurer, me faire rigoler et nous avons passé un formidable moment. Mais le train fut arrivé en gare, et étant en première année, j'ai dû me séparer de mon amie.

En effet, on nous a guidé, moi et tous les autres nouveaux, jusqu'à des barques pour accéder à Poudlard. Sans cesse, je regardais autour de moi, angoissée par la soudaine foule et cherchant un visage familier à mes yeux. Pourtant, j'aurais dû voir Mavies, ou au moins une personne rencontrée sur le Chemin de Traverse ! Mais non, rien, que des têtes inconnues, peut-être dû à la pénombre de cette fin de journée. Tant pis, peut-être les croiserais-je plus tard... Sentant mon effroyable maladresse venir accompagnée de mon stress, je fis extrêmement attention où je posais mes pieds, dans le but de ne pas tomber. Hors de question de m'étaler devant tout le monde ! Pas le premier jour en tous cas.

Puis je remarqua soudain que les autres élèves s'étaient arrêtés, et étaient en train de monter dans des barques. J'avais en effet entendu parler du fait que le château soit entouré d'eau... Je réussis à monter dans une embarcation sans la faire chavirer, puis regarda les autres passagers : de parfaits inconnus. Mais mon attention se détourna vite d'eux pour se focaliser sur la merveille qui venait d'apparaître : le château de Poudlard ! Maman ne m'avait pas menti, il est vraiment majestueux ! J'en suis restée bouche-bée à le contempler, émerveillée. Et dire que j'allais vivre ici pendant mes 7 prochaines années ! Je fus sortie de ma contemplation lorsque nous sommes sortis des barques. Les autres élèves autour de moi commencèrent à chuchoter, à faire de plus en plus de bruit. On nous conduisit jusqu'aux immenses portes du château, qui nous écrasaient par leur taille et leur prestance. Une seule question flottait dans mon esprit :

Mais qu'y a-t-il derrière ? Que vais-je découvrir ?


La réponse ne se fit pas tarder. Les portes inviolables s'ouvrirent, et bien qu'un peu intimidés, nous pénétrâmes tous à l'intérieur. Un vieux monsieur aux cheveux blanc, sûrement un professeur, nous attendait. Une fois tout le monde rassemblé, il fit un petit discours :

« Bonjour à toutes et à tous. Tout d'abord, je vous souhaite la bienvenue à Poudlard. Je suis ravi de vous accueillir dans notre illustre école de sorcellerie. Je suis Archibald Featherstone, votre sous-directeur. Dans quelques instants, nous allons faire irruption dans la Grande Salle du château, où ont l'habitude de s'y dérouler les repas et certains évènements. Ce soir, il s'agit du traditionnel banquet de rentrée, accompagné du rituel de répartition. Chacun d'entre vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard. Elle sera votre maison pour les sept années à venir. Chacune de vos réussites et bons comportements feront gagner des points à votre maison ; et à l'inverse, vos méfaits lui en feront perdre. Une coupe viendra récompenser la maison qui aura gagné le plus de points. Votre maison sera là pour vous guider, et vous aider à donner le meilleur de vous-mêmes tout au long de vos années. Faîtes-lui honneur. Puis, il ajouta : Maintenant, veuillez me suivre.»

Donc, c'est le sous-directeur. Mais je n'eus pas le temps de cogiter sur tout ce qu'il nous avait dit car soudain, la porte de la Grande Salle s'ouvrit, pour donner place à un spectacle sorti droit de mes rêves. Les 4 longues tables, remplies d'élèves des 4 Maisons, semblaient nous attendre pour que nous prenions place. Le plafond enchanté montrait le magnifique ciel étoilé. Des bougies, suspendues, se balançaient au-dessus de nos têtes. Les murs étaient ornés de magnifiques tableaux qui semblaient nous souhaiter la bienvenue. Nous traversâmes la salle, les yeux rivés sur toute cette beauté. Mais je sentais peser sur nous les regards des autres années. Arrêtés devant un simple tabouret juché d'un vieux chapeau, je me rappela soudain de ce que me racontait maman au sujet de la Répartition. Mais avant que je ne me souvienne de toutes les subtilités, le chapeau, ou devrais-je dire le Choixpeau, se mit à bouger puis à chanter :

Pour certain qui revenez
Vous connaissez le rituel
Pour les autres qui arrivez
Profitez c’est exceptionnel

C'est le moment tant attendu
Que voici tout juste venu
Il décidera de votre foyer
Jusqu'à votre dernière année

Je suis certes un peu poussiéreux
Mais je suis tout autant sérieux
Et beaucoup plus équilibré
Que votre avis influencé.

Si vous savez juger autrui
Si vous êtes bien instruits,
Et plutôt imbu des règles
Alors, vous irez à Serdaigle.

Si vous êtes plutôt habile
Que vous ne voulez pas être inutile
Que vous voulez réussir plus tard,
Alors, vous irez à Serpentard.

Et si vous êtes aimable,
Loyal et charitable
Si vous n’êtes pas un maroufle,
Alors, vous irez à Poufsouffle.

Si vous êtes vaillant,
Si vous avez du cran,
Qu’en vous âme et cœur sont forts
Alors, vous irez à Gryffondor.

À chacun son caractère,
Mais vous êtes complémentaires.
La maison n’est qu’un habitacle,
Ensemble, vous ferez des miracles !


Waouh, quelle chanson magnifique ! Reste à savoir dans quelle Maison j'irai...


En effet, je pense aller probablement à Poufsouffle, comme maman. Ma passion pour les plantes doit sûrement être un point fort de cette Maison, non ? "Aimable, loyal et charitable" comme disait le Choixpeau... Oui, pourquoi pas ! Mais en même temps, j'aimerais bien aussi me retrouver dans la même Maison que Kathy... À Serdaigle, ça ne doit pas être mal non plus ! Bon, de toutes façons, ce n'est pas vraiment moi qui décide...

Pendant que je réfléchissais, une certaine Bell, Summer, fut répartie à Serpentard. Le reste passa comme un songe, jusqu'au moment au j'entendis le sous-directeur appeler :
"Green, Léana !"

C'était mon tour ! Je sentis le stress monter en moi, mes jambes trembler. Je m'avançai, faute de choix, trébucha légèrement mais sans tomber, puis m'installa devant toute la salle sur le tabouret, posant le Choixpeau sur ma tête.

Voilà comment je me suis retrouvée ici.

Le Choixpeau semble pensif, j'ai l'impression que ça fait des heures qu'il marmonne sur ma tête. En même temps, le temps passe beaucoup plus lentement lorsque l'on est devant des centaines de personnes... Tout à coup, il paraît s'être décidé. Je me tords les mains, totalement angoissée. Puis celui-ci pris la parole, et déclara solennellement "SERDAIGLE !" La table des aigles se mit à applaudir. Je pose le Choixpeau et me dirige vers elle, comme dans un rêve.

Suite par ici...

Les bouquinistes L&L #009900
1ère année RP 2048-2049
~ ~

12 sept. 2023, 21:05
 sept. 2048  La rentrée des premières années
Depuis que j’étais sortie du Poudlard Express, mes yeux étaient grands ouverts. Je n’avais pas assez de mes deux yeux pour tout voir. C’est dans un rêve éveillé que je suivis les premières années. On nous fit monter dans une barque. Je fus ravie, cela me rappelait les balades avec mon père. Un grand sourire illumina mon visage lorsque celle-ci se mit à avancer seule. Elle donnait l’impression de frôler l’eau tant il y eut peu de remous.

Enfin je le vis. Perché sur sa colline, le château était imposant et majestueux, un vrai château écossais. L’Écossaise que j’étais, était-on ne peut plus fière. Il n’y a pas à dire on savait faire des châteaux dans les Highlands. Ses tours et tourelles pointues et ses fenêtres éclairées étaient tout bonnement sublimes. Il aurait pu effrayer les touristes, mais je le trouvais accueillant et chaleureux. Il devait y avoir une multitude de coins et de recoins que j’avais hâte d’explorer. J’avais également très envie, et ce depuis qu’Ellie m’en avait parlé dans le train, de faire le tour du lac et d’explorer le parc.

Pendant que je pensais cela, nous entrâmes dans le hall d’entrée et montâmes un escalier. Nous nous arrêtâmes devant une immense porte en bois où un homme semblait nous attendre. Il se présenta. J’appris ainsi qu’il s’appelait Archibald Featherstone et qu’il allait être notre sous-directeur. Je fus heureuse de ne pas être perdue lorsqu’il parla de Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle et Serpentard. Je fus reconnaissante envers ma camarade qui m’avait expliqué le concept.

Ainsi l’une d’elle allait devenir ma deuxième maison, ma deuxième famille et ce pendant les sept prochaines années. J’espérais sincèrement que j’allais bien m’intégrer et que je pourrai lui faire honneur. J’essaierai en tout cas de faire mon maximum pour lui apporter le plus de points possible et lui faire remporter la coupe. J’étais déterminée à travailler dure pour devenir une bonne sorcière.

Il nous demanda de le suivre. Ce que je m’empressai de faire. Encore une fois, je fus émerveillée. Ce mot depuis que j’avais découvert être une sorcière me poursuivait. La salle était immense. Quatre très longues tables étaient disposées. Remplies d’élèves, il y avait encore des places libres, signe que nous étions attendus. Il y avait également des étendards : jaune avec un blaireau, rouge avec un lion, bleu avec un aigle et vert avec un serpent. La salle était éclairée par des chandelles qui flottaient dans le ciel. L’atmosphère était douce et chaleureuse.

Mon cœur eut un raté lorsque j’aperçus des formes translucides flottantes dans les airs. Des fantômes !!!!! Il y avait des fantômes ! Chez moi, les fantômes peuplaient les légendes, on les célébrait à Halloween et on les craignait ; mais là j’allais devoir vivre avec. Quand je raconterai cela à mes parents et à mon frère ils n’en reviendraient pas. J’imaginais la réaction de Duncan. J’étais persuadée qu’il me demanderait de les prendre en photo. De même, les tableaux de la salle étaient animés. Les personnages nous regardaient, certains nous saluaient, d’autres avaient un sourire réconfortant. Je dus leur sourire également et me mis à rire bêtement lorsque je vis un personnage quitter son tableau pour entrer dans un autre.

Nous nous stoppâmes tous, et je vis un tabouret sur lequel il y avait une espèce de chiffon. Je me demandai bien quel pouvait être son rôle. Quelle ne fut pas ma surprise lorsqu’il se mit à bouger et prendre vie. Ce bout de chiffon était en réalité un chapeau pointu. Une large bouche se forma et il se mit à chanter une chanson à la gloire des maisons. Pour un chapeau, il avait plutôt une voix harmonieuse. Je n’avais qu’une hâte connaître enfin ma maison.

Une fois la chanson terminée, les élèves furent appelés un par un dans l’ordre alphabétique. Voila comment se passait la répartition. Le sous-directeur mettait le chapeau sur la tête de l’élève et hurlait sa maison au bout de quelque seconde. On arriva enfin à la lettre M et mon cœur cogna lorsque j’entendis « Heather McInn ».

J’avançais comme hypnotisée jusqu’au tabouret sur lequel je m’assis délicatement. J’étais tellement concentrée, que je vis à peine les centaines d’yeux qui étaient braqués sur moi. Je sentis le tissu recouvrir et une voix résonna dans ma tête.

Il se décida très rapidement et hurla « GRYFFONDOR ». Je fus étonnée. Ellie m’avait dit que c’était la maison des courageux, le chapeau avait parlé de vaillance, de cran et de cœur fort. Je ne pensais pas en être dotés. Cependant, je me levai et me dirigeai vers cette table qui m’acclamait. C’est le sourire aux lèvres que je rejoignis ma nouvelle famille.

@Ellie Jewell pour la mention

Heather McInn, #0000ff
Griffonne en première année RP & deuxième année devoir
Lorsque vous lui ouvrez la porte la magie est partout

14 sept. 2023, 18:38
 sept. 2048  La rentrée des premières années
ARRIVEE AU CHATEAU


- Et voilà, j'y suis ! pensais-je

Je quittais le Poudlard Express et je ne connaissais toujours personne !
Par ma faute bien sûr !
Les élèves des autres années papotaient sans s'arrêter, se racontant leurs vacances, à quel point ils s'étaient amusés. Certains étaient partis dans d'autres pays, d'autres restés en famille. J'avais écouté d'une oreille attentive tout ce qui avait pu se dire. Mais extérieurement, mon nez restait plaqué dans mon bouquin comme si c'était l'activité dont ma vie dépendait.
Personne n'avait fait attention à moi et j'étais soulagée de ne pas devoir parler.

Soudain, le quai se remplit... pleins d'élèves nouveaux, anciens, tous mélangés.
Jusqu'à ce qu'on nous appelle nous, les premières années.

L'arrivée au château fut rapide, un peu trop pour moi. Mais quel spectacle magnifique !
Poudlard dans toute sa grandeur... J'étais absorbée par le décor dans lequel j'arrivais.
Je savais qu'il y avait de beaux endroits dans nos Highlands, les plaines à perte de vue, les falaises de bord de mer, les rochers à pic où venait se briser les vagues, parfois douces parfois sauvages...
J'aimais mon écosse natale.
Mais ce château était le plus impressionnant que j'aie jamais vu.
Mon père m'avait raconté que lui aussi avait été impressionné durant sa première année mais que Serdaigle avait été pour lui sa maison pendant longtemps, qu'il y avait passé les plus belles années de sa vie.

Nous avons gravit les marches du large escalier qui mènent à la grande salle, là où bientôt chacun de nous serait répartis dans les différentes maisons.
Je frissonnais de peur, d'enthousiasme et d'excitation en même temps.

L'on nous invita à entrer et à nous grouper dans l'allée centrale, quatre longues tables était disposées de part et d'autre de la salle. De grands étendards pendus de chaque côté sur les murs. Des centaines de bougies éclairaient sous un ciel étoilé, c'était merveilleux !

Un homme d'un certain âge pris la parole et se présenta à nous, Archibald Featherstone, il était sous-directeur. Il rappela quelques consignes de base pour les nouveaux arrivants, ensuite un tabouret fut placé en haut des marches qui nous séparaient du corps enseignants.
Le grand pupitre derrière lequel M. Featherstone alla se planter était impressionnant aussi.
C'est ainsi que chaque nouvel arrivant passait sur le tabouret.
Le choixpeau était posé sur leur tête, afin d'être répartis.
J'entendais, la tête un peu dans le flou, la succession des noms et prénoms des nouveaux.

- Gryffondor, entendis-je crier
- Poufsouffle était le suivant
- Gryffondor, encore
-Serpentard !
- Serdaigle !

Ainsi, successivement jusqu'à ce que j'entende prononcer mon nom.
Je respirais un grand coup et m'installais sur le tabouret.
Le choixpeau fouillait dans notre tête et analysait nos capacités, nos peurs, nos qualités, nos défauts... J'entendis : - Poufsouffle !
Quel soulagement, je ne voulais pas atterrir chez les Serpentards, ni les Gryffondors d'ailleurs, je savais ne pas en avoir l'étoffe.
C'est avec fierté que je regagnais la table de Poufsouffle .
Ainsi donc, voici la maison choisie pour moi, la bannière jaune-or brillait déjà au fond de mes yeux.
J'étais heureuse comme jamais !

Après cette répartition, les assiettes devant nous se remplirent de mets de toutes sortes. Et tout le monde mangea plus que de raison !
Dernière modification par Mary Del le 16 sept. 2023, 11:08, modifié 2 fois.

Mary Del
Elémentaire mon cher Watson !
Code couleur : #1e1e78

14 sept. 2023, 19:06
 sept. 2048  La rentrée des premières années
Devant la gigantesque porte derrière laquelle se trouvaient les autres années, qui allaient bientôt nous voir arriver dans l’une de leur maison, j’étais parmi les autres premières années, patientant l’arrivée de certains et certaines qui n’était pas encore présent.
Depuis que j’avais quitté mes parents et que j’étais entrée dans l’enceinte de Poudlard, je ne savais plus où donner de la tête. Il y avait tellement de choses à regarder, que je ne savais plus où poser mes yeux. Ma tête était constamment en l’air, et bougeait de droite à gauche et de haut en bas pour observer ce qui se trouvait sur les murs, au sol, pour dévisager les différentes personnes et me faire une opinion avancée d’elles. C’était juste extraordinaire ! J’avais peur de ce qui m’attendait derrière ces murs mais en même temps j'avais hâte et j’étais excitée. Un mélange d’émotions s’était formé en moi.

Une fois que tous les premières années avaient mis, pour la première fois leurs pieds sur le sol de ce château, nous étions ainsi tous rassemblés, devant la porte qui allait nous révéler ceux et celles avec qui nous allions partager notre année. Et devant celle-ci, le sous - directeur qui prit la parole :

« Bonjour à toutes et à tous. Tout d'abord, je vous souhaite la bienvenue à Poudlard. Je suis ravi de vous accueillir dans notre illustre école de sorcellerie. Je suis Archibald Featherstone, votre sous-directeur. Dans quelques instants, nous allons faire irruption dans la Grande Salle du château, où ont l'habitude de s'y dérouler les repas et certains évènements. Ce soir, il s'agit du traditionnel banquet de rentrée, accompagné du rituel de répartition. Chacun d'entre vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard. Elle sera votre maison pour les sept années à venir. Chacune de vos réussites et bons comportements feront gagner des points à votre maison ; et à l'inverse, vos méfaits lui en feront perdre. Une coupe viendra récompenser la maison qui aura gagné le plus de points. Votre maison sera là pour vous guider, et vous aider à donner le meilleur de vous-mêmes tout au long de vos années. Faîtes-lui honneur. Puis, le professeur ajouta : Maintenant, veuillez me suivre.»

À ce moment précis, la porte s’ouvrit et on pouvait voir des tableaux de toutes parts, des bougies flottantes qui amenaient de la gaité, et bien sûr, les quatre rangées de tables qui représentaient les quatre maisons, autour desquelles étaient assis les plus vieux, ceux pour qui tout était déjà connu. C’est donc à une de ces quatre tables que je vais bientôt m’installer lors des repas ! C’est dans une de ces quatre maisons que je vais bientôt vivre pendant cette année et les sept à venir ! C’est avec toutes ces personnes réunies, qui font chacune partie d’une maison, mais qui au final, ne font qu’un, car elles constituent Poudlard, que je vais vivre des aventures, des rencontres !

Puis le Choixpeau, devant lequel était maintenant le professeur, entama sa chanson :

Pour certain qui revenez
Vous connaissez le rituel
Pour les autres qui arrivez
Profitez c’est exceptionnel

C'est le moment tant attendu
Que voici tout juste venu
Il décidera de votre foyer
Jusqu'à votre dernière année

Je suis certes un peu poussiéreux
Mais je suis tout autant sérieux
Et beaucoup plus équilibré
Que votre avis influencé.

Si vous savez juger autrui
Si vous êtes bien instruits,
Et plutôt imbu des règles
Alors, vous irez à Serdaigle.

Si vous êtes plutôt habile
Que vous ne voulez pas être inutile
Que vous voulez réussir plus tard,
Alors, vous irez à Serpentard.

Et si vous êtes aimable,
Loyal et charitable
Si vous n’êtes pas un maroufle,
Alors, vous irez à Poufsouffle.

Si vous êtes vaillant,
Si vous avez du cran,
Qu’en vous âme et cœur sont forts
Alors, vous irez à Gryffondor.

À chacun son caractère,
Mais vous êtes complémentaires.
La maison n’est qu’un habitacle,
Ensemble, vous ferez des miracles !


Mais quelle table vais-je rejoindre ? Quelle maison, quelle famille va m’accompagner pendant ma scolarité ? Tout ça, j’allais bientôt le savoir, quand le professeur m’appellera et que je pourrai m’avancer, m’assoir sur le tabouret et savoir ce que mon destin m’avait préparé. J’appréhendais ce moment depuis que j’avais reçu ma lettre !
Toute ma famille proche faisait partie de Gryffondor, alors je ne voyais pas pourquoi moi je n’y appartiendrais pas. Je me faisais donc une petite idée d’où je pourrai me retrouver. Mais cela n’empêchai pas ma hâte !

Soudain, mon nom résonna dans toute la Salle. Le professeur venait de le prononcer pour m’inviter à monter sur le tabouret, et savoir ce que le Choixpeau me réservait.
Je sentais des petits papillons dans mon ventre lorsque je montai les marches et que tout le monde me regardait, et attendait le verdict. Je m’assis lentement et fixai le bout de la Salle pour ne pas être intimidé par tous ces yeux qui me regardaient. Le Choixpeau se posa sur ma tête et après un instant de réflexion… il prononça ces mots, d’une voix claire et distincte : « GRYFFONDOR »
D’un coup, toute la table de la maison correspondante applaudit et m’acclama ! Me voilà, bel et bien chez Gryffondor ! J’étais heureuse et je redescendais les rejoindre, le sourire aux lèvres !

Angela Everdeen 1ère année (devoir+RP) à Gryffondor
Couleur RP:#831100 Fanfare des Gryffons >>PR

14 sept. 2023, 23:42
 sept. 2048  La rentrée des premières années
Elle connaissait ce monde. Elle avait entendu parler de la relique s'occupant de la répartition. Elle connaissait la légende sur le bout des doigts. Elle avait avalé tout les récits de sa mère sur ce château.
Mais rien, vraiment rien ne l'avais préparer a la réalité.
Une nouvelle preuve que la théorie ne fait pas tout... parvient elle a penser, veillant a garder la bouche fermée.
Elle refit mentalement le film des évènements.

Elle était sortie du train, séparée dans la cohue de ses partenaires de wagon. Elle avait suivit le mouvement des premières années, jettant un oeil aux diligences qu'elle savait tirée par les sombrals - décidément, avoir une mère soigneuse pour animaux fantastiques était vraiment un atout - en traînant sa valise derrière elle. Elle avait récupéré le manque de sommeil causé par ses insomnies d'excitation dans le train, dormant dès qu'elle s'était installée.

Elle était montée dans une barque, a l'arrière, et avait apprécié la traversée du lac, le ventre serré par l'impatience continue parfaitement sous un visage paisible. La barque traversait les flots, et elle cru apercevoir des silhouettes de tentacules sous l'eau. Le fameux calamar du lac... songeait elle avec un sourire qui lui avait échappé. Le ciel était dégagé, les étoiles bien visible. Les barques longeaient une colline qui masquait l'école.

Puis il apparut. Resplendissant. Ses multiples fenêtres éclairées, renvoyaient une image de feux ondulante sur le lac. La nuit renforçait la vision magique du château, le laissant trôner sur ses hauteurs avec toute la majesté de son ancienneté.
Sa mère avait refusé de lui dire pourquoi les premières années arrivaient en barque. Elle s'était douté de la réponse. Mais a présent, elle le voyait par elle même.

Les barques accostèrent et les premières années furent guidés en haut de marches par un vieux professeur, devant une lourde porte de bois. Il attendit que les élèves se rassemblent en les observant d'un oeil curieux, et entama les explications.
Une fois terminé, le dénommé Archibald se tourna vers la porte de la grande salle qui s'ouvrait.

Elle laissa apparaître quatre rangées de table parallèles autour desquelles étaient déjà assis les élèves plus vieux. La salle était décorée de multiples détails magiques : des bougies flottantes au plafond, des tableaux mouvants aux murs. L'ambiance paraissait festive, mais à l'entrée des première année, tous se turent pour les regarder avancer. Acuti tentait de regarder le plafond sans se tordre la nuque, le visage neutre mais les yeux brillants d'excitation.

Elle vit ensuite le Choipeau. Posé sur son tabouret, il ouvrit la fente qui lui servait de bouche et toute la salle se tut, laissant sonner la chanson. Acuti tapa le rythme inconsciemment contre sa jambe, un sourire admiratif se dessinant sur ses traits.
Archibald avait entamé la liste, appelant les élèves les un après les autres les ordre alphabétique. Il ne lui restait pas beaucoup de temps pour réfléchir.

Mais réfléchir a quoi ? Tout avait été montré. Elle s'en souviendrait toujours. Elle n'avait pas peur de la suite, le Choipeau ferait le bon choix. Elle tourna la tête pour repérer Liam, d'on le visage montrait un étonnement sans bornes. Avec un sourire, elle se retourna vers la relique.

- Caligo, Acuti ! clama le professeur.

Elle avança, le pas contrôler, un sourire radieux sur le visage. Elle prit place sur le tabouret, gravant dans sa mémoire ce moment qui déterminerait ses sept ans a venir. Amis, cours, parc, lac, couloirs... Elle voulait désormais tout voir. Une curiosité sans limite.
Le Choipeau remuait sur sa tête, chuchotant a ses oreilles. Toute sa famille était, hormis quelques Serdaigles, a Serpentard. Du moins chez sa mère. Le chapeau enchanté fouillait sa mémoire, décidant sa personnalité mieux que personne. Mieux qu'elle même. Au fond, elle connaissait déjà la réponse.

- SERDAIGLE !

Elle se releva d'un bond, remerciant le Choipeau d'un souffle, le remit au professeur et rejoint sa table sous les applaudissements de la maison bleues. La maison des instruits, Serdaigle. Sa maison. Elle était enfin chez elle.
Dernière modification par Acuti Caligo le 20 mars 2024, 17:15, modifié 1 fois.

1aRP - 00679f - PR
Méfiez vous de l'eau qui dort
Ce qui veut dire : Attention je pousse les gens dans le lac - Mentor d'Evatfairecuireunoeuf

Est in caligo quod abscondimus secreta

15 sept. 2023, 21:40
 sept. 2048  La rentrée des premières années
Zunair faisait partie des derniers élèves à entrer dans le hall principal. Il faut dire que le magnifique feu d'artifice suivi du mystérieux renversement des barques sur le lac l'avait complètement détourné de son objectif premier : entrer à Poudlard. Lors de l'attaque, sa barque a tangué et il a pu entendre des bruits de plongeons et des cris. Lorsqu'il a demandé ce qu'il s'était passé une fois sur le plancher des vaudelunes, il a seulement compris qu'un kraken avait attaqué des élèves.

- Un kraken dans les eaux de Poudlard, c'est hyper dangeureux ! C'était sûrement des grands qui nous racontaient des blagues pour nous faire peur, il doit y avoir une autre raison, dit-il suffisament fort pour que ses camarades se trouvant au fond du hall avec lui puissent l'entendre.

Être loin dans le hall ne le dérangeait en aucun cas, mais l'attente sur la barque au milieu de l'eau l'avait un peu refroidi... Du haut de ses 1m50, Zunair dépassait aisément d'une tête les autres élèves et voyait un homme qu'il jugeait âgé trônant devant une immense porte à l'autre bout de la pièce. Il ne se concentra que trop tard sur ce qu'il racontait et n'entendit que la fin du discours :
- ...là pour vous guider, et vous aider à donner le meilleur de vous-mêmes tout au long de vos années. Faîtes-lui honneur. Maintenant, veuillez me suivre.

Espérons que ce n'était pas important.》 Songea-t-il.

En entrant dans la grande salle, Zunair avait les yeux qui brillent et la bouche grande ouverte. La décoration magique et les centaines de sorciers présents étaient très impressionnants pour un jeune garçon qui n'avait que très peu bougé de la capitale. Tirant avantage de sa hauteur, il observa les cinq tables, voyant des élèves allégres et d'autres le détailler en retour. Il remarqua également une jeune femme installée au milieu de la table des professeurs ce qui le surprit car Zunair ne lui donnait pas plus de 18 ans.

Après la chanson du choixpeau, Zunair attendit et resta parmi les derniers première année à attendre debout, au milieu de la grande salle et tout ces élèves bavards.

- Sathi, Zunair ! Cria le sous-directeur pour se faire entendre par-dessus le chahut général.

Zunair poussa une exclamation de joie, il allait enfin rejoindre les élèves et festoyer avec eux.
L'exercice du choixpeau ne l'effrayait pas, il savait qu'il serait très certainement à Poufsouffle ou Gryffondor mais le résultat lui importait peu. Il voulait juste rencontrer de nouveaux gens et apprendre la magie.

- Poufsouffle ! Annonça assez rapidement le choixpeau.

Zunair avec un grand sourire courut rejoindre les Poufsouffle qui tapaient sur les tables et les bancs.

couleur : #db981a --- 1ère année RP

16 sept. 2023, 11:09
 sept. 2048  La rentrée des premières années
ELLIE JEWELL, 11 ANS
PREMIÈRE ANNÉE
_________________________________________


Je quitte le train en bavardant avec Heather.
Nous, premières années, constatâmes que le lac est entouré d’un grand lac. Avec plaisir, nous montâmes sur de petites barques. Plutôt étroites, je grimace. Heureusement, nous arrivâmes à destination sans encombre. L’eau du lac était parfaitement lisse, et j’en suis bien contente.
Alors que nous montâmes en petits groupes en direction du château, j’examinai de mes yeux verts chaque endroit visible du château. De la plus petite tourelle aux grandes portes, tout m’émerveilla. Nous gagnâmes le hall d’entrée ou un homme nous attendait.
Sans plus attendre, il commença son discours :
- Bonjour à toutes et à tous. Tout d'abord, je vous souhaite la bienvenue à Poudlard. Je suis ravi de vous accueillir dans notre illustre école de sorcellerie. Je suis Archibald Featherstone, votre sous-directeur. Dans quelques instants, nous allons faire irruption dans la Grande Salle du château, où ont l'habitude de s'y dérouler les repas et certains évènements. Ce soir, il s'agit du traditionnel banquet de rentrée, accompagné du rituel de répartition. Chacun d'entre vous sera réparti dans l'une des quatre maisons de l'école : Gryffondor, Poufsouffle, Serdaigle ou Serpentard. Elle sera votre maison pour les sept années à venir. Chacune de vos réussites et bons comportements feront gagner des points à votre maison ; et à l'inverse, vos méfaits lui en feront perdre. Une coupe viendra récompenser la maison qui aura gagné le plus de points. Votre maison sera là pour vous guider, et vous aider à donner le meilleur de vous-mêmes tout au long de vos années. Faîtes-lui honneur. 
Évidemment que j’allais lui faire honneur à ma maison ! Archibald Featherstone - qui est, si j’ai bien compris, le sous directeur - ajoute :
Maintenant, veuillez me suivre.
Les portes s’ouvrirent et il nous fut alors possible de gagner la grande salle, qui portait bien son nom. Quatre immenses tables nous firent face, et les autres élèves purent nous voir. Cependant, quand Mr Featherstone nous fait signe d’avancer, c’est d’un pas digne en examinant chaque recoin de la salle. Apercevant un mouvement de recul chez Heather, voyant les fantômes, je la réconforte :
- Malgré ce qu’en pense les moldus, les fantômes ne sont pas méchants. Enfin, ceux de Poudlard ne le sont pas.
Au fond se trouve une table à laquelle sont assises des personnes plus âgées - les professeurs, le présume.
Devant cette table se trouve un tabouret simple en bois. Dessus se trouve un chapeau rapiécé - que je prend un instant pour un chiffon crasseux. Oups.
Je cherche des yeux mon frère Alexander. Celui-ci discute avec animation chez les gryffondors.
Edward, quant à lui, a le teint légèrement verdâtre et semble au bord de la nausée. Son regard croise le mien et je lui souris aimablement, mais il se retourne, l’air encore plus mal en point. Le pauvre.
Oh, mais qu’est-ce qui t’a pris, Ellie ! Si tu vas à Poudlard, c’est pas pour te coller à ton frère ! TES frères, d’ailleurs !
Soudain, le chapeau s’anime, et se met à chanter sous mes grands yeux étonnés :
Pour certain qui revenez
Vous connaissez le rituel
Pour les autres qui arrivez
Profitez c’est exceptionnel

C'est le moment tant attendu
Que voici tout juste venu
Il décidera de votre foyer
Jusqu'à votre dernière année

Je suis certes un peu poussiéreux
Mais je suis tout autant sérieux
Et beaucoup plus équilibré
Que votre avis influencé.

Si vous savez juger autrui
Si vous êtes bien instruits,
Et plutôt imbu des règles
Alors, vous irez à Serdaigle.

Si vous êtes plutôt habile
Que vous ne voulez pas être inutile
Que vous voulez réussir plus tard,
Alors, vous irez à Serpentard.

Et si vous êtes aimable,
Loyal et charitable
Si vous n’êtes pas un maroufle,
Alors, vous irez à Poufsouffle.

Si vous êtes vaillant,
Si vous avez du cran,
Qu’en vous âme et cœur sont forts
Alors, vous irez à Gryffondor.

À chacun son caractère,
Mais vous êtes complémentaires.
La maison n’est qu’un habitacle,
Ensemble, vous ferez des miracles !

Ainsi, nous avons juste à poser le Choixpeau sur notre tête, et il fait le reste ? Original, comme méthode !
Mon frère est appelé avant moi. Immédiatement, le Choixpeau crie POUFSOUFLE !
Ensuite vient mon tour. Il me murmure des paroles dans la tête. Est-ce ce que l’on appelle la légilimancie ?
Le Choixpeau reste longtemps sur ma tête, avant de finalement crier GRYFFONDOR !
Les cheveux légèrement emmêlés, je tend le Choixpeau à la personne après moi et me dirige vers la table des griffons.
Heather est appelée peu après. Elle finit à Gryffondor aussi, complètement étonnée, c’est certain. Je l’applaudis avec les autres avant de lui proposer une chaise à côté de moi.
- C’est trop cool qu’on soit ensemble !
Je sens que l’année va très bien se dérouler !

@Heather McInn, si tu veux, on peut RP à la suite de nos posts, dans la grande salle ou dans le dortoir, qu’en dis-tu ? Envoie-moi un boubou !

Ellie Jewell, 11 ans - Première année, Gryffondor
Membre & Fondatrice du QUATOR DES IMBATTABLES GRYFFONES 2048 !! avec Angela, Heather et Giselle !

23 sept. 2023, 02:00
 sept. 2048  La rentrée des premières années
Suite de ce RP.

Il fait sombre et frais sur le minuscule quai de la gare de Pré-au-Lard. Dans la cohue, je dis au revoir à Ivy et Noé, et à l'appel d'Hagrid, l'immense homme aux cheveux et à la barbe broussailleuse qui occupe le poste de gardien des clés et des lieux de Poudlard, rejoins le groupe d'élèves de première année qui se forme autour de lui, Elisabeth à mes côtés. Le quai se vide tandis que nous attendons, la lanterne de l'homme se balançant au dessus de nos têtes ; les élèves plus âgés filent vers les barques pour nous précéder dans la Grande Salle. Lorsqu'ils sont tous partis, nous nous mettons en marche, suivant notre guide le long d'un étroit chemin escarpé au milieu d'une épaisse forêt. J'essaie d'éviter de trébucher tandis que l'excitation monte : quand va-t-on apercevoir le château ? Je l'ai déjà vu depuis la grande roue de Pré-au-Lard lors de la fête foraine cet été, il est tellement majestueux ! Mon désir est bientôt exaucé : après un tournant, nous arrivons au pied du lac qui entoure l'école, ses fenêtres brillant de mille feux. Certains de mes camarades poussent des cris émerveillés, et je les comprends ; le château me semble encore plus magnifique dans la pénombre qu'il ne l'était en plein après-midi, il y a deux mois... Obéissant aux instructions d'Hagrid, je me place dans une des barques avec Elisabeth et deux autres élèves. Au signal du gardien des clés, ces dernières se mettent à glisser sur l'eau en direction de l'île, précédées par les barques des élèves plus âgées dont certaines ont déjà accosté. Alors que je me replonge dans ma contemplation du château, des bruits d'explosion attirent mon attention. Des feux d'artifice ! Quelle délicate attention pour commencer l'année ! Tout sourire, je fixe le ciel dans lequel les couleurs de ma patrie succèdent au léprechaun dansant, bientôt remplacées par des gerbes plus classiques mais tout aussi jolies, et par un smiley rieur. Emerveillée, je suis déçue par la courte durée du spectacle, et remarque à peine les quelques vagues qui troublent soudainement la surface de l'eau. Le reste de la traversée est plus silencieuse ; je reporte mon regard sur le château duquel nous nous rapprochons inexorablement. Lorsque nous accostons enfin, posant nos pieds sur un sol recouvert de galets, nous reprenons notre marche derrière Hagrid, grimpant le long d'une pente jusqu'à une vaste pelouse au bout de laquelle se dresse une immense porte en chêne massif. En m'approchant de celle-ci, je me rends compte qu'un homme aux cheveux gris-blancs semble nous attendre à son pied. Montant les marches qui me sépare de lui, je l'observe : tandis qu'il arrange son nœud-papillon, il pose ses yeux marrons entourés de lunettes sur notre groupe d'élèves. Arrivée en haut des marches, je m'arrête derrière les camarades qui me précèdent et attend qu'il prenne la parole, ce qu'il fait bientôt.

- Bonjour à toutes et à tous, nous dit-il avant de nous souhaiter la bienvenue.

Il révèle être Archibald Featherstone, notre sous-directeur, et nous explique le déroulement de la suite de la soirée, s'attardant sur le fonctionnement des quatre Maisons pour ceux qui n'en ont jamais entendu parler. Je l'écoute attentivement et emboîte le pas à mes camarades lorsqu'il nous invite à le suivre à l'intérieur de château. Nous traversons le hall d'entrée qui me laisse pantoise : il est aussi large qu'une maison, et son plafond si haut que je ne parviens pas à l'apercevoir... Je n'ai pas le temps de m'habituer à cet endroit que nous entrons déjà dans la Grande Salle.


*Wouaw* songé-je, la bouche entrouverte sous l'effet des émerveillements successifs auxquels je suis soumise depuis mon arrivée à la gare.

La salle qu'Ivy m'a tant décrite se trouve enfin sous mes yeux, deux de ses longues tables à ma gauche et les deux autres à ma droite, toutes remplies d'élèves qui nous observent avec curiosité, tout comme les personnages des tableaux accrochés aux murs, tandis que nous avançons vers la cinquième et dernière table, celle des professeurs. Des milliers de bougies flottent au-dessus de nos têtes, elles-mêmes surplombées par le fameux plafond magique imitant le ciel. Une fois au pied de l'estrade de la table des professeurs, nous nous alignons le long de cette dernière afin de tous pouvoir apercevoir le vieux chapeau râpé posé sur un tabouret. Ce dernier ne tarde pas à remuer. Dévoilant une fente ressemblant à une bouche, il se met à chanter, vantant son pouvoir de décision et énumérant les qualités des quatre Maisons. Il finit par nous rappeler notre complémentarité et l'importance de rester soudés au-delà de nos différences. Une salve d'applaudissements suit sa prise de parole, après quoi Mr Featherstone nous explique comment procéder pour être répartis -rien que je ne sache déjà, ma cousine m'ayant tout expliqué. Le premier élève est bientôt appelé ; je le regarde s'avancer jusqu'au tabouret et se laisser enfoncer le Choixpeau sur la tête. Ce dernier réfléchit quelques instants avant de prononcer son verdict qui provoque une vague d'applaudissements et d'acclamations de la part des élèves de la Maison concernée, que l'heureux élu s'empresse de rejoindre. Je sens l'angoisse monter doucement en moi, mélangée à l'impatience qui me saisit, atténuant -très- partiellement la fascination que je ressentais jusqu'alors. Mon nom de famille commence par un C, mon tour va arriver si vite !


- Anderson, Cerise...

Mon coeur tambourine dans ma poitrine.

- Bell, Rosa

Est-ce que c'est mon tour ?

- Blacksword, Lance...

Pourquoi c'est plus long que je ne le pensais ?

- Blackwood, Syam...

Mon corps laisse échapper quelques frissons.

- Brewster, Bailey...

Ça y est, ça va être à moi !

- Brown, Wendy...

Ah, non, toujours pas...

- Caligo, Acuti...

On est aux C !

- Calvin, Ari...

Maintenant, peut-être ?

- Clark, Strawberry...

Ohlala...

- Clawthorne, Mavies !

Oui ! Plus d'attente ! Légèrement tremblante, je me détache des autres première année encore alignés devant la table des professeurs pour m'asseoir sur le tabouret face aux élèves plus âgés. Le Choixpeau sur ma tête, le noir complet m'envahit, le silence bientôt remplacé par la voix de l'objet ensorcelé qui pénètre dans mon esprit :

- Ah, je vois beaucoup de choses... s'exclame-t-il à mon oreille. Une grande imagination... une impatience de commencer à étudier et élargir tes connaissances... Bon, parfois tu peux te montrer un peu candide... et tu détesterais qu'on te dise que tu es lâche ! Beaucoup de talent... Et tu es prête à faire des sacrifices pour aider ceux qui te sont chers. Malgré cela, je n'ai aucun doute... SERDAIGLE !

*Yes !*

Les applaudissements provenant de la première table à ma gauche retentissent dans la Grande Salle et, soulagée, je laisse le sous-directeur récupérer le Choixpeau et vais m'asseoir aux côtés de ceux qui seront désormais mes camarades de Maison.

La présence d'@Elisabeth Onny aux côtés de Mavies a été vu avec sa joueuse.
J'ai cité des élèves non inscrits à la chronologie pour le moment en supposant qu'ils seront de la promo de Mavies -ce qui semble être leur projet-, j'éditerai mon post au fur et à mesure si cela venait à être infirmé.
Merci pour les feux d'artifice @Gideon Atwood :biggrin:
Dernière modification par Mavies Clawthorne le 15 juin 2024, 21:13, modifié 5 fois.

Anciennement Violet Romans
Code couleur #2295D4 ~ 1ère année RP ~ Absence partielle pour une durée indéterminée